Partagez|

[ASHER] MARKETING

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
❉ the search for something more
avatar
En ligne
the search for something more

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 06/10/2014
›› Love letters written : 13175
›› It's crazy, I look like : the absolute kitten, max irons.
family don't end with blood

♡ A DROP IN THE OCEAN
›› Relationships :
MessageSujet: Re: [ASHER] MARKETING Mer 11 Oct - 15:32

Emily me demande des photos et c’est avec un enthousiasme non dissimulé que je sors mon téléphone portable pour lui montrer quelques clichés de mes jumeaux, lui indiquant qu’il s’agit de Callum et Claudia. Je suis un papa fier, comme tout un chacun, je pense. Je n’imagine pas comment on ne peut pas être complètement raide dingue d’enfants si petits, si mignons, aussi difficiles peuvent-ils être entre biberons et couches à changer ainsi que coliques. « Je vous remercie », je dis avec un large sourire alors qu’Emily me félicite. « Mais c’est ma femme qui a fait le plus gros du travail, il faut l’admettre ». Diane est presque parvenue à terme de sa grossesse. Je me souviendrais toujours de l’accouchement puisque j’ai fais accoucher ma femme, ce que je me pensais incapable de faire.

Nous ne perdons pas vue les raisons de notre entrevue et Emily me confirme que Bash n’a peut-être pas la meilleure des méthodes pour l’approcher, comme je le pensais. J’opine du chef, totalement en accord avec elle alors qu’elle me remercie, de nouveau. « Ne me remerciez pas, ça me fait plaisir », j’ajoute alors que les paroles qui suivent me vont droit au cœur et me touche. « Ce n’est pas facile et ça me demande de prendre énormément sur moi pour différencier l’homme public, l’homme d’affaire et l’homme qui a fréquenté ma femme, je dois vous l’avouer », je confesse. « Ce n’est pas évident quand cet homme qui compte pour votre femme met la main sur l’entreprise que vous avez fondé et … où vous avez merdé en beauté mais ainsi va la vie. J’ai appris à relativiser depuis que je suis malade », j’ajoute en oubliant que je n’ai pas évoqué mon cancer à Emily. Ce n’est pas quelque chose dont je parle à des inconnus et que j’étale fièrement. J’en ai même plutôt honte bien que je n’ai rien choisi à cela, bien évidemment.

Revenir en haut Aller en bas
❉ locked hearts and hand grenades
avatar
locked hearts and hand grenades

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 16/09/2017
›› Love letters written : 106
›› It's crazy, I look like : Dakota Johnson
family don't end with blood
MessageSujet: Re: [ASHER] MARKETING Jeu 12 Oct - 9:02



 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Bienvenue sur l’île des jouets défectueux.

.
Marketing

Emily lui demanda alors à voir une photo de ses enfants, elle avait peut de passer pour quelqu'un d'impolie ou de trop curieuse mais elle soupira de soulagement lorsqu'il sortit son téléphone, visiblement enthousiaste à l'idée de montrer sa progéniture. La jeune femme regarda alors les deux adorables bambins, souriant légèrement devant les deux bouilles endormies qu'il lui désignait. Ils avaient deux jolis prénoms et nulle doute qu'ils possédaient un père, et certainement une mère, aimante. Riant légèrement, elle lui dit alors:

-Ils sont trés mignons, ça donnerait presque envie de devenir maman.

Nulle doute qu'un jour ce serait son tour, mais en attendant, elle s'extasiait sur les bébés des autres.

-Cela va de soit, je veux bien vous croire !

Donner la vie devait certainement être douloureusement merveilleux, à vrai dire l'accouchement était un aspect de la grossesse qui effrayait Emily, portait un enfant dans son ventre était une chose, mais le mettre au monde relevait d'une tâche bien plus complexe et elle admirait ces femmes qui arrivaient à donner la vie, chaque jours, chaque heures, chaque minutes il y'avait une femme qui accouchait dans le monde, et un jour elle ferait partie d'une de ses femmes. Alors qu'il lui parlait de Bash, il évoqua certainement sans le vouloir sa maladie et la jeune femme hésita entre le questionner ou bien ne pas se montrer trop intrusive, et elle préféra choisir la deuxième option, consciente que ce n'était peut être pas un sujet facile d'évocation pour lui.

