Partagez|

[DEAN] RUSSIAN ROULETTE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
❉ the search for something more
avatar
the search for something more

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 05/01/2018
›› Love letters written : 112
›› It's crazy, I look like : Hilarie Burton
MessageSujet: [DEAN] RUSSIAN ROULETTE Mar 9 Jan - 17:12

Russian roulette

 Angeline et Dean  


You burn everything you see, Gold are your fingers, Leaving traces everywhere you go. Diamonds in your skin, my bood flows. Down of the water, Beads drippin' down your face, calling out my name.


Une nuit beaucoup trop courte, comme d'habitude, Angeline n'avait pas beaucoup fermé l'oeil trop occupée à réfléchir. Elle aurait aimé que la nuit sa tête se mette en stand by, qu'elle aussi s'octroie du repos mais visiblement son subconscient ne l'entendait pas de cette oreille, alors, elle ruminait ses noires pensées en cherchant ce qui pouvait bien clocher chez elle. Si elle avait été voir un psychologue nulle doute qu'il aurait retracé son passé et c'est vrai qu'n se penchant dessus il n'était pas difficile de voir où se situait le problème. La jeune femme avait vu des choses bien trop noires pour une enfant, et à présent elle tentait d'aller de l'avant comme elle le pouvait. Elle avait eu ses parents adoptifs au téléphone la veille, elle leur manquait. Son père ne cessait de lui poser des questions sur sa nouvelle vie, pourtant à chaque fois Angeline se montrait évasive. Elle avait toujours eu du mal à s'ouvrir, à parler aux autres, ça ce n'était pas nouveau, mais ça s'était quelque peu accentué depuis la trahison de son petit ami. Elle n'en avait pas parlé, n'en avait de toute façon pas envie, c'était déjà assez humiliant d'avoir été menée en bâteau sur toute la ligne, bien qu'elle savait que tôt ou tard elle devrait se confronter au principal concerné. Or, pour le moment, elle se noyait dans le travail se distrayant ainsi. Angeline aimait ce qu'elle faisait, c'était une évidence, et c'est ce qui lui permettait de s'éloigner quelque peu de son quotidien morose. Pourtant, si elle ne dormait pas, elle ne serait pas performante demain et l'incompétence elle ne pouvait pas se le permettre.

Alors, comme le sommeil ne venait pas, elle passait en revue les derniers détails pour la soirée de demain soir. Elle avait loué une suite au château Mormont et une liste d'invité assez conséquentes défilaient sous ses yeux. Des hommes à la fortune opulente, des femmes influentes, des bandits, toute la population se mélangeait lorsqu'il s'agissait de jeu d'argent. Elle avait pourtant fixé l'entrée bien plus chère que d'habitude mais ça ne les arrêtait pas, plus il fallait dépenser, plus ils aimaient ça. Bien. Elle pourrait donc mener son enquête sur les invités présents, ayant toujours l'espoir de tomber un jour sur l'assassin de son père. Le jour pointait le bout de son nez et la nuit avec été peu fructueuse, tant pis, elle ferait avec. Se levant difficilement, Angeline prit une douche rapide et enfila un jean et un pull noir. Attachant ses cheveux rapidement, elle se saisit de sa veste et de son sac et monta dans sa Capri rouge. Elle serait en avance au travail mais qu'importe, elle aimait retrouvé son bureau aux aurores afin de prendre le temps d'étudier tout ses dossiers avant d'attaquer sa journée de travail.

Lorsqu'Angeline arriva, elle s'installa rapidement dans son bureau. Une myriade de nouvelles empreintes à analyser l'attendait, mais pour le moment, elle préférait se concentrer sur ses dossiers déjà ouverts. Assise sur sa chaise, elle se mit à son aise, enfilant sa blouse blanche, sachant qu'elle n'allait pas tarder à devoir se rendre au laboratoire. C'était le lieu où elle se sentait le mieux, c'était son laboratoire, et elle n'autorisait que peu de personne à y mettre les pieds. Huit heures. Nulle doute que Dean devait être là. Se rendant à la machine à café, elle entreprit de lui emmener une boisson chaude pour bien commencer la journée. Deux gobelets à la main, elle ne prit pas la peine de toquer tandis qu'elle entrait dans son bureau, un sourire aux lèvres.

-Bonjour Dean.

Posant le gobelet sur son bureau, elle lui lança alors:

-Ton café est arrivé.
code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 000 WORDS.

Revenir en haut Aller en bas

[DEAN] RUSSIAN ROULETTE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOWN WITH LOVE :: 
 :: South l.a :: south police station
-