Partagez|

Enlaney ✽ i'm fucked up and i missing you

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
❉ i can't see you but I know you're there
avatar
i can't see you but I know you're there

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 20/07/2017
›› Love letters written : 73
›› It's crazy, I look like : ashley benson
family don't end with blood
MessageSujet: Enlaney ✽ i'm fucked up and i missing you Ven 21 Juil - 16:05

i'm fucked up and i missing you
Enlaney

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Foule à travers laquelle tu essayais de te trouver un chemin. Lunettes de soleil sur ton visage alors qu'il faisait déjà sombre. Avançant tête baissée dans l'unique but de ne pas être reconnu. Notoriété qui n'était pas la tienne. Notoriété qu'il t'avait attribué involontairement au moment même où vous aviez commencé à vous côtoyer. Concert qui avait déjà bien été entamé. Concert auquel tu aurais aimé assisté bien que ton réel but n'était pas de faire la groupie. But de le revoir après ces quelques semaines de séparations. Après cette décision précipitée que tu avais pris. Décision dont tu ne réalisais toujours pas l'ampleur. Etudes auxquelles tu avais mis un terme. Nouvelle ville que tu avais rejoins. Nouvelle vie que tu devais te construire. Carrière qui n'était pas encore réellement lancée à Los Angeles n'ayant eu le temps de te faire un nom qu'à Miami et les quelques villes où tu avais pu te rendre grâce à votre dernière tournée. Sans compter cette nouvelle vie que tu allais devoir reconstruire sans ton repère. Sans la seule personne qui t'ai réellement et sincèrement aimé. Sans ton pilier. Comme un gouffre qui s'était creusé en toi au moment de sa disparition. Gouffre que tu n'arrivais pas à combler quand bien même le nombre d'efforts que tu y mettais. Tête haute que tu essayais de conserver aux yeux de tous alors qu'en réalité tu étais détruite. Perdue. Tournure à laquelle tu ne t'y attendais pas. A laquelle tu n'avais pas été assez préparé. A laquelle tu n'aurais jamais été préparé au final. Toi qui depuis cet accident espérais du plus profond de toi même que son état s'arrangerait malgré sa paralysie. Qu'un jour peut-être tu aurais pu retrouver toutes ces attentions. Cette affection. Cet amour. Amour auquel tu avais été privé depuis tout ce temps. Amour maternelle que tu n'aurais d'ailleurs plus jamais. Ecoute obstruée part tous ces cris. Toutes ces personnes chantant en rythme avec lui. Tout ce brouhaha que tu n'avais pas l'habitude de vivre étant habituellement de l'autre côté. Entrée des coulisses que tu rejoignais finalement après de longues minutes. Manager que saluais avec enthousiasme. Ces habitudes qui te manquait au final. Depuis que le label avait décidé de s'installer à la ville des anges. Pas qui se faisait beaucoup plus lents. Lunette que tu retirais pour voir plus clair. N'ayant plus le besoin de te camoufler à présent. Loge que tu rejoignais finalement. Tes yeux qui ne pouvaient s'empêcher de décrire les moindres détails de la pièce. Sourire instantanée qui s'affichait sur tes lèvres aux vues de ses affaires. De son parfum qui t'envahissait déjà malgré son absence dans la salle. Porte que tu refermais derrière toi. Présence que tu ne lui avais pas précisé. Pensant sûrement que tu étais encore à Miami. Surprise que tu avais préféré lui faire. Bien qu'au final ton arrivée était bien plus qu'une simple surprise. Tu avais besoin de lui ces temps-ci plus que jamais. Objets que tu venais toucher du bout des doigts. Essayant de t'occuper du mieux que tu pouvais alors que l'excitation s'emparait de toi. Minutes qui paraissaient comme des heures alors que ton impatience ne faisait qu'augmenter de secondes en secondes.
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is  through  you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 20/07/2017
›› Love letters written : 36
›› It's crazy, I look like : Tyler Blackburn
family don't end with blood
MessageSujet: Re: Enlaney ✽ i'm fucked up and i missing you Sam 22 Juil - 23:12

