Partagez|

[TRINA] Hardwork

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
❉ the search for something more
avatar
the search for something more

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 15/08/2017
›› Love letters written : 103
›› It's crazy, I look like : Emilie de Ravin
MessageSujet: [TRINA] Hardwork Mer 23 Aoû - 18:47


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Hardwork
Alice & Trina
Le soleil était haut dans le ciel, midi approchait et Alice avait faim. En réalité, elle avait tout le temps faim, à n'importe qu'elle heure de la journée son appétit insatiable la rattrapait. Avec l'expérience et le temps, elle avait convenu qu'il était plus aisé d'allier travail et plaisir et c'est pour cela qu'elle avait proposé à Trina de se rejoindre à a "Bohème". Lieu chic par excellence, la jeune femme n'avait que faire de l'opulence du lieu, c'était simplement plus pratique, à mi-chemin entre leurs deux appartements. La jeune femme porta son regard bleu sur les dossiers empilaient sur son bureau, elle avait passé des heures à lire tout ces scriptes et elle avait bien cru ne jamais en arriver au bout. Finalement, après des heures d'efforts et de patiences, elle avait fini par sélectionner les scénarios les plus crédibles afin de les proposer à Trina. Le film que tournait sa cousine allait bientôt être terminé mais ce n'était pas ce qui avait retenu son attention, c'était plutôt la presse à scandale. Alice avait vu les gros titres dans les journaux, les supposées rumeurs de couple entre elle et Christopher, mais elle n'y avait pas cru, pas une seule seconde. Trina savait le béguin qu'elle avait pour l'acteur et elle ne la trahirait pas, elle le savait, alors elle avait chassé ces images dans un coin de sa tête et sa jalousie de côté. Jetant un coup d'œil à sa montre, Alice se rendit compte que l'heure approchait à grand pas, elle enfila donc une robe bleu, cintrée, et sortit de chez elle, n'oubliant pas  (cette fois-ci) de fermer la porte à clé. La jeune femme arriva la première au petit restaurant et entreprit donc de s'installer en attendant la jolie blonde. Alice commanda une bouteille de blanc et un cocktail en attendant que sa cousine daigne apparaître, lorsque le serveur lui amena ce qu'elle avait commandé, la petite clochette du restaurant ne tarda pas à tinter. Elle se tourna alors et aperçu la jeune femme qui entrait dans le restaurant, elle lui fit alors un grand signe de la main pour qu'elle puisse la voir:

-Trina !

fiche by coula
Revenir en haut Aller en bas
❉ i can't see you but I know you're there
avatar
i can't see you but I know you're there

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 15/08/2016
›› Love letters written : 516
›› It's crazy, I look like : La merveilleuse Jennifer Morrison
MessageSujet: Re: [TRINA] Hardwork Jeu 24 Aoû - 21:06

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Les choses devenaient compliquées dans ma vie en ce moment, j'avais juste l'impression que tout m'échappait, que je n'arrivais plus à rien gérer et je n'aimais absolument pas cette sensation, tout ça, je ne le devais qu'à une seule personne...Christopher. Heureusement pour moi, il restait quelque chose qui ne bougeait pas dans ma vie, qui restait constant, ma relation avec Alice, elle était toujours là pour moi, c'était sans doute pour ça que je me sentais coupable d'avoir embrassé Christopher, parce que je savais parfaitement que ma cousine avait une sorte de béguin pour le beau brun et je ne voulais absolument pas lui faire de mal, elle ne méritait pas ça, je l'aimais trop pour ça et de toute façon, je n'avais pas à choisir puisqu'il ne se passait rien entre Christopher et moi. Je devais manger avec ma cousine aujourd'hui et c'est une fois de plus en retard que j'approchais de ce petit restaurant très agréable qu'il nous arrivait de fréquenter de temps à autre, il n'y avait pas grand monde autour de nous et c'était franchement agréable, je ne supportais pas les endroits trop bondé, sans doute dû au fait que j'étais connue et tout ce qui allait avec. Je savais parfaitement que ce n'était qu'un retour de médaille, que ça allait de paire avec la célébrité, mais il était vrai que même si j'aimais mon métier plus que je ne saurais le dire, parfois j'aimerais juste tout changer pour ne plus avoir à supporter le regard des gens bloqués sur moi ou leur façon parfois intrusive de me coller pour une photo, l'impression de ne plus m'appartenir. Même si au final, je ne changerais tout ça pour rien au monde. J'entrais dans le restaurant et ne mis pas bien longtemps à retrouver ma cousine, elle était adorablement élégante, comme toujours. Je m'approchais doucement d'elle et venais la serrer dans mes bras avant de me laisser tomber sur une chaise, posant mon sac par terre. « Tu es superbe. » J'avais presque l'air ridicule avec mon jean slim et ma tunique longue, mais en même temps choisir mes vêtements était un luxe que je pouvais me permettre que lors de mes jours de repos, alors autant en profiter pour venir en détente. « Alors, dis moi que tu m'as trouvé un tournage tranquille et sympa que je me détende avant de retourner sur le dernier film de cette trilogie qui va me rendre dingue. » En fait non, ce n'étaient pas les films qui allaient me rendre dingue, juste Christopher, mais ça je n'allais pas l'évoquer devant Alice, elle qui ne voyait que les bons côtés de l'homme avec qui je tournais. Ce que clairement je ne comprenais toujours pas. J'adressais un petit sourire à ma cousine, impatiente de voir ce qu'elle m'avait trouvé, je savais que je pouvais lui faire confiance, elle arrivait toujours à trouver la perle, elle travaillait vraiment dur pour ça et il n'y avait pas un jour où je regrettais le choix de l'avoir embauché, je ne savais franchement pas ce que je ferais sans elle.

