Poster un nouveau sujetPartagez|

Reese • I’m the master of the war inside me

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
❉ love is such  a fantasy
avatar
love is such a fantasy

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 09/07/2017
›› Love letters written : 6
›› It's crazy, I look like : Brett Dalton
family don't end with blood
MessageSujet: Reese • I’m the master of the war inside me Dim 9 Juil - 23:13


Reese Jacob Holloway

une petite citation courte de votre choix

Nom & prénoms : Il aimerait dire que le nom ne veut rien dire. Que ça ne définit par qui on est, au fond. Il aimerait faire partie de ces rares personnes qui ne font que partager le nom d’un tueur sans en devenir un. Il aurait aimé dire que le fait de partager son nom avec son paternel ne fait pas de lui une mauvaise personne, qu’il n’est pas identique à cet homme qui l’a élevé dans le sang et la violence. Le jeune homme aimerait croire, profondément, qu’il est aussi différent de son géniteur que le jour et la nuit, que le froid et le chaud. Des opposés qui ne font que se croiser brièvement, qui n’ont en commun rien d’autre en commun qu’une appellation. Pendant une fraction de seconde, il y avait cru. Naïvement, il avait cru que même avec le nom de Holloway, il pourrait faire quelque chose de bien, quelque chose qui rachèterait les fautes et les crimes du père. L’homme qui, cruellement, a battu sa femme jusqu’à ce mort s’en suit. Cet homme qui, pendant des années, n’a trouvé d’autres façons que d’élever son fils à coup de poing. Holloway, c’est ce nom baigné de violence qui lui colle à la peau encore aujourd’hui. Il est l’exemple même qu’on est ce qu’on a appris à être, que le mal n’est pas inné, mais appris.  Enfant, il voulait être le héros des bandes dessinées qu’il lisait, il voulait être le justicier qui protège la veuve et l’orphelin, être un symbole d’espoir et de bonté. Il en est devenu tout le contraire avec les années, les rêves de petits garçons s’effilochant au rythme des coups destinés à faire de lui un homme, un vrai. Mais l’héritier Holloway est plus qu’un simple nom, plus que le fils du père. Il possède également une partie d’elle, plus lumineuse, plus humaine. Reese est le prénom choisi pour lui par sa mère à sa naissance. Un prénom trop peu utilisé, habitué d’être appelé par son nom de famille depuis longtemps, peu sont ceux qui l’utilise sur une base régulière. Pourtant, le jeune homme la chérit, plus que n’importe quoi. Il représente une partie de son enfance, la partie encore intacte et pure, ce moment avant l’orage, quand le monde était encore doux et calme. Avant la tragédie. Sa mère était un peu la lumière dans cette maison grignotée par les ténèbres et il essaie de garder loin de la cruauté du monde chaque morceau d’elle, dont ce prénom, bien qu’il sache que c’est idyllique. Jacob est le second prénom qu’on lui attribua à sa naissance, venant du grand-père maternel qu’il n’a jamais connu, puisqu’il est décédé à la guerre des années avant la naissance de son petit-fils. Ce dernier s’est souvent demandé quel genre d’homme il était. Sans doute un homme bien, pour avoir défendu son pays de la sorte, pour vouloir protéger les gens qu’il aimait. Tout en sachant que les choses ne sont jamais aussi faciles que ça, que rien n’est jamais blanc ou noir, mais une multitude de variations grisâtre dont il ne comprend que trop peu de choses.   