Partagez|

(christopher) Je voudrais juste un vrai rôle, pas faire d'mal à mon frérot !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
❉ i can't see you but I know you're there
avatar
i can't see you but I know you're there

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 02/02/2016
›› Love letters written : 3392
›› It's crazy, I look like : jesse lee soffer, le plus beau
MessageSujet: (christopher) Je voudrais juste un vrai rôle, pas faire d'mal à mon frérot ! Mar 21 Nov - 10:38

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
christopher & mason

Je voudrais juste un vrai rôle, pas faire d'mal à mon frérot !
Il y a des situations que le jeune Américain se serait bien épargné, mais Mason est loin d'être connu pour y aller de main morte, et en général il collectionne les emmerdes. Encore plus quand ça touche ses sentiments, peut-être principalement parce qu'il n'est pas doué, et qu'il a deux mains gauches. Il passe désormais son temps au travail, préférant ne pas trop réfléchir à sa situation déjà bien délicate. Apprendre qu'il est père six mois après avoir couché avec Romy James est plus délicat qu'il ne l'aurait pensé. Ce n'était censé être qu'une fois, une simple erreur c'était en tout cas les paroles du jeune garçon pour éviter de perdre son amitié avec la demoiselle. Elle est comme une soeur pour lui, une confidente en quelque sorte, mais en réalité il n'a pas vraiment de mot pour décrire son amitié soudaine avec elle. Comme si il a eu un déclic, quelque chose qui a fais que toute ses précédentes années se sont envolés par magie. A l'époque ils avaient étés d'accord pour oublier ce léger dérapage et il ne comprend pas comment c'est arrivé. Il a beau réfléchir, se retourner la situation dans tous les sens - le constat est toujours la : dans moins de trois mois il devra assumer ce nouveau rôle, se retirer un peu de son boulot pour être présent dans la vie de cet enfant. Et indirectement dans celle de Romy. Il ne peut s'empêcher d'être anxieux, d'être nerveux. Certes, il garde très souvent Leeo le fils de son meilleur amie, désormais âgé de huit ans, et il est très proche d'Oliver le fils de son cousin Asher Monroe mais il ne s'est jamais occupé d'un bébé. De son propre sang. Si Romy est arrivée depuis peu à son appartement, cela faisait déjà quelques soirées qu'il les passe en sa compagnie. Une compagnie très agréable il devait le dire. Entre eux, ça a toujours été intense amicalement, ils sont clairement sur la même planète, et s'entendent à merveille depuis son retour à Los Angeles. Mais, oui il y a toujours un mais avec Mason, il sait que franchir la limite serait une erreur et même si il commence à se poser des questions, il sait que c'est peine perdu. Sans compter que de toute façon, il ne voudra jamais lui en parler. Il n'est pas un homme sur lequel elle pourra se reposer, il finira par les détruire. Après sa journée de boulot, le jeune homme se retrouvait à pousser la porte du bar. Juste boire un verre avant de rentrer. Un verre on sait bien ce que cela signifie pour ce brun, qui n'a aucune limite à les consumer. Il se mine au fond de lui, en pensant comme d'habitude qu'il n'a besoin de personne dans sa vie, mais se leurre dans ses idéaux depuis déjà bien trop longtemps. D'ailleurs, assis en direction du bar, il avait déjà engloutit plusieurs verres souvent d'une traite et aussitôt avait demandé au barman de remplir son verre vide. Il s'amusait à faire tourner son verre entre ses doigts habiles. Fixant son verre, il releva pourtant son regard quand cette demoiselle s'installe un instant à côté de lui. Il préférait rire avec cette jolie demoiselle, qu'il ne connaissait pas encore, et qu'il ne reverrait probablement jamais de sa vie. Il n'avait même pas fais attention à cet homme que Mason connaît que trop bien pour être son ami. Enfin ami n'est sans doute pas la bonne définition de ce qu'ils sont l'un pour l'autre aujourd'hui, puisque au final Christopher lui en veut d'être la cause de la grossesse de sa soeur chérie. Et ça, Mason ne l'ignore pas totalement...
made by roller coaster


Revenir en haut Aller en bas
❉ locked hearts and hand grenades
avatar
locked hearts and hand grenades