Revenir en haut Aller en bas
❉ the search for something more
avatar
the search for something more

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 15/08/2017
›› Love letters written : 103
›› It's crazy, I look like : Emilie de Ravin
MessageSujet: Re: [TRINA] Hardwork Mar 29 Aoû - 16:25


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Hardwork
Alice & Trina
Trina était une jeune femme appliquée dans ce qu'elle faisait et Alice l'admirait pour ça, elle savait où elle voulait et, en tant qu'agent, elle l'aidait simplement à s'orienter sur de bons choix. Aujourd'hui, elle avait sélectionné quelques scriptes, le film avec Christopher touchant bientôt à sa fil, il allait falloir qu'elle se lance sur autre chose. Alice en avait épluché des navets, de la victime de film d'horreur en passant par la bimbo potiche d'un film potache, non, elle dégotait toujours des rôles intéressants pour elle et la brune en avait sélectionné trois aujourd'hui. Comme à son habitude, elle arriva en avance, Alice détestait être en retard, contrairement à sa cousine, mais elle ne se vexait jamais, sachant que c'était comme ça, elle y était habituée depuis qu'elle était gosse, Trina avait toujours du mal à gérer son emploi du temps et c'est pour cela qu'Alice s'en occupait. Le restaurant n'était pas plein et elles seraient un minimum tranquille pour pouvoir parler sans qu'on ne vienne les déranger, car il n'y avait rien de plus énervants que des fans quelque peu hystériques, squattant leur table pour avoir la chance de discuter avec Trina. La jolie blonde ne tarda alors pas à rentrer à son tour, tandis que la jeune femme lui faisait signe afin qu'elle puisse la voir. Les deux jeunes femmes se serrèrent dans les bras avant que Trina ne se laisse tomber sur sa chaise.

-Merci, toi aussi !

Peut importe ce que portait Trina, du simple jean, à la robe de cocktail, elle était toujours belle. Alice sortit alors de sa sacoche trois scriptes, expliquant alors:

-J'ai épluché tous les scénarios qu'on m'a envoyé et je oeux te dire qu'il y'en a des navets! En revanche, trois rôles on retenu mon attention. Le premier scénario concerne une jeune femme amnésique à la recherche de son passé et se découvrant des dons extraordinaires, le deuxième une strip teaseuse écorchée par la vie, trimant pour offrir une vie correcte à sa fille, un rôle psychologique à souhait, et enfin quelque chose de plus léger, un frère et une sœur délurée tentant d'effectuer un hold up à Las Vegas.


Alice lui tendit alors les trois dossiers, pour qu'elle puisse elle -même y jeter un œil, espérant que l'un d'eux lui plairait, sinon, elle continuerait ses recherches.



fiche by coula
Revenir en haut Aller en bas
❉ i can't see you but I know you're there
avatar
i can't see you but I know you're there

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 15/08/2016
›› Love letters written : 516
›› It's crazy, I look like : La merveilleuse Jennifer Morrison
MessageSujet: Re: [TRINA] Hardwork Jeu 31 Aoû - 22:13

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Je ne supportais pas d'être en retard, mais malheureusement pour moi, je n'arrivais jamais à être en avance ou même arriver à l'heure, comme s'il y avait toujours quelque chose qui faisait que je ne pouvais pas arriver à l'heure, je n'étais pas douée pour ça, heureusement je faisais plutôt bien mon travail, ce n'était déjà pas si mal que ça. J'écoutais Alice me parler des choix qu'elle venait de faire, je trouvais ça franchement intéressant, ça allait sûrement donner quelque chose d'assez sympathique. « Si j'avais le temps je pense que je pourrais me lancer dans les trois, les histoires ont l'air pas mal du tout et je te fais confiance, si tu as retenu ceux-là c'est qu'il y a une raison. » J'adressais un sourire confiant à ma cousine. Je savais que je pouvais lui faire confiance, les yeux fermés même, elle agissait toujours pour mon bien et pour le bien de ma carrière c'est sans doute pour ça que c'est elle et personne d'autre que j'avais choisi. J'avais besoin d'un entourage de confiance et je il n'y avait personne sur cette terre en qui j'avais plus confiance que ma Alice. Elle était plus que ma cousine, plus qu'une soeur, elle était la meilleure amie que je n'avais pas choisi, qu'on m'avait imposé, mais cette meilleure amie qu'on remercie tous les jours d'avoir à nos côtés. Malgré ça j'avais fait quelque chose de mal, quelque chose qui trahissait notre relation, quelque chose qu'elle aurait dû mal à me pardonner. « Je suppose que tu as lu les journaux peoples ces derniers jours. » Je lisais les scénarios que j'avais entre les mains, ne le lâchant pas du regard, je n'osais pas regarder ma cousine. « Je pensais que tu m'en parlerais. » Je savais parfaitement ce qu'Alice ressentait pour Christopher, son pseudo crush, du moins ce qu'elle pensait être un véritable coup de coeur et je m'en voulais pour ça, même si j'avais agis impulsivement, sur l'instant sans penser aux conséquences, mais malgré tout, je pensais vraiment qu'elle aurait cherché à savoir, qu'elle aurait voulu des explications. Je fermais le dossier que j'avais dans les mains et le posais sur le coin de la table avant d'en prendre un autre, j'attendais le coup de coeur, même si les histoires choisies par Alice étaient vraiment très bonnes. Je ne marchais qu'au feeling, ce qui m'avait valu quelques soucis avec des réalisateurs capricieux. Le serveur s'approcha de nous, un sourire aux lèvres et un regard qui se voulait sans doute langoureux ou charmeur, je n'en savais trop rien. « Bonjour, je prendrais une salade césar et un Perrier s'il vous plaît. » Un petit sourire dans sa direction et je laissais Alice choisir son plat avant de me replonger dans la lecture passionnante du script que j'avais entre les mains.
Revenir en haut Aller en bas
❉ the search for something more
avatar
the search for something more

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 15/08/2017
›› Love letters written : 103
›› It's crazy, I look like : Emilie de Ravin
MessageSujet: Re: [TRINA] Hardwork Sam 2 Sep - 16:22


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Hardwork
Alice & Trina
Soulagement. Trina semblait emballée par ses choix et c'était déjà un bon point. Alice n'aimait pas la décevoir, alors, elle faisait toujours en sortes de faire les meilleurs choix pour elle, ce n'était pas toujours simple mais elle s'évertuait à faire du mieux qu'elle pouvait. Le temps, elle savait mieux que personne que la jolie blonde n'en avait pas, elle gérait les emplois du temps de sa cousine et il était toujours difficile de caser un rendez-vous avec elle, les déjeuners aux restaurants se faisait rares.

