Partagez|

fire emergency ♡ noam

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
❉ my way home is through you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 21/04/2017
›› Love letters written : 731
›› It's crazy, I look like : daniel wolfie sharman
MessageSujet: fire emergency ♡ noam Ven 19 Jan - 20:06

Calvin était un homme méticuleux. Presque rigide, maniaque pour être gentil, il aimait que chaque chose soit à sa place et était d’une prudence presque agaçante. De ses prudences, il pouvait même parfois aggraver un danger qui, de base, était inexistant. Pourtant, depuis quelques semaines déjà, Calvin était bien plus négligent. Certainement parce que son esprit était ailleurs, occupé et préoccupé. Elizabeth peinait à quitter ses pensées mais surtout, son coeur. Au-delà, depuis qu’il avait découvert que son père n’était pas l’ancien policier à la retraite menant une vie paisible, il était tracassé. Cela ne pouvait être qu’un malentendu, Calvin ne le concevait pas autrement.

La journée avait été longue. Si elle avait commencé au sein de l’organisation de malfaiteurs pour laquelle il était infiltré, elle s’était terminée au commissariat afin de mettre au point le démantèlement imminent du gang. A mesure que celui-ci approchait, Calvin angoissait. En effet, il craignait qu’on ne le démasque et qu’on ne se venge, notamment sur sa famille. Puis, il avait peur pour Elizabeth. Il avait effacé toutes preuves reliant la jeune femme aux activités illégales qu’elle faisait mais personne n’était à l’abri d’une dénonciation. De plus, si les membres du gang apprenait qu’elle savait que Calvin était flic, il ne donnait pas cher de sa peau. Elizabeth n’avait connu que le gang et son danger permanent : réussirait-elle à se construire une vie équilibrée ? Calvin, très croyant, priait souvent pour elle. Elle méritait un futur meilleur et il souhaitait en faire partie, aussi. Toutefois, il n’était pas certain qu’elle lui pardonne sa trahison, un jour. En rentrant, l’esprit ailleurs, Calvin décida de lancer le four pour la cuisson de son plat du soir. S’il faisait toujours très attention à son alimentation, en ce moment, il se laissait aller au tout prêt, ce qui ne lui ressemblait pas. Il profita du temps libre laissé par la cuisson pour aller se doucher, se perdant dans toutes ses pensées et tentant de se délasser grâce à l’eau chaude. Combien de temps resta-t-il ? Calvin l’ignora mais fut sorti de sa douche après un long moment lorsqu’il commença à sentir une odeur de chaud. Une serviette autour de la hanche, il accourut dans la cuisine, découvrant un départ d’incendie. Il ne réfléchit pas et appela aussitôt les pompiers, un numéro que le policier connaissait par coeur. En courant, il enferma ses chats, heureusement endormis sur son lit, dans sa chambre puis enfila un pantalon tout en ouvrant l’ensemble des fenêtres pour limiter le risque d’intoxication. Lentement, la panique s’insufflait en lui.

Revenir en haut Aller en bas
❉ love is such  a fantasy
avatar
love is such a fantasy

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 09/12/2017
›› Love letters written : 18
›› It's crazy, I look like : Brendan Hines
MessageSujet: Re: fire emergency ♡ noam Dim 21 Jan - 13:49


  Noam & Calvin

  Fire emergency

   

