Partagez|

Sometimes, it's good to meet again the past → Ft.Alexis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
❉ locked hearts and hand grenades
avatar
locked hearts and hand grenades

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 08/11/2017
›› Love letters written : 43
›› It's crazy, I look like : Laura Prepon
MessageSujet: Sometimes, it's good to meet again the past → Ft.Alexis Sam 18 Nov - 20:15


Sometimes, it's good to meet again the past
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Alexis Parker & Emma Stevenson

Depuis que j'avais foulé le sol Américain, je n'avais qu'une seule envie : retourner aussi sec en Russie. Je m'étais dis que cela finirait bien par me passer, aux fils des semaines et des mois, que ce n'était que le mal du pays. Il fallait croire que le mal du pays, il me poursuivrait visiblement toute ma vie. Que la Russie ne serait plus qu'une douce utopie que je ne pourrais seulement effleurer par le biais de mes souvenirs et de mes pensées, me hantant tantôt au sein de mes songes. Et si il n'y avait eu que la Russie qui me manquait, cela n'aurait pas été aussi dramatique. Mais forcément, il y avait plus. Il y avait toujours plus. Ma famille, les rares véritables amis que j'avais pu m'y faire, voilà ce qui me manquait plus encore. Je n'étais pas du genre affective, ni même à m'attacher au premier venu et encore moins à faire dans la niaiserie, mais ma famille, ou tout du moins ce qu'il en restait, à savoir mon père, c'était la prunelle de mes yeux. Et les amis que j'avais pu trouver là-bas, c'était ma seconde famille, c'était ceux pour qui je serais capable d'au moins lever le petit doigt. Il n'y avait pas à dire, la nostalgie m’étreignais, et c'était de ces sensations que je détestais.

C'était dans un ces élan de nostalgie, que je balayais d'un revers à peine se manifestaient-ils, qu'un détail qui méritait le détour m'était revenu : Elena, c'est à Los Angeles qu'elle avait trouvé refuge, lorsque sa situation avait dégénéré. Elena, c'était une personne avec laquelle j'avais grandis, nos familles travaillant de concert. On s'était pour ainsi dire toujours connu, et mon comportement parfois infecte avait su trouver grâce à ses yeux, tout comme sa bonté enfantine avait su trouver grâce aux miens. Si bien, qu’après avoir été contrainte de fuir notre terre mère sous ordre de mon paternel, je n'avais pu me résoudre à couper les ponts avec elle. Ainsi, chacune avait pris des nouvelles de l'autre.

Sur ce détail qui m'étais revenu, j'avais relu quelques une de nos conversations, me rappelant qu'elle m'avait donné son adresse au cours de l'une d'elle, lui ayant promis que je tenterais de lui rendre visite à l'occasion. Bon, je n'avais pas vraiment trouvé le temps d'aller la voir depuis le temps, mais mieux valait tard que jamais, n'est-ce pas ?

Clé sur le contact, moteur chauffant, j'avais aussitôt pris la direction d'Around L.A.

Quelques minutes m'avait été nécessaire pour trouver le loft de madame, ayant brièvement oublié que cette dernière avait-elle aussi changé d'identité en débarquant dans ce pays. Faisant résonner la sonnette l'espace de quelques secondes, j'attends par la suite que la porte face à moi s'ouvre. Il me semble que les minutes défilent, sans qu'aucun signe de vie ne soit donné, j'espérais seulement ne pas avoir choisi de débarquer lorsque Elena n'était pas chez elle.

« Quand même ! Je commençais à me demander si tu étais là, j'avais peur d'avoir pris de mon temps si précieux pour venir voir un fantôme.» Que j'adresse, amusé, à la blonde qui avait finalement concéder à m'ouvrir sa porte. J'avoue que j'avais manqué de ne pas la reconnaitre, les années avaient filés et le temps avait fait son œuvre. Je l'avais quitté adolescente, voilà que je la retrouvais femme. « T'as nouvelle vie semble te réussir dis-moi, vu le loft que tu peux t'offrir.» J'offre un large sourire à celle qui me fait face, indéniablement heureuse de la revoir après tout ce temps. « Qu'est-ce-que tu es devenu depuis le temps ? » J'avouais enchainer les phrases à toute vitesse, comme si j'avais peur que le temps nous manque.

