Partagez|

Roxanne + je suis un éléphant dans un magasin de porcelaine qui se balance ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
❉ the search for something more
avatar
the search for something more

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 01/02/2016
›› Love letters written : 182
›› It's crazy, I look like : k. bell
MessageSujet: Roxanne + je suis un éléphant dans un magasin de porcelaine qui se balance ... Jeu 21 Sep - 18:53

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Non je ne suis pas un éléphant dans un magasin de porcelaine ... je vois pas de quoi on parle !
Roxy & May.
LUCKYRED
Tuer un enfant est puni par la loi et je le sais. C’est horrible, mais j’ai envie d’attacher Nyx et de la faire s’asseoir pour qu’elle me parle. Dernièrement, depuis que James est tombé dans le coma, ma fille me parle presque plus, limite si le sel elle me le demande pas en me le montrant du doigt. Je ne sais pas ce qui se trame dans sa tête, son cœur et ça me tue. J’ai besoin d’être une souris et savoir. J’ai presque eu envie de demander à Roxy de la suivre et me dire ce qu’elle faisait dernièrement de sa vie, mais je n’ai pas envie d’être une mère intrusive, pourtant c’est presque jouissant de pouvoir savoir et être sûre que tout va bien pour elle. Ça me démange, mais je n’en ferais rien. Surtout que Roxy serait capable de découvrir que moi son amie et cliente, j’ai un peu trahis son commerce en allant pactiser avec le détective de l’agence de pub de James. Autant dire que j’en ai des remords, mais vu que c’est pour trouver le crétin d’enfant de James pour prévenir de l’état de son père et que cette histoire aussi m’angoisse, je n’ai pas trouvé mieux que de me tourner vers lui, qui avait déjà bossé avec James pour l’un de ses rôles. Bref, il faut qu’il retrouve un fils qui n’a jamais voulu pardonner à James et ça m’horripile. Sans doute mon côté maman, car je suis mal placé pour parler rancœur envers les parents, vu que je ne parle plus à mon père, ni à ma mère, mais ma fille peut carrément parler avec ses grand parents si elle le désire, mais jusqu’à présent, elle n’avait jamais eu l’air d’en avoir envie. Je suis en train de chercher l’adresse que m’a justement envoyée Roxy sur le téléphone pour la rejoindre. On est censés luncher ensemble, mais j’ai la tête un peu dans tous les sens à tel point que j’ai vraiment du mal à me concentrer sur ce qui est important. Je pense à ça, puis à ceci, rien ne m’aide à garder mes songes en ordre et à ne penser qu’à une chose à la fois. J’arrive dans la rue que m’a donnée comme point de rendez-vous la jeune femme. Je pince mes lèvres et je sors de la voiture, comme si pour cela me fallait un courage carrément énorme pour le faire. Si je m’écoutais, dernièrement je laisserais tout tomber, carrément tout pour finir par me laisser mourir dans un lit ou bien alors en rejoignant le lit de James. J’ai beau vouloir le cacher, mon mari me manque, il était réellement présent pour moi, à sa manière et autant dire que j’aurais bien besoin d’un conseil à sa sauce, parfois assez étrange, mais utile. « Putain ! Mais vous ne pouvez pas faire attention ? » Que je m’écrie comme une folle, alors que la voiture qui a manqué de me renverser, commence à klaxonner, non mais c’est une blague ? « Vous êtes sérieusement en train de me klaxonner, non mais dans quel monde je vis ! Un chauffard manque de me renverser, et il hausse râler ! » Je hurle, je crois que niveau discrétion c’est raté. Tous les regards sont sur moi, je peux même voir Roxanne qui me fixe avec un air, pas très contente et l’homme me montre le bonhomme vert qui est rouge. « J’y peux rien je suis daltonienne ! » Non, je ne suis pas vraiment dalto, mais il en sait rien lui. Je finis par dégager la voirie pour aller retrouver Roxa. « Tu n’as pas l’air heureuse, que se passe –t-il ? » Lui aurais-je gâché un contrat ? Oops.
Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is through you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 18/03/2017
›› Love letters written : 240
›› It's crazy, I look like : Scarlett Johansson la parfaite
MessageSujet: Re: Roxanne + je suis un éléphant dans un magasin de porcelaine qui se balance ... Jeu 21 Sep - 23:38