-Je sais ma belle, mais le temps nous manquant tu vas malheureusement devoir en choisir un seul !

Alice lui rendit son sourire, tandis que son regard se portait vers le menu. Qu'allait-elle commander ? C'était toujours un grand dilemme pour elle. Machinalement, la jeune femme ouvrit son sac à main, avalant un anti-douleur, c'était l'heure. Elle callait un cachet sur des heures précises de la journée, et ce moment-ci en faisait partit. Trina aborda alors un sujet épineux et Alice leva ses yeux vers elle, de sa propre initiative, elle avait décidé de ne pas étaler ça sur la table, pensant que ce n'était que de simple ragot. Néanmoins, si sa cousine lui demandait ça c'est que ce n'était certainement pas pour rien. Alice n'avait pas envie de s'énerver, pas maintenant et surtout pas avant des explications, néanmoins, son ton se fit quelque peu plus froid.

-J'en ai entendu parler oui, mais vois-tu j'ai assez confiance en toi pour penser que ce ne sont que des ragots. Ai-je tords ?

Elle savait déjà la réponse, oui elle s'était probablement trompée sur toute la ligne mais elle voulait l'entendre de sa bouche à elle. Néanmoins, il restait à Alice une parcelle de lucidité, c'était sa sœur, sa moitié, elle ne lui aurait jamais fait ça. Peut être que ça ne mènerait jamais à rien avec Christopher ? Peut être qu'elle se trompait sur toute la ligne et que ce n'était qu'une passade, que son béguin pour lui lui passerait ? Mais c'était une question de principe, de valeur. On ne fait pas de mal à la famille. La jeune femme tourna sa tête vers le serveur, elle avait toujours était plus gourmande, un peu plus ronde que Trina aussi.

-Un croque monsieur et un coca s'il vous plaît.

Le serveur repartit avec les deux commandes et Alice reporta son attention sur la jeune femme en face d'elle. En signe d'agacement, elle lui lança alors:

-Mademoiselle Trina Taylor, dis moi ce que tu as à me dire maintenant.




fiche by coula
Revenir en haut Aller en bas
❉ i can't see you but I know you're there
avatar
i can't see you but I know you're there

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 15/08/2016
›› Love letters written : 516
›› It's crazy, I look like : La merveilleuse Jennifer Morrison
MessageSujet: Re: [TRINA] Hardwork Sam 2 Sep - 22:06

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Je n'étais pas douée pour faire des choix, c'était pour cette raison que j'avais Alice près de moi, elle était douée pour ça, jusque-là je n'avais jamais été déçue de ces choix, c'était pour ça que je comptais sur elle plus que sur n'importe qui, peut-être même que parfois je me reposais un peu trop sur elle. Il faudrait que je pense à lui laisser un peu de temps pour prendre des vacances pourquoi pas. « Normalement tu es là pour choisir à ma place Alice. Tu sais à quel point je suis nulle pour ça. » Je ne savais pas vraiment pourquoi, mais j'avais toujours peur de me planter, de faire un mauvais choix et que ça nuise à ma carrière, parce que si je n'étais pas actrice, je ne serais rien, je ne savais rien faire d'autre. Parler de Christopher était toujours un sujet compliqué, nous n'avions pas du tout le même point de vu sur le jeune homme et ce n'était pas facile de faire entendre raison à ma cousine. Non elle n'avait pas tord, parce que la plus grosse partie de ce qui avait été écrit dans ces journaux n'était qu'un ramassis de connerie en tout genre, les paparazzis s'étaient contentés de prendre les photos, ils n'avaient pas entendu la conversation que nous avions eu, ils n'avaient pu su ce qui s'était passé quelques minutes avant que je sorte à la poursuite de Christopher. « Non, pas vraiment. » Bien sûr qu'elle pouvait me faire confiance, je ne ferais jamais rien qui pourrait la blesser, je ne pourrais pas lui faire de mal et encore moins avec Christopher. Bien sûr qu'il était charmant et j'avais entrevu chez lui quelque chose qui m'avait plu et bouleversé, seulement, ça n'avait pas duré, il était redevenu l'idiot arrogant qui me sortait par les yeux et maintenant je devais me justifier auprès de ma cousine qui elle ne voyait que le bon côté du beau brun, elle avait le droit aux sourires charmeurs, aux regards langoureux, les petits compliments qui faisaient fondre n'importe quelle fille, voilà Alice n'avait le droit qu'au bon côté de Christopher James, ce qui n'était pas mon cas, je ne savais pas réellement pourquoi, mais il aimait me rendre dingue. Je soupirais, j'avais l'impression d'être une gamine prise en faute et je n'aimais pas ça. Bon au moins elle ne m'avait pas appelé Katherina, c'était peut-être que finalement, je n'étais pas si foutu que ça. Enfin, le ton qu'elle venait d'employer ne m'aidait pas du tout à me détendre. Je soupirais et levais les yeux au ciel. « Je n'ai rien à te dire Alice, il ne s'est rien passé, j'ai pété les plombs, ce type est un abruti, je ne comprends même pas ce que tu peux lui trouver. Mais les photos n'étaient pas truquées. » Je posais le scénario que je tenais dans mes mains et attrapais le dernier. « Je l'ai embrassé. » Je m'en voulais d'avoir fait ça, d'avoir agis aussi impulsivement, ce n'était tellement pas moi, mais Christopher me rendait complétement dingue, il avait vraiment le don de faire sortir le pire de moi, seulement le fait de l'avoir embrassé n'allait pas m'aider pour prouver mon innocence auprès de ma cousine.
Revenir en haut Aller en bas
❉ the search for something more
avatar
the search for something more

