Partagez|

brother & sister (jane)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
❉ my way home is through you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 21/04/2017
›› Love letters written : 708
›› It's crazy, I look like : daniel wolfie sharman
MessageSujet: brother & sister (jane) Ven 20 Oct - 11:39

J’ai toujours été proche de ma jeune sœur de vingt ans, Jane. Je ne le suis pas de mes frères, dont les caractères sont opposés aux miens. Entre nous, c’est toujours conflictuel et ils me reprochent bien souvent ma dévotion à l’autorité parentale malgré le fait que j’approche de la trentaine d’une façon bien dangereuse. Jane, elle, n’en dit rien et depuis sa naissance, j’ai le besoin irrémédiable de la protéger. Nos frères me disent que je suis étouffant quand moi, je ne prétends que la protéger et vouloir son bien.

Depuis quelques jours, je n’ai pris aucune nouvelle de Jane. C’est inhabituel mais je n’ai pas le moral ni la tête à cela, préférant de loin rester enfermer dans la solitude pour oublier. Oublier que ma relation aussi courte soit-elle mais néanmoins intense avec Elizabeth, est terminée. Comment aurait-il pu en être autrement ? Une membre éminent d’un gang avec un flic infiltré ? L’issue était fatale mais ce n’est pas pour autant, malgré l’évidence de cette fin malheureuse, que cela ne fait pas de mal. Terré sous ma couette toute la journée durant à enchaîner les tomes de bande dessinée ou les films de super-héros, je déprime. Je n’ai pas le moral et je suis plutôt d’une humeur mauvaise. Il est vingt-deux heures passé lorsque je me décide enfin à terminer cette journée et plonger sous mes couettes, accompagné de mes chats. En me disant que je finirais probablement ma vie avec eux. Et quelques minutes après, alors que mes mauvais songes se dissipent et que je commence à m’endormir, on sonne à ma porte. Je saute sur mes pieds, me demandant s’il s’agit d’Elizabeth ou de l’un des membres du gang qui aurait appris la vérité et serait là pour me liquider. C’est pourquoi, je m’empare de mon arme de service pour aller ouvrir la porte et me retrouve malencontreusement à pointer celle-ci sur mon inoffensive petite sœur. « Pardon », je m’écrie aussitôt, ne sachant plus où me mettre.


Revenir en haut Aller en bas
✮ newbie du mois
avatar
newbie du mois

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 18/10/2017
›› Love letters written : 187
›› It's crazy, I look like : Dove Cameron
MessageSujet: Re: brother & sister (jane) Ven 20 Oct - 16:35

Family Advices!Calvin & JaneJane était dans la salle de bain entrain de se préparer avec Isabelle. Alors qu'elle s’apprêtait à mettre son gloss rose bonbon, Isa le lui prit de la main aussi rapidement que possible. Jane fit une moue en regardant sa meilleure amie.

-Combien de fois je dois te dire que se gloss ne te va pas du tout, tiens met se rouge à lèvre plutôt.

Jane le savait très bien, mais pourtant elle l'aimait bien se gloss elle, elle finit par baisser les épaules et prit le rouge à lèvre que lui tendait Isa, elle avait plutôt intérêt à le faire, sinon elles allaient encore passer toute la soirée à la maison à débattre sur le sujet et d'essayer de prouver qui avait le plus raison des deux filles. Mais la jeune femme n'avait aucunement envie de passer son vendredi soir à la maison. Comme à leur habitude, les deux jeunes femmes allaient passer leur soirée dans leur bar préféré, elles étaient considérées un peu comme des VIP tellement elles venaient souvent.

Une fois arrivées, les deux filles commencèrent à s'amuser comme elles en avaient l'habitude. Après quelques shots, Jane s'était dirigée vers la scène et commençait à chanter une de ses chansons préférées, elle adorait ça, elle était très détendu comme une vraie star. La soirée continuait et tout le monde s'amusait comme des fous. Alors que les deux filles rigolaient comme deux enfants, deux garçons commençaient à leur faire des avances comme à chaque fois. Mais les ignorer était apparemment la chose à ne pas faire, les hommes étaient donc devenus masochiste, plus tu les rejetaient plus ils voulaient encore plus. Jane trouvait ça dommage qu'à cause d'eux leur soirée fut gâchée. Les deux femmes étaient sorties dehors pour finalement rentrer chez elles mais l'un d'eux ne comprenait toujours pas le mot "NON". Il prit Jane par le bras et l'obligea à le suivre. Cette dernière soupira longuement avant de donner un gros coup de poings dans l’œil de son agresseur. Bizarrement ça se finiassait presque tout le temps comme ça.

-J'espère que tu as compris le message maintenant!! Avait elle dit.

-Je vais t'attraper petite salope et tu vas me le payer. Répondit il.

Jane avait vite compris qu'elle n'allait pas s'en sortir indemne, elle courra donc sans s'arrêter et Isabelle avait fait de même. Malheureusement les deux filles n'avaient pas pris la même direction. Jane se cacha derrière un mur pour envoyer un message à sa meilleure amie "Rentre à la maison, je vais aller chez Cal' comme ça je les sème. Bisous on se voit demain".

