Partagez|

[HARPER] COME BACK

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
❉ i can't see you but I know you're there
avatar
i can't see you but I know you're there

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 27/06/2017
›› Love letters written : 95
›› It's crazy, I look like : Charlie Hunnam
›› Credit made by : Bazzart.
family don't end with blood
MessageSujet: [HARPER] COME BACK Ven 25 Aoû - 1:08

Beauty & Beast

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Il était maso, ou psychopathe, c'était certainement ça. Il ne pensait pas revenir au Velvet aussi vite et puis finalement, l'invitation d'Harper lui avait trotté en tête, le norvégien se demandait toujours d'où elle venait et comment cela se faisait qu'elle lui donne cette impression de déjà vu. Aujourd'hui, il n'avait pas travaillé, la journée avait été particulièrement calme et reposante pour une fois et il était donc en pleine forme pour une fois. Il en avait profité pour se pencher sur toute la paperasse qu'il ne prenait jamais le temps de faire habituellement et ça lui avait prit des heures, il n'avait jamais été un homme de bureau et l'administratif était loin d'être sa partie préférée.

Sortant d'une bonne douche, Stan enfila un jean et un T-shirt blanc en dessous de sa veste en cuir, le fond de l'air était un peu frais et il ne sortait jamais sans son perfecto. Le policier se dirigea alors vers le Velvet, sachant qu'Harper y serait probablement déjà puisqu'elle y travailler. Vingt-deux heures, et la boîte déjà pleine à craquer, Stan avait du mal à comprendre comment des adolescents pouvaient aimé se coller comme des sardines dans des endroits aussi petits, en se perçant les tympans, non, c'était tout simplement incompréhensible. Lui il venait pour boire, uniquement, danser n'était pas sa tasse de thé. Il s'approcha alors du bar, remarquant une jolie brune de dos, il reconnu immédiatement la jeune femme qu'il avait abordé la nuit dernière, et comme une sensation de déjà vu il lui lança:

-Tu m'attendais ?



(c) REDBONE

Revenir en haut Aller en bas
❉ i can't see you but I know you're there
avatar
i can't see you but I know you're there

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 03/06/2017
›› Love letters written : 169
›› It's crazy, I look like : Kaya Scodelario
›› Credit made by : tumblr +
family don't end with blood
MessageSujet: Re: [HARPER] COME BACK Ven 25 Aoû - 23:47

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Il était dix-neuf heures au moment où je franchissais les portes du Velvet, le club commençait doucement à se remplir, j'enlevais ma veste que je laissais dans une des loges et m'approchais du bar, saluant les gens que je pouvais connaître, d'un geste de la tête. La veille, j'avais fait une rencontre très intéressante en la personne de Stanislas, depuis que je l'avais rencontré je n'arrivais pas à m'enlever de la tête cette impression de le connaître, comme si nous nous étions déjà rencontré avant hier soir, mais il n'avait pas l'air d'avoir cette impression, alors peut-être que je me faisais simplement des idées. Je commandais un verre au barman et essayais de m'enlever cette idée de la tête, quand la voix du blond me sorti de mes pensées. Je restais dos à lui, lui laissant l'opportunité de profiter quelques secondes de mon dos, qui dans ma tunique longue, qui me servait d'un semblant de robe, donnait sans doute une vue sympa. « Je ne pensais pas te revoir ce soir. » Ma voix était presque chaleureuse, du moins aussi chaleureuse que je pouvais le faire. Je me retournais, faisant face au beau blond qui m'avait tenu compagnie hier soir. Je ne pensais franchement pas qu'il reviendrait ce soir, qu'il prendrait ma proposition à la lettre, mais de toute évidence, si, puisqu'il était là. J'adressais un petit signe de la tête au serveur pour qu'il vienne servir Stanislas. C'était un des avantages plutôt sympa quand on travaillait dans ce genre d'endroit. C'était un peu bizarre comme situation, je ne savais pas trop quoi lui dire ou quoi faire. « Il faut que je sois honnête avec toi, je ne travaille pas ce soir, je voulais juste, j'en sais rien, voir si tu revenais. » D'accord là ça devenait franchement bizarre, il fallait que je me reprenne. J'avalais le contenu de mon verre et attrapais une bouteille qui se trouvait derrière le bar. « Suis-moi, j'ai une table tranquille en haut, on sera mieux. » Je n'avais pas envie de rester bloqué au comptoir toute la soirée, déjà parce qu'il n'y avait plus un seul tabouret de libre et que rester debout toute la soirée, non merci, mais surtout parce que ce soir c'était une soirée à thème et tous les jeunes emmerdeurs de la ville avaient fait le chemin pour se coller les uns aux autres comme des abrutis et je commençais juste à en avoir ras le bol de me faire bousculer et toucher les fesses toutes les trente secondes.
Revenir en haut Aller en bas
❉ i can't see you but I know you're there
avatar
i can't see you but I know you're there

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 27/06/2017
›› Love letters written : 95
›› It's crazy, I look like : Charlie Hunnam
›› Credit made by : Bazzart.
family don't end with blood
MessageSujet: Re: [HARPER] COME BACK Mar 29 Aoû - 16:07

Beauty & Beast

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Stanislas avait saisi l'invitation au vol, il n'avait pas envie de perdre une opportunité de revoir Harper. Peut être lui avait-elle tapé dans l'œil ? Ou peut être avait-il l'impression de l'avoir déjà vu ? Il entra alors dans le bar, cherchant des yeux la jolie brune, bien sûr il y'en avait des nanas sympa qui se déhanchait sur la piste de danse, des filles qu'il aurait pu avoir dans son lit, mais il n'avait pas la tête à ça ce soir. Il avait Harper dans la tête et lorsqu'il l'aperçu, de dos, il laissa ses yeux glisser le long de sa colonne vertébrale, contemplant ses courbes félines, après tout il n'était qu'un homme. S'approchant d'elle, se collant contre son dos, il passa un bras autours de la taille de la jeune femme.

