Partagez|

[CELESTE] TCHIN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
❉ i can't see you but I know you're there
avatar
i can't see you but I know you're there

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 27/06/2017
›› Love letters written : 55
›› It's crazy, I look like : Charlie Hunnam
family don't end with blood
MessageSujet: [CELESTE] TCHIN Sam 22 Juil - 7:33

Moon & Night

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Sa ronde serait bientôt terminé. Stanislas détestait se payer le boulot de ces incapables. Ils avaient trouvé le moyen de tous se rendre sur l'intervention d'une jeune femme ayant fait un malaise en pleins centre ville et ces abrutis avaient laissé South L. A sans surveillance, le quartier qui craignait le plus la nuit. Non vraiment, il n'allait pas se gêner pour les convoquer dans son bureau ces branquignoles et leur dire tout le bien qu'il pensait d'eux. Soupirant, il regarda sa montre. C'était bientôt terminé et fort heureusement pour ces loosers, le quartier était particulièrement calme ce soir là, hormis quelques prostituées à faire bouger de là, quelques hommes se battant parce qu'ils avaient un coup en trop dans le nez. Finalement c'était la routine habituelle. Et, alors qu'il pensait que la nuit se terminerait sans encombre, il termina son tour dans le Velvet. Boîte qu'il aimait particulièrement pour les cocktails qu'ils proposaient et pour l'ambiance particulièrement sympathique qui y régnait. Il plissa alors les yeux apercevant au loin une jeune femme. Jusque là, rien de bien particulier, des femmes il y'en avait pleins la boîte de nuit, mais celle-ci semblait se faire malmené par une certaine bande de garçons. Il entreprit alors de se faufiler à travers la foule, probablement son côté justicier, afin de s'assurer que tout se passait bien et comme il s'en doutait ce n'était pas vraiment le cas.

L'un d'eux semblait vouloir tirer la jeune femme vers lui, sans son consentement, et , son sang ne faisant qu'un tour, il poussa l'homme et lui lança alors:

- Lâche-là !

Visiblement celui-ci ne semblait pas d'accord avec ça et, sur le point de répliquer, Stan jugea qu'il n'allait pas se battre ici, ça la foutrait mal pour un flic de se faire virer de boîte. Il se contenta alors de faire remarquer à l'homme qu'il avait un uniforme et une laque adéquate. Faisant profil bas, le petit groupe de cons prit la fuite. Il se tourna alors vers la jeune femme:

- Vous allez bien ?


(c) REDBONE

Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is  through  you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 14/07/2017
›› Love letters written : 21
›› It's crazy, I look like : IU
family don't end with blood

♡ A DROP IN THE OCEAN
›› Relationships :
MessageSujet: Re: [CELESTE] TCHIN Jeu 27 Juil - 18:21



   [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
   Stanislas & Celeste
   Tchin

L
a soirée était bien avancée, les verres s'enchainaient, et je ne voyais plus les aiguilles de l'horloge tourner. Ou du moins ma tête tanguais trop pour que je puisse les lire comme il faut. Je n'avais aucune idée de l'heure qu'il pouvait bien être, ni même où j'étais, où comment est-ce que j'étais arrivée là. La seule chose dont je me souvenais, c'était de mettre assise au comptoir d'un bar après une rude journée à arpenter la ville et quelqu'un c'était assis à côté de moi. Je ne me souvenais plus forcément de sa tête, ni de son nom, et j'aurais été incapable de dire si l'homme en face de moi était celui avec qui j'avais commencé la soirée. Ma tête, mon cerveau embrumé, tout tanguais autour de moi, mais je continuais à boire, pousser des cris en levant mes bras fièrement au dessus de ma tête et à rire aux éclats, ne comprenant pas forcément ce que la personne en face pouvais me dire.

