Partagez|

You Didn't Close The Door ft Lysandre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
❉ locked hearts and hand grenades
avatar
locked hearts and hand grenades

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 08/04/2017
›› Love letters written : 253
›› It's crazy, I look like : Sophie Turner
MessageSujet: Re: You Didn't Close The Door ft Lysandre Jeu 28 Sep - 3:36



     

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
You didn't close the door
Left a crack open
I couldn't ignore the faint possibility
Of having hope in this insanity
That we still could be
But we're stuck floating in between
You Didin't Close The Door


C'est que Malone pouvait avoir tout d'une vampire. Aussi bien le mauvais : sa façon de pomper l'énergie des autres parfois tant elle pouvait être exubérante et aussi bien dans le bon : Oui le pouvoir d'une bonne morsure était assurément à ses yeux un avantage aux vampirismes.La jeune femme ayant toujours été très tactile, les marques sur le corps de son mari avaient également toujours été nombreuses. Il ne semblait pourtant pas s'en être jamais plains , bien au contraire. Si il avait voulu une femme moins fougueuse il aurait du se détourner dès le premier jour , la jolie rousse ne lui ayant jamais caché sa vraie nature .Elle aurait eu de toute façon les pires peines du monde à la faire.

Tout comme il lui aurait été difficile de  ne pas se nourrir de toutes les œuvres d'arts autour d'eux . C'était dans son adn, elle ne pouvait rester éloigné plus d'une semaine loin de l'odeur de la gouache, de la peinture à l'huile, d'aquarelle. Il lui était même arrivé de prendre certain croquis de Lysandre  afin de le colorer par elle même. Elle avait fouillé une fois dans une vieille pochette où il avait rangé quelques vieux dessins afin de pouvoir leur rendre un peu mieux hommage, comme elle l'avait fait avec ses post it ou ses morceaux de journaux gribouillés . Et elle avait vite reconnu les traits d'Amanda sur une feuille de papier … Elle s'était fait violence pour ne pas le chiffonner tant la douceur avec laquelle il avait caresser le papier ressemblait à s'y méprendre à celle qu'il avait utilisait pour la dessiner elle . Et Malone mieux que la majorité des mondes pouver lire à travers un coup de crayon ou de pinceau. Comment lui demander alors d'accepter Amanda ? Comment lui demander de faire d'elle une sœur quand elle n'était même plus certaine que Lysandre la voit ainsi ? Comment ne pas avoir le cœur qui se tord pendant tout les repas familiaux ? Comment expliquer cette rage qui grondait de plus en plus fort en elle ? Oui l'art la calmait... mais il avait parfois été aussi une porte ouverte sur le doute et la suspicion.

Malone qui avait promis de ne pas être, selon ses propres dires, un casse bonbon aurait pu passer pour une menteuse . Elle hésitait, salivait d'avance pour des plats qu'elle savait d'avance qu'elle ne pourrait pas finir malgré son bon appétit , revenait en arrière, se décider et oublier qu'elle l'avait fait. Au bout d'un moment elle s'interdit de faire perdre plus de temps aussi bien à Lysandre qu'à ce pauvre serveur et énonça ce qui avait été au final son premier choix avant qu'elle ne se laisse distraire.

-Je vais essayer mais sinon je te laisserais choisir à ma place, n'hésites pas à m'assommer avec la carte si tu vois que je perds le nord et commence à faire une crise de panique car je n'arrive pas à me décider! Et si je tombe dans les pommes, ne laisses pas quelqu'un d'autre me faire du bouche à bouche.

La scène serait comique, Malone au sol, les yeux révulsés devant tant de choix de sucrerie et Lysandre devant l'installer lui même en pls. Inutile de dire que ça ne serait plus le prix de la chambre qui les empêcherait de revenir mais surtout la honte de la jeune femme. Pourtant elle ne pouvait s’empêcher d'imaginer joyeusement la scène en laissant ses doigts caressaient chacun de ceux de son ex mari dans l’étreinte tendre de leurs mains.

Une fois le vin servit Lysandre s'empressa d'accaparer de nouveau toute l'attention de la jeune femme. Ce ne fut pas une entreprise difficile même si fatalement la demande en mariage avait ravivé quelques souvenirs. Pourtant avant de le rencontrer elle n'était pas de celle qui rêvait du prince charmant, de la jolie robe blanche. C'était le rêve de ses parents ça. Mais si c'était à Lysandre qu'il fallait dire oui, alors elle l'avait fait sans hésiter, car à cet instant précis elle avait eu l'impression que cela durerait toute leurs vies, que cette insouciance serait éternel. Leurs verres tintèrent et cela la ramena sur terre. Alors oui ils avaient mis de coté leurs vœux mais ils restaient encore l'un en face de l'autre, capable de sentiments positifs et beaux.

- A nous!| Répéta t-elle.

Le début du repas arriva, et on eut même la gentillesse de lui donner la carte des desserts en même temps. Était ce vraiment par serviabilité ou avec une pointe toute naturelle de moquerie ? Peu importe Malone assumerait les deux bien volontiers. Pourtant elle ne l'ouvrit pas pour autant et préféra commencer à piocher dans son entrée.

-Bon appétit!

Ses papilles furent immédiatement ravis C'était frais, c'était goutu et cela se mariait à la perfection avec le vin . Mordillant sa fourchette, elle regarda Lysandre avec ses grands yeux bleus presque innocents. Quitte à vivre certains moments comme si ils étaient encore mariés, au diable la séparation de bien et à eux le partage des plats ! Il devait bien savoir ce qu'elle avait en tête et pourtant elle eut la voie libre jusqu'à son assiette. Elle cassa un petit morceau du toast et le porta à sa bouche, regardant ailleurs comme pour faire mieux passer son forfait. Elle avait envie de jouer, envie d'être elle même,  de le captiver pour ses charmes mais encore plus pour sa personnalité. Toutefois le goût fût également tellement succulent qu'elle poussa un petit cri, presque surprise. La peintre poussa ses coquilles saint jacques vers le policier.

-Hésites pas ! De toute façon, je compte bien piquer dans chacune des tes assiettes jusqu'au dessert... que dis je ! Surtout dans ton dessert !

Elle s'attaqua tout de même de nouveau à ce qu'elle avait commandé , alternant coup de fourchette et coupe de vin .


Malone
&
Lysandre
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

CODE BY MAY


Dernière édition par Malone Fleming le Ven 13 Oct - 0:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
❉ the search for something more
avatar
the search for something more

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 15/03/2017
›› Love letters written : 275
›› It's crazy, I look like : Kit Harrington
MessageSujet: Re: You Didn't Close The Door ft Lysandre Sam 30 Sep - 12:32





[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Lysandre & Malone


« Open the door.»

Lysandre avait toujours aimé le côté fougueux de la jeune femme, il ne s'en était jamais pleins parce qu'elle le complétait. Lui si calme, si pragmatique ,contrastait avec la fougue et l'énergie de Malone, mais c'était comme ça qu'ils étaient. La jeune femme lui avait souvent apposé des morsures sur son corps et il lui avait rendu la pareil avec de nombreux suçons. Peut être étais-ce le plaisir de se marquer, ou bien l'élan de possessivité qui les accaparait toujours à ce moment là. Le jeune homme la regardait du coin de l'œil, elle ne parlait plus, absorbant tout ce qu'elle voyait et il ne pu s'empêcher de rire légèrement, il trouvait tout ce qui l'entourait beau, mais ça n'avait pas la même signification pour lui que pour elle. L'art c'était son monde, sa force vitale et même si il entrait volontiers dans son univers parce qu'il aimait la voir peindre et qu'elle était toujours passionnée par ce qu'elle lui disait, mais il en ressortait aussi parce qu'il avait besoin de chose plus terre à terre. L'art laissait trop de place à l'imagination pour lui et, au lieu de s'évader à travers un tableau, il préférait évacuer en allant courir. La course était son dada, il la pratiquait encore régulièrement aujourd'hui quand il avait besoin de se changer les idées.