18/11/17
⇜ code by bat'phanie ⇝
Revenir en haut Aller en bas
❉ locked hearts and hand grenades
avatar
locked hearts and hand grenades

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 16/11/2017
›› Love letters written : 99
›› It's crazy, I look like : Billie Piper . La sublime, la talentueuse, la parfait, Billie Piper.
MessageSujet: Re: Sometimes, it's good to meet again the past → Ft.Alexis Mar 21 Nov - 11:34





[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Sometimes, it's good to meet again the past.

emma & alexis.


Assise à la table de mon salon, mon ordinateur allumait devait moi, des feuilles éparpillées tout autour, je travaillais sur les prochains sujets que je comptais aborder dans les prochaines émissions dont une que je devais tourner dans la semaine. Vêtue d'un jean, d'un chemisier blanc et coiffer d'un chignon bâtard, j'étais concentré alors que j'entendais parfois Matthew jouait dans sa chambre. Soudain j'entendis la sonnette de mon appartement. Je fronçais les sourcils en cessant de taper sur le clavier de l'ordinateur. Je n'attendais personne. Je repoussais la chaise et me lever. J'allais ouvrir donc la porte, me demandant bien qui cela pouvait être. Evie peut être mais j'imagine qu'elle m'aurait prévenue ... Quand j'ouvris la porte, mon coeur s'emballa. J'aurais pu reconnaître ce visage, ses cheveux noirs parmi une foule même si, comme moi surement, elle avait changée. Nous n'étions plus les deux adolescentes que nous étions et elle n'avait idée à quel point. « Quand même ! Je commençais à me demander si tu étais là, j'avais peur d'avoir pris de mon temps si précieux pour venir voir un fantôme. » Un sourire s'afficha sur mon visage. Je secouais la tête. " Zhenya ... Mon dieu. " Je ris, n'en revenant pas de la voir après tout ce temps. « T'as nouvelle vie semble te réussir dis-moi, vu le loft que tu peux t'offrir. » Dit-elle en souriant largement, sourire qui faisait surement écho au miens. Je roulais des yeux. Il est vrai que j'avais de la chance mais cela s'était fait au pris de nombreux et douloureux sacrifices. Je la regardais, souriante. " Je n'ai pas à me plaindre mais cela n'a pas été facile... " Lui dis-je. Et c'était loin d'être un euphémisme. « Qu'est-ce-que tu es devenu depuis le temps ? » Me demanda t-elle de but en blanc. Je souris avant de l'attirer dans mes bras, la faisant alors entrer chez moi. Je la serrais contre moi. " Je suis tellement contente de te voir ... " Soufflais-je. Je la relâchais et refermais la porte de chez moi avant de me tourner vers de nouveau vers elle. Nous avions beaucoup de chose à rattraper. Elle avait été l'une des seules personnes en Russie à savoir ou je me trouvais. Même mes parents ne savaient pas. Je m'en voulais mais c'était mieux comme ça. " Il y a tellement de chose de que je dois te dire ... "  

