Partagez|

Just you and me - feat alexis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
❉ i can't see you but I know you're there
avatar
Alexander Zykiov
i can't see you but I know you're there

all these memories seem so old


›› Los Angeles since : 19/11/2017
›› Love letters written : 159
›› It's crazy, I look like : David Giuntoli
MessageSujet: Just you and me - feat alexis Sam 30 Déc - 21:38


Just you and me - ALEXIS 2

Excepteur sint occaecat cupidatat non proident
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Depuis mon arrivée à Los Angeles, j'avais vécu des choses plutôt calme jusqu'à il y a deux jours ou j'avais été pris dans une fusillade. J'avais voulus déloger des truands qui avaient pris place sur mon territoire et cela avait plutôt mal tourné. J'avais perdu plusieurs hommes cela dit le gang en avait perdu bien d'avantage. J'avais voulu utiliser la manière douce comme souvent, mais il m'avait menacé et mis à genou devant leur chef ce que je leurs ai vite fait regretter. Je m'en sortais avec quelques bleus sur le thorax et une éraflure de balle sur le bras, rien de bien grave.  Ce jour là je m'étais donc occupé du rapatriement des corps, je tenais à ce qu'ils rejoignent leurs famille et tout était bien sur à ma charge, jusqu'à leurs enterrement. J'étais donc plutôt d'humeur maussade, je me disais une nouvelle fois que la vie était trop courte que je devais en profiter. Je restais un peu seul chez moi ensuite face à mon ordinateur, j’enchaînais les rendez vous vidéos puis je jetais un œil à mes comptes. Les affaires tournaient plutôt bien et je pensais investir encore un peu plus ici a Los Angeles, de quoi peut-être me poser définitivement ici ? J'avis envie d'une vraie relation père fils et pour cela je devais être présent. Retourner vivre en Russie m'éloignerait d'eux. Je me perdis donc dans mes pensées imaginant ce que ma vie pourrait être ici entourer de ma famille. Je nous voyais tout les trois à la plage mangeant une glace, des trucs simple et pourtant si essentiel pour moi. Je décidais donc de me rendre chez Elena sans l'idée de passer la soirée avec eux.

Je ne partis pas trop tard histoire de prendre à manger sur la route ce qui éviterait à Elena de faire la cuisine. Je m'arrêtais dans un petit restaurant italien et y prit de quoi nous régaler les papilles. J'étais toujours un peu stresser de me retrouver avec eux, j'avais peur de faire tâche dans le décors et de n'avoir rien d’intéressant à leur apporter.  Je frappais à la porte et attendit qu'Elena vienne ouvrir. Quand ce fut le cas je lui souris. " Hey, désolé de passer à l'improviste je me disais qu'on pouvait peut-être manger ensemble tous les trois ce soir ? Je suis passé chez le petit italien de la quinzième rue. " Je lui montrais les sacs. Depuis la dernière fois ma colère s'était apaisait, je pense qu'avoir eu les réponses à mes questions m'avait rendu plus serein.   

acidbrain


Revenir en haut Aller en bas
❉ locked hearts and hand grenades
avatar
Alexis Parker
locked hearts and hand grenades

all these memories seem so old


›› Los Angeles since : 16/11/2017
›› Love letters written : 113
›› It's crazy, I look like : Billie Piper . La sublime talentueuse parfaite Billie Piper.
MessageSujet: Re: Just you and me - feat alexis Mar 2 Jan - 12:24


Just you and me - ALEXIS 2

Excepteur sint occaecat cupidatat non proident
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Une soirée de libre pour une maman, c'était du pain béni. J'adore mon fils évidement mais entre m'occuper de lui et mon boulot, mes moments de libre, ces moments ou je pouvais vraiment faire quelques chose pour moi  et uniquement pour moi étaient rares. Alors ce soir, je comptais bien en profiter au maximum. Matty était chez son meilleur ami depuis le début de l'après-midi. C'était son anniversaire et sa maman avait proposé que Matthew reste dormir et évidement il m'avait presque supplier de dire oui. Ce que j'avais rapidement fait pour lui faire plaisir. De toute façon, il n'y avait pas grand chose que je lui refusais. C'était un petit garçon génial et il le méritait bien. En tenue confortable, un chignon rapide dans mes cheveux, je vaquais à mes occupations, profitant de ces heures rien que pour moi. J'avais un peu travailler aux prochains sujets que je voulais aborder dans mon émission et maintenant, je me reposais. Je m'étais posée sur mon canapé, devant la télé, prête à passer une soirée tranquille sur Netflix, à rattraper mon retard sur les séries que je regardais. Et oui, j'étais comme toute autre personne. Soudain, j'entendis sonner. Je fronçais les sourcils, n'attendant personne. Je mis l'épisode que je regardais sur pause et me lever de mon canapé pour aller ouvrir.

Quand j'ouvris la porte d'entrer et que je tombais sur le regard perçant d'Alex, mon cœur eu un raté. Je le regardais, surprise. Comme si j'avais ne serais-ce qu'une seconde qu'il allait repartir, ne pas tenir sa parole. Je levais les yeux vers lui. " Salut ! " Lui dis-je, essayant d'être aussi normale que possible en face de lui. " Hey, désolé de passer à l'improviste je me disais qu'on pouvait peut-être manger ensemble tous les trois ce soir ? Je suis passé chez le petit italien de la quinzième rue. " M'expliqua t-il en souriant. " Oh hmm ... Je suis toute seule. Matty est chez un copain jusqu'à demain. Je m'apprêtais à passer une soirée tranquille. " Lui dis-je, amusée. je secouais la tête. " Mais tu as amené de la nourriture alors entres ! " J'ouvris plus grand la porte avant de le regarder. " Enfin, si ça te dis de passer la soirée qu'avec moi ? " Murmurais-je presque avant de plonger mes grands yeux dans les siens.
acidbrain





Code:
[color=#cc00cc] = ALEXIS
[color=#33cc00] = ALEX
Revenir en haut Aller en bas
❉ i can't see you but I know you're there
avatar
Alexander Zykiov
i can't see you but I know you're there

all these memories seem so old


›› Los Angeles since : 19/11/2017
›› Love letters written : 159
›› It's crazy, I look like : David Giuntoli
MessageSujet: Re: Just you and me - feat alexis Mar 2 Jan - 15:06


Just you and me - ALEXIS 2

Excepteur sint occaecat cupidatat non proident
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]J'étais parti dans l'optique de passer une bonne soirée en famille. Je ne comptais pas pour l'instant pressé Elena sur le fait que je veuille que Matthew sache qui je suis, je préférais la laisser choisir le moment idéal pour cela même si je ne comptais pas attendre des mois non plus. J'avais besoin qu'il le sache, qu'il sache que je n'avais jamais voulu ça, que si cela avait tenu à moi je l'aurais élevé avec tout l'amour dont j'étais capable. Je voulais qu'il sache qu'au moins maintenant je serais là même si mes affaires étaient loin d'être réglée. Quitter la mafia restait compliqué dans le sens ou d'ordinaire il n'y a que les pieds en avant qu'on la quitte. J'allais devoir monter un projet en béton si je voulais l'accord des autres membres de la mafia concernant le fait de diriger mes affaires depuis Los Angeles. Il n'était pas prévu que je leur parle d'Elena ou de Matthew, justement si ils les croyaient toujours disparus au moins personne ne chercherait à me faire du mal en passant par eux. J'avais envie de mettre toutes ses pensées compliquées au placard le temps d'une soirée, je méritais aussi un peu de repos. C'est les bras chargés que j'étais arrivé chez Elena, les paquets de nourriture avait embaumé toute ma voiture et m'avait ouvert l'appétit, je mourrais d'envie de les déguster. Frappant à la porte j'attendis sagement que l'on vienne m'ouvrir.  " Salut ! " Elle semblait encore surprise de me voir, mais contrairement à la dernière fois j'étais beaucoup plus calme, posé. Avoir mis des mots sur mes blessures m'avait aidé je pense à avancer. J'avais une chance de pouvoir être auprès de mon fils et je n'allais pas la gâcher.

Je lui fis part de mon envie de passer la soirée avec eux, sans pour autant m'imposer.  " Oh hmm ... Je suis toute seule. Matty est chez un copain jusqu'à demain. Je m'apprêtais à passer une soirée tranquille. " Encore une fois je me disais que je devais apprendre à téléphoner avant de débarquer cela m'éviterait ce genre de moment gênant. " Oh.. " Cela changer mes plans effectivement. J'étais déçu c'est vrai, je me faisais une telle joie de le revoir ce petit bout. " Mais tu as amené de la nourriture alors entres ! " Je l'observais, bonne idée ? Pas bonne idée ? Je n'en savais franchement rien.  " Enfin, si ça te dis de passer la soirée qu'avec moi ? " Je gardais mon regard dans le sien un moment avant de secouer la tête. " Bien sur ! Cela me ferait plaisir. " Je ne sais pas pourquoi le fait de savoir que j'allais être seul avec elle me stressé d'avantage.  J'entrais dans la maison, rejoignant la cuisine ou je déposais les sacs. Je retirais ensuite ma veste et me tournait vers Elena. " Tu vas bien sinon ? " Je commençais à sortir les boites de nourriture italienne avant de voir qu'elle allait regardé une série sur netflix, je me mis à sourire amusé. " Hmm soirée devant netflix ? " J'avais envie de la taquiner un peu, mais je faisais pareil donc. " Bon programme, j'adore. " Je lui souris à nouveau lui adressant un petit clin d'oeil. Une soirée tranquille c'était parfait, tout ce dont j'avais besoin même si la présence de Matthew aurait été la cerise sur le gâteau.   

acidbrain


Revenir en haut Aller en bas
❉ locked hearts and hand grenades
avatar
Alexis Parker
locked hearts and hand grenades

all these memories seem so old


›› Los Angeles since : 16/11/2017
›› Love letters written : 113
›› It's crazy, I look like : Billie Piper . La sublime talentueuse parfaite Billie Piper.
MessageSujet: Re: Just you and me - feat alexis Mar 2 Jan - 22:40