La discussion sur Amanda, ils l'avaient eu un nombre incalculable de fois, et à chaque fois il avait tenté d'éviter le sujet, parce qu'il savait que ça ne les mènerait que sur une pente sinueuse et, lorsque la jolie rousse insistait, il mettait un terme à la conversation de manière quelque peu brutal. Peut être parce qu'au fond il lui en avait voulu de l'avoir éloigné de sa famille, parce que oui il lui avait semblait évident que Malone ne veuille plus entendre parler d'Amanda pour la simple et bonne raison qu'il nourrissait des sentiments à son égard, mais en s'éloignant de sa sœur il s'était aussi éloigné de ses parents et, en suivant Malone à Los Angeles, il avait coupé les ponts avec eux. Il avait eu du mal à encaisser la situation et c'est peut être ce ressentiment qui l'avait poussé à s'éloigner d'elle aussi.

Finalement assit, ils passèrent chacun leur commande, même si il fallut plus de temps à Amanda pour se décider. Il hocha doucement la tête à la demande de Malone et lui répondit alors:

-Pas de problème, mais je serais cruel si je devais choisir un dessert pour toi car tu sais que pour te faire râler, je ne choisirai pas quelque chose avec du chocolat. Quant au bouche à bouche, ne t'en fais pas je m'en occupe.

Malone était parfois pleine d'imagination et elle s'imaginait toujours dans des situations insolites, quoiqu'en la connaissant, ça pourrait très bien arriver. Lysandre détourna alors l'attention de la jeune femme, trinquant avec elle, il ne voulait pas qu'elle se fasse du mal avec de vieux souvenirs et avec des rêves idéologiques. Ils s'étaient mariés, s'étaient séparés, essayaient de se rabibocher maintenant, trinquant pour eux et pour un futur qu'il espérait plus beau. Les assiettes furent alors servies et il lui souhaita alors à son tour:

-Bon appétit !    

Lysandre croqua alors dans un de ses toasts de foie gras et il laissa échapper un léger soupir, c'était tout simplement délicieux, lui qui adorait ça, ses papilles étaient gâtées. Mordillant son morceau de foie gras, il regarda la jeune femme , se sentant fixer par son regard azur. Sachant parfaitement ce qu'elle voulait, il lui laissa la voie libre jusqu'à son assiette alors qu'elle poussait un cri, surprise par les saveurs qui papillonnaient dans sa bouche. Celui-ci n'hésita alors pas à piocher dans une de ses coquilles st Jacques, après tout, c'était si gentiment proposé. Il porta sa fourchette à ses lèvres et lâcha de nouveau un soupir, décidément, tout semblait bon ici. Le policier déposa un rapide baiser sur les lèvres de la jeune femme.

-C'est délicieux. Je prendrais quelque chose que tu n'aimes pas, exprés pour pouvoir manger mon dessert tout seul.

Riant légèrement, Lysandre mangea à son tour, la nourriture semblant prendre une place entière lors de leur repas, chacun ne parlant, trop occupé à se régaler avec leurs assiettes. La preuve, Lysandre ne tarda pas à terminer son entrée, se calant dans sa chaise.

-C'est un appel à dévorer toute la carte, ce restaurant.


COSMIC SHEEP.
Revenir en haut Aller en bas
❉ locked hearts and hand grenades
avatar
locked hearts and hand grenades

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 08/04/2017
›› Love letters written : 253
›› It's crazy, I look like : Sophie Turner
MessageSujet: Re: You Didn't Close The Door ft Lysandre Jeu 5 Oct - 0:23



     

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
You didn't close the door
Left a crack open
I couldn't ignore the faint possibility
Of having hope in this insanity
That we still could be
But we're stuck floating in between
You Didin't Close The Door

Malone fit signe de grogner à la menace de la priver de chocolat. C'était comme la priver de ses bras. Ah mais oui cela avait déjà était fait pendant près de deux ans. Son regard bleu était pourtant toujours aussi doux quand il se portait sur Lysandre. Peu importe la dispute pourtant si fraîche, peu importe si il s'amusait à la torturer , il restait son ex mari, le seul qui savait toute les armes pour la faire succomber peu importe le domaine. Et celui de la gourmandise ne dérogeait pas à la règle.Ils partagèrent leur entré aussi bien qu'un rapide baiser qui fit frémir ses lèvres autant que le succulent du début de leur repas. C'était simple, c'était rapide , naturel et pourtant même si cela s'était déroulé milles fois auparavant et que cela n'avait jamais perdu son charme, cela avait le goût d'une certaine nouveauté , du plaisir de la redécouverte.

Elle cacha ses sentiments derrière un faux air choqué alors qu'elle porta la main à son cœur.

-Tu n'oserais pas ? Je sais que tu n'es plus tenu à tout partager avec moi  mais quand même … Me refuser le plaisir de piquer dans ton assiette c'est bien trop horrible!        

Malone continua son manège alors qu'il avouer avoir envie de tout la carte mais en y rajoutant une pointe de provocation .

-Ah bon ? Il n'y avait pourtant pas le meilleur des mets !

Devant son air intrigué, la jeune femme se releva légèrement de son siège et pris le col de Lysandre entre ses deux mains afin de l’appâter et lui offrir un doux baiser en lui murmurant.

- Je parle de toi gros bêta

Terminant son chemin de bisou sur son nez, elle se mordis la lèvre en revenant s'installer sur sa chaise et croisait les jambes pour ne pas gêner le serveur qui  revenait avec le plat principal. Le même manège se reproduisit, Malone goûtant dans l'assiette du beau brun et lui proposant le sien. Il n'eurent  pas de grandes conversation, au contraire essayèrent peut être inconsciemment de se contenter de sujet frivoles. Elle n'avait pas envie de rééditer leur éclat de tout à l'heure.  Ils mangèrent avec appétit, parlant de leur semaine, elle lui raconta ses petits tracas avec les organisateurs et lui glissa comme ça, en faisant signe de ne pas y avoir pensé que désormais c'était bien plus calme du niveau des artistes, qu'elle avait mis beaucoup plus de barrières qu'avant … Elle n'avait pas quitté les fêtes, et s'occupait encore d'artiste de rue dont la gestion prenait plus de temps. Elle avait mis des distances après son divorce car à chaque appel en pleine nuit d'un peintre qui voulait lui raconter ses malheurs, elle avait espéré un appel de Lysandre pour lui dire qu'elle lui manquait . Elle étudiait encore la carte des desserts quand ils eut terminé et que le serveur les débarrassa . Elle avait repoussé ce moment mais elle devait bien y passer, sous peine que le policier se moque ouvertement d'elle .

-Bon ok... sous la pression je choisi un fraisier ET un fondant au chocolat au cœur chocolat blanc ! J'irais faire une promenade après de toute façon. Cela te dit?

Après tout les alentours du château semblaient aussi beaux que l’intérieur, il faisait toujours aussi bon et il n'y avait rien de mieux que marcher après un bon repas. Et ça lui permettrait aussi de retarder le moment du coucher, il était encore tôt pour ça .

Malone
&
Lysandre
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

CODE BY MAY
Revenir en haut Aller en bas
❉ the search for something more
avatar
the search for something more

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 15/03/2017
›› Love letters written : 275
›› It's crazy, I look like : Kit Harrington
MessageSujet: Re: You Didn't Close The Door ft Lysandre Jeu 5 Oct - 15:37





[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Lysandre & Malone


« Open the door.»

