Partagez|

[HAROLD] Comme des enfants

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
❉ i can't see you but I know you're there
avatar
i can't see you but I know you're there

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 15/08/2017
›› Love letters written : 198
›› It's crazy, I look like : Josephine Skriver.,
MessageSujet: [HAROLD] Comme des enfants Sam 30 Déc - 9:45





[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Comme des enfants

On a qu’une seule chance de faire une bonne première impression.


-Maman dépêches toi, on va être en retard !


La jeune femme boucla le sac du petit garçon. Elle se rappelait encore de sa surprise lorsqu'il y'a quelques jours, Harry était revenu avec une invitation dans la main d'une petite fille de sa classe. Annie, qui l'invitait à dormir chez elle. Dans un premier temps, Crystal avait pensé à refuser, son petit garçon avait un lourd traitement et la jeune femme avait peur que ça fasse bien trop à gérer pour les parents de la petite fille. Puis, elle avait lu la joie dans les yeux du petit garçon et il lui avait été impossible de la retirer de ses yeux bleus, alors elle avait accepté, avec toute l'appréhension que ça engendrait. Elle n'avait cessé de repasser en revue les affaires d'Harry afin de s'assurer qu'ils n'avaient rien oublié, puis devant l'impatience de l'enfant, elle avait fini par obtempérer et fermer le sac pour de bon. C'était la première fois qu'un autre enfant invitait Harry et la jeune maman ne pouvait qu'en être heureuse, malgré l'angoisse qui lui étreignait le coeur. Elle espérait juste qu'il n'y aurait pas de crise de la part d'Harry et que tout se passerait bien. Crystal enfila rapidement un jean et un pull bleu, et, se saisissant de sa veste en cuir, elle sortit de chez elle, la petite main du blondinet dans la sienne. Airport Area. Exceptionnellement, Crystal décida de faire appel à un taxi. En temps normal, elle évitait ce genre de transport, bien trop coûteux pour ses moyens, mais le quartier de l'Airport Area se trouvait bien trop loin de chez elle et en transport en commun, ils auraient mit bien trop de temps, or, il était hors de question qu'Harry arrive en retard pour son premier dodo chez quelqu'un d'autre.

Le petit garçon colla son nez à la vite du taxi afin d'observer la route. Il aimait bien regarder les voitures et il ne cessait jamais de lui demander pourquoi eux ils n'en avaient pas, Crystal répondait simplement qu'elle ne voulait pas de monstre roulant. En réalité, elle n'avait même pas le permis et n'avait aucunement envie de le passer, elle n'avait pas assez confiance en ses capacités pour se risquer à passer une épreuve aussi difficile. Le taxi ne tarda pas à s'arrêter à l'adresse indiquée, et la jeune femme sortit du véhicule jaune avec Harry. La maison était grande, belle, bien loin de l'appartement miteux dans lequel il vivait, et le petit garçon semblait aux anges.


-Maman regardes comme elle est belle la maison !


La jeune femme se contenta d'hocher la tête, elle ne pourrait jamais lui offrir cette vie là et Crystal espérait qu'il n'y prendrait pas trop goût. Ils s'approchèrent alors de la porte et toquèrent, attendant qu'on vienne leur ouvrir. Elle pouvait sentir l'excitation d'Harry qui attendait visiblement que sa jeune amie vienne lui ouvrir, il était drôle de le voir dans cet état et Crystal se demandait si il n'était pas entrain de ressentir ses premiers émois amoureux. Finalement la porte s'ouvrit, laissant apercevoir un homme, plutôt grand, avec un charme certains et des cheveux quelque peu en bataille. Plissant les yeux, elle chercha d'où elle connaissait ce visage, puis, l'éclair lui apparu alors. Harold Witherspoon, bien sûre ! Elle l'avait vu il y'a peu de temps à la télé et il s'avérait être l'auteur de ses livres préférés, c'était une drôle de coïncidence. Se rendant compte qu'elle devait certainement arborer une drôle de tête à ce moment là, Crystal entreprit de s'excuser alors.


-Excusez moi, je ne m'attendais pas à tomber sur vous.


Esquissant un léger sourire, Crystal lui tendit alors sa main afin de la serrer. Les bonnes manières quand on veut se présenter non ?


-Bonjour, je m'appelle Crystal Apollinaire, je suis la maman d'Harry.
 

Le petit garçon blond leva ses yeux bleus vers l'homme en face de lui, tirant légèrement sur la chemise de l'écrivain.


-Monsieur elle est où Annie ?

