Partagez|

Je te hais mais je t'aime ( Dean)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
❉ the search for something more
avatar
the search for something more

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 09/10/2017
›› Love letters written : 91
›› It's crazy, I look like : Nathaniel Buzolic
MessageSujet: Re: Je te hais mais je t'aime ( Dean) Mer 3 Jan - 19:14


◘Masha & Dean ''◘[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Je te hais, mais je t'aime

La fameuse question ! Je savais bien que je devrais lui faire face tôt ou tard. Si j'avais ressentis quelque chose pour elle ? Je sais pas trop. Si j'ai été amoureux d'elle ? Non pas vraiment, parce que je n'avais jamais pris le temps de vraiment m'investir, parce que moi, je savais la vérité, je savais que tout ce qu'on vivait n'était pas totalement vrai, qu'il y avait plein de petits mensonges derrière tout ça, parfois important, parfois banal, mais il n'y avait jamais rien eu de vrai à 100% entre nous. Ne pas être amoureux, ne veut pas dire ne pas aimer. Est-ce que je l'avais aimé ? Je... je sais pas. Peut-être. Je l'appréciais oui. Je n'avais aucun doute là dessus. Elle avait quand même été là pour moi. J'veux dire, j'avais fait des choses la-bas, avec son père, dont elle n'était pas vraiment au courant, mais qu'elle devait bien se douter, des choses qui m'avaient parfois beaucoup affecté et c'était elle qui m'avait supporté là dedans. Quand les mauvais rêves avaient commencé, c'était à ses côtés que j'avais trouvé réconfort, alors non, je peux pas vraiment dire que je me foutais complètement d'elle. Masha avait été importante pour moi d'une certaine façon, mais peut-être pas de la manière qu'elle le voudrait. « Je.. je sais pas. C'était pas... dur de t'aimer.. » lui répondis-je en haussant les épaules. Je savais même pas moi-même ce que cette réponse voulait dire, mais je ne savais pas non plus quoi lui dire d'autre. Je ne voulais simplement pas tourner le fer dans la plaie. Vint par la suite le sujet du bébé, j'avais clairement besoin d'un peu de temps pour encaisser tout ça, pour surtout remettre de l'ordre dans ma vie. Si un bébé devait faire partie de ma vie, je voulais quelque chose de bien pour lui malgré la circonstance un peu loufoque de sa conception. Ce bébé n'avait pas a vivre mes erreurs, ni les erreurs de personne. Il n'avait pas demander à venir au monde. « Merci... je l'apprécie » Oui, j'appréciais grandement que Masha me laisse un peu de temps. Elle aurait pu me mettre la pression, elle aurait pu m'éjecter de leur vie, mais non, elle n'en fit rien. Peut-être par amour pour moi ? Probablement, parce que la Masha avec sa carapace ne m'aurait jamais donner tout ça. Cette carapace, je l'avais fait tomber et il faut croire qu'elle n'avait plus la force de la porte avec moi, ou quelque chose du genre. « Si tu pouvais éliminer le partie mafia, ça sera déjà beaucoup mieux pour lui et pour nous. Je dis pas ça pour sauver ma peau. Je dis ça pour toi. T'auras toujours un pied là dedans tant que ton père sera libre que tu le veuille ou non. » Je pouvais comprendre que ce n'était pas facile de faire tomber son père, de la trahir, mais ce serait la chose à faire pour ce bébé pour qu'il est une vie normal. Ce ne sera quand même pas la première fois qu'un enfant est élevé avec des parents séparés, il pourra facilement mener une belle vie malgré ça, mais si la mafia s'en mêle, ce sera autre chose. Je doute que Masha ne veule qu'il est la même vie qu'elle. « Tu ne me force pas. Je peux m'en occuper si tu veux voir un médecin. Ton père ne te retrouvera pas. Je te le promets. C'est toi qui décide » Ouais, ça l'avait quand même ses avantages d'être flic. Je pouvais facilement m'arranger pour que le nom de Masha ne se retrouve dans aucun dossier médical. Je pouvais même lui trouver une nouvelle identité si elle le souhaitait. J'avais des contacts qui pouvait lui arranger tout ça facilement.
©️ 2981 0
Revenir en haut Aller en bas
❉ the search for something more
avatar
the search for something more

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 26/11/2017
›› Love letters written : 202
›› It's crazy, I look like : Jana Kramer
MessageSujet: Re: Je te hais mais je t'aime ( Dean) Mer 3 Jan - 21:13


◘Masha & Dean ''◘[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Je te hais, mais je t'aime