Et comme par hasard, Matthew débarqua dans l'entrer. " Maman ? " Je me tournais vers lui en souriant. " Oui mon coeur ? " Lui demandais-je, ignorant les regards de mon amie. " Je peux reprendre du jus de fruit ? " Me demanda t-il, jetant des regard timide à la brune. Je hochais la tête. " Oui, bien sur ! Va te resservir, mais fait attention de pas renverser d'accord ? Maman va discuter avec son amie et après je te rejoins d'accord ? " Il sourit et s'en alla. Je prenais une inspiration en me retournant vers Zhenya. A voir sa tête, je su qu'elle avait compris. Elle connaissait aussi Alex et sa ressemblance avec mon fils était indéniable. Je secouais la tête, éloignant ses questions pour le moment. " Suis-moi, on va aller s'installer au salon. " Lui dis-je en prenant les devants pour la conduire. " Est-ce que tu veux quelques choses à boire ? " Lui demandais-je en marchant vers le salon, attendant sa réponse. Une fois au salon, je lui désignais le canapé. " Assis-toi, fais comme chez toi. Je vais chercher nos verres et je reviens. On pourra discuter ensuite ... " Je souris et m'éclipsais dans la cuisine. Ouvrant un placard je sortis deux verres que je remplis en fonction de la commande de mon amie et  de mon envie. Attrapant les deux verres pleins, je retournais au salon. Je les déposais sur la table basse avant de prendre place sur le canapé. Je m'installais face à Zhenya. " Tu dois avoir des tonnes de question et j'y répondrais, je t'assure ... Mais d'abord, sache que je suis désolée d'être partie comme ça, comme une voleuse mais c'était la meilleure solution à ce moment là. " Soufflais-je, ne sachant pas comment commencer.  


☾ anesidora


ALEXIS : [color=#99cccc]
MATTY : [color=#ff9900]
EMMA : [color=#ffcc33]
Revenir en haut Aller en bas
❉ locked hearts and hand grenades
avatar
locked hearts and hand grenades

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 08/11/2017
›› Love letters written : 43
›› It's crazy, I look like : Laura Prepon
MessageSujet: Re: Sometimes, it's good to meet again the past → Ft.Alexis Mer 22 Nov - 15:50


Sometimes, it's good to meet again the past
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Alexis Parker & Emma Stevenson

« Surprise.» Que je lui clame en ne pouvant m'empêcher d'agiter les mains, comme pour ajouter un certain aspect comique à ces retrouvailles inattendues. C'était presque irréaliste comme situation, si bien que sans que je ne sache vraiment pourquoi, sûrement emporté par le rire d'Elena, je ne peux m'empêcher de pouffer à mon tour. « Tu n'imagines pas combien je suis heureuse également, Elena.» Je faisais rarement dans le sentimentale, mais avec Elena, je pouvais bien me le permettre. Tout particulièrement maintenant. Ainsi je l'avais laisser m'attirer vers elle, l'imitant afin de la prendre dans mes bras à mon tour. J'avais oublié combien il pouvait être bon d'être entouré de ne serais-ce qu'une personne, à laquelle on tenait vraiment. Mon dieu, deviendrais-je niaise et mielleuse ?! Je riais intérieurement à cette pensée. « Le temps ne t'a pas épargnée ma foi.. Mais ça t'a plutôt bien réussi.» Lui adressais-je sur un ton malicieux, tandis que je ne m'étais guère gêné de la dévisagé de la tête aux pieds, encore entrain de m'amuser à discerner quelques traits propres à l'adolescente que j'avais quitté. « Je suis impatiente d'entendre ça ! Nous avons des années de commérages à rattraper.»


C'était tout juste si nous avions eu le temps de penser à refermer la porte, qu'une petite tête brune était venue nous rejoindre. J'étais plutôt surprise, je devais l'avouer. " Maman " Je n'avais pas eu besoin de plus pour comprendre, faute d'avouer qu'il aurait fallut être pire qu'un abrutis pour ne pas saisir les aboutissants de la situation. J'avais suivit l'échange entre les deux, plutôt sceptique. Un enfant. Un fils. C'était donc pour cette raison précise qu'elle avait décidé de disparaitre de Russie, d'oublier son ancienne vie. C'était une honorable résolution, je supposais. Cependant, je ne pus m'empêcher de sentir le poids des années soudainement me rattraper. Elena avait un enfant, et qui avait bien plus que quelques mois seulement. Alors même qu'elle était de deux ans ma cadette. Et moi, à côté... Je n'avais personne, faute de ne pas voir l’intérêt de partager ma vie avec qui que ce soit. Quant à l'idée d'un possible enfant... Ça me révulsait.
Lorsque j'avais remarqué les quelques regardes timides que l'enfant pouvait m'adresser, je n'avais pas été capable de lui décocher autre qu'un sourire qui se voulait aimable. Chercher pas, je n'avais définitivement pas l'instinct maternel.

