Partagez|

[LENZO] Exception

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
❉ i can't see you but I know you're there
avatar
i can't see you but I know you're there

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 15/08/2017
›› Love letters written : 198
›› It's crazy, I look like : Josephine Skriver.,
MessageSujet: [LENZO] Exception Sam 16 Déc - 11:19





[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

You're my exception

On a qu’une seule chance de faire une bonne première impression.

Posant ses yeux dans le miroir, elle les regardait avec attention exécuter la posture du chat. Passant légèrement derrière eux, elle les incita à aller au bout de leurs limites, le dépassement de soi était quelque chose de primordiale.  Le bien être qu'elle leur apportait à travers ses cours ne pouvait que la satisfaire, c'était un des rares moment où elle se sentait utile pour les autres.Elle n'estimait pas être indispensable mais au moins elle permettait à ces gens de s'éloigner quelque peu de leurs tracas quotidiens, dommage qu'elle n'arrivait pas à en faire de même pour les siens. Faire abstraction était bien quelque chose dont était incapable Crystal, même lors de ses séances de méditations, Harry restait dans un coin permanent de sa tête, comme une ombre qui l'accompagnait partout où elle allait. Crystal jeta un coup d'oeil à la pendule qui indiquait bientôt onze heures et demi, elle n'allait pas devoir tarder à récupérer Harry à l'école. C'était ce qui était convenue avec sa maîtresse, il n'avait pour le moment pas le droit de participer à une journée entière, malgré sa consternation et son agacement, elle avait accepté le deal, pour le moment. Elle travaillait durement à ce qu'il soit intégré à pleins temps dans sa classe, on avait beau lui répété qu'il fallait un temps d'adaptation, elle n'avait que faire des conseils de ces gens bien "avisés". Elle voulait qu'il soit comme les autres et Crystal finirait par y arriver, ce n'était qu'une question de temps. Leur faisant alors un dernier salut, elle les regarda rouler leur tapis de sol, récupérer leur brique et leur élastique de travail, puis elle se retrouva rapidement seule dans la salle. La jeune femme enfila un pull blanc par dessus sa brassière, et chaussa ses bottes, adressant un signe d'aurevoir à la secrétaire de la salle de sport.

Crystal attendit patiemment le bus, elle n'avait jamais eu l'occasion de passer son permis, même s'il faudrait peut être qu'elle s'y mette un jour, ça leur faciliterait la vie à Harry et elle mais pour le moment elle faisait sans. Montant dans le bus, elle contempla les gens qui s'agglutinaient les uns aux autres dans l'espoir d'avoir une place assise. Le monde, les odeurs qui se mélangeait et la proximité avec les autres, tout ça la dérangeait terriblement et la prochaine fois elle prendrait un taxi, même si elle préférait en général éviter ce genre de transport par faute de moyen. South L.A. Elle était arrivée. L'école d'Harry se trouvait non loin de chez eux, au moins elle pouvait l'emmener à pied et il n'en était pas trop dépaysé.La cloche venait de sonnée lorsque la jeune femme arriva devant le portail de l'école.

-Maman !
 

Qu'elle douce voix que la sienne. La jeune femme lui offrit un grand sourire, ouvrant les bras afin de l'accueillir. Il était heureux de la voir, et malgré la maladie c'est son sourire qui l'aidait à tenir tous les jours. La maîtresse discutait avec une maman, trés bien, elle l'esquiverait pour aujourd'hui, n'ayant aucune envie de se disputer encore avec elle.


-Dis, c'est quand qu'on va voir Lenzo ?


Harry adorait cet homme, il le quémandait souvent, et Crystal décida de lui faire plaisir aujourd'hui. Le poste de police n'était pas loin et ce serait l'occasion de l'interrompre un peu dans son travail qu'elle savait ô combien compliqué. Entrant dans le poste, elle ne mit pas bien longtemps à trouver le bureau de Lenzo, elle le connaissait par coeur pour avoir prit l'habitude de venir le voir. Toquant à la porte de celui-ci, elle s'écria alors, mi sérieuse, mi amusée:

-C'est le facteur !
 

☾ anesidora
Revenir en haut Aller en bas
❉ locked hearts and hand grenades
avatar
locked hearts and hand grenades

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 30/11/2017
›› Love letters written : 127
›› It's crazy, I look like : dj cotrona, le sexy
MessageSujet: Re: [LENZO] Exception Sam 16 Déc - 17:08

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
crystal apollinaire & lenzo wyatt

