Partagez|

What can i say ? (Laly)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
❉ locked hearts and hand grenades
avatar
locked hearts and hand grenades

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 04/11/2017
›› Love letters written : 116
›› It's crazy, I look like : Nico Tortorella le magnifique.
MessageSujet: What can i say ? (Laly) Sam 11 Nov - 18:52


What can i say ?
Laly & Lucien

« La vie c'est des étapes... La plus douce c'est l'amour... La plus dure c'est la séparation... La plus pénible c'est les adieux... La plus belle c'est les retrouvailles.»
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Une journée comme une autre avait débuté en ce samedi, le soleil, c’était levée comme tout les jours, l’air de Los Angeles était toujours autant pollué et embrumer et Lucien, c’était rendu comme à son habitude de bonne heure à l’hôtel où il officiait en tant de gérants et propriétaires. Un cadeau de son père pour ces trente ans, le début d’un grand héritage à venir. Il n’était peut-être pas le meilleur dans son domaine, mais il s’en sortait plutôt bien pour un début à la tête du Millénium Hôtel, la clientèle affichait un sourire en quittant l’établissement ce qui était plutôt bon signe pour le futur. Franchissant le seuil de l’hôtel, Lucien ne manqua pas de saluer le portier qui lui avait tenu la porte, il avançait dans le hall d’entrer avec assurance, habillé d’un costume trois pièces et d’un grand sourire repensant à la nuit qu’il venait de passer avec cette inconnue qu’il avait rencontré la veille dans un bar. Il ne connaissait ni son nom ni son âge et ça lui était égal, il avait passé un bon moment et c’est tout ce qui comptait. Les nuits se ressemblaient depuis l’abandon de son ex petite amie, il n’avait jamais autant souffert et il s’était juré de ne jamais revivre la même chose, juré de ne plus aimer. Elle l’avait détruit à l’intérieur et c’est après trois mois de passé qu’il avait décidé de passer à autre chose en draguant dans les bars et en se mettant à fond dans son travail pour ne plus y penser, tout simplement pour oublier.

C’est après un arrêt à la réception pour vérifier que tout était en ordre, qu’il s’enferma dans son bureau pour la journée, avant d’en sortir en fin de journée regardant sa montre tout en poussant un soupire pensant qu’il n’allait pas être à l’heure pour son rendez-vous de ce soir. Il salua la réceptionniste en vitesse ainsi que le portier et se rendit à son domicile ou il eu l’occasion de se doucher et de se changer, envoyant un message à son rencard de ce soir pour l’avertir qu’il n’allait pas être à l’heure. La ponctualité et Lucien ça n’a jamais été ça. Il a toujours eu du mal à être à l’heure et ce soir ce n’était pas diffèrent. Une fois prêt, il prit sa voiture qui attendait dans le garage et prit la route vers le restaurant où il avait réservé une table pour deux. La jeune femme avec qui il avait rendez-vous était déjà sur place, l’attendant devant le restaurant. C’est avec assurance qu’il s’avança vers elle tout en souriant, avant de lui déposer un baisé sur la joue. « Bonsoir ma belle, je suis vraiment désolé, j’ai eu beaucoup de boulot. » Sarah, c’était son dernier coup de cœur, il l’avait rencontré à son hôtel alors qu’elle y avait réservé une salle de réunion et c’est après plusieurs heures passées au bar de l’hôtel à discuter qu’il l’avait invité un dîner pour poursuivre ce qu’ils n’avaient pas terminés.

Une fois à l’intérieur du restaurant, il s’avança vers l’hôtesse qui s’occupait de l’accueil. « Bonsoir, j’ai une réservation au nom de Tsereli, pour deux. » Après vérification, ils furent très vite installés à leur table. Lucien avait l’habitude de venir dans ce restaurant depuis quelque temps. Il avait dû changé pas mal de ces habitudes depuis le début de son célibat et les restaurants où il avait l’habitude d’aller en compagnie de son ex petite amie étaient désormais sur liste rouge. Il attrapa le menu présent sur table afin d’y jeter un coup d’œil en attendant qu’une serveuse vienne prendre la commande.    
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
❉ locked hearts and hand grenades
avatar
locked hearts and hand grenades

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 09/11/2017
›› Love letters written : 54
›› It's crazy, I look like : La sublime Ana de Armas
MessageSujet: Re: What can i say ? (Laly) Mer 15 Nov - 3:00