i'm fucked up and i missing you
Enlaney

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Los Angeles, ville dans laquelle tu as encore un peu de mal à prendre tes repères, à t'habituer. Ville dans laquelle tu avais finalement très peu joué par le passé, à part quelques rares dates pendant les tournées. Cependant, tu dois bien dire que l'accueil de tes fans a été formidable. C'est au final la première fois que tu quittes vraiment la Floride, Miami et tout ça, comme une nouvelle vie à reprendre depuis le début. Cependant, lorsque tu montes sur scène, tu ne penses plus à tout ça, et tu te laisses envoûter. C'est d'ailleurs ce que tu fais, ce soir. Concert au Staples Center, salle remplie, pour ton plus grand bonheur, à reprendre les titres de Comet, ton dernier album, tout en mélangeant avec des sons un peu plus vieux des premiers albums. Emporté par la foule qui vient chanter chaque couplet à haute-voix, tu redécouvres sans cesse se plaisir de monter sur scène et faire ce qui te plait le plus dans la vie. Toutes les bonnes choses ont une fin, et cette soirée ne déroge pas à la règle puisque tu achèves ta dernière note, remerciant par la suite de tout cœur ton public avant de disparaître sur le côté de la scène. Grand bol d'air que tu viens prendre, respiration que tu retrouves doucement alors que tu vides une bouteille d'eau d'une traite, donnant une accolade à ton manager par la suite en écoutant ses habituels compliments sur ta représentation. Ta loge qu'il te tarde de rejoindre pour décompresser et pouvoir te poser un instant, souffler un bon coup et surtout rentrer chez toi par la suite. Porte que tu ouvres doucement une fois ta loge rejoins, à t'engouffrer dedans comme à ton habitude sans même jeter un coup d'œil au préalable. Ton corps que tu retournes finalement une fois la porte fermée derrière toi, à voir une forme bien trop familière se dessiner devant tes yeux. Large sourire qui s'empare immédiatement de tes lèvres, à ne pas avoir été prévenue de sa venue. « Delaney ?! ». Tu te précipites pour la prendre dans tes bras et la serrer fort contre toi, glissant au passage un baiser sur ses lèvres. Goût qui t'avait bien trop manqué, à ne pas réussir à vous voir aussi souvent qu'à l'époque, déménagement à Los Angeles un peu précipité de ton côté. Allers-retours fréquents que vous faisiez l'un l'autre pour vous retrouver, mais le travail qui t'est tombé dessus ces derniers temps avec aucun temps libre pour envisager un séjour à Miami. Sa présence qui t'a énormément manqué, surtout dans un tel moment, avec sa perte récente que tu peux très bien comprendre, étant passé par là toi-même à l'époque, même si à cet âge-là tu n'avais pas tout compris, tu étais bien trop jeune pour réaliser. Tu sais à quel point sa famille est importante à ses yeux et tu aurais aimé être plus présent pour elle. Tu retires finalement tes bras après un long moment, même si bien trop court à ton goût pour venir plonger ton regard dans le sien et prendre ses mains dans les tiennes. Large sourire toujours étiré de part et d'autre de ton faciès. « T'es arrivée quand ? Je m'y attendais pas du tout ! Tu m'as tellement manqué… »
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
❉ i can't see you but I know you're there
avatar
i can't see you but I know you're there

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 20/07/2017
›› Love letters written : 73
›› It's crazy, I look like : ashley benson
family don't end with blood
MessageSujet: Re: Enlaney ✽ i'm fucked up and i missing you Dim 23 Juil - 1:02

