Partagez|

Aperture, ISO, and stuff ❊ adrian

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
❉ membres du mois
avatar
membres du mois

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 14/09/2017
›› Love letters written : 271
›› It's crazy, I look like : Clémence Poésy
MessageSujet: Aperture, ISO, and stuff ❊ adrian Mer 25 Oct - 15:23

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
APERTURE, ISO AND STUFF × ft. ADRIAN & AMANDA
La journée était belle, Amanda avait du mal à croire que l’automne était bel et bien installé aux vues des températures clémentes et du merveilleux soleil qui inondait Los Angeles. L’été indien s’était prolongé encore et encore et ce n’était pas pour en déplaire à la jeune femme qui appréciait beaucoup plus ce climat à celui qu’elle avait qu’elle avait vécut auparavant à Londres. Sa peau claire portait encore les légères traces de bronzage qu’elle avait obtenu avec beaucoup de mal après avoir subi de douloureux coups de soleil. Elle s’y était faite, sa peau d’anglaise mettait plus longtemps qu’elle à se mettre au pli. Elle arriva à sa destination bien trop tôt à son goût, n’ayant pas suffisamment profité des rayons du soleil entre le métro et sa marche dans les sous terrains de la ville. Un coup d’oeil à sa montre lui indiqua qu’elle avait cinq minutes d’avance et elle pénétra à l’intérieur du Starbucks, cherchant son interlocuteur. Il ne paraissait pas être arrivé, Amanda n’avait vu Adrian Blackwell-Kors qu’une seule fois en vrai, lors d’une conférence à laquelle elle avait assisté quelques mois auparavant mais la jeune femme était suffisamment physionomiste pour savoir que son visage n’était pas présent dans le café. Elle se commanda un Chai Tea Latte et en profita pour s’installer au soleil sur la terrasse en attendant son arrivée.
Ils avaient pris rendez-vous la veille, après avoir tous deux accepté, séparément, de participer à divers worshops sur le monde de la photographie organisé par la mairie. Le but était d’ouvrir cette pratique paraissant un peu trop technique au plus grand nombre de manière pédagogique. A priori, c’était principalement à l’attention d’un public assez jeune, lycéens et étudiants et la ville avait fait appel à de nombreux photographes aux univers divers. Amanda avait été appelé comme ‘spécialiste de la photo événementielle’ et son binôme était Adrian, un excellent photographe des nouveaux-nés. Leurs deux univers étaient très proches et ce choix paraissait donc des plus logique. Elle connaissait le travail d’Adrian et était admirative de sa capacité à sublimer les nouveaux-nés, mais elle n’avait pas la moindre idée de s’il savait à quoi elle ressemblait, alors elle scrutait les visages des passants pour lui faire signe si jamais elle le repérait. Il ne mit pas longtemps à arriver, Amanda n’avait pris qu’une seule gorgée de son latte quand elle le vit et elle lui fit un petit signe de main.
❝ Bonjour, je suis Amanda. ❞ se présenta t’elle en lui tendant la main quand il l’eut rejoint. Il ressemblait en tout point au souvenir qu’elle avait de lui et à la photo affichée sur la page à propos de son site web. ❝ Je me suis mis au soleil, mais on peut se mettre à l’ombre ou à l’intérieur si vous préférez. ❞ Ce rendez-vous n’était pas vraiment un rendez vous d’affaire, mais il en avait pourtant tout l’air. Les deux jeunes gens avaient voulu se rencontrer pour faire connaissance mais aussi pour commencer à établir le programme de leur workshop qui aurait lieu dans un mois.
code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is through you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 19/06/2016
›› Love letters written : 680
›› It's crazy, I look like : james sexycute lafferty. #oth
MessageSujet: Re: Aperture, ISO, and stuff ❊ adrian Jeu 26 Oct - 20:15