Je pensais alors que je passais un bon moment. L'homme en face n'était pas désagréable à regarder et s'il me proposer de passer quelques heures chez lui, je n'aurais pas dis non. La nuit s'étirais devant moi, le temps me filais entre les doigts, tandis que je laissais l'alcool me brulais la gorge à chaque fois que je portais mon verre à mes lèvres.

Ce n'était pas dans mes habitudes de boire, de finir dans cet état. C'était même la première fois. Même si sur le coup je ne me rendis pas forcément compte. Ce ne fut que le lendemain, après être redescendus sur terre, que je me mis à amèrement regretter ma nuit. Mais pour l'instant, je savourais chaque verre, attrapant avec entrain celui que l'on me tendais quand le mien se trouvais vide. Du moins, jusqu'au moment où l'homme avec qui j'avais passé du bon temps disparaisse. Et qu'à sa place se trouvais deux hommes. Deux hommes que, sans raisons, je me mis à craindre. Deux hommes que je voulais fuir, mais le monde dansaient devant mes yeux sans que je ne puisse rien faire. Instable sur ma chaise, je ne me voyais pas me lever et prendre la direction de la sortie. Non. Je ne pouvais que rester là, à les regarder, et prier que tout se passe bien. Du moins, si mon cerveau me le permettais. Tout n'était que brouillard et bientôt les deux hommes finirent pas se confondre.

Je sentis à un moment donnée quelque chose ou quelqu'un m'attirais vers lui, et incapable de résister, je ne puis que suivre le mouvement. Du moins, jusqu'à un autre homme arrive et se mette à parler. Je ne compris pas forcément ce qui se passais devant mes yeux, mais quand le nouvel arrivant m'entraina avec lui, je ne pu que m'agripper au bras qu'il me tendais, comme un naufragé s'accroche à une planche de bois pour rester à la surface. Devant mon silence, il me demanda plusieurs fois si tous allais bien, si tout était ok. J'hochais de la tête avant de regretter mon geste, tanguant encore plus.

Une fois en dehors du bâtiment et qu'une brise d'air frais me caressa le visage, je pus me redresser et me dégager, m'éloignant de quelques pas. Cherchant tout de même à garder mon équilibre, je me tenais face à un mur, les deux bras tendus, mes paumes contre la pierre. L'homme me demanda encore une fois si tout allais bien. Je me mis alors à tourner ma tête vers lui et à tendre mon bras, lui faisant comprendre avec mon pouce bien tendu que tout allais. Du moins je le croyais. Mon organisme décida à se moment là de rejeter une bonne partie de tout l'alcool que j'avais pu ingurgiter. Par chance, aucune de mes affaires ne fut taché. Mais mon équilibre lui en pris un coup. Quelle idée aussi que d'être perchée sur des talons aiguilles. Commençant à tituber de nouveau, l'homme se rapproche de nouveau vers moi et me tiens fermement contre lui.


" Je suis désolée, je ne suis pas dans mon état normal. Je ne sais pas qui vous êtes, mais merci."

Devant le silence de l'homme, silence que je trouvais accablant et lourd de reproches, je me mis à déblatérer :

"Je, je, je suis pas ce genre de fille. C'est pas moi ça, de sortir, de boire, de plus savoir où je suis. Je... Je ne bois pas en temps normal. Mais j'étais tellement mal, tellement. Je savais plus quoi faire. Et j'avais besoin d'oublier. Je ... Je suis désolée."

Tandis que je parlais, les larmes commentaient à me monter aux yeux, pour finir par éclater en sanglots. Je tentais de cacher mes mains dans mon visage, pour dissimuler ma honte, ma peur. Je tremblais de partout, telle une pauvre brindille, ne sachant pas quoi faire, ni même ce qui allais m'arriver.


