Partagez|

rina | let's take a coffee break

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
❉ i can't see you but I know you're there
avatar
i can't see you but I know you're there

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 27/10/2017
›› Love letters written : 36
›› It's crazy, I look like : Emily Wickersham
MessageSujet: rina | let's take a coffee break Ven 17 Nov - 20:03

let's take a coffee break
rina & scarlett

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] ✻✻✻ Elle est perdue la psy. Elle est perdue parce que depuis quelques temps, il y a une rouquine qui hante ses pensées. Elle ne veut pas s'attacher alors c'est déjà le bordel dans sa tête. Mais ce qui est encore plus compliqué, c'est que c'est sa patiente. Et ça forcément, ce n'est pas possible. Alors Scarlett, elle tente de l'oublier, de passer à autre chose et de ne pas y penser. Mais elle a bien compris que c'est impossible. Lorsqu'elle n'est pas au centre, elle se terre chez elle. Devant ses patients elle doit faire bonne figure, faire style que tout va bien. Parce qu'elle est là pour s'occuper d'eux pas pour penser à ses petits problèmes. Sauf qu'aujourd'hui, il faut bien qu'elle sorte de chez elle. L'appel de la bouffe. Elle n'a plus rien dans les placards et encore moins dans le frigo. Et commander des plats, ça va un temps mais elle ne roule pas sur l'or. Il faut bien qu'elle retourne à la civilisation. Alors elle s'habille. Loin de ses tenues pour bosser, elle enfile un pantalon noir un poil trop grand pour elle et qu'elle est obligée de resserrer avec une ceinture, un pull large beige, ses converses violettes et un bonnet. La voilà en route pour le centre commercial à quelques kilomètres de chez elle. Pas besoin d'aller bien loin pour faire ses courses de fort heureusement. Elle en profitera pour flâner dans les boutiques, ça lui occupera l'esprit au moins. Son sac à main sur l'épaule, elle entre dans l'édifice. Elle commence par la galerie marchande, comme ça le frais qu'elle achètera ne s'abîmera pas en attendant dans le coffre. Un premier magasin, de sous vêtements. Elle en raffole même si elle ne l'avoue pas. Quelques essayages et son choix est fait. Ou plutôt, ses choix. Un ensemble en lingerie bleu roi composé d'un soutien gorge avec des détails dentelés et deux culottes style boxer assorties, ainsi qu'un duo noir beaucoup plus simple, plus passe partout. Son sac dans lequel un tiers de ses économies sont passées, elle reprend son voyage dans le centre commercial. Le lèche vitrine prend tout son sens lorsqu'elle passe devant un magasin qui vend des macarons. Son pêché mignon à la blonde, elle le reconnait. Elle se promet ou plutôt promet à son estomac qu'elle en achètera avant de quitter le centre. Mais à la toute fin comme ça elle les dégustera chez elle. Continuant sa marche, elle refait la liste mentale de ce qu'elle doit acheter ou surtout ne pas oublier. Et cette perte de repère l'empêche de voir qu'elle fonce droit dans quelqu'un. Elle la percute, pas bien fort, suffisamment pour que ça la réveille. " Merde pardon, je suis désolée ! " Elle relève la tête pour voir le visage de la personne dans laquelle elle est rentrée. " Oh Rina, comment allez vous ? " Sur toutes les personnes qu'elle aurait pu croiser, il a fallu qu'elle rentre dans l'une de ses patientes.
✻✻✻
CODES ©️ LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
❉ the search for something more
avatar
the search for something more