J’ai toujours travaillé seul depuis que j’ai décidé de le faire derrière l’objectif d’un reflex, d’un appareil à photographier. Auparavant, je travaillais toutefois en équipe mais avec des lycéens puisque j’exerçais la profession de professeur d’éducation physique et sportive mais également de coach pour l’équipe locale de basketball, une discipline que j’ai pratiqué pendant plus d’une décennie avant de me détruire le genou sur une chute et de devoir tout cesser. Je pratiquais également ce sport à haut niveau pour l’équipe de la cité des anges, un palmarès dont j’étais particulièrement fier et le suis encore. Aujourd’hui, du moins depuis peu, on m’a proposé un workshop photo, un atelier et une découverte de la discipline auprès d’un public néophyte, avec une consoeur (ou concurrente, comme vous le souhaitez), dénommée Amanda Linster. J’ai accepté, avec enthousiasme car la photographie, au-delà d’être mon métier, est également une passion et comme toute personne mordue d’une discipline, j’ai envie que nous soyons davantage à la pratiquer.

Je pousse la porte d’entrée d’un Starbuck où nous nous sommes fixés rendez-vous, aussitôt happé par une odeur chocolatée et sucrée qui m’arrache un sourire. J’observe tout autour de moi mais il ne me faut pas longtemps pour repérer une jeune femme, souriante, qui me regarde. Ayant déjà rencontré cette dernière, je la reconnais et me dirige vers elle. Nous nous serrons la main, souriant, courtois, alors qu’elle me rappelle son prénom, ce que je fais également. « Adrian, enchanté ». Je le suis, sincèrement. Elle m’indique avoir opté pour une place au soleil et j’en suis ravi. J’aime profiter de la douce chaleur du mois, sans doute mon temps préféré. « C’est parfait », je réponds en m’installant face à elle. « Je suis très content de pouvoir faire un workshop, je n’en ai jamais fais et l’idée me paraît excellente », j’entame, enthousiaste.
Revenir en haut Aller en bas
❉ membres du mois
avatar
membres du mois

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 14/09/2017
›› Love letters written : 271
›› It's crazy, I look like : Clémence Poésy
MessageSujet: Re: Aperture, ISO, and stuff ❊ adrian Sam 28 Oct - 9:54

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
APERTURE, ISO AND STUFF × ft. ADRIAN & AMANDA
Cela faisait un bon moment qu’elle n’avait pas mis les pieds dans un Starbucks, Amanda n’était pas une grande amatrice de café, préférant largement le thé. Hors, le thé n’était pas vraiment la spécialité de l’endroit. Cependant, la jeune femme avait toujours adoré leur Chai Tea Latte, les épices du thé noir chai associé à la douceur du lait offrait une combinaison absolument délicieuse. La gorgée qu’elle venait de prendre la réchauffa de son nectar sucré même si les températures clémentes lui auraient tout aussi bien permis de se prendre un thé glacé.
Adrian arriva bien vite et s’installa en face d’elle après que les deux photographes se soient serré la main. Il semblait tout aussi enthousiaste qu’elle à l’idée d’animer ce workshop même si, tout comme elle ça allait être une première. Elle avait déjà participé à plusieurs ateliers de ce genre, en ressortant à chaque fois regonflée à bloc et pleine de motivation et de nouvelles inspirations mais jamais elle n’avait était celle qui dirigeait. Amanda craignait légèrement de ne pas être à la hauteur, même si elle avait l’habitude de donner des cours elle ne se sentait pas forcément pédagogue.
❝ C’est pareil pour moi. C’est une super idée d’organiser ça. Avec un peu de chance ça agrandira notre communauté de photographes! ❞ Elle prit une autre gorgée de sa boisson.
❝ En tout cas, je suis vraiment ravie qu’on nous ait mis ensemble, je connais votre travail et j’aime beaucoup ce que vous faites de vos clichés. ❞ Adrian avait une certaine sensibilité qui transparaissait au travers de ses clichés, il donnait un esprit à la fois fragile et serein aux nouveaux-nés qu’il immortalisait comme s’il les comprenait et qu’il arrivait à retranscrire ça en photo.
❝ On peut se tutoyer peut-être? ❞ proposa t’elle histoire de détendre cette rencontre. Amanda avait le tutoiement relativement facile et était d’une nature très sociable et avenante, elle n’aimait pas faire des manières en parlant aux gens. C’est ce qu’elle aimait aussi dans la communauté de photographes, en tant qu’artistes, ils étaient tous très ouverts et bienveillants.
❝ Alors, on commence par quoi? ❞ demanda t’elle ne sachant pas s’ils devaient d’ores et déjà se mettre au travail sans vraiment se connaître.
code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is through you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 19/06/2016
›› Love letters written : 680
›› It's crazy, I look like : james sexycute lafferty. #oth
MessageSujet: Re: Aperture, ISO, and stuff ❊ adrian Dim 29 Oct - 9:25

