Partagez|

roxanne + i need to see you

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
❉ the search for something more
avatar
the search for something more

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 09/10/2017
›› Love letters written : 109
›› It's crazy, I look like : Nathaniel Buzolic
MessageSujet: roxanne + i need to see you Sam 4 Nov - 15:35


◘Roxanne & Dean ''◘[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] I need to see you

Je n'étais de retour en ville depuis à peine une semaine. On m'avait fortement conseillé, voir obligé, a rester mort encore un peu. Ça fait six ans que ce mensonge dure. Ça pouvait bien attendre encore un peu. C'était ce qu'ils m'avaient dit. Ça paraissait bien que ce n'était pas eux qui n'avait pas vu leur famille depuis six longues années. C'était pénible de rester encore dans l'ombre. En même temps, toute ma famille risque de m'en vouloir à mort pour leur avoir caché que, en réalité, je n'étais pas mort du tout. Parfois, je me sentais soulagé de devoir mort encore un peu. J'avais envie de repousser tout ça le plus loin possible, mais la plus part du temps, ma tête avait du mal a me résonner, Mes frères me manquaient. Et que dire de Roxanne ! C'était surtout pour elle que j'avais un peu dévié des directives. Aujourd'hui, après une semaine à me savoir si près d'elle sans pour autant pouvoir la voir. Je n'en pouvais tout simplement plus. J'avais besoin de la voir. C'était stupide, irresponsable. Alors même que j'étais en direction de chez eux, j'ignorais encore ce que j'allais lui dire pour expliquer mon absence. Je dois avouer que j'espérais que ce soit facile et qu'elle respecte mon silence, mais je n'étais pas si dupe. Elle voudrait des explications et c'était tout-à-fait normal. Plus je m'approchais, plus je me trouvais stupide. Merde, elle allait me détester. Peut-être même que c'est sur son nouveau copain que je vais tomber. Parce que oui, en six ans, elle avait eu le temps de m'oublier, de tourner la page et de retomber amoureuse d'un autre. Je ne pourrais pas vraiment lui en vouloir pour ça. J'aurais probablement fait pareil. Peu importe, il était trop tard pour rebrousser chemin. Je me trouvais devant cette porte qui avait été chez nous il y a quelques années. Il n'y avait désormais qu'une porte qui me séparait de celle dont j'avais été éperdument amoureux. Peut-être qu'in avait tous les deux changés depuis. Peut-être que cette flamme qu'il y avait entre nous ne se rallumerait jamais. Peut-être, mais je ne le saurais jamais avant de la revoir à nouveau. C'est pourquoi j'avais finalement cogné à cette porte. Quelques secondes qui m'ont paru interminable avant qu'elle n'ouvre la porte. Roxanne. Elle était exactement comme je me le rappelais. Peut-être même encore plus belle. Un petit sourire se dessina sur mon visage, alors qe sur le sien c'était complètement autre chose. L'envie de l'embrasser me pris sur le champs, mais enfin, j'avais perdu ce droit quand j'étais partie. " Salut... " Je réalisa a l'instant que j'ignorais complètement quoi lui dire. Peut-être que je n'aurais pas dû venir. Je me sentais un peu ridicule en ce moment. Qu'est-ce qu'il y a vraiment à dire dans ce genre de situation de toute manière ?
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is through you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 18/03/2017
›› Love letters written : 272
›› It's crazy, I look like : Scarlett Johansson la parfaite
MessageSujet: Re: roxanne + i need to see you Sam 4 Nov - 17:57

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Aujourd'hui était le premier jour de congé que je m'accordais depuis des semaines, premier jour où je ne penserais à rien d'autre que film débiles et glace à gogo, pyjama pourquoi pas, mais en même temps je me ravisais, préférant m'habiller, n'importe qui pouvait débarquer chez moi à n'importe quel moment et je me voyais mal les accueillir en pyjama rose bonbon. Neal et Grace allaient sans doute passer en fin d'après-midi, autant ne pas les traumatiser à vie. Je préparais un petit déjeuner digne de ce nom avant de m'approcher de la table basse et de tout laisser tomber dessus, j'attrapais ma télécommande et commençais à zapper pour trouver un truc sympa à regarder, mais rien, c'était sans doute pour ça que je n'aimais pas être en congé, rester à ne rien faire n'était clairement pas fait pour moi. Et quand je ne savais pas quoi faire je commençais à réfléchir, penser et ce n'était jamais une bonne chose. J'attrapais un paquet de chips et commençais à manger lorsque des coups contre la porte d'entrée me fit savoir que quelqu'un cherchait à me voir. Je me levais et lâchais la télécommande sur le canapé et m'approchais de la porte d'entrée, mais quelque chose se brisa en moi au moment où je me retrouvais face à mon fiancé mort, ça n'était clairement pas possible, même si techniquement nous avions enterré un cercueil vide, c'était sans doute pour cette raison que j'avais dû mal à faire le deuil, mais en même temps, non c'était impossible, il était mort, la police nous avait dit qu'il était mort, alors comment pouvait-il se retrouver devant moi ? Je ne savais plus quoi dire ou quoi faire, toute logique avait quitté mon esprit, ma respiration c'était coupé net, je n'avais même plus l'impression d'être dans mon corps, je regardais cette scène surréaliste de loin, je devais être dans une autre dimension, il n'y avait pas d'autre solution. Ma main s'abattit sur sa joue sans que je ne le veuille réellement, en fait si, je le voulais, parce que j'avais besoin de me rendre compte que tout ça était réel et surtout qu'il comprenne que là tout de suite je n'étais clairement pas heureuse de le revoir, pourtant j'aurais dû, je rêvais de son retour jour après jour, malgré le fait que je savais que c'était impossible. Du moins je l'avais cru, jusqu'à aujourd'hui. « Salut ? » Je fronçais les sourcils, cherchant s'il était sérieux, je ressentais une colère terrible, une douleur indescriptible. Six ans, ça faisait six ans que je pleurais sa perte, que je n'arrivais pas à faire le deuil de sa mort, que je restais seule parce que je savais que jamais je ne pourrais aimer comme j'avais aimé Dean, six ans que je souffrais sans jamais rien dire et tout ce qu'il osait me dire c'était "salut". Je préférais ne rien dire et juste claquer la porte, le laissant de l'autre côté, avant de glisser contre celle-ci, les larmes coulants sur mes joues sans que je tente de les arrêter, j'étais heureuse de savoir qu'il était en vie, mais qu'est-ce qu'il avait fait ces six dernières années, pourquoi nous avoir fait croire qu'il était mort ? Pourquoi m'avoir fait ça ? Je soupirais avant de me relever et d'ouvrir la porte, je savais parfaitement qu'il ne partirait pas. « La seule raison pour laquelle je te laisserais passer le pas de cette porte, c'est pour avoir des explications, si tu ne peux pas ou ne veux pas m'en donner, tu peux partir et rester mort Dean.» Je savais que je pouvais être un peu rude, mais j'en avais le droit tout de même, il m'avait fait souffrir intentionnellement pendant six ans, alors je pouvais bien lui en faire baver pendant cinq petites minutes.
Revenir en haut Aller en bas
❉ the search for something more
avatar
the search for something more

