Partagez|

now, we are a (broken) family (ft shelby)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
❉ my way home is through you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 20/02/2017
›› Love letters written : 159
›› It's crazy, I look like : shantel vansanten
MessageSujet: Re: now, we are a (broken) family (ft shelby) Dim 21 Jan - 19:56


« Ça ne sert à rien de dire ça Adrian. Tu as fait ce dont tu avais besoin à l'instant T et elle vient de faire de même... Je suis désolée, autant pour toi que pour elle mais si elle a estimé que c'était le meilleur choix, il n'y avait rien que tu ne pouvais faire. » Mais quelle épouse faisait-elle? Évidemment, l'idée d'Adrian et Polly ne lui plaisait pas plus qu'avant mais elle s'y habituait, d'autant plus que la femme de tous les interdits n'était plus sur le même continent qu'eux. Elle n'était pas à l'abri de son retour dans leur vie mais pendant quelques secondes, Shelby se permit d'espérer : Polly ne faisait plus partie du paysage "familial".

Sans se détacher de son mari, la jeune femme attrapa son verre et savoura une gorgée du nectar divin. La journée avait été longue et le fait de pouvoir goûter un bon vin en rentrant était d'un tel réconfort. La blonde n'avait rien d'une alcoolique mais elle aimait profiter d'un bon vin, de temps en temps. Légitimement d'ailleurs, en bonne professeure de français. Adrian parla du bébé et Shelby haussa les épaules avant de dire : « S'il est aussi fort que nous, il s'en accommodera. Ce ne doit pas être la première fois qu'ils rencontrent ce cas de figure, à l'hôpital, tu sais. » Elle pouvait aisément capter l'inquiétude de son mari et le fait de le savoir inquiet ne la rassurait pas non plus. Elle avait une confiance aveugle envers les infirmières et savait très bien qu'elles s'occuperaient bien du petit mais il était vrai qu'il était parfois compliqué de laisser une partie de soi à quelqu'un d'autre et elle le comprenait aisément.

Adrian changea de ton et de comportement. Il semblait fier et il le confirma par ses paroles. Shey, elle, ne partageait pas forcément sa fierté. Ce bébé n'avait pas son sang et il était encore beaucoup trop tôt pour que la blonde ne s'en accommode. Néanmoins, elle afficha un fin sourire. Complètement radieuse à l'idée que son mari soit heureux, elle ne mentait pas de ses signes de joie. Elle avait connu mieux, mais ce soir était un beau soir. « On va avoir notre famille. » Shelby laissa ses yeux se plonger dans le regard bleu foncé de son mari. Ils étaient beaux, comme ça et elle n'avait pas envie que ce moment ne connaisse de fin.
Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is through you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 19/06/2016
›› Love letters written : 859
›› It's crazy, I look like : james sexycute lafferty. #oth
MessageSujet: Re: now, we are a (broken) family (ft shelby) Mar 23 Jan - 17:38

Il était une époque où Adrian confiait tout à Shelby sans détours ni sans la moindre once de timidité. En cet instant, c’était beaucoup plus compliqué de libérer ses pensées et de les livrer à son épouse alors qu’elles concernaient une autre femme. Comme d’habitude, la jeune trentenaire se montra raisonnable et douce. C’était sans doute ce qu’il adorait le plus chez elle ; sa douceur et sa tendresse. Elle ferait une mère parfaite, Adrian en était convaincu. Elle avait été une très bonne épouse, aussi, malgré ses troubles dépressifs et son côté amorphe, ensuite, dû à la prise médicamenteuse. Il avait appris, dans ces moments compliqués, à relativiser et à penser aux moments positifs et joyeux. De leur rencontre, leur flirt, les premiers rencarts, le mariage… Finalement, quand il faisait le bilan de ces onze ans de vie commune, le résultat était plutôt bon. Beaucoup de couples n’aurait pas survécu à certaines épreuves comme la dépression, la tentative de suicide ou l’annonce d’une stérilité. Adrian était donc fier, fier d’elle et du couple qu’ils formaient. « Tu as raison, qu’importe ce que j’aurais pu dire, si elle avait fait son choix, elle ne serait certainement pas revenu dessus ». Polly semblait être une femme têtue et bornée. Elle ne serait pas resté si Adrian lui avait demandé, s’en voulant certainement trop d’avoir été celle qui l’avait fait succomber et basculer dans l’infidélité.

