Partagez|

La discrétion - ELIOV.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
❉ my way home is through you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 07/09/2017
›› Love letters written : 47
›› It's crazy, I look like : Diego barrueco
›› Credit made by : #Sanie :vava(Koa, ma cooupine.)
family don't end with blood
MessageSujet: La discrétion - ELIOV. Dim 17 Sep - 16:58


Discrétion  

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
 







J’avais qu’une hâte, c’était de le rejoindre. J’ai précédemment envoyé un message en lui demandant s’il voulait aller dîner dans un restaurant, évidemment je n’ai pas cité lequel et surtout pourquoi je voulais être avec lui. Mais c’était précis, après les événements que nous avons eu, j’estimais qu’il devait avoir du bon, un moment de répit sur nos épaules, de pouvoir bavarder comme bon nous semble sans avoir peur des regards. Là, c’était normal. Conscient que nous ne pouvions pas nous embrasser, de faire des gestes déplacés. J’espère qu’il soit néanmoins heureux de pouvoir être en ma compagnie. Je sortais de mon appartement, une veste sur les épaules, coiffé et soigné. Parfumé du parfum qu’il aimait tant, je m’avançais son appartement qui était juste en face du mien, j’étais vraiment chanceux de l’avoir, j’étais même fier, d’être avec lui. Qu’importe si nous étions discrets, qu’il ne devait pas se monter au bras d’un homme. Je me sentais chanceux comme jamais. Je toquais, une fois, deux fois. En attendant qu’il vienne m’ouvrir. « Je peux entrer ? » Demandais-je en posant ma main sur la poignée. Je vins l’ouvrir sans attendre, je posais mon regard sur son intérieur alors que j’entendis la voix d’Elior résonner. « J’espère que tu es préparé. J’ai réservé dans le plus beau restaurant du quartier. Tu savais qu’il fallait prendre rendez-vous des semaines à l’avance ? Heureusement que j’ai cité que j’étais médecin. » Certes, c’est complètement con, mais je me dis que c’est plutôt avantageux. Je veux dire, ce n’est pas la première fois que j’insiste sur quelque chose en désignant mon titre. Et j’apprécie le fait que les gens se démènent pour m’offrir ce que je désir. Je m’installais sur le divan, les coudes sur les genoux. Je pianotais sur mon téléphone le temps que mon petit-ami me rejoigne et soit enfin prêt.


Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is through you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 07/09/2017
›› Love letters written : 48
›› It's crazy, I look like : sam way
›› Credit made by : HERESY. (a) koa (s)
family don't end with blood
MessageSujet: Re: La discrétion - ELIOV. Dim 17 Sep - 17:37





[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
I felt you escape into empty space where my heart can't feel, down in that darkness, you met all the things you feared. And I knew, I knew there was nothing I could do.

Eliov
Lyov m'a invité au restaurant, ce soir. J'étais vraiment content qu'il ait pris cette initiative, surtout au vu de notre dernière rencontre. Il faut avouer que ça me rassurait quand même pas mal, de me dire que rien n'a changé, qu'il veut toujours passer du temps avec moi. En même temps, avec ce que j'ai appris, et ce que j'ai vu aussi la dernière fois, même si c'était choquant, c'était aussi grandement rassurant. Il tenait assez à moi pour me protéger des menaces. Sur le moment, j'étais peut-être effrayé mais en y repensant, c'était un acte de romantisme inégalable. Il m'a prévenu un peu tard, et c'est pour cette raison que je suis encore sous la douche. J'entends frapper, mais j'ai encore beaucoup de savon sur moi. Alors je m'empresse de me rincer et sors en manquant de me casser la figure. Je me sèche rapidement, enfile mes vêtements que j'ai pris soin de préparer juste avant la douche et l'écoute en grimaçant. Non, je ne suis pas prêt ... « J'arrive bientôt, je fais de mon mieux ! » Mes cheveux encore mouillés, j'apparais alors dans le salon dans un total look noir, comportant chemise cintrée et jean moulant, et une paire de baskets. Je m'approche alors du dossier du canapé pour m'y pencher, entourant son cou de mes bras et fourrant mon visage dans sa nuque comme j'aime tant le faire, tout ça pour respirer profondément son parfum. « Bonsoir, Lyov. Tu sens trop bon. » J'ose même embrasser son cou et lui mordiller la peau. Je fais ensuite le tour pour venir m'installer à côté de lui et profiter de cette proximité à la fois pour l'inspecter de mon regard admiratif mais aussi pour lui prendre la main et entrelacer nos doigts ensemble. « Tu es très beau, comme ça. » A vrai dire, je suis un peu stressé. J'ai quelques idées qui me viennent en tête et que j'ai seulement envie de dégager d'un coup de main mais maintenant qu'elles me sont en tête, je ne peux rien faire de plus que de les ignorer, même si elles me foutent le cafard ...
koa
Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is through you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 07/09/2017
›› Love letters written : 47
›› It's crazy, I look like : Diego barrueco
›› Credit made by : #Sanie :vava(Koa, ma cooupine.)
family don't end with blood
MessageSujet: Re: La discrétion - ELIOV. Dim 17 Sep - 18:24