Just you and me - ALEXIS 2

Excepteur sint occaecat cupidatat non proident
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Je ne m'attendais vraiment pas à trouver Alex sur le pas de ma porte ce soir. J'oscillais entre joie et perplexité. Joie par ce que c'était même après toutes
ses années, ce que je ressentais en le voyant, lui le garçon que j'avais aimé, avec lequel j'avais grandis et puis l'homme avec qui j'avais fondé une famille. Et il y avait de la perplexité par ce qu'après ce que j'avais fais, je n'aurais jamais parier le voir débarquer à l'improviste. Il m'apprit la raison de sa visite. Passer une soirée en famille. J'aurais adorée ça. Les choses étaient loin d'être régler mais elle était au moins assez apaiser pour qu'on passe une soirée ensemble avec notre fils. Seulement voilà, ce soir Matty n'était pas là. Il était chez un ami à lui jusqu'à demain. " Oh.. " Dit-il quand je lui disais tout ça. Sur son visage, je vis la déception, et je dois dire que cela me refroidit un peu même si je ne savais vraiment ce que je m'étais imaginer. Qu'il aurait pu venir pour moi ? Pauvre idiote que je suis. " Oui .. Désolée. C'était prévu depuis longtemps ... Il aurait été content de te voir, c'est certain. " Lui dis-je en étant certaine que Matty en arriverait à être déçu de ne pas avoir été là ce soir. Je ne pas pourquoi mais il semblait s'être attacher en un temps record à Alex. J'en venais presque à me demander si au fond de lui, inconsciemment, il ne ressentait pas le lien qui les unissaient tout les deux. Voyant la nourriture qu'il avait emmener, je lui proposais d'entrer, presque sur un coup de tête. J'ignorais si c'était une bonne idée ou au contraire la pire idée que j'ai pu avoir de toute ma vie ou bien même si il en avait simplement envie de passer une soirée seul à seule avec moi. Celle qui lui a fait tant de mal. Qui lui a voler cinq ans avec son fils. " Bien sur ! Cela me ferait plaisir. " Répondit-il à mon invitation, ce qui me surpris encore. Je lui souris un peu timidement et m'écarter pour le laisser passer.

Je crois qu'il allait me falloir un moment avant de ne plus trouver bizarre de le voir chez moi. C'est bizarre dans le sens plutôt positif du terme mais cela rester tout de même bizarre de le voir évoluer à nouveau dans mon environnement. Il entra donc dans la maison et se dirigea vers la cuisine alors que je lui suivais à quelques pas derrière. Il déposa les sacs de nourriture sur le plan de travail, enleva sa veste et se tourna vers moi. " Tu vas bien sinon ? " Me demanda t-il en sortant des sac tout un tas de petites boites d'où sortaient une excellente odeur. Je venais prendre place sur l'un des tabouret du plan central de travail et hochais la tête. " Je vais bien oui ! Partager entre le vie de maman et vie professionnelle mais je pense que je gère plutôt bien la chose. " Lui dis-je en souriant. " Et toi alors ? Pas trop dépaysé par la ville des anges ? " Lui demandais-je, lui retournant sa propre question. " Hmm soirée devant netflix ? " Me taquina t-il ayant surement vu la page d'accueil sur l'écran allumé de ma télé. Je roulais des yeux, rieuse. " On ne se moque pas ! " Lançais-je en le pointant du doigt. " Bon programme, j'adore. " Ajouta t-il ensuite en souriant avant de me faire un clin d'oeil. Je ris, baissant les yeux. " Mes soirées de libre sont rares. Voir inexistantes. Donc quand c'est le cas, j'en profite ! " Lui dis-je. " Je suppose que toi aussi tu dois être pas mal occupé ... " Lui demandais-je en croisant son regard. Je lui souris et me penchait pour voir ce qu'il avait prit. " Tu en a pris pour tout un régiment ! Quel est le menu du coup ? " Lui demandais-je, un peu stressé même si je n'étais pas sur la défensive comme la première fois que je l'avais revue après cinq ans. " On fait réchauffer et on va devant la télé ? On trouvera surement quelque chose de bien à se mettre, non ? " Lui proposais-je en me levant du tabouret pour sortir des placard assiettes, couvert et verre. " Le vin est dans le frigo si tu veux. " Dis-je avant d'emmener ce que j'avais sortir sur la table basse devant la télé.

acidbrain






Code:

[color=#cc00cc] = ALEXIS
[color=#33cc00] = ALEX
Revenir en haut Aller en bas
❉ i can't see you but I know you're there
avatar
Alexander Zykiov
i can't see you but I know you're there

all these memories seem so old


›› Los Angeles since : 19/11/2017
›› Love letters written : 159
›› It's crazy, I look like : David Giuntoli
MessageSujet: Re: Just you and me - feat alexis Jeu 11 Jan - 14:46


Just you and me - ALEXIS 2

Excepteur sint occaecat cupidatat non proident
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]En venant ici ce soir je n'avais pas penser à l'éventualité qu'ils ne seraient pas là et encore moins que mon fils ne serait pas là, mais chez un copain. Moi qui était si content de le revoir ce soir j'étais franchement déçu, ce n'était pas la faute d'Elena cela dit. J'étais aussi content de la voir, mais j’émettais beaucoup de réserve quand à notre relation à tout les deux. J'avais beau toujours l'aimer comme un fou, je n'arrivais pas à lui pardonner ce qu'elle avait fait. Je repoussais toujours le moment où je devrais me décidé pour soit l'un, soit l'autre. " Oui .. Désolée. C'était prévu depuis longtemps ... Il aurait été content de te voir, c'est certain. " Je souris doucement.  " Ce n'est pas grave j'aurais d'autres occasions de le voir. " Du moins c'est ce que j'espérais vraiment. Malgré l’absence de Matthew elle me proposa d'entrer. Une soirée en tête à tête avec elle m'effrayait un peu, je ne saurais dire vraiment pourquoi, j'avais surtout peur de souffrir encore d'avantage. Je ne fais pas dans le masochisme et pourtant je ne pus m'empêcher d'accepter sa proposition. Malgré tout j'avais toujours cette envie de passer du temps avec elle. Je pense qu'une bonne entente entre nous serait de toute manière nécessaire pour le bien de notre fils. Une fois entré, les sacs de nourriture déposée nous n'allions pas tarder à nous mettre à table. Je commençais par lui demander si elle allait bien, c'était important pour moi qu'elle le soit. " Je vais bien oui ! Partager entre le vie de maman et vie professionnelle mais je pense que je gère plutôt bien la chose. " Je luis souris elle en avait l'air oui et je me demandais d'ailleurs si il y avait assez de place pour moi dans cette vie.. " Et toi alors ? Pas trop dépaysé par la ville des anges ? " Je souris  à nouveau. " Disons que le froid, le nez qui coule et la neige ne me manquent pas plus que ça. J'ai surtout du mal à me faire au climat, j'ai toujours l'impression de mourir de chaud. " Je ris doucement. Chez moi je suis presque toujours torse nu, mon corps n'est pas habitué à ce genre de température.

J'avais remarqué Netflix allumé sur la télé et cela m'avait un peu amusé c'est vrai. D'ailleurs je me moquais gentiment d'elle à ce propos. " On ne se moque pas ! " Souriant je levais les mains en l'air. " J'ai rien dit encore. " Elle me connaissait assez bien pour savoir que j'avais eu envie de la taquiner un peu plus sur le sujet, mais le programme me plaisait donc je ne trouvais rien à redire. " Mes soirées de libre sont rares. Voir inexistantes. Donc quand c'est le cas, j'en profite !  Je suppose que toi aussi tu dois être pas mal occupé ... " Je ralentis mes gestes sans vraiment le faire exprès quand elle me parla de mes occupations. Oh bah je n'étais pas vraiment dépaysé ici aussi je me faisais tiré dessus donc.. Bon je n'allais pas lui dire ça évidemment. J'haussais les épaules. " C'est plutôt tranquille, je fais le tour des partenaires, vérifie que tout est suivit à la lettre. Je bosse surtout sur mon projet personnel, dans le secteur automobile. Je pense qu'une implantation à Los Angeles pourrait être une bonne idée.. " Une façon de lui faire comprendre que j'étais peut-être prêt à quitter la Russie finalement..  " Tu en a pris pour tout un régiment ! Quel est le menu du coup ? " Elle n'avait pas tord.  " Pour ma défense je pensais que nous serions trois et puis comme je ne savais pas quoi prendre, j'ai dis au chef de me mettre un peu de tout.  " Je ris, il n'y avait que moi pour faire ça, d'ailleurs ma demande avait surpris le chef italien, mais comme je payais bien il s'était exécuté. Je me détendais un peu au fur et à mesure de la discutions. Je craignais aussi qu'on est rien à se dire, que notre lien si fusionnel est disparu.. Je cessais de penser à ça pour me concentrer sur le moment présent.  " On fait réchauffer et on va devant la télé ? On trouvera surement quelque chose de bien à se mettre, non ? " Je fis oui d'un signe de tête, cela m'allait parfaitement. " Le vin est dans le frigo si tu veux. " Elle partie mettre la table, apercevant un plateau non loin je l'attrapais et disposais les diverses boites dessus avant d'attraper la bouteille dans le placard. Plateau dans une main bouteille dans l'autre je rejoignis Elena dans le salon. " Alors tu avais envie de regarder un truc en particuliers ? " Moi cela m'était égal, je regarde pleins de genre de film différent. Une fois que tout était prêt j'attrapais la nourriture que je disposais dans mon assiette, ce soir cela aller être menu dégustation.   

acidbrain


Revenir en haut Aller en bas
❉ locked hearts and hand grenades
avatar
Alexis Parker
locked hearts and hand grenades

all these memories seem so old


›› Los Angeles since : 16/11/2017
›› Love letters written : 113
›› It's crazy, I look like : Billie Piper . La sublime talentueuse parfaite Billie Piper.
MessageSujet: Re: Just you and me - feat alexis Ven 12 Jan - 14:07


