Partagez|

roxanne + i need to see you

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
❉ my way home is through you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 18/03/2017
›› Love letters written : 272
›› It's crazy, I look like : Scarlett Johansson la parfaite
MessageSujet: Re: roxanne + i need to see you Mar 2 Jan - 13:39

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Je ne voulais pas continuer à avoir de la rancoeur contre Dean, je voulais lui pardonner et être heureuse de son retour, comme dans les films quand la fille retrouve l'amour de sa vie et qu'elle lui saute dans les bras, lui pardonnant tout en une fraction de seconde, seulement je n'y arrivais pas, parce qu'on n'était pas dans un film et que j'avais la tête bien plus dure que ces pimbêches prête à pardonner tout et n'importe quoi, malgré tout j'aurais aimé être ce genre de fille, je ne serais pas en train de me faire bouffer par ma rancoeur en ce moment même. Je levais les yeux au ciel en l'entendant parler de Casey, si j'avais largement le droit de lui en vouloir à cet imbécile, il nous avait lâché, point barre. Je haussais les épaules, oui elle ressemblait à Neal, mais ça faisait tellement longtemps qu'on se disait ça, qu'on commençait à y croire, parce qu'au final, physiquement elle ressemblait plus à sa mère, mais elle avait prit les tics de son père, ses mimiques, son rire, même sa façon de se mettre en colère, alors oui, avec le temps Grace ressemblait beaucoup plus à son père qu'à sa génitrice et heureusement. On pourrait dire que c'est le portrait craché de son père et les personnes ne connaissant pas la personne qui l'avait mis au monde ne pouvaient pas dire le contraire. « Elle me rend dingue cette gosse. » Soufflais-je un grand sourire aux lèvres. Dans le bon sens du terme bien évidemment, j'aimais Grace, plus que je ne saurais le dire, cette gamine était un véritable rayon de soleil, sans le savoir elle m'avait fait sourire dans des moments où je ne voulais même pas sortir de mon lit. J'étais réellement fière d'être la marraine de cette petite poupée. Je l'écoutais parler, je plongeais mon regard dans le sien, à cet instant je n'osais pas douter de sa sincérité, il y avait quelque chose au fond de son regard qui me montrait qu'il avait souffert ces dernières années. Je me mordais la lèvre nerveusement et continuais de le regarder sans trop savoir quoi lui dire, bien sûr qu'il était en retard, six ans en retard, on ne pourrait jamais rattraper le temps perdu, mais en même temps maintenant qu'il était là, je ne voulais pas qu'il s'éloigne à nouveau, ce serait franchement stupide et hypocrite de dire qu'il ne m'avait pas manqué, parce qu'il n'était pas passé une seule seconde où je n'avais pas pensé à lui où il ne m'avait manqué. « Il n'est pas trop tards, tu vas juste ramer un peu pour pouvoir retrouver ta place. » Parce que je savais que si moi j'allais le faire ramer comme il n'avait jamais ramé, je pensais clairement que ses frères n'allaient pas le laisser revenir la bouche en coeur et faire comme si de rien, Neal aurait besoin d'explications, il était clairement beaucoup moins impulsif que moi, ce qui était reposant, du coup, il ne frapperait sans doute pas Dean, comme je l'avais fait, par contre je ne parierais pas pour Casey. Lui, me ressemblait parfois un peu trop. Je regardais Dean et soupirais doucement, en temps normal, j'étais une fille plutôt posé, sur d'elle, avec la tête sur les épaules, mais bizarrement lorsqu'il s'agissait de lui je n'arrivais pas à être rationnelle, je ne savais pas réellement pourquoi, mais mon cerveau ne fonctionnait plus du tout à l'endroit. « J'espère sincèrement que tu ne me mens pas Dean, sur ta maladie et tout ça, parce que si j'apprends que tu m'as menti, je pense que je ne m'en relèverais pas. » J'avais besoin de lui refaire confiance, de pouvoir vivre avec lui sans avoir peur qu'il disparaisse à nouveau un matin, même si je savais que ça serait compliqué et que rien ne serait jamais plus comme avant, j'avais juste envie d'y croire, envie qu'il refasse partie de ma vie. Mais là tout de suite, c'était juste un peu trop tôt.
Revenir en haut Aller en bas
❉ the search for something more
avatar
the search for something more

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 09/10/2017
›› Love letters written : 109
›› It's crazy, I look like : Nathaniel Buzolic
MessageSujet: Re: roxanne + i need to see you Mer 3 Jan - 19:39