« S’il est aussi fort que sa mère, il s’en sortira parfaitement dans la vie », poursuivit Adrian. Puis, Shelby prononça ce mot si important aux yeux du brun. Famille. Jusqu’à présent, ils étaient un couple qui rêvait d’une famille mais aujourd’hui, leur vœu était exhaussé. Le regard de la blonde dans le sien et l’écoute de ce mot magique dans son coeur, Adrian ne résista pas bien longtemps avant de déposer tendrement ses lèvres sur celles de Shelby. « Notre famille », dit-il, sa bouche toujours contre la sienne.
Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is through you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 20/02/2017
›› Love letters written : 159
›› It's crazy, I look like : shantel vansanten
MessageSujet: Re: now, we are a (broken) family (ft shelby) Ven 2 Fév - 11:20


La blonde n'avait pas forcément envie de réfléchir à la relation qu'avait entretenu Adrian et Polly. C'était à la fois un couteau dans le coeur mais aussi un électro-choc, à la manière d'un défibrilateur. C'était brutal, soudain et elle ne s'était pas attendue à cela. Mais elle comprenait. À la fois le choix d'Adrian : son inattention, sa dépression, sa tentative de suicide et puis son abandon total de son mari. Elle savait très bien qu'il avait fait cela par sa faute, à elle. Adrian était quelqu'un de droit, quelqu'un qui ne mentait pas et ne trahissait pas. Puis, elle comprenait Polly. Qui pouvait résister à l'homme qui se trouvait face à elle au moment même où ces pensées lui traversaient l'esprit? « Tu as fait de ton mieux, Adrian. Sache le. Personne n'est parfait. Mais toi et moi, on va faire des efforts et on y arrivera. »

Ce n'était pas une leçon de moral, loin de là. Shelby n'avait jamais eu besoin d'en faire. Surtout pas à son mari. Il était bien assez grand et intelligent pour comprendre ses propres erreurs et celles de sa femme. Elle se perdit complètement dans les yeux de son mari, laissant ses pensées vagabonder vers d'autres cieux. Elle savait pertinemment que les erreurs qu'elle avait faites auraient pu détruire leur couple. Mais Adrian avait les épaules solides. Il était capable d'encaisser un choc. Ou deux.

Alors, il l'embrassa, en parlant de famille, de leur famille. Mais ses mots n'avaient plus aucune importance à cet instant. Son contact, lui, importait beaucoup plus. Cela faisait longtemps. Bien trop longtemps qu'ils n'avaient pas eu l'occasion de partager un baiser : par manque d'envie ou par absence de l'un d'entre eux. Elle ne se recula pas, elle ne se plaignit pas. Au contraire, elle mettait toute la force qu'elle pouvait dans cette étreinte. Elle ne voulait pas le lâcher.
Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is through you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 19/06/2016
›› Love letters written : 859
›› It's crazy, I look like : james sexycute lafferty. #oth
MessageSujet: Re: now, we are a (broken) family (ft shelby) Ven 2 Fév - 13:24

