Partagez|

God help me because I can not help myself. (Cam)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
❉ my way home is through you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 29/07/2017
›› Love letters written : 94
›› It's crazy, I look like : Dylan Minnette
›› Credit made by : avatar earithralia - signa astra
family don't end with blood

♡ A DROP IN THE OCEAN
›› Relationships :
MessageSujet: Re: God help me because I can not help myself. (Cam) Jeu 31 Aoû - 18:41

god help me because i can not help myself
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Zed
Sa voix s'emporte alors que ses mains ses perdent dans ses cheveux. Le réveil est... difficile. Tu ne t'attendais pas à ça en te couchant, vraiment pas. Elle se reprend, s'excuse, pour t'avouer qu'elle ne s'en souvenait pas de manière plus calme. Ton regard est peiné, peiné de voir à quel point cette idée la chamboule. Elle avait le visage fermé, colérique. Et cette expression ne la quitte pas au fur et à mesure de ses mots. Elle continue, t'expliquant le fond de sa pensé. Elle appuie de nouveau sur votre doute, sur votre absence de souvenirs. Ca la perturbe vraiment. " Zed... " Ta voix est douce, tu essayes de la calmer, même si ça ne semble pas réellement fonctionner. " Ecoute... Je suis désolé que tu le prennes comme ça... Je ne veux pas te faire du mal. Quoi qu'il se soit passé, ce n'était pas sur un coup de tête d'accord? Je veux dire, tu sais... " Tu as peur qu'elle pense que ce n'était pas la première fois que ça t'arrivait. T'avais peur qu'elle ait l'impression que tu voulais uniquement coucher avec elle. Mais tu n'oses pas aller au bout de ta phrase. Tu n'oses pas lui dire qu'elle était unique à tes yeux, qu'elle était tout ce dont tu avais besoin et tout ce que tu voulais. Qu'elle était une femme magnifique.

Elle insiste en affirmant la gravité de la situation. Puis te demande si tu ne te souviens de rien. Tu t'assois en tailleur face à elle, tu essayes de la rassurer comme tu peux. " Si, je me souviens d'hier. " Tu poses ta main sur son genou, essayant de l'apaiser. " Hier soir, on est rentrés en taxi et on est allés se coucher juste après que tu aies pris ta douche. " Tu omets de conter l'histoire du vomi. Ce n'était as vraiment le moment. Tu racontes cette partie de la nuit comme pour éveiller la suite de tes souvenirs. Mais ça ne te vient pas. Ton cerveau n'avait pas enregistré les quelques secondes de réveil. Et tu n'avais aucune idée sur la raison de la tenue de Zelda. " J'ai du ne pas être à l'aise cette nuit à dormir comme ça. Je ne sais pas, j'ai du croire que j'étais chez moi et me mettre un peu plus à l'aise. " Tu te raisonnes. Tu trouves une excuse, quelque chose qui pourrait justifier logiquement votre situation. " Et puis, tu as peut être trouvé ton peignoir encombrant... " Tu tentes un sourire, bien que le coeur n'y soit pas. Tu te ranges selon la volonté de ton amie. Si elle veut que tu lui prouves qu'il ne s'était rien passé, tu trouverais tous les arguments pour la convaincre, sans que tu sois toi même convaincu. Elle t'a posé un doute assez monstrueux dans ton esprit, doute que tu n'aurais pas eu en temps normal à ton réveil. Avec ses affirmation, tu te dis que finalement, ça pourrait être possible.
Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is through you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 08/06/2017
›› Love letters written : 196
›› It's crazy, I look like : La sublime et magnifique Katherine Langford.
›› Credit made by : Earithralia
family don't end with blood

♡ A DROP IN THE OCEAN
›› Relationships :
MessageSujet: Re: God help me because I can not help myself. (Cam) Jeu 31 Aoû - 21:36