Just you and me - ALEXIS 2

Excepteur sint occaecat cupidatat non proident
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Alex était là, chez moi et cette fois il n'y avait pas notre fils pour faire tampon entre nous deux. Les choses étaient moins tendue mais rester compliqué et j'étais convaincu qu'il ne fallait pas grand chose pour que tout s'embrase à nouveau. J'avais fais des erreurs, Alex m'en voulait énormément. Quand je lui appris que Matthew n'était pas là mais chez un ami, il sembla vraiment déçu. D'un côté, le voir aussi déçu me faisait mal par ce que je voyais bien que je ne comptais plus autant pour lui qu'avant mais de l'autre côté, cela montrait combien il voulait être là pour lui et faire les choses bien.  " Ce n'est pas grave j'aurais d'autres occasions de le voir. " Me dit-il en souriant. Je hochais la tête. " Oui, évidement ! " Et j'étais sincère, je ne comptais pas le priver de son fils. Je m'en voulais trop de l'avoir fait pendant cinq ans. Il méritait d'avoir sa place de père et Matthew méritait de le connaître. Je n'interfèrerais pas. Je ne voulais plus le faire souffrir même si cela n'avait jamais été mon intention première. Ne sachant pas si c'était une bonne idée, je le fis quand-même entrer. Après tout, il était là, il avait apporté de la nourriture et je me voyais mal le renvoyer. Je lui proposais donc d'entrer. A lui de savoir si il acceptait de passer la soirée uniquement avec moi, si il s'en sentait capable. Il accepta, ce qui m'étonna un peu mais j'en fus quand-même heureuse. Nous étions tout deux adultes, et parent d'un petit garçon, quoi qu'il se passe? ou pas, entre nous, nous allions être obliger de nous côtoyer. Autant instaurer un climat d'entente cordiale plut qu'une guerre ouverte entre nous, pour le bien de notre fils, de notre famille. Il entra donc dans la maison et alla déposer ses provisions dans la cuisine, sur le plan de travail. Je m'installais alors sur un de tabouret, encore un peu troublé de le voir évoluer dans ma maison. Il me demanda alors comment j'allais et je lui répondis franchement. Je n'avais pas grand chose à dire. Ma vie me convenait. Partagée entre mon boulot et Matthew, je n'avais pas forcément tout le temps du monde pour moi mais je crois que j'arrivais quand même à trouver un certain équilibre, ce dont je n'étais pas peu fière. Je lui retournais alors la question. Passer de notre froide Russie à la Los Angeles n'était pas chose facile, j'en savais quelque chose.  " Disons que le froid, le nez qui coule et la neige ne me manquent pas plus que ça. J'ai surtout du mal à me faire au climat, j'ai toujours l'impression de mourir de chaud. " Me répondit-il, rieur. Je ris aussi, de plus en plus à l'aise face à lui. " Oui, moi aussi j'ai eu du mal à me faire au climat ... Mais sinon, tout va bien ? Vraiment ? " Lui demandais-je, sans vraiment être certaine de ce que je voulais savoir. Il comptait et compterai toujours pour moi. Savoir qu'il allait bien était important. Il se moqua gentiment de moi en voyant que j'avais allumer la télé sur Netflix, preuve de mes plans ou plutôt de mon absence de plan pour la soirée. Je le réprimandais avec le sourire. Il joue les innocents en levant les mains en l'air. " J'ai rien dit encore. " Me dit-il, souriant. Je le regardais, une lueur amusée dans le regard. " T'oublie que je te connais par coeur ! " M'exclamais-je en pointant un doigt accusateur et manucuré vers lui. Je venais ensuite me mordre la lèvre, nerveuse, me disant que je n'avais plus aucun droit de dire ça, de prétendre le connaître, après ce que j'avais fais.
Il continuait à déballer alors que je lui expliquais les raisons de ce programme. Entre mon émission et Matthew, je n'avais pas beaucoup de temps à moi alors quand c'était le cas, j'en profitais. J'en profitais pour lui en demander plus sur ses activités. Il devait lui aussi être très occuper ... Surement plus que moi.  " C'est plutôt tranquille, je fais le tour des partenaires, vérifie que tout est suivit à la lettre. Je bosse surtout sur mon projet personnel, dans le secteur automobile. Je pense qu'une implantation à Los Angeles pourrait être une bonne idée.. " Je le regardais, surprise. Je ne m'y attendais vraiment pas. C'était donc vrai. Il semblait vraiment prêt à rester dans les parages, même avec tout ce qui l'attendait au pays. Je restais un moment silencieuse, songeant à tout ce qui allait changer si il restait dans le coin. D'un côté j'étais très contente et de l'autre, j'avais peur de ce que cela voulait dire, pour nous, pour Matty. " Tu vas vraiment rester alors ? Enfin, t'y songe sérieusement ? " Lui demandais-je en vrillant mes grands yeux dans les siens. Je crois que j'apprendrais petit à petit à vivre avec sa présence. Peu importe comment les choses évoluent entre nous deux, la priorité reste Matty et avoir Alex dans le coin serait bon pour lui. On serait une famille. Quand il eu sortit toutes les boites aux délicieuses odeurs, je lui faisais remarquer qu'il y en avait vraiment beaucoup. " Pour ma défense je pensais que nous serions trois et puis comme je ne savais pas quoi prendre, j'ai dis au chef de me mettre un peu de tout.  " M'expliqua t-il en riant. Je ris aussi en me levant du tabouret. Je le regardais alors. " C'est pas si grave. Au pire il y en auras pour une autre fois dans la semaine. Matty sera là. " Lui dis-je en ne le quittant pas des yeux avant de les détourner, gênée. On s'installa sur la petite table devant la télé. J'apportais les couverts, assiettes et verre tandis qu'Alex se chargeait des plats et de la bouteille de vin. Une fois que tu fus sur la table, on s'installa sur le canapé, l'un à côté de l'autre. C'était vraiment bizarre d'être seule avec lui. Je n'avais pas peur ou quoi que ce soit dans ce genre. C'était juste étrange, avec notre passif, d'être simplement là, assis sur ce canapé pour une soirée télé.  " Alors tu avais envie de regarder un truc en particuliers ? " Je tournais la tête vers lui en arrêtant de remplir mon assiette de chose toute plus alléchante les unes que les autres. " Non ... Pas vraiment ! Pourquoi pas un truc d'action ? Je ne vais pas te torturer avec un film romantique. " Le taquinais-je en riant. " Bright ? Le dernier film de Will Smith ? " Lui proposais-je.
acidbrain





Code:

[color=#cc00cc] = ALEXIS
[color=#33cc00] = ALEX
Revenir en haut Aller en bas
❉ i can't see you but I know you're there
avatar
Alexander Zykiov
i can't see you but I know you're there

all these memories seem so old


›› Los Angeles since : 19/11/2017
›› Love letters written : 159
›› It's crazy, I look like : David Giuntoli
MessageSujet: Re: Just you and me - feat alexis Mar 13 Fév - 18:54


Just you and me - ALEXIS 2

Excepteur sint occaecat cupidatat non proident
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]J'avais beau avoir hésiter j'étais quand même entré chez Elena. Savoir que rien n'allait pouvoir nous interrompre était stressant. La dernière fois nous avions du nous calmer de part la présence de notre fils, qu'allait-i se passé aujourd'hui si nous tombions dans une nouvelle dispute ? Difficile à dire. Il n'y avait plus qu'à espérer que tout se passe bien. J'étais dans un bon état d'esprit, cette fois ci, après tout nous étions deux adultes, nous devions pouvoir passer une soirée sans que cela ne dérape. Préparant tout ce qu'il fallait dans la cuisine nous en profitions pour discuter un peu, je m’acclimatais bien ici, j'aimais cette ville depuis longtemps alors c'était plus facile. Je lui avouais que c'est le climat qui me rendait le plus la vie dure, j'allais m'y faire j'en étais certain. " Oui, moi aussi j'ai eu du mal à me faire au climat ... Mais sinon, tout va bien ? Vraiment ? " Comme souvent je me cachais sous une carapace solide, ça allait dans un sens parce que je les avais retrouvé, mais c'est vrai que ma vie en Russie me manquait aussi parfois. Mes amis, ma mère.. Je suis resté très proche d'elle et je sais qu'elle me ferait un sermon mémorable si elle savait que j'étais en face d'Elena. Elle avait eu si peur de me perdre.. Comme toute mère elle cherche à me protéger. J'haussais les épaules doucement. " Je crois oui. C'est juste que je me sens un peu seul ici, j'ai quelques contacts à LA, mais bon ce n'est pas pareil.   Je pense que j'ai juste un peu le mal du pays, ça me passera. " Je lui souris en essayant d’être le plus rassurant possible. Je me moquais un peu d'elle vis à vis de son programme, c'était assez amusant et ce moment me rendit un peu mélancolique, je nous revoyais à nos tout débuts, on avait eu ce même genre de moments et ils m'avaient terriblement manqué.   " T'oublie que je te connais par coeur ! " Je ne sais pas pourquoi cette phrase me blessa un peu. Elle me connaissait peut-être à l'époque, mais cinq ans étaient passés. Je crois qu'elle se rendit compte de ce qu'elle venait dire alors je ne relevais pas, cela ne servait à rien, cela lui avait simplement échappé. Je lui parlais plutôt de mes projets et de mon envie de me développer ici même à Los Angeles. Elle eut l'air vraiment surprise du fait que je puisse pensé à rester dans le coin. " Tu vas vraiment rester alors ? Enfin, t'y songe sérieusement ? " Je plantais mon regard dans le sien un instant. " J'y songe sérieusement oui. Je tiens vraiment à être là pour Matthew et puis changer d'air me ferait du bien. J’espère que cela ne te dérange pas.. " Elle pouvait émettre des réserves elle en avait le droit surtout que cela allait changer un peu ses habitudes.

