Partagez|

meeting between an escort and a princess | Marlow

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
❉ i can't see you but I know you're there
avatar
i can't see you but I know you're there

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 25/11/2017
›› Love letters written : 17
›› It's crazy, I look like : Patrick Flueger
MessageSujet: meeting between an escort and a princess | Marlow Dim 26 Nov - 14:59

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
escort and princess
Marlow & Nikolaï.
LUCKYRED
Un dernier coup d’œil devant le miroir pour voir si c’est tout bon et Nikolaï est prêt à y aller. Il aime plaire quand il sort, ça ne fait aucun doute mais jamais il n’avait fait autant d’effort si ce n’est peut-être lorsqu’il avait proposé son ex petite-amie d’emménager ensemble. Ce soir il n’est pas question d’une demande importante, de fiançailles ou de quoi que ce soit d’autres. Il ne sera pas là pour plaire mais il doit faire en sorte que sa couverture ne tombe pas ce soir. Aujourd’hui, il va parler pour la première fois à une certaine Marlow. Après l’avoir espionné pendant un moment, il va enfin lui faire face. N’imaginez pas, il ne va pas lui dire pourquoi il est ici à Los Angeles alors qu’il est Russe tout comme elle et pourquoi il va recevoir une somme colossale. Il va bien falloir qu’elle le comprenne un jour mais ce n’est pas aujourd’hui, pour le moment il doit faire profil bas. Il pensait continuer ce petit jeu pendant un moment mais un message lui a fait avoir pleins d’idées en tête. Il a réussi à mettre son téléphone sur écoute, ainsi que ses autres appareils l’une des dernières fois qu’il s’est introduit chez elle. Il s’est carrément fait un double des clés de chez elle, sans son consentement bien entendu, il est vraiment sans gêne. Quoi qu’il advienne, il a vu un message qu’elle a envoyé à une agence d’escort alors forcément, il s’est dit qu’il pourrait tôt ou tard s’en servir. Il ne la connait pas, ne la connait qu’à travers ce qu’il a pu voir d’elle de loin ou bien les éloges peu glorieuse que sa future belle-famille a faites d’elle alors il ne sait pas s’il doit être étonné ou non qu’elle fasse appel à un escort. De toute façon il n’a jamais réussi ni voulu se mettre dans les têtes de ce genre de personne, ce n’est pas aujourd’hui qu’il va le faire après tout. Alors, il lui a envoyé un message, se faisant passer par le fameux escort qui travaillera pour elle pour certaines dates importantes. Il y a des risques qu’elle ait d’autres messages même s’il a essayé de bidouiller un truc pour envoyer une annulation à l’agence mais si ça arrive alors il dira simplement que les problèmes arrivent et qu’il y a un manque de communication qui fait que deux hommes lui ont été attribués. Il ne se fait pas vraiment de soucis. Ce qui lui pose problème c’est qu’il ne connait pas le travail d’escort, il ne sait pas du tout comment il doit agir. Peut-être est-elle habituée à avoir ce genre de rendez-vous alors elle trouvera cela louche ? Enfin tout le monde débute dans le métier donc il pourra toujours passer pour un nouveau pas tout à fait à l’aise. Enfin pour le moment ça devrait aller, c’est pour faire connaissance s’il a bien compris. Enfin il ne sait pas exactement pourquoi elle l’engage, elle lui expliquera au moment voulu. Il passe très rarement du temps avec ce genre de personne – et oui en disant ces gens-là il passe pour quelqu’un d’intolérant – alors il devra prendre sur lui pour ne pas lever les yeux au ciel. Enfin, il n’est même pas censé savoir qui elle est puisqu’elle n’a pas le même nom et prénom que lorsqu’elle est en Russie alors il ne doit pas cafouiller. Enfin il doit y aller avant d’être en retard. Normalement tout est bon, il doit juste faire le mec qui est là pour le boulot mais qui n’attend rien mis à part son fric. Allant dans le café où elle lui a donné rendez-vous, il l’attend, ne sortant pas son téléphone, le regard fixé sur la table. Quand il sent une présence vers lui il se lève « Salut tu dois être Marlow » Premier bon point : il ne l’a pas appelé par son prénom russe. « Je suis Niko’ » Et non Nikolaï qui sonne trop russe, ça serait trop de coïncidence non ? Quoi qu’ils ne sont pas les seuls russes en ville. Il se rassoit à sa chaise pendant qu’elle en fait autant. Il attend sagement de savoir ce qu’il fait ici.

Revenir en haut Aller en bas
❉ i can't see you but I know you're there
avatar
i can't see you but I know you're there

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 25/11/2017
›› Love letters written : 55
›› It's crazy, I look like : Jessica 'hotness' Lowndes
MessageSujet: Re: meeting between an escort and a princess | Marlow Dim 26 Nov - 15:34