-Dois-je te rappeler que tu m'as invité ?

Elle semblait presque heureuse de le voir et il lui offrit un léger sourire. Elle se tourna face à lui et il ne pu s'empêcher de contempler les traits de son visage, elle était belle, déglinguée, mais belle. En bon homme docile qu'il était, il avait suivi au pied de la lettre ce qu'il lui avait dit la veille et l'avait rejoint au bar, sachant qu'elle serait là. Elle appela alors le serveur et Stan intima à l'homme derrière le comptoir de lui apporter un whisky. C'était flatteur qu'elle soit là pour lui et assez grisant aussi de se dire qu'il l'aurait pour la soirée, sans qu'il n'ai à la partagé avec son travail.

-Je saisis toujours les perches que l'on me tend.

Stan suivit alors la jeune femme à l'étage, empoignant son verre de whisky. L'endroit était plutôt cosy, calme aussi, sans trop de monde autours ce qui était assez agréable en soi. Le jeune homme alla alors s'asseoir à la table que lui avait désigné la jeune femme, sortant alors une cigarette.

-Tu en veux une ?

Il retira sa veste de cuir noir, la chaleur étant presque étouffante dans la boîte, tandis qu'il lui lançait alors:


-La journée a été bonne ?



(c) REDBONE

Revenir en haut Aller en bas
❉ i can't see you but I know you're there
avatar
i can't see you but I know you're there

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 03/06/2017
›› Love letters written : 169
›› It's crazy, I look like : Kaya Scodelario
›› Credit made by : tumblr +
family don't end with blood
MessageSujet: Re: [HARPER] COME BACK Mer 30 Aoû - 0:35

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Son parfum vraiment très masculin me chatouilla les narines, c'était franchement agréable, je savais que cette odeur allait me suivre quelque temps. « Non, tu n'as pas besoin de me le rappeler, je m'en souviens parfaitement. » D'accord hier j'avais bu, beaucoup bu, mais je me souvenais quand même de tout ce qui s'était passé, du moins pour la grande majorité de la soirée. Mais je me souvenais du rendez-vous que je lui avais donné, avec l'espoir dingue qu'il viendrait, c'était sans doute pour cette raison que j'avais passé autant de temps à choisir cette foutue tenue et que j'avais tenté de dompter mes cheveux. Je ne savais pas trop ce que ça donnait, mais je supposais que ce n'était pas trop mal. Je glissais mon regard sur la main de Stan qui entourait ma taille, un petit sourire au coin des lèvres et un sourcil arqué. « De toute évidence, monsieur est entreprenant ce soir. Et nous n'avons pas encore commencé à boire. » Au moins ça promettait des moments intéressants pour le reste de la soirée. C'était drôle comme je commençais à me sentir bien en sa présence, il y avait quelque chose chez Stan qui me rassurait et je n'arrivais pas à savoir ce que c'était, un sentiment intense de sécurité, de normalité. Je nous dirigeais vers mon petit coin tranquille, cet endroit où nous allions pouvoir discuter tranquillement. Une fois arrivé au niveau de la table, je posais la bouteille que j'avais "empruntée" au bar, ainsi que mon sac et mon verre. Je regardais la cigarette que me proposait Stan, je n'allais sûrement pas refuser, surtout que je venais de terminer mon paquet et malheureusement pour moi, je n'avais plus une thune pour pouvoir en racheter, karma de merde. « Pourquoi pas. » J'attrapais la cigarette et attendais quelques secondes qu'il me l'allume. Nous allions être bien ici, rare était les personnes qui avaient un passe-droit pour venir se réfugier ici, c'était sans doute pour ça que j'aimais cet endroit de la boite, nous avions la chance de profiter de la musique, de l'alcool, sans avoir les emmerdeurs qui passaient leur temps à se coller et se frotter comme des gros pervers. « La journée n'a pas été mauvaise et la tienne ? » En fait ce n'était pas vraiment le cas, je m'étais réveillé très tard dans l'après-midi, avachie sur mon canapé avec une gueule de bois terrible, douze appels en absence de mon père sur mon smartphone et plus une goutte d'alcool pour soigner le mal par le mal. Une fois de plus j'avais loupé un repas chez mes parents, je pensais qu'au bout d'un moment ils finiraient par se lasser, mais de toute évidence...Non. J'attrapais mon verre et en avalais quelques gorgées.
Revenir en haut Aller en bas
❉ i can't see you but I know you're there
avatar
i can't see you but I know you're there

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 27/06/2017
›› Love letters written : 95
›› It's crazy, I look like : Charlie Hunnam
›› Credit made by : Bazzart.
family don't end with blood
MessageSujet: Re: [HARPER] COME BACK Mer 30 Aoû - 23:25

Alice & Rabbit

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Un léger rictus se dessina sur ses lèvres, nulle doute que la demoiselle tenait bien l'alcool il ne se faisait pas de soucis là dessus. Néanmoins, il osa tout de même un énorme mensonge:

-Pourtant vu ton état j'étais persuadé que tu avais les idées floues ... Me voilà ravi de la sincérité de ton invitation alors !