Je parle en #de7a6e
WILDBIRD
 
Revenir en haut Aller en bas
❉ i can't see you but I know you're there
avatar
i can't see you but I know you're there

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 27/06/2017
›› Love letters written : 55
›› It's crazy, I look like : Charlie Hunnam
family don't end with blood
MessageSujet: Re: [CELESTE] TCHIN Sam 29 Juil - 15:57

Moon & Night

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Stanislas allait terminer sa ronde et il était bien trop heureux de savoir que c'était la fin du travail. Il en avait plus qu'assez de travailler de nuit, il n'arrivait plus à trouver un rythme de sommeil normal et les insomnie se faisant de plus en plus fréquentes. Pourtant, son regard fut attiré par une jeune femme au loin, il avait le flair pour détecter lorsque quelque chose de mauvais se tramait, et il sentait qu'il ne se trompait pas. Elle riait aux éclats, du rouge colorait ses joues et elle ne semblait pas voir que ces types semblaient avoir d'autres pensées et il ne connaissait que trop bien ces petits merdeux qui se croyaient tout puissant parce qu'ils étaient des hommes et elle une femme. Ils étaient de ceux qui estimaient qu'avec un peu d'argent, ils pouvaient tout se permettre et remettre leur gueule d'ange en place le démangeait. Néanmoins, agir alors qu'ils ne faisait pour le moment rien de provoquant lui causerait des ennuis, il allait donc les tenir à l'œil, traquant leur moindre faux pas.

Le faux pas était arrivé. Deux homme s'étaient montrés menaçant avec elle, probablement parce que celui qui parlait avec elle le leur avait demandé, mais ça n'allait pas se passer comme ça. Sa ronde était peut être terminée, mais il n'allait pas laissé passer un tel outrage. La jeune fille n'avait rien demandé et se retrouvée être le centre d'hommes en ruts. Stanislas se dirigea vers eux et sans leur laisser forcément comprendre ce qu'il se passait, son poing s'abattit sur la figure d'un des hommes qui tournait un peu trop autours de la demoiselle. Il portait toujours son uniforme de police et c'était probablement ce qui les fit déguerpir, bien plus que de jouer des poings avec lui car nulle doute qu'ils s'y seraient risqués s'il ne faisait pas partie des forces de l'ordre. Les Hommes étaient fourbes, viles, et cette jeune femme semblait complètement perdue, bien trop alcoolisée pour réaliser ce qu'il se passait, ce qui n'était pas étonnant au vu de tous les verres qu'elle avait bu.

Il lui attrapa alors le bras et elle s'agrippa à lui avec plus de force que ce qu'il n'aurait pensé, se laissant traîner dehors. Lorsque l'air frais leur balaya le visage il lui demanda alors si tout allait bien, il devait s'assurer de son était général ,hormis le fait qu'elle avait trop vu, était-elle blessée ? A première vue non, mais il préférait s'en assurer. Elle se redressa et s'éloigna de lui, il ne chercha pas à la retenir, après tout elle ne le connaissait pas et sa lucidité semblait floutée par ce qu'elle avait bu. Elle s'appuya sur le mur et se contenta de lui brandir son pouce, il fronça alors les sourcils, se moquait-elle de lui ? Elle finit finalement par vomir ce qu'elle avait à régurgiter, et il se rapprocha d'elle, la tenant fermement contre lui. Il se baissa alors, lui retirant ses chaussures à talons, elle allait se casser la figure et une cheville par la même occasion si elle continuait à être perchée là dessus.

- Lieutenant de police, vous avez de la chance que je passais par là mademoiselle.

Oublier, il ne connaissait que trop bien ce sentiment, depuis la mort de sa femme il avait ce besoin constant et buvait parfois plus que de raison, mais ce n'était pas une raison pour se laisser sombrer comme lui, il ne pouvait de toute façon pas se prendre en exemple.

- Je ne vous juge pas mademoiselle mais je pense vous vous avez assez bu pour ce soir.


(c) REDBONE

Revenir en haut Aller en bas

[CELESTE] TCHIN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOWN WITH LOVE :: 
 :: South l.a :: velvet underwear
-