Partagez|

Harper's madness (Alaska)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
✮ couple du mois
avatar
couple du mois

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 14/08/2017
›› Love letters written : 244
›› It's crazy, I look like : Le beau Ryan Gosling
MessageSujet: Harper's madness (Alaska) Mar 30 Jan - 10:42

Alaska & James
“ Harper's madness ”


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Le reflet du soleil tapait sur les baies vitrées de la chambre conjugale de la grande maison des Harper. Allongé au côté de sa femme, James ouvrit les yeux petit à petit tout en câlinant Alaska qui était encore endormi. Un jour de plus commençait et James réalisait de plus en plus qu’il allait devenir papa, une nouvelle qui ne le laissait pas indifférent, bien au contraire. Il sentait un renouveau en lui, il avait mis de côté sa violence habituelle et était devenu un homme parmi tant d’autre aimant simplement sa femme. Malgré une petite altercation quelques jours avant concernant l’annonce de la nouvelle à la presse, depuis il avait été plutôt calme, ils avaient passé des jours merveilleux loin des projecteurs et de la foule et s’il avait pu choisir, il serait resté ainsi jusqu’au jour J, mais malheureusement le retour à la réalité n’allait pas tarder et il en avait bien conscience. Aujourd’hui ils aillaient se rendre chez le père de James, Lincoln Harper. James avait pris pas mal de distance avec son père ces derniers jours, après un e conversation plutôt tendue au téléphone lorsqu’il lui avait annoncé qu’il ne fera pas de conférence de presse, celui-ci l’avait plutôt mal pris et avait pointé comme à son habitude du doigt Alaska la femme de James. Une attitude qu’il avait toujours eue à son égard, et ce, depuis le jour ou James avait eu l’audace de la présenter à son père. Les premières minutes paraissaient comme une rencontre parfaite, Lincoln avait fait preuve de courtoisie envers la jeune femme, mais une fois le dos tourné, il n’avait pas hésité à casser du sucre sur son dos auprès de son fils en lui faisant savoir qu’il ne l’appréciait pas, qu’elle n’était pas une femme pour lui et qu’il méritait beaucoup mieux. Des paroles qui n’avaient pas plus à James et qui ne changea rien sur sa relation avec la belle brune, bien que le stress était omit présent lorsqu’il faisait face à son père, il se défoulait une fois à la maison sur la mauvaise personne : sa femme.

Ce matin, il avait conscience qu’il allait devoir faire face à son père, il savait que le déjeuner n’allait pas être des plus agréables, mais comme toujours, il allait devoir prendre sur lui et faire bonne figure, car après tout, c’est comme ça que ça fonctionne chez les harper. Faire bonne figure et ce dans n’importe quelle circonstance tel est leur devise, tel est la loi pour avancer dans la vie. Lors des soirées de charité, ils étaient un exemple de famille modèle, le genre de famille que tout le monde enviait et que tout le monde voulait côtoyer, mais une fois dans l’ombre les vices ressortaient et ils n’étaient pas des gens bons, loin de là. Lincoln Harper avait une double vie, comme son père avant lui, ambassadeur le jour et dirigeant d’un monde bien sale, touchant à la drogue et à la violence le soir. Comme le voulait la tradition, il avait engendré son fils là-dedans, lui soufflant que bientôt ça sera à son tour de prendre la tête de cette affaire, mais il était loin de savoir que ce monde allait bientôt lui exploser en pleine face et que son fils allait être l’un de ces exécuteurs.

James se redressa dans le lit tout en s’étirant avant d’attraper sa montre pour voir l’heure. « Eh merde !» Dit-il avant de se lever rapidement tout en continuant de parler. « Ma chérie, il est l’heure, on doit être chez mon père dans trente minutes » S’il y a une chose que le père de James ne supportait pas, c’étaient les gens en retard, et cela, James en avait totalement conscience. Il attrapa un costume qu’il enfila sans prendre le temps de prendre une douche avant et passa par la salle de bain afin de se rafraichir un peu avant de rejoindre le rez-de-chaussée afin d’y attendre sa femme qui n’allait sûrement pas trop tardé, du moins il l’espérait.





AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas

Harper's madness (Alaska)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOWN WITH LOVE :: 
 :: Triangle platinum :: nothing like home
-