Toute essoufflée, Jane était enfin arrivée devant chez son frère, elle commença à frapper fort en espérant qu'il était encore réveillé. Mais sa surprise fut encore plus grande quand son grand frère ouvrit la porte tout en pointant une arme sur elle, elle ne s'y attendait pas et cligna des yeux plusieurs fois.

-Cal' tout va bien? Demanda t elle, finalement elle commencait plus à s'inquiéter pour son frère plutôt qu'elle même.
© Crimson Day


Dernière édition par Jane Hobbs le Dim 29 Oct - 11:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is through you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 21/04/2017
›› Love letters written : 708
›› It's crazy, I look like : daniel wolfie sharman
MessageSujet: Re: brother & sister (jane) Sam 21 Oct - 15:40

Je soupire de soulagement en découvrant Jane, ma petite sœur de vingt ans, sur mon perron et non pas l’un des membres dangereux du gang auquel appartient Elizabeth, venu en ayant découvert ma véritable profession. J’abaisse aussitôt mon arme devant le regard inquiet de ma sœur, culpabilisant aussitôt d’avoir été si paranoïaque. J’aurais pu la blesser et cette idée m’horrifie. « Qu’est-ce que tu fais là ? », je demande, étonné de la voir ici, sans m’avoir prévenu au préalable, à une heure aussi avancée de la soirée. A sa tenue, apprêtée, j’en déduis qu’elle était sortie. Peut-être a-t-elle perdue ses clefs ? Je fronce des sourcils aussitôt inquiet et anxieux. Je me dérobe sur le côté pour qu’elle puisse entrer et referme derrière elle, à clefs, comme toujours. Jane me demande comment je vais mais j’élude la question. « Tu veux boire quelque chose ? » je m’enquis en me glissant dans ma cuisine, ouverte, pour me préparer une tisane afin de retrouver un semblant de calme. J’ai encore le cœur palpitant et l’angoisse au corps comme au cœur, me demandant pourquoi ma sœur est ici. « Il y a un souci ? », je demande tout en préparant finalement une seconde tasse. J’observe Jane. Je serais prêt à tout pour elle, à tous les sacrifices et même au pire, pour la protéger. Muni de deux tasses brûlantes, je rejoins ma sœur sur le canapé, m’installant en tailleur. Nous sommes aussitôt rejoins par l’un de mes félins qui vient instinctivement se frotter contre la jeune femme. « J’ai juste quelques problèmes en ce moment avec le travail », j’explique simplement. Jane ne sait rien d’Elizabeth, de mon infiltration, du danger qui pèse désormais sur ma vie et peut-être sur la leur si ses gens sont d’abominables barbares et veulent me détruire.
Revenir en haut Aller en bas
✮ newbie du mois
avatar
newbie du mois

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 18/10/2017
›› Love letters written : 187
›› It's crazy, I look like : Dove Cameron
MessageSujet: Re: brother & sister (jane) Sam 21 Oct - 17:26

Family Advices!Calvin & JaneJane regarda son frère qui n'avait pas très bonne mine, elle avait remarqué que quelque chose le chiffonnait. Elle lui fit un petit sourire pour le rassurer, bizarrement elle avait l'impression qu'à chaque fois qu'elle mettait le pied chez son frère, eh bien elle avait toujours un problème, son frère devait surement avoir l'habitude maintenant. Quand il lui demanda donc pour sa présence, elle ne répondit pas tout de suite mais elle finit par lâcher quelques mots.

-Je préfère t'en parler à l'intérieur, je peux entrer ?

Elle avait posé la question puisque son frère s'était simplement contenté de froncer les sourcils, il avait du oublier qu'ils étaient encore devant sa porte. Il avait l'air tellement perdu qu'elle ne lui en voulait pas. Une fois à l'intérieur, Jane enleva sa veste et alla s'asseoir sur le canapé en attendant le retour de Cal'. Puis elle se rendit compte qu'il n'avait toujours pas répondu à sa question et qu'il avait préféré lui demander sa boisson, Jane avait bien compris qu'il avait un problème mais apparemment il ne voulait pas trop s'attarder sur le sujet, elle répondit tout simplement à sa question.

-Je prendrai la même chose que toi!

Pendant que Cal' préparait les deux tisanes, Jane inspire et se prépare à répondre à sa seconde question, après tout elle devait bien le lui dire. Elle haussa tout simplement les épaules en répondant.

-Eh bien, tu sais ce n'est pas grand chose, j'étais juste avec Isa au bar puis il y a eu un mec qui était venu nous faire des avances mais quand on a pas voulu partir avec lui, il a commencé à me tirer de force, du coup je me suis défendue comme d'habitude et je lui ai donné un coup de poing dans l’œil et j'ai fuis parce qu'il me poursuivait. J'ai eu très peur alors je suis venu chez toi et j'ai laissé Isa rentrer à la maison...Tu sais ce n'est vraiment pas grand chose, pas la peine de s'inquiéter.

Elle commençait à rassurer son frère sachant qu'il allait encore rapidement s'inquiéter. Quand il vint enfin à ses côtés, elle commença à caresser le chat qui était entrain de se frotter à elle, elle aimait beaucoup les chats, et c'est pour ça qu'elle en avait une aussi à la maison. Elle écouta ensuite la petite réponse de son frangin qui était censée la rassurer, mais bizarrement cette fois ci elle ne le croyait pas, c'était surement le boulot, mais ça ressemblait plus à quelque chose de plus grave.

