Partagez|

I'll be there for you (Selena)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
❉ my way home is through you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 29/07/2017
›› Love letters written : 94
›› It's crazy, I look like : Dylan Minnette
›› Credit made by : avatar earithralia - signa astra
family don't end with blood

♡ A DROP IN THE OCEAN
›› Relationships :
MessageSujet: I'll be there for you (Selena) Dim 20 Aoû - 23:41

I'll be there for you
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Lena
Tu n'avais pas osé la déranger. Quand tu as appris que sa mémoire lui faisait défaut, tu as eu un choque. Ce n'était pas une chose fréquente. Tu ne savais pas comment t'y prendre. T'y as réfléchi des heures pour finalement préférer la laisser se reposer. Tu t'es contenté de lui envoyer des fleurs, avec un mot disant que tu pensais à elle, signé par "ton ami, Cameron". Tu avais jugé bon de préciser votre relation, de peur qu'elle ne se souvienne plus de toi. Tu avais pris contact avec elle par téléphone, pour avoir de ses nouvelles, savoir comment elle se sentait. Tu tenais à Selena. C'était une amie que tu avais gardé depuis des années, depuis que vous étiez jeunes. Vous ne viviez pas loin l'un de l'autre, et votre groupe d'amis s'est rapidement construit. Et tous les jours, vous vous rencontriez au même endroit. C'était un souvenir précieux.
Les années ont passé, et vos fréquentations ont évolué. Aucun de vous n'aviez choisi la même vocation. Tu ne la voyais plus aussi souvent qu'à l'époque, mais tu avais gardé contact. La preuve était que vous continuiez à faire des randonnées. Jusqu'à son accident. Tu t'en es voulu, beaucoup. T'es resté avec elle jusqu'à ce que ses parents ne rejoignent l'hôpital. Tu t'es ensuite éclipsé, leur laissant leur intimité familiale. Tu as très peu dormi durant plusieurs nuits. Cette histoire t'avais rendu malade, rongé par la culpabilité de ne pas avoir pu éviter cette erreur.

Tu t'étais levé tot aujourd'hui, tu avais beau ne pas travailler, tu avais une horloge interne qui t'empêchait tout retard. La maison était impeccable, elle était rarement sale en réalité, sauf au retour de tes chiens les jours de pluie. Tu lui avais proposé de venir la chercher à l'hôpital. C'était son jour de sortie. Tu l'avais attendu avec impatience. Tu avais entouré en rouge la date sur ton calendrier de travail. T'avais posé un jour de congé, pour profiter du retour de Selena. Elle t'avait manqué. Après un café et avoir nourri tes deux boules de poils, t'as rangé ton bureau. T'avais dans l'idée de lui proposer de vivre ici un moment après avoir discuté avec ses parents. Ca pourrait l'aider à soigner sa mémoire. Alors t'as vidé une armoire encombré depuis trop longtemps au cas où, pour ses possibles affaires.

Une heure après, tu démarres ta voiture, engageant tes roues vers l'hôpital. Il ne t'a pas fallu beaucoup de temps avant de te garer devant le bâtiment. Tu rejoins l'accueil, cherchant du regard le panneau pouvant t'indiquer le lieu désiré. Tu connaissais son numéro de chambre. Tu te diriges alors vers l'ascenseur, appuyant sur le bouton pour le descendre jusqu'à toi. Lorsque les portes grises s'ouvrent, tes yeux se posent sur le visage de Selena. Un sourire envahit tes lèvres. " Lena ! " Tu ne résistes pas, la prends dans tes bras. La voir sur ses jambes te faisait un bien fou. Tu n'avais qu'une image gravé dans ta mémoire depuis sa chute, c'était elle, au sol, inerte. C'est quand tu entends les portes commencer à se refermer derrière vous que tu la laches pour empêcher la fermeture du bout du pied. " Comment tu te sens ? " Tu en profites pour sortir de ce petit espace, pour laisser la place à d'autres personnes, qui sans doute n'osaient pas emprunter l'ascenseur en voyant la scène. Tu recules, près de la sortie, fixant ton amie comme si elle revenait d'un voyage de 3 ans. " J'ai déjà prévu notre journée. Enfin notre destination. T'es pas trop fatiguée? " Tu voulais retourner chez vous, à la campagne. Ca lui ferait peut être du bien.
Revenir en haut Aller en bas
❉ the search for something more
avatar
the search for something more