Amanda semble tout aussi enthousiaste que moi par le projet qui nous réunit, aujourd’hui, soit l’organisation d’un workshop. Evidemment, pour un souci de formation continu et de perfectionnement, j’ai assisté à de nombreux événements de ce type mais je n’ai jamais eu le privilège jusqu’à maintenant d’en animer un. Je suis donc légèrement nerveux mais la joie de le faire masque ma nervosité auprès de la jeune femme qui espère que notre communauté de photographe s’agrandira. J’opine du chef. La ville est suffisamment vaste et les styles, suffisamment différents afin que nous puissions tous nous faire une place ici. Dans mon cas, je n’ai pas tant à craindre la concurrence car j’ai une certaine sûreté de l’emploi dans la mesure où je ne suis pas à mon compte. En effet, sous contrat avec l’hôpital, les jeunes parents peuvent en appeler d’autres mais j’ai la certitude d’avoir toujours quelques clients qui cèdent au dernier moment puisqu’ils n’avaient pas prévus de shooting à l’origine. J’y ai ma propre chambre rouge, mon propre bureau, dans les sous-sols de l’hôpital et cela me convient totalement. Je suis très heureux dans cette situation professionnelle là. Amanda complimente mes photographies. Je souris, touché par son compliment. « Merci beaucoup », je réponds, tout sourire. « Pour être honnête, j’admire ton travail et j’étais présent en anonyme lors de ta dernière exposition ». En incognito, je m’y étais rendu parce que bien que ce soit mon métier, c’est surtout ma passion. Par quoi commencer ? C’est une excellente question. Je me gratte le crâne en réfléchissant. « Tu as une idée du thème que nous pourrions proposer, pour commencer ? », je m’enquis en sortant un carnet afin de prendre des notes. En effet, je suis tellement ailleurs en ce moment avec des problèmes personnels que je crains d’oublier des points si bien que je préfère tout noter.
Revenir en haut Aller en bas
❉ membres du mois
avatar
membres du mois

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 14/09/2017
›› Love letters written : 271
›› It's crazy, I look like : Clémence Poésy
MessageSujet: Re: Aperture, ISO, and stuff ❊ adrian Mar 31 Oct - 16:30