-Cal' tu sais que toi aussi tu peux tout me dire, alors si tu as besoin de parler je suis là pour ça aussi. Tu ne m'a pas appelé cette semaine, j'ai cru que tu étais occupé mais tu n'as pas l'air très bien...
© Crimson Day


Dernière édition par Jane Hobbs le Dim 29 Oct - 11:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is through you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 21/04/2017
›› Love letters written : 708
›› It's crazy, I look like : daniel wolfie sharman
MessageSujet: Re: brother & sister (jane) Dim 22 Oct - 10:29

Il me semble plus qu’évident que Jane peut rentrer chez moi. Elle sait très bien qu’elle est ici comme chez elle. D’ailleurs, depuis quelques temps, elle a pris son indépendance et cela renforce mes inquiétudes. Je la trouve trop jeune pour vivre seule mais heureusement que nos parents l’aident financièrement et généreusement, autrement, elle ne pourrait s’en sortir financièrement. Cela aide nécessairement de faire parti de la grande bourgeoise locale et nous avons grandi ainsi sans jamais manquer de rien et en n’ayant toujours tout ce que nous désirions. Alors que je m’attèle à préparer nos boissons chaudes, un rituel transmis par notre mère, femme au foyer, qui nous en préparait, enfants, Jane me révèle les quelques soucis de sa soirée. Aussitôt, je me sens stressé. « C’était quelle boîte ? », je demande. C’est plus fort que moi, j’ai besoin de savoir si c’est également la discothèque que fréquente régulièrement le gang. Puis c’est dans mon instinct de flic de poser beaucoup de questions mais Jane y est habituée puisque notre père a eu une longue carrière de commissaire de police. « Sois prudente, Jane », je souffle, doucement. Je ne la réprimande pas. Ce n’est pas mon rôle, je ne suis pas son père. « On devrait t’installer cette application d’urgence qui m’enverrait tes coordonnées en cas de soucis pour que je vienne te chercher. L’uniforme en dissuaderait plus d’un », j’ajoute avant de demander : « Isa est bien rentrée ? ».

Jane n’est pas dupe et ma réponse ne lui suffit pas. Je soupire doucement tout en venant m’asseoir à ses côtés, lui tendant la tasse fumante de tisane. « Tu te souviens de cette fille avec qui tu m’as vu en voiture, y’a quelques semaines ? ». Alors que j’étais en mission avec Elizabeth, nous avions croisés Jane qui rentrait des cours. J’avais été expéditif et très vague pour qu’Elizabeth ne découvre pas qu’il s’agissait en réalité de ma sœur. N’ayant pas le droit de lui révéler ma mission d’infiltration, j’essaie de noyer le poisson dans l’eau en inventant quelque chose, une excuse, bien qu’il y ait une part de réalité. « Elle et moi, on a eu une relation de quelques semaines et ça s’est terminé, brutalement, il y a quelques jours ». Jane n’a connu qu’une seule femme dans ma vie, Cora, qui a vécu ici jusqu’à l’année passée, avec qui j’étais censé me marier dans les prochains mois. Elizabeth est seulement la deuxième femme dont je m’éprends et que je fréquente, surtout. Fréquentait, en réalité. Puisque c’est terminé.
Revenir en haut Aller en bas
✮ newbie du mois
avatar
newbie du mois

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 18/10/2017
›› Love letters written : 187
›› It's crazy, I look like : Dove Cameron
MessageSujet: Re: brother & sister (jane) Dim 22 Oct - 12:24

Family Advices!Calvin & JaneUne fois qu'elle avait finit son récit, Calvin n'était pas très rassuré et comme à chaque fois son instinct de flic reprenait rapidement le dessus. C'est sur qu'avec le temps Jane avait apprit à faire avec puisque son leur père faisait exactement la même. Elle se rappelait encore qu'à chaque sortie qu'elle faisait, elle avait intérêt à lui faire un compte rendu bien détaillé sinon il allait tout simplement finir par la suivre. Non ce n'était pas un blague, son père était un stressé de la vie et surtout avec elle, tellement qu'un jour elle devait assister à la fête d'anniversaire d'un de ses amis pour ses 16 ans. Une fois sortit, elle avait remarqué son père caché dans sa voiture avec des jumelles. Bien sûr qu'elle n'était pas d'accord mais elle, n'avait pas le choix, il allait continuer de le faire et rien n'allait l'arrêter. Donc quand elle entendit Cal lui poser énormément de questions, elle fit un petit sourire en pensant qu'il était toujours aussi protecteur et rien n'allait le changer non plus. Vaut mieux qu'elle réponde avant qu'il ne s'inquiète encore plus. Elle hocha donc négativement la tête en l'entendant parler de boîte de nuit.

-Cal je t'ai dis que c'était un bar, pas une boîte de nuit. On est était à bill's drink, ça va c'est pas dangereux.

Elle finit par tout simplement hocher la tête quand il lui disait d'être prudente, il disait ça à chaque fois et pourtant ça n'empêchait pas Jane de recommencer ces petites conneries. Mais quand il évoqua le sujet de l'application, Jane se tourna vers lui en ouvrant grand les yeux. Il était hors de question qu'elle fasse ça, elle n'avait pas envie de se sentir constamment observée.

