Partagez|

now, we are a (broken) family (ft shelby)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
❉ my way home is through you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 19/06/2016
›› Love letters written : 746
›› It's crazy, I look like : james sexycute lafferty. #oth
MessageSujet: now, we are a (broken) family (ft shelby) Mer 27 Déc - 17:14

Notre fils est né. X Blackwell-Kors est venu au monde, il y a quelques jours désormais. Maintenant, voilà que mon vœu le plus précieux, mon rêve absolu, l’accomplissement de ma vie est exhaussé : je suis père. Devant la vitre de la nurserie, j’observe mon fils qui dort, distraitement, son poing replié près de son visage tandis que Shelby est avec une puéricultrice pour quelques détails. Cet enfant est un miracle à mes yeux mais il représente tant d’autres choses. D’abord, le combat pour la parentalité suite à l’annonce de la stérilité de ma femme. Ensuite, ma rencontre avec Polly Vetrov, notre mère-porteuse ukrainienne, pour qui, je ne peux le nier, j’éprouve des sentiments amoureux. Enfin, l’éclatement de mon couple suite à mon infidélité bien qu’il ne soit pas coupable de cela, que j’en sois le seul responsable. Il est également celui qui, même du haut de ses cinquante centimètres, peut éventuellement me réconcilier avec ma femme. Ce que j’espère profondément. Quittant le bébé des yeux, je décide d’aller prendre quelques nouvelles de Polly dont l’accouchement n’a pas été de tout repos, plutôt compliqué et éprouvant. Je me dirige vers la chambre qu’elle occupe mais fronce des sourcils en constatant que cette dernière est vide. Le lit a été refait, il n’y a plus rien qui ne traîne nul part. Où est-elle ?, je me demande, après avoir vérifié que je ne me suis pas trompé de chambre. J’interpelle un personnel soignant qui passe. « Elle a quitté l’hôpital ce matin » m’annonce-t-on. Le choc est brutal. Je suis sonné. Je m’appuie contre le mur, hébété. Pourquoi Polly a-t-elle quitté la clinique alors que nous devions la ramener quelques jours à la maison pour une transition douce ? Je m’empare de mon téléphone et compose son numéro. La ligne n’est plus attribuée. Sonné, je retourne auprès de Shelby qui a fini de s’entretenir avec la puéricultrice. « Polly est parti », j’annonce, blême, sous le choc.
Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is through you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 20/02/2017
›› Love letters written : 152
›› It's crazy, I look like : shantel vansanten
MessageSujet: Re: now, we are a (broken) family (ft shelby) Sam 30 Déc - 15:33


Shelby se tient debout devant la nurserie. Elle jette des coups d'oeil distraits vers le bébé, en écoutant les conseils que la sage-femme lui donne. Elle ne sait pas quoi faire, elle ne sait pas vraiment où elle en est. Ce bébé, ce n'est pas forcément le sien mais il faudra bien qu'elle l'accepte, maintenant qu'il est là. Elle n'a pas d'autre choix. La blonde écoute attentivement la femme qui lui explique ce qu'il faut faire et ne pas faire avec un enfant, tout ce qui lui semblait induit avant et est désormais une obligation comme étrangère à sa vie. À la manière de ce petit enfant, qui n'était pas le sien, tout cette situation lui semblait extérieur. Elle était un peu comme sous le choc de voir un nouveau membre entrer dans leur famille mais surtout, Shelby n'était pas encore prête. Mais elle devrait l'être. Pour Adrian. Pour ce bébé.

La blonde tourne la tête et elle voit son mari s'éloigner. Il doit aller voir Polly, certainement. Et Shey ne lui en veut même pas. Cette femme qui a donné beaucoup pour eux, il faut bien qu'elle ait quelqu'un à ses côtés et pour l'heure, Shelby n'est pas prête à affronter la mère porteuse. Elle ne saurait quoi lui dire. "Merci?" Non. Ce serait trop. Mais elle ne savait pas quoi dire d'autre? Après tout, elle ne pouvait pas non plus ne rien dire à cette femme qui avait donné une partie d'elle-même pour qu'elle puisse devenir maman? Mais après tout, elle aussi y avait gagné quelque chose. Le rêve américain mais aussi et surtout une partie du coeur de son mari.

