Partagez|

Sharing Memories - Anselme&Penny

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
❉ i can't see you but I know you're there
avatar
i can't see you but I know you're there

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 15/12/2017
›› Love letters written : 9
›› It's crazy, I look like : Blair Redford
MessageSujet: Sharing Memories - Anselme&Penny Dim 7 Jan - 0:53

❝ et c'est l'apathie générale, y'a peu d'espoir que les gens changent mais... ❞[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Sharing memories.Tu n'aimais pas l'idée d'aller à ces réunions. Parce que tu les trouvais un peu mal fichues, pour toi. C'étaient des réunions de vétérans, des personnes qui se souvenaient de leur vécu. Toi, tu faisais un peu la plante verte, là. Parce que tu entendais des mots racontant des histoires horribles, des souffrances mais... Tu ne savais pas si c'étaient les tiennes. Elles remuaient l'Autre qui était en toi, qui te donnait parfois ces émotions qui n'était pas les tiennes. Tu ne savais même pas quoi faire d'elles, alors parler ? Raconter une histoire que tu ne connaissais même pas ?

Tu te demandais l'utilité de tout cela. Tu étais donc, toi, cette masse qui reprenait du poil de la bête, assis sur cette chaise, attendant que l'heure tourne. Tu t'installais face à l'horloge de façon totalement consciente. Tu fixais ces aiguilles qui avançaient à une allure d'escargot. Parfois tu t'offrais le luxe de te lever, d'un coup, pour faire du café. Tu aimais ça, vraiment. Bon... Ca te donnait parfois mal à la tête, mais tu sacrifiais ce confort cérébral juste pour le magnifique goût, rassurant, de la caféine qui parcourait ta bouche. Et pendant ce temps, tu écoutais juste. Pour ensuite, commencer à partir. Pas trop vite. Parce que quelque part, tu aimais bien être là. Ca te faisait sortir un peu, voir des gens. Parce qu'en ville... Tu n'avais pas grand monde à voir. Enfin, des amis d'une ancienne vie... Mais tu en avais un peu assez de voir leur souffrance sur leurs traits, ces visages qui hurlaient tu ne te souviens pas de moi. T'en avais vraiment marre, en fait. Alors, tu traînais.

"Anselme, peut être voudriez-vous réagir ?'

Oh, hé bien, tu sortis de ta rêverie lorsqu'on appela ton prénom. Et voilà que le directeur de réunion te demandait ton avis... Sur quoi ? Tu n'avais pas écouté le témoignage de cet homme, qui venait de parler. Mais en l'observant, tu constatais qu'il pleurait, mais qu'il souriait quand même. Ton cerveau fit plusieurs hypothèses d'un coup. Pleurer, sourire ainsi ? Tu baissas les yeux vers sa main : il faisait tourner une bague à son doigt, comme pour la mettre en évidence, ou alors parce qu'il n'était pas habitué à en avoir une. Tu avais été pareil, lorsqu'on t'avait rendu tes bijoux... A toujours les tripoter. Okay, il allait certainement se marier. C'était le moment du coup de bluff... Tu allais bien voir. Au pire, tu serais à côté de la plaque. Au mieux, on te laissera tranquille.

"Félicitation mec. J'espère que tu seras heureux avec ta future femme."

Et au vu du sourire de l'homme concerné, tu avais fait mouche. Merci à ton sens de l'observation... C'était ainsi que tu trompais ton monde, que tu essayais de faire oublier que t'étais juste un amnésique qui ne savait plus rien de sa vie. De la vie, même. Et quand enfin, la réunion se termina... Tu te dirigeas encore vers les cafés. Comme si cette boisson allait te consoler.
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is through you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 01/11/2017
›› Love letters written : 54
›› It's crazy, I look like : C.M.M
MessageSujet: Re: Sharing Memories - Anselme&Penny Hier à 17:00