Lucien Laly
J'aurais voulu rester auprès de toi, te dire à quel point je t'aime et que pour rien au monde je voudrai te perdre. Seulement, je me suis contenté de fuir, te laissant tomber sans aucune explication..
La journée s'annonçait bien pour la jeune femme. Elle venait de recevoir un appel téléphonique lui annonçant une bonne nouvelle. Elle avait récemment passé un entretien d'embauche dans un restaurant et celui-ci s'étant bien passé, elle commençait dès ce soir. Elle espérait vraiment pouvoir enfin être embauchée et reprendre une vie professionnelle stable. En vérité, la jeune femme ne cesse de travailler par-ci par-là, mais bien souvent ce sont des petits contrats qui se terminent vite. Ayant déjà travaillé en tant que serveuse, elle ne doute pas de ses compétences et elle espère pouvoir mettre toutes ses capacités en avant afin de réussir sa période d'essai qui durera un mois. Elle appréhendait et commençait déjà à tourner dans tous les sens dans son petit appartement. Elle finit par prendre la porte se dirigeant dans les rues de Los Angeles. Rien de mieux qu'une balade pour se contenter de penser à autre chose et de se changer les idées. Elle avait pour habitude de se rendre dans ce petit coin tranquille. Il s'agissait d'un parc, peu fréquenter, du moins la plupart des personnes passées par là en considérant cet endroit comme simple raccourcit pour rejoindre le centre-ville. Il ne s'agissait pas que d'un simple endroit aux yeux de la jeune femme. Il s'agissait d'un lieu où elle a passé de très bons moments. Se souvenant alors d'avoir déjà emmené ici son ex petit ami, Lucien. Elle se souvient que c'était précisément au pied de cet arbre qu'ils appréciaient s'asseoir. S'enlaçant en profitant de ces moments complices ensemble. Cela faisait désormais dix mois qu'elle avait pris la fuite, ne lui laissant aucune explication. Une chose dont elle vit mal. Au fond, elle se contente de montrer qu'elle réussit à avancer dans sa vie, en se laissant tomber dans les bras de charmants inconnus, mais dans ses pensées Lucien est toujours présent. Elle se souvient aussi qu'elle appréciait à s'y rendre avec une autre personne : sa petite sœur. Cette personne qu'elle a également perdue. Trop d'étapes douloureuses dans sa vie, quel essai d'oublier. Elle fait alors en sorte d'aller bien, de sourire aux personnes, bien qu'au fond d'elle, elle souffre énormément.

Il était temps pour elle de se préparer pour son travail. Les cheveux soigneusement attachés, un maquillage léger, elle arriva en avance au restaurant. Elle reçut un bel accueil et ses futurs collègues, lui expliquait brièvement comment aller se passer la soirée. Écoutant attentivement, elle espérait vraiment être à la hauteur de leurs attentes. Les clients arrivaient au fur et à mesure. Laly commençait à prendre des commandes et à servir des plats. Elle tomba sur des clients agréables, décidément elle débutait bien sa soirée. Il lui était déjà arrivé de tomber sur des gens non satisfaits, parfois ils utilisaient un langage agressif et bien trop familier envers le personnel, mais elle avait toujours su contrôler toutes situations. Elle retrouvait ce rythme qu'elle avait perdu et prit très à cœur ce service, bien qu'elle était loin de se douter que celui-ci allait prendre une tournure différente. « Table numéro 122, ils attendent de passer leurs commandes » lui dit sa collègue en lui adressant un sourire. Sa petite tablette à la main, car oui, les restaurants fonctionnent de plus en plus via électronique, il fallait oublier le petit calepin et faire place à la modernité. « Bonsoir, désirez-vous un apéritif pour commencer ? » demanda-t-elle naturellement avant de poser le regard sur le couple se situant face à elle. Elle ne pouvait pas y croire... ça ne pouvait pas être vrai... mais pourtant c'était bien lui, son visage d'ange, ses yeux dont elle n'avait jamais oublié et ses lèvres qu'elle raffolait d'embrasser durant le passé, il s'agissait bel et bien de Lucien. Les larmes lui montaient aux yeux et elle commençait à trembler légèrement, perdant tous ses moyens. Il fallait qu'elle contrôle la situation, bien que cela ne soit en aucun cas facile, il fallait qu'elle se montre professionnelle. Détournant le regard une fraction de seconde du jeune homme qui la rendait mal à l'aise, elle le dirigea ensuite vers la femme qui l'accompagnait. C'était une jolie femme, Lucien était donc passé à autre chose. Il avait finalement succombé à quelqu'un d'autre et Laly devait probablement être un lointain souvenir à l'heure actuelle. Elle se doutait également que celle-ci devait avoir les moyens, vu la manière élégante de s'habiller et ce collier en or blanc qu'elle portait autour du cou. Elle n'avait qu'une seule envie à cet instant précis : prendre la fuite à nouveau. Seulement, il n'en n'était plus question, il fallait qu'elle se montre forte et il était hors de question d'échouer dans sa carrière professionnelle, bien qu'elle ignore comment elle va pouvoir poursuivre cette soirée. Avec tous les restaurants de Los Angeles, il avait fallu qu'ils choisissent celui-ci..