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 09/10/2017
›› Love letters written : 109
›› It's crazy, I look like : Nathaniel Buzolic
MessageSujet: Re: roxanne + i need to see you Dim 5 Nov - 16:26


◘Roxanne & Dean ''◘[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] I need to see you

Il y avait deux scénarios possible pour ces retrouvailles qui finiraient probablement tous les deux de la même manière par contre; dans la colère, le chagrin, l'incompréhension. Il y avait quand même cette possibilité que, sur le coup, elle soit contente de me voir, qu'elle soit soulager de me voir. Je l'imaginais bien se jeter à mon cou heureuse de ne retrouver, m'embrasser à pleine bouche, tant qu'à en mettre, aussi bien espérer la totale. C'était quand même ce scénario que j'avais espéré, parce que moi j'avais terriblement envie de la voir, mais non, cr n'était pas ça du tout qui était arrivé. À peine avait-elle ouvert la porte que déjà sa main s'abattait contre ma joue. Bon je l'avais bien mérité. Roxanne alla même refermer la porte aussi rapidement qu'elle l'avait ouvert. Ouais.... c'était peut-être pas une bonne idée de venir ici aussi peu préparé que je l'étais. Je l'entendais pleurer de l'autre côté de la porte et ça me brisait le coeur. J'étais respinsable de ce chagrin. Tout ça, c'était de ma faute. " Roxy... " avais-je commencer doucement en prenant appuis contre cette porte qui nous séparait à nouveau. Je ne savais pas vraiment quoi lui dire. Peut-être que je devrais partir, lui laisser le temps d'encaisser la nouvelle. Je sais pas, mais j'étais incapable de partir d'ici. Juste pouvoir la serrer dans mes bras quelques secondes, vraiment, c'est tout ce que je demandais. Puis, soudainement, la porte s'ouvrit à nouveau me laissant à nouveau voir Roxanne les yeux et les joues rougies par les larmes qui s'étaient écouler. Elle me laissait entrer seulement si je lui donnais des explications. Je ne m'en sauverais pas décidément, le conttaire m'aurait étonné. J'acquiessa alors doucement d'un signe de tête avant de franchir la porte, la refermant derrière moi. Mes yeux se posèrent sur elle et puis... ce fut plus fort que moi " Viens là " lui dis-je en lui prenant la main pour l'attirer dans mes bras, les refermant aussitôt autour d'elle. Mon dieu ce qu'elle m'avait manqué. Ça faisait du bien d'être à la maison. Je passerais la journée entière ainsi avec elle.
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is through you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 18/03/2017
›› Love letters written : 272
›› It's crazy, I look like : Scarlett Johansson la parfaite
MessageSujet: Re: roxanne + i need to see you Lun 6 Nov - 20:39

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

J'avais encore le goût de la tristesse au fond de la gorge, cette tristesse qui ne me quittait pas depuis six ans, au final elle était devenue ma meilleure amie, je n'avais pas l'impression d'avoir réussi à vivre un seul jour sans elle, elle faisait partie de moi depuis qu'il nous avait quitté, depuis que ces policiers étaient venu me voir m'annonçant sa mort, pourtant j'aurais dû chercher, j'aurais dû essayer et ne pas m'arrêter à la simple parole de deux hommes en uniforme. J'étais douée pour retrouver les gens normalement, surtout en sachant qu'on avait enterré un cercueil vide, qu'il n'y avait pas de corps, j'aurais dû comprendre, chercher, faire mon possible pour le retrouver ou au moins connaître la vérité, mais non, j'avais préféré m'enfermer dans ma tristesse, la laissant m'enrober de ses grands bras froids. Malgré tout, je ne comprenais pas ce qu'il faisait là, comment ça pouvait être possible, qu'est-ce que j'avais loupé ces six dernières années ? Je le laissais rentrer chez moi, non, chez nous, parce qu'il avait vécu ici, je n'avais pas pu me résoudre à rendre cet appartement, même si ça faisait mal, vivre ailleurs n'avait même pas été une option pour moi. Je le laissais me prendre dans ses bras et quelque chose se bouscula en moi, une vague de nostalgie, comme s'il n'était jamais partie, comme si finalement il n'avait jamais quitté notre appartement ou mes bras. Mais c'était le cas, il était parti pour je ne savais quelle raison et il s'était fait passer pour mort, alors non, je ne pouvais pas lui pardonner, pas aussi facilement, pas même s'il m'avait manqué. « Pourquoi tu nous as fait ça ? » Sa supposée mort avait fait tellement de mal autour de nous, à commencé par ses frères. Je me reculais, laissant un espace entre nous, je ne pouvais pas le laisser m'avoir aussi facilement, il me fallait des explications, des excuses, n'importe quoi, mais il fallait qu'il parle sinon j'allais finir par devenir folle. « Bordel, mais dit quelque chose Dean, on t'a cru mort pendant six ans, Casey était tellement mal après ta mort qu'il n'a rien trouvé de mieux que de s'engager dans l'armée pour s'éloigner de nous.» Du moins c'est comme ça que je l'avais ressenti, il était parti au moment où on avait le plus besoin de lui, il avait besoin de faire son deuil à sa façon, je pouvais le comprendre, mais l'armée, c'était tout de même un peu extrême. « Tu sais combien de temps j'ai pleuré ta perte, combien de fois je me suis réveillée en plein milieu de la nuit parce que je te voyais mourir, on a fini par arrêter de parler de toi parce que ça faisait trop mal.» Bien entendu je parlais de Neal et moi, parce qu'il n'y avait plus que nous, juste nous, ce qui n'était pas plus mal. « Et tu arrives au bout de six ans avec la bouche en coeur et un pauvre "salut".» En fait ça devait être un autre de mes rêves et j'allais d'ailleurs bientôt me réveiller, il n'y avait clairement pas d'autre explication. En même temps j'étais tellement heureuse qu'il soit vivant, je ne pouvais pas nier le contraire, seulement pour le moment, la colère prenait le pas sur le reste.
Revenir en haut Aller en bas
❉ the search for something more
avatar
the search for something more

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 09/10/2017
›› Love letters written : 109
›› It's crazy, I look like : Nathaniel Buzolic
MessageSujet: Re: roxanne + i need to see you Mar 14 Nov - 3:45


◘Roxanne & Dean ''◘[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] I need to see you

