Partagez|

[AMBER] Paparazzi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
❉ i can't see you but I know you're there
avatar
i can't see you but I know you're there

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 27/06/2017
›› Love letters written : 137
›› It's crazy, I look like : Charlie Hunnam
MessageSujet: [AMBER] Paparazzi Ven 22 Sep - 10:42

Paparazzi

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Stanislas soupira d'exaspération, le téléphone n'avait fait que sonner ce matin là. Les jours passaient et ne se ressemblaient jamais, certaines fois la ville était tellement calme qu'il n'avait que très peu d'intervention, d'autres fois c'était la folie et aujourd'hui c'était précisément le cas. Il avait du envoyer une de ses patrouilles à airport area pour un bagage abandonné, une à echo park pour une agression et on venait de l'appeler une fois de plus pour un cambriolage au sud de L. A, quartier pauvre et parfois craignons selon les rues où l'on se rendait. Le lieutenant soupira, il allait s'y rendre lui même, il avait déjà déployé tous ses hommes et c'était maintenant à lui d'agir, il prenait toujours en main ce genre d'affaire. Le jeune homme enfila rapidement son uniforme et sauta à bord d'une des voitures de fonctions accompagné d'un de ses officiers, se rendant au sud de Los Angeles. Il n'eu pas de mal à trouver le lieu du cambriolage, visiblement celui-ci s'était déroulé devant un immeuble en piteuse état, la victime étant cernée par une foule de gens. Stanislas se gara et descendit du véhicule, jouant des coudes pour se frayer un chemin dans la foule, demandant aux gens d'évacuer et de circuler, qu'il n'y avait rien à voir par ici, rien ne l'énervait plus que ça, les petits curieux qui venaient s'enquérir du malheur des autres. Une dame âgée se dessina devant lui, racontant visiblement son histoire à une jeune femme, une journaliste qu'il aurait reconnu entre milles. Cette fille était une plaie, toujours là au mauvais endroit, elle entravait son travail et il détestait ça.

-Madame, veuillez suivre mon collègue, il va s'occuper de vous.

Son collègue de travail emmena la gentille vieille dame plus loin tandis que Stanislas fusillait du regard la jeune femme en face de lui. Il soupira d'exaspération, avant de lui dire d'une voix cassante:

-Mademoiselle Devraux, je vous prierais de ne pas interférer dans mon enquête. Partez d'ici.



(c) REDBONE

Revenir en haut Aller en bas

[AMBER] Paparazzi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOWN WITH LOVE :: 
 :: South l.a
-