©2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
❉ locked hearts and hand grenades
avatar
locked hearts and hand grenades

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 04/11/2017
›› Love letters written : 116
›› It's crazy, I look like : Nico Tortorella le magnifique.
MessageSujet: Re: What can i say ? (Laly) Mer 15 Nov - 19:04


What can i say ?
Laly & Lucien

« La vie c'est des étapes... La plus douce c'est l'amour... La plus dure c'est la séparation... La plus pénible c'est les adieux... La plus belle c'est les retrouvailles.»
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

La soirée s’annonçait plutôt bien malgré le petit retard que Lucien avait eu. Il avait salué la jeune femme qui l’attendait sagement devant le restaurant, puis ils avaient été accompagnés à leur table dans le restaurant qui était plutôt plein. On pouvait entendre le brouhaha depuis la rue et le personnel avait l’air de plutôt bien gérer la situation ce qui était plutôt bon présage. Lucien n’avait jamais mis les pieds dans ce restaurant et ne savait pas trop à quoi s’attendre en terme de nourriture. Il avait salué la jeune femme qui l’attendait sagement devant le restaurant, puis ils avaient été accompagnés à leur table dans le restaurant qui était plutôt plein. Depuis quelques mois Lucien avait repris un rythme de vie plutôt normal, depuis sa rupture avec sa petite amie Laly. Il avait recommencé à voir des filles et à sortir comme il le faisait avant.

Une fois assis, il prit le temps de regarder tout autour de lui avant de plonger son regard dans celui de Sarah la jeune femme assise face à lui, mais fut très vite interrompu par la présence de la serveuse qui arriva à leur table en leur demandant s’ils souhaitaient un apéritif. Il leva les yeux vers elle et se sentit d’un seul coup mal. Il sentait une boule dans sa gorge, la colère commençait à prendre place en lui, mais aucun mot ne pus sortir de sa bouche. Il se contenta de la fixer sans un mot laissant Sarah prendre la parole à sa place. « Une coupe de champagne pour moi !» Dit-elle avant de tourner son regard vers Lucien à qui était le tour de commander. « Je… Euh .. Une bière.» Il ne savait pas vraiment comment réagir, comment se pouvait-il qu’après dix mois sans réponse Laly son ex petite se trouvait là, face à lui comme par hasard dans ce restaurant. Elle n’avait pas changé, elle était toujours aussi belle, ses yeux étaient toujours aussi magnifiques, mais Lucien n’arrivait plus à la voir comme avant, non, elle lui apparaissait comme une personne horrible, comme une personne lui ayant fait du mal et il n’avait qu’une envie, fuir et à en voir le visage de Laly dont il connaissait chaque trait, il avait très vite deviné qu’elle n’était pas à l’aise de se retrouver là, face à lui. Lucien regarda Sarah quelques secondes avant de très vite prendre la parole. « Excuse moi, je reviens » Il se leva d’un seul coup et attrapa le bras de Laly afin de l’attirer à l’extérieur du restaurant, un geste qui pouvait paraître sur le moment un peu violent, mais qui était inoffensif. Il ne pouvait se résigner à passer la soirée dans ce restaurant en se faisant servir par la femme qui l’avait fait souffrir dix mois plus tôt. Il ne pouvait pas lui faire face une seconde de plus, alors qu’il avait tant essayé de l’appeler, sans aucune réponse de sa part. Le destin avait voulu qu’il se trouve dans ce restaurant et qu’il tombe sur elle, il en profita donc pour saisir l’unique occasion de lui parler, se disant qu’elle pouvait très bien fuir à nouveau.

Une fois à l’extérieur, il mit un certain temps à prendre la parole, tournant en rond tout en faisant quelques pas, ne sachant pas par quoi commencer. « Pourquoi ?» Dit-il simplement, alors que tant de fois, il s’était imaginé la conversation qu’il aurait s’il la retrouvait, mais en ce moment précis aucun mot ne lui venait, il avait juste besoin de comprendre pourquoi elle était parti du jour au lendemain, pourquoi n’avait-elle pas donné signe de vie depuis.  
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
❉ locked hearts and hand grenades
avatar
locked hearts and hand grenades

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 09/11/2017
›› Love letters written : 54
›› It's crazy, I look like : La sublime Ana de Armas
MessageSujet: Re: What can i say ? (Laly) Mer 15 Nov - 23:35