Je ne sais pas pourquoi je lui ai posé cette question sachant très bien que j'allais souffrir encore plus une fois que j'aurais la réponse. Mais j'avais besoin de savoir, de l'entendre sa bouche et surtout essayer de lire dans son regard ce qu'il ressentait vraiment pour moi. J'étais tellement perdu mais surtout blessé depuis que j'avais appris que c'était un flic qui c'était juste servi de moi pour se rapprocher de mon père. J'étais tombé sous son charme, il avait su être là pour moi, me soutenir quand j'en avais besoin , m'écouter quand je lui disais clairement que j'avais cette envie de m'éloigner du milieu de la mafia. Lors de cette révélation j'avais pris des risques car si mon père l'avait appris, ça aurait pu mal tourné . J'avais confiance en lui, j'avais su être là pour lui quand la nuit il se réveillait après un cauchemar, j'étais là pour le rassurer. Je lui avais même dit qu'on pouvait fuir rien que tous les deux, qu'on se referait une vie, tous les deux, loin de mon père et de tout ce qu'il lui demandait de faire. J'étais vraiment amoureuse de lui, donc oui, quand j'ai su qu'il m'avait trahi avais été tellement dur pour moi, tout c'était écroulé pour moi. Donc maintenant face à lui j'avais besoin de réponse et devais un peu d'espoir qu'il m'avait au moins un tout petit peu aimé. Mais j'en doutais voir la réaction qu'il avait avec moi. "pas dur de m'aimer? Je ne comprends pas... Enfin peut-être que je suis trop idiote de vouloir comprendre quoi ce soit... Je me suis confié à toi... Tu as tout brisé. " Oui à l'intérieur j'étais brisé, j'avais réussi à enlever cette carapace que je m'étais formé tout au long de ma vie. Et par sa faute je ne savais plus du tout comment agir face au monde. Je me demandais si j'arriverais à faire confiance à qui ce soit après ce qu'il m'avait fait. Enfin maintenant il était là face à moi et je venais de lui annoncer que j'étais enceinte, de lui bien sûr, de quoi bien compliqué ma vie sinon ce ne serait pas marrant.« Merci... je l'apprécie » Je devrais le fuir, le tenir le plus loin possible de mon enfant, protéger le seul être qui grandissait en moi. Mais non, je lui laissais une chance de connaitre son fils, je sais très bien que par vengeance il pourrait m'envoyer les forces de l'ordre contre moi, et ce n'était pas que la mafia Russe que je fuirais, mais la police aussi, ce n'était pas une vie pour un enfant. "Je pense que je n'ai pas trop le choix de te laisser rentrer dans la vie de notre enfant... Fuir la mafia et la police... Non merci. " Je ne lui faisais pas du tout confiance et après ce qu'il m'avait fait, je sais qu'il serait capable de me faire du mal peut être, enfin je ne savais plus et c'était dur rien que d'y penser. « Si tu pouvais éliminer le parti mafia, ça sera déjà beaucoup mieux pour lui et pour nous. Je dis pas ça pour sauver ma peau. Je dis ça pour toi. Tu auras toujours un pied là-dedans tant que ton père sera libre que tu le veuilles ou non. » Je me mettais à rire en le regardant, c'était la meilleure tient, il profitait de cette situation pour que je lui donne mon père, pour qui il me prenait. "Pour nous? Qui nous? Je ne te donnerai jamais mon père tu m'entends. Tu sais très bien de quoi il est capable. S'il lui ou même ses hommes de main étaient au courant que je te parle en ce moment même ou encore que je cherche à le faire tuer je serais morte, tu le sais très bien. Peut-être que c'est ça que tu veux, ma mort..." Je lui envoyais un regard noir, en colère contre lui. Mon père avait beau m'aimer, je sais très bien qu'il enverrait des hommes pour me faire taire, ne rien dire sur ce que je savais. Dean était au courant et il osait me demander de prendre se risque. Bon il n'avait pas tort, je sais très bien que je n'aurais jamais une vie tranquille tant que mon père était encore en vie, mais jamais je ne le ferais tuer, c'est lui qui a su prendre soin de moi lorsque ma mère est morte devant les yeux. Je ne pouvais pas lui faire ça, c'était ma seule famille.« Tu ne me force pas. Je peux m'en occuper si tu veux voir un médecin. Ton père ne te retrouvera pas. Je te le promets. C'est toi qui décides » Je m'éloignais de lui encore plus perdu, comment lui faire confiance, il avait déjà trompé ma confiance une fois, je ne me laisserais pas faire. " Tu veux que je te fasse confiance? C'est ça que tu viens de dire? Comment faire confiance à une personne qui m'a déjà trahi, qui c'est jouer de moi hein. Qu'est-ce qui me dis que tu n'iras pas voir la police ou autres pour te servir de moi ensuite. Chantage, mensonge, tout ça te ressemble de toute façon." Je sais très bien qu'il pourrait m'aider s'il le voulait, mais je n'avais plus confiance en lui, je lui en voulais de trop et je ne me ferais pas avoir une deuxième fois.
©️ 2981 0
Revenir en haut Aller en bas
❉ the search for something more
avatar
the search for something more