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 15/08/2017
›› Love letters written : 103
›› It's crazy, I look like : Emilie de Ravin
MessageSujet: Re: [TRINA] Hardwork Lun 4 Sep - 10:32


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Hardwork
Alice & Trina
Son travail était de prendre les décisions pour elle et parfois ça pouvait être lourd de conséquence, mais jusqu'à présent, Alice ne s'était jamais trompée et elle comptait bien faire en sortes que ça n'arrive pas. Elle entreprit donc de faire part de son choix à la jeune femme en face d'elle:

[color=#ff0000]-Le rôle de l'amnésique aux pouvoirs particuliers t'irait bien je trouve.[color]

Trina avait décidé d'aborder un sujet qui fâche et Alice se mit instinctivement sur la défensive, il faut dire qu'elle avait toujours eu le béguin pour l'acteur, même si elle le regardait toujours de loin , même si elle ne lui avait jamais réellement parler, elle avait demander de nombreuses fois à sa cousine de lui arranger le coup avec lui, chose qu'elle n'avait jamais faîte, mais elle ne lui en tenait pas rigueur, pensant qu'elle était bien trop débordée pour jouer à Cupidon entre Alice et Christopher. Néanmoins, lorsque les journaux à scandales avait fait éclater l'histoire du baiser, elle s'était alors mise à penser que peut être Trina l'avait trahi, peut être ne voulait elle le jeune homme que pour elle, puis, elle avait éloigné ses idées noires, sachant que la jeune femme ne pouvait pas lui faire de coup là, qu'elle était sa sœur, sa confidente et qu'elle ne ferait jamais rien pour lui faire du mal. Alice se cala alors dans sa chaise, croisant les bras en la fusillant quelque peu du regard:

-Comment peux-tu avoir envie d'embrasser quelqu'un qui te fait péter les plombs ? Je ne te suis pas là !  

Alice était en colère, en un sens oui, Trina ne lui devait rien, ni explications, ni restrictions auprés de Christopher, elle n'était pas en couple avec lui, et ne l'avait même jamais réellement approché, mais le fait que la jolie blonde connaisse les sentiments qu'elle nourrissait à son égard et qu'elle n'en tienne pas compte l'énerver quelque peu.

-Dis moi la vérité, tu craques pour lui c'est ça ?





fiche by coula
Revenir en haut Aller en bas
❉ i can't see you but I know you're there
avatar
i can't see you but I know you're there

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 15/08/2016
›› Love letters written : 516
›› It's crazy, I look like : La merveilleuse Jennifer Morrison
MessageSujet: Re: [TRINA] Hardwork Lun 4 Sep - 11:00

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

J'aimais ma cousine, plus que je ne saurais le dire, elle était vraiment incroyable dans son travail, elle avait toujours le sourire et toujours un mot gentil pour tout le monde, un vrai rayon de soleil, c'était sans doute pour ça que je ne voulais pas me prendre la tête avec elle, parce que je savais que si un jour nous en arrivions à vraiment nous engueuler, alors je perdrais tout. « Alors je suppose que ce sera l'amnésique. » Je lui adressais un clin d'oeil entendu, j'aimais bien cette histoire et je n'avais jamais joué ce genre de personnage, alors pourquoi pas sortir un peu des sentiers ? « Tu sais à qui ils ont proposé le rôle masculin ? » Depuis Christopher, je fais très attention aux personnes avec qui je joue, je ne voulais plus qu'un tournage tourne au drame comme ça c'était passé entre nous, je n'avais plus vraiment envie de me prendre la tête, j'avais joué gros, failli tout perdre à cause du jeune homme et je ne voulais plus de ça. Je soupirais et haussais les épaules d'un air affligé, elle avait raison tout ça n'avait aucun sens, il me faisait complément perdre la tête. « Il a dit que j'étais une allumeuse. » Bon ça n'aidait pas vraiment à me sortir de cette situation. « J'en sais rien Alice, j'étais énervée, il m'a foutue en rogne et je l'ai attrapé et embrassé en lui disant que cette fois il avait une bonne raison de m'insulter d'allumeuse. » Bon, ça n'aidait vraiment pas, j'avais foiré, je n'avais pas bien réagi, mais en même temps il m'avait blessée ce jour-là et je n'avais pas su comment réagir. Ma cousine me posa une question qui me laissa complément sur les fesses, j'aurais pu en tomber si je n'étais pas assise. « Euh, ne dis pas de bêtises s'il te plaît, tu m'insultes là. » Non, je ne craquais pas pour Christopher, il était charmant et parfois il pouvait être gentil, mais les choses étaient très claires entre nous, ils ne se passeraient rien, du moins, moi j'avais été clair. Jamais je ne pourrais me lancer dans la moindre relation avec lui, pas en mon âme et conscience en tout cas, pas en sachant que ma cousine ressentait ce petit je ne sais quoi pour lui, ça ne serait pas correct et je ne pouvais clairement pas lui faire ça. « Il ne se passe rien et ne se passera jamais rien entre lui et moi. » Bon, clairement, je ne répondais pas à sa question, mais dans un sens c'était la meilleure réponse que je pouvais lui donner, parce que je ne savais pas vraiment ce que je pouvais ressentir pour le beau brun, il avait ce don incroyable de me rendre complément dingue, au point parfois où j'aurais presque envie de le frapper et à côté de ça, il arrive aussi à être tellement charmant que ça me laissait perplexe.