Lucien Laly
J'aurais voulu rester auprès de toi, te dire à quel point je t'aime et que pour rien au monde je voudrai te perdre. Seulement, je me suis contenté de fuir, te laissant tomber sans aucune explication..
À cet instant précis, elle ignorait comment réagir et que faire. Prendre la fuite, ou bien se contenter de faire comme ci de rien était. Un choix très difficile qu'elle aurait tant aimé ne pas être amenée à choisir à nouveau un jour. Il se tenait là, tout juste devant elle, assis face à une jeune femme. Avait-il passé à autre chose et retrouvé quelqu'un ? Probablement. Laly perdait totalement ses moyens. Heureusement ce froid et ce moment gênant fi interrompu par la femme qui l'accompagnait. Laly baissa son regard sur sa tablette en sélectionnant les boissons choisis par cette dernière avant d'entendre cette voix. Cette voix, qu'elle reconnaîtrait entre milles, cette voix qui ne cessait de la complimenter et de lui dire à quel point il l'aimait. Elle ne dit rien et leur tourna le dos, en oubliant de demander s'ils avaient déjà choisi leur repas. Elle se sentait pas bien du tout, et elle ignorait si elle pourrait poursuivre son service dans ces conditions. Soudain, on l'attrapa par le bras et elle ne mit pas longtemps à remarquer qu'il s'agissait de Lucien l'entraînant vers la sortie. Elle n'eu pas le temps de dire son moindre mot qu'elle se retrouvait désormais dehors. En vérité, elle n'avait jamais pensé à ce moment où elle serait amenée par coïncidence à recroiser Lucien. Elle n'avait jamais réfléchi à cette situation ample plus embarrassante.

Elle l'observait ne sachant que lui dire. Elle savait parfaitement qu'il ne l'avait pas emmené dehors par hasard. Laly savait qu'il attendait des explications, savoir pourquoi elle avait pris la fuite du jour au lendemain sans aucune raison. "Pourquoi ?" Il lui posa uniquement cette question, courte, certes mais qui demander parfaitement pourquoi avait-elle disparu. Elle détournait le regard du sien, les larmes aux yeux, il lui était trop tard pour prendre la fuite. Elle devait lui faire face, lui répondre quelque chose. La vérité, un mensonge, peu importe, elle ne pouvait pas laisser ce silence et ce froid indéterminable s'installait entre eux. « Je n'avais pas le choix ... » dit-elle d'une voix tremblante. Retrouvant à nouveau le regard du jeune homme, elle avait l'impression d'être une personne affreuse qui avait agi bêtement, une personne affreuse qui avait du énormément blessé Lucien. Seulement, ce qu'il ignore c'est que Laly souffre encore de cette séparation, qui entre autres n'a jamais été prononcée ouvertement. « Je ... Je ... crois que quelqu'un t'attend à l'intérieur, tu devrais aller la retrouver »  Peut-être s'agissait-il d'un moyen pour encore prendre la fuite en évitant toutes discussions avec le jeune homme. Bien qu'au fond d'elle, elle n'avait qu'une seule envie, lui dire la vérité, ce qui l'a vraiment poussé à le quitter. Elle resta immobile, se sentant faible face à lui. Elle ne s'empressa pas de partir et de reprendre son travail au plus vite, car elle savait qu'en entrant à nouveau dans ce restaurant, ses collègues allaient lui demander la raison de son absence et aussi que son premier soir était un véritable fiasco. Non, elle aurait préféré tourner une nouvelle fois le dos à l'homme dont elle était follement amoureuse, bien qu'il n'y est pas un jour sans qu'elle ne pense à lui. Laly a toujours eu du mal à s'exprimer, elle se souvient très bien des nombreuses disputes qu'il y a pu avoir entre eux et très souvent c'est le jeune homme qui revenait vers elle. Très maladroite sur ces mots, elle avait toujours peur de mal dire les choses de peur de perdre Lucien. Au fil des mois et des années, elle réussissait progressivement à dire les choses telles qu'elle le ressentait, à parler au jeune homme et lui dire lorsque quelque chose la contrarié. Bien souvent, le sujet le plus fréquemment répété était celui de sa famille. Laly avait énormément de mal à accompagner le jeune homme chez ses parents. Il voyait la jeune femme d'un mauvais œil, une sorte de profiteuse, pensant uniquement à l'argent de leur fils. Pourtant, elle avait toujours avoué à voix haute qu'elle se fichait totalement de l'argent et tout ce qui comptait pour elle, n'était autre que Lucien. Elle finit même par ne plus s'y rendre avec. Comment dire à Lucien que la cause principale de leur séparation est autre que son père. Détournant le regard du sien, elle n'attendait rien de sa part, elle savait qu'il lui en voulait énormément. Entre la peur de lui dire la vérité et sa tristesse de l'avoir perdu, elle n'arrivait pas à contrôler ses émotions. C'était trop d'un coup, entre l'appréhension qu'elle a eue sur le dos toute la journée pour son nouveau travail et cet instant, elle se retrouve totalement bouleversée.