i'm fucked up and i missing you
Enlaney

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Vie dans laquelle tu n'avais plus aucune certitude. Innombrables retournements de situation qui n'avait en rien arrangé à la vision que tu te faisais de l'avenir. De la vie en générale. Ton adolescence qui avait si bien commencé. Toi qui avait eu tout pour toi à l'époque. La popularité. Un parcours scolaire exemplaire. Tout ce qu'une adolescente aurait pu espérer à vrai dire. Toutes ces choses auxquelles tu avais dû sacrifier pour retrouver cette réalité bien plus cruelle que tu n'aurais pu l'imaginer. Responsabilités que tu avais eu sur les épaules beaucoup trop jeunes. Responsabilités qui t'avaient endurcies. Qui avait fait de toi ce que tu étais à présent. Perte qui avait mis un point final sur tout ce que tu avais dû endurer au final. Te laissant seule face à ce monde. Vie que tu allais devoir rebâtir à zéro. N'ayant qu'une seule certitude. Lui. Décision qui au final n'était pas réellement un coup de tête. Renouveau dont tu avais besoin. Renouveau que tu ne te voyais pas faire sans lui. Sans sa présence à tes côtés. Los Angeles que tu n'avais pas rejoins par pur hasard. Loge que tu rejoignais finalement après avoir réussi à passer inaperçue à travers cette foule. Regrettant l'espace de quelques secondes d'avoir afficher aux yeux de tous votre relation. Devenant indirectement aussi reconnu que lui. Porte que tu refermais derrière toi détaillant la pièce du regard. Pièce qui lui ressemblait bien au final. Attente qui se faisait longue. Objets sur lesquels tu t'attardais dans l'unique but de faire passer le temps. Bien que cette loge n'avait rien à voir avec celles qu'il avait pu avoir à Miami. Beaucoup plus spacieuse. Beaucoup plus Los Angeles au final. Comprenant qu'il gravissait les échelons à une vitesse déconcertante. Ne pouvant que te réjouir de le voir atteindre ses rêves. Ton corps qui pivotait pour lui faire face à l'instant même où la porte s'ouvrait. Sourire instinctif qui se dessinait sur tes lèvres. Entre la joie de le revoir après cette séparation et l'amusement par rapport à la situation. Sourire qui s'élargissait un peu plus à sa réaction. Bras que tu t'empressais de rejoindre. Lèvres que tu venais retrouver un court instant avant de venir enfuir ton visage dans son cou. Gestes qui t'avaient manqués. Gestes dont tu avais besoin au final. Sensation de ses lèvres contre les tiennes qui t'avait bien trop manqué. Drogue dont tu avais été privé pendant plusieurs semaines avec cette distance qui s'était mise entre vous. Odeur qui t'enivrais. Présence qui au final te rassurait bien plus que tu ne l'aurais pensé. Lui qui n'avait pas pu être présent aux funérailles. Rattrapant indirectement toute cette affection dont tu avais pu être privé. Iris qui venaient se perdre dans les siens. Vos doigts qui venaient s'entremêler. « Hier soir, j'avais préféré te faire la surprise pour changer de d'habitude. » Sourire qui ne te quittait pas alors que tu venais déposer plusieurs baisers furtifs sur ses lèvres. Addiction dont tu pouvais pleinement profiter à présent. « Tu m'as énormément manqué aussi, surtout ces temps-ci... » Sourire qui s'estompait quelque peu à la fin de tes paroles. Ne pouvant faire abstraction de ce qui avait pu te ramener à Los Angeles bien que tu t'étais promis de ne pas l'inquiéter. « T'as été parfait ce soir au passage ! C'est ton manager qui m'a invité à vrai dire et je l'ai supplié de ne rien te dire. » Léger rire qui s'échappait de tes lèvres après ces mots. Sujet que tu préférais changer. Sujet que tu ne souhaitais pas aborder à vrai dire. Pas maintenant du moins. Pas juste quand tu venais de le retrouver. Tu avais tout ton temps pour ça bien que tu avais oublié de lui indiquer ce détail.
Made by Neon Demon
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is  through  you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 20/07/2017
›› Love letters written : 36
›› It's crazy, I look like : Tyler Blackburn
family don't end with blood
MessageSujet: Re: Enlaney ✽ i'm fucked up and i missing you Dim 23 Juil - 22:24