Revenir en haut Aller en bas
❉ the search for something more
avatar
the search for something more

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 15/08/2017
›› Love letters written : 103
›› It's crazy, I look like : Emilie de Ravin
MessageSujet: Re: [TRINA] Hardwork Sam 9 Sep - 11:01


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Hardwork
Alice & Trina
Alice aimait Trina comme une sœur, elle tentait de la protéger de ce monde de requin dans lequel elle évoluait, et même si parfois elles étaient en désaccords, elles arrivaient toujours à trouver un terrain d'entente, parce qu'elles tenaient trop l'une à l'autre pour se disputer. Elles n'étaient jamais réellement rentrées en conflit et Alice espérait que ça n'arriverait pas de si tôt. Au moins elles étaient d'accord sur ce point, le prochain rôle de la jeune femme serait l'amnésique. Parfait, dossier clos. Le rôle masculin ? Pour le moment, elle ne le savait pas encore.

-Non, je n'ai pas encore cette information, mais je vais me renseigner et je te dirais ça.

Alice lui rendit son sourire, tandis que son regard se portait vers le menu. Qu'allait-elle commander ? C'était toujours un grand dilemme pour elle. Machinalement, la jeune femme ouvrit son sac à main, avalant un anti-douleur, c'était l'heure. Elle callait un cachet sur des heures précises de la journée, et ce moment-ci en faisait partit. Trina aborda alors un sujet épineux et Alice leva ses yeux vers elle, de sa propre initiative, elle avait décidé de ne pas étaler ça sur la table, pensant que ce n'était que de simple ragot. Néanmoins, si sa cousine lui demandait ça c'est que ce n'était certainement pas pour rien. Alice n'avait pas envie de s'énerver, pas maintenant et surtout pas avant des explications, néanmoins, son ton se fit quelque peu plus froid.

-J'en ai entendu parler oui, mais vois-tu j'ai assez confiance en toi pour penser que ce ne sont que des ragots. Ai-je tords ?  

Nulle doute que si Trina lui demandait ça c'était sans nulle doute par rapport à Christopher et Alice comptait bien se débrouiller pour qu'ils ne retravaillent pas ensemble. D'abord parce qu'elle ne voulait pas prendre le risque qu'il se repasse quelque chose entre eux, et deuxièmement parce que si ce que Trina lui disait était sincère, alors elle ne voulait probablement plus travailler avec lui. Alice regarda sa cousine droit dans les yeux.

-Pourquoi il t'a dit ça ?

La jeune femme soupira longuement, cherchant quoi dire. Pouvait-elle lui jeter la pierre ? Non, bien sûr que non, elle avait réagit de façon sanguine, mais si elle avait agit de cette façon c'est qu'il devait également lui plaire.

-Je vais essayer d'oublier ça Trina, parce que tu es ma cousine et que j'ai confiance en toi, mais c'est la seule et unique fois que je passerais l'éponge.

D'accord, même si il ne se passerait rien, ça ne répondait pas à sa question, Alice voulait savoir, peut être étais-ce de la curiosité mal placée ? Peut être qu'elle n'aurait pas du s'acharner à lui demander, mais pour son âme et conscience c'était vital qu'elle sache.

-Trina soit honnête. Christopher et charmant, joviale, charmeur et souriant alors je comprendrais si il te faisait de l'effet.




fiche by coula
Revenir en haut Aller en bas
❉ i can't see you but I know you're there
avatar
i can't see you but I know you're there

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 15/08/2016
›› Love letters written : 516
›› It's crazy, I look like : La merveilleuse Jennifer Morrison
MessageSujet: Re: [TRINA] Hardwork Lun 11 Sep - 17:35

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

J'aimais connaître à l'avancer les personnes avec qui j'allais tourner un film, surtout lorsqu'on savait qu'en moyenne c'était des personnes qu'on devait supporter tous les jours pour un minimum de six mois, sans compter les promos, les tapis rouges, alors autant que l'entente sois de la partie. Je savais que ma cousine se renseignerait pour me donner cette précieuse information. Le sujet Christopher James était réellement très épineux, je ne pensais pas la voir changer d'humeur en si peu de temps à cause de lui. « Mais j'en sais rien, on tournait la scène du baiser et il a pris les choses un peu trop à coeur, je me suis tiré du tournage et je ne sais pas, c'est parti en crise. Ça a vite dégénérer, voilà. » Je savais parfaitement que la situation pouvait paraître idiote ou stupide, mais sur le coup franchement oui ça m'avait agacée et le fait que ma cousine puisse me juger me faisait franchement du mal, parce que c'était bien la seule personne au monde qui ne pouvait pas me tourner le dos, j'avais trop besoin d'elle. Et je ne voulais pas qu'on se prenne la tête pour un garçon, c'était tellement ridicule. J'avais l'horrible impression d'être une gamine à qui on passait un savon parce qu'elle s'était mal comporté et je n'aimais pas cette sensation, parce que déjà je n'étais pas une gamine et en plus Alice était ma cousine et non ma mère, j'inspirais doucement, essayant de me calmer, parce que je ne voulais pas m'énerver, je ne voulais pas qu'on se prenne la tête, mais cette conversation commençait à prendre un tournant que je n'appréciais pas du tout. « Écoute Alice, je t'aime, vraiment. Mais là, tu vas un peu trop loin. Tu n'as pas à passer l'éponge sur quoi que ce soit, il n'y a rien entre lui et moi, alors oublions ça d'accord ? » Je pouvais comprendre qu'elle puisse être jalouse, même si au final non je ne comprenais pas, parce qu'il n'y avait rien entre eux et je n'étais même pas sûre qu'il sache réellement qui elle était. Pour Christopher James, une femme n'était qu'une femme. Rien qu'une paire de seins sur jambes. C'était sans doute pour ça que cette histoire m'agaçais autant, voir que ma cousine n'était pas mieux que les autres filles, qu'il suffisait que monsieur James batte des cils pour qu'elles tombent toutes comme des mouches, ça avait réellement le don de me rendre dingue. « Arrête Alice, tu te fais des films, Christopher est certes charmant, mais ce n'est que de la manipulation, il n'est pas capable de construire la moindre relation amoureuse. » Il fallait qu'elle ouvre les yeux, qu'elle se rende compte de la réalité des choses, je ne pouvais pas la laisser dans son petit monde tout doux, tout rose. « Clairement, il pourrait faire craquer n'importe quelle fille, même moi, je ne dis pas le contraire, mais soyons honnête Alice, un mec comme ça, ce n'est clairement pas pour moi. » J'étais compliquée, très compliquée. Je ne laissais pas n'importe qui entrer dans ma vie et dans mon coeur, pas après ma dernière déception amoureuse et je ne laisserais encore moins le champ libre à quelqu'un comme Christopher. « Il n'est pas capable d'aimer, Alice. Tu perds ton temps. » Elle allait à coup sûr s'en mordre les doigts, je le sentais venir à des kilomètres, mais soit, qu'elle y aille, je n'allais pas la retenir, si elle voulait vraiment tenter quelque chose alors, qu'elle le fasse.