« Je ne cracherais pas sur un verre de rhum, si jamais tu as. Sinon je prendrais la même chose que toi.» J'avais vaguement admiré l'étendue de la vaste pièce qui servait de salon, avant de m'assoir sur le canapé, comme me l'avait si gentiment recommandé Elena. « Oh oui, je crois qu'on va avoir de quoi causer.» Tandis qu'elle disparaissait en direction de ce qui devait être la cuisine, j'en avais profité pour m'assoir en tailleur. Allez savoir pourquoi, j'avais toujours eu la fâcheuse habitude de me tenir ainsi. « Des tonnes ? Bien plus que ça encore ! » Lui avouais-je d'un air amusé. Cependant, lorsque je l'entends commencer à s'excuser, je dois avouer que je suis un tantinet surprise. Elle n'avait pas à s'excuser. Ou tout du moins, pas au prés de mois en tout cas. « Eh, tout va bien Elena. Tu n'as pas de compte à me rendre. Je ne vais pas t'en vouloir d'avoir fait que ce que tu jugeais être le mieux pour toi.» D'autant plus que j'aurais été franchement mal placé pour ça, ayant, tout comme elle, désertée la Russie. « En revanche... Dis-moi que ce petit bout d'homme est le fruit d'une relation d'un soir, et que tu t'es enfuie parce-que tu avais peur que ton mari le découvre. Dis-moi que c'est pas le môme d'Alex'.» Je ne croyais pas vraiment à cette possibilité mais bon. Cela aurait toujours été moins déjanté que de disparaitre avec l'enfant et héritier du nouveau chef mafieux russe.


18/11/17
⇜ code by bat'phanie ⇝
Revenir en haut Aller en bas
❉ locked hearts and hand grenades
avatar
locked hearts and hand grenades

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 16/11/2017
›› Love letters written : 99
›› It's crazy, I look like : Billie Piper . La sublime, la talentueuse, la parfait, Billie Piper.
MessageSujet: Re: Sometimes, it's good to meet again the past → Ft.Alexis Lun 27 Nov - 15:10





[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Sometimes, it's good to meet again the past.

emma & alexis.

« Surprise. » Lance t-elle en agitant les mêmes. Pour une surprise, cela en est une et une belle. Je n'avais pas revenue Zhenya depuis mon arrivée à Los Angeles il y a cinq ans. La voir ici, maintenant, sur le pas de ma porte, c'était vraiment incroyable, presque irréel. Elle m'avait tellement manquer et j'avais tant de chose à lui dire. « Tu n'imagines pas combien je suis heureuse également, Elena. » Je la regardais, touchée et émue. C'était une grand part de mon passé qui resurgissait avec elle. La Russie, mes amis, ma famille et Alex ... Elle le connaissait aussi. C'était l'une de ses meilleurs amis. Trois les trois avions fais les quatre cent coups ensemble, faisant des cheveux blanc à non parent. « Le temps ne t'a pas épargnée ma foi.. Mais ça t'a plutôt bien réussi. » Je m'esclaffais. Il était évident que je n'avais plus grand chose de l'adolescente que j'étais encore quand j'étais partie de la Russie, enceinte et le coeur en mile morceau. Elle non plus d'ailleurs. Le temps finissait toujours par faire son effet, qu'on le veuille ou non. " Tu as changée aussi ... Et je dirais majoritairement en bien. " La taquinais-je en réponse à sa propre pique. Je souris encore, la regardant comme pour m'assurer que je ne rêvais pas, qu'elle était là. Je lui disais alors avoir pleins de chose à lui raconter. Nous avions beaucoup de temps à rattraper et j'étais convaincue qu'elle n'en reviendrait pas. « Je suis impatiente d'entendre ça ! Nous avons des années de commérages à rattraper. » Dit-elle et elle n'imaginait pas combien c'était vrai. Je la regardais. " Oh ça oui ... " Soufflais-je, mystérieuse.