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 22/10/2017
›› Love letters written : 114
›› It's crazy, I look like : Jamie Chung
MessageSujet: Re: rina | let's take a coffee break Mer 22 Nov - 11:59


let's take a coffee break
Scarlett& Rina

«Le rôle d'une vie. Être soi. Trouver le ton juste. La petite voix intérieure.
C'est finalement la chose la plus difficile dans l'existence d'un homme que d'endosser sa propre peau jusqu'au bout, de se trouver, vraiment, de ne pas se mentir. »
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Elle avait peur, malgré tout elle tentait de rester naturelle, souriante et enjouée. Pourtant, elle avait peur de le revoir. Le recroiser au détour d’une ruelle, le simple fait d’imaginer son regard croisant le sien provoquait en la journaliste un désespoir profond. Alors, comme à son habitude elle se noyait, épongeant les tâches au travail, cumulant les dossiers les uns sur les autres. Son bureau, en lui-même, était semblable aux vestiges d’une guerre mondiale passée. D’un côté des gobelets de caféines qui s’empilaient les uns sur les autres. De l’autre une pile de dossiers qui s’accumulaient au fil des heures et des jours. Il lui fallait toujours plus pour permettre à ses propres neurones d’être court-circuités. Ainsi, elle ne songeait pas à son angoisse, ainsi elle ne rêvait plus de l’homme qui la rouait de coups et qu’elle avait envoyé en prison et qui allait certainement sortir dans les jours à venir. Elle fit craquer sa nuque dénudée d’un chignon maladroitement ajusté sur le haut de son crâne. Rina avait toujours eu l’impression qu’elle n’arrivait jamais à reproduire les coiffures qu’elle désirait reproduire dès lors qu’elle posait son regard sur l’une d’elle.

Dans un soupire, elle laissa le haut de son corps se vautrer sur son bureau, faisant tomber un stylo sur la moquette de l’entreprise. Les bras longeant le long de son corps, elle toisait avec dédain le nombre de gobelets vides. « Plus de café Keane ? » L’interpellait l’un de ses collègues partageant le bureau d’en face. Elle leva son pouce en l’air mollement, ce qui fit rire le jeune homme d’un sourire charmant et séducteur. Un sourire qui eut pour effet d’éveiller la jeune métisse. Elle était sensible aux charmes masculins et d’autant plus qu’elle se noyait dans le désespoir de la disparition de son premier et unique amour à sens unique. Cœur d’artichaut, accros aux mauvais garçons, telle était Rina Keane qui en cette journée ensoleillée décida d’aller boire un café au Starbucks du centre commercial le plus proche.  « Tu diras au chef que je suis sortie prendre ma pause café… » ironisait – elle à moitié avant de poser sa veste en cuir rouge sur ses épaules. Perchée sur des talons forts peu confortables, elle arpentait les rues de la ville de Los Angeles avec une certaine maladresse, songeuse à ce qu’était devenu sa vie. Pensive, presque par automatisme, elle plongea dans le centre commercial s’arrêtant de temps à autre devant les décorations de Noël qui commençaient à prendre place. Noël ? Qu’allait – elle faire ? Seule. Elle songea à Neal mais se demandait si cela n’allait pas embêter le père de famille que d’accueillir une sans famille.

Elle perdit l’équilibre soudainement, lorsqu’elle senti un poids lourd se cogner contre son dos. « Merde pardon, je suis désolée ! » Rina fit volte face, posant une main sur le mur qui se trouvait à sa droite afin de garder l’équilibre. « Ce n’est pas grave » Murmurait – elle tout en dégageant quelques dépôts de poussières qui décoraient son tailleur noir. Ce ne fut que lorsqu’elle releva son visage à hauteur de son interlocutrice qu’elle se rendit compte qu’il s’agissait de sa psychologue. Avant même qu’elle ne puisse ouvrir la bouche, la psychologue s’adressa de nouveau à elle. « Oh Rina, comment allez vous ? » Gênée, la brune s’était mise à rire nerveusement, tout en caressant sa propre nuque. « Bien bien, et vous madame Turner ? »  Rina évitait les séances ces derniers temps, non pas parce qu’elle n’appréciait pas sa psychologue, simplement parce que tout était trop autour d’elle et elle ne se sentait pas prête à s’ouvrir de nouveaux, néanmoins, voir la psychologue vêtue de cette façon, une façon curieuse par rapport à ce qu’elle renvoyait lors des séances attira sa curiosité. « J’allais justement me chercher un café avant de reprendre le travail, je vous en offre un ? » Elle pointa du doigt le Starbucks qui se trouvait au milieu du centre commercial. Lorsque la blonde accepta sa requête, Rina fonça toujours en équilibre jusqu’au comptoir et commanda un caramel machietto puis reporta son attention sur la psychologue. « Ce sont vos achats de noël ? » questionnait – elle innocemment en pointant du doigt des sacs qui vraisemblablement provenaient d’une boutique de lingeries. Décidément, cette situation venait de réveiller totalement Rina de son inertie.
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
❉ i can't see you but I know you're there
avatar
i can't see you but I know you're there