Je ne savais pas trop à quoi je m'attendais en venant ici. Je sais pas vraiment pourquoi j'espérais que ça se passe bien, que Roxanne passe par dessus la colère et qu'elle ai directement sur le bonheur de nos retrouvailles. Je l'avais laissé parler sans vraiment trouver les mots pour la consoler, pour m'expliquer. C'était encore plus dure que je ne l'aurais imaginé de l'entendre me dire à quel point elle avait souffert de mon absence et mon retour devait rouvrir cette plaie qui devait s'être refermé depuis longtemps. Parce que oui, quand j'étais partie je m'étais imaginé qu'elle tournerait rapidement la page, que rapidement quelqu'un prendrait cette place que j'avais laissé à ses côtés. Comment une fille comme elle pourrait rester célibataire aussi longtemps ? J'avoue que ça m'avait un peu obsédé les premiers temps. J'avais eu du mal a accepter qu'elle puisse aimer quelqu'un d'autre. En même temps, c'était carrément ma faute si jamais ça arriverait. Alors que je me trouvais en face d'elle, j'ignorais encore ce que j'allais lui dire. J'en avais un peu marre de lui mentir, mais je savais bien que la vérité n'était pas une option. Le simple fait que je sois là n'était pas vraiment une bonne idée. Mes supérieurs risquent de m'arracher la tête lorsqu'ils l'apprendront. Bref, encore une fois je devrais mentir à tout le monde. Une chose qui était toutefois facile pour moi. Beaucoup trop. Même si je n'avais aucun mensonge de prévu à l'avance, je savais que lorsque j'ouvrirai la bouche, ça sortirai tout simplement. C'était toujours comme ça et je m'en suis toujours trop bien sortie. J'imagine que le karma finira bien par s'occuper de moi un jour. " Je suis désolé Roxanne. J'ai jamais voulu vous faire du mal " finis-je par lui dire en baissant légèrement la tête, honteux de mes choix, de la souffrance que j'avais causé. " Ce n'était pas facile pour moi non plus tu sais. Ça me rendait fou de pas savoir ce qui se passait ici et Grace... elle doit être rendu tellement grande " C'était absolument vrai tout ça. J'avais trouver ça énormément difficile d'être déconnecté de leur monde. Le temps avait finit par apaiser tout ça, mais je ne les avais jamais oublié. " Je suis malade Roxy... enfin je l'étais... " La maladie ? Bon et puis pourquoi pas ? Qu'est-ce que j'aurais bien pu lui donner d'autte comme excuse pour aller jusqu'à faire croire à ma mort ?
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is through you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 18/03/2017
›› Love letters written : 272
›› It's crazy, I look like : Scarlett Johansson la parfaite
MessageSujet: Re: roxanne + i need to see you Ven 17 Nov - 22:14

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

J'aurais voulu être heureuse au point de lui sauter dans les bras et de l'embrasser jusqu'à ne plus pouvoir respirer, seulement le choc était bien trop violent, je ne m'attendais tellement pas à son retour, pas alors qu'il était normalement mort, du moins aux yeux du monde, de sa famille...Je soupirais ne sachant plus tellement quoi faire ou quoi dire, quelque chose m'empêchait d'être heureuse, comme si finalement il pouvait m'échapper à tout moment, je ne savais plus si je devais y croire ou pas. Je baissais la tête, mon coeur battant à tout rompre dans ma poitrine, je l'écoutais parler, s'excuser et j'appréciais qu'il le fasse, seulement, c'était juste trop tard, six ans, c'était avant qu'il aurait dû venir, envoyer un message ou passer un coup de téléphone, n'importe quoi, quelque chose qui aurait pu me faire arrêter de pleurer la nuit, me faire souffrir à chaque fois que quelque chose me faisait penser à lui, oui, il aurait pu arrêter ma souffrance depuis tellement longtemps et c'était pour cette raison que je lui en voulais le plus. « Tu ne l'as sûrement pas voulu, mais c'est ce que tu as fait, tu aurais pu nous dire que tu étais en vie. » Je soufflais agacée tout en m'empêchant de pleurer, je venais de verser beaucoup trop de larmes pour les semaines à venir. Je ne voulais pas le plaindre, qu'importe ce qu'il a pu ressentir, nous avions sûrement ressenti bien pire et pour cette raison je n'allais clairement pas compatir à sa douleur. « Oui, elle a sept ans, tu vois le temps passe et un coup de téléphone, tu n'aurais pas pu nous téléphoner pour nous dire que, bah j'en sais rien moi, que finalement tu étais en vie, ça aurait pu être une bonne idée tu vois. » Je savais parfaitement que j'étais dure avec lui et qu'il ne s'attendait sans doute pas à ce genre d'accueil, mais il fallait qu'il comprenne que j'avais souffert au point de ne plus rien ressentir, alors non, pardonner n'allait pas être aussi facile. Je le regardais comme s'il se fichait de moi, c'était la seule réponse que j'avais là tout de suite. Je ne comprenais pas vraiment comment il avait pu me cacher une telle chose, c'était juste impossible, je pensais sûrement naïvement que nous étions bien ensemble, que rien ne pourrait nous séparer, nous allions tout de même nous marier, alors la maladie ? Ce n'était qu'un détail, quelque chose qui n'aurait pas dû nous séparer, mais au contraire nous rapprocher, même s'il avait eu un grave accident, j'aurais été là pour lui, alors sincèrement, je devais avouer que je ne comprenais pas. « Tu es donc en train de me dire que tu a foutu le camp pendant six ans, pour une maladie ? » Je fronçais les sourcils, d'accord, là c'était quand même ridicule non ? « Alors, c'était donc plus facile pour toi de nous faire croire à tous que tu étais mort, plutôt que de nous dire que tu étais malade, elle est où la logique Dean ? » Je venais poser mes mains sur son torse et le repoussais avec force, il se foutait clairement de moi. Après le soulagement de le savoir en vie, la colère reprenait doucement le dessus, je ne savais pas vraiment pourquoi, mais il n'allait clairement pas me dire la vérité, alors très bien, il faudrait que je la découvre par moi-même. « Tu devrais peut-être aller voir ton frère et ta nièce. » J'avais dit ça doucement, comme pour ne pas briser le silence, mais en même temps je n'étais pas sûre d'avoir encore envie de le voir, j'étais trop perdue, déçue, heureuse et en colère, beaucoup trop de sentiments qui se mélangeait dans ma tête.
Revenir en haut Aller en bas
❉ the search for something more
avatar
the search for something more

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 09/10/2017
›› Love letters written : 109
›› It's crazy, I look like : Nathaniel Buzolic
MessageSujet: Re: roxanne + i need to see you Jeu 23 Nov - 2:16


◘Roxanne & Dean ''◘[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] I need to see you

