Partagez|

(M/LIBRE) MICHAEL B. JORDAN › do you miss me like I miss you ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
❉ the search for something more
avatar
Eve Martell
the search for something more

all these memories seem so old


›› Los Angeles since : 01/04/2018
›› Love letters written : 54
›› It's crazy, I look like : kendall bitchy jenner, la moins refaite de la dynastie kardashian, la gamine au visage angélique.
MessageSujet: (M/LIBRE) MICHAEL B. JORDAN › do you miss me like I miss you ? Sam 7 Avr - 17:08


— Tarek  Malcolm Johnson —

That's crazy ! I look like michael b. jordan

you belong with me
I NEED YOU FOR COMPLETE ME PLEASE !
Nom | prénoms : Ils sont là à titre indicatif, ce pseudonyme est négociable naturellement.  Date | lieu de naissance : 00.00.1990 dans les quartiers pauvres de L.A ou en province alentour. Âge : 28 ans. Nationalité | origines : américain d'origines de votre choix. À los angeles depuis : toujours ou presque. Statut civil : écrire ici. Occupation : trafiquant en tous genre planqué derrière une petite entreprise florissante, un bar, de l’événementiel, peu importe. Orientation sexuelle : jamais la question ne s'est posée, les hommes ne l'attirent pas. Quartier de résidence | type d'habitation : je l'imaginais vivre dans un quartier assez aisé, dans un bel appartement luxueux, mais c'est à vous de voir. Situation financière : confortable, c'est que les trafiques rapportent bien. Groupe : big spender. Traits de caractères : impulsif néanmoins réfléchis, manipulateur, assuré, intelligent, nerveux, charismatique.
01. Le personnage | l'amour ? L'amour à la base c'est le cadet de ses soucis, il a manqué de tout. La seule personne pour qui il avait de l'affection lui a été enlevée et la dernière personne en date pour laquelle il éprouvait quelque chose il l'a laissée tombée. L'amour n'était qu'un mot, une image, quelque chose d'abstrait, jusqu'à ce qu'il se rende compte qu'Eve, c'était elle l'amour.


six billions souls and all you need is one ♡
J'imaginais Teejay avoir eu une enfance compliquée - parents irresponsables, père qui baignait dans des affaires louches, des choses dans ce goût là - si bien qu'il a  été élevé par des famille d’accueil et a atterrit dans un foyer de redressement pour mineurs. Il a manqué de tout et c'est dans la rue qu'il se fait une place et commence à dealer de la drogue. Grâce à l'argent amassé au fil des ans il s'offre un commerce, il vous appartient de décider s'il s'est rangé grâce à l'argent de la drogue ou s'il continue toujours ses magouilles.


ceci est un fil conducteur, vous êtes libre d'en faire ce que vous en désirez.




♡ sometimes one person can change your life forever
Evelyn "Eve" Martell ○ (kendall jenner) — i miss you when i can't sleep or right after coffee or right when i can't eat.
Tu t'es senti vivre. Le contact de sa peau contre la tienne, son parfum et son rire. Bordel tu l'a traitée comme de la merde, tu flippais à l'idée que tu puisses l'aimer plus qu'elle ne t'aimait, parce qu'elle t'aimait. Tu l'as mise à l'épreuve, finalement t'essayais de la tenir à l'écart de toi, de ton cœur, tu te mentais à toi même en te persuadant qu'elle ne serait qu'une passade parce qu'elle était devenue ta faiblesse. Toi l'homme au cœur d'acier. Tu l'as maltraitée, l'a humiliée, l'a malmenée pour te faire du mal à toi seul et cette conne s'accrochait à toi. L'amour t'a jamais été familier avec ce sentiment, la vie t'en a tellement fait voir que tu comprenais pas ce qu'il t'arrivait. Comme le Joker avec Harley Quinn, tu l'a torturée a en venir aux mains parfois, alors qu'elle te donnait l'envie de vivre toi tu l'a laissée sombrer dans la drogue, alors qu'elle te tirait vers le haut tu l'entraînait vers le fond, t'as rien fait pour la sauver. Tu l'as partagée avec des potes les nuits où elle était trop défoncée pour objecter. Puis tu l'as lâchement laisser crever le soir de son overdose, tu l'a regardé de haut, et tu t'es tiré.
T'as essayé de te persuader que c'était la meilleure chose à faire, parce que tu ne la méritait pas, de cette façon tu évitais la rupture, la douleur, les larmes. T'y a pas échappé, parce que les jours défilaient et les questions s'entassaient dans ton esprit. Comment va t-elle, où est-elle et avec qui ? Que fait-elle ? T'as mis le temps, mais t'as compris qu'elle te manquait, qu'un morceau de ton être t'avait été arraché. Tu te complais faussement dans la tristesse, parce que dans le fond t'es persuadé de ne rien mériter de bien. Mais elle te manque, l'unique exception. Eve.