-No Way, tu ne fais pas ça Cal j'ai pas envie d'être surveillée comme une enfant, j'ai 21 ans je peux très bien me débrouiller toute seule, et puis si j'ai un soucis, je les mettrai K.O et je viendrai chez toi !

Elle hocha la tête quand il lui demanda des nouvelles d'Isa.

-Oui elle m'avait envoyé un message quand j'était arrivée ici, elle est bien rentrer.

Jane finit par prendre la tasse que lui tendait son frère et l'écouta attentivement. Quand il parla d'Elizabeth, Jane avait du mal à croire que son frère s'était remis de sa rupture avec Cora. En même temps Cora était la seule femme qu'elle connaissait, elle avait du mal aussi à le voir avec une autre femme, elle avait toujours cru qu'ils allaient se marier, avoir des enfants et finir leur vie ensemble tellement ils étaient amoureux. Pourtant elle n'était pas la seule à le penser, leur rupture était une déception pour toute la famille.
Mais avant tout, Jane en avait marre de voir son frère dans des états pas possible à chaque fois, pourquoi sa devait toujours mal se finir? Il n'allait quand même pas finir sa vie avec tous ces chats. Elle soupira intérieurement, elle avait envie de l'aider, mais elle ne savait pas trop quoi faire. Elle posa sa tasse sur la petite table et prit son grand frère dans les bras.

-Si ça s'est finit brutalement c'est surement parce que ce n'est pas la bonne! et ce n'est pas en déprimant et passant la journée à la maison entouré de tes chats et la télé que ça ira mieux. Alors secoue toi et passe à autre chose comme elle l'a surement fait elle. Un jour tu trouvera la femme de ta vie. Comme quoi ce n'est plus moi la fleur bleue de la famille, mais toi.
© Crimson Day


Dernière édition par Jane Hobbs le Dim 29 Oct - 11:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is through you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 21/04/2017
›› Love letters written : 708
›› It's crazy, I look like : daniel wolfie sharman
MessageSujet: Re: brother & sister (jane) Dim 22 Oct - 16:50

Jane refuse catégoriquement l’idée que je lui soumets d’installer une application d’urgence en prétendant qu’elle est désormais majeure, qu’elle n’est plus une enfant et qu’elle est capable de mettre quelqu’un KO. Quelqu’un d’aussi maigrichon que Jane, j’ai du mal à y croire mais soit. Je n’ai pas la force de lutter contre elle, pas ce soir. J’en parlerais à notre mère pour qu’elle y mette son grain de sel. Je suis rassuré d’apprendre qu’Isabella, sa colocataire et meilleure amie, soit bien rentrée à leur appartement. « Tu veux dormir ici ou tu voudras que je te ramène ? », je propose. Je joue nerveusement avec le sachet de ma tisane qui infuse dans l’eau bouillante tout en parlant avec ma sœur. Jusqu’à présent, les rôles étaient plutôt inversés et je n’avais jamais parlé de ma vie sentimentale avec Jane. Parce qu’il n’y avait rien à dire : je suis resté des années avec la même femme, dans une vie de couple simple sans aucune ombre, un quotidien plutôt routinier voir ennuyant. Jane me serre dans ses bras et mon cœur se compresse dans ma poitrine. Cela me touche particulièrement. Je dépose un baiser sur le front de la jeune femme, tendrement. « Je suis vraiment amoureux d’elle, Jane », je dis, alors que ma sœur m’annonce qu’Elizabeth n’est sans doute pas la bonne, sans en savoir davantage sur elle ni savoir qu’en vérité, je suis celui qui a totalement merdé dans notre histoire. J’ai peur, en lui avouant cela, de ne plus être le même à son regard, le grand-frère idéal que j’ai toujours voulu être pour ma petite-sœur. Finalement, j’ai besoin de me confier et me décide à lui avouer que j’ai le mauvais rôle dans cette rupture. « Je lui ai menti et elle m’en veut ». Je me sens soulagé d’avoir avoué mes tords mais j’ai honte, toutefois, si bien que je détourne le regard. Je crains de lire de la déception dans le regard bleuté de Jane.
Revenir en haut Aller en bas
✮ newbie du mois
avatar
newbie du mois

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 18/10/2017
›› Love letters written : 187
›› It's crazy, I look like : Dove Cameron
MessageSujet: Re: brother & sister (jane) Dim 22 Oct - 19:08

Family Advices!Calvin & JaneJane réfléchit à la question de son frère. Elle n'avait pas très envie de se déplacer jusqu'à chez elle à cette heure ci, et puis Isabella serait sûrement déjà entrain de dormir la connaissant. Elle hocha donc négativement la tête avant de lui répondre.

-Non je vais rester dormir ici si ça ne te dérange pas, et je piquerai encore un de tes t-shirt pour faire dodo.