L'invité avec lucidité ne pouvait que le flatter bien qu'au fond il se demandait bien pourquoi lui ? Peut être l'avait-il distrait autant qu'elle l'avait fait avec lui. Elle était indéniablement belle, la dernière fois aussi, mais cette pointe de sophistication lui allait bien et puis c'était une autre facette d'elle, bien qu'il se doutait que sous cette tunique rouge, la sauvageonne était toujours là, prête à sortir les griffes à la moindre contrariété, et il n'avait nullement envie de la contrarier ce soir, bien au contraire. Il resserra alors son emprise sur sa taille à la phrase de la jeune femme et lui répondit suavement:

-Je suis un homme de sentiment ma chère, sensible à la beauté des femmes, nullement besoin d'alcool pour voir que tu es belle.

Il la suivit, avec une confiance presque aveugle, sans savoir pourquoi, après tout il ne se connaissait pas, avait simplement échangé des verres la soirée précédente, et il revenait vers elle, répondait présent à son invitation et la suivait à présent dans un lieu qu'il ne connaissait pas. Etais-ce réellement raisonnable au vue de leur grande différence d'âge ? Stanislas n'en avait que faire de la morale et il ne faisait après tout rien de mal. Il consommait simplement avec elle, en loque qu'il était, il ne savait dire non à un verre d'alcool et à une femme. Harper accepta alors sa cigarette et il esquissa un léger sourire avant de dégainer son zipo pour la lui allumer . Sa journée ? Particulièrement calme puisqu'il n'avait pas travailler. Du tac o tac, il répondit alors:

-Ma foi, une chèvre ou deux mais tu sais la routine quoi.

Il prit alors la bouteille, remplissant alors le verre de la jeune femme et le sien. Stanislas avait une idée derrière la tête, il n'avait pas oublié ce qu'il lui avait dit la dernière fois et maintenant que l'étape du rendez-vous galant était passée, il proposa alors:

-Es-tu joueuse Harper ?

Tirant une latte de sa clope, il n'attendit pas sa réponse.

-Parce que vois-tu, j'aimerais te connaître, savoir qui se cache derrière cette fille en tunique rouge. Celui qui boit le plus rapidement pose une question à l'autre, et ainsi de suite. Tu me suis ?



(c) REDBONE

Revenir en haut Aller en bas
❉ i can't see you but I know you're there
avatar
i can't see you but I know you're there

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 03/06/2017
›› Love letters written : 169
›› It's crazy, I look like : Kaya Scodelario
›› Credit made by : tumblr +
family don't end with blood
MessageSujet: Re: [HARPER] COME BACK Jeu 31 Aoû - 21:34

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Même si ça avait été le cas, je pense que j'aurais réussi à être assez bonne actrice pour te faire penser que je me rappelais de tout ce qui s'était passé hier soir. » Je ne savais pas vraiment si c'était le cas, mais j’espérais que oui. J'avais du mal avec les compliments, je n'avais jamais l'impression qu'ils étaient sincères, qu'on attendait toujours quelque chose en retour, ce n'était peut-être pas le cas, ce n'était peut-être qu'une impression, mais j'avais dû mal à les accepter, seulement, je ne savais pas vraiment pourquoi, mais j'avais l'impression que Stan pensait réellement ce qu'il pouvait me dire, peut-être qu'il me trouvait vraiment belle, peut-être que j'étais potable, que lorsque j'y mettais un peu de bonne volonté ça pouvait le faire. Mais en général je n'en avais ni la force ni l'envie, pour qui est-ce que je prendrais la peine de mettre une tenue sympa ? Pour moi ? Non, sans façon. Je n'arrivais pas à croire que Stan puisse être un sentimental, mais pourquoi pas après tout. « Merci pour le compliment charmeur, tu n'es pas mal non plus. » "Pas mal" dans son cas n'étais qu'un doux euphémisme, il y avait quelque chose chez lui qui faisait qu'on se retournait dans la rue, qu'on se sentait obligé d'être intrigué, du moins c'était mon cas. J'aimais son côté belle gueule qui cachait un côté torturé qu'on avait terriblement envie d'aider, même si je n'étais pas sûre d'être là pour ça, je n'arrivais déjà pas à m'aider moi-même, alors comment aider quelqu'un d'autre ? Une fois installer à la place qui était la nôtre, je regardais autour de nous pour être sûre qu'on serait tranquille ici, de toute évidence c'était le cas. Je laissais un petit rire s'échapper d'entre mes lèvres, ça faisait du bien de rire, c'était étrange, mais ça faisait du bien, ça changeais, je n'en avais vraiment pas l'habitude et pourtant c'était la seconde fois en deux jours, de toute évidence je n'étais plus la même en sa présence, ça faisait vraiment bizarre. Je ne voulais pas non plus trop m'y habituer, parce que je savais que ça n'allait sûrement pas durer, rien ne durait jamais avec moi, Stan allait très certainement finir par se lasser de ma présence et partir en quête d'une femme, une qui serait bien plus intéressante que la pauvre gamine paumée que j'étais. « Sacrée chèvre. » Est-ce que j'étais joueuse ? Sans doute oui, du moins je pensais l'être, jusqu'à un certain point et ça dépendait aussi de la personne qui voulait jouer avec moi. Je penchais doucement la tête sur le côté et je le regardais, un petit sourire énigmatique sur les lèvres. Je pliais les jambes de façon plus où moins élégante et calait mon dos contre la banquette qui nous servait d’asile pour la soirée. « Bien, jouons. De toute façon, nous sommes là pour apprendre à nous connaître non ? » De toute évidence j'avais autant envie d'en apprendre sur lui qu'il avait envie d'en connaître sur moi, ça allait vraiment être intéressant. J'attrapais nos verres que je remplissais d'alcool et attendais son top départ.
Revenir en haut Aller en bas
❉ i can't see you but I know you're there
avatar
i can't see you but I know you're there

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 27/06/2017
›› Love letters written : 95
›› It's crazy, I look like : Charlie Hunnam
›› Credit made by : Bazzart.
family don't end with blood
MessageSujet: Re: [HARPER] COME BACK Sam 2 Sep - 16:49

Alice & Rabbit

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Un léger sourire se dessina sur ses lèvres:

-Je ne suis pas sûr que tu saches mentir.