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 11/11/2016
›› Love letters written : 168
›› It's crazy, I look like : Colin O'Donoghue
MessageSujet: Re: (christopher) Je voudrais juste un vrai rôle, pas faire d'mal à mon frérot ! Ven 5 Jan - 11:32



       

         
Je voudrais juste un vrai rôle, pas faire d'mal à mon frérot !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Si nous sommes sans colère quand nous voyons les autres bafoués, exploités, humiliés, il est clair que nous ne les aimons pas.
Mason & Chris
Les femmes finiraient par me rendre fou. En vérité, même, deux d'entre elles me rendait déjà particulièrement fou. La première, objet de désir ultime, éternelle indécise et repoussante, me refusait l'accès à son corps, puisque je ne voulais prendre son corps. La deuxième, ma propre sœur, me rendait fou d'inquiétude. Enceinte, abandonné par le lâche qui l'avait mise en cloque, elle avait toqué à ma porte pour m'annoncer qu'elle ferait un bébé toute seule et maintenant qu'elle m'avait annoncé le retour du « père » dans sa vie, elle me cachait des choses. Discrète, muette sur le sujet, moins demandeuse de ma présence, elle m'abandonnait et cela ne signifiait qu'une chose : elle faisait quelque-chose que je ne voulais pas qu'elle fasse. Deux femmes fortes, deux femmes indépendantes, deux femmes qui allaient me rendre complètement dingue.

Alors, comme souvent, j'avais atterrit dans un bar, lieu propice à l'oubli. Lieu propice à la rencontre d'autres femmes, pour oublier un peu les tourments des deux seules qui semblaient compter désormais. Il n'avait pas fallu longtemps pour que je sois abordé par une charmante demoiselle. Mon physique d'Apollon, mon statut de star de cinéma et mon compte en banque bien rempli faisaient que je n'avais aucun effort à faire pour qu'une courageuse midinette m'aborde. C'était souvent gonflant, quand j'avais envie d'autre chose, mais c'était agréable, quand je n'avais aucune cible en vue, ni aucune envie de rester seul. Brune, les yeux d'un marron profond, elle était un peu trop maigre à mon goût, mais ici, la taille mannequin était obligatoire pour qui voulait percer, surtout quand on n'avait rien d'autre que la beauté comme critère à proposer. Des cheveux d'une flamboyance inhabituelle ou une particularité physique exotique pouvait dispenser de cet impondérable.

Et alors que la demoiselle caressait ma cuisse, me faisant me dire que la soirée ne serait finalement pas si mal, je tirais un regard vers le bar et me figeait. La fille me dit quelque-chose à l'oreille, mais je ne l'écoutais pas. Il y avait cet homme, là, devant moi, avec une autre femme et mon sang ne fit qu'un tour, alors que Romy faisait tout, depuis des semaines pour que je ne sache plus rien sur son compte et pour que je ne les croise jamais ensemble. La situation n'était pas claire entre eux, mais je savais une chose : il aurait dû se trouver n'importe où ailleurs qu'ici et ce soir. Alors, sans même un mot à l'égard de ma compagne de soirée, je me levais d'un coup et pris la direction de l'autre homme, soudainement seule source de toutes mes pensées. Pas les pensées les plus agréables, ni les plus pacifiques. Je ne savais même pas ce que j'avais faire, une fois devant lui. Presque sans aucun contrôle, je vis ma main se saisir de son épaule, le retourner dans ma direction et mon autre main se fermer en un poing qui rencontra sa joue dans un « bong » assez intense. Les conversations se turent autour de nous, quelques femmes poussèrent des cris de surprises devant la violence du geste et moi, je desserrais le poing pour secouer ma main endolori. Je n'avais pas prévu de frapper, ni de frapper si fort, mais je n'avais rien contrôlé. Serrant les dents, je fis demi-tour et quittait le bar avant que ça n'aille plus loin, furieux.

CODES BY MAY & AVATARS BY .CRANBERRY.


         
Revenir en haut Aller en bas

(christopher) Je voudrais juste un vrai rôle, pas faire d'mal à mon frérot !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOWN WITH LOVE :: 
 :: Echo park :: au café français
-