Jane essayait de consoler son frère comme elle pouvait, après tout il a toujours été là à ses côtés contrairement à elle, elle avait l'impression de ne rien savoir sur lui. Il ne pouvait pas trop parler de son boulot et puis sa vie amoureuse était toujours avec la même personne donc elle comprenait qu'il ne puisse rien lui raconter. Mais des fois elle avait juste besoin de savoir n'importe quoi, rien que pour avoir l'impression d'être utile pour lui. Mais quand il avoua qu'il était amoureux de la soit disant Elizabeth, Jane cligna des yeux. Son frère venait de lui avouer qu'il était tombé amoureux d'une autre femme que Cora. Elle avait cru qu'il n'allait jamais réussir à redire ça un jour tellement il n'arrivait pas à se remettre de leur rupture. Tout d'un coup elle se sentit mal d'avoir dit qu'il devait passer à autre chose et qu'elle l'avait surement déjà oublié. Pour une fois qu'elle voulait être utile, (eh bien bravo Jane tu n'as fait qu'aggraver la situation) lui disait sa conscience. Elle se mordit donc la lèvre en se rendant compte de sa bêtise, elle voulait s'excuser et le consoler une deuxième fois et cette fois ci correctement mais ce qu'il ajouta la fit soudainement taire. Calvin venait d'avouer que pour une fois c'était de sa faute, elle avait du mal à imaginer son grand frère mentir à quelqu'un. Elle n'était aucunement déçu, après tout il était bien humain, elle s'était toujours inquiétée que son frère était trop parfait pour être humain, finalement elle était bien rassurée maintenant. Mais elle voulait en savoir plus, il avait du mentir surement pour une bonne raison, il n'aurait jamais fait ça sur un coup tête. Elle leva donc la tête vers lui pour croiser son regard qu'il essayait de cacher.

-Je ne sais pas si c'est le bon moment de dire ça, mais j'ai presque envie de te féliciter de lui avoir menti. Je ne dis pas que c'est bien, mais ça montre que toi aussi tu es bien humain, j'avais peur qu'un jour notre mère nous avoue qu'elle a du faire l'amour avec un extraterrestre pour son premier enfant tellement tu étais trop parfait et docile.

Jane voulait détendre l'atmosphère, son frère venait de s'ouvrir à elle et elle avait besoin de lui remonter le moral. Elle commença donc à rigoler avant de lui tirer doucement les joues pour vérifier qu'il avait bien une peau et non des écailles ou des trucs d'extraterrestres.

-Eh bien ce n'est pas compliqué, si c'est toi le fautif dans cette histoire, tu devras tout faire pour te faire pardonner. Essaie de lui expliquer la situation, tu as bien du mentir pour une bonne raison. Montre lui aussi que tu tiens à elle et que tu ne vas pas abandonner aussi facilement, parce qu'en restant seul à la maison ça montre que tu as bien abandonné depuis longtemps.
© Crimson Day


Dernière édition par Jane Hobbs le Dim 29 Oct - 11:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is through you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 21/04/2017
›› Love letters written : 708
›› It's crazy, I look like : daniel wolfie sharman
MessageSujet: Re: brother & sister (jane) Lun 23 Oct - 11:51

Je propose à Jane de rester dormir à l’appartement car le sien est à l’autre bout de la ville et à une heure si tardive, c’est plus raisonnable qu’elle reste ici. Jane approuve, en réclamant un tee-shirt. Je saute sur mes pieds et me dirige automatiquement dans ma chambre pour m’emparer d’un de mes vêtements et lui donner, sait-on jamais si elle souhaite se mettre davantage à l’aise que dans sa robe de soirée. Puis, je retourne auprès d’elle pour siroter ma tasse fumante de tisane. Je me sens honteux d’avouer un mensonge car c’est un blasphème à mes yeux, moi qui suit très fervent et croyant. Je déteste tout ce qui à trait aux mensonges, à cacher ou dissimuler des faits mais également ce qui peut être répréhensible. Jane le sait. Nous avons été éduqués ainsi, dans la rigueur et la discipline inculqués par notre mère mais de tous, je suis celui qui suit cela le plus et le prend très à cœur. Jane hésite à me féliciter, ce qui prouve selon elle qu’avoir menti ne fait pas de moi un homme parfait. Je ris doucement. Jane a le don, avec son innocence et son insouciance, de me remonter le moral. « Arrête, maman aurait surtout honte si elle savait ce que j’ai fais », je dis. J’ai tout fais pour qu’elle et mon père soient fiers, jusqu’à choisir un métier qui ne me faisait pas totalement rêvé ; devenir policier alors que j’aurais tant voulu soigner les animaux, être vétérinaire. C’est la première fois que je me confie à ma sœur : cela me fait tout drôle mais ce n’est pas mauvais. J’ai juste l’impression de ne pas être un bon grand frère, à être faible ainsi. « Le souci, c’est que j’ai bien essayé de lui expliquer pourquoi j’ai fais ça mais … elle me déteste, désormais ». Les mots d’Elizabeth me hantent et j’en ai un frisson, à y repenser. Elle prétend même que son ressentiment est supérieur à la haine : je la dégoûte. « Je l’ai perdu alors que je l’aime sincèrement », je conclus dans un soupir avant de lever mes orbes vers ma jeune sœur. « Toi, tu as quelqu’un dernièrement ? »

Revenir en haut Aller en bas
✮ newbie du mois
avatar
newbie du mois

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 18/10/2017
›› Love letters written : 187
›› It's crazy, I look like : Dove Cameron
MessageSujet: Re: brother & sister (jane) Lun 23 Oct - 14:39

Family Advices!Calvin & JaneJane attendit le retour de son frère et quand ce dernier revint avec l'un de ces t-shirt, elle lui sourit avant de le prendre et de se diriger vers la salle de bain pour se changer. Elle enleva sa robe qui lui serrait tout le corps et mit le t-shirt. D'un coup elle s'est sentie bien à l'aise plutôt que dans l'autre bout de tissu. Elle se détacha rapidement ses longs cheveux blonds et revint aux côtés de son frère avec un grand sourire.

