Partagez|

Please, forgive me ( Myles)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
❉ i can't see you but I know you're there
avatar
i can't see you but I know you're there

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 24/04/2017
›› Love letters written : 263
›› It's crazy, I look like : Selinda Sexy Swan
MessageSujet: Please, forgive me ( Myles) Mar 19 Déc - 15:23

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Look at all of the damage you have done in time. You can see what a savage I’ve become, in my eyes. If you look in my heart you will find no love, no light, no end inside, and I’m looking for a miracle.


Noël approchait à grand pas, ce qui angoissait de plus en plus la jolie blonde. Elle n’était pas d’humeur festive depuis la mort de leur bébé et particulièrement à cette période de l’année qui lui rappelait ces moments difficiles. Longtemps, elle avait fait parti de ces gens pour qui tout était possible pendant cette période de fête, seulement depuis bientôt quatre ans, elle ne supportait pas voir les avenues enguirlandées et les sapins décorés. D’ailleurs, il était hors de question d’en avoir un à la maison et bien évidemment Adam n’avait pas eu son mot à dire sur la décision de sa femme. Elle avait décidé de boycotter Noël et le nouvel an. Seuls ses neveux recevaient par poste leur cadeau choisi par l’une de ses assistante qui se contentait de recopier le même mot pour tout le monde que Sonia venait signer ensuite. Hanna était parti un peu avant noël, le 22 plus précisément ce qui déprimait la conseillère en communication de Malone. Aussi, elle avait trouvé une bonne excuse pour ne pas se rendre avec Adam au diner de Thanksgiving qui se tenait chez sa grande soeur. Un rhume, un horrible rhume qui survenait toujours à la même période. Si elle était certaine de tomber malade à chaque fois qu’elle croisait un père noel, Adam avait bien remarqué le petit jeu de son épouse. Il ne disait rien, pensant peut être que ce n’était qu’une passade. Ce manège durait depuis un bon bout de temps et la seule personne qui avait réussi à dire à Sonia ses quatre vérités étaient son père mais leur relation n’était pas au beau fixe pour qu’elle en tienne rigueur. Avachie sur son siège, elle tentait de rédiger un communiqué de presse pour Malone depuis que Mandy était partie accoucher les laissant se débrouiller seuls. Elle avait pris un retard considérable à cause de cette histoire et pestait contre la future jeune maman à chaque fois qu’elle voyait sa charge de travail supplémentaire. Néanmoins, cela tombait plutôt bien puisqu’elle se trouvait bloquer au bureau toute la journée et était un bon prétexte pour ne pas avoir à croiser son mari qui une fois de plus lui sortait par tout les trous. Depuis peu, elle s’était mise en tête qu’il la trompait. Elle avait tenté de soudoyer quelques infirmières sur place pour le placer en surveillance mais aucune n’avait rien vu ni entendu quoique ce soit qui pourrait incriminé le beau brun. Pourtant au fond d’elle, elle sentait que quelque chose avait changé, elle n’arrivait pas à mettre le doigt dessus mais le comportement d’Adam était différent derniers temps. Elle avait d’abord pensé que comme elle, il était angoissé de fêter la quatrième année de mort de leur fille, mais lorsqu’elle lui en parla il sembla plus détaché qu’elle. Elle avait tenté de lui tirer les ver du nez un soir parce qu’elle sentait bien que quelque chose lui échappait mais il était plus dur que ce qu’elle aurait cru. Alors elle attendait sagement que la vérité soit révélée, persuadée que tôt ou tard même son secret finirait par se savoir. Des pêchés, elle en avait commis et pas des moindre. Elle préférait d’ailleurs ne pas penser à Dieu ces derniers temps qui aurait surement beaucoup de choses à lui reprocher. Sans le vouloir, elle avait blessé beaucoup de monde autour d’elle. Si pour beaucoup, elle s’en foutait, Myles lui manquait énormément. Elle avait tenté de s’excuser par téléphone, par message et même par mail. Ce qui en soit ne lui ressemblait