Depuis combien de temps ne s’étaient-ils pas embrassés ainsi, avec une certaine ferveur et une passion indéniable ? Adrian était incapable de s’en rappeler. Des semaines, certainement des mois. Peut-être plus. A vrai dire, leur couple n’avait été qu’une monotonie pendant un long moment avant qu’il ne menace concrètement de s’effondrer. Là, ils semblaient avoir pris conscience d’une nécessité à agir, autant pour leur couple, pour leur fils que pour eux-même. Adrian ne savait pas toujours comment agir, quoi faire mais à cet instant précis, il avait eu envie d’embrasser son épouse et l’avait fait. Après tout, quoi de plus naturel que d’embrasser sa femme, celle que l’on aime et qui partage sa vie ? Il n’avait pas à justifier son acte, seulement si Shelby demandait des comptes mais au contraire, elle semblait le vouloir tout autant que lui. En effet, Shey prolongea le baiser qu’il lui offrait. Contre les lèvres de la blonde, Adrian sourit. « Je t’aime, Shelby » finit par prononcer Adrian dans un murmure. Cela faisait de longues semaines qu’il ne lui avait pas fait part de ses sentiments mais il n’avait jamais cessé de l’aimer. Il l’avait toujours aimé même quand il fautait dans les bras de Polly. Son amour était simplement partagé entre deux femmes dont l’une l’avait abandonné, plus tôt ce jour-là. « Tu n’imagines pas combien ce simple baiser me rend heureux » confia-t-il à voix basse, comme s’il avait peur que parler tout haut brise cette bulle de quiétude qui flottait entre eux. « Tu en penses quoi, d’Adam ? », suggéra le jeune père, à propos du prénom de leur fils qu’ils n’arrivaient pas à trouver. « Adam Blackwell-Kors, ça sonne bien ? », dit-il en hochant la tête sur le côté, un sourire malicieux aux lèvres et les yeux pétillants, dévorant la jeune femme qui lui faisait face.
Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is through you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 20/02/2017
›› Love letters written : 159
›› It's crazy, I look like : shantel vansanten
MessageSujet: Re: now, we are a (broken) family (ft shelby) Mar 13 Fév - 12:41


Les mots de son mari la firent sourire et elle hocha la tête, un fin sourire étirant ses lèvres avant de répondre :  « Je t'aime Adrian. » "Aussi"? Elle détestait dire "Je t'aime aussi" comme si on le disait par obligation. Shelby ne le disait pas par obligation. Elle le disait parce qu'elle le pensait. Elle n'avait jamais cessé de le penser mais certains moments avaient été beaucoup plus difficile que d'autres. Elle n'avait jamais cessé d'aimer Adrian. Une vie entière ne pourrait pas la faire cesser. Il était l'homme qu'elle avait choisi d'aimer. Il y en avait eu d'autres avant et il y en aura peut-être d'autres après mais Shelby savait. Oui, elle savait, au plus profond de son âme, qu'Adrian était celui qui lui avait tout donné, même quand elle n'avait plus envie. Celui qui l'avait aimé au delà du possible. Celui qui l'avait sauvée. Syndrôme de Stockholm mal placé, peut-être mais toujours est-il qu'il était celui qui l'avait sauvée. De sa descente aux enfers, après l'accident de son frère et la disparition de son fiancé mais aussi quand elle avait eu envie de tout laisser tomber. Il lui avait sorti la tête de l'eau et il lui avait redonné une perspective de vie. Et pour cela, elle lui serait éternellement reconnaissante.

Elle l'écouta parler avant de replonger sur ses lèvres, d'une façon assez prude. Shelby n'était pas très démonstrative mais elle savait qu'il comprenait. Il lui demanda alors pour le prénom du petit et Shelby secoua la tête : « Adam et Adrian? J'aime bien. » L'idée que les deux prénoms soient similaires lui plaisait. Après tout, Adam, c'était mignon. Et c'était assez prestigieux. Dans le sens qu'elle imaginait son fils avec une certaine prestance plus tard et Adam convenait parfaitement à cette image. « Adam, c'est parfait. » Elle vint une nouvelle fois déposer ses lèvres sur celles de son mari, sans hésitation, juste naturellement.

Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is through you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 19/06/2016
›› Love letters written : 859
›› It's crazy, I look like : james sexycute lafferty. #oth
MessageSujet: Re: now, we are a (broken) family (ft shelby) Hier à 17:17

Adrian était opposé à l’idée reçue selon laquelle un infidèle n’aimait pas véritablement la personne qu’il trompait. Parce qu’il était la preuve même du contraire ; il aimait profondément Shelby, d’un amour sincère et indéfectible. Pourtant cela n’avait pas suffit à le faire résister à la tentation du souffle frais qu’avait représenté Polly lorsqu’il l’avait connu et avait appris à la connaître. Il ne regrettait pas son aventure avec l’ukrainienne mais simplement les conséquences que cela avait désormais qu’elle n’était plus là. Elle le laissait seul avec ses problèmes, une femme blessée et un bébé à apprivoiser. Son coeur s’emballa quand Shey lui répondit à sa déclaration et il lui offrit un sourire sincère, véritable reflet de son émotion et de son bonheur. Shelby n’était pas une femme très démonstrative, depuis toujours. Ces gestes là lui allaient donc droit au coeur et ce dernier, son carde, s’emballa considérablement quand elle approuva le prénom qu’il suggérait pour ce bébé qui n’en portait pas encore. Adam. Cela semblait définitif. Il lui offrit un large sourire. « Shelby, Adrian et Adam », dit-il tout doucement, un large sourire aux lèvres. Un instant, il s’imagina leur famille dans quelques années, avec un garçon resplendissant et un couple uni, soudé. Adrian vint reprendre son verre de vin et le termina, s’en délectant. Cette soirée n’avait pas bien commencée et pourtant, elle se terminait d’une belle façon. « On a tout, à la maison ? » s’inquiéta Adrian. Ils avaient vérifiés plusieurs fois déjà mais il angoissait à l’idée qu’il manque quelque chose d’indispensable au confort et à la bienveillance du nourrisson, d’Adam. « J’ai hâte qu’il soit ici, avec nous » confia Adrian même si cela lui faisait peur aussi. Par exemple, il craignait de ne pas se réveiller s’il pleurait, de lui faire du mal ou de mal faire l’un de ses soins.
Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is through you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 20/02/2017
›› Love letters written : 159
›› It's crazy, I look like : shantel vansanten
MessageSujet: Re: now, we are a (broken) family (ft shelby) Aujourd'hui à 12:04


Une pensée fit sourire la jeune femme et elle ne put s'empêcher de la partager avec son mari. « Ta mère va adorer Adam. » C'était vrai. Elle allait adorer ce prénom, si pur et si simple. Elle avait toujours été partisane des prénoms normaux. Shelby s'en fichait complètement. Un prénom, cela ne nous définissait absolument pas. Elle détestait un peu le sien, il lui fallait bien l'avouer. Mais elle vivait avec. Après tout, ce n'était qu'un dénominatif.

« On vérifiera demain mais je crois qu'on a ce qu'il nous faut. Il sera bien ici. » La jeune femme n'était pas d'humeur à parcourir la maison pour préparer l'arrivée du bébé. Elle se lèverait plus tôt demain matin s'il le fallait mais elle voulait simplement profiter du vin, de ce moment mais surtout profiter de la présence de son mari et de leur calme. Cela ne leur arrivait pas souvent. Ils n'avaient plus été aussi calme depuis de nombreuses années. La jeune femme contemplait son mari. Après presque trois mois passés au fond du trou, elle se rendait compte de la chance qu'elle avait de l'avoir encore à ses côtés, prêt à se battre pour elle et pour leur famille. Pourtant, il avait du douter. Elle le savait bien. Elle avait été plus qu'insupportable pendant tout ce temps. Même si elle savait qu'Adrian ne s'attardait pas forcément sur son caractère et ses excès durant sa dépression, elle imaginait bien ce que lui avait du endurer pendant tout ce temps.

La blonde baissa la tête avant de dire : « Merci, Adrian. Merci d'être resté et de pas m'avoir abandonnée. Je suis si désolée. » Elle voulait juste qu'il le sache. Elle avait foiré, sur toute la ligne et elle ne trouvait plus d'excuse pour se défendre. Elle l'avait abandonné, là où lui ne l'avait pas fait. Elle se rendait compte de l'égoïsme dont elle avait fait preuve. Jamais au grand jamais, elle ne se pardonnerait.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

all these memories seem so old


MessageSujet: Re: now, we are a (broken) family (ft shelby)

Revenir en haut Aller en bas

now, we are a (broken) family (ft shelby)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOWN WITH LOVE :: 
 :: Downtown l.a :: downtown hospital
-