La nurserie est silencieuse, la plupart des bébés dorment, pour l'heure. La puéricultrice la laisse, partant visiter une maman. La situation est compliquée et Shelby ne sait pas quoi faire. Elle saisit son téléphone et envoie un message à sa mère : "Il est là maman. Je t'appelle en rentrant à la maison." Shelby est totalement anesthésiée, comme si elle était hors de son corps. Elle ne se rend pas compte de la situation. Ce bébé ne pouvait pas plus mal tomber. Leur couple, au plus bas, grimpe les étapes doucement mais pas assez vite pour être déjà prêt à accueillir un bébé.

« Polly est parti » entend-elle, dans son dos. Alors qu'elle comprend l'affirmation qui vient de la frapper, la jeune femme étouffe un soupir de soulagement, par respect pour son mari, qui appréciait sincèrement la jeune femme. « Je suis désolée... » Mais en vérité, elle ne sait pas si elle l'est vraiment. Le fait que la mère porteuse soit partie arrange les choses. Cela arrange tout. La blonde semble réintégrer enfin son corps et redevenir maître de sa vie. « Partie sans rien dire? Sans rien laisser? Pour toi, moi ou... Lui? » demande-t-elle en désignant le bébé qui dort, au milieu des autres.

Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is through you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 19/06/2016
›› Love letters written : 746
›› It's crazy, I look like : james sexycute lafferty. #oth
MessageSujet: Re: now, we are a (broken) family (ft shelby) Sam 30 Déc - 16:39

Je n’arrive plus à penser. Tout se mélange dans ma tête. C’est brouillon et désorganisé mais l’idée principale persiste : Polly est partie. Je l’annonce à Shelby, amorphe et décomposé. Pourquoi me laisse-t-elle ainsi, dans un couple partiellement démoli par les sentiments que j’éprouve à son encontre ? Je suis désormais seul, livré à ce que j’éprouve et à mes fautes. Shelby s’excuse. Je ne sais pas pourquoi elle le fait mais je sais seulement qu’elle ne le pense pas réellement, au fond. Polly a contribué à l’effondrement de notre mariage, à sa façon, en enlevant quelques pierres de la fidélité à l’édifice du mariage que j’ai scellé il y a sept ans avec la blonde qui demande de plus amples précisions. Je ne suis pas capable de répondre à ses questions car tout comme elle, je n’en sais pas plus sur les motifs de son départ ni sur ce qu’elle a pu nous laisser, à moi, à elle ou même à notre fils. Mon regard se lève sur ce dernier, qui s’agite dans son berceau. Instinctivement, j’entre dans la nurserie. Délicatement, comme on me l’a montré, je prends le nouveau-né dans mes bras et le serre contre ma poitrine. « Je ne comprends pas », je lâche, à voix basse, désarmé. Je secoue doucement la tête. « Pourquoi elle me fait ça ? », je demande, en échappant le suffixe personnel de ma question. Ne me sentant pas très bien, je préfère m’asseoir d’autant plus que je tiens l’enfant dans mes bras. Je m’installe et l’observe. Par chance, il est né chevelu et totalement brun, comme moi. S’il avait été blond, je pense que cela aurait été plus difficile pour Shelby sachant qu’il s’agit également de la couleur (foncée) de Polly. « Les prochaines semaines étaient bien organisées et ficelées et …. elle est en danger, en Ukraine. Je ne comprends pas », je répète.
Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is through you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 20/02/2017
›› Love letters written : 152
›› It's crazy, I look like : shantel vansanten
MessageSujet: Re: now, we are a (broken) family (ft shelby) Sam 30 Déc - 19:31


La blonde ne suit pas son mari quand il s'éloigne. À quoi cela servirait d'accabler Adrian alors qu'il est certainement en train de se poser mille questions sur la blonde qui l'a quitté? Le laisser s'éloigner un peu pour mieux l'accueillir quand il reviendra. Pour le réconforter une fois que cette phase de tristesse sera passée. La blonde sait très bien que dans tous les cas, Adrian comprendra que le choix de Polly est peut-être le meilleur pour cette famille. Pas le meilleur pour elle, mais pour eux. Pour une fois, la jeune femme remercie Polly d'avoir fait le choix le moins égoïste mais surtout un choix qui aidera les Blackwell-Kors à se reconstruire.

