Partagez|

point of no return | Ft. Emily

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
❉ the search for something more
avatar
the search for something more

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 03/12/2017
›› Love letters written : 33
›› It's crazy, I look like : Barbara Palvin
MessageSujet: point of no return | Ft. Emily Mar 12 Déc - 18:50


point of no return
Emily & Rosalie St-James

« Identifier le bonheur quand il est à ses pieds, avoir le courage et la détermination de se baisser pour le prendre dans ses bras... et le garder. C'est l'intelligence du coeur. L'intelligence sans celle du coeur ce n'est que de la logique et ce n'est pas grand chose.»
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Je ne sais pas ce que j'ai pu faire pour en arriver là. Un mariage ? Bientôt, mes parents déciderons le nombre d'enfant à avoir si cela continue de la sorte. J'avais recu un message de la dernière de la famille, mais, je l'ouvre une fois dans le sol américain. « - Papa et maman sont très en colère, Rosie... Je te comprends, mais, réfléchis bien. Je t'aime et tu me manques. » Je souris légèrement avant de soupirer doucement en rangeant l'appareil dans mon sac et de monter dans le premier taxi. L'homme me salue d'un simple signe du visage avant de prendre les bagages et je monte à l'arrière en me couvrant bien. Il ne fait pas très chaud et je n'avais pas pris le temps de bien me couvrir. « - Je vous dépose où, mademoiselle ? » Dit-il en me regardant par son rétroviseur en attendant une réponse avant d'allumer sa radio en baissant le volume. « - Dans un hôtel à triangle platinium, s'il vous plaît. » Sous ses mots, j'appuie mon visage contre la vitre en regardant le paysage se défiler sous mes yeux. C'est un beau paysage et rien à voir avec Londres, j'aurais enfin la liberté que j'avais tant rêvé. Ce n'est qu'au bout d'un bonne demi heure que le chauffeur s'arrête face à l'hôtel, j'avais demandé un simple et pas trop cher. Je ne pouvais pas faire ma capricieuse et de toute façon, j'étais quelqu'un de simple dans le fond. Je paie l'homme avant d'entrer dans l'hôtel avec les bagages en main, saluant la femme avec un chignon serré et demande une chambre simple et pour une nuit. Une fois l'échange fait, je me rend dans la chambre attribué et ne prends que le strict nécessaire pour me laver et de quoi enfiler pour dormir. Il était très tard et je n'allais pas me pointer à cet heure-ci chez ma sœur aîné. Je n'ai pas envie de l'inquiété pour rien surtout que mon choix est fait. Je n'allais pas revenir sur ma décision. Je soupire avant d'aller me doucher, cela allait me faire un bien fou et pensé à autre chose. Une heure plus tard, je suis sous la couette et les yeux clos, j'étais partis dans le monde des rêves. Je n'avais pas réussi à tenir le coup à cause de tous ce qu'il c'était passé et n'avais pas envie de faire nuit blanche à ruminer la situation. (…) C'est vers neuf ans que je me lève en m'étirant doucement avant d'aller me brosser les dents et me doucher pour être prête à partir, je prends mon petit déjeuner dans le balcon en regardant la vue qui s'offre à moi. Très beau à admirer. Je prends enfin la route vers ma sœur à pied, ce n'est pas très loin et il fallait que je fasse de la marche pour mon asthme. Je passe dans un Starbuck pour prendre deux café latté et deux cookies, je n'allais pas venir les mains vide. Au bout d'une dizaine de minutes, j'arrive devant chez toi et soupire longuement avant de sonner. J'attends quelques instants face à la porte que tu viennes m'ouvrir. La porte s'ouvre et je te scrute en souriant finement avant de t'embrasser la joue comme ci je venais passé des vacances, sauf qu'on est pas du tout en vacance scolaire. « - Je me permet. » J'entre sous ses mots en posant la commande du café sur la table de ta salle à manger avant de me mettre à l'aise et me retourne vers ta personne avant de venir me blottir contre toi. Je ne sais pas si notre sœur t'avais envoyer un message pour te prévenir mon départ ou pas. « - Tu m'as manqué ! » Sous ses mots, je pose mon visage contre ton épaule en fermant les yeux, j'avais toujours aimé être dans tes bras. Tu avais été une maman durant mes années d'enfance à toujours prendre soin de moi et me laisser dormir avec toi. « - Je vais vivre avec toi, Emily. » Je finis par me reculer suite à ses mots pour guetter ta réaction en plissant des yeux. « - Je ne te laisse pas le choix de toute façon. Je n'ai nulle part ou aller hormis chez toi. » C'était la vérité, je ne pouvais pas retourner chez moi, du moins, pas de suite.
(c) DΛNDELION


