Partagez|

Accusée, levez vous (Liv)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
❉ the search for something more
avatar
the search for something more

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 06/11/2017
›› Love letters written : 204
›› It's crazy, I look like : Shay Caliente Mitchell
MessageSujet: Accusée, levez vous (Liv) Dim 21 Jan - 1:20

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



« Vous êtes accusée de diffamation et coups et blessures à l’encontre de Monsieur Sorez votre amende s’élève à 12 000 $. » annonça le Juge Roberts d’un ton sec et froid avant de lever l’audience. Fallone fut la première à quitter la salle suivit de prêt par son avocate. Elle lui avait couté un bras mais elle s’en sortait plutôt bien face à son gardien. Coléreuse, elle lui avait envoyé une de ses paires de Louboutin sur la figure. Le talon lui avait ouvert l’arcade sourcilière persuadée qu’il avait pénétré chez elle pour la regarder. Cela faisait des mois qu’elle ne se sentait pas en sécurité avec cet homme. Il était ami avec sa mère et en mal d’argents elle l’avait envoyé chez sa fille. Fallone savait se montrer généreuse avec son personnel. Les premiers mois s’étaient plutôt bien passé jusqu’à qu’elle découvre dans l’une de ses poches une de ses culottes. S’en est suivi une période de paranoïa où elle avait craqué et avait agressé le vieil homme. Elle avait tenté de le dissuader. Seulement il avait eu les yeux plus gros que le ventre. Il s’était dit que la justice serait de son côté et que sa patronne était complètement folle. Il n’avait pas tord, elle pouvait le devenir. Son avocate n’avait rien pu faire pour elle, si ce n’est faire en sorte que l’éponge soit passé pour cette fois. Elle s’en sortait plutôt bien lorsqu’on voyait la cicatrice du pauvre gardien. Pourtant, si ça ne tenait qu’à elle, elle ne lui aurait pas déversé un centime, toujours certaine de l’avoir vu l’observer derrière son rideau de douche. Il avait menti sous serment alors qu’elle était incapable de prouver ce qui lui était arrivé. La justice était parfois injuste et le goût de cette petite défaite lui restait un peu en travers la gorge. « Tu ne t’en sors pas si mal ; » essaya de la convaincre son avocate. Elle l’avait choisi parce qu’elle lui avait été conseillé par une de ses amies. Elle lui avait juré qu’elle était la meilleure, peut être que c’était vrai mais à cet instant Fallone était déçue. Liv aurait surement été une meilleure avocate, elle aurait su la défendre. Elle l’aurait cru et compris. D’ailleurs, elle ne comprenait pas pourquoi elle pensait à elle. Surement espérait-elle la croiser ici. Elle l’espérait tellement fort que la jolie blonde apparut là, sous ses yeux. Elle crut d’abord rêver, la coïncidence était trop belle pour être vrai. Son cœur s’était emballé. Elle aurait dû vouloir autre chose, leur relation n’était pas aux beaux fixes. La dernière fois qu’elles s’étaient vu Fallone l’avait traité de traîné. C’était sur ces mots qu’elles s’étaient quittés. Si elle avait pu elle se serait excusée, seulement son orgueil avait eu raison d’elle. Après tout, la jolie blonde s’était amusée d’elle. Pour la première fois, Fallone s’était projetée avec quelqu’un, elle avait cherché à ce que tout soit parfait entre elles. Elle aurait espéré que ses sentiments naissants mais forts soient partagés. Seulement le fait que Liv ait mis fin à leur relation aussi prématurément et de cette manière l’avait laissé perplexe. Elle s’était sentie trahi, par l’être aimé qui plus est. Sa colère était telle qu’elle n’avait trouvé que les insultes pour ravaler sa fierté. Elle avait cherché à la rayer de sa vie, de toute manière c’était un peu ce qu’elle voulait, non ? Elle prit une longue inspiration, remercia son avocate bien que celle-ci ne lui est servi à grand chose si ce n’est à lui pomper du fric puis pris la direction de la jolie blonde. De son jolie tailleur blanc, ou plutôt écrue, elle avait sorti le grand jeu