Partagez|

I miss you ∞ (Lucien)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
❉ locked hearts and hand grenades
avatar
locked hearts and hand grenades

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 09/11/2017
›› Love letters written : 60
›› It's crazy, I look like : La sublime Ana de Armas
MessageSujet: I miss you ∞ (Lucien) Jeu 23 Nov - 14:41

Lucien & Laly

i miss you  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Il me manque. C’est atroce, il me manque tellement. Ce n'est pas par vagues, c’est constant. Tout le temps, sans répit. Son parfum, son regard, ses caresses et tous ces bons moments qui ne cessent de se répéter en boucle dans ma tête.



Aujourd'hui était le jour de l'anniversaire de son père. Elle avait très envie de frapper à leur maison familiale et de lui sauter dans les bras. Seulement depuis maintenant plusieurs mois Laly s'était volatilisé, ne laissant qu'une lettre ainsi qu'un chèque à ses parents. Probablement parce qu'elle avait peur de faire face à ses parents et de leur annoncer que l'homme dont elle était tombé éperdument amoureuse ne sera désormais plus présent à ses côtés. Peur de leur montrer sa tristesse, sa faiblesse et sa haine. Et elle n'avait surtout pas envie de leur expliquer la principale raison de sa séparation avec Lucien. La famille Rodriguez ont toujours apprécié le jeune homme et cela depuis le premier jour qu'elle leur à présenter. Un homme sérieux, poli et respectueux envers leur fille. Ses parents ne savent pas que Laly n'est plus avec lui et se contente de croire ce qu'elle avait écrit soigneusement sur ce bout de papier leur expliquant qu'elle voulait prendre son envol et vivre son bonheur auprès de ce dernier en partant quelque temps avec lui. De nombreux mensonges hormis la fin de sa lettre où elle leur disait qu'elle l'ait aimaient énormément. Certes, elle a reprit contact avec eux récemment lorsqu'elle a appris que sa petite sœur souffrait d'une tumeur au cerveau, mais elle se contentait de simplement les saluer en restant auprès de Kamilia, la petite benjamine de la famille. Lorsqu'elle apprit la mort de celle-ci c'est son père qu'elle eut au téléphone et elle se souvient de sa voix tremblante lui annonçant cette triste nouvelle. Tenant son portable à la main, elle se décida finalement à lui envoyer un message lui souhaitant un bon anniversaire en ajoutant qu'elle pensait beaucoup à lui. Espérant que ce petit geste de sa part lui fera plaisir.


Souvent sont rares les moments passés devant la télévision, ou bien à rester tranquillement chez elle à se reposer. La jeune femme déteste la solitude et n'aime pas rester enfermer dans ce petit cocon. Le seul moyen pour ne pas se morfondre sur son sort et pouvoir penser à autre chose était de sortir, de prendre l'air et de se changer les idées. Récemment Laly a fait la rencontre d'un homme plutôt charmant. C'était dans le bar dans lequel elle a pour habitude de s'y rendre régulièrement. Il l'avait d'abord accosté, puis ensuite il lui a invité à boire un verre puis quelques autres verres avant de finir par s'embrasser. Rien de plus, rien de moins, seulement un baiser. Cela n'avait pas été désagréable, seulement Laly ne ressentit aucune affection pour lui. Néanmoins, une bonne entente s'était créé entre eux et il avait fini par l'invité à nouveau mais cette fois-ci pas dans un bar, mais dans un endroit bien plus chic : dans un hôtel. Bien évidemment, la jeune femme avait pris le temps de se renseigner de l'endroit où elle avait rendez-vous. C'était en effet un lieu très luxueux. Elle avait alors pris soin de se préparer afin de faire en sorte d'être très élégante. Certes, sa garde-robe n'était pas immense comme toutes ses femmes passant la plupart de leur temps à faire du shopping mais elle y trouvait toujours son bonheur.