©2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
❉ locked hearts and hand grenades
avatar
locked hearts and hand grenades

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 04/11/2017
›› Love letters written : 116
›› It's crazy, I look like : Nico Tortorella le magnifique.
MessageSujet: Re: What can i say ? (Laly) Jeu 16 Nov - 0:15


What can i say ?
Laly & Lucien

« La vie c'est des étapes... La plus douce c'est l'amour... La plus dure c'est la séparation... La plus pénible c'est les adieux... La plus belle c'est les retrouvailles.»
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Lucien ne comprenait pas ce qui avait pu pousser Laly à le laisser tomber dix mois plus tôt, il avait réfléchi à chaque détail qui avait précédé son départ et il n’avait jamais réussi à mettre le doigt sur ce qui l’avait fait fuir. Après des jours et des semaines, il s’était fait à l’idée qu’elle avait sûrement profité de lui comme son père lui soufflait sans cesse. Lucien, c’était même mis à penser qu’elle ne l’avait jamais aimé, qu’elle avait juste vu en lui une façon de vivre une belle vie en attendant un meilleur tournant. Il s’était pourri l’esprit à imaginer les mille raisons possibles qui l’auraient poussée à partir et n’avait jamais trouvé réponse à ces questions. Lorsqu’il avait déposé ces yeux sur elle alors qu’ils étaient dans le restaurant, il ne put s’empêcher de se remémorer la soirée qu’il avait passé à l’attendre avec une bague de fiançailles dans la poche. Il avait organisé la soirée parfaite, prêt à lui déclarer son amour, prêt à lui avouer qu’il voulait passer sa vie avec elle. Il était des heures dans ce restaurant, il en avait bu des verres avant de se rendre compte qu’elle n’allait pas arriver. Il lui avait envoyé des dizaines de messages qui furent sans réponse, tombant sur sa messagerie à chaque fois qu’il avait tenté de l’appeler. Le pire fut sûrement lorsqu’il arriva dans son appartement, où les affaires de sa bien aimées avaient simplement disparu. Les vêtements dans la penderie n’y étaient plus, uniquement son odeur corporelle était restée avant de s’enfuir également avec le temps. Il n’avait pas compris ce qui avait bien pu se passer ce soir-là, mais ce qui était sûr, c’est qu’il avait été blessé et humilié, il lui en voulait énormément et la simple idée de la revoir le rendait fou de rage et pourtant lorsqu’il déposa son regard sur elle dans le restaurant, sa réaction se fit attendre. Il ne savait que dire ou comment réagir et c’est sur un coup de tête qu’il décida de l’emmener à l’extérieur pour lui imposer la discussion qu’il avait tant attendu.

Une fois à l’extérieur, il n’avait pas trouvé les mots pour lui montrer à quel point il était blessé, à quel point il lui en voulait. Pourtant, il mourrait d’envie de tout lui balancer à la figure afin de se sentir mieux, mais il avait juste demandé pourquoi, se contentent de la fixer du regard attendant une réponse de sa part. Malheureusement la réponse de son ex petite amie fut assez brève, lui annonçant qu’elle n’avait pas le choix. Lucien crut rêver lorsqu’il entendit cela, il passa une main dans ces cheveux pour extérioriser son stress bouillonnant à l’intérieur. Se mordant la lèvre inférieure afin de garder son calme pour ne pas s’emporter et le faire fuir une fois de plus, bien qu’il ne se sentait pas coupable de son départ.  « C’est tout ce que tu as à me dire ? » Il ne la reconnaissait pas par son comportement, comment pouvait-elle ne pas assumer le fait d’être parti du jour au lendemain, comment pouvait-elle ne pas lui donner d’explication. « Tu me déçois… Comment j’ai pu être amoureux d’une personne comme toi !» Il avait mal pris le fait qu’elle n’en dise pas plus, elle l’avait invité à rejoindre Sarah à l’intérieur pour le fuir une fois encore, alors qu’il se trouvait face à elle pour avoir des explications. Il souffla un bon coup avant de reprendre la parole. « J’espère que tu en as bien profité durant toute ces années, j’ai vraiment été trop con… » Il s’avança vers la porte d’entrée du restaurant avant de se retourner. « Quand je pense que ce jour-là, j’allais te demander de m’épouser…» Est-ce qu’il voulait la faire culpabiliser ? D’un côté, oui, il le voulait, mais il voulait surtout lui faire comprendre qu’elle lui avait fait du mal, lui faire comprendre qu’il lui en voulait et la voir ce soir n’avait pas arrangé les choses. Lui qui pensait être passé à autre chose, son inconscient pensait encore bien trop à la souffrance que Laly lui avait laisser en le quittant du jour au lendemain.  
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
❉ locked hearts and hand grenades
avatar
locked hearts and hand grenades