exception
Lenzo scrute un instant son reflet dans le miroir. Il est déjà quatre heures du matin et en réalité, il n'est pas vraiment un homme qui reste à glander dans son lit. Encore plus quand ce n'est pas un jour de repos, comme à son habitude le travail l'appelle. Bien plus qu'une passion c'est un vrai bonheur à ses yeux que d'avoir une équipe comme la sienne, d'avoir un binôme comme Cassandre dans son équipe. Lui qui a si souvent été un peu fanfaron, le genre de mec un peu prétentieux qui n'aime pas la compagnie des autres. D'ailleurs, il jeta un soupire en direction de son lit, où dormait une jeune femme. Une nouvelle fois, le démon en lui avait frappé violemment. Il avait terminé la soirée dans un bar à l'autre bout de la ville pour oublier le visage en sang de cette petite fille, âgée de quinze ans qui venait de se faire tabasser par son père adoptif. Cassandre n'avait pas réussi à rester impassible, et Lenzo avait finit par provoquer une bagarre entre les deux hommes, ne pouvant pas rester de marbre devant de telle atrocité qui faisait pourtant les bienfaits de leur boulot. Mettre les méchants en prison était quelque chose de jouissif, savoir que pour une fois les gentils finiront par gagner. Pour autant en jetant son regard dans ce miroir il ne voyait pas qu'un simple policier voulant faire justice pour que les bons remportent sur les méchants. Il voyait surtout un homme perdu entre le fait de vouloir devenir quelqu'un de bien dans les yeux des autres, et ses propres démons qui refont surface à chaque affaire compliquée, à chaque affaire houleuse. Comme si tout le ramenait à Travis Meads son meilleur ami à qui il a planté un coup de couteau dans le dos, en devenant flic. En passant de l'autre côté de la barrière. Il ne voit pas que cet homme sculpté par ses années de galère et de revanche, mais aussi ce corps chiffonné par ses coups de poignard planté en lui, qui aiguise son désir de vengeance dans une plaie encore trop récente. Détruit de l'intérieur, son coeur est mort, et chaque jour il se lève machinalement en affrontant du mieux qu'il peut cette vie. Survivre, voila ce qu'est devenu sa vie loin du seul qui l'a vu grandir. Elle, elle a tracée comme une route le chemin de Lenzo, bravant tous les interdits pour elle, plus qu'un jeu. Cassandre Mills-Dunham aura eu un effet bénéfique le rendant inexplicablement bon. Plus de doute parfume son coeur, il veut faire parti de ses gens qui marque les gens par leur gentillesse, leur onde positive, comme si vouloir quelque chose suffirait à l'obtenir. Lenzo Wyatt le sait mieux que personne, ça ne suffit pas. Pourtant, ne lui dîtes pas le contraire, il vous enverra chier de la plus belle des façons : en vous ignorant ! Il ne savait plus vraiment depuis combien de temps il était enfermé dans son bureau pour la paperasse que Cassandre lui avait finalement refilé. Bientôt la pause repas et ça tombait bien son ventre commençait à crier famine. « C'est le facteur ! » Il releva son regard en direction de la porte, pour y apercevoir Crystal appuyée contre cette dernière. Son sourire se dessinait sur ce visage si parfait et innocent de la jeune femme, dont Lenzo ne cesserait jamais de contempler. Elle en a fait du chemin depuis ses années. Depuis que d'une certaine façon, il avait accompli sa mission avec elle plus que pour une autre. Si cela était censé rester secret, silencieux, sans reconnaissance en apparence; Crystal a pu compter sur Harry son fils pour faire chavirer le coeur du brun. « Vous êtes bien matinal comme facteur, des "comme vous" j'en voudrais tous les jours... » Dit-il d'une voix légère en laissant le timbre de sa voix s'élever dans la pièce brute et sombre du policier. Il n'y avait que le strict minimum, rien qui pourrait éveiller les soupçons de flic d'infiltration qu'il est devenu avec le temps, après avoir fais ses preuves. Il aimait garder une part de mystère, cette magie qui se dissimule en accord avec ses traits de caractère qui lui est propre. Finalement, il se leva pour se diriger vers Harry, qui se mit à courir dans sa direction pour lui sauter dans les bras. Lenzo s'arrêta et se baissa pour se mettre à sa hauteur avant d'ouvrir aussi grand ses bras et d'envelopper le jeune garçon de ses bras protecteurs et rassurants. Harry installa son visage contre l'épaule du policier, prenant un plaisir à lui faire un câlin comme il était sans doute le seul à lui faire. Les deux garçons s'adoraient, et Lenzo en était encore surpris aujourd'hui. Agréablement surprit. « Check Harry » Dit-il en tendant sa main tandis que l'enfant ne ratait pas l'occasion de retrouver son nouvel ami. Lenzo se releva finalement et finit par déposer un baiser chaud sur le front de son amie, signe amical et de tendresse de sa part.
.
made by roller coaster
Revenir en haut Aller en bas
❉ i can't see you but I know you're there
avatar
i can't see you but I know you're there

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 15/08/2017
›› Love letters written : 198
›› It's crazy, I look like : Josephine Skriver.,
MessageSujet: Re: [LENZO] Exception Sam 16 Déc - 17:43





[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

You're my exception

On a qu’une seule chance de faire une bonne première impression.