   [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]La journée avait été longue. Noam apprenait à se faire à sa nouvelle vie. Le Qatar lui manquait. Il lui fallait toujours faire un effort supplémentaire ne serait-se que pour parler convenablement anglais. Malgré qu’il pratiquait la langue depuis tout jeune, son accent continuait à le trahir. La mélodie de ses paroles trahissait ses origines. Les femmes trouvaient ça charmant mais les collègues se moquaient gentiment de lui lorsqu’il avait du mal à prononcer certains mots. Sa vie d’autre fois ne le quittait pas, il pensait souvent à Nour. La vie qu’ils auraient pu mener et ce qu’elle aurait pu penser de son nouveau quotidien. Il avait troqué sa blouse de docteur amour pour quelque chose d’un peu plus lourd et rigide. Pompier. Il ne savait plus vraiment comment ni pourquoi il s’était rabattu sur ce métier. Il y avait certes le fait qu’il soit le plus accessible. Refaire ses études à 31 ans n’était plus envisageable. C’était un travail qui lui prenait beaucoup de temps et d’énergie, quelque peu physique mais toujours très humain. C’était d’ailleurs le caractère principal du jeune homme. Il ne pouvait pas passer une journée sans rendre service, il avait besoin de reconnaissance et de sentir que sa journée avait servi à améliorer celle d’un autre. Il fonctionnait ainsi, il avait le besoin constant de faire du bien. Il était peut être un peu naïf sur les bords et voyait toujours le bon côté des choses mais on ne pouvait lui retirer. Il était encore à la caserne. Un petit creux, il s’était installé à la cantine pour manger les restes du midi. À vrai dire, il n’avait presque rien avalé de la journée malgré qu’il avait presque 80 kilos de muscles comme il s’amusait à dire à entretenir. Il avait passé une partie de la journée à s’entrainer. il était le moins entrainé parce qu’il était arrivé vieux. Il se sentait souvent lourd et il voulait y remédier. Alors qu’ils s’étaient enfin installé face à une purée de pomme de terre et des petits pois, le signal d’alarme retentit. Il abandonna son plat pour aller enfiler rapidement sa tenue. Il arrivait très souvent que les urgences ne soient finalement pas aussi grave que ce qu’ils s’attendaient. Il lui était arrivé de sauver un chat qui avait grimpé dans un arbre à plus de 15 mètres du sol. L’animal avait miaulé une bonne partie de la journée avant qu’un passant s’en aperçoive. Noam était arrivé avec ses collègues et il leur fallu une bonne heure pour le sortir de là. Alors qu’il terminait de se préparer en route, son collègue lui expliqua l’objet du signalement. Un jeune homme avait laissé son four allumé et le feu avait commencé à prendre. Il avait eu les bons réflexes puisqu’il ne fallut que trois bonnes minutes pour que les pompiers soient sur place. Très rapidement ils évacuèrent l’ensemble du voisinage avant de maitriser l’incendie. Les dégâts ne furent pas très grave, si ce n’est une partie de la cuisine qui avait été emporté par le feux. S’ils avaient pris plus de temps, les choses auraient pu s’empirer. Noam s’était occupés de réconforter les gens qui avaient eu peur. « Monsieur, vous allez bien? » demanda-t-il une bouteille d’eau à la main qu’il tendit à la victime. Il avait eu le bon réflexe de les appeler. C’était malheureusement des choses qui arrivaient bien souvent malgré qu’ils essayaient de faire de la prévention contre ce genre étourderie. Il prit place à ses côté, ce n’était certes pas évident de voir une partie de ses affaires envolé par le feu mais une fois encore ils étaient arrivé à temps pour maitriser l’incendie. Ses collègues étaient entré à l’intérieur pour vérifier qu’il n’y avait plus de braise capable de refaire démarrer un nouvel incendie, après quoi chacun pourrait regagner ses loges. « Vous voulez peut être que j’appelle un membre de votre famille ou des amis pour ce soir? » lui demanda-t-il. Il était hors de question qu’il reste ici pour ce soir.
   
Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is through you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 21/04/2017
›› Love letters written : 731
›› It's crazy, I look like : daniel wolfie sharman
MessageSujet: Re: fire emergency ♡ noam Dim 21 Jan - 15:39

Les pompiers furent rapides à intervenir mais Calvin demeurait hébété, prostré dans un coin de la pièce à regarder les flammes danser, incapable de bouger alors que la fumée commençait sérieusement à gêner sa respiration. Il toussa une quinte lorsqu’un pompier vint le sortir de sa torpeur puis le sortir tout simplement de l’immeuble, évacué pour éviter tous les risques possibles engendrés par un incendie domestique. Le pompier, un jeune homme au teint basané, l’aida à s’asseoir sur le trottoir d’en face, lui tendant une bouteille d’eau. Il s’inquiéta de son état. Hébété et choqué, Calvin se contenta de lever de grands yeux écarquillés vers lui et de le fixer sans piper mots, pendant un long moment. Puis, la voix tremblante, il articula : « Je n’sais pas », avant de se mettre à tousser, ayant sans doute respirer un peu trop de fumée. Le pompier s’installa à ses côtés et Calvin, désemparé, enfonçant son visage dans ses paumes. Les larmes aux yeux, la voix rongée par l’émotion, il se confia. « Je ne comprends pas comment ça a pu arriver, j’ai toujours été prudent voir trop jusqu’à présent... ». Il leva ses grands yeux chocolatés vers le pompier. Que pensait-il de lui ? Qu’il était un pauvre type négligeant ? Il fut rassuré lorsqu’un collègue de l’homme assis à ses côtés ramena une cage contenant ses trois félins, tous en vie. Calvin passa les doigts par la grille, ceux-ci étant immédiatement léchouillés par ses animaux. « Je n’ai personne à appeler », répondit Calvin. Son père l’engueulerait royalement. Sa mère s’inquiéterait plus que de raison. Ses frères et lui ne se parlaient plus. Jane s’inquiéterait. Quant à Elizabeth, c’était … compliqué, c’était le moins que l’on puisse dire ! « Merci », répondit Calvin, sincère. Cet homme et ses collègues venaient de lui sauver la vie et sûrement celle des autres habitants. « Sincèrement, merci ».
Revenir en haut Aller en bas
❉ love is such  a fantasy
avatar
love is such a fantasy

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 09/12/2017
›› Love letters written : 18
›› It's crazy, I look like : Brendan Hines
MessageSujet: Re: fire emergency ♡ noam Lun 22 Jan - 21:40