Elle regarde son mari et le bébé par la fenêtre et se sent totalement désemparée. Doit-elle se sentir coupable du départ inopiné de l'ukrainienne ou se sentir en paix de savoir la menace d'adultère partie, loin? Shelby sait très bien que leur mariage ne va pas forcément aller comme sur des roulettes seulement grâce à cela mais le fait de savoir la mère porteuse partie lui facilite les choses. C'est égoïste et pour une fois Shey l'avoue : elle est égoïste. Son téléphone sonne, une réponse de sa mère. Elle lit le message et se rend également compte de l'heure qui tourne. Il est déjà presque vingt heures et les infirmières sont de retour. Ils ne vont pas tarder à se faire virer de la maternité et la blonde sait qu'Adrian ne voudra pas partir.

Elle pousse alors la porte de la nurserie et s'approche de son mari et du bébé. Doucement, elle pose un bras sur l'épaule d'Adrian, tout en regardant le bébé. « Il va falloir que l'un de nous deux rentre. Reste si tu veux et je reviens le plus tôt possible demain? » demande-t-elle. Le petit bout l'hypnotise, elle ne peut le quitter des yeux. Il a les cheveux d'Adrian mais elle ne veut pas se réjouir trop vite, avant que le bébé ne devienne un enfant et n'ait ses vrais traits. Peut-être ressemblera-t-il à Polly? Mais après tout, ce sera son fils quand même. Malgré tout.

Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is through you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 19/06/2016
›› Love letters written : 746
›› It's crazy, I look like : james sexycute lafferty. #oth
MessageSujet: Re: now, we are a (broken) family (ft shelby) Dim 31 Déc - 9:57

C’est sans doute égocentrique mais je créé, à l’instant, une bulle entre mon fils, dans mes bras, et moi. J’ignore tout le reste, ce qui m’entoure, les autres bébés autour de nous, les quelques parents restants et même Shelby. J’observe mon fils, la chaire de ma chaire, mon sang, la dernière chose désormais, hormis les souvenirs, à me rappeler Polly Vetrov. Je suis soudainement interrompu par Shelby qui annonce que l’un de nous doit rentrer ; elle me propose de rester et de revenir le plus tôt possible et autorisé, le lendemain. Je lève des yeux toujours amorphes vers elle et hausse des épaules. J’ai besoin de repos et on ne m’autorisera pas à dormir avec l’enfant, seulement sur un fauteuil en face de la vitre où je pourrais l’observer. Le départ de Polly complique tout et les conditions d’accueil de couples comme le mien est à revoir, ici. Si un père lambda peut rester et on lui installe un lit dans une chambre, Polly étant partie, je n’en ai pas l’opportunité. Tout comme Shelby qui est bien moins considérée puisque le personnel médical réfléchit longuement, à chaque fois, sur la façon de la désigner. Je me lève et repose l’enfant dans son berceau transparent. Je caresse tendrement sa tête. « Papa revient demain, ok, bonhomme ? », je lui souffle doucement avant de lever les yeux vers Shey. Malgré l’envie mordante de rester ici, je pense qu’il est nécessaire que nous passions du temps dans cette transition, dans ce bouleversement qui s’installe dans nos vies, beaucoup plus concrètement. Je ne peux pas délaisser Shelby. Je m’y interdit mais également, je ne le souhaite pas. Parce que je l’aime malgré le mal que je lui ai fais subir, indéniablement. « Est-ce que tu peux conduire ? », je lui demande en lui tendant les clefs de notre imposant SUV. Je suis trop bouleversé pour conduire sereinement et surtout, d’une façon sécurisante.
Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is through you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 20/02/2017
›› Love letters written : 152
›› It's crazy, I look like : shantel vansanten
MessageSujet: Re: now, we are a (broken) family (ft shelby) Mar 2 Jan - 17:54


Shey ne s'attendait pas à cette réaction. Elle pensait vraiment qu'Adrian aurait voulu rester avec le bébé. Mais non, il s'était levé et avait décidé de la suivre. Et ce n'était pas plus mal; il avait besoin de sommeil, elle le voyait dans ses yeux. De toutes façons, le bébé ne s'envolerait pas. Enfin, elle l'espérait. Au final, ce bébé, elle en voulait peut-être? Après tout, elle serait obligée de vivre avec, autant l'accepter?

« Oui. Tu veux qu'on s'arrête acheter à manger en route? » demanda-t-elle. Elle ne savait pas vraiment si Adrian avait faim. Elle n'avait pas vraiment la dalle mais elle sentait que manger allait leur faire du bien. Ils devaient prendre un peu de temps pour eux, la journée avait été mouvementée.

