Partagez|

[ADELAÏDE] With you

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
❉ i can't see you but I know you're there
avatar
i can't see you but I know you're there

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 17/11/2017
›› Love letters written : 95
›› It's crazy, I look like : Rachael Taylor
MessageSujet: [ADELAÏDE] With you Mar 21 Nov - 3:11

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« J’ai fait un rêve... mais j’ai pas envie d’en parler ».

FT. ADELAÏDE

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Joey tournait en rond dans son appartement. Bobbie était en vadrouille dehors et elle se retrouvait donc seule avec ses pensées. Elle devait sortir de là, ruminer ne l’aiderait pas. Des ces moments de grandes détresses, elle avait essayé de joindre son mari, entendre sa voix, tenter de trouver du réconfort dans ses mots, mais elle était à chaque fois tombée sur messagerie. Il était aux abonnés absents. Probablement en conférence, ou délibérant au sénat, elle n'arriverait pas à le joindre avant un bon bout de temps. Alors naturellement, elle s'était tournée vers Duncan, ce jeune homme avec qui elle entretenait une liaison, hélas, lui aussi répondant absent. Le monde entier avait-il décidé de se liguer contre elle aujourd'hui ? Trés certainement. Soupirant, elle enfila rapidement son manteau, elle avait besoin de prendre l'air et de se changer les idées. Joey n'avait pas envie de se tracasser maintenant, les choses étaient déjà assez compliquées comme ça, et la vie bien trop courte pour se prendre la tête. La jeune femme décida de s'éloigner un peu de son quartier et de se rendre en direction d'Echo Park, quartier particulièrement paisible et chaleureux, elle aimait bien venir se promener de ce côté là, ça sentait bon la joie de vivre et elle affectionnait particulièrement les petits commerces qui s'y trouvait.

D'ailleurs, elle ne tarda pas à se rendre au café français. C'était un lieu simple, où il faisait bon de s'asseoir et de siroter un café, même seule. Entrant dans l'établissement, la petite clochette tinta, indiquant qu'un client, enfin là en l’occurrence, une cliente, venait d'entrer. Parcourant de ses yeux la salle, il ne lui fallut pas longtemps pour trouver enfin un rayon de soleil dans cette triste journée: Adelaïde. Elle était assise à une table, dos à elle, mais même en ne voyant pas son visage, Joey savait que c'était elle, la blondinette la reconnaîtrait entre milles. S'approchant d'elle, Joey demanda alors dans un sourire:

-Je peux m'asseoir ?

Posant deux baisers sur la joue de la jolie brune, elle vint s'asseoir en face d'elle. Les deux jeunes femmes se voyaient régulièrement, mais il est vrai que depuis quelques jours, la cancérologue n'avait pas prit la peine de décrocher son téléphone, elle s'était un peu laissée gagner par la nostalgie. Souriant, elle demanda alors à son amie:

-Comment vas-tu ?
(c) ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is through you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 03/11/2017
›› Love letters written : 295
›› It's crazy, I look like : hayley atwell
MessageSujet: Re: [ADELAÏDE] With you Mer 22 Nov - 17:32

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« J’ai fait un rêve... mais j’ai pas envie d’en parler ».

FT. JOEY

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le penthouse était terriblement vide et je me sentais totalement seule dans ces pièces sans vie. J’avais grandi dans une grande maison vide, mais j’avais toujours trouvé à m’occuper. Lorsque je m’étais retrouvée sous la surveillance de mes parents, j’avais aussi trouvé des activités pour occuper mes journée, j’avais travaillé avec des associations, fais des sorties avec Wilson et monté des plans tous aussi farfelus les uns que les autres pour semer l’armoire à glace qui m’accompagnait. J’avais toujours réussi à sortir ma solitude mais là, c’était autre chose. Je savais que si je le voulais, je pouvais aller voir Wilson, ou même Wesley s’il était dans le coin. Je pouvais aussi aller à la réception et trouver un employé de l’hôtel pour discuter. Mais je n’avais pas le courage de faire l’un ou l’autre. Je marchais en rond dans le salon à chercher je ne sais quoi. La conversation avec Neal ne s’était pas prévue comme je l’avais espéré, mais en même temps, à quoi je m’attendais ? Il n’allait pas m’accueillir à bras ouverts après que j’ai abandonné Grace. C’était évident qu’il ne soit pas ravi de me voir. J’aurai tout de même voulu qu’il soit plus compréhensif et qu’il tente de me comprendre, mais mes raisons ne semblaient pas à la hauteur de la haine qu’il avait envers moi. Je n’avais pas arrêté de repenser à notre conversation. Je ne pouvais pas sortir ses mots de mon esprit. Il avait été blessant mais je comprenais pourquoi, j’avais abandonné Grace. J’avais laissé notre fille, sans défense, devant sa porte et pris la fuite. J’en venais moi-même à me demander si je méritais son pardon.