-Vous savez monsieur Monroe, malgré ce que vous avez pu faire à votre entreprise dans le passé, vous avez un bon fond et je ne regrette nullement d'avoir fais appel à vos conseils. Vous savez écouter, manager et avoir le recul nécessaire pour analyser tous genres de situations, j'espère sincèrement être comme vous un jour.



Emily
&
Asher
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

CODE BY MAY
Revenir en haut Aller en bas
❉ the search for something more
avatar
En ligne
the search for something more

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 06/10/2014
›› Love letters written : 13175
›› It's crazy, I look like : the absolute kitten, max irons.
family don't end with blood

♡ A DROP IN THE OCEAN
›› Relationships :
MessageSujet: Re: [ASHER] MARKETING Jeu 12 Oct - 15:32

L’idée d’être père n’était pas instinctive chez moi ni naturelle. J’en avais même une sainte horreur à un tel point que j’avais fais bien comprendre à Diane qu’un enfant illégitime suffisait et que si elle restait avec moi, elle renonçait à ses rêves de maternité. Cela avait été l’un des moments particulièrement compliqué et douloureux de notre histoire. Aujourd’hui, je regrette d’avoir pensé ainsi, qu’un enfant ne pouvait pas offrir de bonheur à un couple et qu’on pouvait s’en passer car je n’imagine plus ma vie sans nos jumeaux bien qu’ils n’aient que quelques semaines. « C’est tout ce que je vous souhaite, Emily », dis-je avec sincérité car désormais, j’ai une soudaine envie que le monde entier soit repeuplé de minuscules petits êtres en couches culottes. Eux sont moins mauvais et hypocrites que nous autres, adultes ; quoi qu’Emily semble une femme naturelle et fort sympathique.

Nous reprenons une conversation plus professionnelle et Emily s’exprime à mon sujet, donnant son avis sur mon passé. Je fronce des sourcils. Elle est bien la première depuis Bash et mon procès, à dire que j’ai des qualités professionnelles certaines et à me le dire, en face. Sincèrement, en plus, j’en ai l’impression et c’est ce qui me touche le plus, je crois. « Merci », je dis, touché par ses propos. « Après, j’ai presque dix ans de gestion d’entreprise et tout cela s’acquiert avec le temps, vous savez. Cela viendra, je n’ai aucun doute, vous avez toutes les qualités pour cela », j’ajoute. Depuis tantôt, je constate qu’Emily n’a pas d’accent américain et cela m’intrigue. Je n’arrive pas à mettre le doigt sur son origine. Désormais, je suis plus qu’habitué à l’accent écossais entre Diane, son frère ou même Bash. Il n’y ressemble pas. Cela m’agace de ne pas savoir. « Vous êtes d’où ? », je finis par demander soudainement afin d’apaiser ma curiosité.
Revenir en haut Aller en bas
❉ locked hearts and hand grenades
avatar
locked hearts and hand grenades

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 16/09/2017
›› Love letters written : 106
›› It's crazy, I look like : Dakota Johnson
family don't end with blood
MessageSujet: Re: [ASHER] MARKETING Jeu 12 Oct - 17:24



 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Bienvenue sur l’île des jouets défectueux.

.
Marketing

Pour Emily la notion de famille était assez dérisoire, hormis ses deux soeurs de qui elle était trés proche, la jeun femme avait des rapports compliqués avec ses deux parents. Toute sa vie elle avait l'impression d'être enfermée dans une cage dorée, et au fond c'était le cas, entourée et cernée à chaque pas qu'elle faisait, être un princesse avait des contraintes et en voulant se libérer de ces contraintes sociales, la jeune femme s'était mise à dos ses parents. En refusant ce mariage arrangé, elle avait coupé les ponts avec eux, fuyant en Amérique et quittant sa terre natale: l'Angleterre. Parfois ça lui manquait, ses soeurs lui manquait, mais elle ne pouvait pas y retourner, elle ne le voulait pas. Riant légèrement, elle répondit alors:

-Merci ! En tout cas pour le moment j'ai déjà du mal à m'occuper de moi, alors imaginez d'un enfant ? Je serais vite débordée ! Ce n'est déjà pas facile de se gérer vous savez ?