Discrétion  

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
 







Je sentis soudainement un bras m’entourer, et en sachant que c’était Elior, je le laissais faire avec plaisir. Son visage dans le creux de ma nuque me faisait sentir plusieurs frissons ainsi que des picotements sur la longueur de mon être. Il n’avait pas encore réalisé à quel point j’aimais lorsqu’il faisait ceci, que je sente ces chaires contre ma peau et cette tendresse qui se dégageait de lui quand nous étions que tous les deux. Serrant sa main dans la mienne, je le remerciais en déposant un baiser sur le sommet de son front, avant d’entendre ces dernières paroles. « Tu es très beau aussi. Ca change de tes habits de tous les jours. » Je savais qu’Elior s’habillait de la sorte à cause de son entourage, puisqu’au fond il n’était vraiment pas ainsi. Je le voyais plus porter un simple t-shir blanc avec un jean troué, qu’avec les habits qu’il se traîne quotidiennement. J’inclinais mon visage sur la droite pour pouvoir poser mes lèvres sur les siennes, un court instant. Suffisamment pour que nos langues se lient entre elles, qu’elles valsent sensuellement. Puis, je me reculais, une main libre se posant sur la carrure de sa mâchoire. « On y va ? » Je me levais, ajustant mes habits. Je ne lâchais pas la main de mon petit-ami, bien qu’à l’instant où on arrivait devant la porte, je fronçais les sourcils. « J’ai oublié, le cadeau que je voulais te donner. Viens. » Sortant de son appartement pour rentrer dans le mien, je relâchais l’étreinte que nous avions créé, avant de me rendre en direction de la chambre, happant un paquet blanc avec un nœud noir comme décoration. « C’est pas grand-chose, mais… Je préfère te voir avec ça. » Je lui tendis, pour qu’à l’instant il l’ouvre, il puisse voir une magnifique veste JACOB. Noir, d’un style décontracté mais élégant.


Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is through you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 07/09/2017
›› Love letters written : 48
›› It's crazy, I look like : sam way
›› Credit made by : HERESY. (a) koa (s)
family don't end with blood
MessageSujet: Re: La discrétion - ELIOV. Dim 17 Sep - 18:37





[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
I felt you escape into empty space where my heart can't feel, down in that darkness, you met all the things you feared. And I knew, I knew there was nothing I could do.