meeting between an escort and a princess.
Nikoläi & Marlow.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Comme chaque matin, j’ai lu le journal Américain et Russe. Forcément l’américain, me fait moins de peine. Je ne suis plus en Russie depuis un moment, dix ans,  mais ce mariage est telle une épée Damoclès au-dessus de ma tête. Ivar pleure dans les interviews que j’ai fuies mes responsabilités. Je pourrais avoir balancé la vérité sur monsieur, mais j’ai toujours mieux à faire. Comme là où je me rends à un rendez-vous plus que honteux. J’ai honte. Comment ne pas avoir honte ? Je suis en voiture … et j’ai fait quatre ou cinq fois demi-tour, je crois que Némo pas trop apprécier cela. Je suis passée deux fois devant son parc, alors il a dû se dire que je me foutais de lui. Mais non. Je vais me rendre dans un café pour boire un café avec un parfait inconnu. Rien d’étrange ? Non. Juste que ce mec je vais le payer, le payer pour m’accompagner, faire croire à une relation. J’ai honte. Je peux m’échapper de cette situation ? J’ai l’impression d’être tombée bien bas. Je me sens déjà mal à l’aise, alors que je ne suis que garée au parking prêt du café. Je regarde dans le rétro mon chien en pinçant mes lèvres. «   Dis-moi que j’ai raison …  »  Oui parle-moi s’il te plait ! La seule réponse que j’obtiens de monsieur est un jappement digne de ce nom. Sale gosse, sale chien, que j’aime ! Pourquoi Ivy a autant de pouvoir sur moi ? Je me le demande. Je me demande ce que je veux lui prouver ? Qu’elle n’a pas gâché totalement la confiance que j’avais en moi ? Je n’en sais rien. Cette histoire date de dix ans, mais c’est sûr que j’y pense souvent. D’un côté je devrais la remercier ma soit disant amie d’avoir couché avec cet abruti d’Ivar ça m’a évité de vivre une vie malheureuse. Même si au niveau des amours, je ne suis pas épanouie, j’attends sans doute trop d’un homme ? Du respect ? De l’amour ? Ma pauvre, je suis trop compliqué. Je sors de la voiture, la boule au ventre. Comment je pourrais la faire disparaître celle-là ? Impossible. Némo me suis et je souris au serveur qui a l’habitude de me voir en compagnie du chien. Il est super sage Némo, surtout que le restaurant accepte les animaux et c’est pour cela que je l’adore y compris pour ses cafés gourmand qui réjouit toujours mes papilles. Une fois le sourire de mes lèvres réapparut malgré mon stress. Je me retrouve face à cet homme qui se lève devant moi, comme j’ai pu deviner que c’était lui ? Sans doute, car c’est le seul homme seul installé en terrasse.  Je ne sais pas à quoi est censée ressembler un escort, sans doute que ça peut avoir plusieurs apparence comme une prostituée. Voilà que je compare cet homme à une prostituée, ce qui fait de moi le client morfale de sexe. C’est horrible. «   Bonjour ! Oui c’est ça et vous êtes donc …  »  Je souffle un peu, déglutinant avec beaucoup de mal. Mais il se présente, ça m’arrange. Puis peut être que je  ne suis pas censée parler de son métier ? «   Niko. D’accord !  »  Je regarde Némo et je souris immédiatement en croisant son regard. «   Je suis venue avec mon chien, il ne supporte pas la solitude, ça ne vous gêne pas j’espère ?  »  J’ose enfin prendre place face à lui le laissant répondre à ma question alors que  le  serveur du petit café arrive. «   Oui la même chose que d’habitude, s’il te plaît !  »  J’offre un sourire à ce serveur que je connais plutôt bien. «   Comment va Anika ?  »  Il m’assure qu’elle va mieux et ça me fait plaisir de l’entendre, alors que je laisse l’homme face à moi commander à son tour, n’osant pas parler devant le serveur, après tout il me connait.
LUCKYRED
Revenir en haut Aller en bas
❉ i can't see you but I know you're there
avatar
i can't see you but I know you're there

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 25/11/2017
›› Love letters written : 17
›› It's crazy, I look like : Patrick Flueger
MessageSujet: Re: meeting between an escort and a princess | Marlow Dim 26 Nov - 16:53

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
escort and princess
Marlow & Nikolaï.
LUCKYRED
Alors qu’il s’avançait jusqu’au lieu de rendez-vous, il se rendait compte à quel point ce n’était pas une bonne idée. Pourtant Nikolaï a bien conscience que c’est le moyen parfait pour l’approcher, trainer avec elle et la surveiller sans paraitre bizarre. Bon il passe pour un escort, ce n’’est pas le métier le plus réputé il y a pire comme prostitué et encore, il n’y a pas vraiment de sous métier pas vrai ? Finalement il n’a pas fait marcher arrière et de toute manière c’est trop tard pour le faire parce que la jeune femme se trouve devant elle, ce qui le laissa sans voix pendant quelques instants. Elle est beaucoup plus belle qu’en photo ou encore de loin. Elle a une beauté qu’il ignorait, ce qui le fait sourire malgré lui, discrètement. Il doit oublier ces bonnes manières. Il est là pour le boulot, pas pour son boulot pour la famille des Duc mais d’escort. Sans doute est-ce un cliché de penser comme ça ? Qu’importe. Il regarde le chien à ses pieds. Il adore les chiens mais bon, il n’est pas là non plus pour faire ami-ami alors il ne va pas faire le gros nounours fan des chiens. Comment détruire une couverture sinon. « Non ça ne me dérange pas du tout » dit-il simplement d’un ton neutre. Il ne va pas répondre d’une voix blasée ou autre. Il va devoir jouer il ne sait quel rôle pour elle, sans doute un petit copain sinon pourquoi payer ? Ceux qui ont du fric peuvent avoir certaines envies, il ne sait pas. Lui en même temps ça ne viendrait pas à l’esprit de payer pour voir une jeune femme à x ou y endroit. Il a une attitude qu’on peut de qualifier de normale lorsque le serveur vient vers eux alors que Marlow semble bien le connaitre. Il fronce les sourcils en l’écoutant parler, elle a l’air… humaine. Non pas que les princesses ne le soient pas mais elle n’a pas l’air du cliché de celle qui ne pense qu’à elle. Forcément, il se dit qu’il y a quelque chose qui cloche. On lui a fait le portrait d’une jeune femme égoiste, ne pensant qu’à elle et ses petits caprices. Comme ça, il pourrait dire qu’il s’est trompé de personne mais non seulement il a déjà vu sa photo à mainte reprises quand il était en Russie mais aussi parce qu’elle lui a dit qu’elle était bien Marlow. Il ne comprend plus rien mais bon, il ne va pas pour autant se laisser abattre pour ce qui ne peut être qu’un détail. Peut-être qu’ils sont justes meilleurs amis ou c’est pour se donner de faux genres ? Enfin, il n’est pas là pour l’analyser. Il commande un café fort ainsi qu’un muffin double chocolat, restant silencieux avant de dire une fois qu’ils se retrouvent seuls. « Je crois que ça va être plus compliqué que prévu de parler librement si vous êtes connue dans le coin » Connue… c’est un bel euphémisme. Elle est quand même princesse. En Russie tout le monde la connait, ça doit être pareil ici aussi non ? Mince, il aurait dû se renseigner parce qu’il doit se la jouer inconnu. « Enfin, je ne sais pas comment vous voulez qu’on s’y prenne, qu’on apprenne à se connaitre ou bien qu’on invente des choses ? » Il ne sait pas comment ça fonctionne. Il n’y a pas réfléchit mais ça doit être selon la demande des clients, c’est elle qui voit. Pour lui, ce qui compte c’est qu’il puisse la rapprocher et donc mieux la surveiller. Ce ne sont pas des bonnes manières de se comporter avec une femme mais bon, c’est toujours moins pire que d’entrer chez elle quand bon lui semble.
Revenir en haut Aller en bas
❉ i can't see you but I know you're there
avatar
i can't see you but I know you're there