Ce n'était pas une insulte, loin de là, peut être qu'elle était trop honnête, ou trop écorchée par la vie pour cacher quoique ce soit, il ne la voyait pas manipulatrice, peut être se trompait-il et peut être ne lui montrait-elle que ce qu'elle avait envie de montrer, mais il avait envie de croire qu'elle ne jouait pas sur les apparences et les faux-semblants, qu'avec le franc parlé qu'elle avait, elle ne saurait caché ses émotions, sa colère, ou sa déception. Secrète elle l'était, menteuse, non. Harper était une belle femme, pas seulement physiquement, il la voyait belle en tant que personne, même si elle était déglinguée, folle peut être, elle n'était pas faussée par la société, elle en était plutôt la victime à vrai dire, si jeune et pourtant déjà au bord du précipice. Tirant une latte de sa cigarette, il lui lança alors avec aplomb:

-J'en conclus donc que je suis à ton goût .

Il en tirait une certaine satisfaction, un compliment dans sa bouche était si rare, et même si elle ne l'avait pas formulé clairement, il avait clairement comprit ce qu'elle avait voulu faire passer. Pourquoi était-il là, à ce moment précis, avec elle ? Qu'Est-ce qu'ils en tireraient tous les deux ? Rien de bon certainement, mais Stanislas n'était pas du genre à se poser les bonnes questions aux bons moments, il vivait l'instant sans penser aux conséquences ou aux répercussions, il ne craignait rien ni personne et encore moins la roue qui tournait à vive allure. Le karma il s'en fichait, la destin aussi, il ne faisait confiance qu'aux aléas de la vie. Le policier ne se lassait pas, elle avait du mordant, chose qu'il ne trouvait jamais chez les femmes qu'il rencontrait, peut être que ça ne durerait qu'un temps ? Peut être plus longtemps ? Ou bien peut être en aurait-elle marre de se faire harceler de questions par un homme qu'elle ne connaissait pas ? Pourquoi des chèvres ? Il ne savait pas, instinctivement, c'était le premier animal qui lui venait en tête à chaque fois et ça n'avait rien à voir pour son amour avec le fromage .. Enfin, peut être que si après tout.

La jeune femme accepta le jeu et c'était déjà une petite victoire, au moins, elle n'était plus aussi fermée que la veille. Parfait. Harper servit les verres et Stanislas n'attendit pas plus longtemps avant d'engloutir le sien. Premier point pour lui, c'était donc à lui d'attaquer.

-Très bien. Es-tu fille unique ?

Il fallait commencer par des questions softs. Histoire de ne pas la faire fuir de suite en entrant dans le vif du sujet.


(c) REDBONE

Revenir en haut Aller en bas
❉ i can't see you but I know you're there
avatar
i can't see you but I know you're there

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 03/06/2017
›› Love letters written : 169
›› It's crazy, I look like : Kaya Scodelario
›› Credit made by : tumblr +
family don't end with blood
MessageSujet: Re: [HARPER] COME BACK Sam 2 Sep - 23:37

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

D'accord s'il commençait à sourire, je n'allais pas tenir longtemps, même si le fait qu'il pense que je ne sache pas mentir, me vexe légèrement. J'avais une fierté à toute épreuve. « Tu veux me tester peut-être ? » Bon, clairement, c'était jouer avec le feu parce que je n'étais pas douée pour mentir. Les hommes et leur ego, ils comprenaient toujours ce qu'ils voulaient, en même temps ça devait faire du bien d'entendre ce genre de chose, même si ça venait de moi, je n'étais qu'une gamine après tout. « Ce n'est pas parce que tu es pas mal que tu es à mon goût. » Je lui adressais un petit clin d'oeil, juste histoire qu'il redescende un peu, le pauvre il n'avait pas fini avec moi, son ego allait très certainement prendre quelques coups, enfin si nous allions au-delà de cette soirée, ce qui n'était pas forcement une certitude, je n'étais pas vraiment le genre de fille à m'attacher, à revoir les gens plusieurs fois de suite, pour faire quoi au final, être abandonné ou blessé ? Non, ça ne m’intéressait pas. « C'est pas mon truc les blonds. » J'entendais ma conscience hurler comme une folle que je n'étais rien d'autre qu'une sale menteuse. Stanislas avait tout ce qui pouvait me faire craquer chez un homme, je ne voulais simplement pas l'admettre, ça n'avait pas d'importance, nous n'étions clairement pas fait pour avoir ce genre de relation. Je regardais Stan attraper le verre et le vider d'une traite avant même que je puisse faire le moindre geste. Ce n'était pas un peu de la triche ça ? « Okay, t'es un rapide toi. » Je croisais les bras sous ma poitrine un petit sourire aux lèvres, cherchant la bonne réponse à sa question, je ne savais pas vraiment comment répondre à ça, ma soeur était morte, est-ce que ça faisait de moi une fille unique ou alors je serais toujours la soeur de quelqu'un, quelqu'un qui ne faisait tout bêtement plus partie de ce monde. « Je le suis, depuis quelques années. » C'était la réponse parfaite dans ce genre de situation, non ? Ça insinuait, ce que ça voulait insinuer, sans pour autant s’étaler sur le sujet et trop en dire, même si je supposais qu'il allait finir par poser des questions, c'était un truc de flic ça, déformation professionnelle comme le disait si bien mon père. Je remplissais son verre puisque du coup le mien était toujours plein. Mais cette fois, je ne lui laissais pas le temps de réagir et j'attrapais mon verre que j'avalais d'une traite. De toute évidence je venais de comprendre comment il jouait. « On dirait bien que c'est mon tour. » Je venais frotter mes mains l'une contre l'autre avec un air diabolique sur le visage. « Alors mon cher ami...Pourquoi la police ? » C'était une question que je m'étais posée à l'instant même où il m'avait dit qu'il était policier, je trouvais ça tellement étonnant, il n'avait réellement pas le physique de l'emploi, même si dans un sens avoir le physique de l'emploi ne voulait pas dire grand chose. Mais il ne faisait tellement pas conventionnel, c'était assez étonnant je devais l'avouer.
Revenir en haut Aller en bas
❉ i can't see you but I know you're there
avatar
i can't see you but I know you're there