Eliov
J'appréciais tout particulièrement ce genre de moments avec lui. Tendre, et délicat. C'est fou comme de se sentir aimé peut changer une seule personne. Mon pouce caresse le creux de sa main et j'ai un sourire doux collé sur le visage. Alors qu'il me complimente, je hoche la tête et le remercie, avant de penser à quelque chose. « Oh, et maintenant que tu le dis ... J'aimerais bien changer de vêtements. Ca te dirait de m'accompagner un de ces jours dans les boutiques pour m'aider à me rhabiller ? » Maintenant que j'ai fait face à mes parents au sujet de ma sexualité, pourquoi ne pas enchaîner avec un changement radical de style ? Pas que je n'aime pas leur façon de me conseiller en terme de look, mais ... En fait, non. Je n'aime pas ça. C'est pour ça qu'ici, je préfère me trimballer le plus simplement du monde, T-shirt-jean ou alors aujourd'hui, avec une chemise noire cintrée. Mais parfois, je suis obligé de m'habiller différemment de ce que j'aime ... Juste pour mieux paraître à leurs yeux. Je réponds au baiser de Lyov en posant une main dans sa nuque pour le prolonger quelques secondes, puis soupire d'aise en sentant sa main sur ma mâchoire. « Oui, allons-y. » Je me relève avec lui sans jamais lui lâcher la main puis fronce les sourcils en l'entendant. « Un cadeau ?.. Mais, pourquoi ? » Ce n'était pas mon anniversaire. Pourtant, je le suis dans son appartement et attrape ensuite le paquet qu'il me tend en l'observant avec surprise. Je me demande ce que c'est. Sans trop tarder, je l'ouvre et lorsque j'aperçois la veste, j'écarquille les yeux. Posant le paquet sur le lit, je déplie le merveilleux vêtement pour le contempler. « Oh ... Mais elle est magnifique, Lyov. Je l'aime trop ! Je vais la porter tout le temps. » Et d'ailleurs, je ne me fais pas attendre et l'enfile en la laissant ouverte, avant de sauter dans les bras de mon petit-ami. « Merci, merci beaucoup mon Lyov. Ca me fait tellement plaisir ... » Je l'embrasse même avec une certaine ardeur, jusqu'à le faire tomber sur le lit, moi sur lui. Bon sang, qu'est-ce que j'aime cet homme ...
koa
Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is through you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 07/09/2017
›› Love letters written : 47
›› It's crazy, I look like : Diego barrueco
›› Credit made by : #Sanie :vava(Koa, ma cooupine.)
family don't end with blood
MessageSujet: Re: La discrétion - ELIOV. Dim 17 Sep - 19:01


Discrétion  

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
 







Je savais qu’en soit, ce n’était pas grand-chose. À vrai dire, je regardais des habits sur le net et j’avais trouvé que cette veste pourrait parfaitement lui aller. Et fort heureusement, je ne me trompais pas. Il s’élançait vers moi, plaquant sa bouche contre ma bouche, jusqu’à nous renverser en arrière où j’arrivais sur mon lit. Mes bras l’encerclaient, mes mains se posaient sur le haut de son dos. Je prolongeais bien vite son baiser en plongeant ma muqueuse pour qu’elle se joigne à sa jumelle, que mes lèvres s’animent sur les siennes, que nos souffles se mélangent d’une façon érotique. Je devais réellement fou de cet homme, totalement absorbé par cette bulle qui se faisait immédiatement autour de nous, nous échappant de la réalité qui était quelques fois, ou bien trop souvent amère. Je me reculais, l’incitant à se mettre sur les genoux et que ces mains soient sur mon ventre. « Ca me fait plaisir. Tu es très beau avec, vraiment très beau. » Je redressais le sommet de mon corps, pour que mes lèvres atterrissent sur son menton, puis sur la courbe de sa mâchoire carrée. Un délice pour moi. « On y va ? Avant qu’on fasse encore l’amour et qu’on dîne pas. » Même si cette idée était bien plaisante, j’avais vraiment envie de dîner en sa compagnie, l’aidant à ce lever, je le suis de près en passant mes doigts dans mes cheveux pour les plaquer en arrière. Avant de traverser mon appartement, prendre les clés, mon portable. Et de lui ouvrir la porte pour le laisser passer et la renfermer après mon passage. Je ne vins pas lui tenir la main, je ne voulais pas le mettre mal à l’aise et même si nous étions encore dans l’immeuble, on ne sait jamais qui on pourrait voir. Je sors, pour arriver directement devant la voiture où je lui ouvris la portière pour le retrouver à l’intérieur, moi du côté conducteur.




Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is through you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 07/09/2017
›› Love letters written : 48
›› It's crazy, I look like : sam way
›› Credit made by : HERESY. (a) koa (s)
family don't end with blood
MessageSujet: Re: La discrétion - ELIOV. Mar 19 Sep - 22:14





[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
I felt you escape into empty space where my heart can't feel, down in that darkness, you met all the things you feared. And I knew, I knew there was nothing I could do.

Eliov
Ce cadeau me faisait bien plus plaisir que s'il s'agissait d'autre chose en réalité. C'est comme une nouvelle identité qu'il m'offrait, un tout nouveau Elior. Enfin, pas si nouveau que ça, seulement celui qui se cachait pendant tant de temps à cause de ses parents. Tout est terminé maintenant, et je peux faire ce que je veux. Pas aux yeux de tout le monde, mais ça viendra. Bientôt, j'en suis persuadé. Je le pousse sur le lit et l'embrasse avec une ardeur telle que cela en devient excitant. Puis je me redresse, mes mains sur son ventre, mains que je passe sous son haut pour apprécier sa chaleur et caresser sa peau, touchant même la limite de sa ceinture pour le taquiner un peu. « Je serais toujours beau avec des vêtements que tu me choisis. » Je souris, puis l'entoure de mes bras pour le laisser m'embrasser. Bon sang, que j'aime ces moments avec lui. Tendres et passionnés, calmes et agités, doux et sensuels ... Une osmose parfaite de nos deux âmes reliées par nos enveloppes charnelles qui allaient ensemble à la perfection. « Mhhh ... On pourrait faire les deux, non ?.. Genre ... Je te mange, tu me manges, on fait l'amour, deux en un ? » Je ris sous ma proposition indécente. En rougissant quand même un peu. Il faut que je m'habitue à cette perversité dont je fais preuve lorsqu'il est avec moi. Je me relève avec son aide, m'admirant même dans le miroir avec ce blouson. Puis on sort ensemble. Il fait quelque chose d'adorable : il me lâche la main avant de sortir. D'habitude, le contraire est adorable, mais là, c'est un geste d'attention que je retiens tout particulièrement. Il me respecte tellement qu'il est prêt à ce genre de concessions. Je l'aime. Dans la voiture, je m'attache puis écarquille les yeux une fois que Lyov est dans l'habitacle. « Oh non !! Je n'ai plus aucun prétexte pour te piquer tes pulls ... » dis-je en le regardant, une moue exagérément triste sur le visage. Je suis tellement en paix, là, tout de suite, que j'en oublie tous mes soucis.
koa
Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is through you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 07/09/2017
›› Love letters written : 47
›› It's crazy, I look like : Diego barrueco
›› Credit made by : #Sanie :vava(Koa, ma cooupine.)
family don't end with blood
MessageSujet: Re: La discrétion - ELIOV. Mar 19 Sep - 22:43