◘Roxanne & Dean ''◘[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] I need to see you

J'avais tant espéré que ça se passe bien entre Roxanne et moi, et maintenant que la situation était acceptable et même plutôt bien, je crois que je préférais quand elle me hurlais après, quand elle me détestait. Je crois que j'aurais finalement préféré qu'elle me mette à la porte, qu'elle ne veuille pas me pardonner. Je ne savais pas ce que je voulais ? On dirait bien. Il y avait cette partie de moi qui voulait qu'on puisse reprendre notre histoire là ou on l'avait laissé, puis il y avait cet autre partie qui en avait marre de lui mentir. En fait, c'est plus le fait que là aujourd'hui, ça n'avait plus rien à voir aux petits mensonges que je lui faisais avaler avant mon départ. C'était six ans de mensonges inventés de toutes pièces. C'était trop. Mais est-ce que je pouvais vraiment être honnête avec elle ? Non, non, pas tant que les personnes qui étaient après moi ne serait pas derrière les barreaux. Et si je lui disais après ça ? Et bien, je devrais faire une croix sur ma carrière. Je ne pourrais plus jouer les flic infiltrés. Je devrais me contenter d'être moi. Pourquoi est-ce que cette simple éventualité me fou complètement la trouille ? Est-ce vraiment si pénible de n'être que Dean Wheeler ? En même temps, je suis même plus certain de vraiment savoir qui je suis. Je crois que je me suis un peu perdu dans cette dernière mission. J'ai été trop loin, vraiment trop loin. J'ai fait des choix stupides. J'ai fait des choses horribles que je ne pourrais jamais me pardonner. Tout ça pour quoi au fond ? Pour me faire prendre ? J'avais jouer gros et j'avais perdu. « Un peu ? » Je laissa échapper un petit rire, nerveux ? inconfiant ? Ouais j'allais forcément devoir ramer plus "qu'un peu" « Tout le monde va me détester Roxy. J'suis pas stupide. Comment est-ce qu'on peut pardonner une telle chose ? » Je me mettais à sa place à elle et j'aurais du mal à lui pardonner. Peut-être est-ce que j'étais un peu trop rancunier ? Ou peut-être que j'aurais du me mettre à leur place avant ça. Là, il était un peu trop tard pour regretter mon geste. En même temps, si c'était à refaire, est-ce que je ferais vraiment les choses différemment ? Honnêtement ? Je sais pas. Je serais partie. Je n'ai aucun doute là dessus. J'aurais peut-être skipper là partie ou je suis mort. Ouais, ça serait déjà moins pire si ça n'aurait pas été aussi loin. En même temps, j'aurais pu mourir en Russie et ça l'aurait finit de la même manière. Les choses ne se passent jamais vraiment comme on le voudrait ! Mon regard se tourna vers Roxanne alors qu'elle me disait qu'elle espérait que je sois honnête envers elle, qu'elle ne pourrait pas le supporter si je lui mentais à nouveau. Pouvait-elle vraiment découvrir la vérité ? Je... je sais pas. Peut-être. Tout mensonge est susceptible d'éclater au grand jour. Avais-je vraiment envie de lui faire du mal à nouveau ? Non.. non vraiment pas. Ce serait sûrement mieux pour elle si je disparaissais de sa vie. Elle mérite tellement mieux que tout ça. Mon regard s'abaissa au sol tristement, alors que je passais une main dans mon visage. Merde ! Qu'est-ce que je fais ? Je savais pas. Je ne savais plus quoi lui dire. Un silence lourd qui m’apparut une éternité s'installa entre nous. « J'suis désolé » C'est tout ce que j'arrivais à lui dire sans arriver à seulement même la regarder.
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is through you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 18/03/2017
›› Love letters written : 272
›› It's crazy, I look like : Scarlett Johansson la parfaite
MessageSujet: Re: roxanne + i need to see you Jeu 11 Jan - 0:28