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 25/11/2017
›› Love letters written : 55
›› It's crazy, I look like : Jessica 'hotness' Lowndes
MessageSujet: Re: meeting between an escort and a princess | Marlow Dim 26 Nov - 18:53

meeting between an escort and a princess.
Nikoläi & Marlow.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Un semblant de courage attrapé et gobé en moi, je finis par me rendre sur la terrasse du petit café français. Némo est présent et forcément ça m’aide à ne pas faire demi-tour encore une fois. Planter quelqu’un qui compte peut être sur l’argent promis en l’engageant c’est malhonnête ? Il n’y a pas une petite voix qui veut me dire le contraire ? Qui veut me dire que ce n’est pas vrai ? Comme ça une fois qu’elle me donne raison je pourrais repartir chez moi et tenter d’oublier l’erreur que je suis sur le point de commettre. Pardon, que je commets. Vu qu’à présent je suis devant un homme qui vient de se lever, comme un gentleman pour me demander si c’est bien moi : Marlow. Oui c’est moi. Marlow, là de suite est indisponible, elle va repartir bien sagement chez elle et même s’excuser du dérangement. Allez respire. Je me le dis, mais j’ai l’impression de suffoquer. Bêtement. Je lui adresse un grand sourire quand je sais que la présence de Némo ne le dérange pas. Oui, parfois les gens n’apprécies pas mon chien, pourtant il fait partie de moi, c’est un membre de ma famille, le seul qui ne cherche pas à savoir si je respecte les choses à faire ou non, ou encore les protocoles merdique qui me fait pendre un mariage merdique au-dessus de la tête. La présence de personne que je connais me fait presque du bien. Le serveur, Adriel, je le connais depuis un moment venant depuis presque deux ans prendre mon petit déjeuner le Dimanche. J’y vais avec Némo qui était une catastrophe. Il vient d’avoir un enfant et sa femme a du mal à survivre à la maternité. Je l’ai rencontré rapidement une fois ou deux. Elle est très jolie et gentille. Alors je ne connais pas tant que ça Adriel, mais j’aime m’inquiéter des autres plus que de ma personne. Même si au vu de la personne que j’ai face à moi, ça va paraître complétement faux ! Ça me prouve encore que c’est une mauvaise idée. Une très grosse bourde qu’il faudrait que je cesse maintenant et pas à un autre moment. Le serveur repart avec notre commande et Niko, l’escort, me parle. Ça phrase me mine le moral. Je lâche ma tête en arrière finissant par lui offrir un sourire spontanément alors que sur mon visage le doute peut se lire, je suis complétement perplexe et je ne sais pas du tout ce que je suis censée ou non faire. Je caresse mon chien et mon regard dévisage gentiment un enfant à qui je fais une grimace avant de me concentrer sur l’homme face à moi qui vient à nouveau de parler. « Je pense surtout que c’est une grosse erreur que je suis en train de faire ! » Je croque ma lèvre inférieure, le regard plongé dans le sien. Il va peut-être me dire que oui. « Enfin vous en fait pas … je vous donnerais ce que j’aurais dû si j’annule … » Je reprends mon souffle. Alors que nos commandes arrivent, je me tais attendant que la jeune serveuse qui est venu nous servir reparte. « Je suis désolée du dérangement.. Mais je ne suis pas capable de faire ça … » Je souffle. « Enfin … » Je n’ai pas envie d’affronter Ivy seule et je n’ai pas envie de prendre une amie … ou encore moins d’affronter ma solitude qui est atroce pour finir à la table des célibataires pour qu’elle puisse me jeter son bonheur en pleine face. Non, je n’arrive pas à lui pardonner, à passer outre la mal être et le manque de confiance qu’elle a fait naître en moi en couchant avec l’homme qui m’est encore promis, malheureusement. Je frotte mon front en essayant de calmer mon angoisse. Je suis stupide.
LUCKYRED
Revenir en haut Aller en bas
❉ i can't see you but I know you're there
avatar
i can't see you but I know you're there

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 25/11/2017
›› Love letters written : 17
›› It's crazy, I look like : Patrick Flueger
MessageSujet: Re: meeting between an escort and a princess | Marlow Dim 26 Nov - 22:07

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
escort and princess
Marlow & Nikolaï.
LUCKYRED
Il n’était clairement pas à l’aise en venant et pourtant face à elle, Nikolaï prend un peu plus de confiance. Il est difficilement impressionné mais il aurait cru l’être davantage face à une princesse d’une famille aussi forte. Ou bien par peur d’être traité comme un larbin ? Il ne sait pas mais sa présence n’est pas étouffante, pire encore elle le met… à l’aise. S’il ne connaissait pas une multitude de choses sur elle il ne pense même pas qu’il devinerait son statut. Elle a l’air… normale ! Et ça fait du bien à voir. Il est tout retourné de se trouver face à quelqu’un à l’opposé de celle qu’il pensait rencontrer il y a quelques minutes à peine si bien qu’il est perplexe. Sans doute est-ce que le fait de voir qu’elle est encore moins à l’aise qu’elle a lors qu’il doit se la jouer escorte alors que ce n’est pas du tout son métier de prédilection qui fait qu’il moins stressé qu’il ne l’aurait cru. Marlow a l’air de vouloir se rétracter, d’annuler le fait de l’employer mais il ne peut pas perdre cette occasion. Il allait lui dire qu’il s’en fiche de l’argent mais il ne peut pas. C’est censé être son métier alors s’il était vraiment escorte il ne cracherait pas sur de l’argent sans rien faire, c’est évident. Il se contenta de la regarder tandis qu’on leur emmena leurs deux commandes. Il continu de l’observer, restant calme. Du moins en apparence. Dans sa tête c’est en alerte, il ne peut pas la laisser le payer et partir, sinon il aurait mal joué son coup. Si elle fait ça alors c’était une grave erreur d’intercepter son message. Il a loupé l’occasion d’être proche d’elle et ne plus rester dans l’ombre pour l’espionner la plupart du temps. Il ne peut pas louper son coup, c’est son travail. C’est même un gros contrat ainsi que la vie de sa sœur qui est en jeu puisqu’il est hors de question qu’il laisse sa sœur continuer de côtoyer le fiancée de Marlow sans rien faire. « Faire quoi ? Nous sommes seulement des inconnus qui boivent un café ensemble, on ne fait rien de mal. » Tout cela accompagné d’un clin d’œil pour lui faire comprendre qu’il ne va pas crier sur les toits que la princesse Natasha paye un escorte boy. Enfin Marlow pardon. Peut-être que s’il l’aide sur ce terrain, elle voudra continuer le pourquoi du comment. Même s’il ne sait pas exactement pourquoi elle l’a engagé. Le secret et la discrétion, c’est la règle numéro une de ce métier. Pas besoin de faire ce genre de travail pour le savoir ou du moins s’en douter. « Enfin… ? » Il la regarde dans les yeux, histoire de comprendre ce qui la retient tout de même de tout annuler. Elle n’a pas dû l’appeler pour un caprice, il y a une raison là-dessous. « Vous m’avez fait venir pour une raison, ça serait stupide de tout arrêter maintenant. Ça devait être important pour que vous fassiez appel à l’agence. » Il a été surpris de la voir angoissé et là, il essaye de lui parler pour qu’elle se calme. Sa réaction l’étonne. Il fait cela parce qu’il ne veut pas perdre une occasion de se rapprocher d’elle, surtout que maintenant il est fiché, elle le verra toujours comme l’escorte à moins qu’elle n’ait pas la mémoire des visages. Seulement, il ne fait pas cela que pour ça non plus. Il ressent l’envie de l’aider. Il a envie de l’aider dans n’importe quelle situation dans laquelle elle se trouve. Elle est fiancée mais a fait appel à un inconnu, il y a bien une raison et ça l’intrigue. Tout comme ça l’intrigue de ressentir autant d’empathie pour une princesse bien loin du stéréotype qu’il avait d’elle.
Revenir en haut Aller en bas
❉ i can't see you but I know you're there
avatar
i can't see you but I know you're there

