Partagez|

♡ INTRIGUE - AIDAN COLLINS AND ANNA MORELLO : VIGNOBLE DE SANTA BARBARA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
❉ the bitch is back
avatar
the bitch is back

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 24/08/2014
›› Love letters written : 497
›› It's crazy, I look like : reese fabulous witherspoon
family don't end with blood
MessageSujet: ♡ INTRIGUE - AIDAN COLLINS AND ANNA MORELLO : VIGNOBLE DE SANTA BARBARA Lun 3 Juil - 20:58

Duos pour la charity night

AIDAN COLLINS AND ANNA MORELLO : VIGNOBLE DE SANTA BARBARA


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Si vous avez reçu cette enveloppe, c’est que vous avez décidé de participer à ma grande charity night au profit des enfants défavorisés de notre belle Cité des Anges. Si le hasard vous a adressé un homme, une femme, votre binôme le temps d’une soirée, c’est votre générosité qui vous amène ce soir dans ce lieu si spécial. Nous voilà donc prêts pour une découverte du vignoble de Santa Barbara.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Même si la France est réputée pour son vin, les californiens ne sont pas en reste. Depuis de nombreuses années, ils tentent de se mettre à la page avec les nombreux vignobles qui viennent parsemer le paysage. Dans l'un des plus réputés du pays, passez une soirée exceptionnelle à déguster les dernières réalisations, à en apprendre plus sur l'oenologie avant de goûter à un repas digne des plus grands chefs.  

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Ce soir il s'agit de votre soirée, apprenez à vous connaître, vous vous êtes tous les deux retrouvés à partir de 18h dans ce lieu jusque là tenu secret et libre à vous d'occuper ce temps comme vous le désirez. Le plus important: amusez vous !
Revenir en haut Aller en bas
❉ the search for something more
avatar
the search for something more

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 22/07/2015
›› Love letters written : 1626
›› It's crazy, I look like : colin perfect donnell
family don't end with blood

♡ A DROP IN THE OCEAN
›› Relationships :
MessageSujet: Re: ♡ INTRIGUE - AIDAN COLLINS AND ANNA MORELLO : VIGNOBLE DE SANTA BARBARA Lun 10 Juil - 0:32

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
the charity night ; santa barbara
ANNA MORELLO AND AIDAN COLLINS ※
feeling used. but i’m still missing you. and i can’t see the end of this. just wanna feel your kiss against my lips. and now all this time is passing by. but i still can’t seem to tell you why it hurts me every time i see you. realize how much i need you. i hate you i love you. i hate that i love you. don’t want to, but i can’t put nobody else above you. i hate you i love you. i hate that i want you. you want her, you need her. and i’ll never be her..