Prinz  Healy ○ (bill skarsgard) — does he know that i had you from the start ?
vous devez savoir que ce qui suit est l'idée que je me faisait de la rencontre de Teejay et Prinz, naturellement il vous appartient de modifier cela entre vous. J'image simplement tout ça, le reste vous appartient.

Tu t'es pointé chez elle, parce qu'elle répétait toujours que plus tard elle vivrait dans Echo Park, ça tu l'as retenu, tu t'es demandé si ce n'étaient que des conneries d'adolescente en crise, si depuis elle avait changé d'avis. Il s'est avéré que non. Quoi qu'il en soit, la porte était entre ouverte alors tu t'es permis d'entrer, le cœur battant, les mains moites, plein d'espoir. Bordel que son visage t'avait manqué, son rire, sa voix. Elle quoi. Mais ce que tu trouves dans cet appartement te troue littéralement le cul. Ce type qui doit faire pas loin d'une bonne tête de plus que toi, t'as un mouvement de recul sur le coup, tu te demandes si tu ne t'es pas trompé d'appartement puis vos regards se croisent et là naît alors l'hostilité, sans même avoir ouvert la bouche vous savez l'un comme l'autre que ce qui vous a amené ici créer déjà le désaccord. C'est à ce moment là que tu as compris que lui, tu l'aimais pas du tout.



Dernière édition par Eve Martell le Mer 18 Avr - 18:20, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
❉ the search for something more
avatar
Eve Martell
the search for something more

all these memories seem so old


›› Los Angeles since : 01/04/2018
›› Love letters written : 54
›› It's crazy, I look like : kendall bitchy jenner, la moins refaite de la dynastie kardashian, la gamine au visage angélique.
MessageSujet: Re: (M/LIBRE) MICHAEL B. JORDAN › do you miss me like I miss you ? Sam 7 Avr - 17:12


Someone like you

because i really need you in my life.



ce ship de malade:
 

Avatar : C'est que je voyais parfaitement Michael B. Jordan dans le rôle, dieu qu'il est sexy, ce charisme, ce regard et cet air dédaigneux... Miam. Après je peux comprendre qu'il ne plaise pas à tous, chacun ses goût, voilà pourquoi, bien que j'ai imaginé sa bouille pour ce rôle j'accepte que sa face soit négociable, je me garde un droit de veto, mais je reste ouverte à la discussion.
Pseudo : Comme je l'ai dis plus haut, c'est indicatif, mais négociable. J'aimais bien l'idée de le surnommer Kay ou Teejay à cause de ses initiales, puis à cause de GTA SAN ANDREAS, mais après vous devez savoir que ça vous appartient tout entier. Nommez-le comme il vous plaira, soyez originaux !
Histoire : la base de l'histoire est là, je voulais vous donner une idée de ce que j'attends de l'histoire de Teejay, après c'est plus une ligne conductrice, une base quoi. A votre guise vous pouvez le modifier, ce personnage vous appartient, ne l'oubliez pas.
Évolution du lien : j'avoue ne pas y avoir tellement pensé, mais gardez en mémoire qu'il est le premier amour d'Eve, bien qu'elle en garde maintenant un souvenir amer, leur histoire s'est terminée il y a seulement quelques mois et a duré des années. Il en va de même pour Teejay, elle est la première femme qu'il ait aimé, pas la première qu'il ait touché, mais celle qu'il a le plus abîmée. Bref, je pense que l'évolution promet d'être pleine de rebondissements. AMATEURS DE DRAMAS C'EST A VOUS QUE JE M'ADRESSE.
Activité & orthographe :  J'apprécierais quelqu'un de présent, étant donné que je suis une sérial rpotteuse et que j'adore répondre vite et faire avancer l'histoire, quelqu'un dans le même état d'esprit serait apprécié. Je sais, je sais, on a tous une vie. Pour le niveau d'écriture, je ne suis pas prof de français, je fais des fautes comme tout le monde, donc je ne m'attends pas à avoir un diplômé de littérature en face de moi, mais si t'ekri com sa, ça risque d'être compliqué.
Un dernier mot ? : J'ai hâte que tu sois là, je t'attends avec impatience !
Et puis si tu aimes les dramas, que tu aimes faire souffrir tes personnages et bien te marrer, t'es au bon endroit. Je t'aime déjà beaucoup, faut que tu le saches. Je vais te harceler hihi.  
Revenir en haut Aller en bas

(M/LIBRE) MICHAEL B. JORDAN › do you miss me like I miss you ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOWN WITH LOVE :: 
 :: Crazy, stupid, love :: love is in the air
-