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
APERTURE, ISO AND STUFF × ft. ADRIAN & AMANDA
Amanda n’avait jamais eu l’ambition de faire de grandes expositions pour montrer ses photos au monde, elle aimait rester dans son coin et travailler avec des personnes partageant les mêmes valeurs qu’elle. Généralement, ses clients ne voyaient pas la photographie comme un poste de dépense obligatoire dans leur mariage mais plutôt comme la boîte à souvenirs, le moyen qui leur permettrait de garder les plus belles traces de ce moment et qui s’investiraient émotionnellement dedans. Elle n’avait jamais eu l’impression de retrouver cela dans les expositions qu’elle avait fait en tant qu’invitée jusqu’à présent, mais quand elle s’était investi dans ce projet l’an passé, elle y avait mis tout son coeur, et avait rigoureusement choisi les invités et les médias pour relayer l’information. Il n’y avait pas eu grand monde par rapport à d’autres expositions, mais les personnes présentes correspondaient à son public de coeur. Elle ne se rappelait pas y avoir vu Adrian, aussi la surprise ne fût pas feinte quand il lui annonça avoir été présent ce jour là.
 « Vraiment? C’est très flatteur, merci beaucoup! »
Ils enchaînèrent ensuite sur le travail et elle sourit en le voyant sortir un carnet, chose qu’elle fit juste après lui. Elle ne partait jamais sans, et y noter toutes ses idées ou rendez vous à reporter ensuite sur son téléphone quand elle ne l’avait pas sous la main.
 « Organisé à ce que je vois. » commenta t’elle avec amusement tout en posant son propre carnet sur la table. Elle se rappelait que la partie technique de la photo serait dispensée par d’autres photographes lors d’un atelier spécialement dédié, aussi ils étaient libres de parler sur leurs activités spécifiques à savoir le mariage et les nouveaux-nés. Amanda voyait un thème principal se dégager de ces deux univers et les rapprochant.
 « Peut-être qu’on pourrait parler de l’émotion? » proposa t’elle.  « Comment la véhiculer, la faire transparaître en photo? Je pense que dans nos deux domaines l’émotion est plus importante que la technique et la composition. »
code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is through you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 19/06/2016
›› Love letters written : 680
›› It's crazy, I look like : james sexycute lafferty. #oth
MessageSujet: Re: Aperture, ISO, and stuff ❊ adrian Mer 1 Nov - 10:34

Cette idée de travail en collaboration et avec des gens, des jeunes, m’emballe et me motive énormément. C’est d’ailleurs un de mes seuls regrets dans mon changement de carrière : travailler seul. Je travaille certes en collaboration avec les sujets qui posent mais je suis seul, ensuite, le reste du temps, pour la retouche et le développement. Avant, en tant qu’enseignement en éducation physique et sportive, je collaborais avec d’autres professeurs puis j’étais toujours entouré de jeunes. Enseigner, transmettre, j’adore cela et c’est ce qui me stimule énormément pour ce workshop ; d’autant plus qu’Amanda semble une photographe de talent mais aussi, au-delà, une personne d’une grande sympathie. « Je vous en prie », je réponds alors qu’elle me remercie d’avoir complimenté – sincèrement – sa dernière exposition. Elle constate et remarque que je suis organisé, ce qui m’arrache un sourire amusé. « Disons que … », je commence, hésitant. Si je note tout, c’est que j’ai peur d’oublier si jamais Polly accouche, avec l’émotion de devenir père, de façon imminente. « Je vais être papa dans les prochains jours et avec tout ce que cela entraîne, j’ai peur d’oublier par conséquent des détails », j’explique posément tout en griffonnant une autre note sur le haut de ma feuille. Amanda et moi avons des univers proches et il est donc évident que nous avons un thème tout trouvé. Comment pouvons-nous mieux enseigner que sur un thème que nous pratiquons au quotidien ? « Ils pourraient même essayer de capturer l’émotion entre eux », je dis, en me grattant le haut du crâne avec mon stylo. Je suis très concentré et de nombreuses idées fourmillent dans ma tête. Je suis inspiré. « Nous sommes d’accord », je dis en levant les yeux vers la blonde alors qu’elle dit que nous avons un domaine où la composition et la technique sont, en quelque sorte, secondaires. Je suis entièrement d’accord avec elle. « Pour le lieu du workshop, j’ai peut-être oublié mais ça avait été évoqué ou pas ? »

Revenir en haut Aller en bas
❉ membres du mois
avatar
membres du mois

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 14/09/2017
›› Love letters written : 271
›› It's crazy, I look like : Clémence Poésy
MessageSujet: Re: Aperture, ISO, and stuff ❊ adrian Jeu 2 Nov - 16:49

