Partagez|

ft Trina ♔ Lies are a temporary solution to a permanent problem.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
❉ locked hearts and hand grenades
avatar
locked hearts and hand grenades

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 11/11/2016
›› Love letters written : 153
›› It's crazy, I look like : Colin O'Donoghue
MessageSujet: ft Trina ♔ Lies are a temporary solution to a permanent problem. Dim 12 Nov - 18:19



       

         
Lies are a temporary solution to a permanent problem.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Il est plus facile de mentir que de dire la vérite. Plus facile de trahir que de rester fidèle. Plus facile de fuir que de faire face. Plus facile d'oublier que de s'engager...
Trina & Chris
Reprendre le travail comme si de rien n'était n'avait pas forcément été plus facile. Penser pouvoir faire comme s'il n'y avait pas plus avec Trina était frustrant, parce que totalement faux. Il n'y avait pas juste une relation professionnelle et il n'y aurait jamais rien qu'une relation professionnelle. Pourtant, il n'y aurait pas plus non plus et chaque jour n'en était que plus frustrant. Je faisais comme si tout allait bien, je me montrais cordial, je faisais mon maximum pour être une personne agréable, mais je gardais une distance nécessaire. Une distance qui me faisait mal. Parce que je n'avais pas envie d'être distant avec elle. Sauf que chaque fois que j'étais proche trop longtemps, je ne rêvais plus que de la toucher, l'embrasser et lui montrer que je pouvais lui faire l'amour, même si tomber amoureux serait trop compliqué.

Impossible. Je ne pouvais pas lui faire ça. Ni me faire ça à moi-même. C'était trop frustrant, trop insupportable et les jours passant, je devais faire de plus en plus d'effort pour me montrer cordial. J'avais donc rapidement fait le choix de ne pas trop la fréquenter, de maintenir une distance raisonnable et de n'être en sa présence qu'en cas de nécessité. Ça n'avait pas été suffisant et ma rencontre avec Alice, dans un bar, était étonnamment devenu une aubaine. Je savais que j'avais utilisé la jeune femme. Cette soirée n'avait été pour moi qu'une manière de me détourner de sa blonde cousine. Draguer la plus ouverte pour oublier la plus désirer. Faire le con avec la plus désireuse pour ruiner définitivement toute possibilité avec la plus désirable. J'avais été un vrai connard sur ce coup. Digne de l'homme que j'étais devenu après Cette-Elle, mais ça m'avait tellement semblé nécessaire, sur le coup. Si je commettais l'irréparable, je ruinerais définitivement toute possibilité avec Trina. Si elle apprenait ce que j'avais fait, jusqu'où j'avais pu aller avec Alice, les images que j'avais eues en tête et que j'avais soumis à l'esprit de la brune, plus jamais elle ne voudrait me toucher. Plus jamais elle ne voudrait que JE la touche. J'avais réussi à me convaincre, sur le coup, que c'était la meilleure chose à faire. Profiter d'une soirée en compagnie de la Taylor qui disait oui, pour ne plus jamais oser approcher celle qui disait non...

Aujourd'hui, il ne me restait que les regrets. Les regrets d'avoir fait ça. Les regrets d'avoir pensé que je me sentirais mieux, ensuite. Sur le coup, je m'étais retrouvé. J'étais redevenu ce Chris que je jouais depuis des années et j'avais laissé mon cœur meurtri de côté... Mais cet enfoiré était revenu au galop et maintenant, j'avais juste une honte de moi infinie... Et ce soir, je devais de nouveau jouer le jeu. Parce qu'il y avait un nouveau film en vogue de nos studios qui faisait son avant-première et que nous devions être sur le coup. Assurer la promotion de notre saga et vanter les mérites de ce film dont je ne connaissais même pas l'histoire. Le tout, ensemble, bien sûr. Parce qu'officiellement, le baiser n'avait été qu'une farce, une caméra cachée tombée à l'eau et les vacances un mal nécessaire parce que nous étions épuisés. Parce qu'il n'y avait absolument aucun problème entre Trina Taylor et Christopher James et que nous étions de bons collaborateurs, parfois soumis aux humeurs d'artistes sous pression, mais que « nous nous adorions ».