Date & lieu de naissance : De sa naissance, Reese n’a pas le souvenir d’avoir un jour entendu son père en dire du bien. Dire que c’était le plus beau jour de sa vie, que la température était clémente, que c’était une journée pluvieuse, que ça s’était déroulé le matin ou le soir, en pleine nuit, peut-être. Tout ce qu’il a entendu, c’est que la césarienne qui le mena dans ce monde ruina la famille pendant un bon moment. Le jeune couple n’ayant pas les moyens de s’offrir des assurances médicales. Ses parents avaient opté pour un accouchement à la maison, pour épargné des coûts supplémentaires à la venu de leur fils, mais la sage-femme avait noté des soucis de santé plus grave, une détresse et un stress chez le nourrisson qui avaient conduit à des frais qu’on lui mettra longtemps sur le dos, après la mort de sa mère. C’est d’ailleurs d’elle qu’il tira la plus grande partie de l’histoire. Il est né un huit juin dans une petite chambre de l’hôpital la moins renommée de Détroit. Cet endroit qu’il a vu des centaines de fois pour avoir vécu dans le quartier pauvre qui la bordait pendant les dix premières années de sa vie. Il serait incapable de dire si ses parents furent heureux de sa venue au monde. Il sait qu’il n’est pas de ces bébés longtemps désiré, qu’il est la raison du mariage entre ses parents. Parce qu’à l’époque, le gamin Holloway avait mis l’innocente fille des Broyles enceinte dans son irresponsabilité d’adolescent. S’il fut évident pour Reese que son père ne le voyait que comme un accident de parcours avec lequel il devait composer, c’était une autre histoire pour sa mère. Il n’y a pas de doute qu’elle ait aimé son fils comme il se doit. Qu’elle a voulu le protéger du reste du monde, de son mari violent, qu’importe si ça voulait dire accepter les coups à sa place.   Il n’en reste pas moins que ce mariage entraîné par une erreur de jeunesse lui coûta la vie. Âge : Si l’époque de son adolescence est bien loin derrière lui, ça ne change que très peu de chose à son rythme de vie. Habitué d’enchaîner les petits boulots depuis l’adolescence, croulant sous les dettes de jeux du père devenu alcoolique en plus de ses autres défauts, Reese a toujours été du genre responsable, autant à seize ans qu’à trente ans. C’est d’ailleurs il y a peu de temps qu’il a fête en silence ses trente-deux ans. Franchir le cap de la trentaine ne fut pas un si grand choc pour lui, bien qu’il réalisa qu’il n’avait pas fait grand-chose de sa vie, sinon de détruire celle des autres, à la demande d’hommes plus influents ou pour survivre à cette voie qu’il avait choisit pour lui-même. Ou qu’il l’a choisit, plutôt. Il ne vit pas mal la chose, pourtant. Il ne s’est jamais imaginé marié avec des enfants dans une petite maison avec une clôture blanche et une pelouse parfaitement entretenue.  Il n’a pas le luxe de vouloir une telle vie, il n’en a pas le droit et en ce qui le concerne, il est beaucoup plus facile de passé les prochaines années dans le même environnement jusqu’à une retraite paisible près d’un lac que de vivre le stress d’un changement qu’il n’est pas certain de mériter, à défaut de le vouloir. Nationalité & origines : Les États-Unis d’Amérique ont été construit par l’immigration. C’est ce que son professeur d’histoire ne cessait de dire, quand il allait encore en cours, quand il était encore de ces gamins avec une vie plus ou moins normale. Bien qu’il soit issu né dans l’État du Michigan faisant de lui un Américain sur papier, il est conscient que la famille de sa mère vient du nord de l’Irlande, ayant immigré vers la terre promise pendant la famine qui sévit au XIXe siècle. Non que ça change quelque chose à sa vie. Il n’a jamais rencontré ses grands-parents, ceux-ci n'appréciant pas le mariage irrationnelle de leur fille. Quant à la famille paternelle, Reese n’a pas réellement de contact avec eux non plus. Il y a bien cet oncle qui venait passer ses dimanches soirs à filer des bières avec le paternel, mais ce ne sont majoritairement pas de bons souvenirs. À los angeles depuis : Cela fait un moment maintenant qu’il vit dans la grande