La jeune femme regarde son mari pendant quelques secondes avant de venir prendre sa main pour le tirer hors de la nurserie, doucement. Elle ne veut pas le brusquer mais elle sait que plus ils resteront ici, plus ils seront bouleversés au moment de partir. Alors, Shelby le tire doucement hors de la salle et elle l'emmène jusqu'au parking, doucement, sans un mot. Elle ne voulait pas le pousser.

Shelby n'était pas très à l'aise avec cette situation. Elle aurait voulu conforter Adrian. Le serrer dans ses bras, lui dire que tout irait bien mais elle savait que cela n'aurait pas été la vérité. Alors, la jeune femme se contenta de monter dans la voiture, de démarrer et de partir en direction de chez eux. C'était la meilleure solution. Rentrer à la maison, dans un univers familier, dans lequel Adrian se sentirait bien. Elle se fichait bien de ce qui se passait dans sa tête pour le moment, le plus important était de conforter son mari.

Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is through you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 19/06/2016
›› Love letters written : 746
›› It's crazy, I look like : james sexycute lafferty. #oth
MessageSujet: Re: now, we are a (broken) family (ft shelby) Mar 2 Jan - 18:23

Je suis cela qui est, biologiquement parlant, devenu parent et je devrais soutenir Shelby dans ce vide qu’elle doit ressentir. Pourtant, c’est le contraire qui se produit et j’ignore d’où vient la force de ma femme dans cette situation. Indéniablement, je l’admire et je la laisse donc m’entraîner, main dans la main, à l’extérieur de l’hôpital tout en me demandant si je désire que nous nous arrêtions en chemin pour acheter à manger. J’opine du chef. De toute façon, nous n’avons rien à la maison et il faut d’ailleurs que nous allions faire quelques courses qui manquent pour l’accueil de notre fils à la maison. Je me laisse enfoncer dans le fauteuil de mon imposant véhicule alors que Shelby en prend le volant dans un silence pesant. J’aimerais parler, j’aimerais lui exprimer ma reconnaissance et mon amour pour elle malgré mes erreurs mais les mots ne viennent pas. Je suis fatigué. Autant mentalement que moralement. Je laisse aller ma tête contre la vide froide dans un soupir puis ferme les yeux, un instant. « Je ne pensais pas que cela se passerait ainsi », je finis par avouer à mi-mots, toujours les paupières fermées. J’imaginais que tout se passerait autrement, d’une façon bien plus heureuse et euphorique. Au lieu de cela, bien que je sois heureux, je trouve que tout est pesant et douloureux. « Je suis désolé de ne pas être aussi présent que je devrais l’être », je poursuis. Je regrette d’être ainsi, si renfermé et pensif. Et surtout, que doit-elle penser de moi suite au départ de Polly ? Qu’en pense-t-elle, elle aussi, de tout cela ? Nous nous arrêtons en double file devant un restaurant traiteur où nous avons nos habitudes. Il n’y a pas de places, ainsi, je m’en vais chercher les mets pour nous deux. Cela ne me prends quelques minutes et quand je rentre dans le véhicule, à nouveau, j’essaie de me ressaisir. « J’ai hâte que nous ayons notre livret de famille », j’annonce avec un sourire.
Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is through you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 20/02/2017
›› Love letters written : 152
›› It's crazy, I look like : shantel vansanten
MessageSujet: Re: now, we are a (broken) family (ft shelby) Mar 2 Jan - 19:23


La blonde est à l'aise au volant. Elle aime bien conduire. En général, elle conduit souvent seule et c'est l'occasion de prendre son temps pour réfléchir sur elle-même. Réfléchir sur la façon dont elle voit les choses. Ce soir-là n'échappe pas à la règle, Shey ne parle pas. Elle ne veut pas déranger le calme dans lequel son mari doit se trouver. Elle sait qu'il est probablement en train de réfléchir à lui-même, de penser au futur et Shelby fait de même. Elle avait peur de ce moment, elle redoutait l'instant où le petit allait entrer dans son monde et quitter celui de l'hypothèse. Mais, maintenant qu'il était là, elle était prête. Encore plus si Polly n'était plus là. C'était égoïste mais elle n'avait pas envie de partager cette vie de famille. Elle comprenait à quel point il pouvait se sentir mal. Même si elle n'aimait pas cette situation. Après tout, Polly n'aurait pas du représenter quelque chose pour Adrian, mais c'était le cas et elle ne pouvait rien contre cela. Au contraire, l'accepter ne ferait que faciliter les choses.