Elle se moqua un peu de moi à son tour à la vue de la quantité de nourriture que j'avais pris. C'est vrai que je me rendais compte maintenant que cela faisait beaucoup, mais bon ce n'était pas perdu. " C'est pas si grave. Au pire il y en auras pour une autre fois dans la semaine. Matty sera là. " Je lui souris. Elle avait raison, il nous suffirait de faire réchauffer ! L'odeur m'ouvrait l'appétit, j'avais incroyablement fin à cet instant. On installa tout ce qu'il fallait sur la table du salon il ne nous restait qu'à choisir ce que nous allions regarder. " Non ... Pas vraiment ! Pourquoi pas un truc d'action ? Je ne vais pas te torturer avec un film romantique.  Bright ? Le dernier film de Will Smith ? " Je me mis à rire et secouais la tête. " Tu oublies qu'un de mes films préférés reste le temps d'un automne.. J'aime les histoires d'amour si elles sont bien faites et qu'elle finissent bien.. " Je souris un peu ajoutant : " Mais Bright à l'air sympa alors adjugé vendu. " Valait mieux un film d'action, un film romantique nous rendrait certainement mal à l'aise. Les films d'actions sont souvent controversé pour moi parce qu'ils mettent toujours en scène des hommes seuls parvenant à détruire des cartels entier à eux seuls, peu réaliste quand on est dans le milieu. C'est comme si un médecin regardé une série médicale, il s'arracherait les cheveux je pense. " Je te sers un peu de tout et tu gouttes ? " Je remplis nos assiettes de tant de bonnes choses que je ne savais par où commencer. J'attaquais cela dit mon assiette avec une envie de remplir mon estomac. Je nous servis un verre de vin tandis que le film se lançait. " хороший аппетит " Ce qui signifiait bon appétit en Russe.  

acidbrain


Revenir en haut Aller en bas
❉ locked hearts and hand grenades
avatar
Alexis Parker
locked hearts and hand grenades

all these memories seem so old


›› Los Angeles since : 16/11/2017
›› Love letters written : 113
›› It's crazy, I look like : Billie Piper . La sublime talentueuse parfaite Billie Piper.
MessageSujet: Re: Just you and me - feat alexis Jeu 15 Fév - 11:40


Just you and me - ALEXIS 2

Excepteur sint occaecat cupidatat non proident
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Alors qu'Alex préparait notre festin dans la cuisine ouverte, nous en profitions pour discuter. Evidement notre échange était bien moins fluide qu'avant mais j'étais heureux de voir qu'on pouvait y arriver, qu'on pouvait discuter sans que cela parte en vrille. Si Alex comptait faire partie de la vie de Matty et donc de la mienne, il valait mieux qu'on s'entende un  minimum. Je ne voulais pas que mon fils voit ses parents se déchiraient à longueur de temps. Les choses ne redeviendraient surement jamais comme elles étaient entre Alex et moi mais nous restions quoi qu'il arrive liés de la plus belle de façon par notre fils et il fallait qu'on fasse chacun des efforts, pour lui. Je lui demandais alors comment il allait. Changer de ville, de pays, d'environnement pouvait être compliqué. Je le savais pour l'avoir vécue. J'ai mis des mois voir des années à m'y faire totalement. " Je crois oui. C'est juste que je me sens un peu seul ici, j'ai quelques contacts à LA, mais bon ce n'est pas pareil. Je pense que j'ai juste un peu le mal du pays, ça me passera. " Je le regardais, compréhensive. Je hochais ensuite la tête. " Tu ne l'ai plus. Seul. Tu m'a moi et Matty. Quoi qu'il arrive, on sera là pour toi. " Lui assurais-je en le regardant avec conviction. Je lui souris. Il se moqua ensuite de moi  en voyant que j'avais eu comme programme avant son arrivée de passer la soirée tranquillement devant un truc quelconque sur Netflix. Bien sur, il fit l'innocent et je lui dis alors qu'il oubliait que je le connaissais. Je regrettais presque instantanément d'avoir dit ça. Et au vu de son regard, je sentis que ma remarque stupide l'avait blessé. Je le connaissais mieux que moi-même, comme lui me connaissait mieux que personne. Mais c'était avant. Avant que je ne prenne la fuite, avant que je ne quitte la Russie, avant que j'emmène avec moi notre fils. Si je ne doutais pas d'encore arriver à lire en lui comme dans un livre ouvert, il était évident que je le connaissais plus aussi bien. Il avait changer, et moi aussi en cinq ans. Nous n'étions plus les personnes que nous étions. Les épreuves nous avait forgés. Qu'on le veuille ou non. Je le regarde, les joues rosies par la honte. Il décide de ne pas relever, remarquant certainement que je m'en voulais déjà assez. Je lui demandais alors sans pouvoir cacher ma surpris si il comptait sérieusement rester dans le coin puisqu'il semblait avoir des projets qui nécessité qu'il reste à LA.  J'ignorais encore comment je réagirais. Aussi difficile que cela eu été, j'avais construit ma vie sans lui et savoir qu'il allait refaire peut-être partit de ma vie me laisser soucieuse. Il planta son regard profond dans le miens. " J'y songe sérieusement oui. Je tiens vraiment à être là pour Matthew et puis changer d'air me ferait du bien. J’espère que cela ne te dérange pas.. " Je soutenais son regard, intégrant sa réponse. Je glissais alors une main dans mes cheveux. " Non je ... Enfin cela ne me dérange pas. Cela sera bien pour Matty. Il t'apprécie déjà beaucoup sans même connaître encore la vérité. " Lui dis-je en esquissant un sourire. Matty ne parlait presque que de lui depuis notre soirée pizza. Je ne doutais pas que les choses seraient facile entre eux. " Quand à moi et bien, je veux tout faire pour le bonheur de notre fils, tout comme toi, alors les choses se feront d'elles-même. " Lui assurais-je en haussant les épaules doucement. Au final, ce que je voulais, ce que je ressentais, ne comptait pas. Je faisais tout ça pour mon fils même si voir Alex régulièrement allait être un vrai challenge.
Alex avait amener une tonne de nourriture et je ne pu résister à me moquer gentiment. Bien trop pour deux mais c'était normal vu qu'il pensait en venant qu'on serait trois. Je proposais alors qu'il revienne dans la semaine. Matty serait là et cela nous permettrait de passer une autre bonne soirée tout les trois. Quand tout fut près, on s'installa sur la petite table devant la télé. Alex me demanda alors ce qu'on allait regarder. Je proposais un film d'action. Il éclata de rire et je savais pourquoi avant même qu'il n'ouvre la bouche.  " Tu oublies qu'un de mes films préférés reste le temps d'un automne.. J'aime les histoires d'amour si elles sont bien faites et qu'elle finissent bien.. " Me dit-il. Je le regardais quelques secondes en silence. Je souris, nerveuse. " Je n'ai pas oublier non ... Je .., J'ai juste penser que regarder un film romantique nous mettrait mal à l'aise et je ... Enfin je veux que ça se passe bien. Tu vois ? " Lui demandais-je en levant mes grand yeux vers lui. " Mais Bright à l'air sympa alors adjugé vendu. " Je souris et hochais la tête. " Super ! " Lâchais-je avant de prendre la télécommande et de rechercher le film avec concentration. " Je te sers un peu de tout et tu gouttes ? " Je décrochais de l'écran et hochais la tête. " Parfait ! Sois généreux, je meurs de faim. " Lui dis-je en éclatant de rire. Alex nous servit et bientôt, j'eu une assiette repli de bonne chose devant moi. Il nous servit du vin et je lançais le film alors qu'il piochait déjà dans son assiette. L'entendre me souhaiter un bon appétit en russe me fit frissonner. Cela faisait si longtemps que j'avais renier mes origines, que même ma langue maternelle sonnait maintenant bizarrement à mes oreilles. Je le regardais. " Спасибо. K bам тоже. " ( Merci, à toi aussi. ). Je prenais alors ma fourchette dans ma main et la plongeais dans mon assiette, mon ventre criant famine, attiré par les bonnes odeurs qui s'en échapper. Le regard plongeait sur l'écran et sur le film, je me détendis petit à petit et profiter de ma soirée, accompagner d'Alex, en oubliant un peu les différents qui nous opposait. Je restais concentrer sur le film, sursautant parfois, gloussant à d'autre. Entre deux, je dévorais mon assiette. Je me sentis alors observer. Je fronçais les sourcils, amusée. " Quoi ? J'ai faim ! " Lançais-je en souriant avant de poser ma fourchette et d'attraper mon verre. Je bu une gorgée de vin et je le reposais sur la table. Prenant une inspiration, je me saisis de la télécommande et mis pause. Je me tournais alors vers lui, un air grave sur le visage. " Est ce que je peux te poser une question ? Sur la Russie ? " Lui demandais-je en le regardant. Je soupirais. " Est ce que ... Tu as des nouvelles de ma famille ? Tu as veiller sur eux ? " Lui demandais-je à mi-voix. J'attendis sa réponse, glissant une mèche de mes cheveux derrière mon oreille avant de reprendre mon verre de vin. Ma crainte était que ma famille puisse avoir payer les frais de ma fuite même si elle jouissait d'un certain statut. On ne s'échappait pas de ce monde sans conséquence. " Comment ça s'est passer après mon départ ? Je .. Je comprendrais si tu ne veux pas en parler ... " Soufflais-je. Après tout, il ne me devait absolument rien.
acidbrain





Code:

[color=#cc00cc] = ALEXIS
[color=#33cc00] = ALEX
Revenir en haut Aller en bas
❉ i can't see you but I know you're there
avatar
Alexander Zykiov
i can't see you but I know you're there

all these memories seem so old


›› Los Angeles since : 19/11/2017
›› Love letters written : 159
›› It's crazy, I look like : David Giuntoli
MessageSujet: Re: Just you and me - feat alexis Mer 21 Fév - 13:04


Just you and me - ALEXIS 2

Excepteur sint occaecat cupidatat non proident
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Je me confiais un peu à Elena en lui avouant que je me sentais un peu seul ici, mes amis et ma famille étant en Russie ce n'était pas simple tout les jours. Heureusement avec les nouvelles technologies il était facile pour moi de les voir et de leur parler même si ce n'est pas exactement pareil. " Tu ne l'ai plus. Seul. Tu m'a moi et Matty. Quoi qu'il arrive, on sera là pour toi. " Je plantais mon regard dans le sien et lui sourit simplement. J'osais y croire, chose que je n'avais pas faite depuis très longtemps. Mon cœur voulait plongé la tête la première dans cette nouvelle vie avec eux, mais ma raison me conseillé de ne pas brusquer les choses, d'y aller doucement et de ne pas me bercer de faux espoirs. Les retrouver tous les deux, c'est ce que je désirais le plus au monde. Je lui expliquais ensuite que je comptais effectivement rester dans le coin, je voulais aussi être sur que cela ne la dérange pas, encore une fois je ne voulais pas m'imposer de force.  " Non je ... Enfin cela ne me dérange pas. Cela sera bien pour Matty. Il t'apprécie déjà beaucoup sans même connaître encore la vérité. " Pourtant j'avais toujours aussi peur qu'il me rejette. Là il m'apprécié comme l'ami de sa maman, mais quand il saura que je suis son père et qu'il se rappellera que je n'ai pas été la pour lui jusque là ce ne sera plus la même chanson. " Quand à moi et bien, je veux tout faire pour le bonheur de notre fils, tout comme toi, alors les choses se feront d'elles-même. " J'étais content qu'elle prenne avant tout en compte Matthew tout comme moi je le faisais, c'est lui qui était le plus important. " Je ferais en sorte de ne pas trop interféré dans vos vies. Je dois trouvé ma place auprès de vous et si j'ai tendance à prendre trop de place hésite pas à me le dire. Je veux juste que vous soyez heureux tout les deux. " Elle aussi mérité d'être heureuse et d'avoir une belle vie. Cela dit je ne suis pas certain de rester calme et serein si un jour je la vois avec un homme..