Petit plus:
 
Revenir en haut Aller en bas
❉ locked hearts and hand grenades
avatar
locked hearts and hand grenades

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 16/09/2017
›› Love letters written : 185
›› It's crazy, I look like : Dakota Johnson
MessageSujet: Re: point of no return | Ft. Emily Ven 15 Déc - 13:28

POINT OF NO RETURN
Emily & Rosalie



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Une matinée des plus banales commençait ce matin là, du moins c'est ce que pensait Emily. Un dimanche, elle n'ouvrait donc pas l'agence aujourd'hui, et elle avait décidé de pendre un peu de temps pour elle, chose qu'elle n'avait plus faîte depuis un petit moment. La veille, elle avait eu beaucoup de travail, notamment avec la soirée de lancement de son agence qui allait bientôt avoir lieu. Voilà un an qu'elle avait ouvert cette agence matrimoniale, et pour le moment ça marchait plutôt bien, mais elle comptait bien la faire connaître un peu plus lors de cette soirée. Ses clients qui avaient trouvé l'amour serait là, des hommes influents aussi, sans compter les photographes de talents, dont sa collègue: Amanda.

Neuf heures. C'était pour elle la grasse matinée et elle était donc heureuse d'avoir dormi aussi longtemps. La jeune femme se leva alors, remettant en place sa couette avant d'ouvrir les rideaux. Il faisait beau, mais le froid était bel et bien là, et l'hiver prenait peu à peu place sur la cité des anges. Nulle doute que la neige n'allait pas tarder à tomber, et il allait bien falloir qu'elle se décide enfin à faire le sapin. Noël approchait à grand pas et elle n'avait encore rien fait, rien décorer, si sa soeur voyait ça, elle en serait certainement catastrophée, elle qui adorait tant cette période. Rosalie lui manquait c'était une évidence. Leur petite soeur aussi. Elle espérait les revoir un jour, même si elle savait qu'elle devait prendre son mal en patience. Emily entreprit alors de prendre une douche, de profiter des bienfaits de l'eau chaude, profitant du temps qu'elle avait pour une fois. Lorsqu'elle entendit qu'on sonnait à la porte, elle sortit rapidement, enfilant un peignoir, avant de se diriger à la porte pour ouvrir. Qu'elle ne fut sa surprise de voir sa petite soeur en face d'elle.

-Rosalie !

Éberluée, Emily se décala pour laisser entrer sa petite soeur, qui venait visiblement les mains bien chargées. Elle déposa ce qu'elle avait prit sur le chemin et s'approcha pour venir se blottir contre elle. Dans un sourire, Emily ouvrit grandement les bras heureuse de câliner de nouveau sa petite soeur. La voir ici ne pouvait pas lui faire plus plaisir, d'autant plus que deux ans s'étaient écoulés depuis la dernière fois, deux longues années. Deux années où Emily s'était sentie si seule, certes elle assumait son choix, mais aprés tout une famille on en avait qu'une. La serrant contre elle, Emily répondit alors:

-Toi aussi tu m'as tellement manqué. Je suis désolée d'être partie comme ça.

Celle-ci lui annonça alors qu'elle allait vivre avec elle, et de toute façon Emily ne comptait pas s'y opposer, bien au contraire. C'était une bénédiction que Rosalie soit là, et la jeune femme hocha alors la tête.

-Evidemment que tu restes ici, je ne compte pas te mettre à la porte ! En revanche ... Peux-tu m'expliquer pourquoi tu es ici ? Je doute que tu sois simplement venu me rendre visite.