Elle l'écouta. Constater, s'excuser... Tout cela n'avait pas vraiment d'intérêt pour elle. Elle reprit sa main, alors qu'il n'allait pas tarder à arriver devant le traiteur et se contenta de dire : « Tu n'y es pour rien. Un repas et une bonne nuit de sommeil et on sera prêt. Promis. » Elle le savait. Ils n'étaient plus tout seul maintenant, ils ne pouvaient pas se défiler.

Adrian descendit de la voiture pour aller chercher la nourriture et il revint rapidement. Alors qu'elle conduisait, il lui exprima sa hâte quant au livret de famille. Un fin sourire étira ses lèvres et elle hocha la tête. « J'ai l'impression que ce n'est pas réel... » Elle aurait bien aimé se pincer pour se rendre compte qu'elle ne rêvait pas mais c'était beaucoup trop cliché. Arrivés devant chez eux, la jeune femme coupa le moteur et ne tarda pas pour descendre de la voiture.

Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is through you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 19/06/2016
›› Love letters written : 746
›› It's crazy, I look like : james sexycute lafferty. #oth
MessageSujet: Re: now, we are a (broken) family (ft shelby) Mar 2 Jan - 20:58

Cette situation me dépasse et je réalise que c’est le cas depuis que j’ai révélé mon infidélité à Shelby. Je n’arrive pas à réaliser comment j’ai pu en arriver là, comment j’ai pu faire ça et comment mon satané coeur, cet enfoiré de carde, a-t-il pu me trahir à ce point et s’éprendre également de Polly, notre mère porteuse ? Je suis également en proie aux doutes quant à ma capacité à être un bon père mais Shelby, de nouveau, me surprends et me rassure. Pourtant, je doute. Serais-je un bon père alors que je suis un mari médiocre et que j’ai entrepris la destruction de notre cocon familial ? Je me mords brutalement la lèvre alors que mon épouse me confie que tout cela ne lui semble pas réel. J’opine du chef en faisant un simple grognement d’approbation puis finalement, j’ose formuler une phrase. « Ses cinq derniers mois me semblent irréels », j’avoue. Dès que nous descendons de la voiture, comme toujours, nous sommes accueillis par nos deux chiens tachetés, joyeux. Ils nous reniflent, comme s’ils sentaient qu’il se trame quelque chose. Armé du sac de nourritures, je suis contrains de le lever pour éviter que l’un d’eux ne viennent faire son curieux et saliver devant nos mets. « Tu réalises que nous sommes parents, nous avons un bébé ? », je demande tout en déposant le sac sur l’ilot central. J’entreprends de sortir des couverts pour disposer la table et répartir la nourriture. « Tu crois que tous les parents peinent à réaliser ce qui leur arrive ou seulement ceux qui sont dans des cas similaires au notre ? », je demande, soucieux. Je m’installe sur l’un des tabourets autour de la table et passe une main dans mes cheveux. Une question me brûle les lèvres, dois-je la poser ? Finalement, après une hésitation d’une poignée de secondes, je me lance. « Tu vas bien ? »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is through you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 20/02/2017
›› Love letters written : 152
›› It's crazy, I look like : shantel vansanten
MessageSujet: Re: now, we are a (broken) family (ft shelby) Mer 3 Jan - 0:30


« Pourtant, ils ont été plus réels que jamais. » C'était vrai. Ils avaient vécu la vraie vie. Leur couple qui s'effondre, leur amour qui passe au second plan et l'adultère. Ils avaient vécu la vie de couple, après dix ans. Ce qui arrive à beaucoup de couple et ce qui détruit les plus faibles. Ce qui maintient les plus forts et fait s'aimer encore. Maintenant, c'était à eux de faire leur choix : faisaient-ils parmi des plus forts, ou ne s'aimaient-ils pas assez? C'était un tournant dans leur vie et Shelby espérait qu'ils allaient le surmonter de la bonne façon.