Ses débuts dans la vie n'avaient pas été simples, néanmoins, la jeune femme n'en parlait jamais, à quoi bon de toute façon ? Elle continuait à croire que le passé était passé et qu'à présent elle ne voulait plus retourner en arrière, alors, aux yeux du monde elle avançait, bravant chaque jours les obstacles qui pouvaient se dresser devant elle,  accompagnée de son plus fidèle allié: Harry. Pourtant, la nuit, de grandes mains venaient hanter ses cauchemars, alors que les odeurs de barbe à papa remplissaient son nez et que la grande roue tournait à une allure folle. Alors, elle se réveillait en sueur, le coeur battant la chamade tandis qu'elle regardait autours d'elle, tentant de distinguer dans la pénombre la présence d'une tiers personne. Comme à chaque fois il n'y avait personne, son oncle était à des kilomètres d'ici, ses années de débauches étaient loin derrière elle et à présent elle tentait d'oublier les temps misérables qu'elle avait vécu. Harry dormait régulièrement dans son lit, on ne cessait de lui répéter qu'un enfant de huit ans n'avait rien à faire dans le lit de sa mère, mais elle s'en fichait éperdument, lorsqu'il était loin d'elle, Crystal passait son temps à s'inquiéter, alors au moins, juste à ce moment là, elle pouvait l'avoir prés d'elle. Alors, comme elle ne manquait jamais une occasion de lui faire plaisir et comme elle appréciait particulièrement la présence de Lenzo, ils avaient prit la route du commissariat. Ils n'avaient jamais reparlé de la nuit où il l'avait trouvé, seize ans, enceinte jusqu'aux yeux, et dans un état de santé pitoyable, mais elle lui devait tout. Un tatouage, ça avait été son seul indice pour retrouver son sauveur et le destin avait fini par le remettre sur sa route. Crystal avait toujours une drôle de façon d'annoncer sa visite et cette fois-ci ne faisait pas exception à la règle. Il releva ses yeux vers elle et la jeune femme lui adressa un sourire. Il semblait fort occupé mais elle était bien placée pour savoir qu'une petite pause ne faisait jamais de mal. La jeune femme pencha légèrement la tête sur le côté, détaillant les traits fins du jeune homme, une barbe de quelques jours, de légères cernes, nulle doute qu'il manquait certainement de sommeil, mais même ainsi, il était plaisant à regarder.


-Mais enfin, si il n'y avait que des "comme moi", tu finirais par te lasser.


Son lieu de travail était sobre et tandis qu'elle portait son regard sur la pièce, Harry accourait déjà vers lui. Elle aimait le voir sourire, voir ses yeux bleus pétiller, et il était heureux lorsqu'il était en compagnie de monsieur Wyatt. Rien ne pouvait faire plus plaisir à la jeun femme, il voyait en lui un ami, et celui-ci avait toujours les mots lorsqu'Harry se sentait trop différent, trop seul par rapport aux autres enfants. Le policier se mit à la hauteur du blondinet et lorsqu'elle le serra dans ses bras, elle ne pu s'empêcher d'être attendri par la scène. Comme à chaque fois qu'elle les voyait ensemble d'ailleurs. Harry ferma son petit poing, "checkant" avec son ami, tandis qu'il s'exclamait heureux:


-C'était trop bien l'école !


Le regard de Crystal s'assombrit quelque peu, elle appréhendait le moment où elle allait devoir lui expliquer qu'il ne pourrait malheureusement pas y passer toute une journée pour le moment. Néanmoins, elle se détendit lorsque Lenzo vint poser un baiser sur son front. La jeune femme acceptait difficilement le contact avec d'autres personnes, mais avec lui ça ne la gênait pas, au contraire.


-Tu as un peu de temps devant toi ? Avec Harry on comptait aller manger un bout, si tu as envie de te joindre à nous c'est avec plaisir !
 

☾ anesidora
Revenir en haut Aller en bas
❉ locked hearts and hand grenades
avatar
locked hearts and hand grenades

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 30/11/2017
›› Love letters written : 127
›› It's crazy, I look like : dj cotrona, le sexy
MessageSujet: Re: [LENZO] Exception Dim 17 Déc - 14:45

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
crystal apollinaire & lenzo wyatt