ville de Los Angeles. Ce n’est pas nécessairement par choix. Il avait à peine dix-sept ans quand il a décidé de quitter le Michigan qui l’a vu grandir. Il avait besoin de changer d’air, de s’éloigner de la dynamique chaotique de la famille, de son milieu qui n’avait rien de positif. S’il avait cru qu’il pourrait repartir à zéro à L.A, il n’avait pas prit en compte bien des points, dont le manque de fortune et de contact dans une ville aussi immense. Après quinze ans dans la métropole, il se rend compte qu’il n’a nullement fuit la vie qu’il menait à Détroit, au contraire, il en a simplement créer une copie encore plus informe, encore plus sombre, mais certains jours,  où il se dit que ça en valait la peine, que ce n’est pas si terrible que ça.  Statut civil : Reese est de ces hommes qui collectionne les femmes. Qui s’échappe de leurs bras au petit matin et qui a cette tendance à ne pas les rappeler. Il a ce faible pour les jeunes femmes de bonne famille, ces petites princesses attirées par les bad boys, qui croient naïvement que tout cela est comme dans les films qui ont bercés leur adolescence. Le jeune homme remporte d’ailleurs un franc succès avec la gente féminine, par son charme naturelle ou par son physique avantageux, mais il n’a jamais trouvé la perle rare. Outre ces conquêtes de brève durée, Reese est célibataire depuis tellement longtemps qu’il se demande parfois s’il a un jour été dans une véritable relation amoureuse. Probablement pas depuis l’adolescence, quand il s’était amouraché de cette petite rouquine dont les parents le détestaient profondément par dédain du milieu dont il venait. Malgré tout, depuis quelques temps, le brun se retrouve fortement attiré par Talia Shephard avec qui la relation est de plus en plus concrète depuis quelques temps. Occupation : Longtemps, il a collectionné les petits boulots peu glorieux, essayant de garder la tête hors de l’eau. Il passa d’emballeur dans un épicerie à barista dans un café, de mécanicien à barman, cherchant une opportunité qui ne se présenta jamais. Il n’a jamais eu de carrière, d’emploi stable. Il ne faisait que collectionner les emplois, essayant d’avoir assez d’argent pour payer son loyer minable ou pour avoir quelque chose à manger sur sa table.  Il ignore exactement comment il en est arrivé à des moyens plus drastique pour survivre. C’est juste arrivé, comme ça. Il ignore comment ou pourquoi, mais un matin, à son réveille, il se retrouva dans les magouilles d’Anton Sheffield. Si ce n’est pas exactement le genre de vie qu’il voulait vivre, il s’en accommode sans mal, sachant que c’est mieux que d’être à la rue. Aux yeux de tous, il est videur au Viper, bien que la réalité ne s’arrête pas là. Reese est également l’homme de main d’Anton, faisant pour lui des besognes peu appréciable, des magouilles peu légales. Il est celui dont les mains sont tâchés de sang. Si le jeune homme a commencé comme un simple pion dans l’organisation clandestine, il a su démontrer toute sa valeur à son patron, faisant de lui un homme de confiance. Orientation sexuelle :Il ne s’est jamais posé de question. Ça ne l’a jamais vraiment tiraillé. Alors qu’adolescent, son meilleur ami se battait avec les démons de sa sexualité, inquiet à l’idée que son entourage réagisse mal à son homosexualité caché dans un placard, Reese était loin d’avoir ce genre de problème. Il a toujours su qu’il était hétérosexuel, n’étant attiré que par les peaux douces, les parfums sucrés, les courbes gracieuses. Contrairement à beaucoup d’hommes qu’il fréquente tous les jours, de ceux qui s’amusent à donner des sobriquets déplaisant à ceux qui ne partagent pas leurs préférences sexuelles, Reese n’en fait rien, il s’en souci pas, n’aimant pas les quolibets déplaisants