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 27/10/2017
›› Love letters written : 36
›› It's crazy, I look like : Emily Wickersham
MessageSujet: Re: rina | let's take a coffee break Mer 29 Nov - 22:43

let's take a coffee break
rina & scarlett

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] ✻✻✻ Elle est pourtant prudente la psychologue. Toujours à calculer chaque chose, chaque mouvement lorsqu'elle sort de chez elle pour ne pas commettre d'impair. Sauf que là, elle était perdue dans ses pensées. Emplies de macarons et d'une jolie rousse qui commence à prendre beaucoup de place. Et elle percute quelqu'un. Pas très fort, mais suffisamment pour s'être fait remarquer. Alors elle fait la meilleure des choses à faire à ce moment là, Elle s'excuse. Sauf qu'elle ne s'attendait pas à connaître la brune qui lui avait servie de cible mouvante. Et cette voix qui lui dit que ce n'est pas grave. C'est un peu bizarre qu'elles se croisent par ici, loin de leurs séances dans le cabinet feutré de Scarlett. Et l'une et l'autre le remarque mais ne font aucune réflexion là dessus, entreprenant une conversation de routine. Elle lui dit qu'elle va bien, lui retourne la question. Scarlett a du mal à la croire étant donné qu'elle l'évite plus ou moins. Mais elle ne va pas la cuisiner dans les allées du centre commercial. Ce n'est pas le lieu rêvé pour cela. " Je vais bien merci. " Elle lui sourit au final contente qu'elle soit tombée sur elle plutôt que sur quelqu'un lui en voulant de sa maladresse. Rina reprend bien avant elle pour lui proposer un café. Quelle bonne idée, de la caféine pour continuer ce moment de shopping. Et puis au moins, elle ne pensera pas à celle qui occupe ses pensées de cette façon. Elle tourne la tête vers le Starbucks que pointe la brune et hoche la tête. " Avec plaisir ! " Elle resserre sa prise sur ses sacs et suit sa patiente jusqu'au comptoir. Elle la laisse commander et le fais en suivant. Un mocha avec supplément de chantilly, elle a bien besoin de réconfort. Et de douceur. Elle paye et récupère son gobelet, ses sacs retrouvant leur place initiale dans sa main. " Si on considère que je m'offre à moi même des cadeaux alors oui. " Elle rigole légèrement et s'installe à une table qui vient de se libérer. " Vous êtes là pour ça ? Courses de noël pendant votre pause ? " Elle est bien placée pour savoir que lorsqu'on travaille, chaque minute compte. Et que donc, chaque moment de pause doit être rentabilisé. Elle tend le bras pour attraper saupoudreur de cacao et ouvre son gobelet pour en ajouter. C'est une férue de chocolat et elle ne s'en cache pas. Après avoir recapuchoné la boisson, elle en boit une gorgée et laisse la chaleur du café l'envahir. " Je voulais vous appeler alors je trouve ça marrant de vous voir ici. " Elle laisse planer quelques secondes la raison de ce fameux coup de fil en reprenant une gorgée. " Vous ne venez plus me voir dernièrement, est-ce parce que vous allez mieux ou il y a autre chose ? " Elle n'est pas dupe Scarlett, elle se doute que c'est la deuxième raison qui est la bonne.