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 09/10/2017
›› Love letters written : 91
›› It's crazy, I look like : Nathaniel Buzolic
MessageSujet: Re: Je te hais mais je t'aime ( Dean) Jeu 11 Jan - 2:34


◘Masha & Dean ''◘[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Je te hais, mais je t'aime
Et merde ! Peu importe ce que je lui disais, ça ne lui convenait pas. Elle aurait préféré que je lui dise clairement que je n'étais pas amoureux d'elle ? Bon, c'est vrai qu'elle méritait que je sois honnête envers elle pour une fois. En même temps, je ne voulais pas la blesser à nouveau. Je n'avais jamais voulu qu'elle soit impliquer là dedans. J'avais juste été égoiste là dessus et je le regrettais, vraiment. Surtout en sachant comment cette histoire se termine mais bon ! « Je sais pas quoi te dire Masha. Je me suis jamais demander ce que je ressentais vraiment pour toi. J'voulais juste rentrer chez moi le plus rapidement possible. » C'était vrai. Et puis, on ne se questionne pas sur nos sentiments quand on sait qu'on baigne dans un mensonge, quand on sait qu'il y a quelqu'un qui nous attends ici. Enfin, je savais pas si elle m'attendait vraiment, mais je l'espérais oui. Parce que j'étais amoureux de Roxanne, je ne pouvais pas l'être de Masha aussi. Je n'avais qu'elle en tête, et c'est pour la retrouver que j'avais agis en bel imbécile. « Je t'aurais pas envoyer la police au cul, parce que tu m'aurais refuser de voir mon enfant » Je trouvais son résonnement un peu ridicule en fait. Pour être honnête, j'aurais presque préféré qu'elle ne veuille pas que je m'implique, qu'elle prenne la décision à ma place, parce que si je pouvais choisir, je ne voulais pas de cet enfant avec Masha. Vraiment pas. Si l'avortement était encore possible j'aurais voulu qu'elle le fasse, mais il était trop tard et je ne pouvais pas non plus décider pour elle et abandonner mon enfant ? Non ce n'était pas vraiment mon genre. Pas si j'en avais le droit du moins. Je dis ça peut-être sur le choc de la nouvelle. Si ça se trouve j'aurais peut-être vraiment envie de me battre pour lui un jour. Qui sait ! On ne connait pas le futur ! « Wow ! T'as vraiment envie de protégé un mec qui te buterait parce que tu parle à un flic ? C'est complètement ridicule ! » C'était du grand n'importe quoi ! Je pouvais pas croire que son père la voudrait morte parce qu'elle me parle. Il faut dire que le monde de la mafia c'était du grand n'importe quoi. Je dois dire que je ne m'en ennuie pas du tout. Vraiment pas. C'est un soulagement d'être sortie de tout ça. Toutes ces magouilles, ces morts inutiles. Je suis soulager d'être loin de tout ça, de reprendre mon rôle de l'autre côté de la médaille, le bon rôle, celui qui botte le cul des méchants. Avec ou sans Masha, j'allais mettre ce type en taule. « Tu sais pas ce qui me ressemble. Tu me connais pas. » Non, elle ne me connaissais pas moi. Elle connaissait Jacob. Lui et moi, on avait rien à voir l'un avec l'autre. Enfin, peut-être qu'on est deux connards. Ouais, peut-être bien.
©️ 2981 0
Revenir en haut Aller en bas
❉ the search for something more
avatar
the search for something more

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 26/11/2017
›› Love letters written : 202
›› It's crazy, I look like : Jana Kramer
MessageSujet: Re: Je te hais mais je t'aime ( Dean) Lun 15 Jan - 11:23


