Partagez|

Song for you w/Rina

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
❉ my way home is through you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 01/11/2017
›› Love letters written : 56
›› It's crazy, I look like : C.M.M
MessageSujet: Song for you w/Rina Mer 22 Nov - 23:13

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Call it what you want

Rina & Penny

Song for you

 
Ce soir tu es seul. Tu n'as rien prévu, sauf peut-être de te faire à manger, si tu trouve le courage de te lever de ton lit. Tu es une vraie loque, tu es étendu sur ton édredon, ton regard fixe la vitre donnant sur une rue. Il est très vite attiré par le lampadaire qui vient de s'allumer, tu réalises alors que la nuit est tombée, mais sans vraiment le capter tes pensées repartent de nouveau vers de nouvelles horizons. Elles se concentrent sur les bruits t'environnant. La machine à laver par exemple, plus particulièrement son tambour qui t'avertis que dans moins d'une demi-heure ton linge sera fin prêt pour le sèche-linge. Tu te dis que tu vas attendre que l'alarme sonne... mais un autre son attourdissant nourris tes oreilles. Tu plisses les yeux et devine que c'est celle des pompiers.

Tu pourrais avoir une curiosité mal placé et aller voir par la fenêtre ce qui se passe... Mais cette appétence est aux abonnés absents. Ce n'est pas comme si tu pouvais aider... Ce n'est plus ton job. Tu détournes ton regard, pour le poser sur la table de nuit, plus précisément sur ton smartphone, qui hasardeusement se met à vibrer. Surpris tes yeux s'agrandissent légèrement. Une photographie apparaît sur l'écran. Un sourire mince se dessine sur ton visage, tu prends une grande inspiration puis t'oblige à te bouger et attrape ton téléphone pour découvrir le sms de ton amie : Rina, qui te propose de la rejoindre chez elle pour une soirée jeux-vidéo. C'est simple comme bonjour de paraître enjoué par message, tu ne te dis pas ça parce que tu n'as pas envie de la voir, mais c'est parce que c'est toujours facile de cacher ses émotions à travers des écrans. Tu te relèves, fixe le mur le temps de quelques secondes. "Allez Penny, ne joue pas ton froussard !" Tu files dans ta salle de bains pour passer le douche, pour ne pas sentir le perdant. Tu enfiles les premiers vêtements que tu trouve puis sors de ton appartement rejoindre celui de ta meilleure amie. Avant de sonner à sa porte tu pars chercher un pack de bière au coin de sa rue. Marche jusqu'à sa porte de son immeuble et sonne à l'interphone. "Hey devine qui c'est ?" dis-tu avec un ton joyeux, bien qu'au fond tu es vide... totalement vide, mais pour elle tu pourrais tout les efforts du monde, elle est un peu devenue ta famille depuis ton retour.

Revenir en haut Aller en bas
❉ the search for something more
avatar
the search for something more

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 22/10/2017
›› Love letters written : 163
›› It's crazy, I look like : Jamie Chung
MessageSujet: Re: Song for you w/Rina Jeu 23 Nov - 0:09


CALL IT WHAT YOU WANT
Penny & Rina

«Le rôle d'une vie. Être soi. Trouver le ton juste. La petite voix intérieure.
C'est finalement la chose la plus difficile dans l'existence d'un homme que d'endosser sa propre peau jusqu'au bout, de se trouver, vraiment, de ne pas se mentir. »
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Nao dormait paisiblement, ses paupières s’étaient closes après qu’elle eut pris avec difficulté et non sans opposition son traitement pour la nuit. Comme chaque soir, Rina était restée à son chevet bien que lessivée par cette journée de travaille bien rempli, une journée qui se mêlait à ses propres angoisses. Des angoisses qu’elle arrivait à repousser lorsque son esprit pouvait se focaliser sur les articles qu’elle écrivait ou encore sur Nao. Nao était parfois pénible, souvent désagréable à cause de sa maladie d’Alzheimer, néanmoins Rina s’en accommodait. Elle désirait rattraper les années perdues où elle n’avait pas eu Nao auprès d’elle, mais seulement un vague substitut familial, un encrage qu’elle n’avait jamais réussi à posséder totalement. Il n’y avait eu que la famille Keane qu’elle avait réussi à considérer comme sa propre famille. Une famille qui s’était éteinte petit à petit, ce fut en premier lieu le décès de madame Keane à la suite d’un terrible cancer. Puis, Anselme avait disparu au combat dans un pays où elle ne pouvait pas aller le chercher. Enfin, monsieur Keane s’était remis à boire à l’annonce de la disparition de son fils et même si Rina avait fait tous les efforts pour l’aider, cet homme avait souhaité mourir d’alcoolisme.