Bon d'accord, à ce moment là Emily avait l'impression de passer pour une folle, mais elle était nature et des fois elle ne filtrait pas forcément ce qu'elle disait, comme à ce moment là. Elle s'était laissée emportée par la conversation et comme d'habitude elle avait trop déballé. Elle se sentit légèrement rougir lorsqu'il évoqua qu'elle avait certainement les qualités pour en arriver au même niveau d'expérience que lui, en tout cas, elle était plus remotivée que jamais et il faudrait qu'elle pense à remercier Duncan. Pour le peu de conversation qu'ils avaient hors du lit, ça avait été bénéfique.

-Je suis anglaise, je suis née à Londres. Et vous, vous avez toujours vécu dans la cité des anges ?




Emily
&
Asher
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

CODE BY MAY
Revenir en haut Aller en bas
❉ the search for something more
avatar
En ligne
the search for something more

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 06/10/2014
›› Love letters written : 13175
›› It's crazy, I look like : the absolute kitten, max irons.
family don't end with blood

♡ A DROP IN THE OCEAN
›› Relationships :
MessageSujet: Re: [ASHER] MARKETING Jeu 12 Oct - 17:38

Je comprends où Emily souhaite en venir lorsqu’elle dit que ce n’est déjà pas facile de s’occuper de soit et de se gérer. Je la comprends tout à fait, ayant toujours été un total irresponsable. Avant, je passais mes soirées en discothèque à boire, fumer et consommer toutes sortes de substances illégales. Maintenant, j’ai une santé défaillante et je ne sais pas si, pendant ou après les soins, je serai capable de continuer à être aussi autonome que je le suis désormais, sachant que j’ai besoin de Diane pour beaucoup de choses du quotidien comme le ménage ou la cuisine puisque je suis incapable d’allumer le gaz du piano de la cuisine. « Oh oui, je sais très bien », je réponds dans un éclat de rire tout en terminant mon café. Je trouve cette jeune femme spontanée et c’est très agréable de passer un moment avec un chef d’entreprise qui ne soit pas obsédé par l’argent (comme j’ai pu l’être) et foncièrement sympathique. J’apprécie notre discussion, qu’elle soit sur son entreprise ou d’un point de vue plus personnel, comme c’est actuellement le cas. Je pose une question sur l’origine d’Emily et apprend qu’elle est anglaise, plus précisément de Londres où je me suis rendu plusieurs fois, pour des rendez-vous professionnels. « Et qu’est-ce qui vous a amené à Los Angeles, si ce n’est pas trop indiscret ? », je demande en penchant la tête, l’observant. C’est vrai qu’à y réfléchir, elle a tout de la fameuse grâce et de l’élégance anglaise dont le monde entier parle tellement. On sent qu’elle a une bonne éducation, aussi. « Je suis natif de LA et je ne compte pas en partir, surtout depuis que je me suis installé à Santa Monica. On est en ville mais suffisamment éloignés pour avoir de la tranquillité, c’est tout à fait agréable. Cela me change du quartier de triangle platinium où je vivais avant, constamment agité »
Revenir en haut Aller en bas
❉ locked hearts and hand grenades
avatar
locked hearts and hand grenades

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 16/09/2017
›› Love letters written : 106
›› It's crazy, I look like : Dakota Johnson
family don't end with blood
MessageSujet: Re: [ASHER] MARKETING Jeu 12 Oct - 17:48



 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Bienvenue sur l’île des jouets défectueux.