La jeune femme grogna alors à sa menace et il ne pu s'empêcher de lui tirer la langue, histoire de la faire râler un peu plus. Le repas était délicieux et le cadre se prêtait aussi a à une ambiance trés romantique, il était bien à ce moment là et ne se torturait plus de milles questions. La jeune femme joua la femme outrée et il ne pu s'empêcher de lever les yeux au ciel, sachant parfaitement qu'elle détestait ça, avant de la menacer faussement de sa fourchette.

-Bien sûr que j'oserais et si tu m'embêtes trop je mangerais toute ton assiette sans que tu puisses y goûter.

La jeune femme lui intima alors qu'il n'y avait pas le meilleur plat à table et lorsqu'elle vint l'embrasser il posa doucement derrière sa tête, jouant avec ses cheveux tandis que sa langue venait doucement chatouiller la sienne, il avait du mal à s'en tenir à quelque chose de chaste avec elle. Lorsqu'il relâcha doucement ses lèvres, il murmura alors:

-Ah bon ? Je croyais que tu parlais de toi.    

La jeune femme reprit sa position initiale sur sa chaise et intérieurement, Lysandre savait déjà quel, ou plutôt qui serait son dessert, mais pour le moment il devait déjà s'en tenir au plat. Le serveur ne tarda d'ailleurs pas à revenir avec leurs assiettes

-C'est délicieux. Je prendrais quelque chose que tu n'aimes pas, exprés pour pouvoir manger mon dessert tout seul.

Riant légèrement, Lysandre mangea à son tour, la nourriture semblant prendre une place entière lors de leur repas, chacun ne parlant, trop occupé à se régaler avec leurs assiettes. La preuve, Lysandre ne tarda pas à terminer son entrée, se calant dans sa chaise. Le jeune homme goûta son assiette tout comme elle et tandis qu'elle lui racontait les tracas de son travail, Lysandre échangea avec elle les nouvelles informations qu'il avait sur ce fameux tueur en série, notamment le fait qu'il s'en prenait à toutes les femmes qui avaient avorté, et qu'il n'en dormait toujours pas la nuit, soucieux de savoir ce malade toujours dans la nature. Finalement, il n'eu pas le temps d'en dire plus que le serveur arriva, demandant alors ce qui leur ferait plaisir pour le dessert. Le policier esquissa un léger rire en entendant la jeune femme commander deux desserts et il commanda à son tour:

-Et pour moi ce sera une mousse au chocolat avec éclat de noisette.

Le jeune homme hocha doucement la tête, évidemment que ça lui disait. Alors qu'il mangeait tranquillement leur dessert, il n'hésita pas à piquer un bout de fondant à la jeune femme, la privant ainsi d'un morceau de chocolat en plus:


-Evidemment que je suis d'accord pour une balade. A condition que tu me donnes un deuxième bout de ce délicieux fondant !


COSMIC SHEEP.
Revenir en haut Aller en bas
❉ locked hearts and hand grenades
avatar
locked hearts and hand grenades

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 08/04/2017
›› Love letters written : 253
›› It's crazy, I look like : Sophie Turner
MessageSujet: Re: You Didn't Close The Door ft Lysandre Lun 9 Oct - 12:37



     

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
You didn't close the door
Left a crack open
I couldn't ignore the faint possibility
Of having hope in this insanity
That we still could be
But we're stuck floating in between
You Didin't Close The Door


Ils auraient pu très bien être accoudés au bar de la cuisine de leur tout premier appartement à joué ainsi que leurs dialogues n'auraient pas été différents. Quoique non, s'ils n'avaient pas été en public dans un cadre si romantique et huppé elle l'aurait sans doute poursuivit dans toute la pièce avec un spatule jusqu'à le clouer sur le canapé et lui faire passer l'envie de la faire tourner en bourrique de nouveau à force de baiser.

-Si tu continues à me menacer je demande un doggy bag avant même qu'ils nous servent et je vais manger dans la chambre!

Son visage reprenant un air moins revêche elle alla chercher ses lèvres et gémis doucement en sentant sa langue contre la sienne et ses doigts doux sur sa nuque. Elle adorait ses baisers, elle adorait cet homme en fait.

-Il faudrait qu'on teste ça pour comparer... par pure intérêt scientifique

La jeune femme passa à son tour sa main le long de son cou trouvant son contact toujours moins agréable que le sien mais ça lui permettait de redescendre un peu sur Terre. Elle gémit de nouveau mais cette fois ci de frustration en lui envoyant son poing dans l'épaule quand il recommença à utiliser la nourriture comme arme. Ses yeux se plissèrent alors et elle utilisa à son tour son propre arsenal d'attaque. Elle croisa et décroisa ses jambes en frottant éhontément ses cuisses l'une contre l'autre avant de faire tombe le tissus fendu de la robe et découvrir sa peau.

-Si tu continue il y a d'autre chose que tu devras faire toi même Lysandre

La conversation prit un tour plus sérieux mais Malone fut à la fois ravie qu'il s'ouvre assez pour lui parler de l’enquête et à la fois horrifiée de ce qu'elle entendait. Les meurtres étaient déjà assez glauques mais ce détail révélait une psychologie encore plus troublante . Elle glissa sa main dans la sienne et enserra son poignet pendant qu'il parlait.

-Vous allez le trouvez amour. Et une fois fait, tout rentrera dans l'ordre. Mais ce soir je te promet que je ferais en sorte qu'aucun cauchemar ne t’empêche de dormir.

On prit la commande de leur désert et comme si le serveur avait compris l'importance primordiale qu'il avait pour elle , ils leur furent très vite servis. Elle eut moins facilement le réflexe de partager et    regarda même le morceau de son fondant disparaître dans la bouche de son ex mari comme si cela avait été la meilleure partie,celle qui justement le lui donnait le plus envie. Ils se mirent plus ou moins d'accord pour la balade, à condition encore une fois.

- Tu es devenu un excellent négociateur Lysandre... Mais ok. Ouvre la bouche 

Elle coupa un second bout et dirigea la cuillère vers les lèvres du beau brun qui lui faisait face, gardant les yeux rivés sur ses lippes avec un petit soupire. Et cette fois ci ce n'était pas le dessert qui lui donnait le plus envie. Si seulement ils étaient seuls...  Une idée lui vint alors en tête alors qu'elle appela le serveur.

-J'ai changé d'avis, vous pourriez emballer le fraisier et le faire apporter dans notre chambre. Nous  le mangerons plus tard!

Dissimulant son petit sourire tant qu'il était là , elle se retourna vers Lysandre sans pouvoir le faire plus longtemps.

-Bah quoi ? Là bas au moins je pourrais te donner la becquet !


Malone
&
Lysandre
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

CODE BY MAY
Revenir en haut Aller en bas
❉ the search for something more
avatar
the search for something more

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 15/03/2017
›› Love letters written : 275
›› It's crazy, I look like : Kit Harrington
MessageSujet: Re: You Didn't Close The Door ft Lysandre Mar 10 Oct - 11:19





[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Lysandre & Malone


« Open the door.»

La discussion était on ne peut plus banale et dans un sens ça faisait du bien, le ton était léger et ils pouvaient discuter de tout et de rien comme avant, comme si rien ne s’était passé et à ce moment là, il avait presque faillit oublier qu'ils étaient divorcés. Il plissa les yeux, pis finit finalement par obtempérer, ne voulant pas prendre le risque qu'elle mette ses menaces à exécution.

-D'accord, je capitule.

Ils échangèrent alors un doux baiser et comme à chaque fois, des frissons parcoururent son corps. Aux yeux extérieurs ils n'étaient que deux personnes en couples, à leurs yeux ils étaient en pleines réminiscences. L'idée d'être le cobaye de Malone et elle le sien l'enchantait grandement, néanmoins, comme à chaque fois, il garda son air stoïque.