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 25/11/2017
›› Love letters written : 55
›› It's crazy, I look like : Jessica 'hotness' Lowndes
MessageSujet: Re: meeting between an escort and a princess | Marlow Lun 27 Nov - 11:50

meeting between an escort and a princess.
Nikoläi & Marlow.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Je suis en plein doute. À ce moment précis je suis plus que vulnérable. Comment ça pourrait ne pas être autrement ? Cela ne me ressemble pas. Depuis quand ai-je besoin de montrer des choses fausses de moi ? Il y a déjà bien des choses qui ne me ressemblent pas dans les journaux à scandale. Alors pourquoi faire ça. Je doute dans ma tête, mon esprit me ronge, mais je le fais aussi à voix haute. Je me sens réellement mal à l’aise pour le coup. Je ne sais pas comment me tenir sur mon siège. Le doute est palpable dans mes propos, dans mon intonation, mais aussi il se lit sur mon visage. Je le regarde. Je m’en veux déjà de le planter. Alors que c’est moi qui l’ait appelé, mais que puis-je faire de plus ? Tant pis si je passe pour une ratée auprès de Ivy. Mais ça me blesse, ça me fait mal, ça me déchire totalement. Je glisse ma main sur ma nuque, laissant mes cheveux sur le côté gauche de mon cou, tombant sur mon épaule. Quelqu’un pour venir me souffler ce que je dois faire, c’est possible ? C’est beau d’espérer. Je devrais rentrer au pays et partir épouser Ivar. Après tout, Ivy aurait rêvé de ça, peu importe qu’il la trompe, car elle ne veut pas de l’amour, elle court après le pognon, c’est totalement différent. Je l’écoute et le voit me lancer un clin d’œil. Le sourire qui se dissipait au fur et à mesure de mes pensées, finissait par revenir, lui offrant donc une vue sur mes dents blanches. « Rien de mal ! » C’est censé me rassurer ? Et ça marche. Mais je ne suis toujours pas convaincu de faire cela. Je ne suis toujours pas prête à me résigner à le faire, pourtant. Oui le ‘enfin’ est important dans ma phrase. Il est primordial même. Je ne suis sûre de rien. C’était un coup de tête, je ne pensais pas avoir une réponse quelques secondes après, quoi que ces personnes faisant ce travail devait gagner de l’argent eux aussi, se nourrir et nourrir peut être une famille. Ça se trouve l’homme face à moi à un enfant à nourrir. Mais façon si j’annule, je paierais pour le dérangement et surtout pour me faire sans doute déculpabiliser un peu. Mon regard est ancré dans le sien, je laisse mon sourire s’élargir un peu plus, alors qu’il vient de tenter de me convaincre de continuer ce que j’avais prévu. Il a dû sentir le doute s’installer en moi à ce sujet, et il a raison, il y a une raison. La table des célibataires. J’ai juste laissé parler ma fierté et j’en ai honte. Ça ne me ressemble pas, mais elle a blessé ma confiance, mon amour propre tout comme ce con d’Ivar. J’y pense et je sens presque les larmes se former dans mes yeux. Elles sont en place, ne demandant qu’une chose couler le long de mes joues. Mais je prends une grand inspiration, je ne vais pas pleurer ici, je le ferais ce soir en serrant Némo dans mes bras et en mangeant de la glace. Oui, on oublie souvent que la glace c’est vraiment un remède miracle contre le blues de l’amour. La voix de Niko me calme et c’est étrange. Je souris au jeune homme. « Oui une raison … mais elle est tellement bête … » Que je dis d’un ton calme et presque honteux tout en mordant ma lèvre inférieur. Je prends une bouchée de ce petit morceau de tarte aux pommes déposée dans mon assiette de café gourmand puis une gorgée de mon café. « C’est la première fois … comment ça fonctionne ! » Je ne dis pas oui, mais je me renseigne, l’idée me plaît, l’idée qu’elle ne me voit pas comme je suis. Complétement mal depuis qu’il m’a trompé, manqué de respect. Je n’ai pas que de la rancœur en moi, mais surtout de la peine.
LUCKYRED
Revenir en haut Aller en bas
❉ i can't see you but I know you're there
avatar
i can't see you but I know you're there

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 25/11/2017
›› Love letters written : 17
›› It's crazy, I look like : Patrick Flueger
MessageSujet: Re: meeting between an escort and a princess | Marlow Mar 28 Nov - 18:55

