Partagez|

[DUNCAN] BANG

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
❉ i can't see you but I know you're there
avatar
i can't see you but I know you're there

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 17/11/2017
›› Love letters written : 146
›› It's crazy, I look like : Rachael Taylor
MessageSujet: [DUNCAN] BANG Jeu 23 Nov - 8:03

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Big bang théory ».

FT. DUNCAN

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

La jeune femme se contempla dans le miroir, cette fois-ci elle ne le laisserait pas filer. Voilà plusieurs jours, que Duncan l'esquivait, ne répondant que trés peu à ses messages, ou reculant toutes ses invitations, hors, cette fois-ci, elle avait mit au point un stratagème, des affaires qu'elle aurait soit disant à lui rendre, qu'il aurait oublié chez elle la dernière fois. Evidemment ce n'était qu'un énorme mensonge, un de plus pour l'attirer dans ses filets. Il ne fallait pas être devin pour savoir que si un homme vous esquivez c'est qu'il avait rencontré quelqu'un d'autre, or, Joey se fichait pas mal de la fille en question, ne sachant de toute façon pas de qui il s'agissait, tout ce qu'elle voulait, c'est que le jeune homme revienne auprés d'elle. Tout avait été convenu entre eux, pas de fleurs, pas de mots doux et pas de sentiments, et malgré elle, bien qu'elle ne le lui avouerait jamais, elle commençait à s'attacher indéniablement à lui. Joey connaissait les points faibles du jeune homme, et savait aisément comment le faire succomber pour l'avoir pratiqué de nombreuses fois. La trentenaire avait enfilé un corset noir et des portes jarretelles de la même couleur, sachant que son amant les appréciait particulièrement. Lorsqu'elle entendit qu'on sonnait à la porte, elle devina aisément qu'il était déjà là. La blondinette enfila alors un simple peignoir en soie blanche, afin de recouvrir à peine sa tenue quelque peu osée, et entreprit de lui ouvrir la porte.

Si Bobbie la voyait, elle ne reconnaîtrait certainement pas sa soeur, elle n'avait d'ailleurs pas encore eu le temps d'aborder le sujet avec elle, il faudrait qu'elle pense à le faire plus tard. Ouvrant la porte, Joey adressa un sourire enjôleur au jeune homme:

-Duncan ! Quel plaisir de te voir. Entres.

Joey se décala afin de laisser le jeune homme entrer dans son appartement.

(c) ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
✮ coup de coeur du mois
avatar
coup de coeur du mois

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 17/09/2017
›› Love letters written : 894
›› It's crazy, I look like : alex hogh andersen
MessageSujet: Re: [DUNCAN] BANG Jeu 30 Nov - 14:46


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Joey & Duncan.
I don't wanna go there, We should never go there, Why you wanna go there ? I guess I gotta go there.
by. WILD HEART.

Plusieurs jours, que l’on peut parfaitement compter en semaines. La fuyant, ne répondant pas à ses messages, ne lui laissant même pas le choix finalement. Marquer une pause, essayer de se recentrer. Puis le retour d’Annette, réveiller les blessures qu’il essayait tant bien que mal d’enfouir au fond de son cœur. Il lui avait dit oui, elle demandait son amitié, il n’avait pu lui refuser, comme il n’avait jamais rien pu refuser à Annette. Sam, une autre histoire. L’écart de trop, il l’avait embrassé, elle l’avait repoussé, et en soit, il comprenait parfaitement sa décision. Putain, si tout pouvait aussi simple qu’avec Emily !
Voilà qu’elle ne lui a pas laissé le choix. Des affaires à venir chercher ? Ne pas éveiller les soupçons d’une relation adultère. A peine a-t-il le temps de sonner à la porte de la belle blonde qu’elle lui ouvre. Le sourire qui se dessine sur ses lèvres veut en dire long. Elle lui a menti, et ça, il l’a bien compris. Il secoue la tête. « Tu n’es pas croyable ! » Qu’il articule tout en prenant tout de même soin de regarder la tenue dans laquelle elle est venue l’accueillir.