Ce fut le moment que choisit mon fils pour débarquer. Moi qui voulait faire les choses en douceur, Zhenya serait catapultée dans mon plus grand secret. Elle connaissait Alex, elle verrait forcément le ressemblance avec ce petit garçon venu demander plus de jus de fruit à sa maman. Je fis abstraction de mon amis, de son regard et des questions que j'y lirais. Mon fils finit par repartir et je me retrouvais seul avec mon amie. Cherchant le temps de savoir comment amener les choses, je jouais les hôtesse parfaite, conduisant la brune au salon et en lui demandant ce qu'elle aimerait boire. Il me fallait du temps pour arranger mes pensées et pouvoir affronter son regard et ses question. « Je ne cracherais pas sur un verre de rhum, si jamais tu as. Sinon je prendrais la même chose que toi. » Je prenais une inspiration. " Du rhum ? Je dois avoir ça. " Lui dis-je. Je lui assurais ensuite qu'on parlerait de tout une fois que je serais revenue avec nos verres. Elle n'avait qu'a s'installer sur le canapé en m'attendant. « [color=#ffcc33]Oh oui, je crois qu'on va avoir de quoi causer. [color]» Sa phrase me fit frissonner même si je la avais inoffensive. Je disparue dans la cuisine. Je lui servis son verre de rhum et je pris un verre de soda. Je préférais avoir l'esprit vif pour la discussion qui allait suivre. Je revenais donc au salon, déposant nos verres sur la table basse. Je prenais ensuite place à côté d'elle sur le canapé en lui disant que je me doutais qu'elle avait beaucoup de question. « Des tonnes ? Bien plus que ça encore ! » Confirma t-elle. Je lui assurais que je répondrais à toute sans rien cacher. Je m'excusais aussi d'être partie sans la prévenir, sans lui dire au revoir. L'émotion commençait à perler dans ma voix. « Eh, tout va bien Elena. Tu n'as pas de compte à me rendre. Je ne vais pas t'en vouloir d'avoir fait que ce que tu jugeais être le mieux pour toi. » Me dit-elle, ce qui me rassura un peu d'un côté et m'inquiéta encore plus de l'autre sans que je sache pourquoi. « En revanche... Dis-moi que ce petit bout d'homme est le fruit d'une relation d'un soir, et que tu t'es enfuie parce-que tu avais peur que ton mari le découvre. Dis-moi que c'est pas le môme d'Alex' . » J'aurais peut-être du prendre du rhum moi aussi finalement. Je baissais les yeux, clairement coupable. " Je pourrais te dire ça mais ... ça serait mentir. " Soufflais-je avant de venir glisser mes mains dans mes cheveux. " Tu l'a vu ? C'est le fils d'Alexander ... Jamais je n'aurais été infidèle à Alex. Tu le sais. " Lui dis-je en redressant la tête et en la regardant en face. " J'étais déjà enceinte de plusieurs mois quand je suis partie. " Commençais-je à lui raconter. " Ecoute je ... Je t'assure que c'était le meilleur choix ! Je ne voulais pas que mon enfant vive dans l'ombre de la mafia. Alex ne serait jamais partie. Son père ne nous aurait pas laisser quitter le sol russe et tu le sais. Alors je suis partie. Et cela a été plus dur décision de toute ma vie. "  Enchainais-je avant de tendre le bras pour prendre mon verre et boire quelques gorgée de soda frais.