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 08/08/2017
›› Love letters written : 15
›› It's crazy, I look like : Emily Didonato
›› Credit made by : Cooky
family don't end with blood

♡ A DROP IN THE OCEAN
›› Relationships :
MessageSujet: Re: I'll be there for you (Selena) Lun 21 Aoû - 12:14

Musique du post

Selena était restée plusieurs mois convalescente, elle était dans un monde sans motif. Son long rêve ne ressemblait en rien avec la réalité. Certaines personnes disaient que les personnes continuaient de rêver tant que l'activité cérébrale se maintenait suffisamment. C'était le cas pour Selena. Ses rêves étaient un savant mélange de pensées et de tous les bruits qu'elle percevait plus ou moins. Elle ne se sentait pas soulevée, mais elle entendait des discussions entre infirmiers auxquelles elle aurait bien aimé participer.Elle volait dans un monde trop renfermé, trop étriqué. Elle ne pouvait s'y sentir à l'étroit puisqu'elle y était enfermée. Un jour, les rideaux de sa prison se firent plus fins. Elle les entrouvrit légèrement. Une lumière blanche l'aveugla. Elle toussa comme si elle venait de naître dans un tout nouveau monde. Un infirmier était penché au dessus d'elle et lui prenait les constantes. Elle était tellement surprise. Il lui semblait avoir juste dormi une nuit... De février à juin, elle était restée sur ce lit d'hôpital. Elle ne réalisait pas encore chaque chose en son temps. Elle tentait de serrer son poing. Selena entendit : " Madame Litovki, madame, comment allez-vous ?".

On lui souriait, c'était déjà ça. Elle était heureuse de voir que c'était la première émotion de son réveil. Elle souffla et dit d'un ton endormi : " Pas Madame.... "Elle se rendormit aussitôt comme si tous ces mois n’avaient été que des lentes traversées du désert. Le personnel soignant la laissa reprendre dans sa lente ascension. A midi, elle entendit frapper à nouveau. Une aide-soignante. C'était comme cela qu'elle se présenta cette brave dame avant de disparaître... Tellement vite qu'elle n'avait pas eu le temps de calculer. Selena loucha sur la compote en face d'elle. Elle leva un bras maladroit, puis porta la compote à boire à sa bouche. Elle détaillait sa chambre dans ses moindres détails, c'est fou comment ça manque de couleurs tout ça. Ses pensées se raccrochaient à un monde plus vivant. Elle tourna la tête pour voir un mot sur la table... des fleurs... Sa réaction était loin d'être celle d'un avion de chasse. Elle ne faisait que de constater ce qui l'entourait par des regards insistants. L'aide soignante revint. Selena lui demanda " Vous vous appelez comment?" C'était important à ses yeux. Tant d'images lui revenaient sans qu'elle puisse... mettre un nom. Elle s'appelait Mary... C'était commun, mais elle la trouvait plus sympathique depuis lors. Et ce fut le cas pour chaque soignant. Même si leurs noms étaient écrits, elle n'avait de cesse de leur demander. C'était quasiment son unique question. Elle était si bavarde, la voilà bien changé. Les mots venaient au compte goutte.