-Je pense qu'on pourrait trouver des choses intéressantes.    

Le jeune homme se réinstalla alors sur sa chaise, laissant les lèvres de la jeune femme tranquille, tandis qu'elle prenait une mine renfrognée, la nourriture était décidément la meilleure arme contre mademoiselle Fleming. C'était drôle d'utiliser l'ancien nom de famille de la jeune femme alors qu'il y'a encore deux ans elle était madame Linster. Néanmoins, comme d'habitude, elle savait qu'elle arme utilisait contre lui et il déglutit difficilement lorsque la jeune femme découvrit sa peau. Il prit tout de même un air innocent faisant mine de ne pas comprendre de quoi elle parlait:

-Mais enfin, de quoi parles-tu ?

Lysandre expliqua alors à son tour ce à quoi consistait son travail en ce moment et ce n'était rien de trés joyeux, parfois il espérait qu'on le remette à la circulation, c'était tout de même moins glauque que ce qu'il vivait en ce moment. Il hocha doucement la tête, nulle doute qu'elle lui changerait les idées et, lui offrant un sourire, il murmura alors:

-Merci.

Pour le dessert ce fût compliqué, en revanche Lysandre décida de se servir comme elle avait pu le faire quelques minutes auparavant dans son plat. Au vue du regard qu'elle lui lançait, il avait l'impression d'avoir manger le seul bout qu’elle voulait, et bien tant pis, il en reprendrait même ! Et ce fût d'ailleurs sa condition pour la balade du soir. Le jeune homme ouvrit alors la bouche , savourant le morceau qu'elle lui donnait.

-Hmmm c'est délicieux !

Le jeune homme apprécia la seconde cuillère qu'elle lui donna et il fut étonné qu'elle ai assez de patience pour manger le fraisier plus tard, néanmoins, il imaginait aisément ce qu'elle avait derrière la tête, il la connaissait assez pour connaître la moindre de ses envies. Il hocha alors doucement la tête, répondant alors:

-Ca me convient parfaitement !

Le jeune homme se leva alors, prenant la main de Malone, maintenant que le repas était terminé, ils pouvaient aller se balader. Il se dirigea alors vers la sortie, l'emmenant dans les jardins. La nuit, l'endroit avait quelque chose de féerique, des petites lumières éparses éclairaient les jardins et, marchant avec elle, ils arrivèrent prés d'un petit ruisseau. Le décors était idyllique et Lysandre murmura alors:

-J'espère que ça te plaît .


COSMIC SHEEP.
Revenir en haut Aller en bas
❉ locked hearts and hand grenades
avatar
locked hearts and hand grenades

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 08/04/2017
›› Love letters written : 253
›› It's crazy, I look like : Sophie Turner
MessageSujet: Re: You Didn't Close The Door ft Lysandre Ven 13 Oct - 0:26



     

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
You didn't close the door
Left a crack open
I couldn't ignore the faint possibility
Of having hope in this insanity
That we still could be
But we're stuck floating in between
You Didin't Close The Door

Lysandre finit par plier aux menaces, tout de même très mesurées , de Malone. Et en un baiser,une parole, ils se mirent sur la même longueur d'onde même s'ils essayaient de le nier, ou de ne pas le laisser voir. L'un et l'autre savaient ce qui se passaient dans la tête de la personne avec qui ils avaient vécu tant d'années, c'était normal, naturel . Qui d'autre mieux que la jeune femme pour capter ce genre de pulsion cela même si il tentait de paraître froid.Les choses intéressantes dont il parlait, elle les voyait presque se dérouler dans sa tête entre fantasmes et souvenirs. Même son jeu de jambes n'avait rien de nouveau et quand il prit un air innocent , elle ne fut pas dupe , pas même une seconde.

- Que je compte pas te rendre la nuit facile Lysandre , et si tu ne trouves toujours pas tout à l'heure, je me montrerais plus qu'explicite!

Elle avait le pressentiment qu'ils ne pourraient pas s'en empêcher après une soirée comme celle ci, dans une chambre comme celle là. Pourtant , si elle devait se contenter de s'endormir entre ses bras sagement çà serait déjà parfait. Juste pouvoir se blottir contre son cœur comme si rien ne l’empêchait d'y refaire sa place, comme si personne ne le blesserait physiquement ou moralement . Cela se confirmait quand ils parlèrent de son travail et que l'angoisse qu'il soit impliqué dans une enquête trop dangereuse lui serra la gorge et rendu même ce qu'elle lui répondit difficile.

- De rien. Tu es un bon flic, un bon être humain.

Ils reprirent le cour de leur repas au met préféré de la jeune femme qui fut encore une fois le lieu d'une âpre négociation. Toutefois au final, les deux  y gagnèrent. Ils eurent le dessert, une promesse de se promener au milieu du parc et un vrai moment de détente. En bonus Malone eut même la pensée de partager le fraisier ensemble en toute intimité un peu plus tard, une fois que leur promenade leurs aura changer les idées.

-Alors allons y pour ce plan!Tu m'en diras des nouvelles !

Avec une moue mutine, elle acheva son fondant avant que le coup de départ fut donner. Sa main dans celle de Lysandre ils quittèrent le restaurant pour se retrouver sous les lumières qui parsemaient le parc. Elles étaient juste assez nombreuses pour voir leurs pieds et ne pas se les emmêlaient ou bien juste le petit sourire de Malone, ravie de ce paysage encore une fois. Leurs pas les menèrent vers un petit cours d'eau et la jeune femme comprit pourquoi Lysandre se mettait à murmurer et fit de même . Elle avait vraiment l'impression d'être dans un autre monde. C'était un lieu réputé toutefois bien plus que la richesse des lieux et des œuvres d'art -que de toute façon tout le monde n'était pas capable d’apprécier à leur véritable valeurs- , la jolie rouquine était certaine que c'était pour ce genre de paradis naturel que le château était si réputé.

-Si ça me plaît ? Tu rigoles ? Je me demande déjà combien de temps il faudrait pour faire transférer tout mon courrier ici !

A pas de loup, comme si elle avait peur de déranger les créatures habitants le ruisseau , Malone se déchaussa et posa le bout de son pied sur la surface de l'eau . C'était peut être à cause de son signe astrologique , cancer, signe d'eau qu'elle avait un tel besoin de s'en approcher. Il faisait bon , l'air était encore chaud, elle se retourna vers son ex mari et lui tendit les bras.

-Viens m'embrasser, l'occasion est trop belle et tout est assez parfait pour ça. A moins que tu ai peur que ça nous attire des soucis ? Tu crois qu'une brigade des bisous vas apparaître tout à coup ?

Une brigade qui pourrait leur donner une amende à cause du lieu et surtout car deux personnes divorcés ne devraient pas se réclamer l'un l'autre.



Malone
&
Lysandre
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

CODE BY MAY
Revenir en haut Aller en bas
❉ the search for something more
avatar
the search for something more

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 15/03/2017
›› Love letters written : 275
›› It's crazy, I look like : Kit Harrington
MessageSujet: Re: You Didn't Close The Door ft Lysandre Ven 13 Oct - 10:47





[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Lysandre & Malone


« Open the door.»

Entre eux les choses semblaient si faciles et Lysandre se laissait porté par le courant, profitant simplement du moment présent. Il savait parfaitement de quoi parler Malone, elle avait le don de faire des sous-entendus bien placés, et il préféra jouer la carte de la fausse innocence et ne se gêna pas pour le lui dire. Pourtant, Malone laissa tomber les masques et entreprit cette fois-ci de se montrer bien plus explicites sur ce qu'elle disait de lui. Inévitablement, les images des moments passés aux cinémas lui revinrent en mémoire et il dut se faire violence pour chasser ces images de son esprit et ne pas se parasiter maintenant avec ça, au risque de ne pouvoir se retenir davantage. Dans un léger sourire mutin, Lysandre répliqua:

-Je ne vois toujours pas mais nulle doute que tu sauras me montrer de quoi tu parles.