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
escort and princess
Marlow & Nikolaï.
LUCKYRED
Nikolaï pensait tellement tomber sur une femme sûre d’elle, qu’on doit obéir au doigt et à l’œil, qui lui ferait un caprice car il n’est pas assez bien fringué pour que ce soit crédible qu’ils se montrent tous les deux en public qu’il est mal à l’aise de constater que ce n’est pas le cas. Bien sûr, c’est toujours plus agréable de tomber sur quelqu’un à l’opposé. Elle n’a pas l’air totalement sure d’elle sur ce coup-là, elle est elle-même mal à l’aise et c’est sans doute pour cela qu’il le détend par rapport à son arrivée ici. Il est agréablement surpris de son attitude bien qu’il ait toujours appris qu’il ne faut pas se fier à la première impression. Peut-être qu’elle est comme on l’a décrite non ? Lui qui a toujours eu des aprioris sur les personnes de sa lignée, il est véritablement surpris. Il ressent le besoin de l’aider. Forcément, ça ne le met pas à l’aise. S’il se sent comme ça en sa présence alors ça sera de suite plus difficile de se servir d’elle pour le travail, de jouer un homme qu’il n’est pas pour être auprès d’elle et la surveiller, non pas pour prendre soin d’elle mais parce qu’il doit la ramener à un mariage qu’elle ne désire sans doute pas. En même temps quand on voit à qui elle est fiancée, il peut comprendre. Il ne peut pas le supporter et ce n’est pas uniquement parce qu’il se tape sa sœur. Enfin, il ne sait pas quoi penser, juste le fait qu’elle lui donne envie de l’aider pour il ne sait quoi. Il est… perdu, juste perdu. L’endroit pour ce rendez-vous n’est peut-être pas le meilleur, elle a l’air de se préoccuper de ce qu’on peut attendre de leur conversation et il le prend. Si en soit il s’en fiche parce que c’est une simple couverture, il n’a pas non plus envie que tout le monde l’associe à un escorte boy, même si c’est loin d’être son métier. Ils vont être discret dans leurs conversations, il ne se ait pas de soucis à ce sujet. De toute manière, il ne va pas gueuler quoi que ce soit. La discrétion est son fort. La preuve, elle n’a jamais su qu’il est déjà venu chez elle et le fait qu’il l’est déjà observé dans la rue. C’est limite s’il n’était pas directement derrière son épaule à épier ses faits et gestes. Mais bon, il ne l’a pas non plus joué au pervers. Il l’écoute attentivement, rentrant presque dans le jeu du mec là pour lui tenir compagnie et faire il ne sait quel rôle. « Et si vous commenciez à m’expliquer votre raison ? Je serai mal placer pour vous juger » Après tout, elle pense que son seul revenu est de tenir compagnie aux gentes demoiselles qui le payent pour de la simple compagnie. Certains couchent peut-être mais lui ne veut pas passer pour ce genre d’escorte. Il a fait beaucoup de sous métier mais gigolo n’a jamais fait partie de sa panoplie d’expérience. Il ne se rend même pas compte qu’il n’a pas encore touché au muffin devant lui ni à son café. Il n’a pas très faim de toute façon, sans doute parce qu’il n’a pas toutes les cartes en mains de la situation alors il a l’estomac en vrac. Alors qu’il apprend que c’est la première fois, d’un côté ça le rassure, elle n’a pas besoin d’argent pour avoir n’importe quel mec. Quand il se plonge dans son regard il se dit qu’il aurait pu se battre pour un simple rencard dans un autre contexte. « Il n’y a pas vraiment de règle spécifique. On peut faire ça simple, vous me dites pourquoi vous avez besoin de moi, on peut monter un scénario, dire comment on s’est rencontré et quelle est notre relation… Nous ne sommes pas obligé de faire comme tous les rendez-vous entre un client et son escorte » Il a dit cela à voix basse pour qu’elle seule puisse entendre ce fameux mot. Lui dire cela l’arrange au plus haut point car : lui non plus ne sait pas du tout comment ça fonctionne.
Revenir en haut Aller en bas
❉ i can't see you but I know you're there
avatar
i can't see you but I know you're there

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 25/11/2017
›› Love letters written : 55
›› It's crazy, I look like : Jessica 'hotness' Lowndes
MessageSujet: Re: meeting between an escort and a princess | Marlow Mar 28 Nov - 22:20

meeting between an escort and a princess.
Nikoläi & Marlow.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Une fois arrivée, je ne devrais plus paniquer ou même douter ? Pourtant c’est bel et bien ce que je fais, pas seulement dans ma tête, en me torturant l’esprit, mais y compris à haute voix. Je crois que l’homme face à moi ne peut pas douter, que je ne suis clairement pas en puissance. Je ne suis pourtant pas du style à me laisser aller, mais mon travail n’a rien à voir avec ce que je suis en train de faire, car ça touche mon privé, ma vie et ça me fait peur. J’ai peur de faire une ânerie, m’attirer des ennuis ou autre chose du coup, je ne suis pas rassurée. Pourtant l’homme en question, se tenant devant moi s’efforce de me rassurer le faisait il car je devais le payer ? Après tout, je lui avais proposé de payer, sans qu’il n’ait rien à faire. Pour moi un marché est un marché, alors je ne devrais pas annuler et ne pas payer. Ce qui est normal. Même si pour le coup, je devrais respecter le marché passé entre mes parents et les parents d’Ivar. Mais ça c’était impossible, eux ils me vendaient, au début j’étais amoureuse, mais surtout amoureuse de l’idée que je vive la même chose que mes parents. Mes parents avaient eu une réelle histoire d’amour, mais moi, je pensais que c’était ça au début, jusqu’à le voir en pleine action dans ma meilleure amie, celle justement qui se mari. Sublime. Je grignote un peu, tout en buvant quelques gorgées mon café gourmand, alors je partage un peu avec Némo qui quémande comme toujours. Après tout lui aussi doit être stressé comme mii, alors manger est certainement vital pour lui aussi. « Mal placé ? Pourquoi ? » Demandais-je à Niko qui se tient devant moi. Je pense qu’il est tout à fait en mesure de me juger, même si juger les autres n’est pas forcément une chose que j’apprécie, surtout que je le vis assez souvent en tant que Natasha Romanov. « C’est juste que quand j’avais dix-sept ans, mes parents, m’ont présenté un garçon, je suis tombée amoureuse … je pensais que le mariage allait être bien, qu’on allait vivre un bel amour comme mes parents, mais je l’ai trouvé avec ma meilleure amie … sans vouloir vous donner les détails ! » Je souffle et je le sens que ça me peine encore, j’ai honte et je baisse la tête. Pinçant mes lèvres entres elles. « Du coup, je l’ai quitté et elle vient de m’inviter à son mariage … pas avec cet homme, mais un autre … un riche, elle voulait quelqu’un de riche, moi je m’en fichais, je voulais juste l’amour, la famille... Enfin c’est ridicule ! » Je souffle. « Je ne veux juste pas finir à la table des célibataires et la laissé gagner … elle m’a tout prit même la confiance en moi et surtout aux hommes ! » Je remets mes cheveux en arrière, même si me cacher derrière me plairait plutôt assez dans le fond. « Vous allez bien ? » Demandais-je inquiète. « Vous n’avez pas touché à votre muffins ou même à votre café ! » Je suis très observatrice, même quand je suis en plein doute ou autre, j’aime détailler les choses. Je l’écoute m’expliquer comment ça devrait se passer et je ne suis pas sûre, mais l’idée de ne pas être seule pour ce mariage me plaît plutôt bien, ça me assure, mais je pourrais demander à mon cousin, mais elle le connait. « On pourrait le faire naturellement ? » Demandais-je en haussant les épaules et lui offrant un sourire doux et timide à la fois. « Je veux dire, faire vraiment connaissance et se baser sur cette rencontre pour baser notre histoire ? » Je secoue la tête. « Je suis sûre que vous n’allez pas me supporter … je ne sais pas quoi faire, vraiment … » Disais-je honnêtement.
LUCKYRED
Revenir en haut Aller en bas
❉ i can't see you but I know you're there
avatar
i can't see you but I know you're there

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 25/11/2017
›› Love letters written : 17
›› It's crazy, I look like : Patrick Flueger
MessageSujet: Re: meeting between an escort and a princess | Marlow Mar 28 Nov - 23:05

