Partagez|

(M/LIBRE) ADAM BRODY

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
❉ my way home is through you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 23/10/2017
›› Love letters written : 14
›› It's crazy, I look like : zoey deutch.
MessageSujet: (M/LIBRE) ADAM BRODY Mer 25 Oct - 14:00


— Prénom Prénom Nom —

That's crazy ! I look like adam brody

you belong with me
I NEED YOU FOR COMPLETE ME PLEASE !
Nom & prénoms : Totalement au choix, à vrai dire, je ne l'ai pas du tut nommé dans ma fiche pour vous laisser amplement le choix. Date & lieu de naissance : ll est né ici à pasadena. Sa date en elle-même est libre de choix qu'il soit né en hiver ou en été peu importe. Âge : Il a donc bien trente-deux ans. Nationalité & origines : Au choix pour les origines de sa mère, pour ce qui est de son père il est bien américain de pure souche. À los angeles depuis : Toujours, il y est né en fait mais il a beaucoup voyagé. Statut civil : Je le voyais bien célibataire dans le genre. Occupation : Au choix, mais je pensais à un métier qui le faisait bouger puisque cela a toujours été son rêve. Peut-être par exemple étudiant en médecine qui s'est pris quelques années pour exercer dans le milieu africain comme un geste humanitaire ? Orientation sexuelle : Au moins les femmes, ça c'est sûr. Quartier de résidence : Au choix, je n'ai pas tellement d'avis. Il peut résider chez sa mère après son arrivée ou encore à l'hotel, ou dans son propre appartement. Au choix vraiment. Type d'habitation : Au choix aussi donc. Statut financier : On va dire dans la moyenne. Si vous retenez mon idée du voyage, cela ne fait pas forcément de lui un mec plein aux as. Il a su économisé pour rendre ses rêves possibles, c'est ce que lui a appris sa mère très jeune.  Groupe : Au choix. Caractère : honnête, sympathique, souriant, mystérieux, curieux, n'insiste pas, parfois buté, intransigeant, droit, charismatique etc... A vous de modeler un peu aussi à votre idée.
01. Le personnage & l'amour ? Je n'impose trop rien là dessus, j'aime le fait que c'est avant tout votre personnage. A vrai dire, il peut avoir subi une grosse déception amoureuse qui l'a rendu assez réticent à l'amour, ou alors il peut être un homme assoiffé d'amour. A vrai dire, je vous laisse encore le choix. Comme le forum est basé sur l'amour, je trouve donc normal de vous laisser choisir ce côté-ci. Par contre, juste petite précision, n'en faites pas non plus un mec qui veut toutes les filles dans son lit. Quoi que... Giulia pourrait être l'exception.. Enfin à vous de voir encore.