✻✻✻
CODES ©️ LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
❉ the search for something more
avatar
the search for something more

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 22/10/2017
›› Love letters written : 114
›› It's crazy, I look like : Jamie Chung
MessageSujet: Re: rina | let's take a coffee break Mer 6 Déc - 18:47


let's take a coffee break
Scarlett& Rina

«Le rôle d'une vie. Être soi. Trouver le ton juste. La petite voix intérieure.
C'est finalement la chose la plus difficile dans l'existence d'un homme que d'endosser sa propre peau jusqu'au bout, de se trouver, vraiment, de ne pas se mentir. »
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Rina s’imaginait croiser des personnes de son entourage, mais pas sa psychologue. La situation était gênante pour elle. Elle qui fuyait le cabinet de la jeune femme pour s’enfermer dans une bulle increvable faite de jeux vidéos et d’articles qu’elle écrivait plus vite que son ombre. Alors, elle avait proposé un café pour éponger sa culpabilité. La jeune journaliste se concentra dans un premier temps sur les décorations de noëls, puis sur l’odeur de café qui lui chatouillait les narines. Rina adorait cela, cette période de l’année où elle voyait des enfants sourires, les prunelles émerveillés à l’idée de recevoir des cadeaux sous leur sapin. Elle aimait aussi le rouge et le doré, ces couleurs vivent qui égayaient ses journées. Elle aimait aussi cette odeur de chaud, cette fumée qui se dégageait des machines. Décidément Rina aimait tout cela, même si elle se sentait terriblement seule pendant cette période de l’année, en particulier depuis que son père adoptif était décédé et que son frère n’était plus là. La brune décida de questionner la jolie psychologue sur ses nombreux sacs. Elle attrapa sa boisson qui lui réchauffait le coeur et les mains. « Si on considère que je m'offre à moi même des cadeaux alors oui. » Rina pencha son visage sur le côté, questionnant la blonde du regard. Elle aussi vivait une vie de solitude ? Elle se le demandait bien à cet instant car elle trouvait cela triste, même si sa psychologue lui avait toujours donné l’impression d’avoir toutes les réponses qui conduisaient les êtres humains vers le bonheur. « Vous êtes là pour ça ? Courses de noël pendant votre pause ? » Rina trempa ses lèvres sur le gobelet en carton, grimaçant lorsque la chaleur du liquide lui brula légèrement la langue. Elle secoua son visage négativement. « Non. En fait je ne fête plus trop noël. Mais je suis là pour prendre un peu plus de caféine, je bosse sur un article assez conséquent et difficile en ce moment. » De nouveau elle plongea ses lèvres sur le liquide, cette fois - ci avec plus de prudence.

Les deux jeunes femmes s’éloignèrent un peu de la foule, Rina pointa une table pour deux libre, elle pris place. « Je voulais vous appeler alors je trouve ça marrant de vous voir ici. » Rina haussa les épaules, en réalité elle traînait souvent ici. Ce qui l’étonnait c’était que sa psychologue avait une vie en dehors de son cabinet. Elle réalisa alors qu’elle avait toujours idéalisé Scarlett. «Vous ne venez plus me voir dernièrement, est-ce parce que vous allez mieux ou il y a autre chose ? » Le corps de Rina s’était raidi presque instinctivement, elle s’enfonça un peu plus dans sa chaise en métal. Son cou recroquevillé à l’intérieur de ses deux frêles épaules. « C’est que…je suis très prise par le travaille en fait. » Mentait - elle sans grande vigueur. Puis elle ajouta spontanément. « Vous vouliez me contacter pour un autre rendez vous ? » Presque immédiatement elle se trouvait idiote et ajouta du bout des lèvres « C’est juste compliqué ces derniers temps vous savez avec ma mère et sa maladie d’Alzheimer je trouve plus trop le temps d’associer ou de penser. » Elle haussa les épaules puis plongea de nouveau ses lèvres et s’humecta les lèvres de ce liquide chaud qui réchauffait son coeur. En réalité, Rina était fragile, surtout à noël, surtout sans son frère adoptif qui lui manquait de plus en plus pendant cette période de l’année.
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
❉ i can't see you but I know you're there
avatar
i can't see you but I know you're there