Combien de temps était-il resté planté devant le miroir tentant difficilement de noué cette cravate qui commençait à l’exaspérer au plus au haut point ? Certainement un peu trop longtemps à son goût. D’ailleurs, après avoir soupiré agacé il avait finalement décidé de l’enlever pour ne pas la porter. On lui avait dit et répéter surtout son beau-père qu’il était l’image de l’hôpital et la raison pour laquelle il avait voulu le faire participer à cette œuvre caritative auquel en vérité Aidan se serait prêté au jeu tout de suite si son beau-père n’avait pas vu en cela quelque chose de politique lié à l’hôpital et l’image qu’il voulait offrir pour bien évidemment que cela est un avantage qu’un médecin important qu’il pouvait être se trouve à cette œuvre. Il avait beau admiré les gens qui donnait leur temps de penser aux autres. A cet instant, il aurait presque préféré ne pas devoir y aller. Toutefois, après plusieurs heures à se battre avec lui-même, il avait choisi de faire quelque chose pour lui. Lorsqu’il avait accepté d’y participer, Aidan l’avait fait car il croyait en la bonté et la générosité que faisait preuve cette œuvre qui le touchait particulièrement, mais lorsque son beau-père avait eu vent qu’il y participait. Celui-ci avait tourné cela d’une façon qu’Aidan n’en pouvait plus. Il n’avait jamais aimé le discours qu’il devait être plus qu’un médecin, mais une image, il ne voyait pas les choses ainsi. Aidan avait choisi ce métier pour une raison simple. Celle de sauver des vies voilà exactement ce qu’était son métier et ô grand jamais de sa vie il ne voulait retourner sa veste se retrouver dans un bureau coincé à parler chiffres et investissement des choses qui pourrait facilement le rendre fou. C’était un médecin, celui qui sauver des vies, celui qui aimait l’adrénaline lorsqu’il tenait un scalpel. C’est pour cette raison qu’il vivait. « Je croyais que tu porterais quelque chose de plus chic, mon père ne risque pas d’apprécier cela s’il te voyait » Aidan relève la tête pour finalement la voir enter dans la chambre les bras croisés à le fixer tandis que Aidan récupère sa veste posée sur le lit pour l’enfiler rapidement. « Depuis quand porter une cravate donne l’air d’être plus chic ? Et ce que ton père en pense ce n’est pas mon problème, c’est une œuvre caritative j’y vais pour cette raison et rien de plus » Aidan avait de plus en plus de mal à garder son calme à chaque fois qu’elle se trouvait dans la même pièce que lui, c’était plus fort il n’arrivait plus faire à semblant de l’aimer alors qu’il ne l’avait jamais pas même une seconde. « Ce n’est jamais qu’une simple œuvre caritative Aidan tu devrais le savoir mieux que personne à présent. » doucement il la voix se rapprocher d’elle récupérant au passage la cravate qu’elle glisse autour de son cou pour lui faire un nœud avant de la serrer sous le regard noir de Aidan « C’est bien mieux ainsi et ça t’évitera plus de problème qu’il n’en faudrait autant pour toi que pour moi » sa phrase aurait pu le surprendre avant qu’elle ne finisse sa phrase où la seule personne à qui elle songeait c’était elle. « Ce qui peut bien t’arriver n’est pas mon problème Gabriella et ne m’attend pas ce soir » lui jetant un dernier regard où il sait parfaitement qu’elle n’a guère aimé ses propos, il quitte la maison récupérant ses clés au passage où une fois installé dans sa voiture il ne peut pas s’empêcher de fermer