Dire qu’il aurait du mettre fin à toute cette histoire depuis un très long moment. Joey, femme mariée. Et même si au départ elle représentait l’interdit, il ne pouvait à présent plus cacher son attachement face à la blonde incendiaire dans sa si simple tenue. Alors oui elle lui donne envie, oui à cet instant en la voyant ainsi il pourrait lui faire l’amour, comme ils savent si bien le faire. Mais Sam, l’image d’elle le repoussant est encore dans sa tête. Joey, Sam, deux femmes, deux opposés, et pourtant, sur un quasi même pied d’égalité. « Je suppose que je n’ai rien oublié chez toi. » Qu’il conclut avant de sortir une cigarette de son paquet. « Ça ne te dérange pas que je fume ? » Sans forcément attendre sa réponse, il l’allume.

on se reprend:
 
Revenir en haut Aller en bas
❉ i can't see you but I know you're there
avatar
i can't see you but I know you're there

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 17/11/2017
›› Love letters written : 146
›› It's crazy, I look like : Rachael Taylor
MessageSujet: Re: [DUNCAN] BANG Ven 1 Déc - 9:17

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Big bang théory ».

FT. DUNCAN

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le silence du jeune homme avait été difficile à encaisser pour elle, aprés celui de son mari elle devait faire face à celui de son amant et si elle pouvait elle enverrait tout valser. Mais voilà, Joey était une femme, entière, et avec elle c'était toujours tout ou rien et en l’occurrence elle n'était pas prête à baisser les bras, comptant bien récupérer le jeune homme. Alors, Joey avait mit au point un stratagème, des affaires à venir récupérer chez elle, une tenue affriolante et n regard langoureux comme elle savait si bien le faire. En règle général c'était quelque chose qui faisait toujours de l'effet à Duncan et elle espérait que cette fois-ci ne dérogerait pas à la règle. Lorsqu'elle l'entendit sonner à la porte, elle lui ouvrit sans aucune gêne pour la tenue dans laquelle elle se trouvait tandis qu'il comprenait rapidement qu'elle lui avait mentit. Peu importe, c'était peu louable mais Joey s'en fichait éperdument.

-Je suis une femme pleine de ressource, ce n'est pas pareil !


Elle se décala doucement pour le laisser entrer et elle le vit pénétrer chez elle, sortant une cigarette. Il n'attendit pas son consentement et s'en grilla une, de toute façon elle ne lui avait jamais interdit de fumer chez elle, mais l'odeur de la cigarette la ramener souvent des années en arrières, alors que la fumée prenait une place permanente dans le petit appartement de leurs mères. Fumée de cigarette, poudre de cocaïne et cadavre de bouteilles avaient été son quotidien à l'époque et aujourd'hui elle souhaitait plus que jamais s'éloigner de tout ça.

-Non effectivement, mais j'en avais marre de ce silence Duncan.


La trentenaire s'approcha de lui, posant une main sur le bras du jeune homme, le forçant ainsi à se tourner vers elle, plongeant son regard dans le sien.

-Ecoute je ne suis pas dupe, tu crois que je ne sais pas qu'une femme se ache derrière tout ça ? Je ne supporterais jamais de passer en deuxième place. Alors si tu veux qu'on arrête je préfère le savoir.



(c) ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
✮ coup de coeur du mois
avatar
coup de coeur du mois

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 17/09/2017
›› Love letters written : 894
›› It's crazy, I look like : alex hogh andersen
MessageSujet: Re: [DUNCAN] BANG Lun 4 Déc - 16:55


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Joey & Duncan.
I don't wanna go there, We should never go there, Why you wanna go there ? I guess I gotta go there.
by. WILD HEART.