☾ anesidora


ALEXIS : [color=#99cccc]
MATTY : [color=#ff9900]
EMMA : [color=#ffcc33]
Revenir en haut Aller en bas
❉ locked hearts and hand grenades
avatar
locked hearts and hand grenades

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 08/11/2017
›› Love letters written : 43
›› It's crazy, I look like : Laura Prepon
MessageSujet: Re: Sometimes, it's good to meet again the past → Ft.Alexis Dim 17 Déc - 17:54


Sometimes, it's good to meet again the past
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Alexis Parker & Emma Stevenson

Ces retrouvailles... C'était comme faire un bond 13 ans en arrière. C'était comme si nous étions encore toutes deux en Russie, n'étant que de simples adolescentes avec des tracas encore minimes, futiles, à cette époque. Je nous voyais encore faire suer nos parents, à enchaîner conneries sur conneries, en compagnie d'Alex'. Je nous entendais encore étouffer nos rires, lorsque nos géniteurs découvraient nos dernières lubies pour ponctuer leur quotidien. Tout était si simple à cette époque... Tant que mon attention était centrée sur Elena, c'était comme si tout le reste avait disparut. Comme si les quelques tracas et dernières mauvaises nouvelles marquant mon quotidien, n'existaient plus. « Eh, je t'interdis de faire allusion à mes rides encore inexistantes ! » Repris-je en échappant de nouveau un léger rire. Bon Dieu, j'avais soudainement l'impression de n'avoir plus que 17 ans, bordée par la légèreté qui pouvait accompagner cet âge. Et si j'avais évoqué le fait que nous avions des années de commérages à rattraper, je n'avais pas idée d'à quel point j'avais pu voir juste.

Si je m'attendais à bien des choses, à bien des changements au sein dans la vie d'Elena depuis qu'elle avait débarquée sur le sol américain, je devais avouer que l'idée d'un enfant ne m'avait pas effleurée l'esprit. J'étais restée perplexe, presque béate, l'espace de quelques secondes, reconnaissant quelques traits qui m'avaient été familier durant bien des années, marquants le visage de ce petit bout d'homme. J'étais pourtant restée muette, attendant que ce petit échange mère/fils s’achève, assimilant encore cette découverte ainsi que ses conséquences.

Emboitant le pas à l'hôte parfaite que faisait Elena, je réfrénais les quelques dizaines de questions qui me brûlaient les lèvres. Le temps qu'elle disparaisse au sein de sa cuisine, je m'étais imaginée mille et uns scénarios, quant à ce fils, quant à son départ de Russie, probablement tous plus improbables les uns que les autres. Finalement, ce fut le bruit du verre claquant contre la table qui me tira de mes idées farfelues, me ramenant à l'instant présent. Je dois avouer que les excuses qu'elle me présenta, quant à son départ si soudain, me surprises quelque peu. Certes, le fait qu'elle disparaisse du jour au lendemain, alors que j'avais enfin eu l'opportunité de revenir en Russie, m'avait quelque peu blessé, mais j'étais suffisamment humaine pour comprendre. Enfin, je crois. « Donc... Ce petit bout d'homme que j'ai pu voir est le fils d'Alex'... Je ne te demanderais pas s'il est au courant que tu es ici.» La réponse étant déjà toute trouvée. Verre en main, je pris une bonne gorgée de ce dernier. La discussion risquant d'être plus surprenante que prévu. « Bien sûr... Vous formiez un tel couple.» Je me souvenais encore de la dernière fois que j'avais pu les voir l'un à côté de l'autre.

« Tu me ferais presque penser à ma génitrice ainsi qu'à mon cadet.» Ne pus-je finalement m'empêcher de lui avouer, lorsqu'elle me confia les raisons de son départ, légèrement pince sans rire sur les bords. J'imaginais que c'étaient quelques motivations honorables, bien qu'incompréhensibles pour la fière mafieuse que j'avais toujours été. « En bien plus respectable et appréciable, évidemment.» Je n'avais pu m'empêcher d'aussi tôt me reprendre, certaine d'avoir déjà abordé le sujet de ces deux membres fantômes de ma famille avec Elena. Évidemment, elle valait bien mieux qu'eux à mes yeux. C'était l'une de mes meilleures amies après tout, comme un membre à part entière de ma famille. « Cela veut-il dire que tu ne veux plus rien avoir à faire avec quiconque faisant partie de la mafia ? » Pas que je sois encore une active membre de la mafia, ne pouvant me résoudre à quitter ceux au sein de quoi j'avais grandis, mais.. Un peu quand même. Cependant, je ne pu que me reprendre en constatant combien ce choix semblait effectivement, lui avoir énormément coûté. « J'imagine bien... Tout recommencer à zéro, en territoire inconnu, ce n'est pas facile.» Et je pouvais, tout comme Elena, parler en connaissance de cause. « Alex aurait fait beaucoup pour toi. Qui sait s'il n'aurait pas quitté le pays si tu lui avais expliqué. Cependant... Je t'accorde que son père, ça aurait été autre chose.» Je marquai une pause de quelques secondes « Enfin, tout ça fais désormais partie du passé. Je suppose que le principal est que tu sois désormais heureuse, avec ton fils. Non ? »