Installé devant la télé nous allions nous attaquer à toute cette nourriture alléchante. Le plus dur était de trouver le programme, elle proposa un film d'action ne voulant pas m'imposer un film romantique. C’est pourtant un de mes péchés mignon, oui j'ai beau avec un rôle très masculin et surdosé à la testostérone, parfois je me laissa attendrir par ce genre de film. " Je n'ai pas oublier non ... Je .., J'ai juste penser que regarder un film romantique nous mettrait mal à l'aise et je ... Enfin je veux que ça se passe bien. Tu vois ? " Je lui souris doucement. " Oui je vois. Du coup c'est moi qui vient de mettre un malaise, bravo Alex. " Je souris essayant de re détendre l'atmosphère. On finit par choisir un film d'action donc et je servis les assiettes.   " Parfait ! Sois généreux, je meurs de faim. " Elle éclata de rire et j'en fis de même. C'était une douce mélodie à l'oreille. Comme elle me l'avait demandé, je la servie donc très généreusement avant de lui souhaiter un bon appétit. " Спасибо. K bам тоже. " Je souris simplement avant de porter mon attention sur mon assiette et sur le film qui commençait. Evidemment je n'étais pas concentré, j'étais encore entrain de me demander si c'était une bonne idée d'avoir accepté cette invitation.. Cette pensée disparue de mon esprit quand j'observais Elena enchainé les coups de fourchettes. " Quoi ? J'ai faim ! " Je ris content de voir qu'elle se régalait. " Je vois ça. Tu vois finalement j'ai bien fait d'en prendre autant sinon je n'en aurais pas eu. " Je saluais son appétit d'ogres avec un sourire amusait. Je pris une nouvelle fourchette avant de me mettre moi aussi sur pause quand elle mit le film en pause. Je tournais la tête vers elle surpris.  " Est ce que je peux te poser une question ? Sur la Russie ? " Je terminais de mâché ce que j'avais en bouche. Hmm j'étais pas certain que ce soit une bonne idée, mais je ne pouvais pas lui dire de ne plus parler de la Russie non plus. J'haussais les épaules simplement. " Oui, je t'écoute. " De toute façon je ne pouvais pas repoussé cette discutions indéfiniment. " Est ce que ... Tu as des nouvelles de ma famille ? Tu as veiller sur eux ? Comment ça s'est passer après mon départ ? Je .. Je comprendrais si tu ne veux pas en parler ... " Je posais doucement ma fourchette et passa ma main derrière ma nuque avant de me tourner vers elle et de me lancer. " Tu sais pendant longtemps, je n'ai plus veillé sur personne.. C'est plutôt les autres qui devaient veillé sur moi.. " A une période, la plus noire de ma vie, j'avais déjà du mal à prendre soin de moi alors des autres..

Je m'enfonçais un peu plus dans le canapé. " Ta mère à toujours mis la faute sur moi. Si tu étais partie c'est forcément que j'avais fait quelque chose de travers. A un moment elle m'a même accusé de t'avoir fait disparaître.. Elle a d'ailleurs une bonne droite pour son âge. " Autant dire que depuis son départ elle m'en voulait à mort. J'avais fini par l'accepter de toute façon j'avais été incapable de retrouver sa fille. " Je ne te dis pas pour te faire culpabilisé d'avantage, mais ta mère a très mal vécu ton départ. Elle a été    suivit par de nombreux médecins pour sa dépression. Au dernières nouvelles ça allé mieux pour elle, je crois même qu'elle avait rencontré quelqu'un. " Qu'elle coupe les ponts avec moi, je pouvais essayé de comprendre, mais couper les ponts avec sa mère je n'avais jamais vraiment compris pourquoi. " Pourquoi tu ne l'as jamais appelé ? " J'étais un peu curieux certes, mais on en été à discuter de la Russie alors autant posé la question.    

acidbrain


Revenir en haut Aller en bas
❉ locked hearts and hand grenades
avatar
Alexis Parker
locked hearts and hand grenades

all these memories seem so old


›› Los Angeles since : 16/11/2017
›› Love letters written : 113
›› It's crazy, I look like : Billie Piper . La sublime talentueuse parfaite Billie Piper.
MessageSujet: Re: Just you and me - feat alexis Mer 28 Fév - 14:50


Just you and me - ALEXIS 2

Excepteur sint occaecat cupidatat non proident
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Alex et moi parlons de ce qu'il compte faire par la suite. Rester à Los Angeles ou repartir en Russie une fois ses affaires réglées dans la ville des anges. Sa réponse est clair et net et il n'hésite pas. Il veut rester. J'ignore encore comment cela va se passer. Comment je vais réagir au fait qu'il soit de nouveau dans ma vie et dans celle de notre fils. A vrai dire, je met à cet instant mes propres sentiments de côtés car je sais que c'est le mieux pour notre fils qu'il soit proche de nous, qu''Alex fasse partit de sa vie. Ce que je l'avais empêcher de faire en quittant la Russie. Mon fils avait besoin de son père. " Je ferais en sorte de ne pas trop interféré dans vos vies. Je dois trouvé ma place auprès de vous et si j'ai tendance à prendre trop de place hésite pas à me le dire. Je veux juste que vous soyez heureux tout les deux. " Je le regardais, touchée par ses paroles sincères. J'esquissais un sourire de profond gratitude. " Je t'en remercie. Je pense qu'il faudra un peu de temps avant que tout se mettent en place mais je suis certaine qu'on peut y arriver sans qu'il y est le moindre problème. Il suffit simplement qu'on garde en tête notre priorité, ce pourquoi on fait tout ça : pour notre fils. " Dis-je en glissant une mèche rebelle derrière mon oreille, le regard légèrement fuyant. Je prenais une inspiration et le regardais, toujours souriante. " Si on fait ça, tout se passera bien. Pour tout les trois. " Lui assurais-je en l'incluant. Car si il ne voulait que note bonheur, c'était la même chose de mon côté. Je voulais qu'il soit heureux lui aussi. Evidement, le voir refaire sa vie, sans moi, serait difficile et douloureux mais si c'était ce qu'il voulait, alors je m'effacerais. Je lui avais enlever le bonheur une fois, je ne pourrais plus jamais me regarder en face si je recommençais.

Munit de toutes la nourriture qu'il avait apporter, on s'installait sur le canapé, la table étant mise sur la table basse, devant la télé pour qu'on puisse diner tout en regardant un film. Une soirée tranquille. Sans Matty à la maison pour occuper toute mon attention. J'adore mon fils plus que tout mais parfois, j'avais simplement besoin d'une pause pour ne penser qu'à moi. On se taquina alors lors du choix du film qu'on allait regarder. Il me rappela qu'il aimait les films romantique, ce que j'avais toujours trouver mignon chez lui. Alors non, je ne l'avais pas oublier en proposant un film d'action. Je m'étais simplement dit que de l'action éviterait qu'on se retrouve mal à l'aise devant deux personnes tombant amoureuse.  " Oui je vois. Du coup c'est moi qui vient de mettre un malaise, bravo Alex. " Il me sourit et je pouffais légèrement. " C'est rien, je t'assure. " Le rassurais-je en haussant les épaules. On s'installa, Alex nous servit alors dans nos assiettes. Je le priais alors d'être généreux car je mourrais de fin. On éclata alors de rire et l'atmosphère se détendit. Je lançais le film et on commença à manger. Je regardais l'écran, concentrée et enchainant les coups de fourchette. AU bout d'un moment, je sentis un regard appuyer sur moi. Je tournais alors la tête, amusé. Il rit alors que je me demandais pourquoi il me regardait comme ça. J'avais faim et j'avais toujours eu bon appétit.  " Je vois ça. Tu vois finalement j'ai bien fait d'en prendre autant sinon je n'en aurais pas eu. " Il sourit, amusé alors que j'éclatais de rire. " Je t'en aurais laisser ... un peu. " Dis-je alors que je me remettais à manger tout comme lui.