◘Masha & Dean ''◘[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Je te hais, mais je t'aime
Tout ce qu'il pouvait me dire n'enlèverait pas cette douleur qu'il avait réussi à faire rentrer en moi. Je ne comprenais toujours pas comment il avait pu se jouer de moi pendant autant de temps. En tout cas je lui en voulais tellement que de toute façon je ne le croyais plus du tout. Je n'avais que de la colère pour lui, même si c'est vrai que moi je l'avais aimé et le revoir ne me laissait pas indifférente, mais ce n'était pas réciproque.« Je sais pas quoi te dire Masha. Je me suis jamais demandé ce que je ressentais vraiment pour toi. Je voulais juste rentrer chez moi le plus rapidement possible. » Au moins cette fois il ne cherchait pas à me mentir en me disant qu'il m'avait aimé, non pour une fois il était sincère et même si ça faisait mal, au moins cette fois il ne me faisait pas espéré."La prochaine fois ne pense pas qu'à toi , pense aux conséquences que tes paroles et tes actes peuvent avoir. " Et quand j'y repense, je sais qu'il voulait juste se rapprocher de moi pour ensuite s'en prendre à mon père. Donc pourquoi lui en vouloir, enfin au fond de moi je le comprenais, mais il m'avait fait souffrir et je ne pourrai pas lui pardonner. Depuis ce jour j'étais perdu et je ne savais plus du tout quoi faire. Je ne savais même pas en qui avoir confiance, surtout maintenant que j'étais dans la même ville que lui, j'avais peur qu'il se serve de moi pour atteindre mon père. J'étais la plus grosse faiblesse de mon père. « Je t'aurais pas envoyé la police au cul, parce que tu m'aurais refusé de voir mon enfant » Je soupirais en levant les yeux au ciel. " Dean je ne sais pas de quoi tu es capable. Enfin si, tu as été capable de te servir de mon amour pour toi, pour te rapprocher de mon père. Donc je sais que tu serais capable de te servir de ton statut de flic pour obtenir ce que tu souhaites. Et cet enfant est devenu ma faiblesse à moi. " Je soupirais, je ne savais même pas si c'était une bonne idée de rester dans cette ville. Je me posais beaucoup trop de questions sans réponse. Mais oui , il avait bien le droit de connaitre son enfant, c'était bien le sien. Même si cela me demanderait beaucoup d'efforts, déjà de ne plus l'aimer, accepter de le voir avec une autre femme et essayer de lui faire confiance et ça c'était le plus dur pour moi. « Wow ! Tu'as vraiment envie de protégé un mec qui te buterait parce que tu parles à un flic ? C'est complètement ridicule ! » Je lui envoyais un regard noir en venant me mettre face à lui. " Ce mec comme tu dis si bien est mon père. Il est venue me sauver quand on a tué ma mère sous mes yeux, j'avais 8 ans. C'est lui qui a pris soin de moi, donc oui je cherche à le protéger, même si se milieu me faire peur. Donc oui, je ne sais pas de quoi il serait capable où ses hommes... " Il ne pourrait pas comprendre, vivre dans le milieu de la mafia était tellement différent et surtout jamais je ne parlais de la mort de ma mère, sous mes yeux en plus. Cela ne laissait pas sans conséquence. Je ne lui en avais pas parlé, mais oui, si je portais mon père en estime c'est parce qu'il avait su prendre soin de moi et m'aider quand j'en avais besoin. Je sais bien que mon père ferait tout pour me protégé, mais il n'est pas seul à la tête de la mafia , il y avait ses hommes de main qui eux par contre, s'en fichait de me voir morte vu que j'étais la faiblesse de mon père. J'avais peur de l'avenir de toute façon, peur de ce qui pourrait m'arriver à mon enfant ou à moi. « Tu sais pas ce qui me ressemble. Tu me connais pas. » Je croisais les bras en continuant de l'observer, c'est vrai que depuis qu'on parlait il avait l'air d'être sincère avec moi. Je décidais de me calmer une bonne fois pour toutes et surtout d'écouter ce qu'il me proposait, j'avais besoin d'aide et je ne m'en sortirais pas toute seule. " En effet je ne te connais pas, mais comprends que je puisse me méfier de toi. Enfin je me méfie de tout le monde. Je ne sais même plus en qui avait confiance... Je ne sais plus quoi faire. Je me retrouve toute seule avec ce bébé, loin de tout. " J'avais envie de crier "aidé moi..." J'avais juste besoin d'avoir confiance en quelqu'un qui pourrait m'aider et me dire que tout ira bien. Mais en qui je pourrais avoir confiance. " Est-ce que je peux vraiment te faire confiance? "

©️ 2981 0
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

all these memories seem so old


MessageSujet: Re: Je te hais mais je t'aime ( Dean)

Revenir en haut Aller en bas

Je te hais mais je t'aime ( Dean)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOWN WITH LOVE :: 
 :: Triangle platinum :: chateau marmont
-