i'm fucked up and i missing you
Enlaney

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Grand voyageur dans l'âme, il est vrai que tu n'as jamais vraiment eu d'attache au final, que tu avais probablement cette volonté de t'éloigner de Miami et conquérir le monde depuis tout jeune. Seulement, depuis un peu plus d'un an maintenant, tu avais un peu mis cette pensée de côté, parce que tu n'étais plus le seul concerné à présent. Même si vous n'étiez que partenaires de musique à l'époque, tu ne te voyais pas partir du jour au lendemain, et encore moins après votre rapprochement plus ou moins inattendu. Los Angeles ne fut que l'exception à la règle, parce que tu avais vraiment besoin de t'éloigner et prendre du recul. De repartir sur un bon pied, surtout. Avec ton père qui venait de débarquer à nouveau, et l'envolée de ta carrière, Los Angeles était au final un peu la suite logique à tout cela. Cité des anges qui t'offrira indéniablement de meilleures choses sur un plan artistique. Plus gros regret, elle. Fin de votre histoire que tu refusais de toute manière, à faire le maximum pour garder la flamme entre vous, même si la distance était l'un des plus gros problèmes, surtout de ton côté avec ton temps libre assez réduit, au final. Mais voilà qu'elle se trouvait devant toi à présent, sans même t'avoir prévenu à l'inverse de vos précédentes retrouvailles. A simplement t'attendre dans ta loge sans que tu n'aies pu avoir le moindre soupçon, sans que ton manager ne te vendes la mèche. Corps que tu sers immédiatement dans tes bras, comme si tu cherchais à te prouver que ce n'était pas qu'une simple illusion. Ses lèvres que tu redécouvres comme toujours, euphorie immédiatement présente, sourire ancré sur ton visage. « Pour une surprise, j'dois dire que c'est réussi ! ». Ses lèvres qui se déposent contre les tiennes à plusieurs reprises, à confirmer la réciprocité du manque que tu avais pu ressentir, soulignant la période en particulier. Période dans laquelle tu aurais dû être plus présent, retard que tu souhaitais bien rattraper et lui faire comprendre que tu étais toujours là pour elle. « Oui… Encore désolé Delaney, j'te promet de faire le nécessaire pour me rattraper et éviter ce genre de situation à nouveau ». Emploi du temps chargé, mais que tu comptais bien diminuer pour avoir plus de possibilité pour un aller-retour dans ta ville natale. Léger rire que tu glisses suite à son compliment et la confession sur la complicité de ton manager pour cette agréable surprise. « Si j'avais su que t'étais dans la salle, j'aurais fait en sorte d'être encore mieux ! Oui j'me doute, en tout cas tu peux le féliciter, je m'y attendais pas du tout ». Tes mains que tu ne pouvais détacher des siennes, à craindre qu'elle s'évapore à la seconde même où tu le ferais. Une que tu détaches cependant, pour venir caresser doucement sa joue du bout des doigts, ton regard plongé dans le sien. « ça me fait vraiment plaisir de te voir, tu n'imagines même pas. J'ai l'impression que ça fait des mois, le temps passe bien plus lentement quand tu n'es pas là… Tu restes jusqu'à quand d'ailleurs ? Dis-moi que c'est au moins plus que le week-end ». Léger sourire amusé sur les lèvres, à ne pas vouloir qu'elle reparte aussi vite qu'elle soit arrivée.
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
❉ i can't see you but I know you're there
avatar
i can't see you but I know you're there

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 20/07/2017
›› Love letters written : 73
›› It's crazy, I look like : ashley benson
family don't end with blood
MessageSujet: Re: Enlaney ✽ i'm fucked up and i missing you Lun 24 Juil - 13:41

i'm fucked up and i missing you
Enlaney

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Bras que tu ne voulais pas quitter. Ou plutôt plus quitter maintenant que tu te retrouvais entouré de ces dernières. Bien trop à l'aise. Sentiment de sécurité qui s'emparait de toi. Cette sensation d'être rassurée rien qu'avec sa seule présence. Présence qui t'avais grandement manqué pendant ces dernières semaines. Tous ces kilomètres qui avaient pu vous séparer qui étaient venu au mauvais moment. Au moment où tu avais besoin le plus de lui. Coup de tête justifié au final. Moment que tu prolongeais un maximum. Comme pour te prouver que tout cela était bien réel. Que vous étiez enfin là. Tous les deux. A Los Angeles. Moyen de te faire réaliser que pour la première fois depuis ton adolescence tu allais pouvoir prendre des décisions sans aucunes contraintes. Décisions qui t'appartenais. Plus aucune autre responsabilité ne pouvait te stopper à présent. Première décision assez conséquente que tu avais pris en venant t'installer dans cette nouvelle ville. « Babe s'il te plaît je veux pas t'entendre t'excuser pour quelque chose que tu n'as pas faite. Enfin c'était plus fort que toi et le plus important c'est que je t'ai pour moi maintenant. » Sourire qui se voulait beaucoup plus rassurant que le précédent. Moyen de lui prouver qu'il n'avait rien à se reprocher. Encore moins par rapport à cette situation. Après tout au final c'était un combat personnel. Si tu comptais aller mieux un jour ce sera uniquement avec ta volonté peu importe les efforts que tout le monde pourra faire. Temps qui estompera sûrement la douleur de cette perte. Nouvelle vie à laquelle tu t'habitueras. « Je vois pas comment tu peux être encore meilleur vu à quel point t'as placé la barre haute ce soir. » Rire qui se faisait entendre à la fin de ses paroles. Manager qui au final avait toujours été présent pour vous. Du moins quand tu avais besoin de lui il était toujours là à te suivre. Surtout quand cela vous concernait vous deux. Te rappelant ce jour où tu n'avais trouvé aucun moyen de lui parler et qu'il t'avait proposer de retrouver Enrique au studio. Doux frissons qui venait s'emparait de toi alors qu'il venait caresser ta joue. Gestes affectueux qui t'avait manqué tout autant que lui. Manque que tu comptais bien rattraper. « Inutile de préciser que le plaisir est partagé je pense. Avec tout ce qui s'est passé dernièrement à Miami je ne vais pas pouvoir rester longtemps, je repars demain soir... » Tes iris que tu venais plonger dans les siens. Lèvre inférieure que tu venais pincer comme pour essayer de contenir la véritable réponse. « Non en fait je sais pas quand est-ce que je repars, j'ai pas pris de billet retour et pour tout te dire je sais pas si j'ai réellement envie d'y retourner. » Lèvre que tu mordillais toujours autant mais pour une toute autre raison à présent. Ne sachant pas la façon dont il allait réagir. Après tout tu avais pris la décision sur un coup de tête sans même lui en avoir parler ou bien avoir chercher à réfléchir plus longuement. Ce besoin de fuir cette ancienne vie qui avait pris le dessus sur tout autre réflexion. Tes iris qui se perdaient toujours un peu plus dans les siens. Cherchant le moindre signe qui pourrait traduire son état d'esprit aux vues de la situation. « Je sais que c'est précipité et que j'aurais sûrement dû t'en parler avant mais Miami ne me disait plus rien sans ma mère et surtout sans toi... »
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is  through  you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 20/07/2017
›› Love letters written : 36
›› It's crazy, I look like : Tyler Blackburn
family don't end with blood
MessageSujet: Re: Enlaney ✽ i'm fucked up and i missing you Lun 24 Juil - 21:37