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 27/06/2017
›› Love letters written : 95
›› It's crazy, I look like : Charlie Hunnam
›› Credit made by : Bazzart.
family don't end with blood
MessageSujet: Re: [HARPER] COME BACK Lun 4 Sep - 8:56

Alice & Rabbit

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Stanislas fronça les sourcils, rétorquant:

-Pas besoin de te tester, tu n'es pas une greluche pleine de faux semblant Harper.

Certes, mais il était à son goût et il le savait, tout comme elle était au sien, Harper lui plaisait sans l'ombre d'un doute. Il haussa alors simplement les épaules, ne voulant pas se disputer avec elle sur ce sujet:

-Si tu l'dis.

Il répondit à son clin d'œil en lui tirant la langue, elle était joueuse et taquine mais il l'était peut être plus qu'elle. Harper n'aimait pas les blonds ? Et bien il allait falloir qu'elle s'y mette parce qu'il ne comptait pas lâcher l'affaire comme ça, Stan était un coriace, c'était inscrit dans ses veines de Norvégien, et il était hors de question qu'il la laisse fuir ou partir loin de lui, pas maintenant. Il la regarda alors, sûr de lui:

-Et bien il va falloir que tu t'y mettes.

D'accord sur ce coup là, il n'avait pas été très beau joueur mais l'occasion était trop belle pour la laisser passer et il vida son verre avant même que la jeune femme n'ai pu boire le sien. Il avait triché mais c'était pour la bonne cause. La réponse d la jeune femme le heurta quelque peu, elle sous-entendait forcément une mort, et quelque chose lui disait que cet évènement l'avait probablement précipité là où elle était aujourd'hui. Instinctivement, il posa son front contre celui de la jeune femme et lui murmura alors:

-La vie est parfois mal faîte Harper.

La jeune femme vint remplir leur verre et cette fois-ci c'est elle qui ingurgita le sien sans l'attendre, d'accord il était beau joueur et avait triché la fois d'avant alors c'était l'histoire de l'arroseur arrosé. Aie, en voilà une de question quelque peu indiscrète, mais c'était normal, ils avaient accepté de jouer le jeu pour mieux se connaître. En réalité, la mort de sa mère l'avait mené tout droit chez monsieur Solano.

-A la mort de ma mère, mon père a vrillé, et moi aussi. Je me suis mis à faire n'importe quoi, puis j'ai été recueillis pas un grand homme, un policier. Il m'a montré la voie à suivre et c'est pour ça que j'ai voulu en faire mon métier, je suis contre l'état, contre les lois absurdes qu'on nous impose, mais c'est cet homme droit et plein de sagesse qui m'a sauvé alors je me devais de lui rendre hommage à ma façon, parce que c'est ce qu'il avait voulu que je sois, un flic.

Stanislas servit les deux verres.

-Cette fois-ci soyons beaux joueurs. Buvons en même temps !


(c) REDBONE

Revenir en haut Aller en bas
❉ i can't see you but I know you're there
avatar
i can't see you but I know you're there

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 03/06/2017
›› Love letters written : 169
›› It's crazy, I look like : Kaya Scodelario
›› Credit made by : tumblr +
family don't end with blood
MessageSujet: Re: [HARPER] COME BACK Lun 4 Sep - 11:31