les yeux pour finalement poser sa main sur cette stupide cravate qui l’étouffe assez pour qu’il finisse par l’enlever hâtivement et démarrer sa voiture pour se rendre à cet œuvre où dès qu’il franchit les portes, son esprit se retrouve à oublier tout le reste et penser aux raisons qui l’ont poussés à être ici. Durant la soirée tout se passe bien, il est même heureux de voir la donation récoltée, mais comme à chaque soirée de charité. Il sait parfaitement qu’il devrait joué le jeu au bout en acceptant de venir, il a choisi d’être mis aux enchères bien qu’il ne s’attendait pas à la surprise de taille que la personne avec qui il passera la soirée sera connu que lorsqu’il sera au lie de rendez-vous indiquez. D’ailleurs, très vite Aidan ne met pas longtemps à être convié à suivre une voiture qu’il suit un peu perdu malgré lui. Rapidement pour se retrouver dans l’ambiance il sent quelque chose lui cacher les yeux, mais se laisse faire malgré que cela ne l’aide pas à se sentir à l’aise. Il ne sait d’ailleurs pas combien de temps la voiture à conduit, mais assez longtemps pour qu’il manque presque de s’endormir avant d’entendre la voiture enfin se garer et le chauffeur lui ouvrir la porte pour qu’il finisse par enlever le masque qui lui recouvrait les yeux lui faire découvrir un lieu des plus incroyables qu’il n’est alors vu jusqu’ici. Grand amateur de vain, Aidan est en pleine admiration devant le paysage qui s’offre à lui oubliant durant quelques secondes les raisons qui l’ont poussés à se retrouver ici avant que le chauffeur ne lui tendre une enveloppe lui précisant de ne pas l’ouvrir avant que la jeune femme qui l’aura pour toute la soirée arrive. Très vite Aidan revient à la réalité sentant le stress monter priant presque pour que la personne qui sera présente soit quelqu’un qu’il connaisse. Pas à pas il monte l’allée avant de voir une table extérieur qu’on lui indique face à des lumières d’ambiance qui tamise parfaitement l’endroit des plus spectaculaire. Tournant doucement la tête il remercie la serveuse venir lui rapporter un verre de vin qu’il apporte rapidement à sa bouche tentant ainsi de retrouver un calme en vain. Finalement son calvaire semble prendre fin quand il entend doucement les talons de la jeune femme arriver presque à quelques mètre de lui. Il inspire profondément buvant son verre entièrement mettant malgré tout quelques secondes avant de se retourner pour faire face à son interlocutrice et la femme avec qui il va passer ses quelques heures. Lorsque son regard se pose sur elle, il manque presque d’être sous le choc. Était-il en train de rêver ? Il espérait que non, mais dès qu’elle lui sourit elle aussi soulagé il sait que c’est réelle. « J’espérais vraiment que ce soit toi au fond tu n’imagines même pas à quel point ! » doucement il avance vers elle d’un pas sur sans pouvoir la lâcher du regard. Son sourire s’élargit autant que le sien. Il n’a jamais vu de femme aussi belle qu’elle. « Tu es a tombée Anna » doucement en regardant autour de lui il ne peut pas s’empêcher de poser ses lèvres sur les siennes avant de la regarder une nouvelle fois heureux comme jamais il ne l’avait été « Je ne pouvais pas résister à t’embrasser tes lèvres m’ont tellement manqué » déclara t-il sans pouvoir la lâcher du regard, cela lui était impossible.
Revenir en haut Aller en bas
❉ locked hearts and hand grenades
avatar
locked hearts and hand grenades