Ce qui a plu à Duncan la première fois qu’il a posé les yeux sur la trentenaire ? Son assurance, cette vivacité, le fait qu’elle ne se laisse absolument jamais marcher sur les pieds. Elle lui a tenu tête, au début, les cinquante premières minutes avant qu’elle ne succombe à son charme, à l’arrière de la voiture de ce dernier. Ce n’était que pour une nuit, une simple et sauvage soirée. Voilà que les mois s’enchaînaient et qu’elle prenait sa place dans son cœur. Une place douloureuse, une place de choix. Elle qui avait réussi à le tenir près de lui jusqu’à récemment.
Alors il la regarde, il fume sa cigarette sans dire le moindre mot. Son corps lui hurle de lui sauter dessus, tandis que son esprit, et son cœur lui demande de mettre fin à cette histoire. Parce que ça ne suffit pas qu’Annette soit revenue ? Parce que ça ne suffit pas que Sam lui demande d’être irréprochable ? Parce qu’il doit en plus stopper cette relation ? Est-il possible, dans notre monde actuel qu’un homme puisse aimer deux, voir même trois femmes ? « Parce que je n’ai pas la seconde place dans ton petit ménage à trois ? » La reprend-il, un point agacer par ce qu’elle vient de lui dire. Punaise qu’elle est désirable ! Là maintenant, si son corps prenait le dessus, il lui arracherait le fin peignoir qu’elle a sur les épaules. La tournerait face au plan de travail de sa cuisine et la baiserait comme jamais. Il s’approche d’elle, à tel point qu’il peut sentir le frisson monter dans le corps de la blonde lorsqu’il passe son index sur sa joue.
Pour l’instant, place à une belle séance de joute verbale entre deux caractères qui jamais ne laisseront le dernier mot. Il tire une nouvelle taffe de sa cigarette, qu’importe qu’elle aime ou non ce qu’il est entrain de faire. « Il y a certaines choses Joey que je préfère que tu ne saches pas. » Lui répond-il une nouvelle fois avant de se reculer. De lui tourner le dos et de s’avancer en direction du salon. « Je n’ai pas envie de te faire du mal. »


Revenir en haut Aller en bas
❉ i can't see you but I know you're there
avatar
i can't see you but I know you're there

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 17/11/2017
›› Love letters written : 146
›› It's crazy, I look like : Rachael Taylor
MessageSujet: Re: [DUNCAN] BANG Mar 5 Déc - 8:01

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Big bang théory ».

FT. DUNCAN

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Joey avait toujours eu du tempérament, peut être étais-ce les bas fonds de L.A qui l'avait forgé ainsi, mais Duncan n'était pas en reste non plus. Deux caractères explosifs qui s'affrontaient parfois, comme à ce moment là. La première fois qu'il l'avait séduite, elle s'était jurée que ça ne se produirait qu'une fois, qu'une écartade dans un mariage ce n'était pas grave, mais l'écartade était devenu peu à peu une relation adultère. Dans ses moments de doutes, Joey se torturait les méninges, mais à ce moment là elle ne doutait pas, elle voulait que le jeune homme lui revienne c'était la seule chose dont elle était réellement sûre. Il fume, tandis qu'elle le fixe, bras croisés sur sa poitrine, ça ne l'amuse pas du tout et à ce moment là il est même entrain de l'énerver, elle le sent, cette adrénaline qui monte en elle, mais la jolie blonde le sait, elle ne doit pas laisser sa rage prendre le dessus, sinon, ils n'en finiraient plus de se battre. Pourtant, la phrase du jeune homme la fait quelque peu se radoucir, bien sûre, qui est elle pour lui demander des comptes ? Elle qui est mariée et qui joue les femmes bafouées. Elle murmura alors:

-Ca c'est un coup bas.


Il n'a pas tord, mais ça la ramène quelque peu à la réalité, aprés tout, s'il s'éloignait d'elle, s'il se trouvait quelqu'un, est-ce que ça n'arrangerait pas tous ses soucis ? Si, bien sûre que si. Mais Joey a du mal à se résigner et surtout à accepter la situation, parce qu'il prend de plus en plus de place dans sa vie et que son coeur est entrain de changer la donne. Il s'approche d'elle et Joey ne cille pas, ne recule pas, tandis qu'il pose son index sur sa joue, à quoi joue t-il encore ? Elle fronça alors les sourcils, tandis qu'il tire une nouvelle fois sur sa cigarette.

-Trés bien, alors je ne veux rien savoir. En revanche ne me prends pas pour une cruche s'il te plait. Si tu ne me donnes de nouveaux plus signes de vie alors j'en conclurais que cette fois-ci ce sera réellement terminé.