Elior
Je souris, je me sens bien ainsi. Je ne pense à rien, et je ne me préoccupe plus du tout de mes soucis. C’est comme si au moment où Elior est avec moi, j’oublie les choses, et je préfère même me préoccuper de lui, que d’autre chose. Je me poste dans la voiture, démarre la voiture. D’un mouvement j’indique la rue du restaurant. C’était tellement un bon restaurant. C’est du luxe, et je sais qu’Elior n’en peut plus de ce genre de chose, mais je ne me voyais pas aller dans un banal restaurant pour lui et moi, surtout que nous étions au début de notre relation et que j’estimais qu’en ce moment, nous avions plusieurs choses à fêter. Comme les mots que nous nous sommes dits il y a peu. « J’avoue, tu ne pourrais plus me piquer mes pulls. Même si je sais que tu risques de faire exprès d’oublier la veste à l’appartement. » Quoique, ça ne me dérangerait vraiment pas qu’il fasse ceci. Qu’il me demande de lui prêter encore un pull, de le voir avec durant la journée, ou en imaginant qu’il dorme avec quand je ne suis pas là. « Alors, où on va, tu verras c’est extra. J’espère vraiment que tu n’as jamais mis les pieds. Je sais qu’ils font des spécialités Russe, et je serais honoré que tu viennes goûter. Et, je ne t’en voudrais pas si tu n’aimes pas. » Ma muqueuse entre mes lippes, je viens poser ma main sur sa cuisse en la touchant tendrement. Je l’aime tellement, c’est dingue. Je me sens léger, je n’ai pas envie de me prendre la tête, j’ai juste envie de laisser aller. Je conduis, en regardant droit devant moi. En écoutant la voix du GPS qui m’indiquait que d’ici une bonne vingtaine de minutes nous arrivions à destination.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
"Tu es toute ma vie. // beerus)[/u][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Love
Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is through you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 07/09/2017
›› Love letters written : 48
›› It's crazy, I look like : sam way
›› Credit made by : HERESY. (a) koa (s)
family don't end with blood
MessageSujet: Re: La discrétion - ELIOV. Mar 19 Sep - 22:56





[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
I felt you escape into empty space where my heart can't feel, down in that darkness, you met all the things you feared. And I knew, I knew there was nothing I could do.

Eliov
Je sais que Lyov aime bien aller dans des restaurants chics. Et ce n'est pas que je n'aime pas ... En fait, c'est la compagnie que je déteste, la plupart du temps. Y aller avec Lyov sera plaisant. Il pourrait m'emmener au bout du monde que je serais toujours heureux. C'est parce qu'il a le don de me rendre heureux en un regard, un sourire, un toucher. Enfin, c'est lui quoi. Je souris et hausse les épaules d'un air innocent. « Quelle merveilleuse idée, j'en prends note. Et puis, je suis certain que ça ne te dérangera pas, si je le fais. » Je lui adresse un clin d'oeil puis soupire d'aise. Qu'est-ce que je suis bien, détendu. Ca fait du bien de me voir comme ça. Moi-même, épanoui. Enfin. Je suis resté enfermé trop longtemps dans cette cage dorée, mais pas assez pour ne pas savoir qui je suis. Il m'explique où on va et je pose ma main sur la sienne pour jouer avec ses doigts le plus tendrement du monde. Je sais qu'on est dans une voiture, mais la sienne est plutôt spacieuse et j'ai juste envie de me rapprocher de lui, de ne plus jamais être décollé de sa personne. « C'est moi qui suis honoré de pouvoir y goûter. J'ai hâte, d'ailleurs. » Je serre sa main un instant avant de poser la mienne sur le haut de sa cuisse, mine de rien. Le regard papillonnant sur le paysage. « Je sais que je vais aimer. J'aime déjà une spécialité russe, alors pourquoi pas les autres ? » Je laisse mes doigts parcourir l'intérieur de sa cuisse distraitement, un sourire léger collé sur le visage.
koa
Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is through you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 07/09/2017
›› Love letters written : 47
›› It's crazy, I look like : Diego barrueco
›› Credit made by : #Sanie :vava(Koa, ma cooupine.)
family don't end with blood
MessageSujet: Re: La discrétion - ELIOV. Ven 22 Sep - 22:57