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Sharing Memoriees

FT. Anselme

La réunion des vétérans, à chaque fois, tu as cette drôle d'impression d'aller à une réunion des AA et tu trouves ça plutôt ironique alors que tu attends actuellement la fin d'une de leurs réunions au bar d'en face, une bière à la main. Tu jettes un bref coup d'oeil sur ton portable, touche l'écran pour faire apparaître l'heure, qui t'annonce que tu dois y aller. Tu bois ta dernière gorgée, salues le barman, récupères ta veste, ton smartphone puis sors du bar. Tu traverses la route et croises plusieurs alcooliques anonymes. Tu leur adresses un sourire timide avant de pénétrer dans la pièce destinée aux réunions. Tu remarques de suite ton ami et ancien soldat Charlie Gulgin. "Hey Gulgin, t'es en avance ?" Demandes-tu avec une pointe d'ironie. Tu sais pertinemment que Charlie participe aux deux réunions... le doigt d'honneur qu'il t'adresse te fais gentiment rire. Vous savez tout deux que par les taquineries tout passe... "Comment il va le Redmayne ?" Te demandes-tu en se rapprochant de toi. Vous vous saluez par une accolade amicale et tu lui réponds : "Comme hier et avant-hier et avant avant..." "Ouais j'ai compris t'as pas envie de parler ! Pas très étonnant venant de toi !" Tu vas pour riposter avec un doigt d'honneur lorsque d'autres participants font leur apparition. Tu te retiens et tapes l'épaule de ton ami. "Va plutôt t'installer ok ?" "Bien sûr Général !" Répond-il avec ironie. Vous partez tous deux installer les dernières chaises, puis tu t’assois sur l'une d'elles, te retrouvant en face de Gulgin et de Keane. Depuis le temps que tu participes à cet horaire de réunion, tu as commencé à connaître les noms. Tu n'es pas de ce genre à trop te dévoiler, mais lorsque tu as partagé la première fois tu as préféré dévoiler ta transsexualité. Pour ne pas avoir de mauvaise surprise par le temps. Tu as d'ailleurs remarqué que quelques membres avaient désertés ou alors que d'autres ne te parlait plus. Tu n'as jamais été agressé, mais tu restes toutefois, toujours, sur tes gardes.

Les partages de ce soir sont poignants. Bien que tes pensées divaguent parfois sur tes propres soucis, tu gardes une oreille attentive sur ce qui se passe aux alentours, observe les comportements des différents membres du groupe... Tu ne sais pourquoi, mais à chaque fois que tu viens à ce genre de réunion tu penses au film American Sniper... Bradley Cooper est plus que canon dans ce film, mais ce n'est pas pour cette raison que tu penses à ce long-métrage, c'est surtout cette scène où soldat pète les plombs et tire sur son ancien coéquipier. Finalement si vous êtes tous là c'est parce que vous êtes des bombes à retardement... Prêt à dégainer au moindre bruit... Par exemple, tu sais parfaitement où se trouve ton arme et a réfléchi à toutes les stratégies pour la récupérer au moindre pépin et cela en quelques minutes. Tu te les énumères pour passer le temps lorsque ton attention est attirée par le comportement de Keane. Il a la bougeotte. Tu l'observes le temps de quelques secondes avant que Bailey, chef de troupe, pose une question à Keane. Un léger sourire se dessine sur ton visage, tu le caches en baissant la tête. Heureusement pour lui, il tombe dans le mille, amusé, tu applaudis silencieusement. Alors que la réunion se termine, tu croises le regard interrogateur de Gulgin. "C'était quoi ça?" "Rien... rien du tout." "Bon Redmayne on se retrouve en face ? On y va avec quelques gars boire... Quelques verres." "Quelques verres, Gulgin je te rappelles que tu es..." "Tu sais qu'en face il n'y a pas qu'un bar, alcoolique ! Mais aussi un café. N'agis pas comme ma mère, elle est déjà assez sur mon dos ! Tu viens ou pas?" Tu jettes un coup d'oeil au buffet maison où se dirige Keane. "Je vais d'abord me prendre un café ici." "Un café dégueulasse la classe... Comme tu veux Redmayne, tu m'envoies un message si tu change d'avis ?" "Yep." "Ok." Tu rejoins par la suite Keane. Te sert un café et lui dit : "Bravo pour tout à l'heure... Enfin c'était facile, mais tu aurais pu te tromper...puis au fait merci pour le café." Dis-tu en lui tapotant l'épaule. "Il est passable."
(c) proserpina


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Revenir en haut Aller en bas

Sharing Memories - Anselme&Penny

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOWN WITH LOVE :: 
 :: Downtown l.a :: downtown hospital
-