i'm fucked up and i missing you
Enlaney

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Ce n'était peut-être pas entièrement de ta faute, mais tu ne peux t'empecher de te sentir coupable, fautif, de ne pas avoir pu être à ses côtés durant cette épreuve. Surtout en prenant en compte que c'est une douleur que tu peux comprendre, la perte d'un être proche, de sa mère, c'est une chose qui au final beaucoup marqué ta vie et eu des répercussions gigantesques. Il est sûr que Delaney est en âge de faire la part des choses et d'accepter un peu mieux la situation que si elle était encore une enfant comme ce fut le cas pour toi, mais ça ne change en rien ce soupçon de culpabilité qui plane au dessus de toi. « Entièrement pour toi, c'était mon dernier concert, le prochain est dans pas mal de temps. Je compte bien rattraper ce temps perdu ». Sourire qu'elle ramenait tout de même sur le devant de la scène, te rassurant légèrement et te permettant de profiter à nouveau de son visage radieux. « Trop de compliments miss Miller, je vais rougir ! ». Travail de l'autre que vous appréciez mutuellement, aidés par une passion commune il est vrai. Scène sur laquelle tu perds tout contrôle, à vouloir donner chaque jour le meilleur de toi-même et faire encore mieux que la fois précédente, même dans tes pires jours. La scène a ce drôle d'effet sur toi, tu as vraiment l'impression de te couper du monde et d'enfiler un nouveau costume. Son rire qui devient une agréable mélodie à tes oreilles, à étirer un large sourire sur ton visage. Tu lui demandes par la suite ses plans, espérant secrètement avoir le plus de temps possible à ses côtés. Réponse qui ne te rassure pas dans un premier temps, demain soir qu'elle évoque. Bien trop court, bien trop. Silence que tu gardes sur le coup, à garder ton regard dans le sien. Situation que tu peux comprendre, les choses à Miami qui doivent lui occuper une grande partie de l'esprit. Parole qu'elle reprend finalement, discours inverse, à ne pas savoir quand elle comptait repartir, à ne pas en avoir l'envie tout court. Sourcil que tu arques, intrigué. Peur d'avoir mal compris, ou au contraire d'avoir bien saisi l'idée derrière ce doute. Sa lèvre qu'elle vient mordiller comme à son habitude, te permettant indirectement de comprendre le vrai fond de sa phrase. Retour qu'elle n'a pas prévu, mais qu'elle ne semble pas prévoir du tout. « Pas envie d'y retourner, c'est-à-dire.. ? ». Partagé entre l'euphorie de l'avoir définitivement à tes côtés et craintes de la précipiter, de la contraindre à tout plaquer derrière elle juste pour toi. Vie qu'elle a également à Miami, que ce soit son père, sa sœur ou même ses études. Distance qui est bien plus compliquée que tu n'aurais pu l'imaginer quand tu as grimpé dans cet avion, mais discussion que vous n'aviez jamais réellement abordée. « C'est précipité oui, mais… Si tu veux venir à L.A, je ne vais pas t'en empêcher, bien au contraire. Mais tu es sûre de toi ? Tu vas faire comment pour l'université, et ta sœur ? ». Léger rire nerveux que tu glisses par la suite avant de déposer à nouveau tes lèvres sur les siennes et savourer un doux baiser que tu fais durer un peu plus longtemps que les précédents. « Désolé de t'assommer de questions, je suis vraiment content que tu puisses envisager ça, mais je veux pas que tu plonges là-dedans les yeux fermés juste pour moi, tu vois ? ». Delaney vivant à Los Angeles, ce n'est que du positif pour toi. Tu as beau être là depuis quelques mois, quelque chose te manque depuis tout ce temps pour que tu te sentes entier, et cette autre moitié se trouve face à toi à l'instant présent.
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
❉ i can't see you but I know you're there
avatar
i can't see you but I know you're there