exception
Si il y a bien des situations pour lesquelles Lenzo aime son métier par dessus tout c'est bien les situations qu'il rencontre assez souvent. Une situation comme celle de Crystal à cette époque où il ne la connaissait pas. Ce n'est pas une question de vouloir jouer au héros, ou d'imaginer secrètement qu'un monde meilleur puisse exister dans ce bas monde. Ce n'est pas une question de se sentir au dessus des autres, des lois qui vont avec, ou de vouloir concurrencer les lois de la nature. Lenzo a ça dans le sang, dans ses veines. Il aurait tellement pu être un mauvais garçon, sournois et méchant. Un homme sans loi, et sans valeur. Peut-être que si ses parents ne l'avaient pas abandonnés à sa naissance, peut-être que si sa mère était revenue dans sa vie bien des années après, peut-être alors n'en serait-il pas la aujourd'hui. Mais pour son bien être, cela n'est jamais arrivé. Jamais son père n'a reprit de contact, peut-être même avait-il déjà oublié la naissance de son fils. Finalement quand Lenzo a apprit sa mort, il n'en était ni heureux, ni malheureux. Il semblait être un coeur vide, mort de tout sentiment, de toute appréhension. Il s'était longtemps répété que sa vie valait plus que ça, plus que tout ça. Bien plus que ce que ses parents auraient pu lui proposer : de la souffrance, de la haine, de la tension. Il s'en était même convaincu au fil des années. Convaincu que seul il marcherait plus vite, il avancerait vers sa nouvelle vie, et qu'il n'avait besoin de personne. Personne d'autre que lui. Pour tout ça, devenir flic lui avait été bénéfique. Pour permettre à ses propres démons de se ranger, de ne plus intervenir dans sa vie. Mais il semblerait que ses vieux démons sont réapparus le jour où il a remit les pieds dans sa ville natale. « Mais enfin, si il n'y avait que des "comme moi", tu finirais par te lasser. » Dit la jeune femme, en souriant. Elle semblait épanouie, heureuse. Lenzo savait que la raison est juste devant ses yeux : ce bout de chou âgé de huit ans. Loin des préjugés, loin des têtes bien pensantes, Harry aidait bien des gens à se sentir mieux. Avec sa joie de vivre à toute épreuve, ce côté naïf et insouciant qui ressort généralement des enfants, encore plus par la maladie du jeune garçon. Maladie qui en est une certes, mais qui est surtout un apprentissage de la vie. Lenzo connaissait suffisamment les personnes atteintes de cette maladie pour savoir combien ils sont fidèles, combien ils sont aimants, et sans doute bien plus que les gens "ordinaires". Harry a tant de choses à apprendre, il a encore tant de personnes à connaître. « Faudrait le vivre pour que je te crois » Souffla t'il d'un ton léger, et mystérieux. Son penchant pour les femmes revient vite au galop et même si il n'a jamais été question de quoi que ce soit avec elle. Elle est bien trop jeune pour lui, et ce n'était pas son intention. Pour autant il aime sans doute bien les courbes féminines pour passer à côté des perches que la jeune fille peut lui lancer - même qu'inconsciemment. « C'était trop bien l'école ! » Accroupi en face du garçon, il lui répondit, « ah oui ? Tu t'es fais des copains ? » Demanda le brun, souriant. Cette question n'était pas si anodine que ça, il ne supporterait pas le fait qu'Harry se fasse embêter ou chambrer et ne raterait aucune occasion de faire passer son statut avant sa bonne conscience. Il semble évident pour Wyatt même si en général les enfants entre eux ne sont pas tendre, il espérait que quand même il se soit fait quelques copains, au moins un. Qu'il ne soit pas aussi solitaire que le grand brun, mais à en regarder Harry ce n'est pas l'impression qu'il donne. Debout à côté de son amie, il reporta son attention sur elle alors qu'elle lui demandait si il souhaitait à allé manger avec eux deux. « Tu as un peu de temps devant toi ? Avec Harry on comptait aller manger un bout, si tu as envie de te joindre à nous c'est avec plaisir ! » Demanda t'elle en regardant le jeune homme, l'air heureuse et calme, bien loin l'image de Crystal à l'époque où il l'a trouvé dans la rue et où cet instant à resserrer les liens les unissant. « Oui avec plaisir, j'ai la dalle. » Répondit-il, ça sortait du coeur. Finalement il contourna son bureau pour ranger deux trois papiers dans son tiroir avant de le refermer à clé. Lenzo ne supportait pas qu'on touche à ses affaires, et même Cassandre avait le droit à une scène de ménage quand elle s'y mettait ! « Moi aussi j'ai la dalle !!! » S'exclame Harry en regardant Lenzo, en rigolant de bon coeur. C'était un jeu entre eux depuis presque toujours, se répéter l'un et l'autre, et faire tout pareil. Ce qui rend Crystal à un moment donné complètement folle. Lenzo rigola en tournant son visage vers la jeune femme, avant de reposer son regard sur le petit et de mettre son doigt sur sa bouche comme pour dire "chut" ce qui fît rire le petit Harry. Revenant à son sérieux, enfin pour un petit moment, il répondit à son amie. « Tu veux qu'on aille où ? La cafet en bas n'est pas des plus réputée. »
.
made by roller coaster
Revenir en haut Aller en bas
❉ i can't see you but I know you're there
avatar
i can't see you but I know you're there

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 15/08/2017
›› Love letters written : 198
›› It's crazy, I look like : Josephine Skriver.,
MessageSujet: Re: [LENZO] Exception Dim 17 Déc - 16:39





[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

You're my exception

On a qu’une seule chance de faire une bonne première impression.

La jeune femme avait vécu une enfance paisible, ballottait de ville en ville par ses parents, ceux-ci en constant déplacement avec leur fête foraine. A l'époque elle aimait ça, ces manèges immenses et les odeurs de churros et de pomme d'amour, elle s'estimait être la petite fille la plus chanceuse du monde, entourait de sa famille et de cet univers féerique. Nulle besoin de s'encombrer avec les études et l'école comme les petites filles de son âge, bien sûre elle allait à l'école de temps en temps mais elle n'y restait jamais bien longtemps, ses parents ayant bien trop besoin d'elle dans l'entreprise familiale. Elle se destinait à reprendre la fête foraine une fois que ses parents ne seraient plus de ce monde, jusqu'à la terrible nuit qui avait faîte basculer l'adolescente qu'elle était dans le cauchemar des adultes. Ce qui l'avait le plus blessé c'était le silence de ses parents, leur regard accusateur sur leur fille. Ils ne niaient pas les horreurs qui lui avait été faîte, mais la famille devait rester soudée peu importe ce qu'il s'était passé, alors elle avait fuit. Parfois ils lui téléphonaient pour prendre de ses nouvelles, mais ils ne demandaient jamais aprés Harry, comme si reconnaître cette enfant était reconnaître les sévices qui avaient été engendrés sur Crystal. La jeune femme restait donc toujours évasive et malgré le fait qu'Harry espérait rencontrer ses grands parents un jour il fallait se rendre à l'évidence, ça n'arriverait jamais. Parce qu'ils n'en avaient pas envie et que leur manque de compassion à son égard le ferait souffrir. La jeune femme tenta de chasser ses tristes pensées en reportant son regard sur Lenzo, elle se sentait apaisée lorsqu'il était là, c'est certainement pour ça qu'elle appréciait tant sa compagnie, enfin ça et puis le fait qu'Harry rayonnait en sa présence. Il manquait cruellement d'une figure paternelle, il lui posait sans cesse des questions sur son père, ce à quoi Crystal coupait court en disant qu'il était décédé lorsqu'elle était enceinte. Qu'elle mère saine d'esprit expliquerait à son enfant qu'il était le fruit d'une terrible agression et que son père n'était autre que son oncle à elle ? Personne. Crystal avait enfouit tout au fond de sa mémoire ce terrible détail et ne comptait pas le ressortir un jour. Jamais.