Se tenant devant cet hôtel qui était bel et bien hors de prix, elle hésita quelques instants à franchir ses portes. La jeune femme n'a jamais vraiment eu l'habitude de fréquenter de tel endroit seule. Bien souvent elle s'y rendait accompagnée de son ex petit ami. En réalité, elle ne sait jamais senti pauvre à ses yeux, bien au contraire elle avait toujours été bien auprès de lui et il l'avait tout de suite mis à l'aise dans cet univers qui lui était totalement inconnu. Lâchant un léger soupir, elle ne savait pas vraiment ce qu'elle faisait ici. Certes la personne avec qui elle avait rendez-vous allait peut-être lui changer les idées, ou bien pas du tout, mais au fond d'elle, elle avait envie d'oublier sa dernière rencontre avec Lucien. Une soirée riche en émotions et des retrouvailles catastrophique, en oubliant pas la cerise sur le gâteau : un nouvel échec dans sa carrière professionnelle. Admirant la superbe entrée de l'hôtel, elle marchait en direction des ascenseurs. Une fois à l'intérieur de cette petite boîte métallique, elle appuya sur l'étage qui lui avait indiqué l'homme qu'elle était sur le point de rejoindre. Son regard rivé sur son téléphone, elle consulta le dernier message de ce dernier, lui indiquant une nouvelle qui était loin de la ravir. Il annulait la soirée en raison d'un imprévu de dernière minute. Elle leva les yeux en l'air. On ne lui avait jamais faite celle-ci. Soupirant, ce n'était peut-être pas une mauvaise idée, de toute façon, cet homme ne l'intéressait pas au fond. Concentrait sur ce petit objet électronique, elle ne fit pas attention aux personnes qui monter auprès d'elle. Ce n'est lorsque celui-ci s'ouvra qu'elle jeta un bref coup d'œil au numéro lui indiquant l'étage six. Se dirigeant ensuite vers la petite palette en pressant son doigt contre un bouton qui l’amènerait direction la sortie. C'est à ce-moment là que quelqu'un entra rapidement avant que les portes ne se referment et la culbute malencontreusement. Laly en fit tomber son téléphone et elle ne tarda pas un lâcher un soupir lorsqu'elle remarquait que son petit objet qui lui servait quotidiennement avait l'écran cassé. « C'est pas vrai ! » tenant ce dernier entre les mains elle leva son regard vers cette fameuse personne et resta bouche bée. Il s'agissait de Lucien. Habillé avec élégance comme à ses habitudes. Elle resta silencieuse en le regardant. Comme quoi, le destin faisait parfois bien les choses, ou bien dans ses circonstances faisait tout pour qu'ils se rencontrent à chaque endroit où ils mettent les pieds.

© élissan.
Revenir en haut Aller en bas
❉ locked hearts and hand grenades
avatar
locked hearts and hand grenades

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 04/11/2017
›› Love letters written : 120
›› It's crazy, I look like : Nico Tortorella le magnifique.
MessageSujet: Re: I miss you ∞ (Lucien) Dim 26 Nov - 1:55


I miss you
Laly & Lucien

Il me manque. C’est atroce, il me manque tellement. Ce n'est pas par vagues, c’est constant. Tout le temps, sans répit. Son parfum, son regard, ses caresses et tous ces bons moments qui ne cessent de se répéter en boucle dans ma tête.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Après une longue journée de travail et de réunion interminable, Lucien voyait enfin le bout de cette journée interminable qu’il considérait comme la journée la pire de sa semaine. Il avait tout d’abord passé une très mauvaise nuit. Il avait passé la veille la soirée dans un bar avec des potes, un moyen pour lui de leur raconter la rencontre qu’il avait fait quelques jours plus tôt alors qu’il était à un rencard dans un restaurant. Une rencontre qui l’avait marqué et qui l’avait empêché de dormir paisiblement. Revoir Laly, son ex petite amie qui l’avait abandonné dix mois plus tôt, n’avait pas été facile à vivre pour le jeune homme. Il s’était pourtant juré de ne plus penser à elle, pensant avoir fait son deuil quelques semaines plus tôt, mais la revoir réveilla bien trop de souvenirs et de rancœur. Lucien avait pourtant essayé d’oublier ce moment et de faire comme si de rien était, mais à chaque fois qu’il se retrouvait seul, il ne pouvait cesser de penser à la belle brune qui avait partagé sa vie durant quelques années. Il se remémorait en boucle les mots qu’elle avait prononcés alors que tous les deux se trouvaient devant le restaurant. Lucien avait espéré avoir des explications sur la raison du départ de Laly et au lieu de lui raconter la vérité, elle lui avait fait croire que c’était son père qui lui avait demandé de partir. Lucien ne pouvait pas y croire, non, son père ne pouvait pas avoir fait ça à son fils alors que celui-ci comptait la demander en mariage. Non jamais il n’aurait fait ça et Lucien en était persuadé.