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 22/07/2016
›› Love letters written : 365
›› It's crazy, I look like : karla gorgeous souza
family don't end with blood

♡ A DROP IN THE OCEAN
›› Relationships :
MessageSujet: Re: ♡ INTRIGUE - AIDAN COLLINS AND ANNA MORELLO : VIGNOBLE DE SANTA BARBARA Dim 16 Juil - 0:47

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
the charity night ; santa barbara
ANNA MORELLO AND AIDAN COLLINS ※
feeling used. but i’m still missing you. and i can’t see the end of this. just wanna feel your kiss against my lips. and now all this time is passing by. but i still can’t seem to tell you why it hurts me every time i see you. realize how much i need you. i hate you i love you. i hate that i love you. don’t want to, but i can’t put nobody else above you. i hate you i love you. i hate that i want you. you want her, you need her. and i’ll never be her..


Perdue devant son armoire, Anna Morello réfléchissait à la tenue qu'elle allait pouvoir mettre pour la soirée à laquelle elle allait participer. Elle ne savait même pas pourquoi elle s'était lancée là-dedans. Au début c'était Ava qui lui en avait parlé et qui lui avait dit que ce serait une bonne chose pour elle de connaître d'autres personnes en ville. Et quand elle avait appris que tout l'argent gagné serait reversé à une bonne cause, elle s'était laissée convaincre. Car elle était ainsi et qu'elle aimait donner de son temps pour des oeuvres humanitaires. C'était d'ailleurs pour cette raison qu'elle avait passé des mois complets en Afrique et en Syrie à s'occuper des enfants malades et des familles dans le besoin, contraintes de vivre la guerre tous les jours et n'ayant aucune issue pour s'en sortir. Les deux années sur place l'avaient profondément changé, elle n'était plus réellement la même que cette jeune insouciante ayant quitté Baltimore pour monter dans un avion en direction de terres lointaines. Elle avait vu à quoi pouvait ressembler la vraie détresse, le malheur au sens propre du terme. Et certaines images restaient gravées à jamais dans son esprit. Jamais elle ne pourrait les faire disparaître et elle ne le souhaitait même pas véritablement. Elle voulait se souvenir, se rappeler, pour se nourrir de cette expérience pour grandir, pour devenir meilleure. Même si elle n'avait jamais été comme sa grande soeur Gabriella ou comme sa mère à se sentir supérieure aux autres grâce à l'argent, elle était devenue encore moins matérialiste à présent, se contentant de vivre avec l'essentiel. Elle n'avait pas besoin des extravagances les plus coûteuses. Et elle avait beau avoir un véritable penchant pour les beaux vêtements, elle tentait autant que possible de se montrer raisonnable. De toute façon, elle passait tellement de temps à l'hôpital chaque semaine qu'elle n'avait que guère la possibilité de dépenser à outrance. Car en plus quand elle n'était pas en blouse blanche en train d'arpenter les couloirs blancs du bâtiment hospitalier, elle dormait pour récupérer de ses gardes, elle voyait Ava pour profiter de sa meilleure amie ou elle aimait rester avec Aidan. Elle aurait aimé se dire qu'il s'agissait de la pire décision de son existence, qu'il était mal pour elle de fréquenter un homme marié, encore plus un homme en couple avec sa propre soeur. Sauf que l'attirance qu'elle avait à son égard était bien trop forte pour qu'elle puisse la contenir ou tenter de lutter contre. Il n'était pas qu'un homme avec lequel elle pouvait vouloir passer la nuit, elle se sentait bien quand il était auprès d'elle, elle était plus apaisée lorsqu'il était à ses côtés et surtout il lui faisait un bien fou. Peut-être parce que contrairement à tous les autres auparavant, il la comprenait. Il la voyait telle qu'elle était, avec ses défauts et ses qualités, et quand il était question de médecine, ils étaient les mêmes. Cela les rapprochait. Elle n'avait pas oublié l'exact instant où ils avaient commencé à discuter plus ou moins innocemment dans ce bar de Los Angeles. Une conversation tellement banale mais qui progressivement avait entraîné un flirt qui ne s'était plus jamais interrompu. Elle avait cru qu'elle serait capable de le fuir, de faire comme si de rien était et d'oublier les sensations qu'il pouvait provoquer dans son être, mais ils n'avaient pas mis longtemps avant de craquer. De laisser cette tension si grande entre eux prendre le dessus. Ils s'étaient laissés emporter, ils avaient succombé, elle avait chaviré, et elle ne le regrettait absolument pas. C'était mal, elle transgressait toutes les règles, mais pour une fois elle avait décidé de penser à elle. Uniquement à elle. Elle qui consacrait tout son temps à faire le bien pour les autres, elle s'octroyait le droit d'être heureuse avec l'homme qu'elle choisissait. Peu importe si cela ne devait pas durer et si cela devait se terminer un jour, elle voulait y goûter tant qu'elle le pouvait. Mais pour le moment elle savait surtout qu'elle devait se dépécher si elle ne voulait pas être en retard