-Ca te déconcentrerais bien trop dans ton travail.


Harry était bien trop heureux de raconter sa matinée d'école à Lenzo, et Crystal espérait qu'avec le temps il pourrait y passer la journée comme tout le monde, parce qu'il était évident qu'il aimait ça et que voir d'autres enfants lui faisait du bien. Le sourire du garçon s'agrandit un peu plus lorsqu'il lui demanda s'il s'était fait des amis, et la jeune femme fut attentive à la réponse de son fils. Elle ne lui avait jamais posé la question, peut être parce qu'elle avait peur de ce qu'il lui répondait, peur d'affronter la dure réalité. Pourtant, elle fut agréablement surprise par les paroles du petit garçon:


-Oui, même que c'est une fille et qu'elle est chouette. Elle m'a prêté ses crayons de couleurs, ça veut dire quoi tu crois ?


Harry était si heureux, si souriant, contrastant de loin avec l'image qu'il renvoyait lorsqu'il faisait ses crises. Il avait des jours avec et des jours sans, comme tout enfant, mais ayant du mal à gérer ses émotions, il n'appréhendait donc pas les choses de la même façon que les autres enfants. La dernière en date, une gronderie de la maîtresse parce qu'il préférait dessiner que d'écouter ce qu'elle disait. Celle-ci n'avait pas manqué de l'appeler pour lui signaler que son fils était incontrôlable, balançant ses cahiers dans la classe parce qu'il était contrarié. Crystal avait accouru aussi vite qu'elle le pouvait, et il n'avait pas été facile de le calmer, elle souffrait autant que lui lorsqu'elle le voyait dans cet état, dans ces moments là il lui rejetait sa différence en plein visage, s'en prenant à elle pour ne pas avoir fait un enfant "normal". Malgré la difficulté de ces moments là, Crystal tentait de ne garder que le positif des moments partagés avec Harry. Lorsque le petit garçon répéta la même chose que Lenzo, la jeune femme leur fit les gros yeux, répliquant alors:


-Les garçons surveillez votre langage avant que je ne me fâche !


Ensemble, ils étaient de sacrés phénomènes et ils étaient amusants à voir. Enfin au début, aprés, elle ne savait plus où donner de la tête et pour calmer Harry aprés leur petit jeu c'était un véritable calvaire. Mais qu'importe, elle préférait le voir heureux ainsi. Grimaçant, la jeune femme secoua la tête.


-Non merci pour la cafétéria ! Etant donné que la maison n'est pas trés loin, on peut aller manger chez nous ? Je te cuisine un petit truc en vitesse promis !
 

☾ anesidora
Revenir en haut Aller en bas
❉ locked hearts and hand grenades
avatar
locked hearts and hand grenades

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 30/11/2017
›› Love letters written : 127
›› It's crazy, I look like : dj cotrona, le sexy
MessageSujet: Re: [LENZO] Exception Jeu 21 Déc - 11:34

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
crystal apollinaire & lenzo wyatt