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 09/11/2017
›› Love letters written : 54
›› It's crazy, I look like : La sublime Ana de Armas
MessageSujet: Re: What can i say ? (Laly) Jeu 16 Nov - 1:59

Lucien Laly
J'aurais voulu rester auprès de toi, te dire à quel point je t'aime et que pour rien au monde je voudrai te perdre. Seulement, je me suis contenté de fuir, te laissant tomber sans aucune explication..
La jeune femme était totalement bouleversée. Elle était coupable, oui, coupable de cette atroce souffrance qu'a ressentie Lucien lorsqu'il est rentré chez lui et a découvert qu'elle s'était totalement volatilisé. Ne laissant aucune trace d'elle, ne serait-ce un moindre petit mot. Elle se souvient de l'appel de Lucien ce soir-là, lui annonçant de le rejoindre au restaurant auquel ils avaient pour habitude de se rendre. Laly s'était comme à ses habitudes bien habillées, du moins c'était en partie grâce à ce dernier. Il lui avait déposé soigneusement une jolie robe sur leur lit. La jeune femme était souvent gênée de tous ces cadeaux que lui offrait Lucien et elle lui en faisant souvent part. Bien souvent, elle savait que c'était pour lui faire plaisir à lui également. Comme cette jolie tenue, elle savait qu'elle allait lui plaire davantage une fois celle-ci portée. Alors qu'elle finissait de se préparer, en se retournant, elle tomba nez à nez avec Monsieur Tsereli, le père de Lucien. Un homme toujours bien habillé, mais surtout un homme qui n'appréciait pas du tout la jeune femme. C'est à partir de ce moment-là, que tout a basculé. Celui-ci a menacé Laly de prendre ses affaires et de quitter son fils. Elle avait halluciné et ne s'était aucunement laissé faire en refusant de laisser tomber l'homme dont elle aimait par-dessus tout. Malheureusement, celui-ci a fini par parler d'elle et de sa famille, tout en parlant de leurs problèmes financiers. En réalité, il avait fait une recherche et savait tout sur elle et ses proches. Surprise, elle avait voulu prendre la fuite, mais il l'avait retenu par le bras d'une manière plutôt agressive en lui faisant rapidement comprendre que si elle n'obéissait pas elle et sa famille seront menacées et il lui fit comprendre qu'il serait prêt à tout pour lui faire du mal. Elle avait alors finit par lâcher prise, devenant faible face à un homme ayant autant de pouvoir. Elle se souvient alors de ce soir-là, où elle n'a jamais rejoint Lucien. Elle se souvient de la souffrance qu'elle a ressenti lorsqu'elle a dû préparer ses valises rapidement et s'enfuir. Un moment horrible qu'elle aurait préféré ne jamais vivre. Elle regardait à cet instant précis fixement Lucien et se rappelait alors de tout l'amour qu'il lui avait apporté. Il l'avait appris à aimer, à faire confiance en quelqu'un et à croire au véritable amour et elle avait tout fichu en l'air.