☾ anesidora
Revenir en haut Aller en bas
❉ i can't see you but I know you're there
avatar
i can't see you but I know you're there

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 26/12/2017
›› Love letters written : 35
›› It's crazy, I look like : jude law
MessageSujet: Re: [HAROLD] Comme des enfants Sam 30 Déc - 15:15

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
comme des enfants
mettant les derniers couverts sur la table, tu regardes ta petite annie remettre belle robe bleue en place. il y a quelques jours, elle t'as demandée si un de ses camarades de classe pouvait venir dormir. bien évidemment, tu as accepter, tu n'y vois aucun inconvénient. alors tu l'as aider a faire une petite carte d'invitation qu'elle a remit il y a deux jours. tu te souviens qu'elle t'avais dis que son copain harry, est spécial. apparemment il aurait une sorte de maladie ? elle même n'a pas vraiment du comprendre de quoi il s'agit. mais en tout cas, elle était vraiment contente que son ami vienne. selon la carte d'invitation, l'invité devrait arrivé vers 18h30. tu regardes l'horloge : 18h25. bien évidemment, tu t'es mis aux fourneaux pour le dîner, tu as préparé avec "l'aide" de tes filles, une pizza maison, et il faut dire que pour une fois, tu as plutôt réussi. La seule chose à faire désormais, c'est de mettre la pizza au four. chose que tu fis alors que tu entendis qu'on toquait à la porte. "Annie chérie, tu peux aller ouvrir à ton ami ?" aucune réponse, tu enlèves alors les gants de cuisine lorsque la voix de lisa se fait entendre. "annie est aux toilettes." tu comprends mieux. vêtu d'un jean et d'une chemise blanche, tu te diriges vers la porte d'entrée. "vas prévenir ta sœur. tu vois ta deuxième fille partie en courant vers la toilettes en appelant sa sœur. tu ouvres alors la portes.

tes yeux se posent sur une jeune femme, accompagnée d'un petit garçon, sûrement le fameux harry. et en voyant l'enfant, tu comprends de quoi te parlais ta fille. le petit harry est trisomique, probablement atteint de la trisomie 21. regardant la jeune femme avec un léger sourire, tu la salue. "bonjour." elle fait une tête bizarre, peut-être que tu as quelque chose sur le visage ? Excusez moi, je ne m'attendais pas à tomber sur vous. à tomber sur toi ? de quoi veut-elle parler ? ah, peut-être est-ce une de tes lectrices ? Bonjour, je m'appelle Crystal Apollinaire, je suis la maman d'Harry. dit-elle en te tendant la main. souriant poliment, tu lui serres la main. "harold witherspoon, je suis le papa d'annie." la façon dont tu prononces ton nom, tu as un accent britannique à couper au couteau. et voilà que tu sens une petite main venir tirer doucement ta chemise. baissant la tête, tu regardes le petit garçon. des cheveux blonds, des yeux bleus, c'est qu'il est tout simplement adorable. Monsieur elle est où Annie ? dit-il. souriant, tu t'accroupie et le regarde. "elle arrive, ne t'inquiètes pas. tu dois être le fameux harry dont ma fille me parle depuis des jours. ravis de te rencontrer" tu te redresses et les regardes. "entrez, entrez donc, vous n'allez pas rester dehors." tu les laisses entrer et ferme la porte derrière toi. "annie ? harry est là !"

"j'arrive !" entend-tu. les menant vers le salon, tu regardes le petit garçon. "j'espère que tu aimes la pizza harry. nous nous sommes éreintés pour la faire." dis-tu. enfin, tu t'es éreinté à la faire, tes filles elles, ont de loin préférées faire une bataille de farine, et bien évidemment, tu as du tout nettoyer. entend des petits pas, tu vois alors annie arriver dans le salon, suivis de sa sœur. "coucou harry !" dit-elle tout sourire. "bonjour madame. merci d'avoir dis oui pour que harry vienne." un grand sourire s'installe sur ton visage, tu t'approches de tes deux filles. "je crois que ce n'est pas la peine de vous présenter annie. mais voici sa petite soeur, lisa. viens princesse." ta petite lisa s'approche timidement. tu la prends alors dans tes bras et l'embrasse sur la joue avant de la reposer "papa, je peux faire visiter la maison à harry ?" tu hoches simplement la tête et vois ta petite fille prendre la main de son copain pour commencer la visite des lieux. posant ton regard sur la jeune femme, tu lui souris. "vous souhaitez boire quelque chose peut-être ? de l'eau ? du jus ? du vin ?" dis-tu en te frottant les mains. tu sais comment recevoir des invités, après tout, vu l'éducation qui t'as été donnéE, tu ne peux que savoir comment faire.

roller coaster
Revenir en haut Aller en bas
❉ i can't see you but I know you're there
avatar
i can't see you but I know you're there

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 15/08/2017
›› Love letters written : 198
›› It's crazy, I look like : Josephine Skriver.,
MessageSujet: Re: [HAROLD] Comme des enfants Sam 30 Déc - 18:18





[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Comme des enfants

On a qu’une seule chance de faire une bonne première impression.