Au bout d'un moment, mon coeur se serra et je déposais ma fourchette et mis le film sur pause avant de me tourner vers Alex. Une question me restait sur le coeur et il était le seul à pouvoir y répondre, même si je ne doutais pas que la réponse ne serait pas douce à mes oreilles de coupable. Je voulais savoir ce qu'il s'était passé après mon départ, après ma fuite. Je voulais des nouvelles de ma famille. Avait-il continuer de veiller sur eux même si je n'étais pas là ? " Tu sais pendant longtemps, je n'ai plus veillé sur personne.. C'est plutôt les autres qui devaient veillé sur moi.. " Je baissais yeux, coupable, ne sachant plus ou me mettre. Je lui avais tant de mal. Et peut-être qu'au final, cela avait été pour rien. " Je suis tellement désolée ... Je t'ai fais tellement de mal. " Soupirais-je, sentant l'émotion grimpait en flèche dans ma voix et dans ma poitrine, menaçant de déborder.  " Ta mère à toujours mis la faute sur moi. Si tu étais partie c'est forcément que j'avais fait quelque chose de travers. A un moment elle m'a même accusé de t'avoir fait disparaître.. Elle a d'ailleurs une bonne droite pour son âge. " Je prenais une inspiration. Cela ressemblait effectivement à ma mère, celle qui m'avait toujours soutenue, quelque soit mes choix. Mon coeur se serra à nouveau. Elle me manquait tellement. " Je ne te dis pas pour te faire culpabilisé d'avantage, mais ta mère a très mal vécu ton départ. Elle a été suivit par de nombreux médecins pour sa dépression. Au dernières nouvelles ça allé mieux pour elle, je crois même qu'elle avait rencontré quelqu'un. " Des larmes coulèrent alors sur ma joue. Je commençais à trembler de tout mon corps. " Pourquoi tu ne l'as jamais appelé ? " J'éclatais alors en sanglot et glissais une main sur mes lèvres en pleurant toutes les larmes de mon corps, secouer quant à lui par de violent sanglot. Pendant de longues minutes, je fus incapable de parler. Mon corps tremblant comme une feuille dans le vent. Après un moment, les larmes coulaient toujours mais j'étais capable de parler. " J'ai fais tellement de mal. A tellement de gens ... Comment tu peux encore accepter de rester ici, avec moi, à me parler ? Je ne te mérite pas. Je ne mérite aucunes des personnes qui comptent pour moi après ce que j'ai fais. Je ne pourrais jamais réparer mon erreur. " Dis-je en secouant la tête avant de passer mes doigts sous mes yeux pour chasser les larmes qui y restaient encore. [/color]
acidbrain






Code:

[color=#cc00cc] = ALEXIS
[color=#33cc00] = ALEX
Revenir en haut Aller en bas
❉ i can't see you but I know you're there
avatar
Alexander Zykiov
i can't see you but I know you're there

all these memories seem so old


›› Los Angeles since : 19/11/2017
›› Love letters written : 159
›› It's crazy, I look like : David Giuntoli
MessageSujet: Re: Just you and me - feat alexis Dim 4 Mar - 20:54


Just you and me - ALEXIS 2

Excepteur sint occaecat cupidatat non proident
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Je n'avais pas peur de recommencer ma vie à LA. J'ai toujours été ambitieux et cela m'a toujours réussi. Même si je n'arrivais pas à monter mon affaire je pourrais toujours en racheter une, c'est ce qui est bien quand on est millionnaire. J'étais près à laisser toute ma vie en Russie si c'était pour pouvoir voir mon fils grandir et lié un vrai lien avec lui.  " Je t'en remercie. Je pense qu'il faudra un peu de temps avant que tout se mettent en place mais je suis certaine qu'on peut y arriver sans qu'il y est le moindre problème. Il suffit simplement qu'on garde en tête notre priorité, ce pourquoi on fait tout ça : pour notre fils. Si on fait ça, tout se passera bien. Pour tout les trois. "  Je lui souris simplement on  était d'accord. Le fait qu'elle veuille bien de moi dans sa vie ça me soulager, je n'avais pas envie de m'imposer même si j'aurais été obligé de le faire dans le cas ou elle aurait refusé de me laisser entré dans sa vie. Matthew était mon fils et j'avais des droits tout comme elle. On passa alors dans le salon pour remplir nos estomacs, ses plats italiens étaient un régal d'ailleurs. Une nouvelle savoir à chaque bouchée. Il faut dire que question nourriture je crois qu'il y a très peu de chose que je n'aime pas. On s'était mit d'accord sur le film même si en parlant de film romantique j'avais rendu ce petit moment un peu gênant. " C'est rien, je t'assure. " J'étais content qu'elle ne m'en tienne pas rigueur. Depuis que j'étais entré on discutait sans filtre et ça faisait du bien. Elena avait un grand appétit ce soir, je la voyais vider son assiette à une vitesse affolante et d'ailleurs je m'en moquais un peu gentiment toujours.

Elle se mit à rire et c'était tellement sincère que je me mis à rire avec elle. " Je t'en aurais laisser ... un peu. " Je souris à nouveau. " Bon ça me rassure. " Ca me faisait du bien de la voir comme ça, souriante et avec de l'appétit. Je me sentais bien moi aussi, je regardais le film tranquillement tout en me régalant même si je commençais à calé doucement. Tout a coup l'image de la télé fut mise sur pause et je vis tout de suite que quelque chose tracasser Elena. Elle me demanda si elle pouvait me poser une question et je me voyais mal lui dire non. Je lui parlais donc de façon sincère de toute façon je n'avais pas envie de lui cacher des choses. Je lui expliquais que pendant longtemps je n'avais pas été capable de m'occuper de qui que ce soit. " Je suis tellement désolée ... Je t'ai fais tellement de mal. " J'aurais aimé lui dire le contraire, mais c'est ce que j'avais vraiment ressentis. Je lui donnais des nouvelles de sa mère et je voyais que plus je parlais et plus elle allait mal et du coup moi avec. Quand elle éclata en sanglot je ne pus resté sans rien faire je m'approchais d'elle et la pris dans mes bras. Je déteste toujours autant la voir souffrir. Je la gardais contre moi tout simplement la laissant reprendre son souffle. " J'ai fais tellement de mal. A tellement de gens ... Comment tu peux encore accepter de rester ici, avec moi, à me parler ? Je ne te mérite pas. Je ne mérite aucunes des personnes qui comptent pour moi après ce que j'ai fais. Je ne pourrais jamais réparer mon erreur. " Elle ne devait pas se dévaloriser autant. Je caressais ses cheveux et y déposais un baiser avant de relever sa tête pour lui parler. " Tu as voulu protéger notre fils, tu as sacrifié beaucoup de choses pour ça et je sais que ça n'a pas été une partie de plaisir.. Il n'est jamais trop tard pour essayer de réparer ses erreurs. " Il était temps de laisser le passé derrière nous. " Tu sais pourquoi je suis là à te parler ? Parce que que je suis incapable de vivre sans toi. Oui tu m'as arraché le coeur et tu l'as piétiné, mais ce n'est pas pour ça que j'ai cessé de t'aimer. Je dois être un peu maso sur les bords peut-être j'en sais rien, mais il n'y a eu que toi et il n'y aura toujours que toi. Je t'en ai voulu, énormément.. Mais j'ai compris que quand tu es parties tu n'avais que de bonnes intentions. " J'en avais peut-être fait les frais, mais le fait que Matthew ait grandis loin de la mafia ne me déranger pas, ce qui me déranger c'est qu'il avait grandis loin de moi. " Tu as eu raison d'éloigner Matthew de ce monde qu'est le notre. Il aurait été en danger et je ne l'aurais jamais accepté. Cesse de t'en vouloir à présent. Le passé est le passé on peut pas le changer, mais on peut se concentrer sur l'avenir et essayé de rattraper le temps perdu. " J'avais envie de retrouver son sourire, de ne plus jamais la voir dans l'état dans lequel elle était actuellement.

acidbrain


Revenir en haut Aller en bas
❉ locked hearts and hand grenades
avatar
Alexis Parker
locked hearts and hand grenades

all these memories seem so old


›› Los Angeles since : 16/11/2017
›› Love letters written : 113
›› It's crazy, I look like : Billie Piper . La sublime talentueuse parfaite Billie Piper.
MessageSujet: Re: Just you and me - feat alexis Lun 5 Mar - 10:07