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
escort and princess
Marlow & Nikolaï.
LUCKYRED
Nikolaï est partagé entre plusieurs émotions. Il n’est plus comme au début, il a l’air plus détendu mais le fait qu’elle ne soit pas comme il le pensait, qu’elle soit cent fois mieux que ses aprioris le perturbent. Il ne veut pas que ses agissements pour le boulot finisse par la blesser elle. Pourtant, il ne lui doit rien. « Disons que le métier que j’ai n’est pas celui qu’on cri sur tous les toits » Et il ne parle pas uniquement de sa couverture. Mais bon, espionner ou faire des missions pour des Duc alors qu’on les déteste, il a plus l’impression de vendre son âme au diable qu’autre chose. Mais bon, il ne va pas entrer dans les détails alors qu’elle lui raconte la situation. Déjà qu’il n’aime vraiment pas le duc dont elle est en train de parler même si elle ne l’a pas préciser et qu’il n’est pas censé savoir sa position. Son histoire la touche. Il ne sait pas pourquoi il réagit de la sorte. Il devrait s’en foutre, c’est un travail, juste un travail mais non. Il comprend alors sa présence ici, pourquoi elle a besoin de quelqu’un même s’il reste persuadé qu’elle aurait pu trouver quelqu’un sans même payer de sa poche. Elle est vraiment à l’opposé de l’image qu’il se faisait d’elle. Elle est touchante. Le genre de personne qu’on a envie de protéger contre vent et marais, pas être payé pour la surveiller elle. Il ne sait pas comment réagir à ses propos. Il n’a pas vraiment son mot à dire, mais il reste humain malgré tout. « Je comprends votre situation, c’est pas facile, vous ne voulez pas montrer que ça vous a touché. On sera le parfait petit couple qui la fera jalouser, quelque chose qu’elle n’aura jamais ! » Il essaye de positiver, ne pas rester sur ses histoires même si quelque chose lui fait peur. Et s’il connaissait son ancienne ami ou les invités ? Après tout ils doivent venir de Russie eux aussi non ? « Si si ça va, j’ai eu la mauvaise idée de manger avant de venir, je pensais que la gourmandise viendrait mais ce n’est pas encore le cas, vous pouvez vous servir si vous voulez ! » Propose-t-il en avançant le muffin vers elle alors que la conversation sur le contrat se pose et qu’elle veut y aller naturellement. Ce qui conduirait à plus qu’un rendez-vous au mariage. C’est une porte ouverte qu’elle lui offre, celle à laquelle franchir pour se rapprocher d’elle naturellement et pouvoir la voir sans qu’elle se pose des questions. Doit-il vraiment la franchir ? Il ne se sent plus vraiment à l’aise pour l’utiliser alors qu’elle est le genre de nana qu’il veut aider. Puis son histoire, il fait tout cela pour la ramener à un mariage qui la rendra malheureuse. Il ne peut pas faire ça. Sa raison lui dit de continuer, il n’est pas là pour le faire dans le sentimental mais son organe principal lui dit que ce n’est pas parce qu’elle est une princesse qu’elle ne doit pas écouter sa propre voie. Il n’est plus à l’aise avec cette mission, lui qui était prêt à faire une multitude de sacrifices pour y arriver, quitte à partir de Russie pendant un moment. Maintenant qu’il est en face d’elle à lui parler sa mission prend un autre tournant. Il ne peut plus oublier que c’est une personne qu’il s’agit, une vraie personne à laquelle il n’a pas le droit d’utiliser juste pour de l’argent. Pourtant il continua, sans même réfléchir. « J’aimerais beaucoup ! » Il oublie pourquoi il est là, quel rôle il doit jouer dans cette histoire. « On peut faire ça oui » se reprend-t-il, gardant un air sérieux « On peut utiliser cette rencontre en omettant quelques détails comme les raisons de notre présence. Réseaux sociaux ? » Propose-t-il avec un sourire. Il ne pensait pas l’aider dans cette tâche là mais il se prête au jeu. Il prend une gorge de son café qui commence à tiédir, ce qui lui valut une certaine grimace. « Vous faites quoi dans la vie ? Enfin tu fais quoi ? » Dit-il en arquant le sourcil. Le tutoiement ça sera plus facile non ?
Revenir en haut Aller en bas
❉ i can't see you but I know you're there
avatar
i can't see you but I know you're there

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 25/11/2017
›› Love letters written : 55
›› It's crazy, I look like : Jessica 'hotness' Lowndes
MessageSujet: Re: meeting between an escort and a princess | Marlow Lun 4 Déc - 19:18

meeting between an escort and a princess.
Nikoläi & Marlow.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Je me sentie presque gêné, mais il est vrai que je ne m’imaginais pas le juger sur son travail. Je serais comme lui, très mal placé pour le juger. « Donc nous sommes sans doute mal placé pour juger l’autre … » Lançais-je tout en me cachant derrière mes cheveux. « Vu que je fais appel à vous ! » Me dévoiler au sujet d’Ivy, de mon ex fiancé, tout en omettant des choses pour ne pas dévoiler ma vie d’avant, ce n’est pas facile. Je n’ai jamais trop aimé qu’on parle de moi, je préfère être là pour les autres, les aider à gérer les choses compliqués de leur vie. Mais parfois, je n’ai pas le choix de me dévoiler, tout en gardant certaines choses bien caché, comme le fait que mon nom soit Romanov. Je raconte tout même ce manque de confiance en moi, ce qui me fait rager. J’avais laissé Ivy gagner trop de chose et j’avais l’impression de continuer en songeant à faire cela, m’inventer une romance qui n’existait même pas dans mes songes. Je ne pensais même plus à fonder une famille, c’était un espoir, forcément, mais je n’avais plus une once de confiance en quiconque. Sauf peut en Nemo ce qui était assez spéciale dans le fond. L’entendant parler de ma situation me mettait un peu plus mal à l’aise. Pauvre petite Marlow. Voilà ce que j’avais l’impression d’entendre et ça me rappelait à quel point j’étais juste ridicule pour le coup. Que c’était idiot de ma part de faire cela, d’agir de la sorte. Je ne sais pas trop ce que je dois faire ou non, mais l’idée de faire croire à Ivy que j’allais bien n’était pas qu’une lubie, mais ma façon à moi de ne pas la laisser gagner sur moi. Pourtant j’avais la sensation de faire une erreur, qu’il était encore temps de fuir, de fuir cet homme que je devrais payer, le dédommager de lui avoir fait perdre du temps qu’il aurait pu utiliser d’une manière plus plaisante que devoir écouter les pauvres problèmes d’une femme peu sûre d’elle. « Malheureusement … je ne pense pas qu’on puisse la faire jalouser … l’amour elle s’en fiche … » Je doutais de plus en plus de cette idée saugrenue. « Elle est avec cet homme juste pour l’argent, sauf si elle a changé … mais j’en doute ! Depuis toute jeune elle rêvait de grande chose … alors que moi je montais aux arbres avec le peu d’ami que j’avais ! » Pourquoi je me confie au fait ? Pourquoi je laisse mes souvenirs s’étaler de la sorte ? Je ne sais pas, mais ça me fait bizarre, car parler du passé de Natasha est enivrant et blessant. Ça me manque, ais la vie qui m’attend la bas et un mariage avec Ivar. Ce porc. L’horreur. Puis j’ai réussis sans mes parents, mais ils me manquaient, mais surtout la sagesse et la douceur de ma mère. « Han merci, mais moi je n’en veux pas.. » Je songeais deux petites minutes. « Je vous invite, mais vu que vous ne le voulez pas, je peux le prendre pour quelqu’un ? » Je savais à qui je pensais, il n’était pas loin d’ici et à quelques mètres, au coin de la rue. Ce Niko allait me prendre pour une dingue, mais bon ça ne serait pas le premier homme que je ferais fuir, mais ça serait plus triste en sachant que je le payais pour être là. Je lui proposais et il avait toujours de bonne proposition, une manière de me convaincre aussi des bons choix à faire. Je lui offrais un petit sourire à son idée, hochant la tête pour lui dire que les réseaux sociaux c’étaient parfait. « Je gère les relations publiques d’entreprise ou de personne... Je leur évite de faire d mauvais choix, sauf quand j’arrive trop tard, je rectifie le tir ou alors j’aide les personnes à faire décoller leur entreprise. » Disais-je en souriant. « Et je suis fundraiser aussi ! » Annonçais-je. « Et vous ? Enfin mon futur petit ami à quel métier ? » Demandais-je tout en sentant mes joues chauffer d’un coup. J’ai horreur de cela, mais je tente de garder mon calme, de ne pas plonger dans la torpeur qui hante mon être. « Enfin moi votre métier me convient ! » Sans doute beaucoup moins aux personnes que je devrais affronter à ses côtés.
LUCKYRED
Revenir en haut Aller en bas
❉ i can't see you but I know you're there
avatar
i can't see you but I know you're there