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Je haussais un sourcil, un air interloqué sur le visage. « "Des greluches", c'est comme ça que tu vois les autres femmes ? » Je ne savais pas vraiment ce qui l'avait poussé à devenir ce qu'il était et surtout pourquoi il semblait me porter un certain intérêt, mais je devais avouer que c'était assez flatteur. Jamais un homme ne m'avait réellement porté un intérêt quelconque, non pour eux en général je n'étais rien de plus que la fille un peu sympa rencontré dans un bar et qui il fallait l'avouer était plutôt facile. Pourquoi se prendre la tête ? De toute façon la vie n'en valait pas la peine. Que je me mette aux blonds ? Je lui adressais un sourire avant de hocher la tête, il fallait vraiment que j'y pense, de toute évidence, ce blond là en valait la peine. Je soupirais, ne sachant trop quoi répondre, la vie n'était pas mal faite, la vie n'était que la vie, il fallait juste faire avec. « Tu crois vraiment que la vie vaut tout ces sacrifices ? » Soufflais-je doucement. Je fermais les yeux à son contact, acceptant ce moment légèrement intime, avec beaucoup de plaisir. Étrangement lorsqu'il se recula, je sentis comme un vide, comme s'il me manquait quelque chose, je n'aimais vraiment pas cette sensation, c'était trop nouveau pour moi et devoir dépendre de quelqu'un, ce n'était clairement pas dans mes habitudes, il y avait quelque chose entre nous que je n'arrivais pas à m'expliquer et je ne voulais pas non plus le comprendre, pas si ça risquait de changer quelque chose. Je l'écoutais parler de comment il en était arrivé là et une fois de plus un sentiment étrange s'empara de moi. C'était drôle, j'avais l'impression que Stan me décrivait le portrait de mon père, il était le genre bon samaritain qui aimait tellement aider les autres, au point de les recueillir chez nous, il pensait que comme ça au moins ça ferait un délinquant en moins dans la rue, un jeune qui pourrait peut-être s'en sortir, qui pourrait réussir sa vie. La vision utopique de mon père m'avait souvent fait rire, mais entendre Stan parler comme ça, me prouvait qu'il n'avait peut-être pas tord de faire ce qu'il faisait. Malgré tout je trouvais la coïncidence tellement étrange et ce sentiment que je connaissais Stan ne me quittait pas, se pouvait-il que mon père soit cet homme qui l'avait aidé et dans ce cas là, ça voudrait dire que je connaissais Stan depuis très longtemps. Mon cerveau était clairement en surchauffe. Malgré tout la phrase du beau blond me fit redescendre sur terre en un rien de temps. J'acceptais cette nouvelle règle avec plaisir, au moins nous serions à égalité, chacun un verre, chacun une question, c'était beaucoup plus simple comme ça. « Très bien, je commence et tu enchaînes. » Il fallait que je réfléchisse, que je pose la bonne question, celle qui ferait que soit je me trouvais sur la bonne voie, soit j'étais complétement en train de me planter, mais au moins les choses seraient claires. « C'est quoi ton nom de famille ? » Il allait me prendre pour une folle c'était certain, mais je pouvais faire avec.

Revenir en haut Aller en bas
❉ i can't see you but I know you're there
avatar
i can't see you but I know you're there

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 27/06/2017
›› Love letters written : 95
›› It's crazy, I look like : Charlie Hunnam
›› Credit made by : Bazzart.
family don't end with blood
MessageSujet: Re: [HARPER] COME BACK Mer 6 Sep - 7:36

Alice & Rabbit

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Il se contenta d'hocher la tête:

-Pour la plupart oui.

La vie valait-elle tous ces sacrifices ? Non, certainement pas, la vie il l'emmerdait, il lui crachait dessus même, mais il ne lui donnerait plus une partie de lui-même à cette vie minable, celle qui lui avait enlevé sa mère, fait sombrer son père, et tué sa femme. Alors la vie il s'amusait à la déjouer, à l'esquiver aussi. Alors, instinctivement, il avait posé son front contre le sien, profitant de la proximité avec la jeune femme, il se sentait bien à ce moment là, avec elle.

-Rien ne vaut tout ces sacrifices, absolument rien.

Stan se recula alors et répondit à la jeune femme avec beaucoup de passion, probablement parce que ça avait été les plus belles années de sa vie, avant que tout ne dérape. A ce moment là il avait été bien, il avait trouvé son mentor, cet homme qui avait remplacé sa loque de père et joué ce rôle important auprés de lui, si il était ce qu'il était aujourd'hui , un flic respecté dans sa profession, c'était uniquement grâce à lui. Son nom de famille ? La question l'étonna. Néanmoins il y répondit, dévoilant alors son identité:

-Moen.

La jeune femme avait paru intrigué par son histoire et il plissa les yeux, cherchant au fond de sa mémoire, il se rappelait d'une petite fille, un peu timide, dans son coin, et il eu soudain un éclair de lucidité.

-Harper Solano ...



(c) REDBONE

Revenir en haut Aller en bas
❉ i can't see you but I know you're there
avatar
i can't see you but I know you're there

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 03/06/2017
›› Love letters written : 169
›› It's crazy, I look like : Kaya Scodelario
›› Credit made by : tumblr +
family don't end with blood
MessageSujet: Re: [HARPER] COME BACK Mer 6 Sep - 17:29

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Il avait raison la plupart des filles étaient des greluches, mais je n'étais pas sûre de ne pas en faire partie. Je ne savais pas réellement où me situer, je n'étais pas le genre de fille qui avait tout un tas d'amis avec qui elle sortait tout le temps, je n'étais pas vraiment le genre de fille coincé avec un mec à faire des trucs en couple et à ne voir que par sa vie sentimentale, alors ça faisait quoi de moi ? Une sorte de marginale qui se foutait de tout et tout le monde. Je pourrais très bien passer le reste de ma vie seule, je m'en accommoderais assez facilement. « Je ne sais pas Stan, peut-être que tout ces sacrifices sont là pour nous détruire et faire de nous ce que nous sommes aujourd'hui, qu'est-ce qui t'a brisé toi ? » Chaque foutu matin en me levant je me posais la même question, pourquoi elle, pourquoi j'avais survécu et pas elle, qu'est-ce que j'avais de plus à accomplir sur cette terre ? Rien, absolument rien, alors que j'étais pratiquement sûre que ma soeur aurait apporter tellement de choses, elle était tellement incroyable et joviale, ouverte aux autres, empathique, tout ce que je n'étais pas, alors pourquoi elle ? Je n'arrivais pas à comprendre et je savais parfaitement que malheureusement jamais je n'aurais de réponse, ce qui clairement ne m'aidait pas du tout à avancer, loin de là même. Mais en même temps je ne faisais rien pour avancer, j'aurais pu aller dans un groupe de soutien, me faire suivre par un psy, mais à quoi bon ? Au moment même où Stan m'indiqua son nom de famille, je sentis comme une sueur froide me parcourir la colonne vertébrale. Je l'avais pourtant senti, j'avais eu cette horrible sensation au creux de mon estomac, je savais que je le connaissais, à l'instant même, la nanoseconde où nos regards s'étaient croisés, je l'avais su, alors pourquoi ça ne m'avait pas sauté au visage tout de suite ? Peut-être que je n'avais simplement pas voulu admettre la situation. « De toute évidence, le destin à vraiment un humour de merde. » Je soupirais avant de lever les yeux au ciel, je tendais la main dans la direction du beau blond. « Elle-même. » Un petit sourire pincé, je ne savais pas si je devais rire ou pleurer. C'était vraiment dingue comme situation. Je me levais pour demander barman de nous monter une nouvelle bouteille, j'allais vraiment en avoir besoin. « C'est bien, mon père a de quoi être fier de quelque chose au moins. » Il avait passé sa vie à vouloir aider les autres, à sortir les jeunes de la rue, au point parfois d'en oublier le reste, mais de toute évidence, il ne s'était pas trop loupé là-dessus et dans un sens j'étais contente pour lui, parce qu'il s'était réellement investi dans ce projet.

