Partagez|

Le salon de Betty - Tyler

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
❉ locked hearts and hand grenades
avatar
locked hearts and hand grenades

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 27/07/2017
›› Love letters written : 41
›› It's crazy, I look like : Katerina Graham ♡
›› Credit made by : class whore stuff
family don't end with blood
MessageSujet: Le salon de Betty - Tyler Mar 29 Aoû - 13:00

« Sam. » lança une première fois Stacy, je ne branche pas à son appelle, trop occupée à matcher sur Tinder. «  Oh Sam, je te parle. » insista t-elle, je soupire et oscille un sourcil comme pour l’interroger. «  Bouge ton cul, le salon est blindé et on a besoin de toi en bas. » m’ordonna t-elle, tandis que je soupire une nouvelle fois et pose mon portable sur la table. Je n’ai pas envie de travailler, je n’ai jamais eu envie de travailler et encore moins ici. Le salon appartient à Betty, elle m’a gentiment proposé de travailler chez elle en apprenant que j’avais de nouveau perdu mon dernier job. Par pitié et surement par envie de renouer un lien brisé. Je n’ai pas vraiment eu le choix que d’accepter, pour Lucas, mon fils. De quoi pouvoir continuer à payer le loyer et nous nourrir convenablement. Malgré qu’elle veuille faire plus pour nous, je ne veux pas de son aide. Je ne veux pas qu’elle refasse partie de ma vie et juge qu’elle est en partie responsable de beaucoup de mes malheurs. Ma mère. Ma génitrice, celle qui m’a conçu puis renié à la seconde même où j’ai pointé le bout de mon nez. Elle m’a longtemps fait croire que nous étions soeurs et a mené sa vie comme elle l’entendait. Ses erreurs m’ont brisé et je ne peux que la tenir fautive de mon échec. Je décides enfin d’obéir à Stacy en la toisant du regard et en exprimant clairement mon enthousiasme par un énième soupir. Je devrais surement jeter mon chewing-gum, mastiqué bruyamment devant les clients n’est pas bien vu, mais j’emmerde les règles et j’emmerde celle qui les a instaurée. Je pousse les limites parce que dans le fond, je sais que rien ne peux m’arriver. Ma cliente est déjà là, j’ai l’habitude de m’occuper d’elle. Elle vient entretenir sa perruque, je m’occupe de la laver et de la sécher. J’ai appris sur le tas ce métier, c’est loin d’être une passion mais je m’en sors plutôt bien. Plus petite, je m’amusais à faire des tresses à mes copines dans la cour de recré contre quelques goûters. Il m’arrivais aussi de m’occuper des extensions de Betty lorsque nous étions plus jeunes, elle n’avait à l’époque pas autant de biens qu’aujourd’hui. « Les filles, vous ne devinerez jamais qui va venir au salon. » nous dit Stella enthousiaste. Nous l’interrogeons du regard, même les clients sont curieux de savoir qui met notre amie dans cet état : « Tyler Creed. » je suis la seconde à hurler, même si je me méfie de ma collègue. Une célébrité chez nous, c’est peu probable. Pigeon John était pourtant déjà venu, mais comparé à Tyler Creed, je n’étais pas sure de pouvoir me contrôler. « Sam, tu t’occuperas de son shampoing. » me lança Betty en apparaissant dans la pièce. «  Qui moi? Je…. » bafouillais-je étonnée d’avoir été choisie. Elle acquis d’un signe signe de tête complice, surement au courant de mon adoration face l’artiste. J’écoutais son dernier album en boucle, je connaissais par coeur chacune de ses chorégraphies et ses clips. Même Lucas s’était pris de fascination pour lui. «  Il est là. » entendis-je plus loin dans le salon. Je jettais un regard au miroir pour voir si j’étais digne de rencontrer Tyler Creed et essayais d’arranger mes cheveux en pagaille. J’avançais vers la porte où d’autres coiffeuses s’étaient précipité pour attendre de le voir en vrai.
Revenir en haut Aller en bas
❉ locked hearts and hand grenades
avatar
locked hearts and hand grenades

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 16/08/2017
›› Love letters written : 51
›› It's crazy, I look like : Abel Tesfaye
›› Credit made by : Ante Mortem
family don't end with blood
MessageSujet: Re: Le salon de Betty - Tyler Dim 3 Sep - 20:53