Nulle doute que les événements s'y prêtaient et que les choses pouvaient rapidement déraper entre eux. Il ne savait pas dans quel était ils allaient ressortir de ce week-end mais nulle doute que ça leur laisserait probablement des traces indélébiles, comme tous les moments qu'il passait avec elle d'ailleurs. Puis, il évoqua alors l'enquête sur laquelle il travaillait et il vit le corps de Malone se tendre, signe d'inquiétude chez elle. Lysandre ne pouvait même pas la rassurer quand il n'était déjà pas sûre de se rassurer lui même. Il haussa doucement les épaules, répondant alors:

-J'essayes en tout cas.     

Finalement ce fût le moment des desserts et Lysandre ne tarda pas à manger le sien, il ne savait pas vraiment si c'était de la gourmandise ou l'impatience d'aller se balader. Rester assit trop longtemps sur une chaise l'énervait, Lysandre avait envie de se dégourdir les pattes. Finalement, Malone décida que le fraisier serait mangé plus tard et une fois leur dessert terminé, ils se levèrent, le jeune homme prenant alors la main de la jolie rousse.

-Je n'en doute pas.

Main dans la main, ils partirent se promener dans le jardin et Lysandre apprécia particulièrement la sérénité de l'endroit. Il respira un grand coup, se trouvant bien à ce moment là tandis qu'il observait les petites lumières qui les entourait. Ils arrivèrent alors prés d'un petit cours d'eau et le jeune homme préféra murmurer à présent ne voulant pas rompre la beauté de l'endroit avec un éclat de voix inutile. Il ne pu s'empêcher de rire légèrement à la remarque de la jeune femme, il la voyait bien s'approprier les lieux et se réfugier dans le grenier du château pour que personne n'apprenne jamais sa présence. Il imaginait la tête de Billie si un jour par mégarde elle découvrait Malone dans le grenier du château et il ne pu s'empêcher de rire face au scénario plutôt cocasse qu'il s'était imaginé. Prenant un air sérieux, un peu pour se moquer d'elle, il lui dit alors:

-Malone, tu te rends quand même compte que tu ne pourras pas vivre ici éternellement ?

Malone s'approcha alors du petit ruisseau, se déchaussant pour s'y tremper les pieds et il esquissa un léger sourire. Il avait l'image d'une nymphe devant lui et c'était une image particulièrement plaisante. Lorsqu'elle lui intima un baiser, il s'approcha alors d'elle et de ses bras tendus, il sourit légèrement, posant alors ses lèvres sur les siennes, cherchant de sa langue celle de Malone, frissonnant légèrement tandis que leur lange se touchait, se cherchait, dans un moment particulièrement délicieux. Lysandre se détacha doucement d'elle, desserrant légèrement sa cravate.

-Voyons, un baiser ne peut pas nous attirent des soucis, en revanche ...






COSMIC SHEEP.
Revenir en haut Aller en bas
❉ locked hearts and hand grenades
avatar
locked hearts and hand grenades

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 08/04/2017
›› Love letters written : 253
›› It's crazy, I look like : Sophie Turner
MessageSujet: Re: You Didn't Close The Door ft Lysandre Dim 15 Oct - 14:23



     

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
You didn't close the door
Left a crack open
I couldn't ignore the faint possibility
Of having hope in this insanity
That we still could be
But we're stuck floating in between
You Didin't Close The Door


Si Lysandre décidait de jouer le naïf qui ne voyait pas où elle voulait en venir, soit, cela lui donnerait une raison d'être encore plus entreprenante tout à l'heure. Elle haussa un sourcil parfaitement épilée , le coin de ses lèvres se leva du même coté et elle du la mordre pour ne pas avoir un sourire trop évident.

-Heureusement que tu m'as prouvé au cinéma que ta virginité et ton innocence ne t'avait pas été retournée. Sinon j'aurais bien pu croire le contraire avec pareil comportement !

Entre séduction, doute, tendresse , espoirs et souvenirs douloureux , le couple divorcé essayait de naviguer tant bien que mal sans savoir où il se dirigeait. Il y aurait peut être une tempête plus compliqué et plus forte qu'une autre qui les fracasserait sur le rivage. Lysandre s'en sortirait de nouveau et Malone essayera de reproduire le miracle que fut de vivre et sourire après leur divorce. Ou bien finirait il par atteindre cet endroit où avec la certitude d'être celle qui lui fallait, ils pourraient être heureux, sans nuage... On pouvait toujours rêver ! La jeune femme pouvait être assez pessimiste, elle l'avait été au point de s'attendre à tout moment qu'il lui tourne le dos. Et désormais elle se raccrochait tellement fort à ce désir de réussir à faire quelque chose, à ce pressentiment que si ils s'étaient retrouvé ce n'était pas pour rien. Qu'ils forment de nouveau un couple ou non, leur réunion devait bien avoir un sens ?

Elle l'écouta parler de son travail, bien plus dangereux qu'il ne l'avait jamais été pendant leurs années communes. Aurait elle finit par partager ses insomnies ou bien les guérir peut être ? En tout cas elle n'aurait pas pu s’empêcher de frissonner à chaque fois qu'il en aurait parlé et n'aurait pas accepté qu'elle l'en écarte. Ils étaient mariés à l'époque, pour le meilleur ou pour le pire. Et lui prêter une oreille attentive ou ses bras était la moindre des choses pour les fois où il lui offrait son épaule pour s'appuyer .

Bien loin du partage totale qu'ils avaient expérimentés ils se contentèrent, à cette nouvelle échelle, de partager le dessert dans une bonne humeur et une taquinerie vite retrouvées à l'instar de tout leurs instincts de couple. Ils quittèrent ainsi la table main dans la main et se retrouvèrent à l'écart des activités du château en empruntant un petit chemin baigné de lumière douce. Comment ne pas avoir envie de vivre dans ce décor pour plus longtemps. Lysandre , même sachant qu'elle riait, prit le soin tout de même de prendre un air sérieux pour lui répondre et tuer dans l’œuf ses rêves de déménagement.

- Ou est ce que ton amie est particulièrement poisseuse ? Sinon tu pourrais lui servir de garde du corps et attendre qu'elle manque de tomber, la sauver et récupérer des droits sur notre suite ?!? Quoique non...

Elle sourit doucement en secouant la tête, il ne fallait pas abuser. Même si elle essayait de concevoir cette Billie comme une alliée inconsciente de ce moment privilégiée, elle n'allait pas envisager que Lysandre la suive partout pour lui servir de chevalier servant. Prenant une moue de gamine elle rejeta l'idée avant de rejeter ses chaussures à leur tour dans l'herbe et pénétrer dans l'eau , lui réclamant qu'elle garde sa bouche à défaut de n'importe quelle autre femme. Elle fut vite exaucée. Le temps n'avait aucune responsabilité dans les tremblements qui l’habitèrent soudain  . Leur baiser fut une première source d'excitation, la seconde fut ce simple petit mouvement : Lysandre desserrant sa cravate. Y'avait il plus sensuel que ça ?



Malone
&
Lysandre
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

CODE BY MAY
Revenir en haut Aller en bas
❉ the search for something more
avatar
the search for something more

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 15/03/2017
›› Love letters written : 275
›› It's crazy, I look like : Kit Harrington
MessageSujet: Re: You Didn't Close The Door ft Lysandre Lun 16 Oct - 10:11





[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Lysandre & Malone


« Open the door.»