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 27/10/2017
›› Love letters written : 36
›› It's crazy, I look like : Emily Wickersham
MessageSujet: Re: rina | let's take a coffee break Aujourd'hui à 2:02

let's take a coffee break
rina & scarlett

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] ✻✻✻ Elle s'enquiert de savoir si la brune est là également pour ses courses de Noël. Elle lui apprend que non, elle est là pour la caféine avant tout. " C'est une véritable drogue, j'en suis bien consciente aussi. Il parle de quoi votre article ? Enfin si vous pouvez en parler, je sais que parfois c'est délicat. " Elle ne veut pas se montrer trop insistante ni trop indiscrète mais il faut voir ça comme une déformation professionnelle. Elle est curieuse et pas qu'un peu. Après s'être installées sur une table, Scarlett commence à boire son café. Elle l'attendait celui là. Il lui faut sa dose de caféine si elle ne veut pas avoir un mal de tête le soir même. Pourtant, elle ne boit pas tant de café que ça par jour. Un voir deux. Mais si elle oublie sa tasse de café, elle en payera les conséquences plus tard.

La psychologue reprend bien vite son rôle. Elle n'est pas agressive mais c'est une question légitime. Elle a besoin de savoir ce qu'il se passe. Au fond, elle se demande si ce n'est pas elle qui a fait une erreur. Bien sur, lorsque ses patients ne la recontactent pas c'est qu'ils vont mieux. Mais elle n'a pas eu l'impression que la brune soit en total accord avec elle même lors de leur dernière rencontre. Après tout, avec ce qu'elle a vécu, ça ne peut pas s'effacer en un quart de seconde. Mais peut être est ce elle qui a fait quelque chose qui aurait déplu à sa patiente. Forcément avec ce métier elle pose beaucoup de questions, elle pousse à bout les personnes qui viennent la voir pour qu'ils puissent se libérer. Et peut être qu'avec Rina elle a été trop loin. Ce qu'elle n'espère pas bien sur parce que ce n'est pas comme ça qu'elle veut que ça se passe. Mais sans réponses, il est difficile d'être fixé. Elle lui dit qu'elle était trop prise par le travail. Scarlett lui sourit sans forcément la croire. C'est toujours l'excuse qu'on lui sort dans ces cas là. C'est le plus facile. Le travail prend du temps bien sur mais se dégager une heure, ce n'est pas bien compliqué. Enfin, elle ne la juge pas mais c'est que pour elle, elle avait vraiment quelque chose qui la préoccupait. " Vous savez, c'est plutôt au patient de contacter le psychologue mais je voulais prendre de vos nouvelles. Savoir comment vous alliez. " Elle s'inquiète toujours de savoir comment vont les personnes qui viennent la voir. C'est évident,c'est important. " Si vous n'avez pas le temps vous pouvez aussi bien m'appeler. Ce n'est pas courant mais je peux vous prendre par téléphone. Enfin je ne vous force pas mais nos séances fonctionnaient bien et parler ça vous fait du bien. " C'est vrai, les progrès elle les voit toujours Scarlett, même si ce n'est pas toujours le cas de la personne de l'autre côté du bureau. " Ou bien autour d'un café. Même si je peux comprendre que c'est un moment de détente avant tout. " C'est vrai que ce n'est pas la première chose à laquelle on pense pendant qu'on boit son café. A se faire analyser. " Comment va votre mère ? On peut juste en discuter comme ça si vous ne voulez pas entrer dans les détails. " Elle se lie un peu trop à ses patients. C'est parfois dur d'avoir le recul nécessaire face à certaines situations. Surtout vis à vis de sa relation avec sa propre mère.


✻✻✻
CODES ©️ LITTLE WOLF.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

all these memories seem so old


MessageSujet: Re: rina | let's take a coffee break

Revenir en haut Aller en bas

rina | let's take a coffee break

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOWN WITH LOVE :: 
 :: Downtown l.a :: downtown shopping center
-