exception
Aujourd'hui il peut l'affirmer, la vie mérite d'être vécue. Il s'en est sorti malgré des hauts et des bas, plus de bas depuis qu'il est petit d'ailleurs. Mais aujourd'hui, il sait quelle route empruntée, il sait par quoi il est passé pour en arriver la, et combien la chute peut-être meurtrière. « Ca te déconcentrerais bien trop dans ton travail. » Bien que Lenzo soit l'un des seuls à connaître la vie de la jeune femme, son passé, ses démons, il n'en connaît pas tous les détails, il ne connaît pas l'identité du père de Harry par exemple. Il sait juste que la jeune femme n'aime pas parler de son passé, et qu'elle saute assez vite les détails, Lenzo ne lui a jamais forcé la main, il respecte ce choix. Peut-être d'ailleurs valait-il mieux pas qu'il sache. Qu'il connaisse l'identité de ceux qui ont fais mal par le passé à son amie, et qui inconsciemment lui font encore du mal. Sans même qu'elle n'accepte de le lui dire. Peut-être ne devrait-il jamais savoir de quelle manière le jeune Harry a t'il été conçu, et en tout cas il ne se doute à aucun moment du mal que cela peut lui faire. « Ca me dérange pas, t'aura mes supérieurs sur ton dos c'est tout... » Glissa t'il, d'un ton léger en rigolant un court instant. Une fois ses documents rangés le jeune homme baissa son regard. Non loin de lui, Harry qui le regardait en silence. Avant de lui demander d'une voix calme, « oui, même que c'est une fille et qu'elle est chouette. Elle m'a prêté ses crayons de couleurs, ça veut dire quoi tu crois ? » Demanda le jeune garçon, se tenant à côté du jeune homme vers son bureau. Il avait l'air heureux, content, comme souvent Lenzo le voyait. Il lui apporte une bouffée d'oxygène sans même le faire exprès. « Qu'elle t'apprécies beaucoup beaucoup. » Répondit-il, sûr de lui, répondant à son sourire à ébouriffant ses cheveux, signe d'une affection certaine. « Les garçons surveillez votre langage avant que je ne me fâche ! » Couper dans son élan, tandis que Harry rigolait de plein coeur et que Lenzo tentait en vain de garder son calme apparent, voila que la jeune femme commençait déjà à les reprendre. Voulant montrer le bon exemple, le jeune homme se stoppa un court instant, juste avant de pouffer silencieusement comme si il essayait de se retenir, en vain. Il jeta un coup d'oeil à Harry, qui avait sa main devant sa bouche, et en une fraction de seconde et un regard lancé entre les deux hommes, le fou rire reprit de plus belle. Au bout de quelques secondes, Lenzo entama des soupires lents comme si il cherchait quand même à calmer le jeu, et reporta son attention sur Crystal, mais ce n'était sans tarder sur l'envie de la taquiner. « D'accord maman... » Harry ne pouvait pas s'empêcher de rire face à la phrase de son nouvel ami mais lui répondit amusé, « c'est pas ta maman à toi... » Lenzo le regardait avant d'hausser les épaules, tant pis si c'est pas sa maman. Lenzo tire la langue au jeune garçon avant que celui-ci ne lui réponde par une grimace. Peut-être que si la jeune femme l'avait été, ou en tout cas si Lenzo avait grandi avec des parents aimants et protecteurs comme Crystal l'ai avec son fils, il aurait eu une enfance meilleure, plus heureuse. Le calme semblait être enfin revenu dans la pièce alors que Lenzo s'était involontairement perdu dans ses pensées, sans plus bouger. Il a beau faire le dur, le fort, il est vrai qu'il reste ce petit garçon à l'apparence forte, mais fragile de l'intérieur. « Non merci pour la cafétéria ! Etant donné que la maison n'est pas trés loin, on peut aller manger chez nous ? Je te cuisine un petit truc en vitesse promis ! » La jeune femme grimaçait légèrement, avant de voir que Lenzo prend sa veste et sa sacoche pour sortir. Il referme la porte de son bureau avant de se retourner vers Harry et Crystal. « Aller go ! »
made by roller coaster
Revenir en haut Aller en bas
❉ i can't see you but I know you're there
avatar
i can't see you but I know you're there

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 15/08/2017
›› Love letters written : 198
›› It's crazy, I look like : Josephine Skriver.,
MessageSujet: Re: [LENZO] Exception Ven 22 Déc - 8:35





[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

You're my exception

On a qu’une seule chance de faire une bonne première impression.

Harry était un petit garçon pleins de vie et elle espérait qu'il serait toujours ainsi, débordant d'énergie et conservant un regard innocent sur le monde. Crystal veillait sur lui comme la prunelle de ses yeux, se montrant même trop protecteur avec lui, mais c'était plus fort qu'elle, la jeune femme agissait en maman poule avec lui. Ils aimaient tous les deux passer du temps avec Lenzo, Harry pare que c'était l'une des seules présences masculines dans son entourage, et Crystal parce qu'il l'avait sauvé à l'époque. Elle n'avait que seize ans, souffrait de malnutrition et était enceinte jusqu'aux yeux lorsqu'il l'avait trouvé dans la rue, il l'avait emmené à l'hôpital et bien des années plus tard elle avait finit par retrouver sa présence et, maintenant qu'elle l'avait retrouvé, il était rentré dans son quotidien et elle l'acceptait sans rechigner, parce qu'elle était bien lorsqu'il était avec eux. Elle ne pu s'empêcher de rire légèrement, oui effectivement, elle imaginait aisément la tête que tirerait ses patrons si elle se pointait ici avec le courrier tous les jours.


-Alors non merci, je trouverais une autre vocation que facteur.


Crystal espérait que Lenzo avait raison, que cette petite fille appréciait réellement Harry et qu'elle ne profitait simplement pas de lui. Peut être voyait-elle le mal partout ? Ou peut être étais-ce simplement inconcevable dans son esprit que les autres enfants arrivent à accepter Harry ? Soupirant, elle songea qu'elle réglerait ça plus tard et qu'elle surveillerait de prés les relations de son petit garçon. A huit ans, il était facile pour un jeune garçon, qui plus est différent, d'être blessé par les autres. Harry n'était pas armé pour affronter la vie. Crystal les reprit rapidement, qui plus est sur leur langage, évidemment c'était drôle à voir et il était assez évident que les garçons avait du mal à garder leur sérieux. Alors, en les voyant partir dans un fou rire tous les deux, elle tenta de rester la plus sérieuse possible, même si au fond elle avait envie de rire aussi. Lorsque Lenzo l'appela "Maman", elle lui tira légèrement la langue.


-Attention sinon je vais finir par te tirer par les oreilles.