  Noam & Calvin

  Fire emergency

   

   [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Le jeune homme était blanc comme neige, sous le choc de ce qui venait de lui arriver. Noam croisait tout les jours ces mêmes expressions entre la peur et la colère, l’angoisse. Certains perdaient tout quand d’autre avait la présence d’esprit de les appeler rapidement. Il ne les jugeait pas. Il n’était pas le mieux placer pour le faire. Après tout l’erreur était humaine. Il était lui même responsable de la mort de sa petite amie. Chaque jour qui passait, il repensait à elle. Combien il avait été con de prendre le volant alors qu’il avait bu. Il avait insisté pour conduire alors que son ami lui avait proposé de rester. Il s’était obstiné à vouloir la déposer. Il pensait que ce n’était que quelques verres. Assez pour perdre le contrôle de sa voiture. Lorsqu’il s’approcha du corps de la jeune femme elle suffoquait déjà. Même ses réflexe de médecin n’avait rien pu faire pour la sauver. Il lui arrivait très souvent de rêver de cette scène et de se réveiller en sursaut. Dans ce genre de situation on espérait se réveiller du cauchemar et puis quand on prenait enfin conscience de la réalité, il fallait apprendre à vivre avec. Jamais Noam n’avait réussi à se pardonner. Accroupi face au jeune homme, il fit un signe de tête à son ami qui déposa les chat prés du propriétaire. Il essayait de donner une explication à ce qui s’était passé, Noam passa son bras sur l’épaule de Calvin, pour la tapoter gentiment. Il compatissait, il comprenait c’était malheureusement une étourderie qui lui coûterai en débat matériel. Les assurances se chargeront du reste. « Ça va aller. » dit-il essayant là pour l’inconnu, une facette de son nouveau métier. Il lui avait demandé s’il voulait passer un coup de fil à quelqu’un, seulement ce dernier lui répondit qu’il n’avait pas grand monde à prévenir. Il fut étonné de la réponse, à vrai dire dans la même situation, il n’aurait pas grand monde à appeler, Alec peut être ou l’un de ses collègues. « Vous voulez peut être qu’on vous trouve un endroit où dormir aujourd’hui. » il aurait voulu lui proposer son canapé, mais ce n’était pas très professionnel. « Ecoutez, si je peux faire quoique ce soit pour vous, je suis là. » dit-il alors que le reste de son équipe revenait autorisant les habitants à rejoindre leurs intérieurs.
   
Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is through you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 21/04/2017
›› Love letters written : 731
›› It's crazy, I look like : daniel wolfie sharman
MessageSujet: Re: fire emergency ♡ noam Mer 24 Jan - 18:21

Depuis quelques semaines, sa vie ressemblait à un cauchemar. Il avait perdu Elizabeth en lui révélant qu’il était policier. Il avait découvert que son père n’était pas aussi innocent et blanc qu’il ne le pensait. Il avait dérapé avec la meilleure amie de sa petite sœur adorée, ce qu’elle ne lui pardonnerait jamais totalement, il en était convaincu. Et pour allonger la liste de ses méfaits, Calvin avait réussi à mettre le feu dans son appartement, mettant en péril sa propre vie mais également celles des autres propriétaires de l’immeuble. Calvin ressentait une profonde culpabilité. Il se mordit la langue très fortement, se faisant mal et se blessant par la même occasion. Il sentit le goût âcre du sang dans son palet alors que le pompier lui tapait amicalement l’épaule. Ce geste, aussi insignifiant soit-il, lui apporta une once de réconfort. « Les autres habitants de l’immeuble ne craignent rien ? » s’inquiéta Calvin alors qu’on lui demandait comment il allait, ne répondant donc pas à la question du pompier. Calvin n’allait pas bien. Il était épuisé tant mentalement que physiquement. Quand cette spirale infernale s’arrêterait-elle ? « Si vous connaissez un hôtel dans le quartier, je veux bien », répondit Calvin d’un ton monotone, les yeux rivés sur le macadam qui recouvrait le sol. Il était complètement perdu, choqué et désaxé. « Merci » ajouta-t-il, n’en oubliant pas pour autant ses bonnes manières et la politesse. Cet homme, cet inconnu, Noam, était d’une sympathie et d’un réconfort fou par sa simple présence et quelques paroles. « Vous avez certainement beaucoup plus important à gérer qu’un abruti de flic qui a oublié son four en prenant sa douche... », répondit Calvin en haussant des épaules. « … mais je ne me sens pas très bien », dit-il. Sa poitrine était compressée, il commençait à avoir du mal à respirer. Crise de panique en perspective ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

all these memories seem so old


MessageSujet: Re: fire emergency ♡ noam

Revenir en haut Aller en bas

fire emergency ♡ noam

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOWN WITH LOVE :: 
 :: Triangle platinum :: nothing like home
-