❝ Le salon de Betty❞
TYLER & SAM

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
La célébrité ça a du bon comme du mauvais et dans la majeur partie des cas, cette dernière divise le chanteur car il prend trop la grosse tête, mais cependant ce n’est pas mon cas. Je n’oublie pas d’où je viens, je ne me prends pas pour un autre et je reste totalement humble. Ce n’est pas parce que j’ai une vie de rêve que je me sens obligé d’affiché mon statut, mon argent partout. Oui mes sons parlent de sexe, d’argent, de drogue mais ça reste des chansons et ce n’est pas tout le temps moi derrière tout cette représentation mais un personnage que je joue, que le public veut que je sois. Pour preuve aujourd’hui j’ai pris rendez vous dans un salon de coiffure on ne peut plus banal, pas spécialement huppé car ça ne m’intéresse pas de me faire couper les cheveux par Franck Provost ou je ne sais qui. Oui je pourrais rester chez moi et appeler quelqu’un mais j’ai envie de passer du temps en ville, de croiser du monde et de tenter d’avoir une vie on ne peut plus normale malgré tout ce qu’il m’est arrivé ces derniers temps. Ce n’est pas en me refermant chez moi que je vais me sentir à l’aise. Oui il risque d’y avoir des paparazzis j’en suis conscient mais ce n’est pas grave pour le coup, j’ai uniquement envie de profiter de la vie, de sortir, de me faire couper les cheveux dans un salon spécialisé pour les coupes afro. Une fois que je suis prêt et que l’heure du rendez vous approche à grand pas, je m’en vais laissant ma villa vide pour la journée comptant bien passé du temps à Los Angeles. Quand j’arrive dans le salon je remarque que les regards sont braqués sur moi et en bon vivant que je suis, je salue tout le monde par respect. Une jolie métisse se trouve devant moi et je dois avouer que je ne suis pas insensible à son charme, elle a vraiment quelque chose que j’apprécie et je ne peux m’empêcher de lui sourire grandement avant de lui faire un clin d’œil taquin. Je remarque qu’il reste un siège vacant devant être le mien et sur la demande de celle qui semble être la gérante, je m’installe sur ce dernier avec cette petite métisse qui me suit et qui s’avère être ma coiffeuse pour la journée. Je la regarde à travers le miroir alors qu’elle me vêtit de l’attirail habituel et je prends la parole « C’est vous qui allez me coiffer aujourd’hui alors ? » Je lui souris grandement de nouveau « J’espère que vous allez pas me rater » Je prends un air sérieux avant de rigoler « Non je rigole, pas de pression ça va aller » Je reste taquin avec elle alors que dans le salon la musique commençant à retentir est l’une des miennes ce qui me vaut un rire « Coïncidence tiens donc » Je ne cesse de regarder la jeune femme à travers le miroir, cherchant son regard que je trouve réellement attrayant, me donnant envie de me plonger constamment, mais je n’oublie pas ce pourquoi je suis là aujourd’hui « Donc … j’aimerai bien couper un relativement court les côtés et garder un peu de matière sur le dessus mais en retirant pas mal de surface tout de même » Je ne sais pas trop si elle suit mon actualité et tout ça mais si c’est une fan ou autre elle devrait voir de quoi je lui parle. En tout cas même si ça n’en est pas une, il n’en reste pas moins que c’est une professionnelle et qu’elle a très bien compris ma demande
© LOYALS.

Revenir en haut Aller en bas
❉ locked hearts and hand grenades
avatar
locked hearts and hand grenades

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 27/07/2017
›› Love letters written : 41
›› It's crazy, I look like : Katerina Graham ♡
›› Credit made by : class whore stuff
family don't end with blood
MessageSujet: Re: Le salon de Betty - Tyler Jeu 14 Sep - 11:32