Just you and me - ALEXIS 2

Excepteur sint occaecat cupidatat non proident
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Alors que Alex me parle de la Russie, de ce qu'il s'est passé après mon départ pour ma famille, je me rend compte de tout le mal que j'ai fais autour de moi. A Alex, à ma famille et à tout ce qui avait un tant soit peu compter dans ma vie. Quel genre de personne faisait subir tout ça à ceux qu'elle aime ? J'éclatais en sanglot, ayant une bien pauvre opinion de moi-même. J'avais fais souffrir des tonnes de gens et pourquoi au final ? Peut-être pour rien. Je m'en voulais et la culpabilité que je ressentais été immense. En me voyant si mal, Alex s'approcha de moi pour me prendre dans ses bras. Je me demandais vraiment comment il pouvait encore avoir envie de me réconforter après ce que je lui avais fais. Je ne méritais aucunes des personnes qui avaient partagé ma vie. Je méritais d'être seule. Il n'y avait absolument rien que je puisse faire pour arranger les choses, pour me faire pardonné. Pas après toutes ses années. C'était trop tard. Il fallait maintenant que j'assume et que je fasse avec les conséquences de mes actes. En larme, le corps secouait de sanglot, j'étais au plus mal. Alex glissa sa main dans mes cheveux et y déposa ses lèvres, réconfortant même si, à mes yeux, je ne le méritais pas le moins du monde. Tendrement, il m'obligea à le regarder en relever mon visage vers le siens. " Tu as voulu protéger notre fils, tu as sacrifié beaucoup de choses pour ça et je sais que ça n'a pas été une partie de plaisir.. Il n'est jamais trop tard pour essayer de réparer ses erreurs.  " Je le regardais, le corps tremblant. " Cinq ans Alex ... Cinq ans.  " Soufflais-je, la voix peu assurée, le regard brillant et les joues inondaient de larmes alors que je le regardais, me plongeant dans ce regard dans lequel je m'étais perdu tellement de fois. Ce regard ou j'avais entrevu mon avenir, mon future, mon éternité et ce depuis la toute première fois ou mes propre yeux avait capter les siens. " Tu sais pourquoi je suis là à te parler ? Parce que je suis incapable de vivre sans toi. Oui tu m'as arraché le cœur et tu l'as piétiné, mais ce n'est pas pour ça que j'ai cessé de t'aimer. Je dois être un peu maso sur les bords peut-être j'en sais rien, mais il n'y a eu que toi et il n'y aura toujours que toi. " Je le regardais, mon cœur battant soudain plus fort à mesure que j'entendais ses paroles. Les entendre provoquait en moi deux réactions opposées. D'un côté, ses mots me touchaient au plus point par ce que c'était que je ressentais également. Il n'y avait que lui et il n'y aurait jamais que lui. Il était ma plus grande histoire d'amour et je ne pouvais m'empêcher de penser que malgré tout ça, tout ce que j'avais fait, cela ne faisait que commencer. D'un autre côté, cela ne faisait que renforcer ma culpabilité. Comment avais-je pu lui faire ça ? Lui qui m'aimait autant ? Des larmes coulèrent encore sur mes joues. Des larmes de regret. ' Je t'en ai voulu, énormément.. Mais j'ai compris que quand tu es parties tu n'avais que de bonnes intentions. " Tremblante, je venais glisser une main sur sa joue. " J'ai vraiment cru que je faisais le bon choix Alex ... Même si je devais renoncer à toi. Ce que je n'ai jamais fais d'ailleurs. Je t'aimais tant ... Je t'aime encore plus que tout au monde. Mais je sais que je ne suis plus digne de cet amour pour le moment... " Lui avouais-je en enlevant doucement ma main de sa joue en esquissant un triste sourire. " Mais je te promet que je vais tout faire pour apprendre de mes erreurs et essayer d'arranger les choses. " Lui assurais-je. J'ignore comment j'allais m'y prendre, ni même si j'avais une chance de réussir mais je devais essayer. C'était de ma famille dont il s'agissait.  " Tu as eu raison d'éloigner Matthew de ce monde qu'est le notre. Il aurait été en danger et je ne l'aurais jamais accepté. Cesse de t'en vouloir à présent. Le passé est le passé on peut pas le changer, mais on peut se concentrer sur l'avenir et essayé de rattraper le temps perdu. " Je levais des yeux encore embués de larme vers lui. Un moment silencieuse, intégrant ses paroles. Je glissais alors une main sur mon visage puis dans mes cheveux avant de revenir à Alex, soucieuse. Etre aussi proche de lui embrouillé mon jugement, mes pensées. Il avait toujours eu cet effet sur moi. Me faire tout oublier pour ne voir que lui. Je le regarde et après un moment je me penche vers lui pour venir déposer mes lèvres contre les siennes. J'ignore pourquoi j'ai fais ça. Sa proximité, le résultat du rapprochement de la soirée, le mélange de tout cela avec les sentiments qui étaient semble t-il encore bien présent entre nous ? Après quelques secondes, je détachais mes lèvres des siennes, mes pommettes légèrement rosies. " Excuse moi ... Je ... J'aurais pas du faire ça.  " M'excusais-je en rangeant une mèche de mes cheveux derrière mon oreille. Je levais ensuite une nouvelle fois mon visage vers le siens. " Est ce que tu crois vraiment qu'on peut y arriver ? Mettre le passé derrière nous pour rattraper le temps perdu et arranger les choses ?  " Lui demandais-je, sérieusement. Je sais que je donnerais tout pour arranger les choses mais je ne pouvais pas m'empêcher de me dire que c'était peut-être trop tard, malgré tout nos efforts. [/color][/color]
Revenir en haut Aller en bas
❉ i can't see you but I know you're there
avatar
Alexander Zykiov
i can't see you but I know you're there

all these memories seem so old


›› Los Angeles since : 19/11/2017
›› Love letters written : 159
›› It's crazy, I look like : David Giuntoli
MessageSujet: Re: Just you and me - feat alexis Dim 11 Mar - 20:31


Just you and me - ALEXIS 2

Excepteur sint occaecat cupidatat non proident
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]La voir aussi mal ça remettait tout en question. Pendant longtemps j'avais cru que cela avait été facile pour elle de partir, de voir notre fils grandir. Mais la tout de suite je voyais bien que si elle l'avait fait c'était avant tout pour Matthias, elle n'avait pas pensé à elle une seule seconde sacrifiant sa vie entière pour son fils. C'est ce qu'on attend d'une maman non ? Je n'arrivais plus à lui en vouloir, j'avais compris même si je regrettais tout de même qu'elle ne m'ait pas demandé de la suivre,
elle ne m'avait pas fait confiance et ça j'avais encore du mal à le vivre. La voyant pleurer à chaudes larmes je la pris contre moi, je devais être là pour elle malgré tout, de toute façon je ne pouvais pas m'en empêcher. J'étais incapable de la voir comme ça sans rien faire. Je lui assurais qu'il n'était jamais trop tard pour rattraper le temps perdu. " Cinq ans Alex ... Cinq ans.  " Je la regardais tendrement. " Quand on y pense cinq ans ce n'est rien comparé à une vie, il te reste bien plus d'années devant toi pour rattraper tout ça. " Elle, elle pouvait peut-être le faire. Moi avec mon fils, c'était plus difficile, mais j'espérais y arrivé, crée un lien père fils digne de ce nom même avec cinq ans d'absence dans sa vie.  Elle me demandait ce que je faisais encore là à ses côtés à essayé de l'aider alors qu'elle m'avait fait tant de mal, je lui expliquais que malgré tout ça je l'aimais encore. Toujours comme un fou. La douleur n'avait pas fait disparaître mes sentiments pour elle, ils avaient été certes enfouis au détriments d'autres sentiments comme la colère, mais ils n'avaient jamais cessé d'exister.

Je fermais les yeux quelques secondes quand elle posa sa main sur ma joue, c'était comme un doux souvenir qui venait nous hanté, une sensation agréable. " J'ai vraiment cru que je faisais le bon choix Alex ... Même si je devais renoncer à toi. Ce que je n'ai jamais fais d'ailleurs. Je t'aimais tant ... Je t'aime encore plus que tout au monde. Mais je sais que je ne suis plus digne de cet amour pour le moment... " Digne n'était peut-être pas le mort, mais il me fallait effectivement un peu de temps pour accorder à nouveau ma confiance. " Mais je te promet que je vais tout faire pour apprendre de mes erreurs et essayer d'arranger les choses. " Je souris doucement. " Je sais que tu en es capable, tu es si forte. " Elle avait envie de changer les choses alors elle le pouvait. La motivation fait tout, il n'y avait pas de raisons que cela ne fonctionne pas. J'affirmais qu'elle avait eu raison d'emmener Matthew loin de notre monde, je m'en rendais de plus en plus compte en sachant qu'on aurait cherché à m'éteindre par lui. Elle planta son regard dans le mien et il n'y avait plus rien d'autre d'important. Mon coeur s’accéléra quand je la vis s'approcher, sentir ses lèvres contre les miennes c'était une bouffée d'oxygène, une tonne de sensations différentes venaient de m'envahir, j'avais l'impression d'être un ados qui échangé un premier baiser. J'avais l'étrange sensation de retomber amoureux, encore plus que ce que j'avais pu être. " Excuse moi ... Je ... J'aurais pas du faire ça.  " Je mis un petit instant à revenir sur terre. " Je te mentirais si je te disais que je n'en avais pas eu envie moi aussi. Ca m'a tellement manqué.. " Comme une drogue, comme un sevrage forcé affreusement douloureux et terriblement long.  " Est ce que tu crois vraiment qu'on peut y arriver ? Mettre le passé derrière nous pour rattraper le temps perdu et arranger les choses ?  " Je pris ses mains dans les miennes et les caressais avec mes pouces. " Rien n'est impossible,  je pense qu'il faut au moins essayé. Comme ça même dans le cas où cela ne fonctionne pas on pourra se dire qu'on a tout essayé pour nous sauver. " J'étais plutôt confiant pour notre avenir, si on s'y mettait tout les deux on ne pouvait que y arrivé. " Je t'aime." Je caressais doucement sa joue avant de venir l'embrasser.  

acidbrain


Revenir en haut Aller en bas
❉ locked hearts and hand grenades
avatar
Alexis Parker
locked hearts and hand grenades

all these memories seem so old


›› Los Angeles since : 16/11/2017
›› Love letters written : 113
›› It's crazy, I look like : Billie Piper . La sublime talentueuse parfaite Billie Piper.
MessageSujet: Re: Just you and me - feat alexis Mer 14 Mar - 11:28

[quote="Alexis Parker"]
Just you and me - ALEXIS 2

Excepteur sint occaecat cupidatat non proident
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Quand Alex m'assura qu'il n'était pas trop tard, que les choses pouvaient s'arranger si je le voulais, j'eu du mal à le croire. Je lui avais fais tant de mal. A lui mais aussi à ma famille et à tout ceux qui avait compter pour moi. J'étais simplement partit. Pendant cinq ans je m'étais caché de lui, le privant de son fils, réduisant à néant la famille qu'on aurait du être. Cinq ans c'était très long. Comment étais-je supposer arranger tout ça ? N'était-ce pas trop tard ? Alex posa ses yeux sur moi. Dans son regard, je vis la tendresse qu'il avait encore pour moi et que je n'étais même pas certaine de mériter. " Quand on y pense cinq ans ce n'est rien comparé à une vie, il te reste bien plus d'années devant toi pour rattraper tout ça. " Me rassura t-il. Je le regardais, me demandant encore comment j'avais pu lui faire ça, lui l'homme parfait, l'homme de ma vie. Je le regardais, me perdant dans son regard, le coeur a bord des lèvres. Je glissais une main dans mes cheveux. " Tu m'a toujours vu plus parfaite que je ne le suis Alex ... J'aime ça chez toi et j'espère que tu as raison... " Murmurais-je, presque comme pour moi-même. Durant toutes ses années, refouler mes sentiments et l'oublier avait été facile. Mais l'avoir en face de moi remettre tout en question même si j'avais du mal à comprendre comment il pouvait encore être là, devant moi, à me réconforter alors que j'avais été horrible avec lui, que je l'avais blessé. Ce qu'il me répondit alors me chamboula et fit éclater les dernières certitudes que j'avais encore. J'avais cru bien faire en quittant la Russie, en coupant les pond avec tout ceux qui comptaient pour moi là-bas mais je me rendais compte qu'au final j'avais surement fait la plus grosse erreur de toute ma vie. D'accord, l'environnement dans lequel on vivait Alex et moi n'était pas idéal mais nous aurions au moins été ensemble. Je l'aimais, je l'aime encore de toute mon coeur, de toute mon âme et de toutes mes forces. Rien ni personne ne changerait ça. Et je savais qu'il m'aimait aussi, que ce qu'il y avait toujours eu entre nous était encore là, bien présent et je donnerais tout pour à nouveau mériter son amour. Je ne m'en sentais plus digne à l'heure actuelle mais j'avais bien l'intention de faire ce qu'il fallait pour arranger les choses. Quand ma main c'était posé sur sa joue et qu'il avait fermé les yeux, j'aurais donné n'importe quoi pour revenir en arrière et faire de meilleurs choix. Il sourit à ma promesse de faire ce qu'il faudrait pour me faire pardonner mes erreurs et mes mauvaises décisions. " Je sais que tu en es capable, tu es si forte. " Me dit-il, ayant toujours une foi inconditionnelle en moi, même si moi je n'y croyais plus. Je le regardais dans les yeux. " Je ne suis pas aussi forte que tu ne le crois. Pas sans toi en tous cas ... Tu me donnes ma force. Tu l'a toujours fais. Quand je regarde dans tes yeux quand ils sont posés sur moi, je me sens pousser des ailes et rien n'est plus impossible. " Soufflais-je en le ne quittant pas des yeux. " J'ai besoin de toi Alex. Plus que jamais. " Lui dis-je, oubliant que je n'avais aucun droit d'exiger quoi que ce soit de lui après ce que j'avais fais. Mais il me connaissait mieux que personne et si quelqu'un pouvait m'aider, c'était bien lui.