► Los Angeles, Triangle Platinium | Never ruin an apology with an excuse.
God help me because I can not help myself.
Cameron Humphrey & Zelda Mariano
Cameron essaye de me raisonner. Je connais ses sentiments pour moi et je sais qu’il est incapable de me faire du mal. Pourtant, c’est un sujet assez délicat. J’ai énormément du mal à faire confiance du mal aux garçons de mon âge, surtout après ce qui m’est arrivé par le passé. Je hoche la tête, malgré que ses mots se veulent consolant, je suis bouleversée de la situation. « On est incapable de s’en souvenir et tu me dis que c’est pas sur un coup de tête. » encore une fois, je serre les dents pour ne pas m’énerver contre lui. Ce n’est pas de sa faute non plus, mais j’ai du mal à accepter la situation. Je sais qu’il m’aime et combien ça ne doit pas être évident pour lui non plus, seulement mes vieux démons reviennent. Je repense à Stefan, comment j’ai perdu ma virginité la première fois et combien le mot viole est encore trop difficile à accepter. Cameron lui ne m’a rien pris, même bourré, il aurait attendu que je lui donne le feu vert pour y aller. Surement que notre première fois ensemble ait été douce et romantique, seulement je suis frustrée de ne plus m’en souvenir. C’est confus dans ma tête, plusieurs pensées se bousculent que j’ai du mal à vraiment prendre du recul sur ce qui vient de se passer.

Je le supplie de se rappeler le moindre souvenir qui pourrait peut être me remémorer ce qui s’est passé la veille. N’importe, juste un début d’histoire. J’ai une petite lueur d’histoire lorsqu’il commence à me parler de taxi et de douche. Je me rappelle avoir fait tomber mon gel douche et avoir gloussé bêtement. Après, c’est le trou noir. Il essaye de nouveau de me rassurer mais sa thèse est trop optimiste pour que je la prenne en considération. Au fond, je devrais être rassurée que ce soit Cameron et pas un autre. Je crois que si je m’étais réveillé au côté d’un inconnu je ne me le serais jamais pardonné. Je m’étais juré que plus jamais je ne coucherais avec quelqu’un si je ne suis pas sure de ses sentiments à mon égard. Pourtant, j’étais sure de ce que Cameron ressentait pour moi, le soucis c’était est ce que moi je ressentais la même chose à son égard. J’ai longtemps cru que Cameron et moi aurions une relation fraternelle. J’avais eu besoin de quelques jours pour envisager que notre amitié ne soit plus totalement comme avant et voila que nous venions d’en remettre une couche en couchant ensemble. J’avale difficilement ma salive, l’alcool de la veille ne m’aide pas. Je ne sais pas si je ne me sens pas bien à cause de la situation ou seulement parce que mes reins ont du mal à faire correctement leur travail. Il y a énormément de choses qu’il ignore sur moi et qui rend les circonstances encore plus complexe. « Alors, c’est la fin de notre amitié? » l’interrogeais-je finalement. «  On devient quoi l’un pour l’autre? » je soupire, mon ton se veut assez sec, à croire que je lui fais des reproches. «  J’arrive pas à croire qu’on en soit arrivé là. » je m’en veux plus à moi qu’à lui, mais j’ai besoin d’exterioriser mes pensées pour ne pas devenir folle.
CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne


Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is through you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 29/07/2017
›› Love letters written : 94
›› It's crazy, I look like : Dylan Minnette
›› Credit made by : avatar earithralia - signa astra
family don't end with blood

♡ A DROP IN THE OCEAN
›› Relationships :
MessageSujet: Re: God help me because I can not help myself. (Cam) Ven 1 Sep - 0:23

god help me because i can not help myself
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Zed
Elle t'en veut, c'est tout ce que tu ressens. T'as bien essayé de la rassurer, mais ça n'a l'air que d'aiguiser sa colère. Tu préfères alors le silence, face à sa remarque épineuse. Au moins, elle ne te le balancera pas à la figure comme elle vient de le faire. Tu ne sais plus comment la calmer. T'avais essayé la tranquillité, de lui démontrer que ses pensés étaient fausses, et te voyais mal t'emporter pour tenter de baisser la tension une bonne fois pour toute. Non, dans une telle situation tu ne pouvais pas. Tu restais le mec le moins viril de LA, incapable de garder ta fierté et rentrer chez toi avant que ça ne dérape. Tu le sentais, que ce moment allait finir par arriver.