Jane continuait de taquiner son frère et lorsqu'il parla de leur mère, la jeune femme rigola encore plus. C'est vrai que Calvin était le grand frère adoré et parfait qui suivait tout les ordres des parents, il n'avait jamais osé s'opposer à leurs lois et leurs idées dogmatiques. Ils avaient même finit par décider son avenir et Calvin s'était laissé faire. Jane ne comprenait pas pourquoi il continuait à vouloir être aussi parfait, il avait le droit de choisir sa voix comme les autres. Les trois autres frères avaient bien finis par désobéir et de vivre leur vie comme ils le voulaient. Ainsi, Jane a voulu faire la même, mais en étant la petite dernière, c'était plus compliqué. Malgré tout, Jane avait décidé de faire des études d'hôtellerie, ses parents voulaient tout simplement qu'elle continue ses études et qu'elle ne fasse pas une carrière de chanteuse, ils lui avaient donc laissé le choix de la branche. Mais elle s'était promis qu'elle n'abandonnerai pas le chant malgré les dires de ses parents. Jane finit par soupirer intérieurement en pensant à tout ça, avant de sourire à son frère.

-Ne t'inquiète pas de toute façon maman n'en saura rien, alors c'est pas grave.

Jane essaya par la suite de comprendre la situation, apparemment il s'était mis dans de beau drap et ça n'allait pas être facile. Cette Elizabeth devait bien être trop déçu pour lui pardonner.

-C'est vrai que ce n'est pas facile de regagner la confiance de quelqu'un une fois qu'on l'a perdu, mais il faut que tu continues de la revoir, n'abandonne pas, même si elle te dit qu'elle ne veut plus te voir, ou qu'elle t'insulte par tous les noms. Je suis sûr que si elle tient encore à toi, elle attend juste que tu reviennes vers elle, même si elle va te faire voir de toutes les couleurs avant de l'avouer. Je m'y connais tu sais, je suis une fille aussi!

La jeune femme espère tout simplement pouvoir donner des conseils à son grand frère, c'est vrai qu'être une fille pouvait quelques fois être utile. Elle sourit quand il leva les yeux vers elle et parla de sa propre vie amoureuse. Elle commença à sourire légèrement avant d'hausser les épaules.

-Oh tu sais rien de spécial, je suis libre comme l'air, je n'ai personne en particulier, j'ai juste embrassé quelques garçon par ci et par là.
© Crimson Day


Dernière édition par Jane Hobbs le Dim 29 Oct - 11:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is through you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 21/04/2017
›› Love letters written : 708
›› It's crazy, I look like : daniel wolfie sharman
MessageSujet: Re: brother & sister (jane) Mar 24 Oct - 16:08

Ma petite-sœur me rassure en m’indiquant que ma mère n’en saura rien et je l’espère de tout cœur bien que je ne sois pas un adepte du mensonge, surtout auprès de cette femme qui a tant donné pour moi, pour ma bonne éducation. Si je suis un homme bon, aujourd’hui, c’est grâce à elle et les valeurs qu’elle m’a inculquée. « Je ne veux pas décevoir maman », j’ajoute en cherchant le regard de ma jeune sœur qui n’a, je crois, pas besoin de me l’entendre dire pour le savoir. Depuis toujours, c’est ainsi : je suis le fils parfait, celui qui écoute sagement et qui fait comme ses parents le désirent bien que j’approche dangereusement de mes trente ans. J’écoute attentivement ma sœur qui est, je crois, de bons conseils pour me parler sentiments et femmes puisque s’en est une. Je ne laisse pas échapper le moindre mot qu’elle prononce et l’écoute sans l’interrompre, hochant simplement la tête pour lui montrer que je ne rêvasse pas, que je l’entends et que j’assimile ses propos. « Il y a des choses que je ne peux pas te dire à propos de nous, d’elle mais … non, Jane, elle ne reviendra pas. J’en suis certain ». Elizabeth me protège, protège ma réelle identité au prix de nos vies, de la sienne également. C’est déjà un pas vers moi qu’elle fait là et je ne peux lui en demander plus, cela est impensable. Je préfère changer de sujet et interroger ma sœur mais je manque de m’étouffer en avalant de travers. Je tousse pour me dégager les voies respiratoires en m’écriant, étonné : « Quelques ? ». Cela implique donc plusieurs hommes. Je grimace à l’idée de parler de ce qui va suivre mais pourtant, mon côté frère protecteur m’y pousse. « J’espère que tu te protège, baby J ? » je demande, en utilisant le surnom que je lui ai toujours donné, depuis gamin.
Revenir en haut Aller en bas
✮ newbie du mois
avatar
newbie du mois

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 18/10/2017
›› Love letters written : 187
›› It's crazy, I look like : Dove Cameron
MessageSujet: Re: brother & sister (jane) Mar 24 Oct - 22:55