Elle ne mit pas de temps à remarquer que sa brève réponse qu'elle lui avait apporté quelques minutes plus tôt le mis hors de lui. Elle ignorait qu'est-ce qu'elle pouvait bien lui dire, devrait-elle lui dire la vérité, mais en payait certainement les conséquences par la suite ? Lucien poursuivait sur des propos blessants. La jeune femme ne pu contenter de retenir ses larmes. Roulant le long de ses joues, elles ne tardèrent pas à s'écraser brutalement dans son cou. Au fur et à mesure, elle remarquait que celui-ci s'éloignait, prêt à retourner dans ce restaurant. Seulement, elle n'avait plus envie, plus envie de fuir et de le laisser disparaître sous ses yeux. Il fallait qu'elle lui parle, elle en avait besoin. Elle ne pouvait plus vivre dans ses conditions. Peu importe, ce qu'il se passera ensuite, il fallait qu'elle lui avoue. Elle en avait assez de garder tout ça pour elle, de supporter cela chaque jour en se réveillant chaque matins en se disant qu'elle n'a rien pu faire face à tant de puissance. Il était à présent prêt à rejoindre la jeune femme qui l'accompagnait, mais il finit par se retourner face à Laly. Il dit une chose, qu'il lui fit davantage encore plus mal. Il allait lui demander de l'épouser. La jeune femme fut un instant très silencieuse, comme ci il avait trouver la bonne phrase pour la faire culpabiliser et lui montrer qu'elle avait perdu un homme qui était éperdument fou amoureux d'elle. « Je .. attends s'il te plait » dit-elle en s'approchant vers lui et en se tenant face à lui. Elle était beaucoup plus près qu'avant et elle pouvait sentir son parfum. Ce parfum qu'elle appréciait lui offrir. Plongeant son regard dans le sien, il était temps pour elle de parler. « Je .. je peux pas continuer à faire semblant, c'est trop difficile. Peu importe si tu me crois où non mais il faut que je t'avoue quelque chose.. » Elle lâchait un léger souffle tout en reprenant « Ce soir-là, j'étais prête à te rejoindre ... seulement en partant je ... j'ai croisé ton père. J'ignore comment il est entré mais il était là. Tu sais très bien qu'il ne m'a jamais apprécié et ... et c'est lui qui m'a forcé de te quitter ... » Elle ne pouvait s'empêcher de retenir ses larmes. Elle ignorait si Lucien allait pouvoir la croire, mais elle en avait déjà trop dit. Posant sa main sur la joue du jeune homme, elle reprit d'une voix calme « Je suis désolée de t'avoir fait autant de mal, tu ne peux pas savoir comme c'est dur de vivre loin de toi » D'une sincérité, elle finit par avouer ce manque qu'elle ressent chaque jour, le manque de sa présence. Il la rendait si heureuse. Auprès de lui, elle se laissait aller, profitant chaque jour de leurs bons moments à deux. « Je ... tu devrais retourner au restaurant » dit-elle en retirant sa main de sa joue. Elle venait de se livrer à lui, certes, elle n'avait pas été vraiment précise, mais elle espérait lui avoir fait comprendre qu'elle n'avait pas eu le choix de partir et qu'elle aurait tant aimé rester auprès de lui. Elle recula de quelques pas, sans pour autant quitter son regard. 


©2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
❉ locked hearts and hand grenades
avatar
locked hearts and hand grenades

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 04/11/2017
›› Love letters written : 116
›› It's crazy, I look like : Nico Tortorella le magnifique.
MessageSujet: Re: What can i say ? (Laly) Jeu 16 Nov - 12:23


What can i say ?
Laly & Lucien

« La vie c'est des étapes... La plus douce c'est l'amour... La plus dure c'est la séparation... La plus pénible c'est les adieux... La plus belle c'est les retrouvailles.»
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Lucien était sur le point de prendre la fuite, il en avait gros sur le cœur et bien qu’il avait réussi à passer à autre chose la situation n’était pas facile. Il s’était retrouvé face à son ex petite amie, la seule qu’il avait vraiment aimée, celle pour qui il était prêt à tout et voilà qu’un jour elle le laissait tomber sans prévenir. La revoir dans ce restaurant avait fait remonter de nombreux souvenirs, mais le pire sentiment qu’il pouvait ressentir c’était la colère, serrant les poings tout en s’avançant vers la porte du restaurant pour conclure leur discussion qui avait durée quelques secondes, il se fit arrêter par la voix de la belle brune lui demandant d’attendre. Une lueur d’espoir prit finalement part de l’esprit de Lucien, allait-elle enfin lui dire pourquoi était-elle partie ? Il s’arrêta net lorsqu’elle lui demanda d’attendre, la regardant s’avancer vers lui sans un mot, il se contenta de l’écouter sans la lâcher du regard. La revoir dans ce restaurant avait fait remonter de nombreux souvenirs, mais le pire sentiment qu’il pouvait ressentir, c’était la colère, serrant les poings tout en s’avançant vers la porte du restaurant pour conclure leur discussion qui avait durée quelques secondes, il se fit arrêter par la voix de la belle brune lui demandant d’attendre. Il lui en voulait et c’est tout ce qui comptais à ce moment-là. Il ne savait même pas si des excuses allaient suffire à avoir moins de haine envers elle.