Après d'autre confession, ou Alex me dit qu'il comprenait maintenant pourquoi j'étais partit, nos regard se croisèrent et un silence s'installa entre nous. Yeux dans les yeux, on oublia tout le reste. On jouait avec le feu mais c'était là, palpable, ce qu'il y avait ente nous. Craquant la première, je me penchais vers lui et venais l'embrasser. Ce baiser avait un gout de premier baiser. Mon coeur s'emballa, des papillons s'envolèrent dans mon ventre. Cette sensation m'avait tellement manqué... Il n'y avait jamais eu qu'avec lui que s'était aussi fort, aussi déroutant et grisant à la fois. En me détachant, je tentais de reprendre mes esprits en m'excusant d'avoir franchit la ligne alors que ce n'était certainement pas le bon moment, que rien n'était régler. " Je te mentirais si je te disais que je n'en avais pas eu envie moi aussi. Ca m'a tellement manqué.. " Je le regardais avant d'esquisser un léger sourire. " A moi aussi ça m'a manqué ... Toi seul me fait perdre autant la tête. Et ça ne changera jamais. " Soufflais-je en sentant mes joues se tintaient de roses. Je voulais arranger les choses et retrouvais ma famille, mais le chemin était encore long et je craignais de ne pas y arriver, qu'on ne puisse pas rattraper ses cinq années perdue. Alex prit mes mains dans les siennes et glisse ses pouces sur le dessus de mes mains tremblantes. " Rien n'est impossible, je pense qu'il faut au moins essayé. Comme ça même dans le cas où cela ne fonctionne pas on pourra se dire qu'on a tout essayé pour nous sauver. " Je le regardais, ne pouvant que me dire qu'il avait raison, comme souvent, qu'on devait tout tenter pour n'avoir aucun regret. " Je suis d'accord ... Je crois qu'on se doit de tout faire, pour notre famille. " Dis-je en me sentant comme revivre à nouveau maintenant qu'il était à mes côtés. " Je t'aime." Je fermais les yeux, appréciant le bonheur simple que ses mots me procurer. J'avais été idiote de croire que je pourrais vivre sans lui. Il effleura ma joue et vint m'embrasser à son tour. Me perdant contre lui, dans ce baiser, je me sentis pleinement heureuse. " Je t'aime aussi. " Soufflais-je contre ses lèvres avant d'intensifier le baiser. c'était si bon de se perdre dans quelqu'un d'autre, de simplement ne plus faire qu'un avec la personne qu'on aime.Pas simplement physiquement mais surtout émotionnellement. Je me détachais de ses lèvres en souriant, hors d'haleine. " Je crois qu'on devrait calmer le jeu ... Je ne veux pas qu'on aille trop vite. Tu m'en veux pas ? " Lui demandais-je en venant glisser une main dans ses cheveux bruns comme j'avais l'habitude agaçante de le faire avant tout ça." On reprend le film ? " Proposais-je même si je n'étais plus certaine d'y être aussi attentive que tout à l'heure.
Revenir en haut Aller en bas
❉ i can't see you but I know you're there
avatar
Alexander Zykiov
i can't see you but I know you're there

all these memories seem so old


›› Los Angeles since : 19/11/2017
›› Love letters written : 159
›› It's crazy, I look like : David Giuntoli
MessageSujet: Re: Just you and me - feat alexis Mar 20 Mar - 11:58


Just you and me - ALEXIS 2

Excepteur sint occaecat cupidatat non proident
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Il était temps de mettre le passé de côté, certes j'avais beaucoup souffert dans le passé, mais j'avais une nouvelle chance d'être avec ma famille et je devais en profité. Si je restais fixé sur le passé jamais je ne pourrais apprécié à cent pour cent ce que j'ai. Elle s'en voulait beaucoup elle aussi et elle devait faire la paix avec elle même. J'avais compris ses intentions de protéger notre fils et j'aurais du avoir les mêmes. Je commençais à me dire que c'était moi le mauvais parent dans cette histoire. Cinq ans avait passé certes, mais qu'est ce que c'est dans un vie ? " Tu m'a toujours vu plus parfaite que je ne le suis Alex ... J'aime ça chez toi et j'espère que tu as raison... " C'est ça aussi l'amour non ? Oublier les défaut de l'autre et ne voir que ses qualités. Je souris simplement, on me la souvent dit même quand il arrivait qu'elle me criait dessus j'en tombais toujours plus amoureux. J'étais toujours dingue d'elle et je lui avouais sans trop de mal, c'est pour ça que malgré tout ça j'étais encore là devant elle à essayer de la réconforter comme je le pouvais. Elle me fit la promesse de tout faire pour qu'elle mérite à nouveau mon amour, elle le méritait sans aucun doute, il s'agissait plus d'une question de confiance. J'avais peur que tout disparaisse à nouveau en un claquement de doigts. " Je ne suis pas aussi forte que tu ne le crois. Pas sans toi en tous cas ... Tu me donnes ma force. Tu l'a toujours fais. Quand je regarde dans tes yeux quand ils sont posés sur moi, je me sens pousser des ailes et rien n'est plus impossible. " Je mentirais si je disais que je n'étais pas ému. J'ai longtemps rêvé d'entendre à nouveau c genre de choses sortir de sa bouche.  " J'ai besoin de toi Alex. Plus que jamais. " Je souris doucement. " Je suis là, je ne compte pas partir tu vas devoir me supporter. " Je ris doucement avant de replonger mon regard dans le sien.

Après être resté à se regarder j'avais du luter pour ne pas l'embrasser, j'avais peur que cela soit mal placé. Pour finir c'est elle qui s'en chargea, une vague de bien être m'avait alors envahie, mon coeur battant la chamade. Je mis plusieurs secondes à reprendre mes esprits. Elle s'excusa et je lui avouais que si elle ne l'avait pas fait j'aurais certainement craqué. " A moi aussi ça m'a manqué ... Toi seul me fait perdre autant la tête. Et ça ne changera jamais. " Ses joues étaient légèrement rosie et je trouvais ça vraiment mignon, c'était comme à nos débuts quand on a commencé à se fréquenter, je me souviens qu'elle changeait souvent de couleur comme ça et moi ça m'a toujours amusé .Je souris encore, c'était bon de l'entendre. Elle doutait du fait que nous puissions y arrivé alors je lui expliquais que le principal c'était d'essayer, de tout faire pour que cela fonctionne. Il y avait toujours quelque chose de fort entre nous et cela valait le coup qu'on essaie.  " Je suis d'accord ... Je crois qu'on se doit de tout faire, pour notre famille. " J'hochais la tête c'est ma priorité à moi aussi. Comme pour celer le pacte je l'embrassais à mon tour après lui avoir dit que je l'aimais. Encore une fois ce fut intense. " Je t'aime aussi. " souffla t-elle entre deux baisers. J'étais aux anges, je ne m'étais pas senti aussi bien depuis longtemps. Je me laissais emporté par cette vague de bonheur. Je la laissais se détacher doucement. " Je crois qu'on devrait calmer le jeu ... Je ne veux pas qu'on aille trop vite. Tu m'en veux pas ? " Je souris appréciant la caresse de sa main dans mes cheveux. " Pas de soucis ne t'en fais pas, je me suis un peu laissé emporté, pardon. " Je remis un mèche de cheveux derrière son oreille avant de caresse sa joue doucement. " On reprend le film ? " Je souris à nouveau la laissant le remettre. "Vas y, moi je vais faire réchauffer tout ça. " J'attrapais nos assiettes et pris la direction de la cuisine pour mettre nos assiettes au micro onde. J'en profitais pour envoyer un message à Valentina pour lui dire de ne pas m'attendre,  je ne savais pas quand j'allais repartir alors autant qu'elle ne m'attende pas dans la voiture, je savais que ça n'allais pas plaire à ma chef de sécurité, mais c'est ça qui est bien quand on est le patron on fait ce qu'on veut. Je retournais au salon avec les assiettes chaudes et je la terminais plutôt rapidement. Une fois fait je me calais dans le fauteuil. " Je crois que j'ai jamais autant manger. " Je ris et me redressais un peu, sans le vouloir j'appuyais sur mes côtes et une grimace m'échappa, putin d'hématome je l'avais presque oublié celui là. J'espérais qu'elle soit trop concentré sur le film pour ne rien avoir remarqué.

acidbrain


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

all these memories seem so old


MessageSujet: Re: Just you and me - feat alexis

Revenir en haut Aller en bas

Just you and me - feat alexis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOWN WITH LOVE :: 
 :: All around l.a :: Santa monica
-