Emily n'était pas dupe, si sa soeur était là c'est ce quelque chose n'allait pas, elle avait parlé de vivre avec elle, pas de simplement venir la voir.
Revenir en haut Aller en bas
❉ the search for something more
avatar
the search for something more

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 03/12/2017
›› Love letters written : 33
›› It's crazy, I look like : Barbara Palvin
MessageSujet: Re: point of no return | Ft. Emily Lun 15 Jan - 22:00


point of no return
Emily & Rosalie St-James

« Identifier le bonheur quand il est à ses pieds, avoir le courage et la détermination de se baisser pour le prendre dans ses bras... et le garder. C'est l'intelligence du coeur. L'intelligence sans celle du coeur ce n'est que de la logique et ce n'est pas grand chose.»
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] J'aurais peut-être dû t'envoyer un message quand j'ai quitté la maison ou quoi. Venir à l'improviste de la sorte aurais pu être dérangeant pour toi. Malgré qu'on a toujours gardé contact depuis ton départ, il y a deux ans maintenant. Seulement, en deux ans d'absence, tu as bien pu débuter une nouvelle vie et avoir un amoureux, voir même être mariée. Cela ne m'aurait pas étonnée et j'aurais été bien heureuse pour toi, seulement, tu es seule et personne en vue quand j'entre à l'intérieur de chez toi. Rien n'a changé depuis mes première vacances chez toi de quelques jours, voir une semaine. Après t'avoir pris dans mes bras, je me décale pour te scruter en souriant finement. Je penche le visage sur le côté en plissant des yeux « - Toi aussi tu m'as tellement manqué. Je suis désolée d'être partie comme ça. » Un léger sourire s'étire sur le coin de mes lèvres en me tournant légèrement en prenant ma boisson froide que j'avais pris pour moi en te tendant le tien, je t'avais pris une boisson chaude et vu que je ne savais pas trop ce que tu prends habituellement, j'ai pris un truc simple. Une boisson avec du café simple. « - C'est vrai ce petit mensonge ? » Fis-je en jouant des sourcils vu que je n'avais pas trop de tes nouvelles ces temps-ci. Je lâche un soupire avant d'aller poser mes fesses sur l'une des chaises près de la table. « - Évidemment que tu restes ici, je ne compte pas te mettre à la porte ! En revanche ... Peux-tu m'expliquer pourquoi tu es ici ? Je doute que tu sois simplement venu me rendre visite. » Le devrais-je te l'avouer pour la dispute avec nos parents ? J'ai un léger doute, mais, bon... J'ai toujours été franche comme personne. Je soupire en haussant seulement les épaules en plongeant mon regard sur ta personne avant de prendre la parole. « - Ils ont voulu m'arranger un mariage arrangé avec un riche. » Fis-je dans un ton de la rigolade avant de m'étirer. « - Sauf, que je n'ai pas décidé de quitter la maison comme tu l'a fait. Je leur ai dis toute mes quatre vérités et ils n'ont pas aimés ma façon de répondre. J'ai donc décidé de quitter le cocon familiale en leur disant de ne plus me joindre. Je n'avais nulle part ou aller, donc, j'ai décidé de venir m'installer chez toi. » Fis-je simplement d'un ton calme avant de boire un peu de ma boisson en baissant légèrement le regard en remarquant que mes paroles aurait pu être mal prit. Je n'ai pas de filtre quand je prends la parole, mais, tu es habitué et tu sais que c'est pas méchant. « - Je ne te gênerais pas, j'ai trouvé une fac et un boulot à temps partiel. Je ne serais pas trop encombrante, promis. » Je n'aimais pas vraiment m’incruster, mais, j'ai pas vraiment le choix. « - Mais, tu me manques terriblement ! Vraiment. » Soufflais-je avant de sourire légèrement en posant mon gobelet sur la table. Nos parents pouvaient être emmerdant quand c'était pour leur intérêt, c'est peut-être pas plus mal comme cela. Sachant que j'avais toujours envie de cette liberté la. Je ne comprends pas notre soeur qui veut à tout prit plaire à nos parent, quitte à sacrifier son propre bonheur pour le plaisir d'augmenter leur pouvoir avec une union. Une union qui n'a que pour but des avantages financier, rien de plus. « - Je crois bien qu'ils vont faire le coup à la plus jeune et elle va être assez stupide pour accepter leur offre. » J'aime notre soeur, mais, nous n'avons pas la même façon de voir les choses.  
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

all these memories seem so old


MessageSujet: Re: point of no return | Ft. Emily

Revenir en haut Aller en bas

point of no return | Ft. Emily

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOWN WITH LOVE :: 
 :: Triangle platinum :: nothing like home
-