Ca au moins, c'était un point sur lequel elle ne reviendrait pas. Qu'il ai sa vie privé certes, mais qu'il l'écarte ainsi elle ne le supportait pas, alors elle préférait mettre les points sur les i une bonne fois pour toute. Il lui tourne le dos, part dans le salon, et comme toujours lorsqu'elle est blessée, elle sort les griffes Joey.

-Me faire du mal ? Enfin Duncan, ce n'est pas comme si nous étions ensemble.


Joey retira son peignoirs, dévoilant ainsi entièrement sa tenue, puis, décide d'abattre alors sa dernière carte, ne comptant pas se disputer toute la soirée avec lui. Elle lui laisse le choix, soit de rester soit de partir.


-Bon j'imagine qu'on doit t'attendre alors ... Je te raccompagnes à la porte ?



(c) ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
✮ coup de coeur du mois
avatar
coup de coeur du mois

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 17/09/2017
›› Love letters written : 894
›› It's crazy, I look like : alex hogh andersen
MessageSujet: Re: [DUNCAN] BANG Mar 5 Déc - 16:34


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Joey & Duncan.
I don't wanna go there, We should never go there, Why you wanna go there ? I guess I gotta go there.
by. WILD HEART.

Pour Duncan, la meilleure défense reste sans doute l’attaque, d’autant plus lorsqu’il est en compagnie de la belle blonde. Et encore une fois, c’est ce qui l’avait inévitablement attirée dans ses filets. Joey avait cet excès de confiance en elle, elle respirait la réussite, la vie parfaite, avec ce secret qu’ils gardaient tout les deux. Un secret qui pourrait la mettre bien plus bas. Alors si parfois il jouait, si au début il la faisait chanter, bien rapidement l’idée qu’elle ait un mari lui passait par-dessus la tête. Lorsqu’ils étaient ensemble, elle lui appartenait et rien de plus.
Alors elle marronne. Ce pic, cette insistance quant à la situation dans laquelle il est. N’hésitant pas lui remettre les pieds sur terre et les idées en place. Il ne faut pas oublier, qu’en un claquement de doigts leur pseudo relation pouvait voler en éclat. Il affiche un sourire, provocateur qu’il est. Tout en prenant grand soin de terminer la cigarette qu’il tient entre ses lèvres. « Et si l’inverse se présente ? Devrai-je comprendre qu’avec le Sénateur tout va mieux ? » Elle se veut cinglante ? Il attaque là où ça fait mal. Parce que même s’ils vivent une passion interdite, Duncan est accroché, Duncan est perdu, un peu plus encore lorsqu’elle se présente dans cette tenue. Et Sam qui ne veut plus le voir. Son visage lui revient brutalement en tête au même moment que Joey lui rappelle qu’ils ne sont pas ensemble.

Duncan n’est pas méchant, il n’a pas un mauvais fond. Il ne veut pas faire de mal, encore moins aux personnes qu’ils portent dans son cœur. Mais apparemment ses agissements le trompent. Annette, Joey et maintenant Sam. « Tu as raison nous ne sommes pas ensemble. » Alors que son regard se pose inévitablement sur la main ornée d’une magnifique bague de mariage. Le temps d’un court instant, et sans le comprendre, il se demande simplement ce qu’il fait là, pourquoi ils font ça. Puis, tout aussi rapidement que cette supposition lui est arrivée en tête, il s’approche d’elle, passe sa main derrière la nuque de la belle blonde et, brutalement pousse son visage au sien afin que leurs lèvres viennent échanger un baiser passionné.



Revenir en haut Aller en bas
❉ i can't see you but I know you're there
avatar
i can't see you but I know you're there

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 17/11/2017
›› Love letters written : 146
›› It's crazy, I look like : Rachael Taylor
MessageSujet: Re: [DUNCAN] BANG Jeu 7 Déc - 8:26

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Big bang théory ».