17/12/17
⇜ code by bat'phanie ⇝
Revenir en haut Aller en bas
❉ locked hearts and hand grenades
avatar
locked hearts and hand grenades

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 16/11/2017
›› Love letters written : 99
›› It's crazy, I look like : Billie Piper . La sublime, la talentueuse, la parfait, Billie Piper.
MessageSujet: Re: Sometimes, it's good to meet again the past → Ft.Alexis Jeu 28 Déc - 12:06





[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Sometimes, it's good to meet again the past.

emma & alexis.

Revoir Zhenya déclenchait en moi tout un tas d'émotion contradictoire. J'étais évidement plus qu'heureuse de la retrouver mais sa présence me ramenait à ma jeunesse, à la Russie et c'était une période que j'essayais d'oublier même si c'était plus facile à dire qu'à faire. La présence de la jeune femme me ramenait aussi vers Alexander, l'homme de ma vie, le père de mon fils que j'avais abandonné. Fidèle à elle-même mon amie lança une pique sur les changements que le temps avait malgré moi opérait. Je ne me laissais pas faire et lui rendis gentiment et amicalement la monnaie de sa pièce. « Eh, je t'interdis de faire allusion à mes rides encore inexistantes ! » Lâcha t-elle en riant légèrement. Je souris en la regardant. " Je plaisante évidement, tu es magnifique. " La complimentais-je, vraiment très heureuse de retrouver mon amie, celle qui avait partager tant de moment de ma vie. Celle qui avait été le témoins de mes joies et de mes peines. Celle qui m'avait vu en femme dévouée et amoureuse d'Alex. Quand Matthew apparu, mon coeur s'arrêta. Je ne pourrais pas lui mentir. Il lui ressemblait tant et Zhenya le verrait autant que moi je le voyais chaque jours un peu plus en regardant le visage de mon fils. Prenant la fuite, je préférais jouer à l'hôte parfaite et m'éclipsais dans la cuisine pour servir un verre à la brune. Quand je revenais auprès d'elle, j'étais plus encline à parler, à répondre à ses questions, qui, la connaissant, devaient être nombreuses. « Donc... Ce petit bout d'homme que j'ai pu voir est le fils d'Alex'... » Je hochais la tête, silencieuse. « Je ne te demanderais pas s'il est au courant que tu es ici. » Je la regardais et venais glisser une main dans mes cheveux. " Non. Il ne sait pas que je suis là. Je n'ai pas parler à Alexander depuis cinq ans. " Lui avouais-je en luttant contre le coup au cœur que cet aveu venait de me mettre. Matthew ne pouvait être de toute façon que le fils d'Alex. Je lui avais toujours été fidèle. Je l'aimais et je l'aimerais probablement toujours. Quoi que j'ai pu faire, ou dire, Alexander était toujours dans un coin de mon esprit. « Bien sûr... Vous formiez un tel couple. » Confirma mon amie. Un tel couple ... C'était ce que tout le monde dans notre entourage pensait. Nous étions parfait. La relève et apte à poursuivre l'œuvre de nos pères. Nous étions au dessus de ça lui et moi mais c'était cette pression qu'on ressentait dans tout les regards.

