Poster un nouveau sujetPartagez|

savior of broken soul ☦ wardy.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
❉ i can't see you but I know you're there
avatar
i can't see you but I know you're there

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 04/05/2016
›› Love letters written : 418
›› It's crazy, I look like : boyd holbrook.
family don't end with blood
MessageSujet: savior of broken soul ☦ wardy. Mer 20 Sep - 16:13

Il est des gens qui sauvent votre vie sans que vous n’ayez rien demandé, sans que vous ne l’ayez même parfois demandé. Andy est ma sauveuse, indéniablement. Elle m’a récupéré dans les couloirs nauséabonds du métro alors que je ne demandais qu’une pièce pour vivre, survivre, mais elle m’a pris sous son aile. Cela fait désormais plusieurs mois qu’elle m’a offert une vie décente, même plus que confortable pour quelqu’un qui a vécu enfermé dans une secte pendant dix-sept ans puis dans la rue pendant de nombreuses semaines. Andy m’a également offert l’opportunité de vivre un rôle d’homme dans la vie d’une enfant, de sa fille. Je ne suis ni son père ni son oncle ou son parrain mais je sais qu’indirectement, ma présence à une influence sur l’existence de la petite et c’est gratifiant, incroyablement. Pour la remercier de cela, j’ai demandé à Andy de me réserver cette soirée de libre où elle ne sera pas au club. J’ai contacté une baby-sitter, bien recommandé par notre voisin et ses trois enfants, afin que nous puissions passer une soirée tous les deux, sans interruption d’Aaliyah. J’ai également réservé une table. Ce n’est pas un gastronomique guindé mais simplement dans un restaurant retro dont la carte me semblait satisfaisante. Nerveusement, je me prépare dans la salle de bain. J’enfile une chemise que j’aurais voulue blanche mais malheureusement, la plupart des tissus de cette couleur laisse voir le fardeau encré que je cache sur mon dos. Je me rabats sur une chemise grise qui finalement, s’accorde plutôt bien à mes yeux. Je finis de me préparer et sors dans le salon, cherchant Andy que je ne trouve pas dans le spacieux appartement. J’en profite donc pour aller voir Aaliyah qui est bien occupé par sa baby-sitter et rassuré, je repars à la recherche d’Andy que je finis par trouver. « Tu es prête ? », je demande doucement.
Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is through you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 11/06/2015
›› Love letters written : 2696
›› It's crazy, I look like : Alexandra Daddario
family don't end with blood

♡ A DROP IN THE OCEAN
›› Relationships :
MessageSujet: Re: savior of broken soul ☦ wardy. Lun 9 Oct - 10:34

J'inspirais, pour la douzième fois en moins de dix minutes, j'étais nerveuse, moi Andy Rosenbach, j'étais nerveuse, celle-là, je ne l'avais pas vue venir. Ce n'était clairement pas quelque chose qui m'arrivait d'être nerveuse, mais en même temps je ne me souvenais plus de la dernière fois où un homme m'avait invité à manger au restaurant, pourtant on parlait de Warren, il vivait chez moi depuis des semaines, nous mangions ensemble tous les jours, nous passions toutes nos journées ensemble, alors, pourquoi j'étais dans cet état ? J'enfilais ma robe rouge, je ne savais pas si c'était approprié, mais elle était jolie et me mettait plutôt bien en valeur, sa coupe près du corps et sa couleur rouge sang était une pure merveille. Je terminais de me maquiller au moment où Warren s'approcha, me demandant si j'étais prête. L'étais-je ? Oui, un peu de rouge à lèvres et c'était parti pour cette soirée. « Oui, on peut y aller. » Je lui adressais un petit sourire et attrapais mon sac avant d'enfiler mes escarpins, ça faisait un bien fou d'enfiler ce genre de chaussures, je me sentais tellement femme, tellement sexy, ce soir je ne serais pas une maman, je serais une femme sortant avec un homme dès plus charmant, oui, ce soir, nous allions pouvoir profiter. J'approchais du canapé sur lequel la baby-sitter était assise avec ma fille dans les bras. J'embrassais son petit front avant de donner les dernières directives à la jeune femme, c'était la première fois qu'on laissait Aliyaah à quelqu'un qu'on ne connaissait pas. Je devais l'avouer, j'étais un peu anxieuse. J'avais eu du mal à lier un lien avec cet enfant qui était le mien, mais aujourd'hui c'était tellement différent. Malgré tout, je prenais sur moi et reculais pour me poster à côté de Warren. Nous pouvions partir, parce que si nous ne le faisons pas maintenant, je crois que nous n'allions pas y arriver.
Revenir en haut Aller en bas
❉ i can't see you but I know you're there
avatar
i can't see you but I know you're there