Tu vois qu'elle est mal à l'aise, qu'elle se sent mal. Tu ne sais pas pourquoi ça prend autant d'ampleur. Tu ne sais pas pourquoi tout se dégrade si vite. Tu ne cherches pas en réalité à comprendre. Tout allait bien, à ce moment précis. Enfin, il y a quelques minutes. Tu veux juste qu'elle pense comme toi. Qu'elle ressente la même chose. Que tu sois heureux avec elle. Ce n'était pas grand chose pour toi, tout dépendait de Zelda. Et puis elle te demande si votre amitié se termine. Ton teint change de teinte pour s'habiller d'un blanc. Tu te sens mal. Ton visage est décomposé. Tu sais bien que cette amitié ne va pas évoluer dans le bon sens, d'après le ton qu'elle emploie. " Quoi? " De nouveau, l'incompréhension s'immisce dans ton esprit. Elle t'éclaircit en te demandant ce que vous êtes l'un pour l'autre. Ton silence laisse paraître l'étendue de ton état perdu. Tu n'écoutes pas vraiment la phrase qui suit, cherchant difficilement tes mots. " Zed, je tiens à toi... " C'est les premiers mots qui sortent de ta bouche. Ton regard se plante dans le sien, angoissé. T'as peur qu'elle se décide de ne plus te voir. " Qu'est ce que tu veux toi? " Tu enchaines, plus nerveux que jamais. " Tu sais ce qu'il en est pour moi. " Il faut se le dire, tu l'aurais plutôt mauvaise qu'elle ne veuille plus te voir. Dans ces circonstances précisément. Tu as passé la nuit à veiller sur elle, tu as écourté la soirée pour la ramener, tu t'es inquiété pour elle et elle t'a invité à dormir avec elle. Et le lendemain, merci pour tes loyaux services, mais non merci. Tu ne savais pas ce qu'elle comptait faire, mais tu t'imaginais le pire. Et ça te foutait en temps dans un état de détresse mais aussi dans un sentiment d'injustice. " Je tiens vraiment à toi. " T'as pas envie qu'on t'abandonne. Pas encore une fois.
Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is through you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 08/06/2017
›› Love letters written : 196
›› It's crazy, I look like : La sublime et magnifique Katherine Langford.
›› Credit made by : Earithralia
family don't end with blood

♡ A DROP IN THE OCEAN
›› Relationships :
MessageSujet: Re: God help me because I can not help myself. (Cam) Ven 1 Sep - 11:07



► Los Angeles, Triangle Platinium | Never ruin an apology with an excuse.
God help me because I can not help myself.
Cameron Humphrey & Zelda Mariano
Je sais que je ne devrais pas m’énerver contre lui, il n’y est pour rien. Pourtant, je n’arrive pas à vraiment calmer ma nervosité. Malgré ce que l’on peut penser ou dire, je n’ai couché qu’avec deux garçons dans ma vie. Le premier m’a forcé, sans que je ne puisse résister trop engourdie par l’alcool et le second par pression et par peur d’être quittée. Je pensais l’aimer et être aimé pour ensuite me rendre compte que je n’étais qu’une parmi d’autre. Les garçons de ma génération ne croyait plus en l’amour et je m’étais juré que plus jamais on m’y reprendrait. Je tire mes jambes vers moi, les entourant de mes bras. Pudiquement, j’arrange le draps pour cacher mes courbes malgré qu’il ait déjà tout vu. Je pose ma tête sur mes genoux assez chamboulé parce qui s’est passé. Je me bas contre moi même pour ne pas pleurer. Zelda la pleurnicheuse, ce surnom m’a suivi une bonne partie de ma scolarité, ce qui avait fait oublié le Zelda-pipi du primaire. J’ai toujours été trop sensible, bien plus que la moyenne. Prenant à coeur tout ce qui pouvait se passer autour de moi, comme si chaque mot et chaque geste me concernait directement. J’en devenais presque susceptible à la longue. Cameron préfére finalement se murer dans le silence, ce qui en soit est une bonne chose et l’empêche de ressortir d’autres conneries qui me feront froncer des sourcils. Pourtant le calme devient pesant, bien que je finisse par me perdre quelques instants dans mes pensées.