Revenir en haut Aller en bas
❉ the search for something more
avatar
the search for something more

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 15/08/2017
›› Love letters written : 103
›› It's crazy, I look like : Emilie de Ravin
MessageSujet: Re: [TRINA] Hardwork Jeu 14 Sep - 18:50


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Hardwork
Alice & Trina
Alice ne se connaissait pas lunatique et encore moins aussi jalouse. Lorsque Trina lui avait proposé ce job, elle avait avant tout accepté parce que c'était l'occasion de rencontrer ses acteurs préférés, acteurs dont faisait partit Christopher James, et elle lui trouvait un "je ne sais quoi" qu'elle n'aurait su expliquer. Elle en avait d'ailleurs parler immédiatement à Trina, espérant ainsi pouvoir le rencontrer et à son grand bonheur elle avait eu l'occasion de le rencontrer sur les plateaux de tournages, c'est peut être pour cela que ça lui faisait quelque chose qu'il y'ai eu un baiser entre eux. "Vite dégénérer"... La brunette préféra ne pas répliquer sachant que de toute évidence elles allaient tourner en rond, n'étant visiblement pas d'accord sur le pourquoi du comment. Alice se contenta alors simplement de répondre:

-D'accord.

La jeune femme sortit un antidouleur de son sac et l'avala, son bras lui faisait un mal de chien. Peut être qu'Alice s'était montrée trop dur, mais elle était bien trop franche et ça sortait parfois sans filtre. Si ça avait été avec quelqu'un d'autre ça ne lui aurait fait ni chaud ni froid, mais avec Trina c'était différent. Sa cousine était énervée, Alice le sentait, elle la connaissait parfaitement, mais elle avait bien du mal à temporiser la situation car elle était tout aussi énervée qu'elle. Pourtant elle n'avait pas tord, elles n'allaient tout de même pas se disputer comme des chiffonnières pour un garçon. Elle soupira alors, hochant simplement la tête:

-Tu as raison, laissons ça de côté. Moi aussi je t'aime et je ne veux pas qu'on se dispute.  

Alice n'espérait pas éperdument une relation amoureuse avec lui, non, ça elle avait déjà donné, entre son ancien professeur de math et Gaëtan, mais elle avait envie de voir si elle lui plaisait, si une fille comme elle avait ses chances avec Christopher James. Elle serait prête à accepter n'importe quoi de lui et Alice savait que si elle avait la chance de l'approcher, elle saisirait l'occasion. La jeune femme lui répondit alors:

-J'ai envie de me faire une idée par moi-même.

La jeune femme fronça les sourcils à la phrase de Trina, comment ça pas un garçon pour elle, qu'Est-ce que ça voulait dire ça ? Alice prit le temps de réfléchir, ne voulant pas parler sur le coup de la jalousie.

-Qu'Est-ce que tu veux dire par là?

Oui peut être, peut être allait-elle s'en mordre les doigts, peut être allait-elle pleurer toutes les larmes de son corps, mais elle avait envie de tenter le coup, parce qu'Alice aimait le goût du risque. Alice demanda alors simplement et sincèrement:

-D'accord. Tu as sûrement raison. Mais dis-moi, si je tente quelque chose ça ne te dérange pas?




fiche by coula
Revenir en haut Aller en bas
❉ i can't see you but I know you're there
avatar
i can't see you but I know you're there

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 15/08/2016
›› Love letters written : 516
›› It's crazy, I look like : La merveilleuse Jennifer Morrison
MessageSujet: Re: [TRINA] Hardwork Jeu 14 Sep - 22:41