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 20/07/2017
›› Love letters written : 73
›› It's crazy, I look like : ashley benson
family don't end with blood
MessageSujet: Re: Enlaney ✽ i'm fucked up and i missing you Mar 25 Juil - 15:27

i'm fucked up and i missing you
Enlaney

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Moments qui t'avaient manqué. Distance qui avait laissé derrière elle uniquement les souvenirs. Souvenirs de ce seul mois où vous aviez été réellement ensemble. De votre première fois à Crystal Springs et de tous ces événements qui avaient suivis. De tous ces déplacements pour alléger un peu cette séparation. Distance qui en y repensant avait été difficile à gérer. Routine que tu avais repris sans lui dans cette dernière. Mélange de souvenirs et de ce quotidien qui ne t'allait plus qui t'avait aidé à conclure ta décision. Acte que tu lui cachais au début en faussant la durée de ton séjour à la cité des anges. Suspens que tu ne pouvais finalement pas tenir lui annonçant la vérité. Lèvre que tu mordillais dans l'attente d'une réponse de sa part. D'une réaction plus particulièrement. Ne sachant pas si au final tu avais bien fait ou que vous auriez dû en discuter avant de faire le pas. Réaction négative ou du moins mitigée à laquelle tu t'attendais. « Peut-être qu'au final Los Angeles est ce dont j'ai besoin pour oublier tout ce qui s'est passé à Miami... » Regard que tu ne quittais pas. Sa question qui ne t'avait en rien rassuré n'ayant fait qu'augmenter le doute en toi. Spontanéité qui pour le coup n'était peut-être pas la bienvenue. Du moins pas pour des prises de décisions si conséquentes. « J'en suis sûre, je me vois plus rester là bas. Elle va sûrement me rejoindre et je préfère me concentrer sur le label, j'ai une chance que peu de gens ont donc autant en profiter au lieu de perdre mon temps à l'université. » Oubliant au passage de préciser que tu voulais du renouveau. Que c'était dans le but de le rejoindre mais aussi de te recentrer sur toi même. Recul dont tu avais besoin maintenant que tu n'avais plus aucune responsabilité à assumer. Vie que tu souhaitais reprendre en main. Aller de l'avant quelque soit le résultat. Ses lèvres qui venaient rencontrer à nouveau les tiennes. Douceur de cet instant qui se reflétait à travers ce baiser. Main que tu venais plaçais sur sa nuque caressant cette dernière du bout des doigts. Saveur dont tu souhaitais profiter à présent que vous étiez réunis. Vie de couple que tu n'as jamais connu mais que tu souhaitais découvrir à ses côtés. Distance qui n'avait en rien aidé à ta volonté. Léger sourire qui se dessinait sur tes lèvres à ses propos. « J'ai vraiment besoin de ce changement... » Proximité que tu conservais. Tes iris ne pouvant s'empêcher de décrire les moindres détails de son visage. Appréciant le moment et surtout ne réalisant toujours pas entièrement que vous alliez être à nouveau ensemble. Temps attente entre vos retrouvailles que tu avais balayé à l'instant même où tu avais rejoins la ville. « Puis j'avais une bonne raison. » Voix qui se voulait beaucoup plus douce à tes propos. Regard que tu venais plonger à nouveau dans les siens. Doux sourire qui venait accompagné tes mots. Mèches de sa chevelure que tu prenais entre tes doigts alors que tes lèvres venaient retrouver les siennes. Simple reflet des conséquences de cette séparation. Manque qui n'avait fait qu'augmenter de jour en jour. Les jours que tu avais presque compté dans l'attente de cet instant. « Je propose qu'on aille boire un verre pour fêter mon arrivée. » Rire qui se joignait à ta phrase. Retrouvaille que tu comptais bien fêter à ses côtés.
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is  through  you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 20/07/2017
›› Love letters written : 36
›› It's crazy, I look like : Tyler Blackburn
family don't end with blood
MessageSujet: Re: Enlaney ✽ i'm fucked up and i missing you Mar 25 Juil - 22:18