six billions souls and all you need is one ♡
L'histoire de ce petit jeune homme est assez simple en fait, ainsi je vous invite à laisser libre court à votre imagination avec plaisir. Essayez juste de prendre en compte ces indications ou de faire des trucs invraisemblables :
▹ Il a été élevé seulement par sa mère. D'ailleurs, il n'a jamais connu son père. A vrai dire, sa mère a toujours dépeint ce dernier comme un abruti de première classe. De son côté, il a toujours préféré ne jamais le voir. Après tout, si son géniteur n'a pas voulu le connaître en prenant la fuite à l'annonce de la grossesse, il ne voit pas pourquoi il le ferait lui aussi hein. De toute façon, cela n'a toujours été que eux deux, sa mère et lui. Sa génitrice n'a jamais trouvé un homme à garder. Tant mieux selon lui.
▹ Sa mère était caissière. Ainsi, ils n'ont jamais roulé sur l'or tous les deux. Il a donc appris la valeur de l'argent et de ce que la vie peut coûter. Il a très vite économiser d'ailleurs. Petit, lorsqu'il allait tondre les pelouses des voisins, il mettait l'argent gagné toujours dans sa tirelire en quête de nouveaux rêves pour plus tard. Encore maintenant, il ne roule pas sur l'or mais cela lui va amplement. Il n'a pas besoin d'argent à foison pour être heureux. Le minimum, le modeste lui va.
▹ Il a toujours rêvé voyager. Depuis tout petit, il s'imaginait traverser la terre entière. Ainsi, il avait l'habitude de coller des cartes absolument partout dans sa chambre. Parfois lorsque ses amis lui envoyaient une carte postale de vacances, il aimait l'accrocher avec une punaise à l'endroit exact sur l'une de ses cartes. Il s'est toujours promis de pouvoir aller visiter plus tard chaque endroit.
▹ Même s'il était rarement à Los Angeles à cause de son travail, il habitait toujours chez sa mère. Oui, chez sa mère. En effet, il n'aimait pas la savoir toute seule et étant très proche d'elle, il voulait passer les peu de temps qu'il avait à L.A. avec elle. Ainsi, il n'a jamais bougé de sa chambre d'enfant, qui a quand même eu un renouveau de déco depuis le temps.
▹ A présent, il a décidé de rester complètement à Los Angeles, arrêtant ses voyages pour un temps. Je vous laisse décider de son métier accolé à ça.
▹ Il y a six mois, son existence bascula un petit peu. En effet, au cours d'une dispute avec sa mère (raison au choix, sa mère a sans doute vu un article traitant de son demi-frère -voir points suivants-), elle lui avoua que de toute façon son père n'avait aucune connaissance de son fils. En fait, le jeune homme se rendit compte qu'il n'existait même pas aux yeux de son géniteur. Sa mère lui avait menti. Alors, il partit. Deux semaines. Pour faire le vide pour réfléchir. Il en veut à sa mère sur ce point-ci. Vraiment.
▹ Il est donc le fruit d'une nuit avec un banquier et une caissière, une nuit où après les intéressés ne se sont jamais revus.
▹ Ainsi, il a découvert qu'il avait une famille paternelle. Et pas qu'un peu. Il fit quelques recherches grâce au nom que sa mère lâcha sans le faire exprès dans la dispute. Henry Miller. C'était le patronyme de son père. A la vue de ce dernier, il pensait pour en avoir des heures. C'était commun comme nom, trop commun. Mais il fut surpris. En effet, sur google de nombreux articles relatés un certain Henry Miller. Pas pour de très bonnes raisons. En effet, il y a six mois, ce dernier aurait permis à son fils paraplégique, un certain Matthew de mettre fin à ses jours. Une sorte de suicide assisté. Presque. Un suicide. Cela arrive tous les jours ce genre de choses, mais apparemment quand cela touchait un paraplégique, c'était soudain une affaire d'état de meurtre. Il en lu beaucoup d'articles. Trop sans doute. Les articles dépeingnait son père comme ce grand banquier ayant épousé jeune femme et ayant eu un fils. Son demi-frère donc. Ce dernier aurait eu un accident il y a trois ans. Une tragédie dans la famille apparemment. Lire tout ça lui donna une sensation étrange, une sorte de malaise. Mais d'un autre côté, il était heureux. Heureux d'avoir une famille à connaître. Il s'en sentait presque coupable.
▹ Il n'osa pas les contacter tout de suite. Surtout après le drame qu'ils venaient de vivre. Débarquer comme ça était une très mauvaise idée, ils l'auraient pris pour un fou. Un demeuré. Alors il a attendu pour trouver un autre moyen de les rencontrer. Une manière plus douce dans un sens, moins brutale. Puis, il s'est souvenu d'un nom, une certaine Giulia Bauer. Elle avait une amie proche de son frère. Très proche. Et pas des moindres. Quelques recherches sur elle n'étaient pas si compliquées. Il faut dire qu'elle est connue. Oui. Connue comme l'héritière du Liechtenstein. Rien que ça. Evidemment, un tel pays n'est pas connu et lui conserve un certain anonymat. Sauf quand on cherche un peu. Il avait fait quelques autres recherches, trouvé son adresse. Il attendit encore quelques semaines passer.
▹ Ce n'est qu'il y a qu'un mois où il a eu le courage de prendre son manteau, et aller toquer à la porte de son appartement. -suite voir lien-