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Je ne voulais pas trop dramatiser les choses, du moins pas pour ce soir, nous avions dit qu'on allait juste passer du temps ensemble et oublier, juste pour ce soir, mais je devais avouer que c'était assez compliqué de parler d'autre chose que de son départ, alors de quoi pourrions nous parler ? Il avait besoin de savoir ce qu'il avait manqué, que nous avions continués nos vies sans lui, il avait besoin de comprendre ce qui avait changé et je ne pouvais pas lui en vouloir pour ça, mais nous devrions sans doute parler d'autre chose que du mal qu'il nous avait fait. Du moins le mal que nous avait fait son départ précipité. Je haussais les épaules, je ne savais pas tellement quoi lui dire pour le réconforter, parce que moi-même je lui en voulais terriblement, mais de là à le détester ? Non, je n'en étais clairement pas là, parce que je ne pouvais pas le haïr, lui en vouloir, lui en faire baver ça c'était dans mes cordes, mais pour le reste, ce n'était même pas envisageable. « Je pense qu'ils vont avoir du mal à pardonner, mais personne ne va te détester, tes parents seront bien trop heureux de savoir que finalement tu es en vie, quant à tes frères... » Je soupirais avant de sourire d'un air désolé. « Ils vont te pardonner. » Pour Neal c'était sûr, même s'il serait clairement en colère, je savais parfaitement qu'il pardonnerait, parce que Neal était la personne la plus pragmatique et humaine que je pouvais connaître, par contre je ne pouvais pas parier sur le côté gentil nounours de Casey, bien au contraire, je pensais même qu'il filerait une sacrée correction à son frère et en même temps, comment lui en vouloir ? Casey était bien trop impulsif pour rester zen face à cette situation. Malgré tout, il faudrait du temps à tout le monde pour réussir à oublier, passer à autre chose et reprendre le cours d'une vie normale, sans continuellement lui faire des reproches, sur le fait qu'il n'était pas là pour tel ou tel événement, qu'il nous a fait souffrir et que six ans, c'est très long. J'avais juste besoin qu'il me dise qu'il n'allait pas repartir, qu'il ne me ferait plus jamais un coup comme ça, alors pour le coup, je ne comprenais vraiment pas sa réaction, c'était assez étrange, enfin, je ne sentais pas vraiment la suite de cette conversation. « Désolé ? T'es désolé de quoi Dean ? » Je le regardais, un air totalement incrédule sur le visage, je ne comprenais pas pourquoi d'un coup il était désolé, qu'est-ce que ma phrase avait bien pu déclencher chez lui, il n'avait pas à l'être sauf si...Sauf s'il m'avait menti et que son histoire de maladie n'était qu'une invention et qu'il y avait autre chose derrière tout ça, quelque chose qu'il ne voulait pas me dire. J'inspirais profondément avant de soupirer, pourquoi tout devait être compliqué ? On ne pouvait simplement pas avoir une vie simple, sans prise de tête, sans histoires complétement dingues, sans haine, rancoeur et autre mensonge ? Je baissais les yeux perdue et sans doute déçue. « Dis moi la vérité Dean, dis moi ce qui s'est vraiment passé. » Je pouvais tout encaisser, du moins, je supposais que je le pouvais, mais pas le mensonge, ça ce n'était clairement pas une option, parce que si j'arrivais à le pardonner et que j'apprenais par la suite qu'il m'avait menti que tout ça n'était qu'une invention sortie tout droit de son imagination, alors les choses seraient clairement brisées entre nous et définitivement, malgré tout l'amour que je pouvais lui porter, je savais parfaitement que j'étais bien trop rancunière pour pardonner.
Revenir en haut Aller en bas
❉ the search for something more
avatar
the search for something more

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 09/10/2017
›› Love letters written : 109
›› It's crazy, I look like : Nathaniel Buzolic
MessageSujet: Re: roxanne + i need to see you Jeu 11 Jan - 2:16