.
Marketing

Elle ne connaissait pas le jeune homme mais visiblement lui aussi semblait être passé par cette période là et dans un sens ça la soulageait. Ses soeurs n'arrêtaient pas de lui répéter que c'était la crise de la trentaine et au fond peut être qu'elles avaient raisons, Emily semblait vouloir rattraper l’adolescence qu'elle n'avait pas eu et se laissait malheureusement aller parfois à l'excés, mais aprés il serait trop tard pour en profiter, alors pour le moment elle vivait sa vie comme elle l'entendait même si ce n'était pas toujours de la bonne manière. A ses côtés, elle passait un moment agréable, et en plus de ça intéressant, il lui avait donné des outils en main et elle comptait bien s'en servir du mieux qu'elle le pouvait. Heureusement, dans cette histoire elle était soutenue, notamment par Amanda qui en plus d'être son amie était devenue son associée, et par Asher désormais. Alors elle ne comptait pas les décevoir.

-N'hésitez pas à passer à l'agence un jour, vous pourriez me donner votre avis sur l'endroit comme ça.

Emily bu une gorgée de son café, souriant légèrement. Aprés leur échange, elle serait ravie de l’accueillir à Once upon a time & Co, même s'il n'avait pas besoin d'aide pour trouver l'amour, puisqu'il l'avait déjà, mais pour avoir son avis et qu'il puisse aussi avoir un aperçu du lieu. Lorsqu'il lui demanda ce qu'il l'avait amené ici, la jeune femme marqua un léger arrêt, puis, concéda finalement qu'il lui avait parlé de chose personnelle alors elle pouvait bien en faire de même.

-J'ai fuit un mariage arrangé, et mes parents par la même occasion. Pourquoi l'Amérique ? Je ne sais pas, c'est ce qui m'a paru être le meilleur endroit pour moi.

Emily souria légèrement, elle comprenait tout à fait, elle même vivait au Triangle Platinium et bien que le quartier était des plus luxueux il était également vrai qu'il était trés bruyant, d'autant plus pour une famille et des bambins en bas âges.

-Je trouve ça bien de se sentir bien chez soit. Vous avez raison le Triangle Platinium est trés agitée, surtout pour une famille, mais j'avoue que je m'y plait bien. En revanche je ne connais pas Santa Monica, à vrai dire je ne connais encore pas grand chose de Los Angeles. Vous auriez des coins
à me conseiller ?





Emily
&
Asher
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

CODE BY MAY
Revenir en haut Aller en bas
❉ the search for something more
avatar
En ligne
the search for something more

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 06/10/2014
›› Love letters written : 13175
›› It's crazy, I look like : the absolute kitten, max irons.
family don't end with blood

♡ A DROP IN THE OCEAN
›› Relationships :
MessageSujet: Re: [ASHER] MARKETING Jeu 12 Oct - 18:14

Emily me propose de passer à l’agence, à l’occasion, pour lui donner mon avis sur les locaux. J’opine positivement du chef, acceptant sa proposition car cela m’intéresse de voir comment on peut décorer un endroit où l’on vend l’amour, en quelque sorte. « Avec plaisir ! Vous avez une carte, pour que je puisse avoir l’adresse ainsi que vos coordonnées ? », je m’enquis joyeusement. Je sens que ma question est délicate et je m’en veux : peut-être ai-je touché un point sensible, qui sait ? Après une hésitation, un flottement que j’arrive à sentir aisément, Emily décide de m’expliquer la situation. Je n’en reviens pas ! Ma mâchoire s’en décoche tant je suis sous le choc. « Cela existe encore, au vingt et unième siècle ? », je demande, sincèrement étonné d’apprendre cela, surtout dans un pays aussi avancé soit-il que l’Angleterre. Je devine alors que la jeune femme vient d’une famille aisée ; autrement, je ne vois pas pourquoi dans une culture anglaise, on l’inciterait à se marier à un homme qu’elle n’aime pas, qu’elle n’a pas choisi. « Je suis désolé, c’était très intrusif de ma part de vous poser cette question ». En effet, je suis plutôt mal à l’aise d’avoir été si curieux car l’explication n’est pas bien joyeuse, loin de là. « Peut-être le rêve américain ? », je suggère car c’est cette expression-là, bien réputée, qui a amené Diane, écossaise, à venir sur les terres américaines. Nous sommes d’accord sur le quartier le plus agité de Los Angeles et j’apprends que c’est manifestement dans celui-ci qu’elle vit. « C’est assez excentré mais très sympathique, surtout les plages », j’indique à la jeune femme. Je ne connaissais pas très bien ce quartier avant que Diane ne décide d’y aménager et maintenant, je m’y plais énormément. Je suis très content de pouvoir y faire grandir mes enfants, en contact permanent avec l’océan. « Il faut absolument que vous testiez le Patty’s dinner, c’est un diner dans l’esprit des années cinquantes avec des plats vraiment savoureux et un rapport qualité-prix superbe ! »