Lorsqu'elle évoqua le cinéma, il cru presque s'étouffer avec son morceau de gâteau. Nulle doute qu'elle ravivait de délicieux souvenirs dans son esprit et il s'estimait heureux de ne pas avoir été démasqué à ce moment là. Il s'imaginait la tête de ses collègues s'il était arrêté pour exhibitionnisme, nulle doute qu'il le chambrerait jusqu'à la fin de sa vie.

-J'étais dans un état de second, ce n'est pas pareil, hormis cette "écartade", je suis irréprochable.

Lysandre se rendait indéniablement compte qu'à ce moment là, il n'avait envie d’être avec personne d'autre qu'elle. A ce moment là il était obnubilé par ses grands yeux bleus, et sa chevelure rousse, et à ce moment là il ne s'imaginait reprendre sa vie, seul de son côté, comme si de rien n'était. Alors oui, peut être allaient-ils encore sur une pente glissante, peut être qu'ils allaient encore se casser la figure, mais il ne pouvait arrêter l'engrenage infernal dans lequel ils s'étaient fourrés tous les deux. Il ne se posait plus de question, vivant l'instant présent avec elle, il voulait qu'elle vive un moment magique ici et que ce weekend reste gravé dans leur souvenir. Il arrivait de nouveau à parler avec elle, à lui raconter ce qu'il faisait de sa vie et surtout à partager de nouveaux moments de complicités avec elle. Par le passé elle avait su maintes et maintes fois le rassurer, le protéger lorsque ça n'allait pas, néanmoins aujourd'hui il avait apprit à composer avec sa solitude et, à défaut des bras de Malone, il se rassurer avec la télé maintenant.

Lorsqu'il n'arrivait pas à dormir, il fixait l'écran et laisser les images défiler devant sa rétine, jusqu'à ce que le sommeil finisse par le gagner et qu'il s'endorme sur le canapé. Une fois le dessert terminé, ils partirent alors se promener dans les extérieurs du château, les lumières tamisées donnaient un effet féerique au lieu dans lequel ils se trouvaient , et, écoutant alors Malone exposait sa théorie, il ne pu s'empêcher de rire aux éclats cette fois-ci. Elle avait vraiment une énergie et une imagination débordante et il ne pu s'empêcher de renchérir:

-C'est bizarre j'ai du mal à croire que ce soit toi qui me dises ça. Tu le supporterais tu crois ? Je pense qu'il faudrait que je sauve Billie au moins milles fois pour récupérer quelque chose. Quoique ... Non oublies, le château Mormont est son bébé !     

Pour avoir discuter avec elle lorsqu'elle était venue prendre l'apéro chez lui, il avait bien comprit que son travail était toute sa vie et il respectait ça. Malone profita de la petite source d'eau, y trempant ses pieds, ce qui ne l'étonnait nullement. La jolie rousse plongeait ses pieds dans l'eau dans n’importe quel endroit où elle se trouvait, il avait du maintes et maintes fois intervenir pour l'empêcher de presque se baigner dans une fontaine ! Lorsque la jeune femme réclama un baiser, il le lui donna sans attendre, appréciant le goût des lèvres de la jeune femme. Une douce chaleur n'avait pas tardé à monter en lui et ce fut la première raison qui fit qu'il desserra sa cravate, la deuxième fut ce qu'il s'apprêtait à faire.






COSMIC SHEEP.
Revenir en haut Aller en bas
❉ locked hearts and hand grenades
avatar
locked hearts and hand grenades

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 08/04/2017
›› Love letters written : 253
›› It's crazy, I look like : Sophie Turner
MessageSujet: Re: You Didn't Close The Door ft Lysandre Mer 18 Oct - 23:27



     

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
You didn't close the door
Left a crack open
I couldn't ignore the faint possibility
Of having hope in this insanity
That we still could be
But we're stuck floating in between
You Didin't Close The Door


Alors là le fou rire fut impossible à retenir. Lysandre pouvait se faire passer pour beaucoup de chose auprès de beaucoup de gens . Les parents de la jolie rousse l'avait toujours porté en triomphe. Son père, lui même ne faisait que louer le gentleman qu'il était sans savoir que sa précieuse fille unique était loin d'avoir toujours la vie sexuelle d'une lady avec son mari. Et que même si après leur divorce elle avait reprit cette vie sous le signe d'une certaine luxure à l'inverse de Lysandre, c'était pourtant lui qui lui avait donné le goût aux « incartades » comme il le disait si bien. Pas que le jeune homme ai jamais été du genre Pygmalion à modeler sa femme au grès de son désir, mais il avait toujours était une tentation, un objet de fantasme et surtout celui qu'elle aimait, celui dont elle voulait le bonheur sous toute les formes possibles . Il le lui avait toujours rendu alors l'entendre dire que ce n'était pas lui, qu'il n'était pas homme à l'attirer, aussi volontaire qu'elle le fût toujours, dans ce genre d'étreinte arraché aux règles et aux convenances lui arracha un éclat qui résonna un instant avant qu'elle ne se calme sans en piper un mot de plus.

Elle préféra revenir à des sujets de conversations moins tendancieux, moins excitant peut être : la nourriture ou son travail à elle. Le sien à lui s'était vraiment éloigné d'au début de leur relation. Et déjà à l'époque elle craignait qu'à une contravention posée  on lui retourner un poing dans la face, qu'on le blesse . La jeune femme essaya pourtant, comme avant, de se montrer rassurante. Car l'entendre lui dire, lui faisait sans doute du bien et se l'entendre prononcer calmer un instant sa peur qu'il lui arrive quelque chose. Ils finirent bel et bien leur au restaurant et s’éclipsèrent , s’échappèrent. Lysandre après tout n'aimait pas particulièrement les lieux bondés, c'était pour cela qu'au vernissage elle lui avait fait visité ce petit jardin japonais, et sans doute aussi un peu pour cela qu'elle lui avait proposé une promenade . Pour la destination, elle l'avait par contre laissait libre . Il n'avait pas mémoriser la typographie des lieux mais il avait cette sorte de logique ou d'instinct logistique concernant l'orientation dont elle était totalement dépourvue. Malone aurait été totalement capable se continuer à braver l'ascension d'une montagne pendant des heures, convaincue qu'elle aurait pu trouver une source chaude à un moment donné. Et encore une fois elle avait eu raison de le laisser libre car il trouva, comme par magie, un endroit paradisiaque qu'elle effleura de ses pieds nus bien vite .

-Non, je le supporterais pas . Mais je t'assure que l'endroit est si beau que je serais presque prête à te vendre si ça ne tenait qu'à moi !

Elle rit de concert avec lui avant de reprendre.

- Je peux comprendre qu'elle y soit attachée. Pour être capable d’apprécier à tel endroit sous toute les coutures , elle doit être quelqu'un de bien. Et puis pour t'être sympathique, elle doit l'être!

Malone essayait de faire taire sa jalousie, de concevoir cette amie de son ex mari comme cela... une simple amie qui lui avait donné l'occasion de l'inviter,elle, ici. Peut être qu'il y avait dans ce bas monde des femmes qui diraient non à Lysandre. Oui , bon, la jeune femme était bien trop aveuglée par son amour, car oui il 'agissait toujours de ça, pour croire cela possible mais il n'était pas que cela et ses relations avec la gente féminine , en définitif, ne se résumaient pas qu'à cela non plus.