i'm fucked up and i missing you
Enlaney

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Révélation qui ne manque pas de te surprendre sur le coup. Delaney qui confesse indirectement ne pas vouloir rentrer à Miami dans un premier temps, avant de confirmer peu à peu sa décision. Décision qui ne peut que te réjouir, c'est vrai, distance que tu avais de plus en plus de mal à supporter, surtout sur le long terme puisque vous n'aviez jamais réellement abordé la question. Officiellement, en tout cas. Et de ton côté, tu te voyais mal retourner à Miami puisque ton père s'y trouvait toujours, ainsi que d'autres souvenirs que tu ne souhaitais pas forcément raviver, en dehors de ceux à ses côtés. Question que tu enchaînes par la suite, que ce soit à propos de ses études ou de sa sœur. Réponse qui te rassure légèrement. Décision dont elle semble sûre, carrière avec le label dans laquelle elle souhaite s'investir. « Si tu es sûre de toi, alors je ne peux qu'être heureux. Après tout, j'ai fait la même chose il y a quelques mois, partir de Miami était en partie pour m'éloigner de celui qui prétend être mon père. Donc je peux comprendre, Delaney ». Situation encore plus difficile pour elle, étant donné qu'elle a perdu celle pour laquelle elle s'était investie corps et âme dans sa jeunesse. Fantôme qui doit planer sur Miami et le label qui lui offre une porte de sortie en s'installant à Los Angeles. Baiser que tu déposes par la suite sur ses lèvres, sentant sa main venir se loger dans ta nuque. Vague de frissons qui t'envahit le corps, à redécouvrir chacune des sensations qu'elle pouvait te provoquer. « Tu verras, Los Angeles est une bonne ville pour se changer les idées ». Léger sourire qui vient se dessiner sur tes lèvres. Paroles que tu penses vraiment. Décor qui s'éloigne de Miami, pour ton plus grand bonheur. L'impression de renaître ailleurs, de pouvoir repartir à zéro. Nouveau départ qui ne peut qu'être meilleur avec elle à tes côtés, pour de bon. Sa joue que tu viens caresser de nouveau suite à sa phrase, air innocent qui se dessine sur ton visage. « J'vois pas du tout de quelle raison tu parles ». Baiser qu'elle dépose par la suite sur tes lèvres, que tu souhaiterais faire durer pour l'éternité si tu le pouvais. Verre qu'elle propose pour célébrer son arrivée à L.A. Proposition que tu ne peux qu'accepter, pour finir à merveille cette journée. Concert qui t'a bien épuisé, mais l'euphorie de l'avoir pour toi qui l'emporte. « Avec grand plaisir ! Laisse-moi juste rassembler mes affaires et on file ». Dernier baiser furtif que tu déposes sur ses lèvres avant de la contourner pour récupérer les affaires essentielles éparpillées un peu partout dans ta loge. Téléphone, portefeuille. Le strict nécessaire, tu voyages toujours léger de toute manière. Le reste étant principalement des affaires du label qu'ils emporteront quand ils auront terminé. Sa main que tu viens attraper dans la tienne pour l'entrainer avec toi hors de la loge, puis à travers les couloirs dans le but d'atteindre au plus vite ta voiture sur le parking. « J'pense même que tu vas apprécier l'endroit où j't'amène ! ». Ta maison que tu comptes bien rejoindre au plus vite, à ne pas vouloir gâcher cette soirée importante dans un quelconque bar, entourés de visages inconnus. Ta maison qui te fait indirectement penser à certains de vos souvenirs, puisqu'elle ressemble presque à ta villa de Miami, à quelques détails près.
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
❉ i can't see you but I know you're there
avatar
i can't see you but I know you're there