Les soignants lui firent passer des tests pour vérifier, non elle n'avait pas perdu sa faculté de langage. Les mots venaient juste difficilement, comme s'ils étaient bloqués au fond de sa gorge. Elle se souvenait de ce qu'elle avait crié avant de tomber en fin de journée. C'était le nom de cet ami... Oui, elle avait hurlé son nom avant de tomber. Ce fut le premier nom qui lui revint. Un dernier mot qui devint le premier... Elle était heureuse de le revoir, mais aussi qu'il ait pensé à décorer sa table de chevet de cette façon. Elle accueillit sa famille et cet ami avec joie. Les jours passaient et la rendaient de plus en plus vive. Ses repas devinrent un peu plus consistants. Elle reprenait des forces. Sa mémoire était un peu plus organisée, même si c'était toujours un sacré tourbillon de séquences brouillées, d'identifications difficiles... Un vrai qui est-ce version géante pour une tête tout juste remise. Elle se souvenait très bien aussi de cette sensation de liberté lorsqu'elle courait. Elle se leva un jour avec comme objectif de se rendre à sa fenêtre. Ses jambes étaient tremblantes. Une peur restait quelque part, elle aussi coincée.

Le visage de Léna était redevenu celui qu'il était en revanche. Elle était dans sa longue tunique d'hôpital, elle apparaissait derrière la vitre d'une fenêtre. Elle posa sa main en redécouvrant la ville telle qu'elle l'avait laissé. Elle n'avait jamais eu l'occasion de venir ici, elle n'avait jamais eu besoin. Elle se fit de plus en plus une habitude de marcher de plus en plus loin. Elle avait envie de retrouver sa motricité. Les soignants la retrouvaient dans la salle à manger avec les autres résidents. Selena n'avait pas mis très longtemps à trouver des personnes avec qui échanger. Dans ce grand brouillard, elle se raccrochait aux personnes qu'elle croisait ainsi qu'à ses visites. Elle avait demandé des bâtons de marche à ses parents en leur promettant de ne pas être imprudente. Elle voulait vite récupérer et sortir d'ici. Cameron allait venir cet après_midi. Elle avait prévu un petit sac d'affaires et de belles affaires. Elle aimait prendre soin d'elle. Ses bâtons de marche toujours à ses côtés, elle avait l'impression d'être à nouveau au max de ses possibilités. Elle le vit et n'eut même pas le temps de réagit. Selena se mit à rire, elle n'avait même pas eu le temps de prendre l'ascenseur. Elle était tout juste devant l'ascenseur. Il ne la cueillait pas au saut du lit, mais ... il était arrivé plus rapidement qu'elle ne l'aurait cru.


" Ne te coince pas le pied toi, ah je suis contente que tu sois venu. Où veux-tu donc m'emmener ? Je suis tout à toi aujourd'hui. Tu sais que Mary a fini par être enceinte comme elle le désirait. C'était une grande nouvelle dans le service. Je voulais être la marraine, mais le rôle a été pris" fit-il d'une tête un peu dépité " ... oh..." Elle le prit à nouveau dans ses bras pour le serrer fortement. C'était si agréable d'avoir pu compter sur son soutien tout ce temps. Elle le suivit dans l'ascenseur comme il était visiblement pressé de le prendre. Les soignants allaient encore dire qu'il ne fallait pas bloquer les portes, que il pouvait y avoir des urgences. Elle remit ses bâtons de marche dans son sac et s'avança dans cette boite grise. " J'ai trouvé où tu veux m'emmener" Elle désigna l'ascenseur en souriant de cette première blague faite juste pour en savoir plus. Elle se demandait bien ce qu'il avait en tête
Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is through you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 29/07/2017
›› Love letters written : 94
›› It's crazy, I look like : Dylan Minnette
›› Credit made by : avatar earithralia - signa astra
family don't end with blood

♡ A DROP IN THE OCEAN
›› Relationships :
MessageSujet: Re: I'll be there for you (Selena) Dim 27 Aoû - 20:34