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Je regardais Alice prendre un cachet et je ne pus m'empêcher de froncer les sourcils, je m'inquiétais pour elle, vraiment, et je n'aimais pas la voir prendre tous ses médicaments. J'avais l'impression qu'elle devenait dépendante de cette merde, qu'elle les prenaient plus par habitude que par véritable douleur, mais je n'osais pas lui en parler, j'avais peur qu'elle le prenne mal, surtout qu'elle semblait vraiment en avoir besoin. Mon regard et mon ton s’adoucit. « Tu devrais y aller mollo avec ces machins là. » Je lui montrais son sac du menton, je savais parfaitement qu'elle saurait de quoi je lui parle, je voulais juste être sûre qu'elle ferait attention, qu'elle prendrait soin d'elle, même si nous passions beaucoup de temps ensemble, je ne prenais pas assez de temps pour savoir comment elle allait et ce n'était pas franchement avenant de ma part. Elle voulait apprendre à connaître Christopher, se faire une idée, je pouvais le comprendre, c'était sûrement une bonne chose, elle avait raison au final, il valait mieux qu'elle se fasse sa propre opinion, parce que je n'étais franchement pas objective lorsqu'on commençait à parler de Christopher. « Tu as raison, il vaut mieux que tu te rendes compte des choses par toi même, de toute façon quoi que je dise j'ai tord, alors va y, fais toi plaisir. » J’espérais que Christopher soit aussi imbuvable avec elle qu'il l'était parfois avec moi, mais j'en doutais tellement, parce que cet homme était le roi des manipulateurs, un charmeur et dragueur invétéré, alors que faire ? La laisser plonger tête baissée ? De toute façon elle était trop têtue, alors autant la laisser faire. « Alice, ne le prends pas mal. Mais tu sais à quel point je suis compliquée et Christopher trop facile. » Les choses étaient simples, il couchait avec n'importe qui et pas moi, je n'arrivais pas à ouvrir mon coeur et lui arrivait à s'envoyer en l'air avec n'importe qui, je ne pouvais pas avoir de relation avec ce genre d'homme, pas après mon ex, pas après cette relation horrible qui m'avait détruite. J'avais donné mon coeur, une fois et à quel prix ? Au prix de me voir ridiculisé par un homme qui finalement ne m'aimait pas, qui était heureux à mes côtés simplement parce que j'étais Trina Taylor, c'était ça les hommes ? J'avais osé tout lui donner, mon coeur, mon âme et il m'avait juste piétiné. Alors non, Christopher James n'était clairement pas un homme pour moi. « Ce n'est pas non plus un homme pour toi Alice. » J'aurais tellement voulu que ma cousine rencontre quelqu'un de bien, quelqu'un qui la traiterait comme une princesse, qui l'aimerait du plus profond de son âme et ça Christopher n'en était absolument pas capable. Je soupirais tout en levant les yeux au ciel, elle pouvait tellement être bornée parfois. Je lui adressais un petit signe de la main,un de ceux qui voulait simplement dire "fais ce que je veux, je m'en fiche." Elle était grande, elle pouvait assumer, alors soit, qu'elle se lance dans cette folie si ça lui chantait. De toute façon, je ne pourrais pas l'en dissuader. « Non, pourquoi ça me dérangerais ? Fais ce que tu veux Alice, de toute façon ça ne me regarde pas. » Est-ce que j'étais vraiment en train de me disputer avec ma cousine à cause de Christopher ? Sérieusement ? Personne en trente ans n'avait réussi cet exploit, alors je devais quand même le féliciter pour ça. Je soupirais, ennuyée par toute cette situation, je ne voulais pas me prendre la tête avec elle à cause d'un garçon, à cause de ce garçon.

Revenir en haut Aller en bas
❉ the search for something more
avatar
the search for something more

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 15/08/2017
›› Love letters written : 103
›› It's crazy, I look like : Emilie de Ravin
MessageSujet: Re: [TRINA] Hardwork Sam 16 Sep - 9:15


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Hardwork
Alice & Trina
Alice vit sa cousine fronçait les sourcils et elle savait déjà ce qu'elle allait lui dire. Qu'elle en prenait trop, qu'elle en était accro, mais Alice n'y croyait absolument pas. La jeune femme se contenta donc d'hocher la tête à la phrase de sa cousine, oui elle avait raison, mais c'était plus fort qu'elle. Alice se contenta simplement de répondre à Trina:

Ne t'en fais pas.

C'était tout Trina ça, Alice ne pu s'empêcher de souffler, elle ne lui jetait pas à la figure qu'elle avait tord, simplement qu'elle voulait se faire une idée elle-même. La jeune femme, n'avait pas la chance de passer tout son temps avec Christopher James, donc difficile de voir de ses propres yeux qui il était réellement. Alice reporta son regard sur la jolie blond en face d'elle, lui prenant la main avant de lui dire:

-Ecoutes je ne dis pas que tu as tords, mais peut être que si je vois sa mauvaise face alors dans ce cas je laisserais peut être tombée. Mais pour le moment je ne réalise pas alors oui j'ai envie de découvrir Christopher James.  

D'accord, en entendant Trina elle semblait effectivement ne pas le porter dans son cœur, mais Alice connaissait également sa cousine et justement, oui elle était compliquée, mais il était aussi évident qu'elle l'affectionnait quand même , malgré ce qu'elle pouvait en dire. Certes, il était un homme à femme, elle avait lu assez d'article dans les journaux people pour le savoir, mais Alice n'en avait que faire. D'accord, ce n'était peut être pas quelqu'un pour elle, mais Alice en avait  marre des hommes trop sages, marre de ces relations qui ne menaient de toute façon pas à grand chose, connaître l'acteur c'était certainement rencontrer le grand frisson et c'est ce qu'Alice cherchait.

-Peut être, tu as sûrement raison même, mais j'ai envie de tenter le coup.

Alice en avait vécu des histoires d'amour désastreuse, la dernière en date, son professeur de langue lorsqu'elle avait une vingtaine d'année, relation qui s'était soldée par un avortement, Alice avait eu beaucoup de mal à s'en remettre et encore aujourd'hui, le deuil n'était pas vraiment fait. Lorsque Trina lui intima qu'elle s'en fichait, la jolie brune sû qu'elle avait le feu vert et c'était déjà un bon point.

-D'accord, merci Trina.

Non, elles ne devaient pas se disputer, ça ne leur ressemblait absolument pas et Alice ne voulait pas en arriver là avec Trina.

-Excuse moi Trina, je dois être un peu à cran, ma jalousie à parler pour moi.




fiche by coula
Revenir en haut Aller en bas
❉ i can't see you but I know you're there
avatar
i can't see you but I know you're there

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 15/08/2016
›› Love letters written : 516
›› It's crazy, I look like : La merveilleuse Jennifer Morrison
MessageSujet: Re: [TRINA] Hardwork Mer 20 Sep - 12:42