Je ne me souvenais plus de la dernière fois que j'avais pris des vacances, tout ce que je savais c'était que j'en avais besoin, pas beaucoup, juste quelques jours, pour me reposer, parce que là ça faisait quatre mois que je travaillais sur cette affaire, quatre mois que je cherchais jour et nuit à coincer ce type qui d'après sa femme avait une double vie, ce n'était clairement pas le genre d'affaire que je préférais, mais il fallait bien que je paye mes factures et si ça pouvait aider une pauvre femme à ouvrir les yeux sur son enfoiré de mari, je n'allais clairement pas passer à côté. Seulement pour l'instant, j'avais fait chou blanc, du moins jusqu'à maintenant. Je suivais sa voiture depuis maintenant trente bonnes minutes, j'attendais qu'il fasse l'erreur qui m'aiderait à avoir les preuves dont j'avais besoin, je gardais toujours mon appareil photo à porté de main, juste au cas où. Il se garait dans une rue assez fréquenté, une rue que lui même fréquentait assez souvent. Je le regarde sortir et monter les marches d'une maison, les volets étant fermés, je devais attendre et prier pour qu'il sorte avec sa conquête, j'attrapais mon appareil et me positionnais de façon à être face à lui, sans qu'il ne puisse me voir. Tout était parfait. Tout sauf une chose, j'avais juste oublié un petit détail, la tornade blonde qui devait me rejoindre. Des cris me firent lever la tête, oubliant pour quelques secondes la raison pour laquelle j'étais là. Non, elle ne pouvait pas me faire ça ? Je soupirais d'agacement, voilà, elle avait réussi, j'étais repéré. Le mari croisa mon regard et monta dans sa voiture avec la jolie rousse qui était accroché à son bras. Je me tournais vers mon amie, un regard furieux et une expression indescriptible sur le visage. Je n'avais qu'une envie...La tuer. « May, bordel, tu déconnes là ? » Je n'arrivais pas à croire qu'elle puisse être aussi empotée, franchement pour le coup elle avait réellement beaucoup de chance que je l'appréciais parce que je l'aurais bien frappé, d'ailleurs, elle avait même la chance d'être une femme. « Quatre mois que je suis sur les traces de ce type et tu viens de tout faire foiré en trois secondes. » J'attrapais sa main et la forçais à grimper dans la voiture, nous devions partir maintenant si je voulais avoir quelque chose de concret à apporter à ma cliente. Je démarrais la voiture et me dépêchais pour rattraper l'homme infidèle. Mes mains serraient tellement fort le volant que mes jointures commençaient à devenir blanches. « Tu as de la chance que la prison ne me tente pas. Attrape l'appareil et quand je te le dis...tu mitrailles. » Je lui posais l'appareil sur les genoux et espérais pour que cette fois elle ne fasse pas les choses à côté. J'arrivais près de la voiture qui avait ralenti, un amateur, il pensait sans doute que j'étais partie ou que ce n'était qu'une erreur. L'idiot embrassait sa maîtresse, les hommes étaient-ils tous des abrutis sur pattes ? Je me mis à ralentir, me mettant à sa hauteur, un sourire satisfait sur les lèvres. « May, c'est à toi. » Je laissais mon amie prendre quelques photos, avant de redémarrer pour repartir dans le sens inverse, nous avions des photos à développer et j'avais surtout un chèque à encaisser.
Revenir en haut Aller en bas
❉ the search for something more
avatar
the search for something more

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 01/02/2016
›› Love letters written : 182
›› It's crazy, I look like : k. bell
MessageSujet: Re: Roxanne + je suis un éléphant dans un magasin de porcelaine qui se balance ... Jeu 19 Oct - 22:33