Il fallait que je sorte du penthouse. Il fallait que je prenne l’air. Là, seule, je ressassais la conversation et je me détruisais de l’intérieur. Je pris mon sac à main, mis mes lunettes de soleil, puis sortis de ma chambre. Une fois à l’accueil, je demandai un taxi, qui arriva quelques minutes après. Je me rappelais d’un petit café français à Echo Park. Joey m’avait parlé de l’endroit, disant que c’était agréable et que le café et les croissants y étaient excellents. J’indiquais au conducteur du taxi que je souhaitais m’y rendre et lui laissais un bon pourboire lorsque nous arrivions. Joey avait eu raison, le lieu était sympa. Je commandais un café et une pâtisserie puis allais m’asseoir à une table dans un coin de l’établissement. Je sortis un livre de mon sac et entama ma lecture, je voulais vraiment sortir de mon humeur sombre. Soudain une voix que j’aurais reconnue entre mille se fit entendre : « Je peux m'asseoir ? ». Je souris et leva la tête de mon livre. « Oui, évidemment ! » répondais-je. Je fis la bise à Joey, ravie de la voir, c’était toujours une joie de la voir. « Comment vas-tu ? » me demanda-t-elle en s’asseyant. Je mis mon marque page dans mon livre, puis le posa sur la table. « J’ai vu Neal. » dis-je sans sourire. Je savais que cette information allait à elle seule expliquer mon état. « C’est pas la joie. La conversation a été… animée. » Je ris nerveusement en prononçant ce mot. Je ne savais pas comment mieux décrire nos retrouvailles. « Je veux bien te raconter, mais d’abord tu me dis comment tu vas ! » J’essayais de changer de sujet pour le moment, je voulais retarder d’avoir à raconter la conversation que j’avais eu avec Neal.

(c) ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
❉ i can't see you but I know you're there
avatar
i can't see you but I know you're there

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 17/11/2017
›› Love letters written : 95
›› It's crazy, I look like : Rachael Taylor
MessageSujet: Re: [ADELAÏDE] With you Ven 24 Nov - 4:50

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« J’ai fait un rêve... mais j’ai pas envie d’en parler ».

FT. ADELAÏDE

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

C'était drôle parfois. Alors qu'elle pensait avoir trouvé le bonheur il y'a quelques années, que la stabilité s'tait installée chez elle, Joey était de nouveau bancale aujourd'hui et elle avait même l’impression d'être revenu au point de départ. Elle ressentait le besoin de se vider la tête, de penser à autre chose, il n'était pas facile de sortir la tête de l'eau lorsqu'elle y était plongée bien profondément. Bobbie n'était pas là aujourd'hui, et elle aurait eu bien besoin d'elle. Sa petite soeur était ce qu'elle avait de plus précieux au monde, et elle avait l'impression de ne pas passer assez de temps avec elle. Il faut dire qu'elles étaient toutes les deux préoccupées par leur travail respectif et leur relation personnelle particulièrement désastreuse. Joey soupira quelque peu, il faudrait peut être qu'elle lui dise un jour qu'elle était encore en contact avec Jason et qu'il avait essayé uniquement de la protéger en la quittant, mais Joey n'était pas prête à briser de nouveau le coeur de sa petite soeur. Déjà parce qu'elle ne lui pardonnerait pas d'avoir encore des relations avec son beau frère et puis parce que Jason était LE mauvais souvenir de Bobbie. Joey sortit de chez elle, il fallait qu'elle parte de cet appartement rempli de souvenir et pour celà rien de mieux qu'Echo Park.

Ce quartier était particulièrement plaisant, et le café français était un endroit qu'elle aimait beaucoup. Et visiblement aujourd'hui, elle aimerait d'autant plus cet endroit que sa meilleure amie s'y trouvait. Elle était assisse tranquillement, lisant un bouquin et ça ne l'étonnait pas Joey, Adelaide aimait les livres et Joey adorait l'écouter lorsqu'elle lui racontait les histoires qu'elle lisait. La blondinette s'approcha alors d'elle, lui demandant si elle pouvait s'asseoir à côté d'elle et celle-ci lui répondit positivement. La jeune femme lui adressa un sourire et prit place en face de son amie

-Qu'est-ce que tu lis aujourd'hui ?

Alors qu'elle se faisait la bise, Joey lui demanda alors comment elle allait et il ne lui fallut pas longtemps pour comprendre que ça n'allait pas fort. Si elle avait revu le père de sa fille c'est que forcément les choses s'étaient corsées. Avant de lui raconter, elle voulait d'abord que Joey lui parle d'elle, aie, c'est qu'elle en avait aussi des choses à dire la blondinette.

-Et bien, il m'est toujours impossible de joindre mon mari et Duncan et bien ... Il est entrain de me filer entre les doigts je le sens. Mais avant toute chose parle moi de ce qu'il s'est passé.

Joey voulait être là pour Adelaide et savoir ce qu'il s'était bien passé entre elle et Neal. Elle commanda au serveur un thé et attendit que son amie passe commande, reportant son regard sur elle.
(c) ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

all these memories seem so old


MessageSujet: Re: [ADELAÏDE] With you

Revenir en haut Aller en bas

[ADELAÏDE] With you

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOWN WITH LOVE :: 
 :: Echo park :: au café français
-