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
APERTURE, ISO AND STUFF × ft. ADRIAN & AMANDA
Farfouillant dans son carnet à la recherche d’une page libre, Amanda écouta l’explication d’Adrian concernant son organisation et ne put empêcher le grand sourire émerveillé quand il lui annonça sa future paternité. Elle comprenait mieux pourquoi il arrivait si bien à capter les bébés, il avait à présent un lien l’unissant à ce monde.
 « C’est une merveilleuse nouvelle, félicitations! » Elle saisissait d’autant plus pourquoi il devait être organisé, elle imaginait bien que se préparer à passer d’une vie à deux à une une vie à trois devait être un  gros chamboulement.  « Vous et votre femme devaient être aux anges, mais j’imagine que c’est une sacrée organisation. C’est prévu pour quand? » s’enquit-elle ensuite. Elle n’osa cependant pas poser trop de questions de peur de paraître intrusive même si la curiosité la rongeait. Amanda aimaient les enfants et les jeunes parents, il y avait beaucoup de beauté dans ces nouvelles relations naissantes et elle essayait de les immortaliser du mieux qu’elle pouvait ayant ainsi l’impression de partager un bout de la vie de ces personnes inconnues. Néanmoins, Amanda résista à l’envie de tout savoir et ils se concentrèrent sur le travail, parlant de l’émotion que les photos pouvaient procurer et de comment ils faisaient, l’un et l’autre pour la faire ressortir. Ils semblaient sur la même longueur d’onde et tous deux griffonnaient des idées et des pistes de programme pour l’atelier tout en acquiescent les dires de l’autres.
 « Je pensais aussi qu’on pourrait amener quelques clichés et les décrypter en terme de composition et autres? » proposa t’elle concernant l’aspect un peu plus technique. Ce qui amena ensuite la question de la logistique et plus particulièrement du lieu.
 « Je crois qu’à la base la mairie proposait une salle dans leur locaux mais je ne sais pas si c’est sûr. » Ils en avaient parlé à l’époque où le projet n’était qu’embryonnaire mais depuis le sujet n’avait pas été évoqué, de même que l’heure à laquelle le workshop était prévu. Personne n’avait eu connaissance du programme et elle nota en gros dans son carnet d’appeler les organisateurs pour en savoir un peu plus. Amanda reprit ensuite une gorgée de sa boisson qui était un peu moins chaude qu’au début et ils continuèrent leur brainstorming.
code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is through you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 19/06/2016
›› Love letters written : 680
›› It's crazy, I look like : james sexycute lafferty. #oth
MessageSujet: Re: Aperture, ISO, and stuff ❊ adrian Ven 3 Nov - 21:32

Amanda me félicite et comme chaque fois, je ne peux empêcher un sourire éclatant de transpercer sur mon visage et de rayonner. Car, il y a encore un an, le rêve de paternité n’était justement qu’un rêve qui m’était inaccessible avant que nous nous lancions sur un coup de tête dans un projet de mère porteuse, qui a scandalisé mes parents par ailleurs. « Merci », je réponds avec un sourire alors qu’elle me demande la date du terme. « Moins de trois semaines ». Je suis, comme tout futur père, impatient à l’idée que mon fils naisse. Toutefois, j’ai de nombreuses craintes en raison de mon climat marital puisque j’ai trompé ma femme avec Polly, qui porte notre fils.

