Partagez|

the new girl in town - celeste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
❉ i can't see you but I know you're there
avatar
i can't see you but I know you're there

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 15/08/2016
›› Love letters written : 444
›› It's crazy, I look like : La merveilleuse Jennifer Morrison
family don't end with blood

♡ A DROP IN THE OCEAN
›› Relationships :
MessageSujet: the new girl in town - celeste Mer 19 Juil - 9:57

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Une fois de plus je me prenais la tête avec Michael, notre réalisateur pervers, je n'avais pas crié autant sur quelqu'un depuis longtemps, il avait un don incroyable pour me rendre dingue, bien pire que Christopher, c'était sûrement dû au fait que lui, il faisait cela pour me faire du mal, appuyer là où c'était vraiment le plus douloureux, il était doué pour cela. Et, bien entendu, je ne pouvais pas le frapper, quel dommage. Il ne pouvait pas simplement faire un compliment, Juste, me dire que tout se passait bien, que le film avançait bien ? Non, il fallait qu'il me rabaisse, qu'il me montre que c'était lui l'homme et si je ne tenais pas autant à ce film, j'aurais sûrement fait cette chose pour laquelle j'étais connue maintenant, pris la porte avec perte et fracas, mais Christopher m'en aurait voulu et il m'aurait rappelé tout l'argent que j'aurais perdu, plus le procès que l'autre aurait pu me coller aux basques. Donc autant prendre sur moi et accuser le coup, juste me taire, encore et toujours. Du moins jusqu'au jour où il me poussera vraiment à bout, ce jour où je lui collerais la gifle du siècle, ce jour où je pourrais enfin laisser ma colère sortir. Mais pour l'instant je prenais sur moi. J'arrivais, un peu furibonde, près de ma caravane, lorsqu'une silhouette placée juste devant m'arrêta dans mon élan. Je fronçais légèrement les sourcils. « Bonjour, vous êtes ? » Ma voix n'avait rien de désagréable ou mauvaise. J'étais simplement pas habitué à rencontrer des gens que je ne connaissais pas et encore moins devant ma caravane. Je ne cachais pas ma surprise de trouver cette jeune femme qui semblait à la fois perdue et en même temps complètement à sa place. Je ne comprenais pas pourquoi j'avais besoin d'une nouvelle assistante, j'en avais déjà une, du moins hier encore j'en avais une. Mais il semblerait qu'elle ait lâcher l'affaire, je ne pensais pas être un tel tyran, elle avait peut-être eu peur de quelque chose ou quelqu'un ou peut-être que tout ça c'était juste trop pour elle. Je souriais à la jeune femme, au moment où une assistante du réalisateur s'approcha de moi pour m'affirmer que c'était ma nouvelle assistante, même si je trouvais ça assez bizarre, j'acceptais la nouvelle avec une certaine bonne humeur. Elle me donna mon gobelet de café à l'effigie du Starbuck et m'en tendait un autre, celui qui normalement était pour Gina. Nous allions faire en sorte que les choses se passent bien pour tout le monde. C'était franchement dommage, j'aimais bien Gina. Mais je n'allais pas la retenir, si elle avait décidé de partir, grand bien lui fasse. « Enchantée, Trina. » Je lui tendais un gobelet de café que je gardais normalement pour mon ancienne assistante, en espérant qu'elle aimait ça, sinon il restait du thé.
Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is  through  you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 14/07/2017
›› Love letters written : 21
›› It's crazy, I look like : IU
family don't end with blood

♡ A DROP IN THE OCEAN
›› Relationships :
MessageSujet: Re: the new girl in town - celeste Mer 19 Juil - 13:46



   [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
   Trina & Celeste
   New girl in town

D
puis quelques jours déjà j'essayais de me trouver un nouvel emplois. Le premier depuis que j'avais obtenus mon diplome, il y a bien nombreux mois. Je n'avais pas vraiment cherché, préférant rester auprès de ma mère et profiter un peu de la vie. Mais depuis quelques temps je commençais à tourner en rond et à m'ennuyer. Et surtout, je voulais plus dépendre de mes parents. Ils m'avaient offert cette magnifique maison dans laquelle j'avais élus domicile, et continuer à me donner chaque mois une large et généreuse somme, que je dépensais à tout va sans forcément réfléchir. Il était temps, à bientôt 23 ans, que je gagne un peu ma vie et que je sois moins dépendante de mes parents.

Sur le papier, c'était une une belle idée, mais j'avais du mal un peu de mal à la mettre en pratique. Je cherchais sans chercher, ne répondant pas forcément aux annonces que je pouvais trouver. Jusqu'à ce que je tombe sur une, proposant de refaire le book d'une actrice. Et par le plus grand des hasards, elle était en ville, pour les besoins de son nouveaux films. Sautant sur l'occasion et prenant mon courage à deux mains, je pris alors la décision d'aller lui proposer mes services en personnes, plutôt que de répondre à l'annonce en ligne.