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

"Ne t'en fais pas". Je regardais Alice et secouais la tête, bien sûr que je m'inquiétais, je la voyais jour après jour avaler ces médicaments, soit disant parce qu'elle avait mal, mais j'avais plus l'impression que ça devenait systématique, qu'elle le faisait plus par stress ou angoisse que par réelle douleur, mais si elle semblait gérer, alors tant mieux, si ça n'allait pas, elle m'en aurait tout de même parlé, non ? « Donc, je ne dois pas m'inquiéter pour toi ? » Je ne savais pas faire ça, ne pas m'inquiéter, je ne voulais pas qu'elle souffre, mais je pouvais comprendre qu'elle puisse avoir du mal avec tout ça, qu'elle puisse avoir du mal à avancer, mais j'étais là pour elle et elle le savait pourtant. Je ne comprenais pas vraiment son obsession pour Christopher, je ne me disais que finalement ma cousine n'était pas mieux que toutes ces filles qui lui couraient après parce qu'il était capable de leur adresser un charmant petit sourire et ça avait le don de m'agacer, vraiment. Mais elle voulait voir les choses par elle-même, alors grand bien lui fasse. « Tu es une grande fille Alice, je sais que tu feras le bon choix, je tente juste de te mettre en garde, histoire que tu ne tombes pas de trop haut. » Je ne voulais plus la voir mal et la récupérer en mille morceaux, elle avait quand même le droit au bonheur et je savais parfaitement que malheureusement, Christopher ne serait jamais capable de lui apporter tout ça, mais apparemment ma têtue de cousine voulait le voir d'elle-même, elle voulait s'en rendre compte toute seule, je n'allais surement pas l'en empêcher, bizarrement elle savait se faire entendre lorsqu'elle en avait réellement envie. J’espérais sincèrement que Christopher ne ferait pas le malin avec ma cousine, parce que je risquerais de réellement lui en faire baver. « Et bien va y, fais toi plaisir. Mais ne viens pas pleurer chez moi, si jamais il joue avec toi. » Je lui disais ça mais je ne le pensais pas une seule seconde, même loin de là, parce que si jamais ce crétin jouait avec ma cousine, bien sûr qu'elle viendrait chez moi, bien sûr qu'on passerait nos soirées à regarder des films stupides en mangeant de la glace et en le maudissant sur cinquante générations, parce que même si je n'approuvais pas, je serais toujours là pour elle. Malgré tout je n'arrivais pas à croire que je venais vraiment de lui donner mon accord pour qu'elle tente quelque chose avec Christopher, même si techniquement elle n'en avait pas besoin, elle pouvait faire ce qu'elle voulait, je n'avais pas vraiment à l'en empêcher, je n'étais pas sa mère. « Fais juste attention à toi Alice. » Bien sûr que Christopher n'était pas un monstre, ce n'était pas vraiment ce que je voulais lui faire croire, mais c'était un homme à femmes, et j'étais sûre qu'Alice n'avait pas besoin de ça. Le serveur apporta nos plats et je regardais l'assiette qui venait d'être déposé devant moi, mon ventre criant famine. « Alors, tu voudrais une semaine de vacances ? » Je pensais sincèrement qu'elle en avait besoin, depuis qu'elle bossait pour moi, elle n'avait pas vraiment eu de vacances, du moins je ne me souvenais même pas de la dernière fois où elle était partie de Los Angeles plus de deux jours. J'étais intimement persuadé que ça lui ferait du bien, qu'elle en avait besoin.

Revenir en haut Aller en bas
❉ the search for something more
avatar
the search for something more

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 15/08/2017
›› Love letters written : 103
›› It's crazy, I look like : Emilie de Ravin
MessageSujet: Re: [TRINA] Hardwork Sam 23 Sep - 11:40


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Hardwork
Alice & Trina
Alice n'avait pas vraiment envie d'en parler, ni qu'on lui fasse la morale, elle savait qu'elle en prenait bien trop mais ce n'était pas grave, c'était juste pour palier à la douleur, elle préférait les prendre pour ne pas avoir mal plutôt que d'attendre que la douleur revienne. C'était un cercle vicieux finalement, elle avait l'impression que sans ses cachets elle allait souffrir le martyre. La jeune femme secoua la tête :

-Vraiment pas. Si ça n'irait pas je te le dirais

Et c'était vrai, Alice se sentait bien, elle n'avait pas envie de se poser plus de questions que ça vis à vis de ses médicaments. Trina se montrait prévenante et au fond la jeune femme ne pouvait que l'en remercier, mais elle était aussi une vraie tête de mule et elle foncerait tête baissée dans le mur, même en sachant qu'elle allait droit à la catastrophe, Alice avait tendance à se jeter dedans la tête la première, une véritable tête brûlée.

-Je sais et je t'en remercie, mais tu sais aussi que je n'en fais qu'à ma tête alors je verrais bien.  

Habituellement Alice n'était pas du genre à s'imposer, bien au contraire, elle usait toujours de finesse et de tact ne cédant que rarement à ses excès d'humeur, mais cette fois-ci ça avait été plus fort qu'elle. Peut être parce que pour une fois elle parlait avec son cœur, en tout cas, elle se contenta simplement d'hocher la tête à la phrase de sa cousine. Evidemment que si ça se passait mal elle n'aurait pas le droit de venir pleurer auprés d'elle, mais c'était plus fort qu'elle et Alice savait très bien que si ça n'allait pas elle irait sonner chez Trina, même si elle risquait de se faire crier dessus, même si c'était pour entendre "je te l'avais dit", elle irait quand même parce qu'il n'y avait qu'elle qui arrivait à sécher ses larmes.

-D'accord, mais tu sais très bien que ça je ne sais pas faire.

Faire attention à elle ? A croire que c'était quelque chose qu'Alice ne savait pas faire. Elle avait parfois l'impression de s'auto détruire toute seule, Gaëtan lui manquait, l'enfant dont elle avait du avorter lui manquait, et même si ça remontait jusqu'à des années en arrière, la douleur était toujours bien présente.

[color=#ff0000-Je ferais attention Trina.[/color]

Alice se détendit quelque peu, oui effectivement une semaine de vacance ne pourrait que lui faire le plus grand bien, elle avait envie d'évasion et cette fois-ci c'était le Canada qui la tentait bien. La jeune femme hocha doucement la tête:

-Et bien c'est vrai que je ne serais pas contre une semaine de vacance, mais je sais aussi que tu as beaucoup de boulot ces temps-ci et je me vois mal t'abandonner .




fiche by coula
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

all these memories seem so old


MessageSujet: Re: [TRINA] Hardwork

Revenir en haut Aller en bas

[TRINA] Hardwork

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOWN WITH LOVE :: 
 :: Triangle platinum :: la boheme
-