◘Roxanne & Dean ''◘[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] I need to see you
Je ne pu m'empêcher de sourire un peu au parole de Roxanne. C'était beau de la voir essayer de me remonter le moral, alors que ça devrait être complètement l'inverse. C'était beau qu'elle veuille me rassurer, qu'elle ne veule pas que je baisse les bras. Je savais bien au fond qu'elle avait raison, que tout le monde allait finir par me pardonner. Dans combien de temps ? C'était ça la vrai question ! Ça risquait d'être long, très long. Je le savais, mais j'aurais bien aimé que ce soit facile je dois l'avouer. J'aurais préféré juste pouvoir revenir comme j'étais partie. J'aurais voulu reprendre ma place comme si je n'étais jamais partie. Vouloir et pouvoir était deux choses bien différente et ça, je pouvais simplement pas. Parce que j'avais perdu la confiance de plusieurs personnes et la confiance est une chose difficile à atteindre, mais facile à perdre. Trop facile. « Je sais, je sais. Tu as raison. J'crois que j'avais juste pas vraiment réalisé dans quoi je m'embarquais avant... maintenant » C'était con de ne pas s'attendre à tout ça. C'était aussi con de partir comme ça et je l'avais bien fait. Je crois que je m'attendais simplement que ça allait être facile, parce que j'avais toujours eu la vie facile, mais là, je réalisais que ça me pesait et sans qu'elle ne le sache vraiment, Roxanne faisait augmenter cette pesanteur. Qu'elle me dise qu'elle ne supporterait pas un mensonge de plus, oui, c'était une bonne claque en pleine figure. Étais-je vraiment prêt à prendre la chance de la perdre, alors que je venais tout juste de la retrouver ? Honnêtement, je ne crois pas. En même temps, les chances qu'elle sache que je mente était plutôt mince. Dans la police, on pouvait finalement faire croire tout ce qu'on voulait. C'était facile de monter un faux dossier médical. Ça prenait tout un hacker pour voir le mensonge derrière tout ça. Non, les chances qu'elle le découvre était très minces, mais mince ne veut pas dire impossible. J'avais mentis toute ma vie et je crois simplement qu'aujourd'hui j'en avais marre. À ma tête, Roxy su tout de suite qu'il y avait quelque chose qui clochait. Elle me demanda mot pour mot de lui dire la vérité. Je crois que c'était là ou jamais. Après ça, elle ne saurait me pardonner. « Pas ce soir, ok ? » lui dis-je en posant une main sur son genou tout en tournant le regard vers elle. Est-ce que j'avouais indirectement que j'avais mentis ? Un peu. Allais-je pour autant lui dire la vérité ? Non... enfin, je crois pas. Je sais plus. Je crois que c'était plus moi qui n'était pas prêt à lui dire que elle qui n'était pas prête à l'entendre. « Est-ce que je peux dormir ici ? ou tu préfère que je m'en aille.. ? » J'essayais de détourner un peu la conversation, pas certain que ça allait marcher. En même temps, je rêve de ce lit depuis six ans, mais je suis pas vraiment sûr que j'ai envie de le partager ce soir. En m'en allant, j'évite bien des questions. Ce serait plus simple de m'en aller, de remettre de l'ordre dans ma tête, parce que là, j'arrivais plus à réfléchir. J'avais le cerveau en compote. Une bonne nuit de sommeil ne me ferait pas de tord.
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is through you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 18/03/2017
›› Love letters written : 272
›› It's crazy, I look like : Scarlett Johansson la parfaite
MessageSujet: Re: roxanne + i need to see you Mar 16 Jan - 1:24