et dégradants, détestant les étiquettes si souvent utilisées. Quartier & type de résidence : La demeure du jeune homme n’a rien de bien luxueuse. Ce n’est pas une demeure spacieuse et bien décorée. C’est plutôt le contraire. Le modeste loft manque cruellement de lumière naturelle, les couleurs sombres et usées des murs n’aident en rien à l’impression d’être dans une boite à chaussure. L’endroit ne comprend qu’une cuisine contenant que le nécessaire donnant sur un salon dépouillé, avec une chambre sur la mezzanine que l’on accède par un escalier de fer branlant. La décoration masculine et dépouillée, presque inexistante, le tout dans les couleurs gris, noir et rouge. Le revenu du jeune homme l’ont poussé à se loger à South L.A faute de pouvoir s’offrir un quartier plus luxueux. Statut familial :Reese et la famille, ça fait deux. Ça a toujours fait deux. Il n’est pas de ces gens qui appellent ses parents tous les mercredis, qui va manger avec eux les dimanches soirs, qui participent aux soirées familiales avec plaisir et qui envoie des cartes d’anniversaires pour la fête des pères. Le seul membre de sa famille avec lequel il a été proche fut sa mère. Cette dernière adorait son fils, elle faisait tout pour lui, allant jusqu’à prendre des coups pour son fils unique. Reese se souvient encore des soirées tranquille à entendre sa mère lui lire des histoires, à lui apprendre à cuisiner, à lui faire faire ses devoirs sur la table usée du salon. Jenna  Broyles était une jeune femme sublime, avec son épaisse chevelure d’un roux sombre, avec ses yeux qui rappelait la couleur du caramel, avec sa peau pâle et sa voix aussi douce que du mielle. Elle était la mère parfaite, la princesse coincée dans un cauchemar. Elle est morte sous les coups de son mari, alors que son fils n’était qu’un petit garçon. La relation du jeune Holloway avec son paternel à toujours été conflictuel. Entre la négligence, les coups et les insultes, il en est venu à détester son père, en plus de lui tenir rancune pour la mort de sa mère pour laquelle il n’a jamais été puni, parce qu’on l’a jugé innocent, parce que le jury s’était dit que c’était un triste accident involontaire. Reese n’a plus de contact avec lui depuis des années. Au dernière nouvelle, il était en prison pour avoir renversé un piéton sur la voie publique alors qu’il était en état d'ébriété avancé.  Cet homme est la raison principale pour laquelle il ne veut pas d’enfants, ayant peur de répéter les erreurs de son géniteur sur ses propres enfants. Statut financier :Toute sa vie, Reese a vécu dans un milieu pauvre. Enfant, il y avait des jours où ses parents n’arrivaient pas à mettre de la nourriture sur la table. Il était le gamin avec des vêtements de seconde main à l’école, avec les t-shirts si usés qu’ils n’avaient plus leur couleur d’origine. En quittant le milieu familiale, ce n’était pas vraiment mieux, ayant plus de difficulté que jamais à rejoindre les deux bouts, s’endettant pour pouvoir garder un toit sur sa tête, volant parfois de la nourriture chez ses employeurs pour se nourrir. Jamais aucun d’entre eux n’a porter plainte, ayant peut-être pitié du gamin sans fortune qui essayait de garder la tête hors de l’eau. Aujourd’hui, Reese s’en sort plutôt bien, grâce à Anton. Sans rouler sur l’or, il a un revenu modeste qui lui permet de vivre confortablement sans privations.  