pas. L’orgueil était l’un de ses plus grand défaut. Demander pardon lui arrachait la gueule, au point qu’elle avait arrêté de le faire depuis longtemps. Elle trouvait systématiquement comment tourner les choses en sa faveur mais cette fois-ci elle était allé beaucoup trop loin. Et même si elle les avait pensé, elle ne s’y était pas prise de la bonne manière. Ces derniers temps, elle avait même rêvé du jeune homme. Elle avait tenté de l’appeler plus tôt dans la journée, lui laissant un pauvre message sur son répondeur prétextant appeler pour savoir s’il était possible de reporter une nouvelle fois l’échéance. Elle n’y connaissait pas grand chose en droit. Elle en avait pourtant fait un peu à l’université mais elle n’en gardait que très peu de souvenir, mais elle était persuadé que comme ses problèmes à force de les ignorer ils finiraient par disparaitre. Myles avait pourtant trouver comment décrédibiliser la partie adversaire. Seulement, elle avait la boule au ventre de devoir se confronter à son passé et ceci au côté de l’avocat. Tant que les choses n’étaient pas clair entre eux, elle trouvait toujours une bonne excuse pour se faufiler au point où il avait à son tour arrêter de la prendre au sérieux. Cette affaire aurait dû être réglé depuis bien longtemps, elle leur coûtait cher et leur prenait un peu trop de temps mais Sonia n’en avait pour le moment que faire, parce qu’elle mélangeait tout et qu’elle s’était perdue dans ses propres contradictions. Pourtant, Myles lui manquait toujours et elle voulait retrouver leur amitié comme au bon vieux temps. Elle voulait regagner sa place dans le coeur de l’avocat et effacer tout ce qui avait pu être fait ou dit pour ruiner leur amitié. ‘Fuck ‘ avait-elle hurlé intérieurement en se levant brusquement. Si ces derniers temps il était revenu la hanter jusqu’à ses rêves, c’est qu’il y avait une bonne raison et que très probablement elle le voulait à ses côtés. Très probablement aussi que sa vie marital n’était pas au beau fixe et cela la faisait retomber dans les bras de son amant d’un soir qui n’en avait plus rien à foutre d’elle mais qui lui manquait quand même. « Jack, je reviens. » dit-elle en quittant assez précipitamment les locaux du partie démocrate. Elle ignorait ce qu’elle était entrain de faire mais elle se retrouva un bon quart d’heure après, chez Myles un bouquet de rose à la main, du chocolat et un ballon gonflé à l’hélium en forme de nuage. « Myles est là? » demanda-t-elle à sa secrétaire qui n’eut pas vraiment le temps de lui répondre avant qu’elle n’enfonce la porte du bureau du jeune homme. Ne tenant évidemment pas compte du fait qu’il soit en pleine conversation téléphonique. Elle se précipita sur son bureau, suivi de très prêt par l’assistante un peu déboussolée par ce que venait de faire la jeune femme. «  Bon écoute, je suis désolée. d’accord? » lança t-elle, en essayant d’arborer une mine pitoyable. « J’ai merdé, vraiment je m’en excuse. J’ai pas été cool avec toi, c’est vrai et tu me manques. » dit-elle en s’approchant du jeune homme. Elle n’avait pas l’habitude de s’excuser mais elle avait vu ça une fois dans un film et s’était juré de le reproduire en trouvant ça mignon. Seulement, sur elle ça ne faisait pas mignon, elle était juste entrain de se ridiculiser un peu plus chaque seconde et en avait malheureusement conscience. «  Et toi la grosse, sort d’ici! On est dans une conversation privée» lança-t-elle à la pauvre secrétaire qui était resté choquée de la scène absurde qui se jouait sous ses yeux. Sonia avait pensé qu’en jouant le grand jeu tout de suite, peut être que Myles lui pardonnerait. Après tout, elle avait donné du sien et pas qu’un peu. Elle s’était même ridiculiser pour lui, chose qu’elle n’aurait fait pour personne d’autre. «  Tu me pardonnes? » ajouta-t-elle toujours aussi sure d’elle, habituée à toujours obtenir ce qu’elle voulait.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Please, forgive me ( Myles)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOWN WITH LOVE :: 
 :: sweet taste of liberty
-