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Dans quoi tu t'embarquais ? Comment ça ? Je ne comprends pas vraiment ce que tu veux dire. » Je ne savais plus quoi dire ou quoi penser, j'étais heureuse de le retrouver et en même temps tellement en colère, deux sentiments tellement contradictoires. Et maintenant, je me retrouvais à être perdue, confuse. Il était parti sans penser qu'en rentrant sa famille et ses amis allaient lui en vouloir ? Il n'avait pas donné une seule nouvelle, pas une lettre, pas un coup de téléphone, évidemment que nous allions être en colère, c'était d'une logique plutôt assez limpide. Mais en même temps, j'étais tellement soulagée de savoir qu'il allait bien, qu'il était de retour. Alors dans un sens, ses frères et ses parents ressentiront forcement la même chose, même si la colère primerait certainement sur le reste. Je fermais les yeux et soupirais, donc il m'avait menti, l'histoire de la maladie n'était rien de plus qu'une invention sortant directement de son cerveau. Comment pouvait-il me faire ça, pourquoi me mentir ? Il avait disparu pendant six ans et il n'était même pas capable de me dire la vérité en rentrant la bouche en coeur, alors que je lui ouvrais ma porte, même si cet appartement avait aussi été le sien, aujourd'hui, c'était chez moi, à partir du moment où il avait décidé de partir, il n'avait plus eu aucun droit sur mon chez-moi. Il me devait des explications et voilà qu'il fuyait une nouvelle fois, seulement la patience s'était bizarrement complétement échappé de mon corps, alors j'avais besoin de savoir, de comprendre. Et en même temps je savais parfaitement que Dean ne lâcherait rien, du moins pas ce soir, alors pour une fois, j'allais mettre mon ego de côté et laisser tomber, nous avions besoin de dormir, demain était un jour nouveau. Je relevais mon regard vers lui, il voulait dormir ici, je supposais qu'il n'avait nul par d'autres où aller étant donné que j'étais la première personne qu'il était venue voir, il n'avait sans doute pas d'endroit où dormir ce soir, je ne pouvais pas le mettre à la porte. « Tu peux prendre la chambre d'amis. » J'aurais même pu lui proposer le canapé, mais j'avais un coeur tout de même. Je n'étais pas prête à dormir dans le même lit que lui, pas tant qu'il continuerait à me mentir, pas tant qu'il n'aurait pas enfin avoué toute la vérité. Je me levais du canapé et lui fit un petit signe de tête pour qu'il me suive. Il savait parfaitement où se trouvait la chambre, mais il fallait que je fasse le lit. Je le laissais se diriger tout seul dans la petite pièce, pendant que j'allais dans notre ancienne chambre qui était resté la mienne, pour pouvoir récupérer de quoi faire le lit. Je le rejoignais dans la chambre et commençais à préparer ce qu'il fallait pour qu'il passe plus ou moins une bonne nuit et attrapais une couverture. « Demain il va vraiment falloir qu'on parle Dean, tu ne pourras pas t'échapper cette fois, alors passe une bonne nuit parce que demain est un autre jour. » Je ne le laisserais pas s'échapper, pas cette fois, il finirait par me dire la vérité parce que j'en avais besoin, il fallait qu'on y arrive. Je m'approchais doucement de lui et posais doucement mes lèvres sur sa joue, dans un geste d'une infinie tendresse avant de m'éloigner pour aller me coucher, même si je savais parfaitement que je ne fermerais pas l'oeil de la nuit, en même temps comment je pourrais le faire, mon fiancé décédé venait de revenir d'entre les morts, alors comment j'allais pouvoir dormir tranquillement ?!
Revenir en haut Aller en bas
❉ the search for something more
avatar
the search for something more

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 09/10/2017
›› Love letters written : 109
›› It's crazy, I look like : Nathaniel Buzolic
MessageSujet: Re: roxanne + i need to see you Sam 20 Jan - 3:31


◘Roxanne & Dean ''◘[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] I need to see you
Elle me laissait dormir ici, mais, dans la chambre d'ami. Je crois que mes dernières paroles l'avaient contrarié. C'était tout à fait comprenable, mais j'avoue que j'aurais bien aimer pouvoir retrouver ma place dans notre lit avec elle. J'aurais aimer pouvoir dormir collé-collé. Quoi demander de mieux ? Mais, non, non, je n'en aurais pas droit ce soir et peut-être même aucun soir. Comment allait-elle réagir quand elle apprendra que je lui ai mentis depuis le jour 1 ? Elle risque de ne pas vraiment apprécier. Peut-être que ça signera l'arrêt de notre histoire. J'espérais que non, mais je n'avais pas vraiment aucun contrôle là dessus. Roxy me disa qu'on allait devoir parler de tout ça demain, que je pourrais pas m'échapper de cette discussion éternellement. Elle avait raison. Je savais, mais je n'étais pas prêt et je ne le saurais pas demain non plus. Un simple baisé sur la joue et elle me laissa là tout seul dans la chambre d'ami. J'allais passé la nuit seul, sans elle, alors qu'elle était si proche et si loin à la fois. C'était quand même un soulagement de pouvoir dormir ici, chez moi. Même si ce n'était pas le lit espéré, c'était quand même bien oui. Cette endroit m'avait terriblement manqué. Demain, ouf, je ne préférais ne même pas y pensé.