Crystal ne pu s'empêcher de sourire à la phrase d'Harry, si elle était protectrice avec lui, il l'était tout autant avec elle, un vrai petit bonhomme jaloux, voilà ce qu'il était, mais elle trouvait ça tellement adorable. La jeune femme regarda avec attention Lenzo, il est vrai qu'il connaissait beaucoup de chose sur elle, et finalement elle ne connaissait pas grand chose de lui. C'était un peu déroutant finalement, et elle comptait bien profiter de ce déjeuner pour en apprendre un peu plus sur lui. Finalement, il prit sa veste et Crystal reprit la main d'Harry, l'emmenant à l'extérieur du commissariat. Ils ne mirent pas longtemps à arriver à la maison, aprés tout elle n'habitait qu'à deux pas du lieux de travail de Lenzo. Ouvrant la porte de son appartement, elle lui intima alors:


-Je t'en pries entre.


Tandis qu'Harry se mettait à courir partout dans le petit appartement, balançant ses chaussures d'une pièce à une autre, elle parcouru des yeux son chez-elle.


-Heu ... C'est un petit peu en bazar ...
 

C'était peu de le dire, des vêtements traînaient partout, la cuisine était en désordre totale, Crystal avait peu de temps pour elle, alors rangeait la maison ne faisait pas partit de ses priorités première. Se dirigeant dans la cuisine, elle ouvrit ses placards, tentant de trouver quelque chose à manger.


-Bon et bien tu auras droit à ... Des pâtes ! Ca te vas ?
 

☾ anesidora
Revenir en haut Aller en bas
❉ locked hearts and hand grenades
avatar
locked hearts and hand grenades

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 30/11/2017
›› Love letters written : 127
›› It's crazy, I look like : dj cotrona, le sexy
MessageSujet: Re: [LENZO] Exception Jeu 11 Jan - 15:56

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
crystal apollinaire & lenzo wyatt

exception
La relation qu’entretient Crystal avec son fils est synonyme de magique, et de réconfortant pour le jeune homme. Il aurait espéré secrètement pouvoir le vivre ainsi étant plus jeune. Il aurait tant voulu avoir de vrais parents, les siens. Des personnes qui auraient tout fait pour lui, pour subvenir à ses besoins. Pas seulement que financier, mais aussi sentimentalement parlant. Lenzo a depuis très longtemps tiré un trait sur ça. Il le sait mieux que quiconque qu’il ne pourra jamais revenir en arrière et que même ses rêves eux-mêmes se sont éteints depuis son adolescence. Depuis que sa route a croisé celle de Travis, qui est finalement devenu son meilleur ami avec le temps, mais dont sans aucun doute l’avenir fût tout autant noir et maussade que leur amitié aujourd’hui. Lenzo était au courant qu’il ne pourrait pas espérer plus de cette amitié. Au final, le jeune Mexicain a su plus tard remédier à tout ça, à cette vie de misère qui s’offrait à lui, tandis qu’il n’est qu’un vulgaire enfant de dealer et d’une mère bien trop jeune pour réaliser le mal qu’elle fait. « Alors non merci, je trouverais une autre vocation que facteur. » Il hocha la tête comme déçu. Il faut dire qu’il passait sa vie dans son bureau, à frôler le danger. Parce que oui le danger et sentir l’adrénaline dans son sang bouillir lui faisait le plus grand bien. Et puis sans aucun doute garder un œil sur sa co-équipière, Cassandre Mills était devenu depuis ses six dernières années, plus qu’une habitude : un besoin vital ! « Dommage, cette idée me plaisait bien… » Dit-il, la voix légère tout en aimant la charrier. « Attention sinon je vais finir par te tirer par les oreilles » Lenzo jeta un regard à Harry et il aperçoit le petit garçon amusé par la réplique de sa mère. Il fît pourtant une tête d’étonnement comme si il avait déjà mal sans même qu’on le touche. Il agite son bras et répondit à Lenzo, « même que ça fais trop mal » Lenzo était un brin amusé mais en se retournant vers Crystal il reprit son sérieux. Il passait sa main sur l’une de ses deux oreilles, plus par instinct. « C’est qu’elle ne rigole pas la maman… » Il répondit à Crystal en lui tirant la langue avant de quitter son bureau, ainsi que son unité. Cette petite pause ne lui ferait aucun mal. Ils auraient pu y aller en voiture mais comme elle vivait juste à côté, ils avaient préférés se rendre à pied. Ce qui ne le dérangeait pas, un peu de marche après être resté un long moment à remplir des papiers ne pouvait que lui faire du bien ! Lui, qui n’est pas du tout paperasse ! « Je t'en pries entre » Dit-elle après avoir ouvert la porte de l’appartement. Lenzo venait très souvent, et il s’y sentait bien. Ils en avaient passés des soirées à regarder des séries, ou à jouer à des jeux de société et ça se terminait toujours pareil : le perdant boudait le gagnant ! « Merci » Dit-il, tandis que la jeune femme referma derrière elle. Harry lui courrait de part et d’autre dans tout l’appartement. Fou de joie, taquin comme à son habitude. « Heu ... C'est un petit peu en bazar ... » Si la jeune femme semblait un peu gêné, Harry ne l’était pas du moins du monde. Lenzo haussa les épaules pour la rassurer, il n’est pas venu observer le désordre. « Ma chambre est trop bien rangée !! » S’exclame Harry tout en s’emparant de la main du jeune homme pour le tirer dans cette dernière au fond du couloir. Au bout du couloir, Lenzo entendît néanmoins la question de son amie. « Bon et bien tu auras droit à ... Des pâtes ! Ca te vas ? » Même pas le temps de répondre que Lenzo était déjà dans la chambre qu’il connaissait par cœur. « Parfait.. » Dit-il en criant un peu pour qu’elle entende sa réponse tandis que le petit garçon mit ses bras contre sa taille tout en faisant mine de bouder. Lenzo baissa son regard et le regarda un instant avant de se laissé tomber sur le lit du petit garçon, d’un air amusé. Il prit une peluche avant de la faire voler vers Harry et de lui faire déposer un baiser sur sa joue, en le regardant d’un air confus comme si il cherchait à se faire pardonner. C’était toujours comme ça, à chaque fois qu’il venait ici, c’était dans la chambre d’Harry qu’il finissait.
made by roller coaster
Revenir en haut Aller en bas
❉ i can't see you but I know you're there
avatar
i can't see you but I know you're there