L’écoutant avec attention, il froissa les yeux lorsqu’elle lui parla de son père. Hochant la tête de droite à gauche, il ne pouvait croire ce qu’elle venait de lui annoncer. Non ce n’était pas possible, son père n’avait pas pu lui demander de partir puisqu’il lui avait parlé avant d’acquérir la bague de fiançailles. Son père l’avait même encouragé à franchir le cap et ce même s’il n’appréciait guère Laly, il coulait le bonheur de son fils et c’est tout ce qui comptait. Il se rappelle encore le lendemain du départ de sa douce, lorsqu’il s’était rendu chez son père pour lui faire savoir qu’elle était partie, celui-ci était vraiment désolé de l’apprendre et avait ouvert les yeux de son fils en lui faisant comprendre qu’elle devait être là uniquement pour l’argent uniquement pour profiter de lui et qu’elle avait sûrement dû trouver mieux ailleurs, ce qui aurait expliquer son départ. Il savait que Laly ne portait pas également son père dans son cœur, elle évitait souvent des réunions de famille lorsqu’ils étaient ensemble et pour Lucien la situation était claire. Elle mentait. Elle ne devait sûrement pas savoir quoi lui dire, du coup le prétexte du père était plutôt bien trouvé, mais pas suffisant pour que Lucien plonge en plein dans son mensonge. « Non, tu mens… » Dit-il alors qu’elle s’approcha de lui afin de déposer ces mains sur ses joues. Cela faisait longtemps qu’il avait espéré d’avoir ne serait-ce qu’un contact avec elle et voilà qu’il sentait ces mains sur sa peau. Il ferma les yeux quelques secondes afin de se remémorer le passé qu’ils avaient vécu. Les fois ou tout les deux s’embrassaient, un souvenir bien trop douloureux. Il continuait de l’écouter, mais il n’arrivait pas à comprendre pourquoi elle lui mentait, pourquoi n’avouait-elle pas le simple fait d’être parti pour un autre ? « Je ne te crois pas, pourquoi tu inventes des histoires ? Dis-moi simplement que t'a trouvé mieux ailleurs, mais ne me mens pas ouvertement !» Pour Lucien, elle était la méchante de l’histoire et à ce moment précis il n’était pas prêt à croire le moindre mot qu’elle pouvait prononcer, bien qu’elle pouvait paraître sincère au premier abord. « Quand je pense que j’ai été amoureux d’une fille comme toi, ça me dégoûte !» Oui, il était énervé et il avait envie de lui balancer des horreurs pour se libérer de cette pression qu’il avait tant gardée au fond de lui. « Mettre la faute sur mon père, on me l’avait jamais faite celle-là, tu n’es même pas fichu d’assumer ! » Elle avait retiré ses mains des joues chaudes de Lucien, tantdis que lui ne la lâchait pas du regard lorsqu’elle se mit à reculer en l’invitant une nouvelle fois à retourner au restaurant. Un long soupire sortit de la bouche de Lucien, alors qu’une silhouette apparu derrière lui. Sarah était venue voir ce qu’il se passait, il regarda Laly d’un air froid avant de s’approcher de Sarah. « Excuse moi, c’est une longue histoire je te raconterai ça plus tard » Dit-il simplement sans se soucier de la présence de Laly, passant son bras autour des épaules de la jeune femme l’accompagnant afin de retourner à l’intérieur.    
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
❉ locked hearts and hand grenades
avatar
locked hearts and hand grenades

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 09/11/2017
›› Love letters written : 54
›› It's crazy, I look like : La sublime Ana de Armas
MessageSujet: Re: What can i say ? (Laly) Mer 22 Nov - 0:17

Lucien Laly
J'aurais voulu rester auprès de toi, te dire à quel point je t'aime et que pour rien au monde je voudrai te perdre. Seulement, je me suis contenté de fuir, te laissant tomber sans aucune explication..
Il n'y croyait pas, il refusait d'y croire. Laly ne savait plus quoi faire. D'une part, elle essaye de se mettre à la place de Lucien, comment aurait-elle réagi, elle ? C'était très difficile, difficile de montrer le vrai visage de quelqu'un alors que cette personne a toujours tout fait pour vous. Le père du jeune homme en était le cas. Les paroles de Lucien ne cessaient de rabaisser la jeune femme. Elle le dégoûtait, il avait du mal à imaginer être tomber amoureux d'une fille comme elle. Restant figé sur place, une ombre fit son apparition derrière celui-ci. Il s'agissait de la jeune femme qui l'accompagnait. Se demandant ce qu'il se passe. Laly observait le jeune homme s'approchait de cette dernière en passant son bras autour des épaules de la demoiselle. C'était trop douloureux, trop douloureux de le voir partir avec une autre femme. Le dernier regard qu'elle avait eu de sa part, n'était autre qu'un regard remplit de haine. Elle ne pouvait reprendre son service, et au lieu d'aller s'excuser auprès de ses collègues comme toute personne professionnelle aurait fait elle prit finalement la fuite.






SCÈNE CLOSE





©2981 12289 0 [/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

all these memories seem so old


MessageSujet: Re: What can i say ? (Laly)

Revenir en haut Aller en bas

What can i say ? (Laly)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOWN WITH LOVE :: 
 :: Echo park
-