J'avais l'impression que ça allait de plus en plus mal. En fait, non ce n'était pas une impression. Roxanne restait de glace face à moi. J'avais vraiment envie de rester calme face à tout ça. De garder mon sang froid et de tout lui expliquer calmement, mais visiblement, elle ne voulait pas écouter, ou plutôt peu importe ce que je lui disais, ça ne changeait rien. Je l'avais blessé énormément et elle n'était pas prête à me pardonner aussi facilement. Ce qui était tout à fait normal, mais j'avoue que j'avais de la difficulté à l'accepter. Ce que j'aurais du faire, c'était simplement partir. J'aurais du partir. J'aurais du lui laisser le temps d'encaisser tout ça, lui laisser le temps de vivre ses émotions qui devaient se bousculer à l'intérieur d'elle. J'aurais du partir et revenir la voir lorsqu'elle aurait été prête et probablement qu'on aurait pu simplement discuter calmement, qu'elle aurait essayer de se mettre à ma place, qu'elle aurait compris mes agissements. Enfin, pour ça il faudrait qu'elle connaisse la vérité, chose qui n'arriverait probablement jamais, mais bon. Je crois tout de même être capable de monter une bonne histoire qui pourrait expliquer mon départ et même le faire accepter par les autres. Peut-être même qu'ils auront pitié de moi. Ce serait encore mieux ! Mais bon, c'était loin d'être le cas avec Roxanne. Elle restait fixé sur le mal que j'avais occasionné à tout le monde. « Tu crois vraiment que je n'aurais pas téléphoné si j'aurais pu ? » Tout ce que j'aurais donné pour pouvoir attendre sa voix ne serais-ce qu'une fois ! Oh oui j'aurais aimer pouvoir lui parler. Je n'aurais jamais cru que cette mission tournerais comme ça. Je n'aurais jamais cru devoir mourir pour y aller. Quand je m'y étais engagé, Roxanne ne faisait pas encore partie de ma vie de un, mais on ne m'avait quand même pas prévenu que ça se passerait ainsi. J'imagine que mes supérieurs savaient que j'aurais refusé et c'était une chance qu'il ne pouvait pas laisser passé. Bref, j'avais finis par avouer à Roxanne que j'étais malade et on dirait bien que cette raison ne l'a satisfaisait pas, mais pas du tout. Ça colère contre moi remonta d'un cran, allant même jusqu'à me repousser brusquement. « J'allais crever de toute façon, alors oui j'ai préféré mourir comme ça plutôt que tu me vois mourir à petit feu. J'voulais juste partir sans laisser de mauvais souvenir ! » J'avais peut-être été plus bête que je l'aurais du...Ouais peut-être... « Ce faire annoncer qu'on va mourir à 25 ans... j'ai pété un cable ! » C'était une bonne histoire non ? Je l'a trouvais excellente ! Laisser croire qu'on va mourir, disparaitre, et finalement trouver un remède miracle. C'était pas mal ! Et c'était surtout le mieux que je pouvais trouver. Mais... ça ne faisait pas l’unanimité, puisque Roxanne me proposa d'aller voir ma famille plutôt qu'elle. « Merde Roxanne t'es vraiment en train de me foutre dehors ? » Définitivement, j'aurais du rester chez moi. Enfin chez moi c'était un grand mot.
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is through you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 18/03/2017
›› Love letters written : 272
›› It's crazy, I look like : Scarlett Johansson la parfaite
MessageSujet: Re: roxanne + i need to see you Lun 27 Nov - 20:47

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Je n'arrivais pas trop à encaisser les choses, la nouvelle, le fait qu'il soit là devant moi, comme si de rien. Il était bien là, il était mon Dean, celui que j'avais laissé il y a six ans, enfin qui m'avait laissé pour être exact. Tant de questions se bousculaient dans ma tête, est-ce que j'avais fait quelque chose de mal, quelque chose qui l'aurait fait fuir ? Peut-être qu'il avait eu la trouille à l'arrivée du mariage, mais s'il m'en avait parlé, j'aurais pu le comprendre, j'aurais pu lui pardonner, mais j'étais tellement perdue en ce moment, perdue et complétement brisée de savoir qu'il nous avait menti, qu'il m'avait menti. « J'en sais rien du tout Dean, comment tu veux que je sache ce que tu avais dans la tête à ce moment là, puisque nous n'avons pas eu de tes nouvelles. » Je soufflais, me laissant tomber sur le coin du canapé, il fallait que je me pose parce que je n'étais pas sûre que mes jambes allaient me tenir encore très longtemps, elles allaient clairement me lâcher à un moment, mon corps tout entier commençait à trembler, je n'étais pas bien à la limite du malaise. Malgré tout quelque chose me tracassais, je fronçais les sourcils et plongeais mon regard dans le siens. « Mais si tu étais malade et donc pas mort, pourquoi je me suis retrouvé face à deux policiers un matin, m'annonçant ta mort ? » Et surtout pourquoi j'y avais cru ? Jamais nous n'avions eu le corps de Dean, alors pourquoi je n'avais pas fait le lien ? Il avait voulu crever tout seul, je me levais d'un bond et venais frapper son torse avec la paume de ma main. « T'es un putain d'égoïste. Est-ce qu'au moins à une seule secondes tu as pensé à moi, à tes frères, à tes parents ? Bordel Dean, on allait se marier. Dans le bonheur et dans les épreuves, dans la santé et dans la maladie ça te dis quelque chose ? » Je n'arrivais pas à croire qu'il ait pu passer six ans dans un hôpital où je ne savais trop où sans pouvoir nous joindre, c'était complétement fou et en même temps je ne savais pas quel genre de maladie il avait pu avoir et dans quel état il pouvait être. Je le mettais dehors ? Peut-être bien. « Non, oui... J'en sais rien Dean, j'ai juste besoin d'assimiler la nouvelle, comprends moi, ça fait six ans que je pleure ta perte, six ans que je n'arrive pas à te sortir de ma tête, bordel, tu es l'amour de ma vie, alors excuse-moi d'avoir un peu de mal. » Je fermais les yeux quelques secondes avant de m'approcher de lui et de poser ma main sur sa joue comme pour m'assurer qu'il était bien là, je voulais juste être sûre que tout ça était vraiment réel. Il m'avait tellement manqué, une larme de plus coula le long de ma joue, ça faisait un moment que je n'avais pas pleuré autant dans une seule et même journée. Je m'approchais de lui et venais coller mes lèvres sur les siennes, doucement, tendrement. Une vague de nostalgie s'empara de tout mon être, comme s'il n'était finalement jamais partie, comme si les six dernières années n'avaient jamais existé. « Tu m'as tellement manqué. » Soufflais-je doucement contre ses lèvres. Je lui en voulais toujours, il ne fallait pas se méprendre, mais je n'avais plus de place pour la haine ou la rancoeur au fond de mon coeur. Bon j'avais tout de même envie de lui arracher la tête, parce que je savais parfaitement que le chemin ne serait pas facile, qu'on n'arriverait sans doute pas à reprendre notre relation là où nous l'avions laissé, mais je voulais y arriver, faire table rase du passé et essayer de faire en sorte que tout ce passe bien pour son retour parmi nous.
Revenir en haut Aller en bas
❉ the search for something more
avatar
the search for something more

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 09/10/2017
›› Love letters written : 109
›› It's crazy, I look like : Nathaniel Buzolic
MessageSujet: Re: roxanne + i need to see you Mer 29 Nov - 1:36