Nous revenons rapidement à notre sujet principal, à savoir notre workshop et les idées que nous pouvons y apporter pour rendre cela attrayant, dynamique. Amanda suggère d’amener nos clichés et d’en décrypter les mystères de la composition. L’idée est excellente et je l’approuve d’un vif hochement de tête. En dehors des clichés de maternité, je pratique également et évidemment la photo et je pense aussitôt à l’une d’entre elle, où moi-même je peine à comprendre la composition. J’ignore d’où m’était venue cette idée mais cette photo est une de mes plus belles fiertés et a toujours remporté un franc succès. Il est vrai, comme le mentionne Amanda, que la mairie proposait un local. « C’est dommage que nous soyons en automne, mon père possède une plage privée, on aurait pu s’amuser là-bas. Si le succès est au rendez-vous, on pourra en refaire un en été, là-bas ? », je suggère. J’ai tellement d’entrain que je suis déjà en train de penser au prochain atelier et j’espère que notre collaboration sera concluante, que cela pourra se faire. « Ce sera aussi l’occasion d’apprendre quelques réglages à des participants ; beaucoup ont de superbes appareils mais reste en automatique parce qu’ils ne comprennent pas tout »
Revenir en haut Aller en bas
❉ membres du mois
avatar
membres du mois

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 14/09/2017
›› Love letters written : 271
›› It's crazy, I look like : Clémence Poésy
MessageSujet: Re: Aperture, ISO, and stuff ❊ adrian Lun 13 Nov - 11:54

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
APERTURE, ISO AND STUFF × ft. ADRIAN & AMANDA
Le bonheur transparaissait sur le visage d’Adrian alors qu’il évoquait son futur enfant, un sourire radieux l’illuminait et il semblait plus que prêt à accueillir ce petit être qui n’allait pas tarder à arriver. Même si ça devait le rassurer de tout noter, il paraissait être un homme naturellement calme même à l’approche du terme. Elle avait connu des hommes beaucoup moins zen.
 « Ces trois dernières semaines doivent être les plus longues j’imagine! Autant pour vous que pour votre femme.» Outre l’envie de rencontrer son bébé et voir son visage pour la première fois elle imaginait qu’après neuf mois de grossesse le temps devait paraître bien long.  « C’est un garçon ou une fille? » osa t’elle demander, se rendant compte qu’elle n’avait pas posé la principale question.
 « Surtout dîtes moi si je suis trop curieuse. » rajouta t’elle, espérant ne pas paraître trop intrusive.  « J’ai tendance à ne pas savoir m’arrêter. » Sa curiosité maladive la perdrait, elle en était sûre mais elle avait toujours aimé tout savoir, une manière pour elle d’avoir toutes les cartes en main, de pouvoir prévoir, s’organiser, avoir le contrôle.
Ils avançaient très bien concernant le workshop, chacun apportant des idées nouvelles et intéressantes. Se confronter à d’autres photographes était toujours le meilleur moyen pour évoluer et s’inspirer et leur deux cerveaux semblaient en effervescence. Elle acquiesça quand Adrian soumit l’idée d’apprendre quelques réglages pour aider les participants à sortir du mode automatique qui ne leur permettait d’utiliser que 30% des possibilités de leur appareil. Elle se revoyait plus de dix ans en arrière quand elle avait commencé la photo, les réglages de son réflex lui paraissaient tellement abstrait à l’époque. Puis Adrian regretta de ne pouvoir utiliser la plage privée de son père en raison de la saison automnale et Amanda l’observa avec une paire de gros yeux ronds.
 « Une plage privée? » répéta t’elle, médusée. En grande amatrice de plage et de surf la jeune femme rêverait d’en avoir une à disposition où elle serait seule au monde à profiter du silence apaisant que lui procurait l’océan. Aussi, elle sauta de suite sur l’occasion et saisi la proposition d’Adrian au vol.  « Ça serait vraiment une super idée d’y aller cet été! À l’aube, la lumière est magique. » Elle était très enthousiaste à cette idée et le jeune homme face à elle également. Même si elle venait tout juste de le rencontrer elle l’appréciait déjà. Ils étaient sur la même longueur d’onde et Amanda sentait que le collaboration serait très concluante.
code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is through you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 19/06/2016
›› Love letters written : 680
›› It's crazy, I look like : james sexycute lafferty. #oth
MessageSujet: Re: Aperture, ISO, and stuff ❊ adrian Ven 17 Nov - 18:09