♡ sometimes one person can change your life forever
Giulia Bauer ▪️ (Zoey Deutch) — celle qui l'a connu, lui..
A vrai dire, lorsqu'il toqua à la porte de son appartement, il ne savait pas à quoi s'attendre. D'ailleurs, la réaction de la jeune femme ne se fit pas attendre. Elle le rembarra de suite. Après tout, qui ne l'aurait pas fait ? Il avait du avoir l'air bien bête en se présentant comme le demi-frère d'un mort apparu de nul part. Ouais. Giulia, elle, fut une presque une petite furie ce jour-là. Elle n'en revenait pas qu'il avait eu le culot de faire ça. Elle ne crut pas son histoire, il n'eut même pas le temps de lui exposer en fait. De ce fait, il préféra alors ne pas insister. C'était sans doute trop douloureux encore. Cela l'était pour elle. Alors il laissait couler, préférant se concentrer sur d'autres choses. Mais sa nouvelle découverte il y a quelques mois de cette autre famille, le taraude, l'intrigue. Il veut vraiment les connaître, connaitre son père. Son frère aussi. Il semblait avoir été un être assez remarquable. Alors il finit par craquer une seconde fois. Il alla à sa rencontre une deuxième fois. Cette fois-ci, Giulia ne se braqua pas. Elle sembla moins réticente. Presque aimable. Elle semblait être la seule accessible. Il la fit rire lors de leur première discussion. Ils discutèrent des heures sans qu'ils ne s'en rendent compte. Giulia semblait se libérer d'un certain poids, comme si parler de Matthew lui faisait du bien. Elle devait sans doute trop se taire par égard pour sa famille. Mais avec ce nouveau venu, elle était presque comme libérée. Pourtant, les blessures étaient encore bien trop ouvertes. Elle tentait de chercher dans ses traits les siens. Une indication qu'ils seraient bien reliées. Elle en trouvait. Mais était-ce qu'elle voulait voir, comme le fruit de son imagination, ou bien la réalité ? Elle n'en savait pas trop. De son côté, le jeune homme prit plaisir à lui parler. Plus, il en apprenait sur ce mystérieux frère, plus il voulait en savoir. Il sentait que certaines questions seraient encore bien trop douloureuses, alors il les taisait pour le moment. Mais, il aimait entendre Giulia. C'était plaisant. C'est ainsi que leur première rencontre se passa. Dans la sérénité. Puis, ils se donnèrent d'autres rendez-vous. Sans s'en rendre compte, ils se sont attachés l'un à l'autre. Pire encore, ils ont besoin de l'un autant que l'autre. Certains de l'entourage de la jeune femme disent que c'est malsain. Elle, elle n'arrive pas à faire autrement. C'est plus fort qu'elle. Quant au jeune homme, il est encore bien trop émerveillé par toutes ces nouvelles choses pour être réellement neutre sur cette histoire. Alors ils se voient toujours, après les entraînements de la jeune femme ou pour une soirée. Ils ne parlent pas réellement de leur relation. Cela ne fait que deux semaines qu'ils se connaissent. Ils ne sont pas réellement amis, c'est trop récent. Ils sont juste des connaissances qui parlent d'un mort. Presque morbide mais presque réparateur pour les deux. Jusqu'où est-ce que cela va les mener hein. Telle est la question à vrai dire.

Scénario ▪️ (au choix) — le parasite
Cette gamine de vingt ans, elle ne l'aime pas. Elle ne peut même pas l'encadrer. Pourtant, elle ne le connait pas à vrai dire. Elle sait juste son prénom et encore. Mais elle a pas envie de le connaître. Il le sent dans son regard les rares fois où il la croise dans l'appartement des Traynor. Il n'a à proprement parlé rien fait à la jeune fille. Elle le déteste juste pour être venue dans la vie de sa soeur. Malgré le fait qu'elle est la petite soeur rebelle, elle ne voit pas du tout cette relation d'un bon œil. Pour elle, c'est malsain et presque morbide. Matthew, il n'est plus là c'est un fait. Elle a peur que sa soeur fasse un transfert. Parce que lui, il sera jamais Matthew et elle le sait, elle. Alors le seul moyen qu'elle a trouvé pour que sa soeur réagisse, c'est de le détester. Oh elle aime lui lancer des piques les rares fois qu'elle le voit ou encore quelques remarques sur sa tenue. Lui, il tente de ne pas faire attention. Giulia l'a prévenu du caractère revêche et rebelle de sa soeur intentionnée impolie et fêtarde. Un combo de choc. Mais il est clair qu'il en faudra beaucoup pour se faire accepter par la plus jeune. Pourtant au fond, Alice sait qu'elle pourrait très bien apprécié le jeune homme. Il semble gentil. Vraiment mais les circonstances ne sont pas réunies pour qu'elle baisse la garde. Oh ça non.

Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is through you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 23/10/2017
›› Love letters written : 14
›› It's crazy, I look like : zoey deutch.
MessageSujet: Re: (M/LIBRE) ADAM BRODY Mer 25 Oct - 14:01


Someone like you

because i really need you in my life.

Bonjour petit chimpanzé de l'espace   si tu es arrivé jusqu'ici, je t'en félicite.   Peut-être que le petit gars t'intéresse ?   Si c'est le cas, j'en suis très heureuse. Je ne te cache pas que ce jeune homme est une figure très importante de la vie de Giulia.   Ainsi, je t'assure que je ne te laisserais pas tomber au moindre coup de mou, impossible moi je dis.   D'ailleurs, si réellement ce petit t'intéresse, je t'invite à aller lire les indications qui se trouvent en dessous, quelques recommandations de créateur quoi.

Avatar : Il est bien négociable. Je vous avouerais que j'ai eu du mal à me décider. Donc, mon choix s'est porté sur Adam. Après, si tu ne peux pas l'encadrer, tu peux toujours me proposer un autre choix. Evidemment, j'aurais mon droit à dire mais vas-y tu peux toujours tenter.
Pseudo : Il est totalement au choix. Je ne suis pas du tout difficile là dessus, loin de là. J'ai fait exprès de ne pas le nommer dans ma fiche pour donner toute liberté au scénario.  
Histoire : J'aimerais que les indications écrites soient respectées. Néanmoins, si vous avez un problème avec un truc ou si une question vous taraude, nous pouvons très bien en parler entre nous, il n'y a aucun soucis là dessus aha.    
Évolution du lien : Alors là, c'est le flou.   On pourrait dire du love, on pourrait dire de la friendship, on pourrait dire des ennemis. Franchement, ça peut partir dans tous les sens. Au premier abord, je dirais que pour le moment l'un et l'autre ont extrêmement besoin de l'autre. Peut-être qu'ils s'attachent trop l'un à l'autre, peut-être qu'ils tombent amoureux ou n'est-ce que l'image d'un autre qu'ils renvoient.   C'est assez large en fait. L'évolution n'est pas totalement définie presque. J'avais pensé à du love évidemment, je ne vous le cacherais pas. Mais on peut voir tout cela ensemble, au feeling en rps. Je ne suis pas fermée bien au contraire. Je ne vous cacherais pas que j'ai énormément d'idées qui feront bouger nos deux loulous, avec des rps de folie aha.
Activité & orthographe : Là dessus, je serais sans doute un peu plus intransigeant.   A vrai dire, si vous prenez ce scénario, soyez sûr d'être là et de pouvoir assumer le rôle. J'ai eu beaucoup de membres de fantômes pour mes scénarios, et je commence littéralement à saturer, surtout qu'il est une part réellement importante dans la vie de Giulia.   Alors du coup, si vous le prenez, j'aimerais une présence assez régulière, pas que pour poster ses rps et repartir. J'aime beaucoup parler hm.   Au niveau de l'orthographe, on en fait tous, et moi la première. Mais essayez, s'il vous plait, d'au moins vous relire pour ne pas faire dix fautes au mot quoi. C'est le minimum je pense.
Un dernier mot ? : Si vous prenez ce jeune homme, je vous dédierais tut en temple en chocolat rien que pour vous, alors venez, vous verrez on est gentils.              
Revenir en haut Aller en bas

(M/LIBRE) ADAM BRODY

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOWN WITH LOVE :: 
 :: Crazy, stupid, love :: love is in the air
-