Revenir en haut Aller en bas
❉ locked hearts and hand grenades
avatar
locked hearts and hand grenades

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 16/09/2017
›› Love letters written : 106
›› It's crazy, I look like : Dakota Johnson
family don't end with blood
MessageSujet: Re: [ASHER] MARKETING Ven 13 Oct - 10:05



 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Bienvenue sur l’île des jouets défectueux.

.
Marketing

Asher accepta son invitation à passer la voir et Emily farfouilla dans son sac cherchant une carte à lui donner. La jeune femme se maudit intérieurement au vu du fouillis qui régnait dans son sac à main. Elle du soulever rouge à lèvres, lunettes de soleils, stylos et porte monnaie pour enfin mettre la main sur une des fameuses cartes. Blanche aux motifs violets où le nom et l'adresse de l'entreprise trônaient dans une calligraphie quelque peu sophistiquée.

-Désolée, j'ai trop de chose dans mon sac. Tenez.

Emily évoqua alors le mariage arrangé qu'elle avait dû fuir et visiblement le jeune homme sembla plus que surprit. Malheureusement, ça existait toujours, bien que là c'était une situation un peu particulière, et la jeune femme se sentit obligée de lui expliquer, il faut dire que ce genre de révélations pouvaient aisément laissé place à l'imagination et elle préféra rétablir la vérité rapidement.

-Je viens de la famille royale anglaise. Et comme toute "princesse", nous avons des obligations sociales dont un mariage avec un parti choisi par nos parents, et, le jour de mon mariage je ne me suis pas présentée à l'autel ... J'ai fuis pour venir ici, alors autant vous dire que mes relations avec ma famille sont devenues compliquées.

La jeune femme secoua doucement la tête, lui faisant signe que ce n'était rien, il n'avait fait que psoer une question et elle qu'y répondre, il n'y avait pas de mal.

-Ne vous inquiétez pas, je n'en parle pas souvent alors au moins ça me permet de vider mon sac. Il est facile de parler avec vous.

Le rêve américain ? Oui peut être, à vrai dire elle avait entendu ses parents maudirent si souvent l'Amerique que, dans son esprit de contradiction et peut être un brin rebelle, elle avait décidé que c'était là bas qu'elle irait. Il lui parla alors des plages de Stana Monica et mentalement, Emily se nota d'aller y faire un tour un jour, quand le soleil serait de nouveau au rendez-vous et qu'il ferait chaud.

-Je ne manquerais pas de passer voir les plages alors.

Puis, il lui parla d'un restaurant et, puisant dans son esprit, elle se rappela qu'Amanda lui en avait parlé aussi. Elle saurait au moins qu'elle serait sa prochaine destination.

-Je ne manquerais pas d'aller manger là bas alors. Au fait, je ne vous ai pas demandé,
vous aviez une entreprise de quel type ?