Votre foi en l'amour : Si l’on devait donner un pourcentage à la foi que le jeune homme à en l’amour, cela devrait être faible. Peut-être 25%, dans le meilleur des cas. Il n’a jamais eu de modèle d’amour fiable, jamais personne ne lui a prouvé que l’amour faisait partie de ce monde. Il a vu ses parents se déchirer avant de s'entretuer littéralement. Reese croit que l’amour, c’est principalement pour les autres, pour les naïfs qui croient encore au prince charmant et à l’homme parfait, à l’histoire d’amour solide, à la fin heureuse digne des films pour enfants. Caractère : La nature de Reese n’est pas entièrement mauvaise, contrairement à ce que semblent le penser certaines personnes qui ne voient en lui que le mauvais garçon qui a suivi le chemin de la débauche beaucoup trop tôt dans la vie. Il possède plusieurs qualités qui font de lui quelqu’un d’agréable, dans la vie de tous les jours, malgré ses mauvais côtés et ses tendances parfois autodestructrices. Tout d’abord, il faut savoir que le jeune homme est quelqu’un de parfaitement loyal, détestant les gens qui ne le sont pas, autant en affaire qu’en amour, n’ayant aucun respect pour ces gens qui trompent la confiance des autres. Si sa loyauté va principalement envers Anton, ce qui pourrait être qualifié d’un manque de jugement de sa part, il n’en démord pas pour autant, bien que les actes qu’il doit faire sous ses ordres ne semblent pas toujours lui plaire. Il est quelqu’un de résilient, il sait faire face à l’adversité avec un calme désarment, trouvant des solutions à des situations terribles sans se prendre la tête. Il le fait souvent avec humour, réalisant parfois l’absurde des situations dans lequel il se retrouve, en riant même, alors que parfois, la situation ne s’y prête pas. C’est cette autodérision qui lui attire parfois des regards de travers, des rictus déplaisants, comme sa manie de dire tout haut ce que les autres pensent tout bas. L’honnêteté souvent trop directe, sans tact, dérange bien souvent, mais il ne s’en soucis guère, sachant pertinemment que la vérité est souvent plus déplaisante à entendre que les petits mensonges créés pour faire plaisir à l’ego. Si Reese possède un sens de l’humour avec bien du mordant qui le sort parfois des situations les plus délicates, qui charme les dames, il est conscient que son humour est parfois douteux, voire déplacé. Le jeune Holloway, c’est aussi une tête brûlée qui ne réfléchit pas toujours avant d’agir, qui y va d’un coup de tête avec une bonne dose d’improvisation, ce qui le met parfois dans des situations délicates qui auraient pu être évitées avec un peu de sagesse de sa part. Il est également colérique et rancunier. Il est d’ailleurs connu pour son tempérament inégal, pour ses colères et sa tendance à en venir rapidement aux poings sous le coup de l’émotion.  Il ne pardonne pas facilement les erreurs faites non plus, en tenant rigueur à ceux  qui lui ont fait du mal comme un chien ayant peur de l’homme après s’être fait battre par ceux-ci et qui montre les dents trop facilement. Il serait également facile de considéré Reese comme quelqu’un d’arrogant dans une certaine mesure, quelqu’un qui à un peu trop confiance en lui, qui s’approche un peu trop de l’ego surdimensionné. Ce n’est pas totalement ça, en réalité modeste, il s’est bâti un personnage afin de se protéger du monde extérieur, de tout ce qui à la possibilité de le blesser. S’il est reconnu pour être casse-cou par ses proches, se mettant toujours dans des situations dangereuses pour le plaisir de le faire, il est également très protecteur envers les gens qu’il aime et ne tolère pas que quelqu’un ou quelque chose puisse les mettre en danger. Il y a, derrière cette apparence de mauvais garçon aux jointures éclatées, une humanité sensible cachée derrière un sarcasme cinglant. Il a peur de décevoir les gens qu’il apprécie, il a peur de ne pas être à la hauteur, il sait qu’il ne l’est probablement pas. L’insécurité née d’un manque de confiance en soi reste camouflé derrière une attitude désinvolte et nonchalante qui peut faire grincer des dents. Crédit : Tumblr Groupe : Big Spender.