***

Je me réveilla en sursaut complètement détrempé. Quelle heure était-il ? J'étais un peu désorienté. Je mis quelques secondes à réaliser où est-ce que je me trouvais, à retrouver la réalité. Si les mauvais rêves avaient commencé à diminuer un certain temps, ils avaient augmenté depuis que j'étais de retour ici à LA. Je tourna la tête vers ma gauche. Le vide. J'avais vraiment passé la nuit seul. Elle n'était pas là. Peut-être que c'était mieux ainsi. J'aurais encore eu droit à des questions. Une partie de moi avait envie de filer en douce pour justement évité cette conversation qu'on allait devoir avoir, ou plutôt qu'elle espérait avoir. Mais, je ne pouvais pas. Je ne pouvais pas simplement disparaitre à nouveau. Ça ne se faisait simplement pas. Des plans pour qu'elle croit que je sois repartie pour des années encore. Non, je trouverais simplement une défaite pour ne pas resté trop longtemps, pour ne pas avoir cette discussion maintenant. Je devais repousser la vérité encore un peu, mais sans la perdre totalement. Pas vraiment certain que ce soit possible, mais je ne perdais rien à essayé. Cinq heure du matin. Le décalage horaire ne m'allait pas tellement. J'avais le sommeil tout dérégler depuis que j'étais revenu ici, mais ça allait finir par se replacer. Je l'espère du moins. J'essaya pendant quelques minutes de me rendormir, mais sans succès. Mon petit cerveau était préoccuper. Il ne me laisserait plus dormir. J'avais besoin de sortir, de prendre l'air. Ça me permettrait peut-être de mettre les idées en place dans ma tête. Peut-être. Quoi de mieux que d'aller courir pour se vider l'esprit ? Ça l'avait toujours été mon remède pour ne pas devenir cinglé et c'était toujours le cas aujourd'hui. Ce pourquoi je me leva en douce, histoire de ne pas réveiller Roxanne qui devait toujours être dans le pays des rêves, enfila mes baskets et sortie à l'extérieur. Je dois avouer que ça me fit un bien fou de retrouver cette bonne vieille routine, de retrouver mon trajet habituelle. C'était bon d'être à la maison tout simplement. Une heure s'est écoulé lorsque j'entra de nouveau en toute discrétion dans ce qui avait été notre appartement à une certaine époque. J'avais essayer de faire le moins de bruit possible. Je ne voulais pas déranger Roxanne. Une douche, c'est clairement ce que j'avais de besoin vu l'état dans lequel je me trouvais, mais lorsque je m'aventura dans l'appartement, c'est une Roxanne bien réveillé que je retrouva au salon. J'eus un petit sursaut. Je ne m'attendais vraiment pas à la retrouver debout. « Tu es matinal... je t'es réveillé ? » Peut-être venait-elle tout juste de se lever. Peut-être qu'elle était debout depuis que j'avais franchis la porte, je sais pas.
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is through you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 18/03/2017
›› Love letters written : 272
›› It's crazy, I look like : Scarlett Johansson la parfaite
MessageSujet: Re: roxanne + i need to see you Mar 30 Jan - 14:53

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Dire que la nuit avait été compliquée n'était qu'un doux euphémisme. Au moment où ma tête s'était posé sur l'oreiller, j'avais laissé quelques larmes silencieuses couler le long de mes joues, des larmes dont j'avais besoin, simplement pour me dire que toute cette soirée, cet instant était bien réel. Même si je ne voulais pas y croire. J'avais rapidement fermé les yeux, cherchant malgré tout désespérément le sommeil, qui de toute évidence ne voulait pas venir et le fait que mon téléphone se mette à m'interpeller n'aida clairement pas. Tout ça pour un boulot, suivre un pauvre type de plus, apprendre sa vie, pour tout raconter à sa femme, au final, je n'étais entouré que de menteur. Je soufflais et acceptais le travail, je ne pouvais pas réellement passer à côté, je devais accepter cet argent. J'avais tourné encore et encore, n'arrivant ni à trouver le sommeil qui semblait me fuir, ni une position agréable. Alors, après un énième soupire et une autre envie de meurtre j'avais abandonné pour me lever. De toute façon, autant que je sois un peu active. J'allais faire un peu de ménage avant de me préparer pour partir. Je me posais tranquillement contre le plan de travail au moment où la porte d'entrée se referma, je n'avais même pas fait attention au fait qu'elle était ouverte. Dean s'approcha de moi, il semblait avoir couru, du moins sa tenue me disait que c'était le cas. Je soufflais sur mon café encore bien chaud avant de relever mon regard vers cet homme que j'avais tant aimé. Je secouais négativement la tête avant de boire quelques gorgées de ma boisson amère. « Non ça fait un moment, j'ai du boulot à l'autre bout de la ville, dans moins de deux heures. » Autant dire que j'étais déjà en retard, je connaissais le trafic à cette heure et je n'étais pas assez stupide pour penser que tout irait tranquillement et que je m'en sortirais plus que bien. Et à côté de ça, je n'étais ni habillé, ni lavé, ni maquillé, enfin autant dire que cette journée n'allait pas être de tout repos. En même temps quelle idée de me prévenir aussi tard, je restais bien trop gentille d'accepter du boulot, alors que je pourrais rester tranquillement chez moi. Mais en même temps j'étais tellement fatiguée que j'avais bien besoin de minimum deux tasses de café, c'était le minimum syndical. Mais je ne pensais pas non plus que Dean serait réveillé, je ne m'étais pas réellement posé la question en me levant, je n'avais pas entendu de bruit et du coup, j'avais mis ça sur le fait qu'il dormait encore. Même si je le soupçonnais d'avoir passé une aussi mauvaise nuit que moi. Du moins je l’espérais, parce que s'il avait dormi comme un bébé tandis que je cherchais désespérément le sommeil, ça serait tout de même injuste. « Il y a du café si tu en veux. » Je ne savais pas quoi lui dire, j'avais l'impression qu'un fossé énorme c'était creusé entre nous et aujourd'hui, nous n'avions simplement plus les mots pour pouvoir communiquer. Mais en même temps j'avais envie de tout ça, qu'il me parle, qu'il m'explique, parce que j'en avais simplement besoin. Je terminais mon café avant de m'en servir une nouvelle tasse. « Tu me dois toujours une explication. » Soufflais-je doucement. Je lui avais laissé une soirée, comme il me l'avait demandé, mais aujourd'hui, les choses étaient différentes, nous allions devoir discuter, avoir ce moment qui serait clairement douloureux, autant pour lui que pour moi, parce que je ne connaissais pas son secret, mais j'avais l'impression que ça n'allait pas me plaire et dans un sens ça me faisait peur, j'en avais besoin pour pouvoir avancer, mais j'avais terriblement peur de ses mots.
Revenir en haut Aller en bas
❉ the search for something more
avatar
the search for something more