pour plaire au juge. Manque de chance, son décolleté n’avait pas servi à grand chose, c’était une femme. La cinquantaine, vieux jeux et heureuse en ménage. Elle avait trouvé la tenue de la brunette inapproprié pour la situation. Sous sa veste, elle n’avait pas jugé bon d’enfiler une chemise ou un top. Comme à son habitude, elle ne s’était pas seulement contenter de se maquiller, elle en avait fait des tonnes allant jusqu’à modifier ses traits de visages par un jeu de contouring. En voyant Liv, elle avait pensé faire demi-tour, rebrousser chemin et faire comme si elles ne s’étaient pas vu. Seulement leur regards s’étaient bel et bien croisé et elle était déjà presque arrivée prêt de son ex-petite amie. Tout le long du trajet qui n’était en réalité que de quelques mètres, elle se demandait ce qu’elle allait bien pouvoir lui dire. Elles s’étaient tout dit avant de mettre un terme à leur relation. Il n’y avait plus grand chose à ajouter à leur querelle. Des mots prononcés sur le coup qu’on regrette après coup. Face à elle, Fallone se sentit soudain toute petite malgré les quinze centimètres de talon qu’elle portait. Rare était les fois où elle se sentait soudain minuscule face à une situation. Il était bien connu que son égo surdimensionnée et son assurance rendaient les autres anxieux de sa présence et jamais le contraire. Elle sentit le besoin d’éclaircir sa voix de peur d’être trahie par ses pensées. «  Liv ! » lança t-elle, hésitant à la posture qu’elle devait adopté et la manière dont elle l’avait salué. La jolie avocate était toujours aussi belle. Jamais elle n’en avait douté. Elle regrettait au fond d’elle de l’avoir perdu même si elle n’y était pour rien. À vrai dire, Liv avait fait son choix sans réellement prendre en compte ses sentiments. Elle était partie parce qu’elle ne ressentait pas la même chose. Surement que les filles ce n’était pas réellement son truc. Avant elle, Fallone se disait un peu la même chose. À part quelques plans cul, elle n’était jamais tombée amoureuse d’une autre fille. Elle se disait que c’était pour le fun, juste pour prendre du bon temps mais quand viendra le temps de se marier et d’avoir des enfants se serait plus sure et plus juste de se diriger vers un homme. Liv fut celle qui lui fit changer d’avis. Elle s’était surprise à s’imaginer mourir ensemble. Les deux jeunes femmes partageait beaucoup de chose, c’était intense et réel entre elles. Du moins c’est qu’elle pensait jusqu’à la désillusion. « Je.. » hésita-t-elle. Elle s’était imaginée ce scénario une bonne centaine de fois. A la minute même où elle avait reçu sa convocation. Elle avait espéré la revoir, de loin ou en cachette. Elle pensa même lui demander de la représenter. « Quelle coïncidence ! » dit-elle finalement se trouvant à la seconde d’après bête d’avoir dit ça. Elle avait l’impression de rougir à chaque fois qu’elle prenait la parole, c’était probablement le cas. « Je..je suis contente de te revoir. » dit-elle finalement et en tentant d’avoir un sourire sur le visage pour masquée son stress. Il était probable qu’elle lui en veuille encore pour les insultes et la violence de leur séparation. Fallone en avait encore le cœur brisé, malgré qu’elle avait rapidement trouvé du réconfort. Evan avait été l’un d’eux, allant même jusqu’à devenir son favori. Depuis son divorce, ils se retrouvaient plus régulièrement. C’était léger, contrairement à Liv il ne la faisait pas espérer. Elle savait à quoi s’en tenir avec le jeune PDG. Elle chérissait chaque moment passer avec lui. Elle essayait de ne pas tomber les mêmes erreurs qu’elle avait commis avec la jolie blonde. Après tout, il était plutôt clair dans le type de relation qu’il voulait entretenir avec elle même si elle se montrait parfois gourmande et qu’il lui arrivait de vouloir être un peu plus qu’un plan régulier.



Revenir en haut Aller en bas

Accusée, levez vous (Liv)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOWN WITH LOVE :: 
 :: Echo park
-