your heart is made from gold ♡
001Pendant les premières années de sa vie, la seule affection qu’il reçu fut de la part de sa mère. Il adorait cette femme, comme tous les petits garçons adorent leur maman. Elle était une source de réconfort dans cette maison pleine de  violence. Il était très jeune quand elle est morte, sous les poings de son mari. Il était présent pendant la scène, il en a longtemps fait des cauchemars. Si Reese ne parle jamais de sa famille, il parle encore plus rarement de sa mère, gardant son souvenir intacte dans un petit coin de sa mémoire. 002. Il n’a jamais vraiment aimé l’école. Non qu’il n’était pas un élève doué, il avait des aptitudes scolaires comme tous les enfants, particulièrement en mathématiques, mais il n’aimait pas l’idée de rester assit à écouter quelqu’un lui dicter sa façon de penser ou sa conduite. Il fut d’ailleurs victimes des moqueries des autres enfants pendant un moment, dû à la pauvreté de sa famille. 003. Reese est le genre de personne qui ont un mal fou avec la technologique. Il n’est pas collé à son téléphone portable, il n’a pas l’habitude d’envoyer des SMS à n’en plus finir et la majorité du temps, ceux-ci sont si factuels que c’est difficile de savoir ce qu’il pense vraiment derrière ce message. Plusieurs de ses copines de courte durée lui ont fait la remarque, dans le passé, mais il s’en fiche un peu, trouvant que la technologique prend trop de place dans le monde actuel. 004. Curieux, il éprouve une réelle passion pour l’histoire et les grandes conquêtes. Il est dangereux de démarrer une conversation sur Marco Polo ou sur un quelconque mythe historique en sa présence. Les chances sont qu’il va se lancé dans des spéculations interminables. Par ailleurs, ses films favoris sont ceux d’Indiana Jones. 005. Reese est probablement l’archétype même de l’homme macho. Il ne parle pas de ses sentiments avec les autres, il démontre la tristesse par la violence la majorité du temps, il ne vit pas nécessairement bien le fait qu’on le plaisante sur ses états d’âmes. Ce n’est pas qu’il ne ressent rien, mais il n’aime pas être vulnérable. 006. Malgré sa vie de bad boy certifiée, il est a tout de même des principes. Il ne s’attaque pas aux femmes ou aux enfants. Il condamne même la violence faîtes envers les femmes, ayant vu les résultats désastreux que cela peut avoir. On le moque souvent, disant qu’il est le chevalier servant de la veuve et de l’orphelin, mais il s’en fiche éperdument. Il préfère de loin avoir des principes que d’être uniquement une brute sans cervelle. 007. Il a apprit à se battre très tôt. Pour se défendre à l’école contre les petits voyous qui lui volaient son repas du midi, pour se défendre contre son père qui levait trop souvent la main contre lui, pour survivre dans les rues d’une ville peu sécuritaire. À l’école, on disait qu’il était de ces enfants bagarreurs qui cherchent l’attention par les coups portés. La réalité est qu’il ne faisait que répéter les comportements apprit à la maison. 008. Il n’a plus de contact avec son père depuis des années et il ne cherche pas non plus à en avoir. Il y a quelques mois, il a reçu un téléphone de l’hôpital de Détroit, pour lui dire que son père avait besoin d’un nouveau foie suite au dommage fait au sien suite à une consommation d’alcool. Reese n’a jamais répondu au coup de fil, ni n’a rappelé l’hôpital par la suite. 009. Il a un chien. Une créature velue et blanche répondant au nom de Cloud. Il l’a trouvé abandonné dans la ruelle près de son immeuble lorsqu’il a emménagé. Selon les voisins, il aurait appartenu à une famille qui vivait dans l’appartement avant lui.