I'll be there for you
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Lena
Elle t'annonce qu'elle aussi, apprécie ta venue. Ton sourire ne se décroche pas un instant de tes lèvres rosées. Tes amis faisaient ton bonheur, plus encore ces derniers temps. Elle continue en te demandant quel est l'endroit élu. En réalité tu ne peux pas répondre, tu n'en as pas le temps, elle te raconte l'histoire de Mary. Soit. Tu ne connaissais pas cette femme. Ton sourcil se arque, étonné par cette nouvelle dont tu n'avais que faire. Elle te sert de nouveau contre elle. Ca te soulage qu'elle reste égale à elle même. Elle a ce visage adorable que tu apprécies contempler. Elle t'amuse, en déclarant savoir exactement où tu veux l'emmener tout en te montrant l'ascenseur. Ca te fait rire. " Exact. " Tu gardais la destination sous silence, préférant qu'elle se remémore d'elle même le chemin que vous alliez parcourir. C'était un bon exercice pour sa mémoire. Tes pas, une fois descendu de l'ascenseur, te mènent jusqu'à la sortie, avec entrain. Tu étais venu ici, il y a peu, pour une pyélonéphrite. Même si ce n'était pas grand chose, tu en gardes en mauvais souvenir. Tu avais découvert une haine profonde pour le cathéter. " Tu as envie de quelque chose en particulier pour ta sortie? Une bouffe, ou faire un truc, je sais pas. " Elle avait peut être envie de manger chinois et faire un rami ce soir, qui sait. T'espérais juste qu'elle ne te demande pas d'aller à Disney. Ca n'allait pas vraiment correspondre à tes plans. Tu te diriges vers ta voiture, lui ouvrant la portière. " Mademoiselle. " Toujours la même plaisanterie. Mais ça t'amusait toujours. Tu t'assois face au volant. Ton moteur ronronne. " Elle est mieux non? " Tu avais changé de voiture depuis la dernière fois. La précédente devenait vieille, beaucoup trop pour espérer la garder encore longtemps. Tu l'avais depuis que tu avais le permis, et tu avais pas mal bougé avec elle. Il fallait dire que le camping improvisé  à des kilomètres d'ici avait été une de tes grandes spécialités. Vous dormiez partout, surtout où vous de deviez pas.

Tu ne t'ennuyais jamais sur la route, seul ou accompagné. Bien entendu, la musique était à son volume au maximum pendant que tu chantais à t'en époumoner. Même si tu faisais parfois un yaourt incroyable, tu connaissais toujours le dernier mot de la phrase. T'avais la conduite cool. Tu lâchais parfois le volant pour exécuter un pas de danse. Toujours avec maitrise de ton véhicule. Un deuxième accident pour Selena aurait été de trop. Le temps défile, et le trafic de la ville s'estompe. La campagne verdoyante vous accueille progressivement. Tu empruntes avec aisance les chemins de terre, même si ça secoue. Beaucoup. Mais toi, ça t'amuse. Tu finis par te garer devant chez toi. La ferme était on ne peut plus vivante, ta voiture est rapidement entourée de chats et de chèvres naines qui vagabondent en liberté. " Ca te va? " Le contraire te décevrait en réalité. Tu essayes d'aligner les petites attention pour elle, que sa journée se passe comme elle le voudrait. Qu'elle s'en souvienne.
Revenir en haut Aller en bas
❉ the search for something more
avatar
the search for something more

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 08/08/2017
›› Love letters written : 15
›› It's crazy, I look like : Emily Didonato
›› Credit made by : Cooky
family don't end with blood

♡ A DROP IN THE OCEAN
›› Relationships :
MessageSujet: Re: I'll be there for you (Selena) Ven 1 Sep - 17:11

C'était quoi tout ce mystère ? Elle voulait savoir, elle n'était pas du genre très patient. Cameron s'amusait avec cela, elle en était persuadée alors autant lui infliger la petite blagounette qui le fit beaucoup rire. Il avait toujours été un bon public. Des souvenirs qui lui restaient avec lui, ils étaient tous ou presque joyeux, débordant de bons moments de rires. Elle savait qu'elle passerait une bonne après-midi. Aucun doute n'était possible. Elle avait bien besoin de ce genre de moment qui à défaut de ne rien apporter de concret était enrichissant. Rien que prendre cet ascenseur, c'était déjà un premier pas hors de cet établissement hospitalier. Elle n'avait pas détesté le soutien qu'elle avait trouvé, mais elle rêvait d'autre chose. Elle n'était pas le genre de fille à se laisser enfermer. Elle se réfugiait dans les histoires des autres qui étaient ses fenêtres vers l'extérieur. Elle ne savait pas du tout pour l'opération de Cameron, elle n'avait pas souvenir qu'il lui ait dit. Elle se souvenait surtout de leurs conversations. Il trottait de bon train à la sortie, il avait l'air d'avoir envie de courir. Elle prenait son temps de son côté, mais elle savait qu'il ne lui tiendrait pas rigueur de traîner encore un peu de la patte. Ce n'était qu'une question de temps pour que tout revienne de façon plus facile, plus évidente.