FT. DUNCAN

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Il la piquait, mais Joey n'était pas femme à se laisser faire, ce n'était pas son genre de se laisser marcher sur les pieds, encore moins par un homme, aussi séduisant soit-il. Ils avaient ce secret commun, s'il était découvert, nulle doute que les paparazzis se feraient une joie d'étaler sa vie sentimentale dans les journaux et c'est ce qu'elle voulait éviter par dessus tout. Elle ne voulait pas que ça puisse toucher Bobbie, sa soeur, celle-ci ne supporterait pas de voir les torchons que l'on pouvait écrire sur sa grande soeur, pas risquer de perdre son mari. Parce que malgré tout, il était là aussi, et Joey se sentait partager. Au début, elle pensait que Duncan jouerait simplement le rôle de l'amant, qu'ils se verraient de temps en temps et qu'ils finiraient pas s'éloigner naturellement l'un de l'autre, elle n'avait pas prévu que les sentiments s'en mêleraient. Il termina sa cigarette, reprenant son air provocateur et elle détestait ça. La jeune femme détestait cette facette de lui, celle qu'il revêtait lorsqu'ils se disputaient, et du tac o tac, elle renchérit alors:

-Arrête, tu sais trés bien que c'est plus compliqué que ça.


Duncan n'était pas dans le faux, mais c'était plus compliqué. Elle se voyait mal évincer le jeune homme de sa vie maintenant , elle n'était pas sûre d'en être capable à vrai dire. Et pour le moment, tant qu'on lui laissait encore le choix, tant que ça restait secret, elle n'avait pas de quoi se poser la question. Ils n'étaient pas ensemble, ne se devaient rien et pourtant c'était tout comme. Joey avait du mal à encaisser qu'il puisse y avoir d'autres femmes dans sa vie même s'il était dans la logique des choses qu'il rencontre quelqu'un et qu'il fasse sa vie à son tour. Elle suivit le regard du jeune homme sur la bague qu'elle portait à son doigt et, Joey s'approcha de lui, passant sa main dans les cheveux du jeune homme:

-Tu prends une place importante dans ma vie et tu le sais.


Tout ça ne menait à rien, elle le savait, mais elle lui disait pourtant la stricte vérité. Puis finalement, il rompit la distance qui les séparait, posant ses lèvres sur les siennes. Joey sentit des frissons lui parcourir l'épiderme et elle n'aurait voulu rompre cet échange pour rien au monde. Elle se sentait mieux, lorsqu'il était là, prés d'elle, ses lèvres contre les siennes.

[hide]Alors, instinctivement, elle l'attira jusqu'à sa chambre. Maintenant qu'elle l'avait pour elle, au moins pour ce soir, elle comptait bien en profiter. Il était hors de question qu'il s'échappe maintenant. Le poussant doucement sur le lit, elle murmura alors:


-Tu es conscient que tu ne peux plus partir maintenant ?



(c) ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
✮ coup de coeur du mois
avatar
coup de coeur du mois

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 17/09/2017
›› Love letters written : 894
›› It's crazy, I look like : alex hogh andersen
MessageSujet: Re: [DUNCAN] BANG Lun 11 Déc - 16:24


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Joey & Duncan.
I don't wanna go there, We should never go there, Why you wanna go there ? I guess I gotta go there.
by. WILD HEART.

Le tourbillon de ses sentiments. Le tourbillon infernal que prenait à présent sa vie. Annette qui refait surface, Sam qui le délaisse complètement, Joey, la mariée. Autant le dit, il lui est complètement impossible de pouvoir s’en sortir. Il n’a jamais pensé être un jour attaché à autant de personnes, encore moins de trois femmes complètement différentes. Si l’une des douce, l’autre est sauvage et la troisième sait absolument ce qu’elle désire ou ce qu’elle ne veut absolument pas. « Et ça n’ira pas en s’arrangeant. » Car oui, plus le temps passe et plus le voile qu’ils se sont tout les deux mit s’envole. Viendra le jour où tout le monde sera au courant, il ne paye pas cher de sa peau, Sam, le Sénateur, les journalistes, son boulot à Erotica. Même si en y pensant, Asher en rigolerait, Bash aussi très certainement.
Lorsqu’elle commence à lui ouvrir son cœur, le sien s’emballe, il palpite, plus fort que de raison. Parler de sentiment, il n’en a jamais été question entre eux. C’est d’ailleurs peut-être pour ça qu’il préfère l’embrasser plutôt que de la laisser poursuivre, ou même encore, devoir à son tours lui ouvrir les portes.
C’est une fois dans la chambre qu’il termine sur le lit. Ses sourcils se froncent. Cette chambre, qu’il a visité une bonne cinquantaine de fois. « Joey, la liberté est quelque chose à laquelle je tiens énormément ! » Dit-il en lui souriant, moqueur, enjôleur. Il s’empare de ses mains et la force à se rapprocher de lui. Debout, face à lui, il caresse ses cuisses. Elles sont douces, sa peau sent incroyablement bon. Alors il ferme les yeux, enfouit son visage sur le bas de son ventre et prend une profonde inspiration. « Tu as pensé au jour où tout viendrait à se savoir ? » Il n’est pas stupide, encore moins fleur bleue, et aussi bien elle, que lui, savent que tôt ou tard cette histoire leur coutera cher.