Il ne me fallut que peu de temps avant de trouver le lieu du tournage et encore moins pour m'y rendre. Une fois sur place et que j'eu demandais à voir Trina Taylor par rapport à son annonce, une jeune femme me dis que j'étais la première sur place, et que vu que personne d'autre ne c'était encore présenté, j'avais la place. Je fus un peu surprise sur le coup, étant donné que normalement la procédure est différentes, mais je me disais 'Pourquoi pas ?'. Elle m'indiqua alors une caravane, en me disant de m'y rendre et qu'elle allait m'y rejoindre.

N'ayant pas forcément bien compris quelle caravane précisément, je m’avançais un peu gauchement, priant pour que celle vers laquelle je me dirigeais était la bonne. Quand la porte s'ouvris, je vis Trina Taylor en sortir *Ouf, c'est la bonne*. En m'appercevant, elle se tourna vers moi :

« Bonjour, vous êtes ? »

Je n'eu pas le temps de lui répondre que déjà la femme avec qui j'avais brièvement discutais finis par nous rejoindre, deux gobelets de café fumant dans les mains qu'elle tendis à la jeune actrice. Elle me présenta alors comme la nouvelle assistante de Trina. Cette dernière me tendis un des deux gobelets en disant :

«  Enchantée, Trina. »

Je ne pus lui refuser le gobelet qu'elle me tendais , même si je détestais le café. Mais surtout, je ne savais pas quoi faire. La jeune femme venait de me présenter comme la nouvelle assistante. Assistante ?! ASSISTANTE ?! Ce n''était pas du tout ce qui était prévu. Après avoir déglutis certainement un peu trop fort, je tentais d'afficher un sourire confiant avant de me présenter :

" Celeste. Celeste Stiefvater. Je suis là par rapport à votre annonce. Mais il doit y avoir un problème. "

La jeune actrice et la jeune femme se mirent à me regarder attentivement.

"Je n'ai jamais été assistante de ma vie. J'ai fait des études de graphisme, et je suis ici à la base pour votre book. Du coup ... "

Ne sachant pas quoi dire de plus sans m'enfoncer d'avantage, je ne pus finir ma phrase et finis par regarder mes ballerines sans trop oser relever la tête. Une véritable enfant terrorisée, rongée par sa timidité.


Je parle en #de7a6e
WILDBIRD
 
Revenir en haut Aller en bas
❉ i can't see you but I know you're there
avatar
i can't see you but I know you're there

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 15/08/2016
›› Love letters written : 444
›› It's crazy, I look like : La merveilleuse Jennifer Morrison
family don't end with blood

♡ A DROP IN THE OCEAN
›› Relationships :
MessageSujet: Re: the new girl in town - celeste Jeu 20 Juil - 9:04

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Je ne comprenais pas trop ce qui se passait autour de moi, j'avais cette jeune femme qui n'avait pas beaucoup plus de vingt ans, qui se trouvait là, devant moi, un air terriblement timide sur le visage, elle semblait perdue et mal à l'aise, mais surtout elle me parlait d'une annonce, une annonce qui ne me disait absolument rien. Ce n'était clairement pas moi qui l'avais mise en ligne. « Une annonce ? Quelle annonce ? » Ce n'était pas le jour de me prendre la tête, même si en général j'étais plutôt du genre gentille et franchement accommodante avec les gens, là, ce n'était tout simplement pas le jour. Je restais là à réfléchir quelques secondes, me rappelant vaguement de Gina qui me parlait d'un site à remettre à neuf ou un livre, je ne me souvenais plus, de toute façon je n'avais pas vraiment l'habitude de m'occuper de tout ça, normalement c'était son truc à elle, mais maintenant qu'elle n'était plus là, c'était sans doute devenu mon problème. Je ne savais pas vraiment quoi faire, apparemment cette demoiselle était là pour une chose bien précise, chose dont je n'avais pas du tout connaissance. Je me retournais vers Nina, un regard noir dans le fond des yeux, ils avaient tous décidé de me foutre ma journée en l'air, en fait c'était ça. Comment j'allais faire maintenant que Gina était partie et que je me retrouvais avec une fille qui n'était pas assistante ? Pas que je ne pouvais pas me débrouiller par moi-même, mais là ce n'était tout simplement pas le jour pour bousculer mes habitudes. « C'est une sorte de blague ? Nous avions rendez-vous ? » Soufflais-je doucement, sans animosité aucune, mais je ne comprenais pas, tout simplement. Comment j'aurais pu le savoir ? C'était mon assistante qui gérait mes rendez-vous et sans assistante je devais faire comment ? Je soupirais et me laissais tomber sur la première marche qui normalement était là pour m'aider à accéder à ma caravane. Cette pauvre fille, Celeste, elle allait me prendre pour une de ces stars capricieuses qui ne pouvaient rien faire sans assistant, mais ça n'avait rien à voir avec ça, j'étais juste perturbée et triste. J'aimais avoir les mêmes personnes qui travaillaient pour moi, je voyais sur le long terme, j'avais l'impression d'avoir une famille, surtout quand nous étions en tournage loin de Los Angeles, alors quand un membre de la famille partait, ça devenait compliqué. J'étais juste triste. « Désolée Celeste, je crois qu'on vous a fait venir jusque ici pour rien, j'ai besoin d'une assistante, pas d'un book. Du moins, pas tout de suite, ce n'est pas vraiment une urgence. » Je lui adressais un léger sourire désolé avant de boire quelques gorgées de mon café. La pauvre ne devait pas non plus comprendre ce qui se passait, elle était venue ici aujourd'hui pour un rendez-vous de travail et je la congédiais sans même voir ce qu'elle savait faire. J'en étais réellement désolée et je m'en voulais de lui faire ça, mais je n'avais pas besoin d'elle. Je me relevais de ma marche et lui tendais la main, elle allait pouvoir rentrer chez elle et quitter ce monde de dingue. « Bonne fin de journée mademoiselle et bon courage pour vos recherches et si jamais, on vous rappellera, réellement cette fois, je passerais le coup de fil moi-même. » J'en étais bien capable, de toute évidence c'est le seul moyen pour que les choses soient bien faites. Je m'en voulais vraiment de la renvoyer comme ça, mais je n'avais pas vraiment besoin d'elle et maintenant je devais me mettre à la recherche d'une nouvelle Gina.
Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is  through  you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 14/07/2017
›› Love letters written : 21
›› It's crazy, I look like : IU
family don't end with blood