Emily
&
Asher
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

CODE BY MAY
Revenir en haut Aller en bas
❉ the search for something more
avatar
En ligne
the search for something more

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 06/10/2014
›› Love letters written : 13175
›› It's crazy, I look like : the absolute kitten, max irons.
family don't end with blood

♡ A DROP IN THE OCEAN
›› Relationships :
MessageSujet: Re: [ASHER] MARKETING Ven 13 Oct - 11:28


J’écarquille les yeux tandis qu’Emily fouille dans son sac pour me donner une carte de visite. Je rigole, amusé de découvrir que les clichés sur les sacs à main des femmes sont véridiques. Je me demande comment elle a pu entasser autant de choses dans un sac qui paraît plutôt petit. Finalement, la brune me tend une carte de visite au graphisme élégant qui représente bien son entreprise, je trouve. Niveau communication, visiblement, elle est douée. Je la complimente sur la carte, d’un bref mot mais j’estime que c’est important de le faire puisqu’elle semble en proie aux doutes concernant son entreprise. Mon étonnement ne s’arrête pas là puisque je découvre qu’Emily St-James appartient à la royauté anglaise. Ma mâchoire se décoche sous le choc de la révélation. Voilà donc d’où vient son élégance naturelle et sa prestance instinctive. « Wow », je lance. Sur le coup, je ne sais pas quoi dire d’autre tant tout cela me paraît énorme et incroyable. Elle est donc ici pour passer incognito, fuir sa famille et recommencer à zéro. « Vous êtes courageuse », je dis, réellement admiratif de voir qu’elle a eu le courage de fuir son confort de princesse et de planter quelqu’un à l’autel, le jour du mariage, pour refuser un amour qu’on lui imposait. « Vraiment », je dis. Les mots ne me viennent pas pour exprimer l’admiration que m’inspire cette femme. Puis, Emily me demande quel était le genre de mon entreprise et je tousse, mal à l’aise. Comment en parler à une femme aussi distinguée que quelqu’un qui appartient à la royauté ? Toutefois, je n’en ai jamais eu honte. « J’ai fondé un site internet de vidéos porno-érotiques », je révèle finalement. « … cela s’est décliné au fil des mois, des années, en magasins érotiques, la chaîne Erotica, puis depuis peu, en magazine qui s’annonce être l’heureux successeur de Playboy ». En somme, j’ai créé un empire de la pornographie.

Revenir en haut Aller en bas
❉ locked hearts and hand grenades
avatar
locked hearts and hand grenades

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 16/09/2017
›› Love letters written : 106
›› It's crazy, I look like : Dakota Johnson
family don't end with blood
MessageSujet: Re: [ASHER] MARKETING Ven 13 Oct - 11:47



 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Bienvenue sur l’île des jouets défectueux.

.
Marketing

Emily soupira, il faudrait vraiment qu'elle fasse du tri là dedans, mais c'était plus fort qu'elle, elle avait tendance à tout entasser et avait du mal à trier les choses, jugeant que tout était utile dans son sac. Finalement, la jeune femme dégaina la fameuse carte et pu la lui donner, refermant rapidement son sac au risque de nouveau de devoir jeter un oeil à l'intérieur et elle préférait éviter ce supplice au jeune homme car ce n'était pas beau à voir. Visiblement, sa révélation lui fit l'effet d'un électro choc et elle ne put s'empêcher de rire légèrement au vu de la tête qu'il tirait, il faut dire que la situation était quelque peu comique, elle ne s'attendait pas à ce genre de réaction. Courageuse ? Emily avait plutôt l'impression d'avoir fait n'importe quoi et d'avoir foutu sa vie en l'air. Dans un sens, elle était heureuse d'avoir prit son indépendance, mais de l'autre, n'étais-ce pas un caprice de sa part ? Elle qui était née avec une cuillère en argent dans la bouche, se trouvait bien ingrate à l'égard de ses parents. Pourtant, elle ne regrettait pas son choix, elle avait fait ce qu'elle pensait être le mieux pour elle à ce moment là.

-Il n'y a rien de louable là dedans vous savez, la seule chose que j'ai gagné c'est que mes parents ne veulent plus entendre parler de moi et que je ne vois plus mes soeurs qui malheureusement sont restées en Angleterre. J'ai peut être était égoïste, aprés tout.