Revenir en haut Aller en bas
❉ i can't see you but I know you're there
avatar
i can't see you but I know you're there

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 17/11/2017
›› Love letters written : 146
›› It's crazy, I look like : Rachael Taylor
MessageSujet: Re: [DUNCAN] BANG Ven 15 Déc - 14:38

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Big bang théory ».

FT. DUNCAN

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Il avait raison, la situation s'empirerait trés certainement au fur et à mesure, mais était-elle obligée d'y réfléchir maintenant ? Joey ne prenait jamais de décisions avant d'être mise devant le fait accomplie. Elle savait que lorsque la vérité serait découverte, ce serait une catastrophe, un cataclysme absolue, mais pour le moment elle voulait simplement profiter des instants qui leur restait, car ce serait certainement de courtes durées, trop courtes au goût de Joey.

-J'en suis consciente.


Sa liaison pouvait lui coûter son mariage, sa maison, sa réputation, l'enjeu de sa carrière aussi, même si son travail elle ne le devait qu'à elle. Il y'avait trop de chose qui entrait en jeu et pourtant ça ne suffisait pas à l'arrêter, à lui faire retrouver la raison. Joey se livre, même un peu trop, mais fort heureusement il met un terme à cet échange sentimental et ce n'est pas plus mal, elle n'a pas envie de prononcer des mots trop fort. La jeune femme croisa les bras:

-je ne tiens pas à t'enlever ta liberté. Je veux juste être au courant lorsqu'une autre femme t'arracheras à moi.


Il caresse alors ses cuisses et Joey ne peut s'empêcher de frissonner, ne le quittant pas des yeux. Il ferme les yeux et tendit qu'il inspire son odeur, son corps se tends comme un arc, il la torture. Joey soupira alors légèrement:


-Je n'ai pas envie d'y penser pour le moment. C'est mal de vouloir profiter de l'instant présent tu crois ?



(c) ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
✮ coup de coeur du mois
avatar
coup de coeur du mois

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 17/09/2017
›› Love letters written : 894
›› It's crazy, I look like : alex hogh andersen
MessageSujet: Re: [DUNCAN] BANG Mar 19 Déc - 16:14


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Joey & Duncan.
I don't wanna go there, We should never go there, Why you wanna go there ? I guess I gotta go there.
by. WILD HEART.

Son odeur, sa douceur, la fermeté de ses paroles. Il sent les frissons lui parcourir le corps alors qu’il soupire. La tête placée sur son bas ventre. Cet instant, ces instants qu’ils passent ensemble, tout est clair, ou tout du moins, tout le semblait. Tout le semblait jusqu’à dernièrement. Jusqu’à ce qu’ils en viennent presque à jalouser les autres personnes qu’ils fréquentent. Joey la femme mariée, Duncan le bon vivant.
Il se décale, ses mains posées sur ses cuisses, il ne veut pas relâcher l’étreinte qu’il a. Il ne veut pas laisser tomber l’emprise qu’il possède sur elle. Parce qu’à cet instant, il aimerait ne penser qu’à elle et non aux conséquences de la révélation de cette liaison. « Si seulement… » Prêt à parler, il se retient finalement. Décide de se lever du lit et de lui faire à présent face. Il soutient son regard, essayant de trouver une faille, quelque chose, la corde sensible. Il aimerait qu’elle le déteste, il aimerait finalement ne jamais l’avoir connu. Parce qu’avant ça, avant que les sentiments, avant Sam, avant même Annette, tout était si simple. Pourquoi faut-il que les femmes embourbent les esprits des hommes ? Êtres faibles qu’ils sont. « A chaque fois que nous le faisons c’est mal Joey. C’est toujours mal. » Il tient son regard, un peu plus encore. Il la détaille, dans les moindres coins de son visage. Son index caresse sa joue, puis son cou, sa clavicule. Il tremble. « Si tu m’avais demandé de tout quitter pour toi, je l’aurai fait. » Soutenant le passé, parce que par le passé, il aurait tout quitté pour elle, le fougueux Duncan, par le passé. « Si je te demande de tout quitter pour moi, tu le ferais ? » Et ça, ça il connaît la réponse. La difficile réponse qu’elle pourrait lui donner.