Family Advices!Calvin & JaneJane comprenait très bien que son grand frère ne voulait pas décevoir leur mère, c'était bien l'une de ses grandes phobies et ceci depuis toujours. Jane hocha tout simplement la tête, elle n'avait aucune envie ni la foi d'aborder le sujet de leurs parents. Jane n'allait certainement pas être en accord avec les pensées de Calvin qui sont les mêmes que ceux de leurs géniteurs, donc autant ne rien ajouter sur le sujet.
La jeune femme continuait de conseiller son frère le plus possible mais apparemment tout ceci était en vain. Calvin était persuadé que c'était une cause perdue et que rien ne pouvait revenir à la normal pour des raisons qu'elle ignorait et qu'apparemment son frère refusait de lui donner plus d'explications. Pourtant cette histoire faisait de la peine à la petite Jane, elle ne voulait pas que son frère souffre, elle ne voulait pas le voir dans cet état à cause d'une fille, elle avait déjà vu ça avant à cause de Cora et elle n'avait pas envie que la même chose se reproduise. Malgré tout, Jane avait tout essayé, elle ne savait plus quoi lui dire, elle était perdue, elle avait plutôt l'impression d'être une petite sœur inutile. Elle resta donc silencieuse pendant quelques instants qui lui parurent une éternité mais elle finit par souffler en ajoutant.

-Je suis désolé Cal' je ne peux rien faire de plus...Mais si tu es certain qu'elle ne reviendra plus, alors tu dois passer à autre chose, tu ne peux pas rester à déprimer comme avec Cora...

Jane était bien contente qu'il change de sujet même si ça devait impliquer ses propres histoires personnelles. Elle commença à doucement rire quand elle vit la tête de son frère à l'évocation du mot "quelques". Evidemment Calvin devait absolument se lancer sur se sujet gênant, comme il le disait souvent, c'était son rôle de grand frère, Jane finit par rouler des yeux en répondant.

-Cal' je ne suis plus une enfant donc oui je me protège et pas la peine de me rappeler que je suis encore une enfant à tes yeux hein !
© Crimson Day


Dernière édition par Jane Hobbs le Dim 29 Oct - 11:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is through you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 21/04/2017
›› Love letters written : 708
›› It's crazy, I look like : daniel wolfie sharman
MessageSujet: Re: brother & sister (jane) Jeu 26 Oct - 18:45

Ma sœur me conseille de passer à autre chose. Je hausse des épaules. Je n’en ai pas envie mais en ai-je le choix ? Je ne pense pas. Elizabeth semble être une femme qui est déterminée et qui, lorsqu’elle prend des décisions, s’y tient. Je suis conscient de combien j’ai échoué avec elle, combien je l’ai trahi en lui mentant alors qu’elle m’a accordé sa confiance et au-delà, son cœur, chose qu’elle n’avait jamais fait auparavant. Jane évoque le passage à vide que j’ai pu avoir peu de temps avant ma séparation avec Cora. En effet, nous discutions plus en plus souvent de la routine, qui usait la jeune femme et la rupture semblait la seule solution. J’étais au plus mal mais je me suis senti si triste avant que nous nous séparions que par la suite, je n’en ai pas tant souffert puisque quelques semaines après seulement, je couchais avec Elizabeth que je connaissais à peine. « C’est différent d’avec Cora », j’avoue. Ma sœur ne doit pas ignorer que Cora est la première femme avec qui j’ai été intime. C’était donc souvent sur la retenue et la pudeur. Or, avec Elizabeth, j’ai développé une certaine sauvagerie et partiellement oublié ma pudeur ainsi que ma timidité. Cela a rendu notre relation plus sauvage, moins conventionnelle et c’était, je dois l’admettre, très agréable. Ma petite-sœur ne cache pas son agacement lorsque je m’assure qu’elle se protège et me rappelle qu’elle n’est plus une enfant. Je le sais. « Tu as vingt et un an, baby J, je le sais mais je ne voudrais pas que tu te retrouves enceinte et avec un enfant hors mariage », je réponds. Cela serait une véritable tragédie pour nos parents. Ils n’ont eu de cesse de nous répéter qu’un enfant ne s’élevait pas hors mariage et j’y crois, je pense ainsi également ; un enfant a besoin d’un cadre stable. C’est sans doute stupide mais ayant grandi avec cette idéologie, que puis-je fais de plus ? « Puis tu sais, rien ne vaut une vraie relation plutôt que des histoires dans le vent ? »

Revenir en haut Aller en bas
✮ newbie du mois
avatar
newbie du mois

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 18/10/2017
›› Love letters written : 187
›› It's crazy, I look like : Dove Cameron
MessageSujet: Re: brother & sister (jane) Dim 29 Oct - 13:51

Family Advices!Calvin & JaneCalvin indique à la jeune femme que sa nouvelle relation était bien différente que celle avec Cora, après tout Jane ne pouvait pas le deviner. Il ne lui disait rien et elle ne savait rien de cette Elizabeth, elle essayait de faire de son mieux pour comprendre toute cette histoire bien compliquée mais malgré tout elle était bien incapable de donner un bon conseil à son grand frère. Tout ce qu'elle savait c'était qu'avec Cora c'était de l'amour bien mignon, elle reconnaissait bien son frère dans cette relation, il était comme un enfant qui apprenait à marcher, à rentrer dans la cours des grands, pour elle c'était un amour pur et sincère, complètement l'opposé de la jeune femme d'ailleurs. Mais elle se réjouissait quand même que son frère puisse sortir de se cocon familial et qu'il puisse expérimenter autre chose que la sagesse et la pureté. La jeune femme finit par lui frotter le dos avec un petit sourire voulant le soutenir en toute circonstances.