Alors qu'ils entrent et que leurs deux compagnons viennent les saluer, Shelby se baisse à leur niveau pour les câliner un peu. Ils ont été seuls toute la journée et méritent bien un peu d'attention. Pendant deux minutes, elle reste ainsi, assise au sol à flatter ses chiens, qui étaient autrefois sa seule source de bonheur. Et ils resteront une de ses sources de bonheur.

Adrian parle et elle l'écoute. Elle le rejoint et s'installe sur l'îlot central, là où il reste encore de la place. Elle a besoin d'être prêt d'Adrian, comme si le fait de l'avoir près d'elle facilitait les choses. « Je ne sais pas. Tout ce que je sais, c'est qu'on va y arriver. On peut y arriver. Il suffit d'y croire. » Et elle n'y croyait pas forcément. Mais elle avait surtout besoin de manger et de dormir. Et d'un verre de vin. La blonde se leva, doucement pour aller chercher deux verres et une bouteille de vin rouge. Elle en avait besoin. Surtout quand elle entendit son mari lui poser la question fatidique.

D'ailleurs, elle ne savait pas vraiment comment y répondre. "Oui, je vais super bien. Notre fils est né, Polly est partie et je suis effrayée mais ça va." Non, pas besoin d'accabler plus son mari. « Pas vraiment mais demain ça ira mieux. » Elle haussa les épaules avant de poser les verres et la bouteille devant son mari et de venir embrasser sa tempe, doucement. Elle avait peut-être besoin d'un peu d'affection ce soir. Chose qui lui avait manqué, depuis tout ce temps.


name of the baby:
 
Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is through you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 19/06/2016
›› Love letters written : 746
›› It's crazy, I look like : james sexycute lafferty. #oth
MessageSujet: Re: now, we are a (broken) family (ft shelby) Mer 3 Jan - 17:53

« C’est le moins qu’on puisse dire », je réponds alors que Shelby me rappelle à la raison en répondant que les derniers mois ont pourtant été réels. Ils m’ont semblé plus longs que plusieurs années de notre relation que je n’ai pas vu défiler tant cette période était heureuse et que nous étions un couple comblé, malgré l’absence d’un enfant. Aujourd’hui, je crains que nous ne puissions jamais retrouver cette plénitude que nous ressentions, cet équilibre et cette harmonie dans notre couple.

Shelby s’installe à la place la plus proche de la mienne et cette proximité me fait énormément de bien, je ne peux le nier. Elle me réchauffe le coeur et m’aide à oublier le profond sentiment de solitude que je ressens depuis que l’infirmière m’a annoncé le départ précipité de Polly. « Tu y crois, toi ? », je demande à Shelby. Pour ma part, je pense que nous pourrons y arriver seulement si nous unissons nos forces, comme par le passé, après sa tentative de suicide. Il n’y a qu’à deux que nous avons réussis à surmonter les épreuves de la vie et je pense qu’il doit en être ainsi pour que cela soit possible. Je m’inquiète et demande à ma femme comment elle se porte. Elle ne va pas bien et je ne suis pas surpris. Comment aller bien ? Je ferme les yeux tandis qu’elle me rassure, de nouveau, d’un baiser sur la tempe. « Est-ce qu’on peut dormir ensemble, cette nuit ? », je me risque à demander. Depuis mon adultère et depuis mon retour au sein de notre luxueuse villa, nous faisons chambres séparées. Mais ce soir, j’ai besoin d’une chaleur après de moi, d’un réconfort. De sa chaleur, de son réconfort. C’est pourquoi je me risque à poser cette question, toutefois conscient d’un éventuel refus. « Je comprendrais totalement si tu refusais »
Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is through you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 20/02/2017
›› Love letters written : 152
›› It's crazy, I look like : shantel vansanten
MessageSujet: Re: now, we are a (broken) family (ft shelby) Lun 15 Jan - 12:38




La jeune femme ignora les premières remarques de son mari, ne souhaitant pas partir dans un débat sur leur vie de couple, ce qu'ils avaient fait et ce qu'ils allaient faire. Elle n'avait pas envie de cette discussion ce soir. Alors, elle se contenta de lâcher un simple « Oui. » pour répondre à sa question avant de boire se servir un peu de vin, ainsi qu'à son mari. La jeune femme avait besoin d'un peu de réconfort.