Et comme entre eux, il avait bien plus que le désir. L'amour qu'elle lui avait porté avait toujours était difficilement exprimable en mot. Quel mot aurait pu désigner des réactions bien plus qu'hormonales, bien plus que physiques, cet impression que ce n'était pas son ventre qui se tordait mais son âme totalement rien qu'en étant dans ses bras, qu'elle se tordait pour mieux se mouvoir contre la sienne. C'était débordant , c 'était parfois lourds à porter et parfois c'était justement tout ce qui l'avait porté et maintenu debout.




Malone
&
Lysandre
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

CODE BY MAY
[
Revenir en haut Aller en bas
❉ the search for something more
avatar
the search for something more

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 15/03/2017
›› Love letters written : 275
›› It's crazy, I look like : Kit Harrington
MessageSujet: Re: You Didn't Close The Door ft Lysandre Sam 11 Nov - 10:00





[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Lysandre & Malone


« Open the door.»

Lysandre jouait les innocents, or, tous les deux savaient que c'était loin d'être le cas. Il avait beau être un jeune homme réservé et pudique au premier abords, une fois qu'il était à l'aise avec une personne, surtout avec Malone puisqu'il la connaissait mieux que quiconque dans l'intimité, il laissait tomber ses barrières. Aprés leur divorce, la jolie rousse avait continué une vie de débauche et de luxure, tandis que lui était resté isolé dans son coin, s'acharnant au travail, finalement il ne savait pas vraiment qu'elle solution était la plus efficace, mais il s'estimait heureux de ne pas avoir mener la même vie que Malone, sinon, nulle doute qu'elle aurait étripé toutes les femmes qu'il aurait pu touché. Elle était belle Malone, même lorsque sa jalousie lui sautait à la figure et qu'elle l'écharpait à coup de mots durs et de larmes, elle était belle même lorsqu'elle souriait et qu'elle paraissait apaisée, même lorsqu'elle riait et qu'il pouvait apercevoir ses jolies petites dents blanches. Pourtant, il leur falait changer de sujet, et vite, ce n'était pas le moment de céder l'un à l'autre dans ce restaurant, alors forcément, parler nourriture et travail était moins grisant que leur précédent échange, mais ils avaient besoin de revenir à des choses plus simples, plus neutres aussi afin de ne pas empiéter sur le terrain de l'autre.

Lysandre détestait les endroits bourrés de monde, ceux où il fallait jouer des coudes pour se faufiler, c'était probablement pour cela qu'il n'allait jamais traîner dans les bars ou les boîtes de nuit. Alors il l'avait attiré à l'extérieur de ce restaurant, pour profiter un moment de sa présence seul à seul, avec elle, il avait besoin de s'éloigner du monde, il aurait presque pu s'en sentir mal, c'était le genre de bouffées de chaleurs qu'il détestait avoir. Alors, il l'avait attiré dans les extérieurs, les jardins du château Mormont , les trouvant magnifiques. Il savait que ça plairait à la jolie rousse et il ne s'était pas trompée alors que celle-ci avait décidé de se balader pieds nus dans l'herbe. A la phrase de la jeune femme, le jeune home prit un air faussement choqué, écarquillant grandement les yeux.

-Et bien ,si je m'attendais à ça ! Et à qui me vendrais-tu mademoiselle ?

Lysandre hocha doucement la tête, oui Billie l'était c'était une certitude. Douce et gentille c'était les deux qualités qui lui correspondaient le mieux.

-Oui elle l'est, je suis sûre que tu t'entendrais bien avec elle.     

Lysandre esquissa un doux sourire, alors qu'une douce idée germait dans sa tête. la dernière fois au cinéma avait été terriblement révélatrice de ce qu'il y'avait encore entre eux, et il avait eu envie de réitérer l'expérience, mais cette fois-ci c'était lui qui la rendrait folle de désir, depuis le début de ce week end qu'il savait risqué , il ,n'avait censé de penser à sa peau contre la sienne, à ses lèvres charnues et à leurs tendres baisers. Alors, il se laissa doucement tomber aux pieds de la jeune femme, relevant doucement sa magnifique robe afin de dévoiler ses longues jambes blanches.






COSMIC SHEEP.
Revenir en haut Aller en bas
❉ locked hearts and hand grenades
avatar
locked hearts and hand grenades

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 08/04/2017
›› Love letters written : 253
›› It's crazy, I look like : Sophie Turner
MessageSujet: Re: You Didn't Close The Door ft Lysandre Mar 14 Nov - 16:59



     

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
You didn't close the door
Left a crack open
I couldn't ignore the faint possibility
Of having hope in this insanity
That we still could be
But we're stuck floating in between
You Didin't Close The Door


Malone se mit à rire doucement avant de lui répondre sur ses nouvelles ambitions de commerciales.

- Oh je suis certaine que tu aurais un sucée fou Lysandre. Les princesses de tout horizon se battraient pour t'avoir. Je te verrais bien en moyen orient avec un saroual , des babouches en train d'effectuer la danse des sept voiles pour elle. Tu sais celle que je t'avais faite pour tes 25 ans ?

***


6 Ans Auparavant

Malone avait préparé un repas, elle avait fait ce qu'elle avait pu mais manger était plus facile pour elle que cuisiner. Durant leurs années de vie communes elle essayait de s'améliorer à chaque occasion. Et ce soir, pour preparer son anniversaire elle avait passer 4 heures aux fourneaux , jonglant entre tutoriel youtube, sa mére au téléphone et les différents ingrédients. Il fallait qu'elle se presse, elle avait forcé Lysandre à demande sa soirée et il serait là dans quelques minutes et elle était couverte de farine. Alors qu'elle lui préparait une surprise , ce fut lui qui débarqua en avance et la trouva ainsi. Elle n'aurait sut si c'était son cris et ses « Lysandre, sors de la cuisine » ou alors le rire du policier qui retentit avec le plus de force contre la faillance .

La rouquine le poussa et tacha sa veste noire de poudre blanche. « Oust ! » Il obtempéra, en se moquant toujours de son épouse et elle mit les derniers plats au four avant de filer sous la douche. 10 minutes plus tard, vêtu d'une tenue digne des milles et une nuit elle le rejoignit et dressa la table sous son regard intrigué, intéressé et pas toujours posé sur les rares endroits couverts de tissus. C'était également les conclusions d'une conversation avec sa mère : toujours surprendre son mari, cultiver la flamme... et lui faire oublier les petits tracas, les disputes plus ou moins nombreuse. Nul doute que ce soir, Lysandre les avait oublier. Elle alluma deux chandeliers. « Je suis certaine que tu as crus que je t'organisais un truc en grande pompe ! » Il sourit légèrement en s'installant à table après avoir embrasser sa joue « Je l’espérais pas, et maintenant que tu es dans cette tenue, je m'y refuse catégoriquement ! »

Elle lui présenta les plats un par un, certain plus mangeables que d'autre mais il fit honneur à chacun . « Te rends pas malade si tu n'aimes pas ! Je veux pas que tu passes le premier jour de tes 25 ans cloué au lit ! » Un petit haussement de sourcil la défia de le répéter et elle déglutit difficilement « Ou en tout cas pas comme ça . Pas à cause du repas mais juste à cause de moi , là c'est négociable » « Tout vas très bien Malone, ne t'inquiétes pas. Préparer tout ça t'as pris du temps, tu l'as fait pour moi, j'en profiterai jusqu'à la dernière bouchée ! »

Malone s'éclaircit la voix se disant qu'elle ne le méritait vraiment pas. Il était doux, tolérant même quand elle lui faisait des crises et il répondait encore à tout les efforts qu'elle faisait pour lui prouver, et se prouver qu'un jour elle serait digne de cet amour. Oui un jour Malone serait la bonne épouse que Lysandre était en droit d’espérer. Elle avait toute une vie à ses cotés pour s'y exercer.