pour la soirée qu'elle allait passer. Très rapidement, elle enfila une tenue assez simple, mais classe malgré tout avec une combinaison short. Heureusement pour elle, elle avait fait l'effort de se coiffer et de se maquiller auparavant, elle se pressa donc pour attraper toutes ses affaires importantes avant de descendre pour monter dans la voiture qui l'attendait déjà. Une fois à l'intérieur, on lui annonça qu'elle ne découvrirait la destination qu'à l'arrivée et que les vitres teintées allaient l'empêcher de savoir où ils se rendaient. Décidément, elle n'était pas faite pour être surprise. Elle n'était pas non plus une control freak mais l'idée de passer plusieurs heures avec un inconnu dont elle ne connaissait toujours pas l'identité dans un lieu encore secret lui plaisait de moins en moins. Elle espérait ne pas tomber sur n'importe qui. Et encore moins sur un fou. Intérieurement, elle priait pour se retrouver avec quelqu'un qu'elle pouvait connaître, mais elle en doutait. Assise à l'arrière de la voiture sans aucune occupation, le trajet lui parut long, presque interminable, comme si on avait décidé de la stresser davantage avant le grand moment de la découverte. Mais après un long moment, elle sentit la voiture s'arrêter et elle ne put s'empêcher de soupirer de soulagement. Le chauffeur vint lui ouvrir la porte pour la libérer et elle en profita pour le remercier avant de laisser son regard observer le lieu où elle se trouvait. Tout était sublime autour d'elle et elle reconnaissait ce genre d'endroits pour en avoir déjà visité en France quelques années plus tôt. En bonne vivante, elle adorait le vin et cela lui plaisait de passer du temps dans un vignoble. C'était presque hors du temps, loin de tout, loin de la ville, loin du stress quotidien. Le visage illuminé par un sourire, elle suivit le chemin qu'on lui indiqua, partant à la découverte de l'homme dont elle avait remporté l'enchère. De nouveau, elle ressentit un stress l'envahir au niveau de la poitrine. Une silhouette masculine se dessina devant elle et elle ne savait pas si c'était l'habitude de l'observer de dos et l'envie qu'elle avait de passer du temps en sa compagnie, mais elle avait l'impression de reconnaître les épaules, les cheveux et l'allure d'Aidan. En tout cas l'homme qui se tenait là lui ressemblait étrangement. Il fallut qu'il se retourne pour qu'elle comprenne qu'elle ne faisait pas fausse route et instantanément son sourire s'agrandit un peu plus sur ses lèvres. C'était de la joie et un véritable bonheur que l'on pouvait lire sur ses traits. « J’espérais vraiment que ce soit toi au fond tu n’imagines même pas à quel point ! », elle l'avait espéré dans un coin de sa tête elle aussi avant de se dire que ce serait impossible. C'était le meilleur scénario possible pour qu'elle puisse passer une bonne soirée. Elle se retrouvait dans un lieu paradisiaque avec le seul homme qu'elle souhaitait voir. « Moi aussi je voulais que ce soit toi  », souffla-t-elle doucement, continuant de le regarder avec cet éclat si particulier dans le regard, comme à chaque fois qu'il se tenait non loin d'elle. Elle n'était plus totalement la même quand elle l'observait, ni quand il la regardait avec autant d'intensité. « Tu es à tomber Anna », il n'y avait que lorsqu'il s'agissait d'Aidan qu'elle trouvait ce genre de compliments aussi agréables à entendre. Comme s'ils étaient seuls au monde, il s'approcha d'elle pour l'embrasser timidement, trop timidement à son goût alors remarquant qu'ils n'étaient que tous les deux, elle en profita pour l'embrasser davantage. Avec plus de passion et d'envie. « Je ne pouvais pas résister à t’embrasser tes lèvres m’ont tellement manqué », c'était lui tout entier qui lui manquait quand ils n'étaient pas ensembles, quand ils ne faisaient que se croiser à l'hôpital ou quelques minutes par jour. Elle voulait toujours plus de temps en sa compagnie et elle réalisait que ce soir était une chance pour eux. Ils n'étaient que tous les deux, l'hôpital n'existait pas, ils n'étaient pas à Los Angeles, alors ils pouvaient être eux-mêmes et ensemble sans aucun risque. C'était tout ce qui comptait. « Toi aussi t'es plutôt pas mal. Tu comptais séduire quelle femme avec cette tenue dis-moi ? Toutes les ménagères de Los Angeles auraient craqué devant toi je crois. », demanda-t-elle d'une voix malicieuse en lui faisant un petit sourire amusé. Au final elle s'en fichait bien car c'était elle qui avait la chance d'être avec lui. Posant doucement une main dans le dos d'Aidan, elle se tourna vers l'horizon pour contempler la vue qu'elle pouvait avoir d'ici. « On aurait vraiment pu plus mal tomber je crois.  », annonça-t-elle joyeusement en parlant à la fois du vignoble majestueux et du hasard qui les avait réuni ensemble pour un long moment. Un long moment à deux.  
Revenir en haut Aller en bas

♡ INTRIGUE - AIDAN COLLINS AND ANNA MORELLO : VIGNOBLE DE SANTA BARBARA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOWN WITH LOVE :: 
 :: lieux divers
-