-Tant mieux alors, la routine ce n'est vraiment pas amusant.

A l'évocation d'enfants et de mariage, la petite Jane se cacha limite derrière le coussin qui se trouvait à ses côtés tout en grimaçant. Comment pouvait il parler de ça? Elle n'avait que vingt et un an et n'avait aucune envie de se retrouver avec un gamin sur le dos. Elle avait du mal à imaginer son appartement dans un bon état avec Isabella, le gamin et elle même. Ça serait un massacre elle en était certaine. Sans oublier la fureur de ses parents, elle serait surement reniée, détestée et abandonnée. Elle n'avait aucune envie de se retrouver dans cette situation. Ses parents étant croyants, même trop croyants, il était hors de question d'avoir un enfant hors mariage, c'était un péché bien grave. Etant aussi la seule fille de la famille, alors on ne cessait de le lui rappeler. Pourtant elle l'avait bien compris et de toute façon elle n'avait aucune envie de s'occuper d'un enfant toute seule, elle serait bien incapable. Elle hocha donc négativement la tête en sortant de sa cachette comme une enfant.

-Arrête de dire ça Cal' je ne veux pas d'enfants pour l'instant, je ne saurai même pas comment prendre soin de lui et c'est bien pour ça que je me protège ne t'inquiète pas.

Jane n'était pas prête d'avoir une relation sérieuse non plus, sa dernière date d'il y a tellement longtemps qu'elle avait presque oublié ce qu'était le vrai amour. Son frère avait raison mais Jane n'était pas encore convaincu, elle ne voulait pas passer la moitié de sa vie avec une unique personne pour qu'à la fin tout s'envole, elle ne serait pas prête à endurer cette douleur et passer rapidement à autre chose, elle préfère tout simplement ne pas s'attacher, c'était plus facile à gérer.

-Il faut d'abord trouver la bonne personne pour ça, et apparemment ce n'est toujours pas mon cas
Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is through you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 21/04/2017
›› Love letters written : 708
›› It's crazy, I look like : daniel wolfie sharman
MessageSujet: Re: brother & sister (jane) Dim 29 Oct - 14:28


La routine est un véritable poison, c’est indéniable. Avec Cora, nous y étions enfoncés jusqu’à nous y noyer. Incapable de faire quelque chose qui changeait du quotidien, de stimulant. Concrètement, nous nous ennuyions dans notre couple et avec Elizabeth, j’avais trouvé une fougue et quelque chose d’excitant, que je ne connaissais pas. L’adrénaline, aussi. Jane se cache alors que j’évoque qu’elle se protège, qu’elle fasse attention à ne pas être enceinte. Pour ma part, je n’ai pas honte de parler de cela, de contraception et de prévention. Ma mère m’a également toujours éduqué dans l’idée que c’était mon rôle d’aîné, assez délicat à jouer avec mes frères puisque j’ai perdu ma virginité et connu tout ce qui à trait à la sexualité, tardivement, à l’âge de vingt-cinq ans. « Un accident peut arriver bien vite, tu sais », je rappelle à ma sœur en essayant de ne pas passer pour un frère moraliste. J’ai quelques amis qui se sont retrouvés pères, ainsi, parce qu’il y a eu un accident de préservatif ou un oubli de pilules ou que sais-je. Comme Jane le dit elle-même, elle est trop jeune pour cela et en plus, elle n’a pas terminé ses études. Je pense et suis convaincu qu’il faut une situation stable, emploi comme couple, pour élever un enfant ; là encore, l’empreinte de l’éducation rigoureuse voir rigide de mes parents. « Je m’inquiéterais toujours pour toi, Jane. Tu es ma petite sœur et surtout, la seule que j’ai », j’ajoute. Je replonge le nez dans ma tasse pour en boire une longue lampée. Bien entendu, j’aimerai être le premier de la fratrie à me marier et à enfanter puisque je suis le plus âgé mais je sais bien qu’à ce rythme-là, cela ne se passera pas ainsi. Je suis célibataire, épris d’une délinquante que j’étais censée enfermer derrière les barreaux. « Tu te souviens quand tu t’es cassé le bras, quand tu avais six ans ? », je demande, nostalgique. A l’époque, j’avais pleuré alors qu’on lui posait le plâtre, persuadé qu’elle ne récupérait jamais la mobilité totale de son membre. Déjà, je m’inquiétais plus que de raison pour elle, enfant. « Je suis là pour toi, Jane. Tu le sais ? », je demande, en plongeant mon regard dans celui de ma sœur de vingt et un an.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

all these memories seem so old


MessageSujet: Re: brother & sister (jane)

Revenir en haut Aller en bas

brother & sister (jane)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOWN WITH LOVE :: 
 :: Triangle platinum :: nothing like home
-