Je lui expliquais alors les raisons de ce que j'avais fait : partir sans me retourner. Je terminais par prendre une gorgée dans mon verre. « Tu me ferais presque penser à ma génitrice ainsi qu'à mon cadet. » Je la regardais, fronçant les sourcils, pas vraiment sur d'apprécier la comparaison. " Comment ça ? " Lui demandais-je. « En bien plus respectable et appréciable, évidemment. » Se reprit-elle ensuite. Je secouais la tête en levant les yeux en l'air. " J'espère bien ! " Lâchais-je en affichant un léger sourire. « Cela veut-il dire que tu ne veux plus rien avoir à faire avec quiconque faisant partie de la mafia ? |/color]» Je prenais encore une gorgée dans mon verre. Je le reposais ensuite sur la table et venais prendre la main de mon amie dans la mienne. Je lui souris. " Evidement que non. " Lui assurais-je. " Je ne renie pas tout ce qu'à fait la mafia pour moi. Je ne regrette rien, et surtout pas les rencontres que j'y ai faite. " Lui expliquais-je alors. " C'est la violence dont elle est entourée que j'ai voulue fuir quand j'étais sur le point de devenir maman. " Concluais-je en relâchant sa main. Prendre la décision de partir, de quitter tout ce que j'avais jamais connue n'avait pas été simple. Loin de là. Cela avait été la décision la plus difficile de ma vie. J'allais me retrouver seule et enceinte dans un pays que je ne connaissais pas. « J'imagine bien... Tout recommencer à zéro, en territoire inconnu, ce n'est pas facile. » Je hochais la tête. " Encore plus quand tu es enceinte et que tes hormones font le yoyo..." Lui assurais-je. Elle aussi avait quitter la Russie, elle savait donc un peu ce que j'avais vécue en débarquant aux Etats-Unis. « Alex aurait fait beaucoup pour toi. Qui sait s'il n'aurait pas quitté le pays si tu lui avais expliqué. » Je me sentis mal à l'aise. " Zhenya ... Je sais tout ce qu'à fait Alex pour moi et ce que je représentais pour lui ... " Soufflais-je, prenant ses paroles comme un reproche. « Cependant... Je t'accorde que son père, ça aurait été autre chose. » Je me détendis et hochais la tête. " Même si Alex m'avait suivit, son père ne l'aurait probablement pas laisser faire. Et passer ma vie à regarder par dessus mon épaules, très peu pour moi. " Lui dis-je un peu froidement.  « Enfin, tout ça fais désormais partie du passé. Je suppose que le principal est que tu sois désormais heureuse, avec ton fils. Non ? » Je la regardais et acquiesçais. Je prenais une nouvelle gorgée et finissais mon verre. " Oui ... Enfin c'est plus compliqué que ça tu sais. Il lui ressemble tellement. C'est parfois presque comme si il était là ... " Dis-je en la regardant. " Il fait partie de moi. Pour toujours. Quoi que je fasse. " Je haussais les épaules, fataliste.

Soudain Matty revint et se dirigea vers moi. Je souris et tendis les bras. Il vint sur moi dans le canapé et je refermais mes bras protecteur autour de lui avant de regarder en souriant à mon amie. " Matty, voici Zhenya, c'est une grande amie de maman depuis très longtemps. Tu dis bonjour ? " Lui dis-je en venant embrasser ses cheveux qui sentait si bon. Il leva ses grand yeux vers elle. " Bonjour. " Dit-il en  faisait un petit geste de la main, timide. Je levais alors les yeux vers la brune en serrant mon fils dans mes bras. " Et toi alors ? Raconte moi tout ! " Lui dis-je, lasse de parler de moi et mes problèmes.


☾ anesidora



Code:
ALEXIS : [color=#99cccc]
MATTY : [color=#ff9900]
EMMA : [color=#ffcc33]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

all these memories seem so old


MessageSujet: Re: Sometimes, it's good to meet again the past → Ft.Alexis

Revenir en haut Aller en bas

Sometimes, it's good to meet again the past → Ft.Alexis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOWN WITH LOVE :: 
 :: All around l.a :: nothing like home
-