Malgré le fait qu'elle ait toujours voulu avoir un enfant, Shey n'était pas forcément heureuse avec l'arrivée du petit dans sa vie. Elle n'avait même pas réfléchi à un prénom et elle sentait qu'elle devait peut-être laisser Adrian faire un choix. Elle se sentait un peu étrangère à cet enfant. D'une façon étrange. Il n'avait pas son sang, alors qu'il avait le sien. Même si elle savait que ce serait elle qui l'élèverait, au même titre qu'Adrian, elle n'était peut-être pas totalement en adéquation avec le fait d'élever l'enfant de son mari et d'une autre. Elle savait qu'elle était le problème, elle le savait pertinemment. Elle comprenait aisément le choix qu'ils avaient fait et elle ne s'en plaignait pas. De toutes façons, c'était aussi son choix. Mais elle ne se sentait pas forcément capable de l'assumer, finalement. Néanmoins, pas prête à le dire à Adrian, la jeune femme faisait comme si de rien n'était.

Elle s'autorisa une gorgée du nectar divin, tout en regardant Adrian. Une main posée sur son bras, elle ne voulait pas se montrer intrusive avec lui. Elle cherchait des réponses dans sa tête mais elle ne les trouvait pas. Comment aurait-elle fait, avant, pour réconforter son mari? Aurait-elle eu peur d'être intrusive? Certainement pas. Maintenant, tout semblait différent. Pas à cause de ce bébé; à cause des changements qui s'étaient opérés dans leur vie.

« Tu sais que tu peux m'en parler, si tu veux. » La jeune femme proposait cela innocemment. Elle savait pertinemment qu'elle n'apprécierait pas forcément d'entendre Adrian parler de Polly, mais s'il en avait besoin, elle se ferait violence.


Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is through you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 19/06/2016
›› Love letters written : 746
›› It's crazy, I look like : james sexycute lafferty. #oth
MessageSujet: Re: now, we are a (broken) family (ft shelby) Mar 16 Jan - 18:35

Cette paternité a un goût amer. Je suis heureux, certes mais pas autant que j’aurais cru l’être et que j’aurais espéré l’être. J’en ai toujours rêvé et cela ne ressemble pas à mes songes. C’est bien plus cauchemardesque, excepté le petit bout qui dort actuellement dans un berceau à l’hôpital de la ville. Shelby a la main posée sur mon bras. Ce contact, léger, anodin, ne l’est pas tant au sein de notre couple, si tourmenté récemment. Il me va droit au coeur et me touche considérablement, ce qui se traduit sur mon visage par un large sourire que j’adresse à mon épouse, les yeux dans les yeux. Je lui suis reconnaissait du soutien qu’elle m’apporte et cela depuis des mois alors que c’est elle, qui n’assouvit pas un rêve, concrètement. Elle n’a pas porté cet enfant et même si elle est désormais mère, elle l’est devenue autrement que ce comme elle l’aurait souhaité. A ma grande surprise, la jeune femme à la longue chevelure blonde, me demande si je souhaite me confier à elle. Je la dévisage, surpris. Parler de la femme avec qui je l’ai trompé ? L’idée me semble étrange. Mais en y réfléchissant, il faut bien que nous échangions pour essayer d’avoir une stabilité et de reprendre les bases de notre couple après des mois ou dirais-je, des années de non-dits. « Je ne sais pas… Es-tu certaine ? », je demande. Je bois une gorgée de vin pour me déshydrater mais également dans l’espoir de me détendre. « Je ne comprends juste pas pourquoi elle ne m’a pas dit au revoir ». Après ce que nous avons vécus, n’était-ce pas ce que je méritais ? Un au-revoir, une explication. Je ne crois pas demander la lune, pourtant !
Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is through you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 20/02/2017
›› Love letters written : 152
›› It's crazy, I look like : shantel vansanten
MessageSujet: Re: now, we are a (broken) family (ft shelby) Jeu 18 Jan - 18:36


« Je la connais très peu mais... Elle ne voulait peut-être pas t'accabler? Je pense qu'elle avait pris sa décision et te le dire de vive voix aurait été dur pour elle et pour toi. Parce que tu n'aurais pas pu la retenir. Elle a voulu t'éviter ça. Comme ça, tu ne peux pas te dire que tu as échoué mais juste qu'elle est partie sans te laisser le choix. » En vérité, Shelby ne savait pas du tout ce qui était passé par la tête de Polly et elle ne pouvait que l'imaginer. Ce qu'elle venait de dire, elle le faisait pour rassurer Adrian. En effet, si il avait eu l'occasion de la retenir, sans réussir, il s'en serait voulu, c'était certain. De ce fait, Paulina l'avait sauvé d'une déception de lui-même et elle la remerciait intérieurement. Elle devrait déjà s'occuper d'un bébé dans quelques jours, elle n'avait pas besoin d'avoir un second enfant sur les bras. Un enfant triste, qui plus est.