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 09/10/2017
›› Love letters written : 109
›› It's crazy, I look like : Nathaniel Buzolic
MessageSujet: Re: roxanne + i need to see you Mar 6 Fév - 1:32


◘Roxanne & Dean ''◘[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] I need to see you
Si pendant le temps d'un instant hier, on avait eu droit à ce moment où tout semblait être comme avant, ce moment où on croit que les choses pourront être comme avant, où avec le temps le passé serait oublier, les fautes pardonnées. Aujourd'hui était un autre jour. Parce que la soirée s'était un peu terminé en queue de poisson et que là maintenant, un malaise c'était installé entre nous. Parce qu'elle avait besoin de savoir, qu'elle en avait probablement marre de tous ces mensonges et à vrai dire moi aussi je dois l'admettre, mais aujourd'hui n'était le jour où j'allais lui déballer tout mon sac. Enfin, pas ce matin du moins, on avait premièrement pas assez de temps devant nous, et puis, je dois avouer que je ne savais même pas par où commencer. Quand on mens depuis le jour 1 de notre vie de couple, ce n'est pas vraiment évident de trouver les bons mots pour bien faire digérer le tout. En fait, non, je ne crois pas qu'il existe de bons mots dans ce genre de situation. J'allais lui briser le coeur à nouveau. Elle allait se sentir trahis et je n'aurais probablement plus jamais droit à sa confiance. C'est ainsi que les choses allaient se passé. J'en étais convaincu. J'me dis que c'est comme ça que j'aurais réagis à sa place, et malheureusement, je crois bien qu'elle soit aussi rancunière que moi. Bref, Roxy finit par m'offrir du café qu'elle avait fait couler, alors qu'elle se servait sa deuxième tasse. « Merci » répondis-je simplement en allant me prendre moi-même une tasse encore heureux de me rappeler dans quel armoire elles étaient. Roxanne aurait très bien pu tout retourner l'appartement à l'envers, mais non, tout était comme avant. J'avoue que je trouvais ça plutôt réconfortant. Je me versa donc une tasse à mon tour, alors que Roxy ne perdit pas une seconde de plus pour me rappeler que je lui devais toujours une explication. Définitivement, elle n'allait pas lâcher le morceau. « Je sais... » commençais-je en prenant place sur la tabouret aux côté d'elle. Je tourna alors la tête vers elle. Ça m'avait manqué de la voir comme ça, sa tête du matin, sa tête dont j'étais un peu le seul à avoir droit, celle qui était plus naturelle mais tout aussi belle. Je pouvais pas plus jamais avoir droit à ça. C'était tout simplement inconcevable. Je tendis le bras vers elle pour aller glisser l'une de ses mèches de cheveux derrière son oreille. Non, je ne voulais pas la perdre, pas encore. « Va travailler, je vais en profiter pour aller voir mes frères et on se revoit plus tard s'ils me retiennent pas trop longtemps. Enfin, si tu en as envie » lui proposais-je. Je ne voulais pas la retarder et j'avais surtout besoin d'un peu plus de temps pour replacer mes idées en place, pour trouver quoi lui dire, ou plutôt comment lui dire.
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is through you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 18/03/2017
›› Love letters written : 272
›› It's crazy, I look like : Scarlett Johansson la parfaite
MessageSujet: Re: roxanne + i need to see you Dim 11 Fév - 18:21