♡ A DROP IN THE OCEAN
›› Relationships :
MessageSujet: Re: the new girl in town - celeste Sam 22 Juil - 12:15



   [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
   Trina & Celeste
   New girl in town

L
a jeune femme devant moi, Trina, ne saisissais pas le but de ma visite. En venant directement la voir, j'avais fait une terrible erreur, que je commençais à amèrement regretter.

« Désolée Celeste, je crois qu'on vous a fait venir jusque ici pour rien, j'ai besoin d'une assistante, pas d'un book. Du moins, pas tout de suite, ce n'est pas vraiment une urgence. »

Les mots de l'actrice résonnaient douloureusement dans ma tête. Un échec. Monumental. Qui me valais en plus une cuisante honte. Celle d'avoir encore échoué et d'être bonne à rien. Je voulais disparaitre au fond d'un trou et ne plus jamais repenser à ce souvenir, ce moment là. Mais j'étais là, debout, au centre de l'attention, tenant un café dont l'odeur me retournais l'estomac. Tentant de me ressaisir un peu, je relevais la tête, afin de voir un sourire peiné sur le visage de mon interlocutrice. Je lui rendis timidement, essayant de lui faire comprendre que ce n'était pas de sa faute.

« Bonne fin de journée mademoiselle et bon courage pour vos recherches et si jamais, on vous rappellera, réellement cette fois, je passerais le coup de fil moi-même. »

" Je suis vraiment désolée, tout cela est de ma faute. J'ai vu cette annonce en ligne, et j'ai tellement besoin d'un boulot que je me suis dis que ce serait mieux de venir directement vous voir. Sauf qu'avec le recul je vois à quel point c'était une mauvaise idée. "

Je marquais alors une pause, à moitié surprise d'avoir pu prononcer tout cela. Ce n'était pas forcément dans mes habitudes de m'apitoyer ainsi, mais je me sentais à mal à l'aise devant la situation que j'avais créer. En faisant preuve de bravoure et en voulant prendre des initiatives, je venais de me mettre dans une situation plus que délicate. Tout ce que je voulais, c'était faire la fierté de mes parents, pouvoir leur montrer que je pouvais me prendre en main et gagner en autonomie, finir de grandir et commencer à vivre ma vie par moi même sans dépendre entièrement d'eux pour tout.

Ne voulant pas m'imposer plus longtemps, je me tournais vers les deux jeunes femmes à tour de rôle en disant :


" Je suis sincèrement désolée pour le dérangement, je ne vais pas vous importuner plus longtemps. Je vous souhaites à toutes deux une bonne journée, en vous présentant une dernière fois mes excuses."

Je pris alors le chemin de la sortie, en tentant de me remémorer le chemin par lequel j'étais venus jusque ici. Mais tout se ressemblais, et la honte m'empêchais de demander mon chemin. Mais à peine je n'avais pas fait quelques pas qu'une idée me traversa l'esprit. J'avais besoin d'un boulot. Pas désespérément, mais j'en avais besoin. Pour gagner en autonomie et devenir une adulte responsable. J'avais devant moi une opportunité. Pas l'opportunité que j'attendais, mais une opportunité quand même. *Qui ne tente rien n'a rien. Tu es déjà au fond du trou Céleste, un peu plus un moins, ça ne fera pas franchement la différence.*

Je me retournais alors, regardant la jeune actrice droit dans les yeux en me rapprochant de quelques pas :

" Vous avez réellement besoin d'une assistance ? Si oui, vous accepteriez de me prendre à l'essaie malgré mon inexpérience ? "


Je parle en #de7a6e
WILDBIRD
 
Revenir en haut Aller en bas

the new girl in town - celeste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOWN WITH LOVE :: 
 :: Downtown l.a :: hollywood
-