[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
❉ i can't see you but I know you're there
avatar
i can't see you but I know you're there

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 27/06/2017
›› Love letters written : 95
›› It's crazy, I look like : Charlie Hunnam
›› Credit made by : Bazzart.
family don't end with blood
MessageSujet: Re: [HARPER] COME BACK Ven 8 Sep - 14:44

Alice & Rabbit

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Stanislas n'avait pas mentit sur sa vision des femmes, il n'en voyait pas l'interêt, le mensonge n'avait jamais été un de ses défauts et ne le serait probablement jamais. A l'époque, la seule qui avait trouvé grâce à ses yeux était Marta, mais aujourd'hui, il avait du mal à avoir confiance en ces êtes perfides. L'Homme en général représentait pour lui quelque chose de néfaste et il avait davantage confiance en un chien qu'en une personne. Ce qui l'avait brisé lui ?

-Le suicide de ma mère, le meurtre de ma femme, ou peut être que j'étais déjà maudis à la base ? Je n'en sais rien. Et toi qu'Est-ce qui fait ce que tu es aujourd'hui ? .

La vie était injuste mais étais-ce une raison pour s'apitoyer dessus ? Non, certainement pas, tant qu'il respirait alors il fallait continuer à avancer, il aurait le temps de se reposer, dans son lit de mort, mais pas maintenant. Harper Solano, comment avait-il pu passer à côté ? A l'époque elle était si jeune, facilement dix ans de moins que lui et elle n'était qu'une petite fille tandis que lui était un adolescent en perdition. Il se rappel l'avoir envié, envié la famille qu'elle avait alors que la sienne partait en lambeau, et en voyant où elle en était aujourd'hui il imaginait facilement la détresse de son bienfaiteur. Il avait pourtant toujours été présent pour sa famille mais pour Harper ça n'avait visiblement pas suffit.

-Est-ce réellement une mauvaise chose ?.

Stan connaissait la réponse, bien sûr que oui. Il l'avait ouvertement dragué, s'était montré bien trop enjôleur, et l'avait fait boire en somme il avait trahi tous les serments que lui avait apprit le père d'Harper. Etais-ce néanmoins une raison pour s'éloigner de la jeune femme ? Sa tête lui criait que oui mais il n'était pas du genre à suivre sa raison. Il lui serra alors la main, saisissant l'ironie de la situation:

-Je ne t'aurais jamais reconnu.

Il fronça alors les sourcils, regardant la jeune femme:

-Veux-tu vraiment que je te fasses une leçon de morale à deux balles ? Ou bien que je te sortes une phrase bateau pour te réconforter ?

Stanislas se leva légèrement, la regardant alors, et lorsqu'il était perdu comme ça, il ne maîtrisait plus rien et c'était une sensation particulièrement désagréable.

-Peut être faudrait-il que je partes.



(c) REDBONE

Revenir en haut Aller en bas
❉ i can't see you but I know you're there
avatar
i can't see you but I know you're there

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 03/06/2017
›› Love letters written : 169
›› It's crazy, I look like : Kaya Scodelario
›› Credit made by : tumblr +
family don't end with blood
MessageSujet: Re: [HARPER] COME BACK Ven 8 Sep - 20:58