◘Roxanne & Dean ''◘[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] I need to see you

Roxanne. Elle essayait de comprendre, mais ce n'était pas facile et c'était également tout à fait comprenable. J'inventais l'histoire au fur et à mesure que la discussion avançait et je crois que je m'en sortais plutôt bien. Enfin, bien c'était peut-être un peu exagéré. Ça ne semblait pas vraiment apaiser cette colère qui était en elle, mais tout de même, j'étais encore en vie, alors ouais, j'imagine que je devais m'en sortir pas si mal ! Pourquoi est-ce qu'on lui avait annoncer ma mort, alors que ce n'était pas le cas ? Une réponse plutôt facile qui n'allait probablement pas lui plaire, mais bon, il y aurait-il vraiment quelque chose qui pourrait lui plaire ? Je ne pense pas. J'avais fait des mauvais choix il y a six ans. J'en payais désormais le prix, mais je ne pouvais malheureusement pas tout effacer aussi facile. « Parce qu'ils se sont pas cassé la tête, ils n'ont pas chercher plus loin, et ça m'arrangeait à ce moment-là, j'ai vu... ma porte de sortie » Ouais, la mise en scène avait quand même été bien fait. C'était quand même logique qu'ils disent que j'étais mort même s'il n'avait jamais retrouver de corps. Enfin, faut le croire si ma famille n'avait jamais chercher non plus à pousser l'enquête. Du moins, pas à ce que je saches. J'ai aucun doute que les stups doivent avoir donner pas mal d'argent pour que personne ne pose de questions, pour que je puisse disparaitre sans aucun problème ici à LA, sans que personne ne veuille me rechercher. La discussion se poursuivit entre nous deux et ça tourna encore mal à nouveau. Roxanne vient de nouveau abattre ses mains contre mon torse, et encore une fois, je la laissais faire. Je suppose qu'il fallait bien qu'elle fasse sortir toute cette colère en elle, et de tout façon, je savais bien que je méritais tout ça. J'avais été égoïste ? Oui, elle ne peut pas s'imaginer à quel point ! « Bien sûr que j'ai pensé à vous. Je n'allais pas bien Roxy, et j'ai vraiment cru que c'était mieux pour tout le monde si je partais maintenant. J'ai agis sur un coup de tête et je savais plus comment revenir. Je le sais toujours pas. J'suis là devant toi et je me sens...stupide » C'était quand même vrai. J'avais attendu quelques jours avant de venir la voir, parce que je ne savais pas quoi lui dire. J'ai finis par comprendre que je ne serais probablement jamais prêt à refaire surface dans mon "ancienne" vie, alors je m'étais simplement jeter à l'eau. Je ne sais plus trop si je regrette de mettre lancer comme ça sans être véritable préparer. Roxanne finit par me dire qu'elle avait besoin de temps pour assimiler tout ça. Peut-être que je devrais partir. Ce serait probablement mieux pour nous deux. J'attendais qu'elle soit prête. C'était ce qu'il y avait de mieux à faire même si je n'avais pas du tout envie de partir sur cette note. « Je comprends... » lui avais-je finalement dit la mine un peu base. J'allais partir vraiment, mais soudainement Roxanne se leva et s'approcha de moi, puis elle est venu m'embrasser. Est-ce que c'était un rêve ? Pourquoi cette soudaine tendresse envers moi ? Bon, il est vrai qu'elle est passé par une panoplie d'émotion et qu'elle ne doit plus savoir laquelle vivre. J'allais tout de même profiter de ce moment, ne sachant pas combien de temps ça durerait. Mes mains alla se glisser contre ses hanches histoire de la rapprocher encore plus de moi. « Toi aussi tu m'as manqué » lui dis-je entre deux baisés. Oh ça oui, elle m'avait terriblement manqué et je rêvais de pouvoir revivre un tel moment un jour. J'avoue que j'espérais vraiment qu'elle avait évacué toute la colère qu'elle avait en elle et qu'il ne restais désormais de la place que pour la tendresse. On avait six ans à reprendre aussi bien commencer tout de suite.
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is through you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 18/03/2017
›› Love letters written : 272
›› It's crazy, I look like : Scarlett Johansson la parfaite
MessageSujet: Re: roxanne + i need to see you Dim 3 Déc - 13:19

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

J'avais juste l'impression de vivre une sorte de rêve douloureux, pas un cauchemar parce que nous n'en étions pas là, mais c'était juste un rêve autant agréable que pénible à vivre, comme si le bonheur de l'avoir retrouvé n'arrivait pas à prendre le pas sur la rancoeur et la souffrance. Je fermais les yeux tout en repensant au jour où j'avais appris sa mort, ces deux hommes en uniforme avec leurs têtes dépités et leurs tons solennels, mon monde s'était littéralement écroulé ce jour-là, plus rien n'avait été comme avant, plus rien ne me donnait envie de me lever le matin. « Sans doute. » Sa porte de sortie ? Alors ça l'avait bien arranger. Je soupirais et détournais le regard, tout en secouant doucement la tête d'un air dépité. J'avais tellement envie qu'il souffre comme moi j'avais souffert, je voulais faire sortir ma haine, ma rage, ma douleur, mais il semblait autant perdu que moi et je soupirais d'un air las. « Tu peux parce que tu as vraiment l'air stupide. » Il ne savait pas quoi dire et en même temps je pouvais le comprendre, revenir comme une fleur au bout de six ans, qu'est-ce qu'on pouvait dire dans ce genre de situation. Comment amener les choses sans que ça ne parte n'importe comment ? Mais bon les choses avaient légèrement dégénéré au moment où je l'avais giflé. Il y avait quelque chose comme un million de fichus sentiments qui se bousculait dans ma tête, je n'arrivais pas à réfléchir correctement, faire les choses bien, je ne voulais plus souffrir ou qu'il souffre, j'en avais juste marre de pleurer. Malgré tout, je fermais les yeux, grisé par son contact, par nos retrouvailles, mais en même temps j'étais tellement perdue, il m'avait manqué, je ne pouvais pas le nier, mon corps parlait pour moi, dès qu'il posait ses mains sur moi, un frisson me parcourait la colonne vertébrale, comme pour me rappeler qu'il était là, qu'il me faisait toujours autant d'effet et surtout que nous étions de nouveau ensemble, mais à côté de ça je ne pouvais pas oublier les six dernières années, ces années que j'avais pleuré à déprimer, à pleurer, à ne même pas pouvoir penser à lui sans finir au fond du trou. « Je ne sais pas quoi faire Dean, je suis complétement paumée, je t'aime, mais je t'en veux tellement. » Je fermais les yeux, calant ma tête dans son cou, juste pour me rappeler qu'il était bien là, que je ne rêvais pas, son odeur était la même, il n'avait pas changé de parfum et une vague de nostalgie s'empara de tout mon être. Mon coeur allait finir par me lâcher. J'avais tout de même besoin de réfléchir et de remettre mes idées en place pour être sûre de ne pas faire de conneries, de ne surtout pas retomber dans ses bras sur un coup de tête, malgré le fait que je pouvais comprendre son point de vue, il était malade, mais en même temps il aurait dû nous appeler, sur le point de mourir ou pas. Je fermais les yeux quelques secondes, avant de m'éloigner de lui, brisant ce contact vraiment trop agréable. « Tes parents sont au courant de ton retour ? » Sa mère allait clairement nous faire une attaque, elle qui avait tellement souffert d'avoir perdu un fils, je ne savais pas vraiment ce que ça faisait et j'espérais n'avoir jamais à l'apprendre. Je le regardais et posais doucement ma main sur sa joue avant de la laisser s'échouer dans ses cheveux, c'était tellement irréel, j'avais tout de même besoin de le toucher pour être sûr qu'il était bien là, que je ne rêvais pas.
Revenir en haut Aller en bas
❉ the search for something more
avatar
the search for something more