♡  i sell my feelings on ebay
01. Depuis combien de temps vivez-vous à L.A ? écrire votre réponse d'un minimum de 2/3 lignes merci.  02. Comment définiriez vous votre conception de l'amour ? écrire votre réponse d'un minimum de 2/3 lignes merci. 03. Quel est votre meilleur et pire souvenir lié à une relation ? écrire votre réponse d'un minimum de 2/3 lignes merci.  04. Comment s'est passé votre première fois ? En gardez-vous un bon souvenir ? écrire votre réponse d'un minimum de 2/3 lignes merci. 05. Comment imaginez-vous votre futur ? écrire votre réponse d'un minimum de 2/3 lignes merci.


Pseudo & prénom • écrire ici. Âge • écrire ici. Pays & Région • écrire ici. Comment avez-vous connu le forum ? • écrire ici. Célébrité • écrire ici. Personnage prédéfini ou scénario ? • écrire ici. Autres comptes ? • écrire ici. Fréquence de connexion ? • écrire ici. Un dernier commentaire ? • écrire ici.

Code:
<pris>Prénom Nom célébrité</pris> <pseudobottin>▹ Prénom Nom du personnage</pseudobottin>


Dernière édition par Reese Holloway le Sam 22 Juil - 23:21, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
❉ love is such  a fantasy
avatar
love is such a fantasy

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 09/07/2017
›› Love letters written : 6
›› It's crazy, I look like : Brett Dalton
family don't end with blood
MessageSujet: Re: Reese • I’m the master of the war inside me Dim 9 Juil - 23:13

+1 au cas ou
Revenir en haut Aller en bas
❉ love is such  a fantasy
avatar
love is such a fantasy

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 09/07/2017
›› Love letters written : 6
›› It's crazy, I look like : chloé badass bennet
family don't end with blood
MessageSujet: Re: Reese • I’m the master of the war inside me Dim 9 Juil - 23:18

LE BAD BOY, LE MECHANT REESE, REESE LE PAS BEAU bon évidemment tu sais que je le pense pas et qu'il est trop parfait quoi même Talia le trouve trop beau franchement il est carrément canon, en plus d'être un badass, un bad boy
on va trop s'amuser mais tu le sais

               
Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is  through  you
avatar
En ligne
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 22/11/2015
›› Love letters written : 6883
›› It's crazy, I look like : luke godhusband mitchell
family don't end with blood

♡ A DROP IN THE OCEAN
›› Relationships :
MessageSujet: Re: Reese • I’m the master of the war inside me Lun 10 Juil - 3:09

Que tu es faible et mega canon avec un homme

Re-bienvenue chez toi avec ce personnage incroyable
Revenir en haut Aller en bas
❉ locked hearts and hand grenades
avatar
locked hearts and hand grenades

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 05/07/2017
›› Love letters written : 38
›› It's crazy, I look like : Chris Pratt.
family don't end with blood
MessageSujet: Re: Reese • I’m the master of the war inside me Lun 10 Juil - 4:01

Tu es trop canon!!
Re-bienvenue et bon courage pour ta fiche!
Revenir en haut Aller en bas
❉ i can't see you but I know you're there
avatar
i can't see you but I know you're there

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 23/06/2016
›› Love letters written : 354
›› It's crazy, I look like : Chace perfect Crawford
family don't end with blood
MessageSujet: Re: Reese • I’m the master of the war inside me Lun 10 Juil - 8:15

Rebienvenue
Revenir en haut Aller en bas
❉ locked hearts and hand grenades
avatar
locked hearts and hand grenades

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 09/03/2017
›› Love letters written : 320
›› It's crazy, I look like : diane mind-blowing agron
family don't end with blood
MessageSujet: Re: Reese • I’m the master of the war inside me Lun 10 Juil - 9:32

Ce canon
Il faut qu'on parle lien d'ailleurs si il est censé bosser pour mon Anton
(re)Bienvenue à la maison
Revenir en haut Aller en bas
❉ i can't see you but I know you're there
avatar
En ligne
i can't see you but I know you're there

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 02/02/2016
›› Love letters written : 1519
›› It's crazy, I look like : jesse lee soffer, le plus beau
family don't end with blood

♡ A DROP IN THE OCEAN
›› Relationships :
MessageSujet: Re: Reese • I’m the master of the war inside me Lun 10 Juil - 9:56

    (re)bienvenue sur le forum
    & bon courage pour la suite de ta fiche (aa)
Revenir en haut Aller en bas
❉ love is such  a fantasy
avatar
love is such a fantasy

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 09/07/2017
›› Love letters written : 6
›› It's crazy, I look like : Brett Dalton
family don't end with blood
MessageSujet: Re: Reese • I’m the master of the war inside me Lun 10 Juil - 21:02

@talia shephard +
T'es belle, tu sais ?