Après le repas, elle ne comptait pas lui laisser juste le goût de la nourriture indienne sous la langue.  Lui demandant de se mettre à l'aise dans le canapé pendant qu'elle mettait en place la seconde partie de la soirée « Un film bollywoodien ? » Le rire de la jeune femme lui répondit avant que sa voix ne le fasse « Presque, mais je pense que tu vas préférer ! » Allumant quelques autre bougies, se cachant à moitié dans le chambranle de la porte , elle balança son pied puis sa jambe pour capturer son attention. Inutile, elle l'avait acquise dés les premières minutes de leur rencontre. La musique résonna quand elle fit un pas dans le salon, un voile flottant sur ses hanches, la flamme des bougies dessinant quelque volutes sur son ventre plat. Celui ci se déhanchait avec sensualité sur le rythme tandis qu'elle mettait à profit les quelques heures de cours de danse du ventre . « Où tu as appris ça ? » lui demanda d'une voix rouillée par quelque chose qu'ils connaissaient tout deux à la perfection. L'intimant au silence avec un « chuuuut » et un doigt sur ses lèvres, Malone continua jusqu'à la fin de la chanson où il était même interdit de la toucher. Elle termina tout de même sur ses genoux, et il enlaça sa taille tentatrice . « Bon Anniversaire Amour de ma vie » La pseudo danseuse l'embrasa avec tendresse « Je t'aime Malone » Son cœur vibra comme à chaque fois qu'il prononçait ses mots. Mordant ses propres lèvres elle le lui offrit de nouveau, chuchotant comme un secret dont on avait peur qu'il dévaste tout si on le clamait trop fort « Moi aussi je t'aime Lysandre. »

Ils remplirent la nuit de leurs baisers, de leurs soupires, de leurs promesses de rééditer pareille danse à chacun de ses anniversaires et cela même à 70 ans, de rire et d'espoirs. C'était toujours la nuit, quand leurs corps l'un contre l'autre ne laissait place à aucune autre lumière que la leur, qu'il n'y avait plus aucune ombre dans leur couple. Ils ne leurs restaient que ce qu'ils avaient de plus cher entre eux : leur amour.

***


C'était presque une autre vie dont les échos venaient sans cesse lui rappelaient le vide qu'il avait laissé. Les évoquer de nouveau avec lui était une façon, un peu désespéré de les rattraper... de le rattraper ? Ils parlèrent de son ami et elle balaya la jalousie qu'elle aurait pu ressentir en l'entendant décrire une autre femme avec de mots si doux, et si éloignait de ceux qui la caractérisaient elle.

- Qui sait, je la croiserais peut être ici ou ailleurs.

Même si au vu de la position compromettante où le beau brun les mirent, leurs rencontres fairaient mieux de ne pas se passer dans l'immédiat.




Malone
&
Lysandre
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

CODE BY MAY
Revenir en haut Aller en bas
❉ the search for something more
avatar
the search for something more

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 15/03/2017
›› Love letters written : 275
›› It's crazy, I look like : Kit Harrington
MessageSujet: Re: You Didn't Close The Door ft Lysandre Sam 18 Nov - 16:10





[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Lysandre & Malone


« Open the door.»

Le jeune homme regarda las jolie rousse en face de lui, comment aurait-il pu l'oublier. Ce moment avait été magique, inoubliable, c'était le bon vieux temps où tout était encore tout beau et tout rose entre eux, avant que leur relation ne devienne une vraie catastrophe. Non seulement il avait eu un anniversaire digne de ce nom, vingt cinq ans gravés à jamais dans sa mémoire, mais une nuit fantastique également. Malone lui avait alors révélé ce soir là, un autre de ses nombreux talents: la danse du ventre, et elle l'effectuait à la perfection. Aujourd'hui encore, il se demandait où elle avait bien pu apprendre à danser ce genre de danse mais, il ne s'était plus posé la question depuis cette nuit là. La jeune femme avait fait de multiples efforts pendant leur mariage, de la cuisine, à sa jalousie, en passant par le contrôle de ses nerfs, alors il se demandait encore comment était-il possible que leur mariage n'ai pas survécu ? S'approchant doucement d'elle, il écarquilla les yeux lui répondant alors:

-Tu sais que ce serais presque de la vente d'esclave ?

Il était drôle d’imaginer Malone en Sultane, faisant ses achats d'esclave, bien sûre il serait son préféré, enfin il l'espérait. Le jeune homme secoua la tête, c'était une idée totalement saugrenue et il ne pu s'empêcher de rire à ses idées absurdes. Le policier ne savait plus trés bien comment ils avaient pu en arriver là, dans cette position plus que compromettante dans les jardins du château. Ce genre de détails il les passerait à Billie car il imaginait aisément sa tête si elle venait à apprendre qu'en réalité Lysandre était plus dépravé qu'il n'y paraissait. Lysandre pouvait paraître froid et un peu rigide lorsqu'on ne le connaissait pas mais dans l’intimité il en était tout autrement. La lumière tamisait les plongeait dans une ambiance des plus romantiques, des plus féeriques. Tout ici était fait pour qu'ils se sentent bien et Lysandre ne savait pas comment se passerait leur aprés week end. S'enfermer dans une bulle idyllique était plaisant mais le retour à la réalité était toujours plus difficile.






COSMIC SHEEP.
Revenir en haut Aller en bas
❉ locked hearts and hand grenades
avatar
locked hearts and hand grenades

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 08/04/2017
›› Love letters written : 253
›› It's crazy, I look like : Sophie Turner
MessageSujet: Re: You Didn't Close The Door ft Lysandre Mar 21 Nov - 2:20



     

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
You didn't close the door
Left a crack open
I couldn't ignore the faint possibility
Of having hope in this insanity
That we still could be
But we're stuck floating in between
You Didin't Close The Door


Malone sourit doucement. De l'esclavage ? Il y allait fort. De toute façon il lui avait appartenu, au même titre qu'elle lui avait appartenu corps et âme. Le fait qu'ils se soient abandonné l'un l'autre n'en effacé pas ce fait. N'était ce pas la définition même de l'amour : être esclave. Être esclave de sentiments qu'on ne pouvait refoulé , être esclave de la peur de perdre l'autre, être esclave de ce besoin de le toucher, de le voir sourire et cela même si la jalousie dont elle avait toujours fait preuve avait était souvent là pour le leur faire perdre aussi bien à l'un que l'autre.  Elle répondit à une interrogation qu'elle ne savait même pas qu'il était en train de se la formuler

- Saches bien que si j'avais un harem, tu en serais le numéro un... quoique à bien y penser, essayer de te satisfaite me prends bien trop de temps ! Il m'en resterait pas pour d'autre. Ils se contenteraient de faire le ménage et nous on passerait notre temps à manger des fruits sur le corps l'un de l'autre. Je sais pas toi, mais moi comme plan de vie je trouve ça plutôt pas mal.

Celui de rester là jusqu'à la fin de leurs vies, si seulement cela avait été possible aurait était pas mal non plus. Mais ils savaient tout deux qu'ils se dissimulaient le vrai monde et que demain celui ci reviendrait les frapper de plein fouet. Ils agissaient comme un couple en ses 4 murs, et même dans ce jardin. Ils étaient à ce moment précis comme ils le furent au début de leur relation : fougueux, sans peur, persuadés que l'un contre l'autre tout irait bien... Malone voulait se raccrocher à cette illusion, même si elle pourrait bien ne rester que cela et qu'à la place elle devrait préparer son cœur à la déception .




Malone
&
Lysandre
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

CODE BY MAY
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

all these memories seem so old


MessageSujet: Re: You Didn't Close The Door ft Lysandre

Revenir en haut Aller en bas

You Didn't Close The Door ft Lysandre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOWN WITH LOVE :: 
 :: Triangle platinum :: chateau marmont
-