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 25/11/2017
›› Love letters written : 17
›› It's crazy, I look like : Patrick Flueger
MessageSujet: Re: meeting between an escort and a princess | Marlow Lun 4 Déc - 22:06

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
escort and princess
Marlow & Nikolaï.
LUCKYRED
La jeune femme qui se trouve face à Nikolaï ne ressemble en rien  à ce qu’on l’avait décrite. La manière dont ses joues rougissent, ce qu’elle lui dit concernant son soi-disant métier ou même la façon dont elle a parlé au serveur sans le moindre regard de haut lui démontre tout le contraire. Si d’un côté c’est assez déconcertant, de l’autre ça lui donne envie de la découvrir. Elle ne sait pas qu’il sait beaucoup de choses sur elle, beaucoup trop même puisqu’il ne sait pas toutes les informations de manière légale. Elle est donc nature peinture comme ça ? Il l’ignore mais c’est une personne qu’il veut connaitre, contrairement à la fausse copie qu’on lui a faite d’elle. « Ce qui nous place en quelque sorte sur un pied d’égalité » dit-il simplement avec un énorme sourire. Serait-il en train d’oublier le pourquoi de sa présence ici alors qu’il se noie dans son regard. Il n’est pas là pour un rendez-vous avec une cliente, il n’est pas là pour faire soi-disant faire connaissance. Il est là pour se rapprocher d’elle pour la surveiller et au lieu de cela, il a envie d’être présente ici pour d’autres raisons. Il n’a pas envie d’être là sur un mensonge mais c’est trop tard, ça le suivra partout, quoi qu’il dise il pue le mensonge. Cette idée lui fait baisser le regard mais il se reprend, il ne doit pas être faible juste parce qu’il trouve son regard magnifique et surtout qu’elle semble être une bonne personne et non les princesses qu’il a eu l’habitude de côtoyer et de voir dans les médias. En l’écoutant lui expliquer la situation, il comprend alors pourquoi il est là. Il comprend ses raisons. Il peut comprendre qu’on puisse ne pas se retrouver faible face à quelqu’un et c’est exactement ce qu’il se passe. Si Marlow vient au mariage en tant que célibataire alors elle sera la perdante. En ayant grandi avec deux sœurs, il comprend un peu à comprendre par cœur leur psychologie alors tout cela a dû sens. Ca a autant de sens que la famille qui engage Nikolaï et qui lui ment pour qu’il la ramène. Il aurait eu moins de scrupule de le faire si elle était comme ils le précisaient. Arrivera-t-il aujourd’hui à la ramener vers un mariage aussi malsain alors qu’elle a l’air d’être une bonne personne méritant le bonheur ? « Oh il y a certaines personnes qui ont des tonnes de raisons pour jalouser les gens sans aucune raison, peut-être que je juge trop mais c’est à ça que ça me fait penser votre ‘amie’ » paye ton ami en tout cas. Il juge, il sait que c’est mal mais c’est le genre de personne qu’il juge tout le temps, c’est le plus fort que lui mais d’après les paroles de Marlow, elle l’a cherché. « Au moins vous avez grandi comme vous le vouliez ? » Il met une interrogation mais il sait que non, on lui impose des choses mais il n’est pas censé le savoir. En tout cas c’est ce genre de personne qu’il veut connaitre, celle qui grimpe aux arbres alors que ce ne sont pas des bonnes manières pour des princesses. Serait-il en train de craquer pour la jeune femme qui se découvre devant ses yeux ? Non il ne peut pas, il n’a pas le droit, il n’est pas là pour ça. « Oh oui il n’y a pas de souci ! » Il ne sait pas de qui elle parle et il était prêt à payer pour cet encas qu’il n’a pas mangé mais si elle veut le donner à quelqu’un, il ne va pas refuser. Il se le demande d’ailleurs, de qui il doit bien s’agir mais ça ne le regarde pas. « Vous êtes bien occupée, vous devez avoir eu du mal à me glisser dans votre agenda ! » Plaisante-t-il, ça n’est rien de méchant ou de quoi que ce soit, seulement elle doit être débordée. « Foundraiser ? » Il ne sait pas ce que c’est, à moins que ce soit l’appellation anglaise qui ne lui dit rien ? Autant demander, ça sera plus simple. Il sourit à sa question. « Garagiste, enfin pour que ce soit plus classieux je peux être propriétaire de concession ! » Dans tous les cas il s’y connait puisqu’il a travaillé dans l’automobile, au moins il saura en parler si on lui demande. Il plonge de nouveau son regard dans le sien « Mon métier actuel ? » Il ne le dit pas, il y a des petites oreilles partout. « C’est le genre de choses qui peut dégouter certains ou repousser ! » Il ne la quitte pas des yeux. Si le fait qu’il soit escort ne va pas la repousser, son vrai métier lui le fera illico. « Vous voulez qu’on aille faire un tour ? Ça sera mieux pour qu’on fasse connaissance, enfin pour parler ! » Il a envie d’en apprendre naturellement plus sur elle mais maintenant il se rend compte qu’il va devoir mentir de A à Z, il n’a pas vraiment le choix même s'il a peur de se faire trahir par son accent s'il ne se concentre pas.