Je suis la première à le rompre, l’interrogeant de ce qu’il adviendra de nous. Cette amitié, j’ai envie d’y croire encore mais je n’en vois plus le bout. On ne pourra plus rire aux éclats et se raconter des histoires qui font peur sans que cela n’impact sur ses sentiments ou sur ce qui s’est éventuellement passé cette nuit là. Et si, nous n’avions rien fait, ça serait une bonne chose mais ça nous aurait permis d’ouvrir les yeux l’un sur l’autre. Lorsqu’il me dit qu’il tient à moi, j’ai envie de le faire taire, de boucher mes oreilles parce que cette phrase m’a déjà par le passé énormément blessé. Cameron n’est pas comme les autres, c’est ce que je me peine à penser pourtant ça reste un garçon. A quel moment ça finira par foirer entre nous? A la place, je lève les yeux au ciel, me forçant une nouvelle fois à ravaler mes larmes. Pourquoi, faut-il toujours que les choses se compliquent? «  Je ne sais pas. » chuchotais-je une première fois. Quand bien même on déciderait de se donner une chance, et si ça ne marchait pas? Cela voudrait dire qu’il faudrait se faire nos Adieu. Egoistement, je n’étais pas prête à le laisser me filer entre les doigts. J’avais besoin de lui comme ami. D’ailleurs, je n’étais pas vraiment sure que mes sentiments soient plus que ça. « Tu ne comprends pas. » c’était plus simple pour lui. J’ai envie de lui dire que je tiens à lui aussi, seulement les mots ne sortent pas. Au lieu de ça, je me mords nerveusement la lèvre inférieure.
CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne


Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is through you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 29/07/2017
›› Love letters written : 94
›› It's crazy, I look like : Dylan Minnette
›› Credit made by : avatar earithralia - signa astra
family don't end with blood

♡ A DROP IN THE OCEAN
›› Relationships :
MessageSujet: Re: God help me because I can not help myself. (Cam) Ven 1 Sep - 14:42

god help me because i can not help myself
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Zed
Tu entrevois ses yeux briller, ce qui fait battre ton cœur un peu plus rapidement. Tu t'affoles, alors qu'elle est recroquevillée sur elle même. Voir une larme couler sa joue briserait ton coeur. Encore plus en étant la cause de son chagrin. Tu attrapes son peignoir, au pied du lit, pour le poser sur ses épaules pour qu'elle puisse l'enfiler, observant aisément sa pudeur à travers son rapprochement avec les draps. Tu restes dans ta tenu, ne te dérangeant pour si peu. Tu n'as jamais été pudique avec elle, et ça n'allait pas changer. Tu n'avais pas un corps d'apollon mais tu n'avais pas non plus d'excès graisseux. Alors tu t'assumais comme tu étais. Il était évident qu'avec quelques heures de sport en plus, ce serait mieux. Mais tu avais toujours une flemme monstrueuse quand il s'agissait de courir ou soulever d'autres poids lourds que les chiens de 50 kilos. Le seul sport, si on peut l'appeler comme tel, que tu exerçais, c'était la randonnée. Mais ça s'arrêtait là. Tu n'as jamais été un grand sportif, même étant jeune. En cours de sport, c'était la catastrophe. Monter à la corde était une épreuve que tu peinais à réussir.

Tu optes pour t'installer à côté d'elle cette fois ci. Tu veux prendre soin d'elle, tu donnerais beaucoup pour la faire sourire. Elle chuchote qu'elle ne sait pas. Tu cales une de ses mèches de cheveux derrière son oreille, ayant besoin d'un contact avec elle. Tu aimais te sentir proche d'elle. Tu la laisses se perdre dans ses pensées quelques instants. Tu ne peux rien faire, si ce n'est la brusquer. Alors tu ne fais pas un geste n'émets aucun bruit. Elle souffle que tu ne comprends pas. Ce qui était vrai. Tu ne comprends pas. " Non je ne comprends pas... Alors explique moi. " Tu laisses les secondes prendre leur place, alors que tu cherches tes mots. " Qu'est ce qu'il y a? Il y a quelque chose qui ne va pas... vraiment pas. " La voir dans un tel état était encore obscur pour toi. " Je peux croire que rien ne s'est passé. Et s'il ne s'est rien passé, tu n'as pas à t'en faire. " Tu ne comprenais vraiment rien. Tu n'avais aucune idée du problème exact de cette mâtiné. Ce n'était pas quelque chose que tu pouvais imaginer. Alors oui, tu n'arrivais à t'aligner correctement, comme il faudrait.
Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is through you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 08/06/2017
›› Love letters written : 196
›› It's crazy, I look like : La sublime et magnifique Katherine Langford.
›› Credit made by : Earithralia
family don't end with blood