Elior
J’ai toujours voulu lui faire découvrir une spécialité Russe. À vrai dire, peu de personne pensent que c’est bon, ou tout bonnement que cela doit être des assiettes totalement étranges et sans intérêt. Mais ce n’est pas le cas, je ne dis pas que nous avons les meilleurs plats, mais au contraire je ne blâme pas aimer cette cuisine. Installé sur le siège, je conduis jusqu’à destination, alors que je sens grandement la main de mon petit-ami s’imposer sur l’une de mes cuisses. Me faisant aussitôt frissonner, et sourire d’une manière provocante. « Je suis bien conscient que tu aimes la spécialité Russe, ou plutôt… Le russe ? Tu verras, c’est tellement bon que je sais que tu vas en redemander… Mais pas de la nourriture. » Un clin d’œil, suivit d’un rire faible. Je reposais ma phalange sur la sienne pour les faire remonter jusqu’à mon entrejambe, pinçant l’extrémité de ma bouche, alors que mes doigts se renfermaient autour de ces articulations. « Tu sais, il ne reste encore pas mal de temps. Peut-être que tu pourrais m’occuper le temps de conduire… » Je déboutonne habilement les boutons de mon jean, en tirant sur la fermeture. Dévoilant sans autre mon boxer blanc et légèrement moulé, montrant la forme de ma verge excitée. Il me donnait envie, sans arrêt. Ces temps c’était bien plus puissant, je l’imaginais faire plusieurs choses, plusieurs positions et surtout il prenait de plus en plus d’initiatives, comme si d’avoir parlé des trois mots, lui avait ouverts plusieurs portes. Je veux, qu’il ne soit rien qu’à moi, qu’il soit ainsi qu’à mon bras, qu’il sente à l’aise avec son corps et avec moi, tout simplement. Ma main passe sur son bras, en lui jetant quelques coups d’œil, redescendant jusqu’à son ventre où je tire sur sa chemise pour que mes doigts rentrent en contact avec sa peau délicate. « Tu es tellement beau... »

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
"Tu es toute ma vie. // beerus)[/u][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Love


Dernière édition par Lyov Vazov le Sam 23 Sep - 0:54, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is through you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 07/09/2017
›› Love letters written : 48
›› It's crazy, I look like : sam way
›› Credit made by : HERESY. (a) koa (s)
family don't end with blood
MessageSujet: Re: La discrétion - ELIOV. Ven 22 Sep - 23:14





[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
I felt you escape into empty space where my heart can't feel, down in that darkness, you met all the things you feared. And I knew, I knew there was nothing I could do.

Eliov

koa
Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is through you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 07/09/2017
›› Love letters written : 47
›› It's crazy, I look like : Diego barrueco
›› Credit made by : #Sanie :vava(Koa, ma cooupine.)
family don't end with blood
MessageSujet: Re: La discrétion - ELIOV. Ven 22 Sep - 23:34

Elior

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
"Tu es toute ma vie. // beerus)[/u][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Love
Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is through you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 07/09/2017
›› Love letters written : 48
›› It's crazy, I look like : sam way
›› Credit made by : HERESY. (a) koa (s)
family don't end with blood
MessageSujet: Re: La discrétion - ELIOV. Ven 22 Sep - 23:44





[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
I felt you escape into empty space where my heart can't feel, down in that darkness, you met all the things you feared. And I knew, I knew there was nothing I could do.

Eliov

koa
Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is through you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 07/09/2017
›› Love letters written : 47
›› It's crazy, I look like : Diego barrueco
›› Credit made by : #Sanie :vava(Koa, ma cooupine.)
family don't end with blood
MessageSujet: Re: La discrétion - ELIOV. Sam 23 Sep - 0:10

Elior

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
"Tu es toute ma vie. // beerus)[/u][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Love
Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is through you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 07/09/2017
›› Love letters written : 48
›› It's crazy, I look like : sam way
›› Credit made by : HERESY. (a) koa (s)
family don't end with blood
MessageSujet: Re: La discrétion - ELIOV. Sam 23 Sep - 0:26





[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
I felt you escape into empty space where my heart can't feel, down in that darkness, you met all the things you feared. And I knew, I knew there was nothing I could do.

Eliov

koa
Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is through you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 07/09/2017
›› Love letters written : 47
›› It's crazy, I look like : Diego barrueco
›› Credit made by : #Sanie :vava(Koa, ma cooupine.)
family don't end with blood
MessageSujet: Re: La discrétion - ELIOV. Sam 23 Sep - 0:51

Elior

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
"Tu es toute ma vie. // beerus)[/u][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Love
Revenir en haut Aller en bas

La discrétion - ELIOV.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOWN WITH LOVE :: 
 :: Triangle platinum :: la boheme
-