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 09/10/2017
›› Love letters written : 109
›› It's crazy, I look like : Nathaniel Buzolic
MessageSujet: Re: roxanne + i need to see you Lun 4 Déc - 2:40


◘Roxanne & Dean ''◘[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] I need to see you
Tant d'émotions. C'était peut-être même trop. On ne savait plus trop laquelle vivre. Enfin plus qu'elle que moi. Si j'aurais pu, j'aurais choisi d'oublier le passé, de reprendre là ou on s'était laissé et juste laisser le temps nous dire si ça pouvait toujours fonctionner. Parce que oui, même si elle m'avait terriblement manqué et que je lui avais autant manqué, il restait cette possibilité qu'on esti évoluer chacun de notre côté, qu'on est trop changé et que cette flamme qui avait notre nous se soit éteinte. C'était bien possible. Je ne sais pas pour elle, mais moi je n'ai plus l'impression d'être le même homme. J'ai quand même passé six ans de ma vie à ne pas être moi et je dois avouer que j'ai parfois de la difficulté à me rappeler qui je suis vraiment. Ces six ans m'ont changés, j'en suis bien conscient, mais peut-être qu'à ses côtés j'arriverais à retrouver ma vie d'avant. Peut-être que j'arriverais à être encore celui qu'elle aime. Je l'espère, du fond de mon coeur. Roxanne finit alors par dire qu'elle ne savait plus quoi faire, qu'elle était prise entre l'amour et la haine, une chose que je pouvais comprendre malgré que c'était plutôt difficile à accepter. Elle venu poser sa tête au creux de mon cou, alors que je posa un doux baisé sur celle-ci tout en la serrant contre moi.  « On pourrait oublier ça pour aujourd'hui ? Juste profiter de ce moment... tu pourras m'en vouloir demain » J'avais juste envie qu'on se colle tous les deux. J'avais envie qu'elle me raconte tout ce que j'avais manqué, tout ce qu'elle avait fait pendant mon absence. J'avais simplement envie qu'on oublie cette histoire, juste... juste pour aujourd'hui. Qu'on puisse simplement profiter pleinement de nos retrouvailles. Qu'on puisse s'aimer comme avant juste le temps de quelques heures. Je sais qu'elle ne me pardonnera pas si facilement. Je sais bien qu'elle m'en voudra encore demain et après-demain et ainsi de suite. Est-ce qu'on peut juste garder le mauvais pour demain ? J'aimerais que ce soit aussi facile. Enfin, ce l'était pour moi, mais ce ne l'était sûrement pas pour elle. Roxanne vint par la suite brisé notre étreinte, alors qu'elle me demandait si mes parents savaient que j'étais toujours vivant. Il faut dire que cette semaine ne sera pas une semaine facile. Devoir faire ce discours au moins trois autre fois... et probablement recevoir quelques gifles encore. Oui je m'attendais à ce que tout le monde réagissent aussi impulsivement que Roxanne. Je m'en attendais, mais j'espérais tout de même que la colère s'estompe assez rapidement. En fait, je ne sais pas trop la réaction de qui est-ce que je crains le plus. « Non pas encore. Il n'y a que toi qui soit au courant »
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is through you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 18/03/2017
›› Love letters written : 272
›› It's crazy, I look like : Scarlett Johansson la parfaite
MessageSujet: Re: roxanne + i need to see you Lun 11 Déc - 15:47

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

J'inspirais doucement, laissant mes idées se mélanger, est-ce que j'avais envie d'oublier, juste pour aujourd'hui, juste pour une fois ? Peut-être oui, j'avais réellement besoin de ses retrouvailles, alors pour une fois je pouvais peut-être mettre mon égo de côté et surtout ma rancoeur bien caché au fond de mon coeur, pour pouvoir profiter de ce moment, de notre moment, parce qu'il avait raison, demain je pourrais lui en vouloir à nouveau. Il me connaissait assez pour savoir qu'il allait ramer pour que je lui pardonne, jamais je ne pourrais réussir à lui pardonner en un claquement de doigts simplement parce qu'il avait se sourire qui arrivait à me faire fondre en un quart de seconde. Je glissais doucement ma main sur sa joue tout en posant mes lèvres sur les siennes, ça faisait tellement de bien, je n'avais pas fait ça depuis tellement longtemps, m'interdisant la moindre relation, j'avais tellement peur de l'oublier, d'oublier le gout de ses lèvres, la chaleur de sa peau, j'avais simplement eu peur d'oublier son sourire, le froncement de ses sourcils, sa voix, tout ce qui pouvait me rappeler à quel point je l'aimais. Alors, j'avais refusé le fait d'aimer quelqu'un d'autre, le simple fait de regarder un autre homme, je n'avais simplement pas pu m'y résoudre et aujourd'hui, alors qu'il était là devant moi, je savais au fond de mon coeur, que peu importe le nombre d'homme qui aurait pu passer dans ma vie, jamais je n'aurais pu l'oublier. Je me détachais de Dean, les yeux toujours fermés avant de secouer doucement la tête positivement. « Juste pour aujourd'hui. » Je n'acceptais pas sa proposition par faiblesse, mais simplement parce que j'en avais terriblement besoin, je crevais de l'intérieur et le savoir si près sans pouvoir profiter de chaque instant me bouffait littéralement, alors oui, juste pour ce soir, j'acceptais d'oublier les six dernières années d'enfer que j'avais vécu par sa faute. Je glissais doucement ma main dans la sienne et nous laissait tomber sur le canapé, nous avions beaucoup de choses à nous dire, beaucoup de choses à rattraper et nous avions toute la nuit pour le faire. Je lui parlais de ses parents et dans un sens j'étais plutôt flattée qu'il soit venu me voir avant tout le monde, même s'il aurait pu passer voir son frère. Mais j'aimais l'idée d'être la première personne à qui il avait pu penser en rentrant. J'étendais mes jambes sur ma table basse et fermais les yeux, profitant de ce moment, de son parfum qui remplissait l'appartement, il y avait bien des choses qui ne changeaient pas, comme ce parfum par exemple. Ce parfum que j'avais tellement aimé. « Neal va être fou. » Pas forcement dans le bon sens du terme, je devrais peut-être désamorcer la bombe et lui envoyer un sms, le prévenir du retour de Dean, qu'il ne soit pas aussi surprit que j'ai pu l'être, pour éviter qu'il frappe son frère comme je l'avais fait quelques minutes plus tôt. « Grace est une grande fille maintenant, elle est tellement belle et si intelligente. » En même temps lorsqu'il avait disparu de la surface de la terre, la petite blondinette avait tout juste un an. Les années étaient passées. J'étais tellement contente de la voir grandir, même si j'aurais aimé moi aussi avoir la chance d'être maman, les choses ne se passaient clairement pas comme on le souhaitait. Je tournais mon regard dans sa direction, un petit sourire au coin des lèvres. « Parle moi de toi, de ce que tu as vécu, de ces dernières années loin de nous, tu étais où ? » Je ne savais même pas s'il était toujours aux États-Unis durant tout ce temps, si tout c'était bien passé, même si je n'en doutais pas étant donné qu'il était en vie.
Revenir en haut Aller en bas
❉ the search for something more
avatar
the search for something more