Revenir en haut Aller en bas
❉ i can't see you but I know you're there
avatar
i can't see you but I know you're there

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 25/11/2017
›› Love letters written : 55
›› It's crazy, I look like : Jessica 'hotness' Lowndes
MessageSujet: Re: meeting between an escort and a princess | Marlow Dim 10 Déc - 16:30

meeting between an escort and a princess.
Nikoläi & Marlow.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Sur un pied d’égalité ? Je n’y crois pas trop. Non pas, car je suis une princesse, mais belle et bien, car j’ai besoin de lui, que j’ai recourt à lui pour me sortir d’une situation que j’ai créée par simple état d’âme. Je suis déçue de moi-même. Mais c’est la vie après tout. C’est ainsi. « Enfin je crois que je suis plus basse que vous ! » Lui rétorque-je d’une voix douce, alors que mes yeux se plongeaient dans les siens, admirant ses pupilles et essayant sans doute de lire en lui. Mais ça ne se passe pas ainsi. J’ai besoin qu’on me dise de retourner en arrière de ne pas faire cela. Mais, d’un côté, je n’ai tellement pas envie d’avouer mon mensonge à Ivy. Ça revient à m’abaisser après tout et cela ne me va pas. Ne me plaît pas. Ivy n’est pourtant pas le genre de personne que j’aime fréquenter, c’est étrange alors de vouloir lui montrer que tout va bien. Que je suis heureuse niveau professionnel, mais aussi relationnelle. J’‘aurais pu y a aller seule, mais la connaissant elle aurait fait un truc, quelques choses qui m’aurait ramené à ce moment où je l’ai surpris à coucher avec Ivar. Je pourrais à nouveau sentir mon cœur se briser en plusieurs morceaux. Encore. Je ne peux pas supporter cela et mon être ne pourra pas y survivre. Alors, ça reste une bonne idée, mais une idée clairement gênante, qui me met mal à l’aise. Ne sachant comment me comporter et tout. Alors, je ne sais pas trop quoi dire ou quoi demander, du moins ce fût au début, je parle plus facilement. La preuve je lui ai confié bon nombre de chose ou je n’étais pas forcément obligée d’entrer dans les détails. Je n’ai pas tout révélé, style les Romanov, le mariage forcé, la princesse que je suis. Enfin, je ne suis pas qu’une princesse, ceci n’est qu’un titre, un rang qui me place dans une classe aisée et qui me rends la vie plutôt compliqué à vrai dire. « Je ne sais pas … je trouve que la vie en elle-même est déjà bien pour ma part, dès qu’on a des proches parfait à nos côtés ! » Parfait est un grand mot. Personne ne l‘est, mais ils sont tous loin de cette Ivy. « Puis parfois y a des couacs … comme elle ! » Lançais-je un léger sourire mordant mes lèvres. Comme je le voulais. Je ne sais pas comment je voulais grandir. Mais c’est assez juste. J’ai toujours eu ce que je voulais, même si parfois je devais me plier aux règles de la grand-mère et compagnie. Bien me tenir, sourire à ceux qui t’énervaient. Comme ça aurait été sans ma mère ? Horrible. Largement horrible. Et j’en doute même pas un petit peu. « On va dire ça … même si certaines choses auraient sympathique à éviter … mais je pense qu’on a tous envie d’une autre vie... Mais qu’on ne l’avoue pas ! » Répondais-je en pinçant mes lèvres entres elles, laissant mes pupilles se glisser dans les siennes ou alors elles n’en étaient jamais partis ? Peut-être. Je demande ce qu’il a commandé pour une personne à qui je pense à ce moment même. « Merci beaucoup, vous pouvez demander l’addiction. Enfin tu peux ? » Ajoutais-je. Tu ou vous, je ne sais pas trop sur quel pied danser, mais je le vis bien malgré tout. Je me lève en récupérant ce qu’il m’a laissé prendre. Je ne vais même pas très loin, il est juste dans la même rue que le petit café français. Je souris à Patrick. C’est un sans domicile fixe qui a tout perdu. J’ai souvent parlé avec lui quand je servais à la soupe populaire, puis quand j’ai l’occasion je lui donne quelques choses. J’évite l’argent. Non, pas que ce dernier me manquerait, mais pour éviter qu’il en fasse des choses absurde comme l’alcool ou la drogue. Je parlais et échangeais quelques mots avec ce messieurs ayant une cinquantaine d’année à peu près, puis je reviens à la table, souriante de l’avoir vu sourire, forcément je ne peux pas revenir sans aucun sourire incruster sur mes lèvres. « Tu as pu avoir l’addition ? » Que je demandais en m’installant à nouveau en face de lui tout en espérant qu’il n’est pas payé ou autre. Puis on parle rapidement de mon boulot. « Non, je ne vis pas pour mon travail, j’aime me dégager du temps … » Pas toujours pour moi, mais aussi pour donner du temps aux association, c’est bien de demander de l’argent, d’en donner, mais je préférais aussi être là physiquement et mentalement pour les autres. « Fundraiser, c’est un travail qui aide les associations à recevoir de l’argent, de prévoir des galas et de tout gérer. C’est une sorte de marketing, mais qui fait pas vraiment gagner sa vie, mais plus celle des associations. » Tentais-je d’expliquer avec un large sourire, ce n’est pas toujours simple de le faire, mais ce n’est pas non plus compliqué à comprendre. « Garagiste ça me va … je ne veux pas l’impression avec votre argent ou encore votre métier à couper le souffle. Mais juste par l’amour qu’on sera censée se porter … » Je mords ma lèvre, sans même m’en rendre compte. Car je crois que je commence déjà à stresser. « Oui, c’est un métier comme un autre, si ce dernier vous plaît ! » Lui lançais-je. « Ça sera votre choix ! Après tout l’amour ne choisit pas le portefeuille, mais le cœur ! » Souriais-je à nouveau. « Oui, on peut y aller maintenant que tout est payé. » Je regardais Nemo. « Ça te dit à toi mon beau le parc ? » Lançais-je à mon chien en venant le caresser, il n’avait pas bougé comme souvent. Il était resté à surveiller et à prendre la température. On se levait pour aller dans un parc.
LUCKYRED
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

all these memories seem so old


MessageSujet: Re: meeting between an escort and a princess | Marlow

Revenir en haut Aller en bas

meeting between an escort and a princess | Marlow

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOWN WITH LOVE :: 
 :: Echo park :: au café français
-