Alors, le plus difficile ces dernières années était le poids de la solitude et même si Nao possédait un esprit à demi - présent, elle représentait quand même une présence pour Rina. Du moins jusqu’à ce qu’elle ne s’endorme paisiblement. Comme chaque soir, Rina embrassa le front de sa mère puis éteignit les lumières. Elle même s’étonnait de la facilité avec laquelle elle avait assimilé tous ces gestes maternelles au quotidien. Cela était venue tout naturellement puis cela s’était transformé en des automatismes rassurants. Elle descendit à l’étage, décidant de boire une gorgée d’eau avant de porter son attention sur sa console de jeux vidéos. Elle devait occupée son esprit, néanmoins, elle désirait la présence rassurante d’un autre être humain. Alors, elle envoya un simple sms d’invitation à son meilleur ami Penny. Penny était la seule chose qu’elle acceptait du passé. Ce dernier ayant connu le frère adoptif de Rina, cette dernière prêtait une oreille attentive à ses confessions, ses doléances, ses douleurs, ses cicatrices. Elle - même s’était surprise à parler de Anselme comme s’il était encore là, bizarrement avec Penny, elle ne ressentait pas de douleurs, seulement une sensation douce de cocon protecteur.

Elle quitta son jean et enfila un large pull en laine ainsi qu’un petit short en coton. Elle déposa ses lunettes de visions sur son nez et se cala devant un vieux dessin animé en attendant son meilleur ami. Piochant quelques carottes fraiches de temps à autres. Et lorsqu’enfin elle entendit la petite sonnette de son interphone, elle se précipita si vite, qu’elle tomba à plat ventre au sol. « Outch » murmurait - elle tout en se redressant, caressant le bas de son dos. Elle se fit plus prudente lorsqu’elle se dirigea jusqu’à la porte où elle décrocha l’interphone.  «Hey devine qui c'est ? » Elle ria, replaçant une mèche derrière son oreille. « Montes vite! » Hurlait - elle presque, tandis qu’elle entrouvrit sa porte, laissant simplement son visage dépasser de cette dernière. Ainsi elle avait une bonne vision du couloir. Et lorsqu’elle vit la silhouette de Penny qui s’approcha, elle se jeta littéralement sur le jeune soldat avec enthousiasme. « Salut ! » Elle lui fit un large sourire enfantin puis porta son attention sur le pâque de bière qu’il tenait. « Oh en plus de la bière! » Elle attrapa le dit pâque puis s’élança joyeusement jusqu’à son salon où elle déposa les bières sur la table basse. Avec tout le sérieux qui lui était donné, elle brancha sa console et jeta une manette en direction du jeune homme. « C’est un nouveau jeu de combat te préviens je te ferais pas de cadeau ! » Elle lui tira la langue, attendit que quelques cinématiques ne fassent leurs apparitions puis ouvrit deux bières. « Alors Penny comment tu vas ? » s’hasardait - elle à demander tout en sachant pertinemment que lui comme elle feraient tous deux tout pour entretenir ce masque de joie qu’ils portaient au quotidien.
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is through you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 01/11/2017
›› Love letters written : 56
›› It's crazy, I look like : C.M.M
MessageSujet: Re: Song for you w/Rina Ven 15 Déc - 0:01

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Call it what you want

Rina & Penny

Song for you

 
Tu n'as pas le temps de l'alerter, de faire attention au fait que tu tiens un pack de bière, qu'elle te saute dans les bras. Ça te fais sourire, bien que tu jettes un regard sur ta main et sur le maitien de vos boissons, et tu réponds à son étreinte en entourant ton bras valide autour de sa taille. C'est ta seule et véritable amie, tu ne peux donc te permettre d'être désagréable. Elle remarque très vite les boissons que tu as apporté pour votre soirée et sa réaction agrandis ton sourire déjà présent. "Que, je me permets de le faire remarquer, tu as failli faire tomber, mais ce n'est qu'un léger détail." Dis-tu dans un air de demi-reproche, demi-amusé. Elle l'attrape de sitôt et s'enfuit avec dans le salon.... comme une enfant ayant récupéré son jouet et courant se réfugier dans un endroit où elle pourrait y jouer tranquillemente t dans l'immédiat. Tu commences à la suivre, referme la porte d'entrée derrière toi, puis continue chemin jusq'à la rejoindre dans la pièce princiapel. Au même moment elle te lance une manette que tu manque de recevoir dans la figure, tu remercie tes réflexes. "Eh bien je vois que tu es déjà dans l'ambiance." dis-tu en la taquinant une nouvelle fois. Elle te réponds par un tirage de langue, il est clair que vous êtes sur la même longueur d'onde.

Tu t'installes sur le canapé, ton regard fixe l'écran sans vraiment y comprendre le sens. Tu n'es pas si fan des jeux à cinématiques, mais cette-fois-ci tu n'y prête pas plus attention que ça. On va dire que ton esprit est ailleurs. "Parce que tu crois que je vais t'en faire des cadeaux ? Ce n'est pas parce que tu es une fille que je vais te laisser gagner... Non non !" Dis-tu en lui adressant un petit clin d'oeil. Rina dispose les deux premières bières devant vous. Elle les décapsule. Tu en attrapes une. Lève ta bouteille : "À notre santé !" avant de prendre une gorgée. Tu la déposes sur la table basse puis récupère ta manette. Elle te demande comment tu vas. Un léger sourire se dessiner sur ton visage. "Ça va, j'essaye de me ré-acclimater avec douceur à la vie de Los Angeles... et toi comment va ton train de vie ?" Demandes-tu tout en sélectionnant les attributs de ton personnage.