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 04/05/2016
›› Love letters written : 418
›› It's crazy, I look like : boyd holbrook.
family don't end with blood
MessageSujet: Re: savior of broken soul ☦ wardy. Lun 9 Oct - 11:43

Andy, d’ordinaire si confiance et sûre d’elle, semblait angoissée. Je ne savais pas si c’était le fait que l’on se retrouve dans un lieu public avec moi – peut-être avait-elle honte, au-delà des lumières tamisées du club ? – ou de laisser seule sa fille avec une presque inconnue ? En effet, depuis quelques semaines, Andy semblait avoir trouvé une fibre maternelle, absente pendant les premiers mois de la petite. On sentait qu’elle s’épanouissait désormais dans son rôle de maman et se dévouait auprès d’Aaliyah. Cela était touchant de voir une telle évolution et je ne me lassais pas de les observer, comme là, alors qu’elle embrassait sa fille en donnant d’ultimes indications à la baby-sitter. J’attrapais doucement son bras. « Allez, tout va bien se passer puis elle t’appelle en cas d’interrogations, ne t’en fais pas », dis-je d’une voix qui se voulait rassurante, avant de l’entraîner à l’extérieur de l’appartement.

Nous marchâmes en silence jusqu’au restaurant. Ce n’était qu’un simple diner et j’aurais aimé davantage mais je n’en connaissais pas, ici. Toutefois, lors de la réservation, j’avais demandé à avoir un petit espace isolé, loin des autres clients et dont la salle était plus aboutie niveau décoration, avec une ambiance plus classe, plus élégante. J’ouvris la porte et indiquais une réservation sous un faux nom, qui n’était pas Bogdanov. Je restais méfiant et j’évitais de l’utiliser par crainte qu’on ne me retrouve. Je craignais pour la vie de mes proches, ici comme en Allemagne, si la secte fasciste apprenait et découvrait que j’étais vivant. J’étais certain qu’ils souhaiteraient me réduire au silence s’ils savaient que j’étais encore en vie. On nous installa et on me proposa une carte en langue allemande que je déclinais ; désormais, je maîtrisais plutôt bien l’anglais et j’étais fier de moi. Je plongeais le nez dans le menu, nerveux. Me retrouver en tête à tête avec Andy dans un restaurant n’était pas habituel et cela ressemblait à s’y méprendre à un rendez-vous galant. « Prends ce qu’il te plaît », lui indiquais-je même si cela me semblait logique. « C’est quoi du coleslaw ? », je demandais, ignorant ce que cette entrée était. « Il faut vraiment que quelqu’un ouvre un resto allemand dans cette ville », ronchonnais-je. J’avais essayé, une ou deux fois, de préparer une spécialité de mon pays natal mais j’étais un piètre cuisinier. « Dis, je me demandais … comment t’as eu l’idée de racheter le club ? ». D’habitude, je n’étais pas bavard et n’aimait pas tellement faire la conversation ; ce soir, je voulais vraiment échanger avec Andy et lui montrer que j’avais évolué, depuis qu’elle m’avait donné ma chance. Je n’étais plus le même homme qu’avant.

Revenir en haut Aller en bas

savior of broken soul ☦ wardy.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOWN WITH LOVE :: 
 :: Echo park :: patty's dinner
-
Poster un nouveau sujet