Amanda n’imagine pas combien effectivement, les trois dernières semaines de grossesse sont longues, encore plus quand je ne peux pas les vivre avec Polly, du moins, pas réellement. Nous devons l’inviter à venir prendre un pot, avec Shelby, afin de lui proposer de revenir sous notre toit ; avec l’accouchement imminent, nous ne voulons pas qu’elle soit seule et que tout se déclenche dans un moment qui n’est pas propice. Cela pourrait être dangereux pour notre futur petit garçon comme pour notre mère porteuse ukrainienne. « Un petit garçon », je réponds tout sourire tout en me rappelant que nous n’avons pas encore tranché sur le prénom qu’il portera. En effet, compte tenu de la situation plus que délicate, cela n’a pas été notre priorité absolue mais il faudrait peut-être que nous y songions où il naîtra sans prénom. « Ne vous inquiétez pas, Amanda, ça ne me dérange pas du tout », je complète. « Vous avez des enfants, vous ? », je demande.

J’évoque la plage privée dont mon père est propriétaire. Je ne le fais pas par flagornerie mais parce que je sais combien ce lieu est riche en couleur et en sujet à photographier. Amanda semble médusée et je ne sais pas trop où me mettre, espérant ne pas passer pour un bourgeois – que je suis pourtant, il faut le dire – et quelqu’un de hautain qui étale ses propriétés. « Les couleurs seraient à tomber puis l’eau puis … l’horizon … tout, en fait », je complète, tout sourire, content de constater que la jeune femme est enjouée face à mon idée. Je ne peux pas m’empêcher de sourire, satisfait de la tournure que prennent les évènements et le workshop. « Si vous voulez, on pourrait y aller, un de ces quatre, pour prendre quelques prises de vues et clichés », je propose.

Revenir en haut Aller en bas
❉ membres du mois
avatar
membres du mois

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 14/09/2017
›› Love letters written : 271
›› It's crazy, I look like : Clémence Poésy
MessageSujet: Re: Aperture, ISO, and stuff ❊ adrian Lun 20 Nov - 15:00

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

APERTURE, ISO AND STUFF

ft. ADRIAN & AMANDA

Amanda n’avait jamais vraiment pensé à avoir un enfant et le cas échéant, si elle aurait préféré une fille ou un garçon. Quand elle était jeune, elle n’aimait pas vraiment les enfants et après une tentative de baby-sitting pour se faire un peu d’argent de poche elle s’était mis dans la tête que les enfants et elle, ça ne faisait pas bon ménage. En devenant photographe, elle s’est néanmoins découvert une autre facette, les photographier l’apaisait et même si ce n’était pas ce qu’elle préférait elle a renoué avec ces petits êtres pour obtenir le rôle de super tata auprès de tous les enfants de ses amis ou ceux de la famille. Néanmoins, en avoir un elle-même ne s’est jamais présenté. D’une part parce qu’elle tient trop à son indépendance et d’autre part parce que ses relations n’ont jamais duré assez longtemps pour que cela devienne une option.
Cette discussion avec Adrian lui faisait remettre le sujet sur le plateau et elle commençait déjà à imaginer à quel point un petit garçon pouvait être mignon… Chez les autres. Elle rigola quand il lui demanda si elle avait des enfants, non pas par moquerie mais plus à cause de sa situation quelque peu particulière avec son frère qu’elle ne pouvait pas vraiment partager avec un inconnu. Comment prendrait-il le fait que si l’envie d’avoir un enfant l’assaillait, elle ne verrait pas de meilleur père que son frère?
❝ Non, non, je n’ai pas d’enfant… ❞ répondit-elle, toujours légèrement amusée. ❝ Ce n’est pas vraiment dans mon… mode de vie on va dire. ❞
Amanda n’avait jamais eu une vie des plus stables, elle était partie en road trip avec un des ses ex petit ami sans savoir quand elle reviendrait, elle avait déménagé à Los Angeles sur un coup de tête après un voyage et elle ne savait pas où la vie l’amènerait ensuite. Elle aimait profiter du moment, mais surtout être libres de ses faits et gestes. ❝ Peut-être un jour! ❞ elle haussa les épaules, laissant une porte entrouverte sur le futur.