" Je ne sais pas où on va, mais tu sembles aussi impatient de moi de t'y rendre... J'ai envie, j'ai envie... d'une bonne pizza avec plein de fromage. je n'ai rien contre la nourriture de l'hôpital, mais ... j'ai qu'une envie manger quelque chose avec plein de goûts. J'ai l'impression d'avoir toujours manger la même chose. Tu sais la purée mousseline, je crois que j'ai eu toutes les saveurs... Mais vraiment ! Je pense qu'ils voulaient tester si je connaissais. Ils ne mettaient pas du tout paprika alors... le poivre était mon meilleur allié, tu sais. Alors si tu as un endroit où on mange à s'enj péter le bide et bien. Je te suis, mais où tu veux. Puis tu voulais m'emmener quelque part..... je sais toujours pas où... attention Cam, je reste sur ma faim"

Que cachait cet enthousiasme ? Il était souvent comme cela, mais tout de même elle aimait bien faire son enquêtrice. Elle se mit à rire et se détacha de son regard fixé sur lui. Le rôle du policier inquisiteur lui allait si mal. Selena avait des goûts simples, des aspirations simples, mais elle ne refusait pas les bonnes vieilles sensations fortes. En, ce moment, les sensations fortes, mieux valait laisser de côté. Elle lui aurait bien dit un petit tour en deltaplane ou escalade, oui ce serait génial d’escalader à nouveau. Elle n'était pas sûre d'y parvenir avant un moment. Elle en avait peur à y bien réfléchir. Lors de sa chute, elle se souvenait d'une route, puis d'avoir roulé dans une descente... Quelque chose derrière sa tête. Elle n'aurait jamais pensé faire une chute aussi forte. Enfin, ce moment était bien loin, mais à la fois si près c'était peut-être son souvenir le plus fort, le plus marqué du moins. Et pourtant elle en savait si peu... Elle avait songé parfois en discuter avec Cameron de ce qui s'était déroulé cette fois là. Elle voulait à la fois savoir tout en voulant éviter la question. Il l'invita de façon princière à monter dans la voiture.

" Mademoiselle Litovki..... attends... "

Elle se mit sur la pointe des pieds et tenta de se tortiller comme une parade. jusqu'à arriver à la portière en remerciant son aimable chauffeur. La voiture se transformait en une vraie discothèque où la palme était remis à la plus brillante casserole. Selena avait l'impression de chanter faux, elle se retournait parfois pour vérifier mais non il chantait toujours. En revanche si ses oreilles n'étaient pas atteintes, sa bouche s'enmêlait de mots incompréhensibles. Parfois même, elle croyait entendre des bruitages." T'ES SÛR QUE C'EST CA" criait sa passagère dans ce bazar sans nom qu’elle adorait. Elle ne se rappelait pas de cet endroit... mais elle aimait beaucoup. C'était comme chez elle. Elle ouvrit brusquement la portière sans ses bâtons de marche. " Aaaah ! Oh oui ! " Aucune peur du ridicule, elle sautillait sur place et courut comme elle put en s'emmêlant les pinceaux. C'était la première fois depuis son hospitalisation. Elle se laissa tomber dans ses bras "... tu es un ange, ma petite star.... c'est exactement ce qui me manquait"
Revenir en haut Aller en bas

I'll be there for you (Selena)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOWN WITH LOVE :: 
 :: Downtown l.a :: downtown hospital
-