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 20/07/2017
›› Love letters written : 73
›› It's crazy, I look like : ashley benson
family don't end with blood
MessageSujet: Re: Enlaney ✽ i'm fucked up and i missing you Mer 26 Juil - 0:27

i'm fucked up and i missing you
Enlaney

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Réaction qui t'apaisait finalement. Son appui dont tu avais toujours eu besoin indirectement. Appui donc tu avais besoin ces temps-ci plus qu'auparavant. Décision qui au final était une bonne chose. Moyen de vous rapprocher toujours plus. De vous retrouver réellement. Comme la suite de ce que vous aviez laissé en suspens à son départ de Miami. Relation réelle à laquelle tu avais besoin de t'habituer. Toi qui avait toujours vécue de façon indépendante. Lui avec qui tu entretenais ta première véritable relation d'où le fait que tu n'avais aucune expérience. Los Angeles qui représentait un renouveau pas uniquement pour ta vie professionnelle ou bien pour toi même. Renouveau qui allait s'appliquer à vous deux. Chose dont vous aviez sûrement besoin après tout ce temps de séparation. Sourire amusée qui apparaissait sur ton visage aux vues de l'air innocent qu'il prenait. Raison qui n'était autre que lui et il en avait parfaitement conscience. Lèvres qui venaient retrouver une nouvelle fois les siennes. Baiser tout aussi doux que les précédents. Baiser que tu souhaitais faire durer le plus longtemps possible. Sentiment de vouloir rattraper tous ces gestes affectifs dont tu avais été privé. Drogue dont tu étais loin d'être rassasiée. Beaucoup trop en manque. Phalanges qui venaient s'entremêler à sa chevelure profitant un maximum de l'instant. Tête que tu hochais finalement à sa réponse une fois le baiser rompu. N'ayant qu'une envie. Celle de profiter un maximum de cette première soirée ensemble. Ton regard qui suivait finalement le moindre de ses gestes alors qu'il prenait ses affaires. Main que tu venais resserrer une fois ses affaires réunis le suivant à travers les couloirs de l'établissement dans le but de rejoindre son véhicule. Lieu qui n'avait rien à voir avec les endroits où il avait pu se représenter à Miami. Beaucoup plus grandiose. Beaucoup plus concret au final. Sa carrière qui avait connu un succès fulgurant ces derniers temps. Notoriété qui ne faisait que s'accroître de jour en jour. Simple résultat de tous les efforts qu'il avait pu mettre pour y arriver. Pour arriver au point où il était à présent. « Ah oui ? Je veux des indices ! » Léger rire qui s'échappait de tes lèvres alors que tu arrivais finalement au niveau du véhicule. Flashs qui se faisaient entendre un peu plus loin. Sûrement des paparazzis qui avaient attendus jusqu'à la sortie d'Enrique. Léger soupir qui s'échappait de tes lèvres alors que tu t'installais dans la voiture. « C'est l'une des choses à laquelle je m'habituerais jamais je crois. » Situation que tu ne vivais pas réellement lorsque tu étais seule. Mais qui se produisait souvent lorsque tu étais à ses côtés. Que ce soit à Miami ou bien à présent à Los Angeles. Route qui défilait sous le véhicule alors que vous quittiez le parking. Regard qui se perdait à travers la vitre. Ville qui était encore toute nouvelle pour toi. Ville que tu mourrais d'envie de découvrir. Toi qui n'avait vu que la côte floridienne depuis ton enfance. Revenus modestes qui n'avaient pas permis de voyager réellement en dehors de cet Etat à part pour les quelques fois où vous aviez rendu visite à ta famille maternelle au Porto Rico. Tes iris qui venaient finalement se déposer sur lui. Ta main que tu laissais glisser sur sa main libre. Besoin constant de le sentir proche de toi. « Tu comptes me faire découvrir un de ces endroits branchés ou dois-je m'attendre à beaucoup mieux ? » Léger rire qui venait accompagner tes propos alors que vous vous engouffriez dans les rues de la ville. N'ayant aucune idée de l'endroit où il allait te ramener bien que tu avais le pressentiment qu'il rendre cette soirée encore plus parfaite qu'elle ne l'était déjà à ses côtés.
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas

Enlaney ✽ i'm fucked up and i missing you

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOWN WITH LOVE :: 
 :: Downtown l.a :: staples center
-