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Non je ne suis pas un éléphant dans un magasin de porcelaine ... je vois pas de quoi on parle !
Roxy & May.
LUCKYRED
La question qui se relate souvent dans ma tête est : « J’étais si chiante avec mes parents ? » Bon, c’est aussi comparer des parents complétement différent de moi. Peu importe si ma fille m’emmène une personne émanant d’un autre milieu que le nôtre. Je ne ferais pas tout pour l’empêcher de le voir tant qu’il est respectueux avec elle et compagnie. Mais, étais-je aussi chiante ? J’espère l’avoir été plus que Nyx, car je ne mérite pas ce silence, ce qui me donne bien du mal à réagir, faut dire qu’après tout avec ce que je vis avec l’absence de James ce n’est pas simple. Ma vie a basculé, il ne me reste plus que des amies comme Laurel, Trina ou encore Roxy. Que je suis censée retrouver dans quelques instants. Enfin, si je ne me fais pas écraser ou autre connerie du style. Les gens. Comment ça c’est ma faute ? J’ai manqué de me faire renverser, mais ce n’est même pas ça qui me fait sortir de mes gonds, mais bel et bien ce fumier qui tente de me faire taire et virer du milieu de la route. On ne lui a jamais dit : les passages piétons ce n’est pas fait pour les chiens ! Mais aussi fait pour que ces connes de voiture et de conducteur osent s’arrêter au lieu de jouer aux quilles avec les piétons. Bon j’ai bien fait de ne pas lui faire tout un court sur la sécurité routière et surtout des piétons. Le petit bonhomme rouge vient de me trahir ! Je jure qu’il était vert ou orange quand j’ai commencé à traverser … bref, j’ai jamais regardé ce truc, mais on s’en fiche, ils ne sont pas censé être dans ma tête, allons rejoindre la petite Roxy. Heureusement, je vais rejoindre Roxy, qui n’a pas l’air si heureuse de me voir. « Comment ça je déconne ! » Que je réponds, toute surprise, même si je sens qu’au niveau de ma discrétion j’ai tout fait foiré, c’est ça ? Sans nul doute. Mais, je suis un boulet faudrait qu’elle s’y fasse. « Je suis douée alors ! » Je me retiens de rire à ce que je viens de dire, car je crois qu’elle serait peut-être tout compte fait tentée par la prison après avoir succombé à sa subite envie de me tuer sur le champ. Je me doute bien de ça, je ne suis pas née de la dernière pluie. Bon, sinon on le dirait vu les phrases toutes faites traînassant dans mon esprit. « Promis je le casse pas ! » Je devrais arrêter de parler et de faire ce qu’elle me dit, je regarde l’objective et comme une conne, comme d’habitude, quand elle me dit que c’est à moi, je mitraille, sauf que je me mitraille moi, mais on se rassure je m’en aperçois. Je mitraille enfin le bon endroit tout discrètement, alors que je ne suis pas sûre que je dois être discrète. M’enfin. Je fais ce qu’on me demande, elle a juste des gros plans de ma tronche avec le tout ! Sans doute même de l’intérieur de mes narines. Puis plus le temps de mitrailler, je mitraille quelques autres personnes, mais j’ai eu ce qu’elle voulait, enfin je l’espère, pitié ! « Je me suis trompée de côté … » disais-je pile au mauvais moment quand elle finissait par se stopper à un feu rouge. Je vais mourir ? « Ça va sinon toi, je te trouve stressée ! » J’en rajoute pas du tout une petite couche, mais non.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

all these memories seem so old


MessageSujet: Re: Roxanne + je suis un éléphant dans un magasin de porcelaine qui se balance ...

Revenir en haut Aller en bas

Roxanne + je suis un éléphant dans un magasin de porcelaine qui se balance ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOWN WITH LOVE :: 
 :: Echo park
-