LE SALON DE BETTY
Sam Baker & Tyler Creed.
You've been scared of love and what it did to you.You don't have to run, I know what you've been through.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Mon coeur manque un battement lorsque je le vois entrer. J’ai peur de trop en faire, mais vu l’état excité des autres filles je ne dois pas être la pire. C’est un honneur que me fait Betty en me laissant m’occuper de la starlette. Elle tente en vain de se racheter une conscience et vu comment c’est parti, je pourrais peut être envisager de lui pardonner un jour. J’essaye d’avoir l’air plus décontracté, un peu plus sûre de moi. J’invite Tyler Creed a prendre place sur l’un des sièges vacants. Je manque de m’évanouir lorsqu’il me fait un clin d’oeil et j’ai l’impression d’être en pleine crise hormonale, les bouffés de chaleur sont intense et j’ai presque du mal à respirer. Je ressemble à ces groupies qui croisent leur idole et qui se mettent à faire des crises d’hystérie par la suite. Je suis prise entre deux états, d’un côté j’ai envie d’extérioriser mes sentiments et de l’autre je dois me montrer professionnelle. Pour la première fois de ma vie, j’ai envie d’être pro et de donner une bonne image du boulot. Betty me surveille du coin de l’oeil, je sens la pression sur mes épaules. On se met face au miroir et son regard me déshabille. Je n’ai pas l’habitude de rougir, mais j’ai l’impression que tout mon corps est entrain de me trahir. J’ai même du mal à trouver l’usage de la parole rapidement. « Sam… Sam Baker. » me présentais-je enfin, bien que j’ai l’impression de bégayer comme une gamine de 10 ans. Je voudrais rire à sa blague mais mon expression est figée, putaaain Sam reprend toi merde. Ce n’est qu’au bout de quelques secondes qu’un sourire à peine naturel se dessine sur mes lèvres. «  Vous inquiétez pas monsieur Creed, je vais bien m’occuper de vous. » le rassurais-je tandis que moi même ne le suis pas. Je ne comprends pas pourquoi Betty me met dans cette situation. Je lui jette des regards d’alerte du genre : viens me sortir de là, mais elle hoche la tête sur la musique de Tyler qui vient de démarrer. Je l’imagine me dire que tout vas bien se passer. Je prends mon courage à deux mains, souffle une bonne fois pour toute. D’habitude j’ai beaucoup plus d’assurance, dans le salon je suis le pitre qui amuse la galerie. A tout les coup, je me serais mise à remuer mon popotin sur le rythme cadencé et torride du son qui passe actuellement. Autrefois j’étais danseuse. J’adorais me trémousser sur des musiques endiablées, je connaissais par coeur les chansons de Tyler Creed, pourtant je ne voulais pas avoir l’air folle devant lui. Je me montrais sérieuse : « C’est votre chanson? » fis-je mine de découvrir, j’aimerai me mettre à chanter à tue-tête le refrain. Une de mes collègues et d’humeur à m’embêter, l’occasion rêvée pour elle après tout ce que je lui fais subir : « Elle vous adore. Elle passe son temps à Twerker sur votre dernier son. » lança t-elle à TC. Je lui jette un regard mauvais pour la faire taire et me sens conne de me faire aussi facilement griller, alors je tente de rattraper son coup foireux : « Oui, il m’arrive d’écouter quelques unes de vos chansons parfois. » en plus d’être menteuse, j’ai l’impression de m’enfoncer encore un peu plus. J’ai ce faux air d’assurance, alors qu’au fond je suis à deux doigts de me faire pipi dessus. Je l’écoute décrire la coupe qu’il voudrait attentivement. A vrai dire, ça ne change pas de ce qu’il fait d’habitude. J’ai mémorisé sa coupe depuis longtemps. J’ai même sa photo en fond d’écran sur mon téléphone et je remercie Dieu que personne n’ait pensé à le lui dire. Je me met à caresser sa petite touffe : «  Alors je répète, on coupe court par ici, et là, j’arrange un peu les mèches on garde un peu de matière mais pas trop non plus. » mon fils avait la même coupe que lui, donc il pouvait avoir l’esprit tranquille. Je lui mouille les cheveux, en massant longuement son crâne. « Mon fils vous adore. » lançais-je pour entamer la conversation alors que je l’installe de nouveau face au miroir. Je branche ma tondeuse, change la lame et jette l’ancienne. «  Il va pas me croire quand je lui dirais que vous êtes venu vous faire coiffer ici. » j’ai l’impression de moins rougir et de gagner en assurance.
Made by Neon Demon & Exordium.


Revenir en haut Aller en bas

Le salon de Betty - Tyler

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOWN WITH LOVE :: 
 :: South l.a
-