C’est à moitié endormis qu’il s’était rendu à sa première réunion du jour, enchaînant les expressos, il avait qu’une envie : retourner se coucher. Chaque minute lui semblait être des heures, chaque heure une éternité. Lorsqu’il termina sa dernière réunion, sa montre affichait dix-huit heures, une bonne heure pour se rendre à son appartement afin de passer une soirée tranquille devant un film, mais le destin en avait voulu autrement. « Mr Tsereli, prendriez-vous un verre avec moi ?» Lucien avait hésité quelques secondes avant de donner sa réponse, deux choix s’offraient à lui. Il pouvait décliner l’offre que cette jeune femme lui avait faite afin de rentrer se reposer ou alors accepter et prendre le risque de rentrer très tard. Bien évidemment, c’est le mauvais choix qui prit le dessus. C’était avec un grand sourire qu’il avait accepté et c’est dix minutes plus tard qu’un liquide transparent descendit dans son œsophage. Le goût de la vodka ne lui avait pas manqué, avec des glaçons ça aurait été meilleur. « Je vais aller chercher quelques glaçons…» Dit-il d’un ton enjoué à la jeune femme qui l’avait invité dans sa chambre d’hôtel pour prendre un verre. La machine à glaçon de l’étage affichait hors service et c’est assez rapidement que Lucien s’avança vers l’ascenseur dont les portes était en train de se fermer afin de s’immiscer à l’intérieur où il fonça par ses gardes contre la personne qui se trouvait déjà dans l’ascenseur, entendant un objet chuter jusqu’au sol et ne manqua pas d’entendre la voix féminine annonçant son mécontentement avant d’observer le téléphone qui se trouvait être brisé. D’un ton désolé tout en levant la tête vers le visage de la jeune femme, il prit la parole. « Je suis navré…» Clignant des yeux plusieurs fois afin d’être sûr de ne pas rêver, il leva les yeux vers le plafond, pensant que ce n’était vraiment pas son jour. Laly se trouvait là, face à lui. Il avait réussi à ne pas la voir pendant dix mois et voilà qu’en une semaine il l’a vu deux fois. « C’est une blague ?» Le destin lui jouait sûrement un tour, ce n’était pas possible. Heureusement que l’ascenseur n’allait pas tarder à s’arrêter à l’étage du dessous.

L’ascenseur trembla légèrement lorsqu’il arriva à proximité de l’étage du dessous et s’arrêta brutalement, les portes restant close. Lucien eu le reflex d’appuyer sur plusieurs touches afin de faire réagir l’ascenseur, mais rien, les portes ne réagissaient pas, la lumière qui éclairait vivement l’ascenseur se mit à faiblir, laissant les deux jeunes gens face à face sans possibilité de quitter les lieux. Lucien eu le reflex de fouiller dans ses poches afin de sortir son téléphone pour prévenir quelqu’un, mais celui-ci se trouvait être absent. Il l’avait laissé dans la chambre ou la jeune femme avec qui il comptait passer la soirée devait l’attendre. « Eh merde !» Dit-il assez fort, donnant un coup sur la porte de l’ascenseur par la même occasion, comme si cela allait les aider à sortir de là.   
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
❉ locked hearts and hand grenades
avatar
locked hearts and hand grenades

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 09/11/2017
›› Love letters written : 60
›› It's crazy, I look like : La sublime Ana de Armas
MessageSujet: Re: I miss you ∞ (Lucien) Jeu 30 Nov - 2:55

Lucien & Laly

i miss you  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Il me manque. C’est atroce, il me manque tellement. Ce n'est pas par vagues, c’est constant. Tout le temps, sans répit. Son parfum, son regard, ses caresses et tous ces bons moments qui ne cessent de se répéter en boucle dans ma tête.



La vie n'est pas simple, loin de là. Nous sommes tous confronter à faire de nombreux choix. Des choix que nous ne sommes pas fières ou bien des choix que nous ne sommes pas prêtes à faire. Nous essayons de nous contenter d'avancer et de faire comme ci tous nos moments douloureux que nous avions vécus sont loin derrière nous. Seulement ceci est totalement faux. Laly donnerait tout pour revivre ces moments avec ces personnes qui lui manquent. Faire comme ci ses rêves deviennent réalités. Lâchant un léger soupir, elle ignorait totalement ce qu'elle allait pouvoir faire de sa soirée pour se changer les idées. En vérité, on ne lui avait jamais posé un lapin comme venait de faire l'homme avec qui elle avait rendez-vous ce soir. Elle n'avait pas envie de rentrer seule chez elle à se morfondre sur son sort, non loin de là, elle avait un besoin fou de penser à autre chose, de s'évader l'espace d'un petit instant.