Revenir en haut Aller en bas
❉ the search for something more
avatar
the search for something more

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 22/10/2017
›› Love letters written : 163
›› It's crazy, I look like : Jamie Chung
MessageSujet: Re: Song for you w/Rina Dim 21 Jan - 11:42


CALL IT WHAT YOU WANT
Penny & Rina

«Le rôle d'une vie. Être soi. Trouver le ton juste. La petite voix intérieure.
C'est finalement la chose la plus difficile dans l'existence d'un homme que d'endosser sa propre peau jusqu'au bout, de se trouver, vraiment, de ne pas se mentir. »
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Rina trouvait le parcours de Penny admirable. Depuis sa rencontre avec le jeune soldat, la jeune femme avait été touchée par la sensibilité à fleur de peau du jeune garçon ainsi que toute son histoire. Très vites les deux jeunes gens s’étaient rapprochés au point de devenir l’oreille attentive dont chacun avait besoin. Rina n’était pas du tout le genre de jeune femme à se confier sur ses états d’âmes, elle utilisait avec une grande agilité des stratégies de défenses assez efficaces, dont l’une d’elle était de noyer ses pensées dans le travaille. Ainsi, lorsqu’elle n’allait pas bien, elle partait tôt et rentrer tard. Les bureaux du Los Angeles Times étaient en quelque sorte sa thérapie et elle savait savourer cet endroit vide lorsqu’à travers les vitres du dixième étages, elle apercevait ce champ étoilé qui s’offrait à elle. Souvent, elle songeait à Anselme, ce qu’il faisait à l’instant où elle - même enlacer son corps en toisant les étoiles. Puis, elle secouait son visage avant de se replonger dans la rédaction d’un ou plusieurs articles. Mais qu’en était - il de Penny ? Ce soldat en souffrance qui essayait tant bien que mal de survivre à une vie normée qu’il n’avait pas connu depuis des années ? Si Rina avait la prétention de pouvoir s’en sortir et ce, malgré le retour de son ex petit ami violent au sein de la société, elle se montrait inquiète lorsqu’il s’agissait de Penny. L’inviter à ne pas passer la soirée seul était une façon pour elle de lui tendre la main. « Eh bien je vois que tu es déjà dans l’ambiance.  » Rina lui offrit un sourire narquois, se figeant dans une moue infantile elle rétorqua « Toujours et tu sais que mon patron m’a autorisé à avoir un console de jeu au bureau ?  » Clamait - elle fièrement. Et cela était vrai. Ainsi, la petite Rina couverte d’un tailleur hors de prix et d’un chemisier souvent blanc se retrouvait pendant ses heures de pauses à zigouiller des zombies sous les regards amusés de ses collègues. « Parce que tu crois que je vais t'en faire des cadeaux ? Ce n'est pas parce que tu es une fille que je vais te laisser gagner... Non non  » Penny lui sourit en coin, et Rina lui répond d’une langue légèrement tiré tandis qu’elle sort quelques petits encas qu’elle dépose sur la table basse avant de se laisser choir dans son canapé. Elle attrapa une bière et la leva en même temps que son ami. « À notre santé !  » S’exclamait - elle en coeur avec le soldat. Elle porta le goulot de la bière entre ses lèvres, laissant sa gorge s’enivrer du liquide froid puis toisa sérieusement son ami. Comment allait - il ? « Ça va, j'essaye de me ré-acclimater avec douceur à la vie de Los Angeles... et toi comment va ton train de vie ? » Rina hocha la tête, reprenant une gorgée elle répondit. « Tu sais il existe des réunions pour soldats de retour à la vie civile, si ça peut t’aider.  » Elle déposa la bouteille de verre sur sa table, repliant ses jambes sous ses fesses puis elle jeta un coup d’oeil attentif à la chambre dans laquelle sa mère, Nao, dormait depuis plusieurs heures. « Avec Nao c’est difficile, Alzheimer gagne tu terrain et tu sais avec le travail j’ai moi - même du mal à dormir, me reposer quoi…  » Elle releva son visage et ajouta « L’autre jour je me suis endormies dans le métro dis toi et je me suis retrouvée enfermée seule là - dedans avec…  » Elle toisa son ami, déposant sa joue contre son genou. « Ton ex petit ami Erwan…qui n’arrêtait pas de me dire que je devais le détester, j’ai rien compris. » Seulement que le monde était rudement petit finalement.
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

all these memories seem so old


MessageSujet: Re: Song for you w/Rina

Revenir en haut Aller en bas

Song for you w/Rina

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOWN WITH LOVE :: 
 :: Echo park :: nothing like home
-