La jeune femme détourna légèrement les yeux, à vrai dire elle n'avait parlé de ses états d'âmes à personne, préférant éviter le sujet à chaque fois, mais à ce moment là, déballer son sac lui faisait du bien .
-Enfin, au moins ça m'aura permise d'apprendre à vivre par moi-même. Mais vous savez c'est étrange, j'ai l'impression de sortir de l'oeuf parfois. Je n'ai jamais bu d'alcool, jamais fais de soirées, jamais vraiment eu d'adolescence à vrai dire. Vous croyez que c'est la crise de la trentaine ?
Ou une réelle crise existentielle ?


Finalement, Emily lui demanda alors sur quoi porté son entreprise et celui-ci toussa légèrement, visiblement gêné. La jeune femme écarquilla les yeux lorsqu'il lui parla de son empire de la pornographie, remarque, il avait tout comprit, ce genre de chose intéressait fortement les hommes, avec un grand H, et elle esquissa un léger sourire.

-C'est ... heu... originale comme secteur ! Remarque j'imagine que vous avez dû avoir beaucoup de sucés rapidement. Comment vous est venu cette idée ?






Emily
&
Asher
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

CODE BY MAY
Revenir en haut Aller en bas
❉ the search for something more
avatar
En ligne
the search for something more

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 06/10/2014
›› Love letters written : 13175
›› It's crazy, I look like : the absolute kitten, max irons.
family don't end with blood

♡ A DROP IN THE OCEAN
›› Relationships :
MessageSujet: Re: [ASHER] MARKETING Aujourd'hui à 9:26

Emily ne semble pas penser la même chose que moi sur sa fuite, sa prise d’indépendance en décidant de s’affranchir de l’autorité de ses parents pour un mariage dont elle ne désirait pas. Pourtant, je crois sincèrement en ce que j’avance. Je l’écoute attentivement et je comprends que sa liberté à un prix, celui de son bonheur et de son équilibre familial. Mon cœur se serre car cela me fait de la peine. Je baisse doucement les yeux. « Je comprends », je murmure. Cela ne doit pas être facile de choisir entre sa liberté et sa famille. N’étant pas proche de la mienne hormis ma mère, décédée aujourd’hui, j’aurais facilement choisi mais à une place inversée, j’ignore comment j’aurais réussi à prendre une décision. « Je vous trouve tout de même courageuse, Emily », j’ajoute, sincère. Parce que se marier est un acte d’amour que l’on fait lorsque l’on aime profondément quelqu’un. Ce n’est pas, à mes yeux, quelque chose que l’on fait pour la bienséance ou pour faire plaisir aux autres que soit et la personne qui partage sa vie.

« Vous ne faîtes pas du tout trente ans », je constate alors qu’elle s’ouvre à moi, visiblement, me demandant mon avis à savoir s’il s’agit d’une crise passagère ou de quelque chose de plus réel. Emily n’a jamais bu, jamais fait la fête ; à quoi donc pouvait ressembler sa jeunesse ? Je me le demande. « Je pense que vous avez simplement fait ce qui vous semblait nécessaire pour votre bonheur et que si cela était survenu avant, vous l’auriez fait avant. Je ne pense pas non plus qu’après un mariage arrangé, monter une société matrimoniale soit un hasard », je termine en échangeant un regard complice avec elle. Sa réaction à la réponse à sa question, sur la thématique de mon entreprise, me fait doucement rire. « Un soir, devant un autre site de ce genre que je trouvais juste minable », je dis en haussant des épaules, naturellement. Aujourd’hui et depuis toujours, j’ai tellement répondu à cette question que je n’éprouve aucune gêne. D’ailleurs, je n’ai aucunement honte d’avoir travaillé dans le domaine de la pornographie et au contraire, je suis plutôt fier car indirectement, j’ai contribué au plaisir de milliers de personnes, d’une façon implicite.
Revenir en haut Aller en bas

[ASHER] MARKETING

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOWN WITH LOVE :: 
 :: Echo park :: au café français
-