Puis parfois, les personnes qui nous manquent font leur apparition au moment où on s'y attend le moins. Malgré les nombreux hôtels, il avait fallu qu'elle se retrouve au même endroit et à la même heure que lui. Elle avait du mal à y croire. Se retrouvant de nouveau face à Lucien. Celui-ci, ne tarda pas à faire remarquer son mécontentement de revoir pour une deuxième fois la jeune femme. Quant à Laly, elle n'avait désormais qu'une seule hâte : que les portes de cette petite boîte métallique s'ouvrent très rapidement. Elle se sentait incapable de décrocher le moindre mot. Probablement, parce qu'importe ce qu'elle dise, ses paroles ne sont que des mensonges aux yeux de son ex petit ami. L'observant discrètement, elle resta figeait sur place. Soudainement, des secousses se firent sentir sous leurs pieds avant que l'ascenseur ne cesse brutalement de fonctionner. Le jeune homme qui se tenait face à elle, eu le réflexe d'appuyer sur plusieurs touches mais en vain cela ne faisait pas réagir la petite boîte métallique et les portes restées close. La lumière au-dessus d'eux commencer à s'affaiblir peu à peu. Machinalement, Laly essayait d'allumer son téléphone, mais celui-ci étant tombé quelques instants plus tôt ne fonctionnait plus. Lucien exprima sa colère en donnant un coup fort contre les portes. Mais malheureusement ceci était loin de les aider à sortir de là. Ils se retrouvaient désormais coincés, totalement coincées dans ce petit endroit confiné. Laly s'appuya contre la rembarre tout en soupirant légèrement. Son cœur se mit à battre de plus en plus fort et son souffle s’accéléra. Elle essayait de fermer ses yeux pensant que cela arrangerait les choses, la faisant oublier l'endroit dans lequel elle se situait, seulement cela ne fonctionnait pas. La jeune femme n'avait jamais aimé se retrouver dans de petits endroits. En réalité elle garde un mauvais souvenir. Lorsqu'elle était enfant, elle était souvent gardée par une amie à ses parents. Seulement celle-ci ne supportant pas vraiment les enfants, et ce jour-là ayant besoin de tranquillité, elle proposa à la petite fille de jouer à cache-cache. Mais, elle était loin de se douter que ceci n'était qu'une ruse avant de se retrouver coincée dans un cagibi étroit et sans lumière. Elle est restée ainsi durant des heures. À la fois apeuré, elle a très rapidement perdu patience et s'est très vite affolée. Un vague souvenir qui pourtant à ce moment précis la rattrapait à grand coup de fouet en plein visage. Se laissant glisser le long des parois de l'ascenseur, elle s'assit au sol et durant un instant elle avait oublié qu'elle se trouvait en présence de Lucien. Elle essayait de contrôler peu à peu sa respiration tout en se rassurant sur le fait qu'elle n'était pas seule. Certes, la présence de cette personne n'était peut-être pas la meilleure idée et elle savait qu'il n'avait certainement pas envie de rassurer une femme qui l'avait énormément fait souffrir en partant du jour au lendemain sans lui donner quelconques explications. « Il .. il faut qu'on sorte d'ici » lâchait-elle avant de diriger son regard vers lui. La lumière au-dessus d'eux n'allait pas tarder à s'éteindre et elle ne voulait pas imaginait le nombre de temps qu'elle va devoir passer dans cet ascenseur et surtout dans le noir complet. « Je ... je sais que tu n'as pas envie de me parler, mais est-ce que tu peux t'asseoir à côté de moi ? » Elle posa cette question d'une voix très calme. Elle ne savait pas s'il allait venir auprès d'elle, mais à ce moment précis elle avait besoin de sentir quelqu'un à ses côtés, de sentir ce besoin d'être rassurée.



© élissan.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

all these memories seem so old


MessageSujet: Re: I miss you ∞ (Lucien)

Revenir en haut Aller en bas

I miss you ∞ (Lucien)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOWN WITH LOVE :: 
 :: Triangle platinum :: chateau marmont
-