L'excitation d'Harry mettait forcément du baume au coeur à la jeune maman et elle espérait que cette soirée se passerait bien et serait le point de départ d'une belle amitié entre son petit garçon et la petite Annie. Le petit garçon serrait le carton d'invitation contre lui ,refusant de le lâcher, lui même avait certainement un peu de mal à y croire mais qu'importe, il avait enfin une amie et c'était certainement le plus beau jour de sa vie, du moins, Crystal n'en doutait pas. Heureusement, ils avaient fini par arriver pile à l'heure, au moins, Harry ne pourrait pas lui reprocher son retard cette fois-ci, car c'était un reproche qu'elle entendait régulièrement de la bouche de son petit garçon. Toquant à la porte, ils attendirent patiemment qu'on vienne leur ouvrir, en attendant, la jeune femme en profita pour regarder le paysage, une maison prés de la plage, un rêve que Crystal n'atteindrait probablement jamais, mais elle était heureuse que son petit garçon puisse connaître cet univers par le biais de son amie. Un homme leur ouvrit alors la porte, et la jeune femme ne pu qu'esquisser un sourire en se rendant compte que le papa de la petite Annie n'était autre que l'écrivain de ses livres préférés.

La jeune femme le salua alors, lui faisant part de son étonnement de le voir, peut être aurait-elle du précisé qu'elle était fan de ses livres, mais elle était encore trop abasourdie pour dire quoique ce soit, les mots restant coincés dans sa gorge. Tandis qu'il lui serrait la main, elle se racla la gorge quelque peu gênée, avant de lui dire:


-On doit souvent vous le dire mais j'adore vos livres.


Crystal ne pu qu'apprécier particulièrement l'accent de l'écrivain, néanmoins, elle détache ses yeux de sa personne lorsqu'Harry vint lui tirer la chemise, visiblement inquiet de ne pas voir la petite fille. Alors, Harold s'abaissa à sa hauteur et le rassura, ce qui enleva le poids de Crystal, nulle doute qu'il saurait bien s'occuper d'Harry, puis ce n'était qu’une nuit aprés tout, c'était la première fois qu'elle s'éloignait de lui depuis bien longtemps. Habituellement, la maman et son petit garçon passaient tout leurs temps ensemble alors forcément, ça lui faisait drôle. L'écrivain les invita alors à rentrer et la jeune femme le remercia avant d'entrer dans la grande maison. L'anglais appela alors sa petite fille et lorsqu'elle apparu , Crystal ne pu que la trouver adorable, elle respirait la bonté et la joie de vivre. Le petit Harry croisa les bras sur sa poitrine, bombant fièrement le torse:


-J'adore la pizza moi ! Je suis même le plus grand mangeur de pizza.


Riant légèrement, Crystal leva doucement les yeux au ciel, c'était plus fort que lui, il ne pouvait s'empêcher d'en faire trop pour épater la galerie, sûrement soucieux de plaire à ses hôtes. La jeune femme se baissa à son tour vers la petite fille, lui adressant un doux sourire:


-Merci à toi d'avoir inviter Harry petite puce. C'est gentille de ta part.


Elle ne pouvait que lui en être reconnaissante, c'était la première année d'Harry et la jeune femme était heureuse qu'un enfant puisse enfin passer au dessus de la différence de son fils. Crystal adressa alors un signe de main à la petite Lisa, la saluant à son tour:


-Bonjour, Lisa !
 

Annie prit la petite main d'Harry et l'entraîna alors à sa suite afin de lui faire visiter la maison. Harry la suivit gaiement, tandis que la jeune femme reporta son regard sur Harold, quelque peu gênée, murmurant alors:


-Un jus d'orange serait parfait.


Comme d'habitude, lorsqu'elle était nerveuse, Crystal ne pouvait s'empêcher de se triturer les mains,
regardant à droite et à gauche autours d'elle, portant son regard sur les murs et la décoration raffinée du bâtiment.


-Vous savez, c'est la première fois qu'Harry dort chez quelqu'un.

☾ anesidora
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

all these memories seem so old


MessageSujet: Re: [HAROLD] Comme des enfants

Revenir en haut Aller en bas

[HAROLD] Comme des enfants

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOWN WITH LOVE :: 
 :: Airport area :: nothing like home
-