Revenir en haut Aller en bas
❉ i can't see you but I know you're there
avatar
i can't see you but I know you're there

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 17/11/2017
›› Love letters written : 146
›› It's crazy, I look like : Rachael Taylor
MessageSujet: Re: [DUNCAN] BANG Dim 24 Déc - 15:33

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Big bang théory ».

FT. DUNCAN

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Allongée sur le lit, Joey passe doucement sa main dans les cheveux de Duncan, allongé sur son bas ventre, elle profite de sa présence auprés d'elle car elle sait que ça ne durera pas éternellement. Arrivera un jour où elle devrait faire un choix, or, elle n'était pas prête à le faire maintenant, car elle n'était pas vraiment sûre de l'issue qu'elle choisirait. Mais finalement, quel avenir y'aurait-il avec le jeune homme ? C'était un coureur, un homme qui aimait les femmes, elle ne pourrait jamais donner d'enfant à qui que ce soit, ça ne marcherait pas. A ce moment là, elle profite simplement de l'étreinte qu'il lui donne, Joey ne demande rien de plus parce qu'elle n'est pas en droit de demander quoique ce soit de toute façon. Alors, elle ne dit rien lorsqu'il se lève, lui aussi est pensif et cette situation ne les menait à rien de bon. Peut être étais-ce le moment de se dire au revoir définitivement, mais en était-elle réellement capable ? Elle n'en était pas sûre. Pouvait-elle le contredire lorsqu'il lui affirme que leur liaison est mal ? Non, alors, elle ne le fait pas. Joey se contente de se redresser, s'asseyant sur le lit, portant son regard dans le sien, parce qu'elle n'a jamais baissé son regard face à lui et parce qu'elle soutiendrait toujours les iris de Duncan, la jeune femme acquiesça légèrement.


-Tu as raison.


A quoi servait-il de le contredire ? A rien. Il passa ses doigts le long de son visage, de son cou, et Joey se sent frissonné. Oui, avant peut être, mais il n'avait jamais été question de ça entre eux, ils avaient toujours mit un point d'honneur à éviter toute relation sérieuse entre eux, et aujourd'hui ?

-Peut être, mais je ne te l'ai jamais demandé parce qu'on s'était mit d'accord Duncan.


Elle fronça légèrement les sourcils lorsqu'il lui retourna la question. Joey ne pouvait pas lui donner la réponse qu'il espérait, elle aimait toujours son mari et même si des sentiments pour Duncan commençaient à pointer le bout de leur nez, elle devait les faire taire, ça ne mènerait à rien de bon . Finalement que connaissait le jeune homme d'elle ? Il ne connaissait pas son passé, ni tout ce qu'elle avait du faire pour en arriver là.

-Tu sais bien que non. Je ne peux pas te donner ce que tu attends, alors, tu as peut être raison, peut être est-ce le moment de mettre fin à notre relation.


Joey n'en avait pas envie, et s'ils n'avaient pas eu cette discussion elle aurait continué à enfouir dans un coin de sa tête qu'un jour tout serait découvert, Duncan la ramenait bien trop vite à la réalité.


(c) ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

all these memories seem so old


MessageSujet: Re: [DUNCAN] BANG

Revenir en haut Aller en bas

[DUNCAN] BANG

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOWN WITH LOVE :: 
 :: Airport area :: nothing like home
-