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 09/10/2017
›› Love letters written : 109
›› It's crazy, I look like : Nathaniel Buzolic
MessageSujet: Re: roxanne + i need to see you Lun 18 Déc - 0:03


◘Roxanne & Dean ''◘[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] I need to see you
Elle a dit oui... juste... juste pour aujourd'hui, on allait pouvoir oublier les six dernières années où je l'avais fait souffrir. On allait tout oublier cette absence et on allait simplement profiter de ce moment de retrouvaille. Elle allait pouvoir me mettre à jour sur tout ce qui s'était passé ces dernières années, sur tout ce que j'avais raté. Ça ne voulait pas dire pour autant qu'elle allait me pardonner si facilement. Je le savais bien, mais le simple fait qu'elle accepte de mettre sa haine de côté pour aujourd'hui me prouvait qu'il restait encore une chance pour nous deux, que tout n'était pas perdu. Alors que Roxanne venu de nouveau m'embrasser, j'en profita pour la soulever de terre et tourner sur nous-même. J'étais content de la voir. Je l'étais encore plus de voir qu'elle semblait toujours amoureuse de moi. Vraiment, que demander de plus ? Juste ça, c'était beaucoup. Bref, par la suite, elle attrapa ma main afin qu'on puisse se laisser tomber contre le canapé. Je tendis mon bras vers elle pour qu'elle puisse venir se blottir contre moi, posant un baisé sur sa tête, juste avant qu'elle n'ajoute que Neal allait être fou. Probablement. Comme tout le monde. Ils allaient être tous un peu fâché contre moi, je le savais bien, mais ma famille, elle ne pouvait pas m'en vouloir éternellement. La famille, c'est sacré après tout. « Et Casey va probablement me foutre une raclé » ajoutais-je en haussant légèrement les épaules. « Je suis quand même sûr qu'ils vont m'en faire moins baver que toi » Peut-être que je me trompais. Peut-être que mes frères ne me pardonneraient pas si facilement, mais j'avais quand même l'impression que j'avais plus de chemin à faire avec Roxanne qu'avec eux. Histoire à suivre. Roxy me parla ensuite de ma nièce, de Grace, d'à quel point elle était rendu grande, belle et intelligente. Je n'en doutais pas une seule seconde. C'est une Wheeler, et je suis certain que mon frère à fait du beau travail avec elle. Peut-être seul ou peut-être avec une nouvelle flamme qui sait ! « J'ai hâte de la revoir. Tu as une photo d'elle ? » Est-ce qu'elle ressemblait à Neal ? Ou à sa mère ? J'étais curieux de voir. J'espérais qu'elle avait tout de lui, sinon, ce devait être plutôt difficile de Neal s'il devait voir Adelaide dans les yeux de sa fille. Ouais, ça ne devait pas être toujours évident vu ce qu'elle lui avait fait vivre. Enfin, vint par la suite le sujet qui me tentait le moins, parler de moi, de ce que j'avais vécu. On pouvait pas directement passer par elle ? « Je me suis promener un peu les premiers mois et j'ai finis par atterrir en Europe » Toujours plus facile de mentir quand il y a un peu de vérité! « C'est pas... vraiment des souvenirs que j'ai envie de me rappeler. C'était dur. J'ai atteint le fond et j'ai longtemps cru que je passerais pas au travers. J'essaie d'oublier tout ça. » lui expliquais-je avec la mine base. Ouais si je pouvais éviter d'embarquer dans les détails, ça ferait bien mon affaire ! « Et toi ? Qu'est-ce que j'ai manqué ? » Aussi bien tourner la discussion vers elle, parce que lui mentir, encore... ça devenait plus pénible que je l'aurais cru.
©️ 2981 12289 0


Dernière édition par Dean Wheeler le Ven 22 Déc - 23:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is through you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 18/03/2017
›› Love letters written : 272
›› It's crazy, I look like : Scarlett Johansson la parfaite
MessageSujet: Re: roxanne + i need to see you Ven 22 Déc - 10:16