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Je suis désolée pour ta femme. » Alors il avait bien une femme, d'accord elle était morte, mais il avait tout de même une femme. Je me sentais franchement mal pour lui, il avait morflé et pas qu'un peu, il faut croire que la vie aime s'acharner sur une seule et même personne, comme si partager un peu n'était pas possible. Je soupirais et détournais le regard, je ne parlais pas de mon histoire, je n'aimais pas voir la pitié dans le regard des gens, mais en même temps Stan n'était pas en reste de ce côté là alors, pourquoi pas. « Ma soeur est morte à cause de moi. » Je venais instinctivement poser mes doigts sur la naissance de ma cicatrice. Ma famille avait beau me répéter que ce n'était pas de ma faute, je n'arrivais pas à y croire, parce que si je n'avais pas insisté pour sortir ce soir-là, elle n'aurait jamais pris la voiture et on aurait jamais eu cet accident. Alors, si, c'était totalement de ma faute. « J'en sais rien, je me dis que je ne mérite pas d'être là à sa place. » Je gâchais toujours tout, je n'arrivais pas à faire quelque chose de bien, quelque chose dont elle pourrait être fière. « J'en sais rien, peut-être que oui. » Il ne m'aurait pas reconnu, c'était fou, parce que bizarrement le contraire m'aurait étonné, bien sûr qu'il ne m'aurait jamais reconnu, parce que je n'avais plus dix ans, parce que je n'étais plus une gamine et parce que j'avais simplement changé en tout point. Je savais que Stan avait plus ou moins une dette envers mon père, mais je ne voulais pas que ça change les choses entre nous, ça n'avait rien à voir avec nous. « Et pourquoi est-ce que j'aurais le droit à une leçon de morale ? » Je n'avais pas vraiment envie de voir Stan comme un père moralisateur, j'en avais déjà un, un que je devais supporter, malgré le fait que je ne le voyais plus aussi souvent qu'il le voudrait. Au moment où il se leva mon coeur s’accéléra, je ne savais plus ce que je devais faire ou dire. « Non, attends Stan, avant de savoir qui j'étais, je te plaisais n'est-ce pas ? » Il ne pouvait pas le nier, je l'ai vu dans son regard, je l'ai senti à sa façon d'agir avec moi, alors pourquoi les choses allaient changer maintenant ? Juste parce que nous nous étions connus quelques années auparavant. Non, je ne pouvais pas l'accepter, ce n'était franchement pas juste, il était la raison pour laquelle je m'étais levé aujourd'hui, pour laquelle j'avais osé m'habiller comme ça et surtout sortir de chez moi alors que j'aurais pu me défoncer comme chaque jour où je ne bossais pas, alors non, je n'allais pas accepter qu'il me lâche maintenant. « Passe outre, fais juste comme si nous ne nous connaissions pas. » D'accord, j'avais peur, il allait m'abandonner lui aussi, peut-être que finalement c'était mon destin, être seule. Je me rapprochais de lui et attrapais sa main, glissant mon regard dans le sien, j'avais réellement peur et en même temps peut-être que c'était mieux comme ça. « Je t'en pris, reste. » Le barman arriva et déposa une bouteille sur la table qui se trouvait devant nous, de l’extérieur la situation avait l'air assez étrange, surtout lorsqu'on me connaissait, je n'étais franchement pas du genre à retenir un homme et encore moins à le supplier.

Revenir en haut Aller en bas
❉ i can't see you but I know you're there
avatar
i can't see you but I know you're there

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 27/06/2017
›› Love letters written : 95
›› It's crazy, I look like : Charlie Hunnam
›› Credit made by : Bazzart.
family don't end with blood
MessageSujet: Re: [HARPER] COME BACK Sam 9 Sep - 10:44

Alice & Rabbit

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Il haussa les épaules, que pouvait-il répondre à tout ça ? Rien malheureusement, personne ne lui rendrait celle qu'il avait perdu alors pour ne pas se morfondre sur lui-même il buvait, c'était tellement plus simple.

-C'est comme ça .

C'était la dure réalité de la vie et rien ne pourrait changer ça. Le jeune homme regarda la jeune femme en face de lui, donc elle aussi avait vécu la tragédie de la mort. A cause d'elle ? C'était des mots bien durs dans sa bouche à elle et quoiqu'il avait pu se passer, il savait que la culpabilité faisait dire beaucoup de chose difficile, mais il était à peu prés sur qu'elle n'y était pour rien là dedans et quand bien même elle aurait eu une part de responsabilité dans la mort de sa sœur il s'en fichait, elle était telle qu'elle était et Harper n'était pas une mauvaise personne, loin de là.

-Qu'Est-ce qu'il s'est passé?.

Il aurait pu lui sortir les jolis mots, ce qu'on sort par habitude pour consoler les gens en face de nous, mais c'était toujours des mots qu'on ne pensait pas, alors il se contenta de lui prendre la main et de lui dire:

-C'est que ce n'était pas ton heure. Alors soi contente d'être encore là, parce que si ça avait été l'inverse ça aurait été ta sœur qui aurait été dans ton état à toi actuellement.

Pourquoi une leçon de morale ? Parce qu'elle était la fille de son bienfaiteur et parce que même si ce n'était pas son rôle, il aurait du la sermonner au moins pour lui, mais connaissant monsieur Solano, nulle doute que celui-ci avait déjà du en mettre une bonne couche.

-Parce que c'est ce qu'il aurait fait, probablement.

Bien sûr qu'elle lui plaisait, c'était évident. Et bien sûr que son identité allait changer quelque chose entre eux. Séduire les femmes était une chose, mais séduire la fille de Solano, ça relevait du suicide. Il n'avait rien promis et ne promettrait probablement jamais rien, pourtant il avait envie de rester, après tout, il ne faisait de mal à personne si ?

-Tu me plais indéniablement.

Rester avec elle ? La raison ne prenait jamais le dessus bien longtemps sur la folie de Stan, alors il revint vers elle, évidemment qu'il n'allait pas l'abandonner maintenant. Harper le suppliait de rester, c'était faîte belle pour lui, et il avait attendu avec impatience toute la journée pour pouvoir passer la soirée avec la jeune femme, alors il la laissa prendre sa main et de son pouce caressa la paume de la jeune femme, la ramenant vers la table. Une bouteille était là et elle les attendait, alors ils n'allaient quand même pas laisser tomber cette pauvre bouteille, si ?


-Une bouteille nous attend, alors je veux bien rester.

Evidemment il restait avant tout pour elle, mais il préféra ne pas mettre d'huile sur le feu, c'était assez compliqué comme ça. Le lieutenant de police servit les deux verres et lui tendit le sien:

-Crois tu que tu ai encore des choses à apprendre sur moi ?

(c) REDBONE

Revenir en haut Aller en bas

[HARPER] COME BACK

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOWN WITH LOVE :: 
 :: South l.a :: velvet underwear
-