Shelby savait très bien qu'elle ne devait pas s'impliquer trop dans cette histoire, surtout étant donné que Polly et elle n'avaient jamais été amies véritablement mais elle ne pouvait s'empêcher de se mettre à la place du petit bonhomme qui allait débarquer dans leur vie. Il n'allait jamais connaître sa mère biologique, parce qu'elle était partie sans donner de véritables explications. Même eux, ne pourraient pas lui dire en étant sûrs d'eux car ils n'étaient pas sûrs des excuses qu'elle avait utilisées. C'était triste. Mais Shelby ne pouvait s'empêcher de ressentir un pincement de joie. Elle avait le champ libre. Polly n'était plus là pour semer le trouble dans sa famille et il était temps d'en profiter pour se rattraper. Ce n'était certainement pas quelque chose de bien que de faire ceci, mais elle ne pouvait s'empêcher d'apprécier ce départ. C'était égoïste, méchant et peut-être un peu gratuit mais la blonde sentait les choses simplifiées.

La jeune femme posa sa tête sur l'épaule de son mari et l'enlaça. La journée avait été longue, tout ce qu'elle voulait, c'était du réconfort et elle savait qu'Adrian en avait aussi besoin. Sentir qu'elle était là malgré tout. Elle savait qu'elle l'étouffait peut-être. Mais après tout, avant, elle n'aurait jamais hésité à enlacer son mari, elle ne se serait même pas poser de question.

Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is through you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 19/06/2016
›› Love letters written : 746
›› It's crazy, I look like : james sexycute lafferty. #oth
MessageSujet: Re: now, we are a (broken) family (ft shelby) Hier à 17:21

Adrian écouta attentivement Shelby. L’ambiance était calme, feutrée et cosy. C’était agréable de se retrouver ainsi. Au départ, il ne répondit pas lorsqu’elle s’arrêta de parler. Son épouse déposa sa tête sur son épaule, l’enlaçant et doucement, Adrian vint poser sa main sur celle de la jeune femme, entrelaçant ses doigts aux siens. Il sentit le métal froid de son alliance contre la peau et fut satisfait de constater que Shelby portait encore le bijou qui scellait leur union. « J’ai failli foutre en l’air mon mariage pour elle et elle part comme ça, comme une voleuse », répondit finalement le jeune père. Failli. Il n’était même pas certain de la bonne utilisation de ce mot car si en ce moment, le calme semblait être revenu, cela n’effaçait pas pour autant les erreurs qu’il avait commis. Toutefois, il les assumait parce qu’il n’avait pas le choix pour bien vivre avec sa conscience. Assumer n’aidait pas à ne pas culpabiliser mais cela était déjà un pas vers l’harmonie entre ses actes affreux et l’image qu’il avait de lui. Adrian ne se voyait plus comme le mari idéal, gentil et attentif. Il n’aimait plus l’image qu’il voyait mais c’était ainsi. Il l’avait voulu. Personne ne l’avait contrait à coucher avec Polly. « Même pour le petit ce n’est pas … enfin, je veux dire, il n’a pas besoin de son contact dans les premières heures ? », demanda Adrian, craignant d’être maladroit. Il ne voulait pas froisser Shelby qui n’avait pas accouché et ne donnerait jamais naissance. Il ne voulait pas non plus sous-entendre que ses contacts avec l’enfant étaient vains et ne valaient rien face à ceux de Polly. « Tu sais, malgré les circonstances, Shey, je suis fier de ce que nous avons accomplis ». Avoir un enfant, que ce soit par l’adoption, refusée, ou une mère-porteuse, qui avait abouti après une lutte ardue, avait été un long combat. « Nous avons réussis », dit-il. De sa main libre, il attrapa doucement le visage de Shelby et plongea son regard dans le sien.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

all these memories seem so old


MessageSujet: Re: now, we are a (broken) family (ft shelby)

Revenir en haut Aller en bas

now, we are a (broken) family (ft shelby)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOWN WITH LOVE :: 
 :: Downtown l.a :: downtown hospital
-