Partagez|

(genesis) ça nous arrange de cacher l'évidence...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
❉ voteur et meilleur famille du mois
avatar
voteur et meilleur famille du mois

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 02/02/2016
›› Love letters written : 2141
›› It's crazy, I look like : jesse lee soffer, le plus beau
›› Credit made by : (c)lempicka (ava) & (c) signature Anaëlle & (c) tumblr&cristalline&rimillya (crackships)
family don't end with blood

♡ A DROP IN THE OCEAN
›› Relationships :
MessageSujet: (genesis) ça nous arrange de cacher l'évidence... Jeu 31 Aoû - 11:41

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
genesis Winston & mason dunham

comme emporté par le courant...
Les déceptions amoureuses, il connaît mieux que personne. Il a même l'impression de les collectionner. Mais celle qu'il vient de vivre ses dernières années à cause de Cassandre Mills, sa meilleure amie le rend inexplicablement mal. Très mal même. C'est la raison pour laquelle depuis le mariage de celle-ci avec Nathan Dunham, il est froid, et plutôt sans coeur apparent. Il se met des barrières, se durcit la carapace. « Qui est assez bête pour laisser une femme comme vous, seule ici ? » Demanda Mason sans se retourner vers elle, il fixait son verre de wisky placé juste devant lui. En le faisant tourner sur lui-même de sa main droite, tandis que l'autre était posé sur le bar. « Je n'ai pas de temps à perdre ! » Dit-elle en tournant son visage de l'autre côté pour faire comprendre à l'homme qu'il était de trop, et qu'elle n'avait aucune intention de continuer plus loin la conversation. Ni continuer plus loin tout court. « A vrai dire moi non plus... » Mason est réputé pour ne pas tomber amoureux, ce genre de situation l'effraie au plus haut point. Et quand bien même il tombe amoureux d'une nana - en l'occurrence, ça lui est arrivé qu'une seule fois, il préfère prendre ses jambes à son cou et partir en courant. Ne jamais l'avouer, c'est beaucoup plus facile pour lui, quitte à louper sa chance. « Bon écouter, vous ne me plaisez pas, on ne va pas s'embarrasser à vouloir se connaître ou même discuter. » Génésis ne pouvait pas être aussi directe, aussi explicite et pourtant en voyant le regard amusé de son interlocuteur, elle comprenait directement qu'il ne lâchera pas sa proie aussi facilement. Elle était tombée sur un mec qui savait ce qu'il voulait, et qui le la lâchera pas aussi facilement. Elle le sentait en posant son regard sur lui, et ses nombreux verres qu'elle a bu ne l'aideront pas. « Vous voulez quoi monsieur... à la fin ? » Elle hésita avec le nom de famille du jeune homme avant de s'apercevoir qu'elle ne le connaissait de toute façon pas, puisqu'il ne s'était pas présenté. « Dunham. Monsieur Dunham. » Répondit-il alors aussi simplement, comme si elle lui avait demandé. « Je vous offre juste un verre et je partirais. » Dit-il avant de voir qu'elle finit par acquiescer comme si elle acceptait son offre. Grave erreur si elle n'avait aucune envie de coucher avec lui, car un verre, suivit d'un autre et encore d'un autre et la jeune femme se réveilla dans une chambre d'hôtel avec le jeune homme qui dormait encore à point fermé juste à côté d'elle. Elle prit ses affaires sur la pointe des pieds de peur d'avoir fais l'erreur monumentale. Fin flashback.

Mason est un travailleur acharné. Il connaît sa ville comme sa poche, et énormément de monde passe par sa voiture de taxi. De tout bord, de toute nationalité, de tout horizon. Des riches, des moins riches. Des hors la loi probablement, sans que vraiment il ne s'y attarde. De toute évidence, tant qu'on le paye et qu'on ne fait pas ses coups dans sa voiture, Mason n'a aucune raison de vouloir jouer aux flics. Tout comme beaucoup de femmes sont passés par son lit, comme si il avait besoin de ça pour exister. Besoin de ça pour se convaincre qu'il plait encore. Derrière cet homme sans attache, que rien ne semble ébranler, se cache un homme aux mille raisons de lui faire confiance. Si il ne fait tomber aucun masque, c'est uniquement pour se protéger. Assis confortablement dans sa voiture, le voyant vert allumé pour signaler qu'il est libre à présent, il fouille des renseignements sur la paternité sur internet de son téléphone dernier cri. Il vient d'apprendre il y a quelques jours que l'une de ses amies les plus proches, Romy James vient de tomber enceinte de lui. Cela fait six mois qu'il aide la jeune femme dans ses démarches, à la soutenir. Six longs mois qu'il aide la mère de son futur enfant sans même le savoir. Un choc pour lui, qui s'est toujours forgé une image parfaite du couple. De l'amour, même si de toute évidence il ne sait pas s'y prendre. Et puis alors on vient bousculer toute sa vie, ébranler tout ce à quoi il s'est battu toute ses années. On bouscule ses idéaux, ses principes. Et le pire c'est qu'il commence peu à peu à se faire à cette idée, il commence enfin à apprécier cette nouvelle. Plongé dans ses pensées; il vient d'entendre la porte arrière de son véhicule se refermer sur elle-même. Il relève son regard sur le rétroviseur intérieur pour connaître l'identité de la personne, avant de sourire presque l'ironie était la. « Genesis Winston, c'est fabuleux ! » Dit-il, d'une manière tellement grotesque que ça sonnait faux. Et c'était faux ! Il la déteste désormais, et fera tout pour la déstabiliser, encore trop touché dans son ego, « finalement j'aurai du parier  ce soir la, que tu finirais par succomber ! » Cet air désinvolte qui se lit sur son visage ne plairait sans doute pas à la jeune femme, mais qu'importe, elle est allée bien trop loin à ses yeux ! Partir comme une voleuse n'a évidemment pas plu au jeune homme, et il ne compte pas la laisser repartir aussi facilement. « Où suis-je censé emmené Mademoiselle Winston ? » Dit-il, laissant supposer qu'il n'en avait pas finit avec elle. Que ce n'était qu'un début et qu'il est loin de pardonner aussi simplement un affront aussi brutal. Le jeune homme referma les portes du véhicule avant de plonger son regard noir à travers le rétroviseur pour attendre sa réponse. De toute évidence le piège s'était refermé sur elle.
made by roller coaster
Revenir en haut Aller en bas

(genesis) ça nous arrange de cacher l'évidence...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOWN WITH LOVE :: 
 :: Triangle platinum
-