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 15/08/2017
›› Love letters written : 198
›› It's crazy, I look like : Josephine Skriver.,
MessageSujet: Re: [LENZO] Exception Ven 12 Jan - 11:35





[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

You're my exception

On a qu’une seule chance de faire une bonne première impression.

Crystal tentait de préserver son fils comme elle le pouvait, elle le couvait comme elle aurait aimé l'être plus jeune. Elle avait eu des parents aimants, elle ne doutait pas de leur amour à son égard, mais les valeurs de leur communauté avait prit le pas sur leur rôle de parent et lorsqu'elle avait subi son agression, ils avaient décidé de fermer les yeux, il était impensable pour eux de dénoncer un membre de leur famille aux autorités locales, alors ils avaient préféré se dire que ce n'était rien, que ce n'était arrivé qu'une fois et que leur fille s'en remettrait, mais c'était faux. Crystal ne s'en était jamais remise, elle n'arrivait pas à se lancer dans une relation avec un homme, avait du mal à accepter certains gestes de leur part. Comme si ça ne suffisait pas il avait fallut que ces deux ans à faire le trottoir ne dégrade davantage sa confiance en elle. Crystal épaulerait son petit garçon quoiqu'il arriverait, elle ne le lâcherait jamais parce qu'elle savait que le détournement des parents pouvait détruire un enfant, et Harry avait assez de problème au quotidien pour qu'elle ne lui cause davantage de chagrin.C'était probablement pour ça qu'elle marchait sur des oeufs avec lui, elle voulait tout de même se montrer ferme, car il était important pour Harry d'avoir un cadre, mais ne voulait pas non plus trop serrer la vis parce qu'il tentait de s'épanouir comme il le pouvait. Reportant ses pensées sur Lenzo, elle admirait beaucoup son travail, il donnait de sa personne pour protéger les habitants de cette ville et elle ne pouvait qu'être admirative de son travail. L'adrénaline et le goût du risque, elle les avait ressentit lorsqu'elle travaillait en tant que garde du corps, mais c'était avant, avant qu'elle ne comprenne qu'elle préférait de loin consacrer son temps à son fils plutôt que de protéger les arrières des autres. Lui tapant légèrement l'épaule, elle répondit par une moue adorable.


-Beau parleur ...


La jeune femme menaça les deux hommes de leur tirer les oreilles et elle vit rapidement la tête d'Harry se transformait, oh oui il y'avait eu droit deux ou trois fois lorsqu'il avait le malheur de se montrer insolent, c'est bien quelque chose qu'elle ne supportait pas, d'ailleurs, le petit garçon intima à son ami que ça faisait effectivement trés mal. Croisant les bras, elle regarda alors Lenzo, un léger sourire aux lèvres.


-Il faut savoir être ferme avec deux zigotos comme vous.


Lenzo était le seul homme qu'elle acceptait de faire entrer dans leur intimité, elle acceptait volontiers qu'il passe ses soirées ici, Harry était toujours comme un fou lorsqu'il savait que le jeune homme venait, ça annonçait toujours des soirées pleines de rires et de joie. Il était son seul repère masculin, et c'était un bon exemple, alors elle acceptait même parfois qu'ils passent du temps tous les deux. Elle le laissait alors entrer dans leur appartement et la jeune femme fit une drôle de tête lorsqu'Harry s'exclama que sa chambre était bien rangée. Leur chambre, mais pour le petit garçon il l'apparentait toujours à lui et elle n'eu pas le temps de répliquer que le grand ténébreux était déjà attiré par Harry dans la chambre. Aie. Ce n'est pas comme si elle avait laissé des vêtements, et certainement des sous vêtements par la même occasion, traînait dans la chambre. Elle se passa une main sur le front, tant pis, de toute façon c'était trop tard maintenant. Harry sortit alors son bateau de pirate pour le montrer à Lenzo tandis que celui-ci s'asseyait sur le lit.


-Regardes mon beau bateau !


Crystal les laissa jouer tranquillement, de toute façon Harry était déjà bien parti sur sa lancée, et la jeune maman entreprit de porter l'eau à ébullition afin de préparer les repas. Ce ne serait rien d'élaborer, de toute façon elle ne savait pas cuisiner grand chose, mais c'était mieux que rien. Finalement, au bout de quelques minutes, la jeune femme les appela alors:


-Les garçons venait m'aider à mettre la table, le repas est prêt !
 


☾ anesidora
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

all these memories seem so old


MessageSujet: Re: [LENZO] Exception

Revenir en haut Aller en bas

[LENZO] Exception

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOWN WITH LOVE :: 
 :: South l.a :: south police station
-