Amanda l’écoutait parler de la plage de son père, Adrian semblait l’adorer, cela se ressentait dans ses mots et se voyait dans ses yeux. Il lui vendait l’endroit tel un commercial de talent et l’espace d’un instant elle aurait presque été tenté d’en acheter une elle aussi, si seulement cela été possible. Néanmoins, il lui proposa quelque chose qui aurait pu s’en rapprocher puisqu’il suggéra qu’ils y aillent afin de remplir un peu plus leur cartes mémoires. Aussitôt, le sourire d’Amanda s’agrandit.
❝ Oh vraiment? Ça serait avec plaisir, j’adorerais! Mais votre père, ça ne le dérangera pas? ❞ Elle imaginait que si Adrian proposait cette excursion cela voulait dire que son père ne se formaliserait pas qu’une inconnue prenne des photos de sa plage privée mais elle préférait malgré tout s’en assurer.
Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is through you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 19/06/2016
›› Love letters written : 680
›› It's crazy, I look like : james sexycute lafferty. #oth
MessageSujet: Re: Aperture, ISO, and stuff ❊ adrian Jeu 23 Nov - 18:23

J’observe Amanda Linster du coin de l’œil alors qu’elle m’annonce ne pas avoir d’enfant. Je ne parviens pas à lui déterminer un âge. En effet, si elle a la posture et l’élégance d’une jeune femme ayant au moins plus de vingt-cinq ans, un brin d’insouciance en moins, son visage angélique encadré par sa longue chevelure blonde sème le doute. Elle conclut le sujet en prétendant que peut-être un jour, elle serait mère et je lui souhaite. Parce que je sais les dégâts d’une stérilité et d’un désir inassouvi de maternité, pour le vivre quotidiennement depuis des années avec ma femme depuis sept ans, ma compagne depuis plus d’une décennie.

Je n’aime pas parler de la fortune familiale mais lorsqu’elle peut être exploitée au profit de l’art et qui plus est, de la photographie, je n’hésite pas. Je le fais avec pudeur mais je le fais, parce que je suis certain que sur papier glacé, cela peut donner un excellent résultat. Amanda semble enjouée par l’idée et j’en suis des plus satisfaits. Elle accepte la proposition non sans m’adresser auparavant un sourire radieux jusqu’aux oreilles, que je lui rends avec enthousiasme. Je suis content que nous puissions partir prendre quelques clichés et pouvoir continuer à échanger sur notre passion commune. « Super ! », je m’exclame en refermant mon cahier et en le glissant dans ma sacoche qui contient également mon appareil photo et quelques accessoires dont mes objectifs fétiches. « Vous êtes en voiture ou je vous amène ? », je demande, tout en me levant et en rangeant ma chaise derrière moi. Je suis impatient. Je dois avoir, sans exagérer, au moins mille photos de cet endroit mais elles sont toutes différentes, variant selon la lumière et d’autres réglages subtiles. Je ne me lasserais jamais de cette plage où j’ai également d’excellents souvenirs de mon enfance. « Vous allez voir, c’est sublime ! », je m’exclame avant d’ajouter : « Je peux vous tutoyer ou cela vous dérange ? Comme nous allons être amené à nous côtoyer assez régulièrement pour le workshop et le suivant que nous venons déjà d’imaginer avant la mise en place du premier ! »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

all these memories seem so old


MessageSujet: Re: Aperture, ISO, and stuff ❊ adrian

Revenir en haut Aller en bas

Aperture, ISO, and stuff ❊ adrian

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOWN WITH LOVE :: 
 :: Airport area :: starbucks coffee
-