« On y va ? », demandais-je, inspirant un dernier coup dans la voiture, avant de sortir, sans même attendre sa réponse, me précipitant pour aller lui ouvrir la porte, en homme galant que j'étais. « J'ai oublié de te dire... », dis-je en lui tendant mon bras pour qu'elle s'y accroche. « Tu es très belle, ce soir. » J'étais sincère. Même si je le disais pour qu'elle sourit un peu et que cela fasse bien sur les photos. Je la trouvais magnifique. Comme toujours. Je m'interdisais juste le droit de le lui dire si cela ne pouvait pas être interprété comme un acte réfléchi dans le cadre de notre travail. Arrêter d'être honnête et redevenir ce parfait calculateur que je devais être. Préserver mon cœur et protéger nos sentiments respectifs.

CODES BY MAY & AVATARS BY .CRANBERRY.


         
Revenir en haut Aller en bas
❉ i can't see you but I know you're there
avatar
i can't see you but I know you're there

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 15/08/2016
›› Love letters written : 516
›› It's crazy, I look like : La merveilleuse Jennifer Morrison
MessageSujet: Re: ft Trina ♔ Lies are a temporary solution to a permanent problem. Mer 15 Nov - 12:25

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Je soupirais assise sur mon lit, ces derniers jours avaient été un enfer, pas un enfer au niveau du boulot parce que nous savions encore être pros, même si ce n'était pas facile, je ne pouvais pas dire le contraire, mais j'avais l'impression que Christopher m'évitait, alors ce n'était pas une mauvaise chose, mais c'était un enfer dans ma tête, à chaque fois que j'approchais Christopher, je n'avais qu'une seule envie, qu'il m'embrasse, qu'il me touche, qu'il passe sa main dans mes cheveux avec toute la tendresse dont il pouvait faire preuve, mais c'était juste impossible, puisque nous avions décidé que même être amis ce serait trop compliqué, alors nous retournions à nos vies, celles qu'on avait avant que tout ne devienne un grand n'importe quoi, même si je ne savais plus réellement comment faire, j'inspirais et me levas avant de sortir mon vêtement de sa housse noire et j'enfilais ma robe bustier rouge, j'aimais tellement cette robe, le tissu fluide qui tombait parfaitement sur mes chevilles, cette façon incroyable qu'il avait d'épouser mon corps sans le rendre disgracieux, j'aimais ce tissu autant que cette robe, je n'avais pas encore eu l'occasion de la porter, alors ce soir j'allais en profiter. L'ouverture sur ma cuisse n'était pas vulgaire, au contraire, c'était assez élégant et mes escarpins terminaient la tenue à merveille, j'étais plutôt contente du résultat que je trouvais dans le miroir. Je décidais de laisser mes cheveux tomber en cascade le long de mon dos, pas trop de chichi, ça n'en valait pas la peine et de toute façon j'étais du genre à préférer le naturel. Je me regardais une dernière fois après m'être maquiller et attrapais une pochette dans laquelle j'avais glissé mes papiers et mon téléphone avant de sortir de chez moi. Il était déjà là à m'attendre, je me glissais dans sa voiture sans aucun mot et le trajet se fit tout aussi silencieusement. Au moment d'arriver, je regardais par la fenêtre et inspirais doucement, la tension était palpable et je ne savais pas si j'allais pouvoir supporter ça toute la soirée, pas alors que nous étions entourés de tout un tas de personnes plus importantes les unes que les autres. J'acquiesçais sans répondre, il n'avait pas besoin que je formule ma réponse à voix haute, de toute façon, nous y étions, alors, nous n'avions pas forcement le choix, autant s'y mettre maintenant, je n'avais pas prévu de passer ma nuit ici, donc autant me montrer un peu que je puisse rentrer chez moi et dormir jusqu'à n'en plus pouvoir. Je le laissais m'ouvrir la portière, quel homme galant, et sortais de la voiture, je levais mon regard pour croiser le siens au moment où il m'adressa à nouveau la parole et un petit sourire étira mes lèvres. « Merci, tu n'es pas mal non plus. » Soufflais-je doucement en prenant son bras avant que les flashs des photographes commencent à faire leur travail. J'inspirais et souriais comme je savais si bien le faire, ce sourire d'actrice que je ne réservais qu'à ce genre d'occasion, le genre de sourire faux qui voulait faire croire que j'étais heureuse d'être là, même si ce n'était clairement pas mon genre, mais il fallait que je le fasse. J'étais toujours contre Christopher, tournant la tête à chaque fois qu'un photographe prononçait mon prénom, avançant doucement vers la porte qui serait mon échappatoire aux flashs et surtout aux bras du beau brun qui se tenait à mes côtés. L'odeur de son parfum me chatouillait les narines et je n'étais pas sûre de le supporter encore très longtemps. Heureusement nous étions enfin arrivés à destination et je pouvais enfin me détacher du jeune homme. « J'ai besoin d'alcool. » J'avais dit ça pour moi-même, il me faudrait au moins quelques verres pour supporter la tension qu'il y avait entre Christopher et moi.
Revenir en haut Aller en bas
❉ locked hearts and hand grenades
avatar
locked hearts and hand grenades