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Je regardais cet homme que j'avais tant aimé, que j'aimais tant, les choses étaient encore très confuse dans ma tête, se servir une tasse de café, avoir des gestes mécaniques, j'aurais presque oublié qu'il avait vécu ici et qu'il savait exactement où se trouvait chaque chose. Je lui adressais un petit signe de tête après son remerciement et me replongeais dans la contemplation du fond de ma propre tasse. Je le sentis se poser à mes côtés et surtout me regarder, malgré moi, je tournais la tête dans sa direction et secouais doucement la tête, il savait, mais nous savions aussi tout les deux que ça ne serait pas pour maintenant. Innocemment il replaça une mèche de mes cheveux, ce qui me fit frissonner, c'était stupide, mais j'avais l'impression que nous venions de faire un bon dans le passé. Je soupirais et terminais mon café d'une traite, il repoussait encore une fois la conversation, bien de toute façon, je n'allais clairement pas lâcher l'affaire et il le savait parfaitement, il me connaissait beaucoup trop pour savoir à quel point je pouvais être têtue, malgré tout, je lui laissais ce petit répit, mais ce soir, il faudrait qu'il se pose sur ce foutu canapé et qu'il me parle, parce que je ne tiendrais clairement pas une journée de plus, déjà que je n'étais pas sûre de pouvoir faire mon boulot correctement aujourd'hui, je n'étais pas douée pour mettre de côté mes soucis personnels, malgré tout il le fallait, juste pour aujourd'hui. « Bien, va voir tes frères, mais ce soir, tu ne m'échapperas pas. » Ce n'était pas vraiment une menace, simplement un avertissement, il fallait qu'il comprenne que je ne laisserais rien passé et surtout qu'il devrait tout me dire, qu'il le veuille ou non. Je me levais de mon tabouret et venais poser ma tasse dans l'évier, je m'occuperais de la laver plus tard. Je ne regardais pas le jeune homme, tout simplement parce que je n'en avais pas le temps et je ne savais pas si j'arriverais à être calme si c'était le cas. Je partais d'un pas vif jusque dans ma chambre , enfilais un jean et un haut assez simple, rien d'extravagant, il fallait que je fasse "passe partout", une fois plus ou moins prête, j'attrapais le reste de mes affaires, mon appareil photo et enfilais mes chaussures et me retournais dans sa direction. « Il y a un double des clefs dans l'entrée. » J'enfilais mon perfecto en cuir et ouvrais la porte, bien décidé à partir et me sortir un peu cette histoire de la tête. « Bonne journée. » J'aurais plutôt dû lui dire quelque chose comme "bon courage", parce que je savais que même si moi je n'étais pas facile, le fait qu'il affronte ses frères n'allaient clairement pas être un moment facile, surtout si les deux étaient ensemble, même si je comptais sur Neal pour tempérer un peu les choses, je savais parfaitement qu'il serait raisonné et le fait qu'il soit au courant du retour de Dean allait clairement aider, au moins il aura eu le temps de digérer un peu la nouvelle, contrairement à Casey qui ne devait pas vraiment s'attendre à la grande surprise. J'entrais précipitamment dans ma voiture et envoyais valser mes affaires sur le siège arrière et dans un geste rempli de désespoir je laissais mon front tomber contre le volant, je n'arrivais toujours pas à réaliser les choses, j'avais pourtant eu toute une nuit pour m'y faire, pour ouvrir enfin les yeux, mais non, je n'arrivais toujours pas à croire que Dean était en vie et en ce moment même chez moi, enfin chez nous.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

all these memories seem so old


MessageSujet: Re: roxanne + i need to see you

Revenir en haut Aller en bas

roxanne + i need to see you

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOWN WITH LOVE :: 
 :: Echo park :: nothing like home
-