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Je lui laissais une chance, juste pour aujourd'hui, juste parce que dans un sens, moi aussi je voulais profiter de nos retrouvailles, mais je lui avais clairement dit, juste pour aujourd'hui. Casey. Je ne l'avais pas encore revu depuis qu'il était rentré et en même temps c'était sans doute mieux comme ça, je lui en voulais encore tellement d'être partie, d'avoir choisi la fuite, plutôt que de rester avec nous. Je lui en voulais d'avoir choisi l'armée, l'Afghanistan, au rire de mourir là bas, à ce moment-là nous avions déjà perdu Dean, je n'aurais clairement pas supporter de le perdre lui aussi, mais il était tellement borné, alors on avait laissé faire, pas forcement par choix, mais maintenant qu'il était de retour, je n'étais pas sûre de vouloir le voir, pas tout de suite en tout cas, ça faisait un peu trop d'un coup pour moi. « Ouais il risque certainement de le faire, mais en même temps il n'est pas franchement bien placé pour l'ouvrir lui. » Je cachais tant bien que mal ma soudaine mauvaise humeur à l'encontre du grand frère de Dean. Malgré tout j'appréciais réellement le blond, pas autant que je pouvais aimer Neal, qui était clairement l'un des personnes les plus importantes de ma vie ou même comme je pouvais aimer Dean, parce qu'il restait malgré ma rancoeur, l'amour de ma vie, mais j'avais réellement une affection particulière pour le jeune homme et c'était sans doute pour ça que je lui en voulais autant de nous avoir abandonné. Même si d'après lui c'était pour la bonne cause. Je laissais un léger rire s'échapper d'entre mes lèvres. « Tu crois ? En même temps j'ai des circonstances atténuantes, ce n'est pas comme si tu m'avais laissé quelques semaines avant notre mariage. » Je haussais les épaules, j'avais le droit de lui en faire baver, plus que n'importe qui, même si je laissais ses frères lui coller une tarte, j'étais celle qui avait le droit de le rendre dingue, plus que les autres. Parce que nous savions tous les deux que malgré le fait qu'aujourd'hui j'allais faire comme si de rien et juste profiter de ces retrouvailles, demain serait un autre jour et je profiterais clairement de me venger comme j'étais la seule à pouvoir le faire. Ses frères allaient certainement lui en coller une et passer à autre chose, mais ce n'était ni mon cas, ni mon intention. Alors qu'il profite aujourd'hui pour avoir la Roxanne d'avant son départ, car d'ici peu, ça ne serait clairement plus le cas. Il s'intéressait à sa nièce et ça me fit sourire, cette gamine était un tel bonheur au quotidien. Un véritable rayon de soleil. « Évidemment. » Je n'en avais pas qu'une seule, mais toute une ribambelle, nous adorions passer notre temps à nous prendre en photo, en faisant des grimaces, des poses de star de cinéma, déguisé ou au naturelle, c'était juste notre truc, nous passions notre temps à prendre des photos ensemble. J'attrapais mon téléphone qui était jusque-là dans la poche arrière de mon jean et fit défiler les photos qui se trouvaient à l'intérieur avant de lui tendre le téléphone pour qu'il puisse voir à quel point la petite fille avait grandi, qu'elle n'avait plus rien à voir avec le bébé qu'il avait laissé avant de partir, maintenant on parlait d'une jeune demoiselle pleine de vie, drôle, toujours de bonne humeur et tellement intelligente. J'aimais réellement Grace, autant que si elle avait été ma fille, même si je savais parfaitement que ce n'était pas le cas. J'avais besoin de l'entendre parler de ce qu'il avait vécu ces dernières années, de savoir si ça valait le coup de tout abandonner. « En gros tu as voyagé, passé du bon temps avant de toucher le fond ?! » Ma phrase ne laissait pas réellement la place pour une réponse, j'avais d'ailleurs eu un ton plein de reproches, mais je soupirais et prenais sur moi, juste aujourd'hui. « Tu n'as rien manqué Dean, les choses n'ont pas changé pour moi, je bosse toujours, j'habite toujours notre appartement, je vais toujours dans notre café, je commande toujours tous les vendredi chez notre traiteur, rien n'a changé depuis que tu es parti. » Comme si au final ma vie était resté en suspend et c'était une des raisons pour laquelle je lui en voulais autant, parce que clairement je n'avais pas avancé en six ans.
Revenir en haut Aller en bas
❉ the search for something more
avatar
the search for something more

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 09/10/2017
›› Love letters written : 109
›› It's crazy, I look like : Nathaniel Buzolic
MessageSujet: Re: roxanne + i need to see you Ven 22 Déc - 23:39


◘Roxanne & Dean ''◘[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] I need to see you
Au moins, Roxanne semblait en vouloir beaucoup à mon frère aussi, à Casey. Je me sentais un peu moins seul. Bon ce n'était pas du tout la même situation et à mon oeil à moi, il était encore plus facile de pardonner à Casey qu'à moi. Il a juste choisit de vivre son deuil différemment des autres. Peut-on vraiment lui en vouloir pour ça ? Je crois pas. Je peux comprendre que tout le monde se soit sentit un peu abandonner par son geste, mais je n'en aurais pas voulu à mon frère si la situation aurait été différente et que j'aurais fait partie de ce deuil si on veut ! « Tu peux pas lui en vouloir d'avoir mal vécu sa peine. Tu sais on fait des choses stupides quand on a mal.. » Je sais pas trop pourquoi je défendais mon frère. Peut-être parce que c'était l'habitude de se défendre entre frère. Peut-être parce que j'aurais voulu qu'il fasse pareil pour moi, même si bon, je savais bien que j'allais me retrouver seul dans mon combat pour le pardon. Personne n'allait comprendre mon geste et personne ne voudrait le comprendre non plus. J'étais carrément seul là dedans et j'allais devoir travailler pas mal pour y arriver. Une montagne qui semblait infranchissable pour le moment. Enfin, je ne pu m'empêcher de sourire au rire de Roxanne, une délicieuse mélodie à mes oreilles. Il m'avait manquer ce rire. J'espérais pouvoir la rendre heureuse à nouveau, c'est tout ce dont je rêvais. Bon, elle était plutôt directe et je dois dire qu'elle m'a bien cloué le bec. Qu'est-ce que je pouvais répondre à une tel pic ? Valait peut-être mieux simplement la laisser passé. Je n'avais pas envie de faire éclater une nouvelle dispute. Par la suite, Roxanne sortie son téléphone afin de me montrer les photos de Grace qu'elle avait. C'est là que les remords remontèrent encore plus en moi. De voir ces photos, aussi banal soit-elle, c'était dure de voir que justement la vie avait avancé sans moi. Que j'avais tout raté. C'était con, mais je crois que je n'avais jamais réalisé à quel point j'étais partie depuis longtemps, à quel point j'allais avoir du temps à rattraper avec tout le monde. Peut-être était-il déjà trop tard. « Elle ressemble à Neal je trouve » lui dis-je en lui redonnant son téléphone, sourire mince aux lèvres. « Tu as l'air heureuse.. » Facile à dire par une photo, mais c'était vraiment ce que ces photos dégageaient; le bonheur tout simplement. Vint ensuite un sujet plus difficile, mon passé... ou plutôt mon ramassis de connerie. C'était pas facile de trouver un mensonge qui pouvait justifier une aussi longue absence. Je crois que je n'aurais jamais trouver quelque chose de parfait, quelque chose qui aurait pu être pardonner facilement. Non, je crois pas que ça l’existait à mon grand malheur. « En gros oui... puis j'ai entendu parler d'un traitement expérimental et j'ai tenter le coup. J'ai eu la chance de m'en sortir et me voilà.. peut-être trop tard.. » Ouais... j'avais un peu l'impression de ne plus avoir ma place dans cette vie. J'étais partie trop longtemps. J'avais manqué trop de chose. Peut-être que je n'aurais pas du revenir. Peut-être. J'en sais rien. Pour ce qui est de Roxanne, elle me dit que je n'avais rien manqué, mais elle avait tord. J'avais tout manqué. J'avais manqué la chance de la marié, de peut-être avoir une famille avec elle. J'avais manqué la chance de voir Grace grandir, de la gâter. J'avais raté la chance d'avoir cet vie tout simplement. Le simple fait d'avoir manqué notre routine c'était déjà pas mal ! « J'ai manqué tout ça, c'est déjà beaucoup. »
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

all these memories seem so old


MessageSujet: Re: roxanne + i need to see you

Revenir en haut Aller en bas

roxanne + i need to see you

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOWN WITH LOVE :: 
 :: Echo park :: nothing like home
-