♡ A DROP IN THE OCEAN
›› Relationships :
MessageSujet: Re: God help me because I can not help myself. (Cam) Mar 5 Sep - 19:31



► Los Angeles, Triangle Platinium | Never ruin an apology with an excuse.
God help me because I can not help myself.
Cameron Humphrey & Zelda Mariano
J’apprécie chacune de ses attentions. Malgré que j’étais bouleversée de la situation et qu’il en était principalement la cause, il trouvait le temps d’interpréter chacun de mes gestes. Bordel, je me sens tellement conne de lui faire ça. Pourtant c’est plus fort que moi. Je suis contradictoire, je l’ai toujours été et ce n’était pas maintenant que ça allait changer. Je me force à ne pas verser de goutte de larmes, Dieu sait comment Cameron pourrait le prendre, il souffre suffisamment de la situation. Et puis y a une part de moi qui lui en veut de prendre plutôt bien la chose. Moi, j’aurais préféré me rappeler et pouvoir être sure que j’étais consentante si nous avions franchi le cap. Malgré que j’avais une confiance aveugle en Cameron, je me sentais trahi par lui et par mes souvenirs. Il s’approche de moi lorsque je lui dis qu’il ne comprend pas. Je me mords la joue intérieur, parce que je n’ai pas envie de revenir sur des souvenirs douloureux et parce que je n’ai pas envie qu’il me prenne en pitié ou qu’il cherche à jouer les héros sur une histoire qui me déchire le coeur à chaque fois que j’y pense. J’ai d’abord envie de lui dire de laisser tomber. Je me mure à mon tour dans un petit silence alors qu’il essaye de comprendre la situation.

Je me sens minable d’avoir bu autant la veille. Parfois j’ai tendance à vouloir passer pour ce que je ne suis pas. Parce que j’en ai marre de passer pour la fille coincée à chaque soirée, celle qui accepte de gentiment raccompagné ses amis trop bourrés à la maison. J’ai commencé par un verre, pour une fois que je ne jouais pas les chauffards. Et puis un second, et un troisième, je me suis laissé prendre au jeu au moment même où mon amie m’avait abandonnée seule dans cette soirée. J’aurais pu partir, d’ailleurs c’est ce que j’aurais dû faire quand j’étais encore un peu éveillée. Seulement, j’ai cru que c’était l’occasion de se faire de nouveaux amis. Alors j’ai bu, autant que j’ai pu. J’ai connu la gloire quelques instants et puis le néant. Je suis incapable de me rappeler de quoi que ce soit. «  Bon. » finis-je par lancer. Mettant finalement fin à ce long silence. Après tout, je pouvais lui dire à lui. Je me blottis un peu plus dans mon peignoir. Je tire sur les manches comme pour cacher chaque surface de ma peau encore visible. C’est l’effet que me fait cette histoire à chaque fois que j’y repense. J’aimerais parfois que mes vêtements soient plus grands au points de pouvoir me cacher dedans. « Quand j’étais au lycée. Je… j’ai. » j’hésite un moment, en fait je ne sais pas vraiment annoncer ça. « J’ai été violé par mon ex petit ami. » articulais-je rapidement, pour ne pas m’attarder sur les mots. «  J’étais bourrée et il en a prof… » je me serres les poings tandis que je mord de nouveau ma langue pour ne pas craquer devant mon ex-ami. «  Je ne veux pas que t’ais à faire le parallèle entre nous. Seulement, tu vois, j’ai du mal à me dire que j’ai fait l’amour avec quelqu’un et être incapable de m’en rappeler. »
CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne


Revenir en haut Aller en bas

God help me because I can not help myself. (Cam)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOWN WITH LOVE :: 
 :: Triangle platinum
-