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 11/11/2016
›› Love letters written : 153
›› It's crazy, I look like : Colin O'Donoghue
MessageSujet: Re: ft Trina ♔ Lies are a temporary solution to a permanent problem. Lun 20 Nov - 18:41



       

         
Lies are a temporary solution to a permanent problem.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Il est plus facile de mentir que de dire la vérite. Plus facile de trahir que de rester fidèle. Plus facile de fuir que de faire face. Plus facile d'oublier que de s'engager...
Trina & Chris
Être à ses côtés était à la fois un plaisir – parce qu'il semblait définitivement insupportable de continuer de vivre sans sa présence à mes côtés – et une torture – parce qu'il était juste difficile de l'avoir chaque jour si près de moi sans la toucher, l'embrasser ou la caresser. Jouer le jeu pour les caméras et les appareils photos étaient mes seuls moments de répits, quand je pouvais la toucher et prétendre que tout allait bien, que le contrôle était parfait. Quand le Christopher James d'apparat prenait la place du Christopher, comme Caleb prenait ma place face à Phedra quand nous tournions nos scènes les plus romantiques.

Aussi, même si je souriais, la complimentait et répondait avec plaisir à sa réponse comme quoi je n'étais pas moche, je me doutais qu'elle n'avait qu'une envie : que tout cela se termine. J'avais ce même désir, avec en contre-pied l'envie que cela ne s'arrête pas, pour que je continue de la garder près de moi. Je ne pouvais pas. J'avais trop de mal à la garder dans ma vie et même si ça me tuait, ce jeu de dupe prouvait bien que nous ne pouvions pas vraiment continuer de nous voir. Qu'importe combien cela pouvait nous blesser. Quand tout cela serait terminé, il nous faudrait perdre définitivement tout contact.

Une fois à l'abri des paparazzis, dans le hall sécurisé, elle s'écarta. Finit les faux semblants. Fini le jeu. « Bien d'accord », soufflais-je en réponse. J'avais, moi aussi, besoin d'un verre, si je voulais survivre à cette soirée. Je marchais d'un pas rapide, devant elle, arrivant au bar en premier. J'attendis malgré tout qu'elle soit là pour qu'elle commande en premier. Même si nous n'avions plus à faire semblant que c'était l'amour fou entre nous, nous ne pouvions pas afficher une hostilité farouche, sous peine que la rumeur commence à se propager. J'avais prévu le coup. « Je te propose un plan d'action ! On commande à boire ensemble, on trinque, que tout le monde le voit bien, puis on part chacun de notre côté, faire ce qu'on a à faire auprès des annonceurs et des producteurs. On se rejoint et on regarde le film côte à côte, on fait la soirée chacun de notre côté et je te ramène à la fin. On sera vu ensemble dans tous les moments importants, les producteurs seront contents et on passera le moins de temps possible à jouer cette comédie stupide. Ça te va ? »

CODES BY MAY & AVATARS BY .CRANBERRY.


         
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

all these memories seem so old


MessageSujet: Re: ft Trina ♔ Lies are a temporary solution to a permanent problem.

Revenir en haut Aller en bas

ft Trina ♔ Lies are a temporary solution to a permanent problem.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOWN WITH LOVE :: 
 :: Downtown l.a :: hollywood
-