@alec malone + t'as vu comme je suis faible ? J'ai essayé de lutter contre la tentation... je me console en me disant que je suis encore loin de votre folie, quand même

@naïa atkins + Owii on va devoir discuter lien, toi et moi Merci ma belle

Merci pour vos petits mots, les cocos
Revenir en haut Aller en bas
❉ i can't see you but I know you're there
avatar
i can't see you but I know you're there

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 15/08/2016
›› Love letters written : 412
›› It's crazy, I look like : La merveilleuse Jennifer Morrison
family don't end with blood

♡ A DROP IN THE OCEAN
›› Relationships :
MessageSujet: Re: Reese • I’m the master of the war inside me Lun 10 Juil - 21:05

Rebienvenue avec ce perso qui une fois de plus va être au top, j'en suis sûre Bon courage pour ta fichette & en cas de besoin, tu sais où nous trouver
Revenir en haut Aller en bas
❉ locked hearts and hand grenades
avatar
locked hearts and hand grenades

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 04/01/2016
›› Love letters written : 2246
›› It's crazy, I look like : Jack Falahee
family don't end with blood

♡ A DROP IN THE OCEAN
›› Relationships :
MessageSujet: Re: Reese • I’m the master of the war inside me Lun 10 Juil - 21:10

Mais c'est que tu es canon avec ce nouveau personnage

Rebienvenue ma belle
Revenir en haut Aller en bas
❉ the search for something more
avatar
the search for something more

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 06/10/2014
›› Love letters written : 12548
›› It's crazy, I look like : the absolute kitten, max irons.
family don't end with blood

♡ A DROP IN THE OCEAN
›› Relationships :
MessageSujet: Re: Reese • I’m the master of the war inside me Lun 10 Juil - 21:20

t'es canon avec un mâle puis brett
j'ai hâte de vous lire, avec clem welcome back home et bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
❉ the search for something more
avatar
the search for something more

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 22/02/2017
›› Love letters written : 717
›› It's crazy, I look like : cole sprouse
family don't end with blood

♡ A DROP IN THE OCEAN
›› Relationships :
MessageSujet: Re: Reese • I’m the master of the war inside me Jeu 13 Juil - 16:08

jolem déjà ce personnage
vous êtes beaucoup trop canon toi et clem avec ce nouveau ship et comme d'habitude faut qu'on parle lien
rebienvenue chez toi ma belle
Revenir en haut Aller en bas
❉ love is such  a fantasy
avatar
love is such a fantasy

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 09/07/2017
›› Love letters written : 6
›› It's crazy, I look like : Brett Dalton
family don't end with blood
MessageSujet: Re: Reese • I’m the master of the war inside me Dim 16 Juil - 20:54

Merci des petits mots doux!
J'essaie de terminer ça rapidement, promis!
Revenir en haut Aller en bas
❉ the search for something more
avatar
the search for something more

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 06/10/2014
›› Love letters written : 12548
›› It's crazy, I look like : the absolute kitten, max irons.
family don't end with blood

♡ A DROP IN THE OCEAN
›› Relationships :
MessageSujet: Re: Reese • I’m the master of the war inside me Dim 16 Juil - 20:58

si jamais il te faut un délai, hésites pas
Revenir en haut Aller en bas

Reese • I’m the master of the war inside me

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOWN WITH LOVE :: 
 :: Ordinary people
-
Poster un nouveau sujet