Partagez|

♡ INTRIGUE - SONIA LEVINSON AND PETER WATSON : CHEMOSPHERE HOUSE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
❉ the bitch is back
avatar
the bitch is back

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 24/08/2014
›› Love letters written : 500
›› It's crazy, I look like : reese fabulous witherspoon
›› Credit made by : ultraviolences (avatar) ≡ @tumblr (gifs)
family don't end with blood
MessageSujet: ♡ INTRIGUE - SONIA LEVINSON AND PETER WATSON : CHEMOSPHERE HOUSE Lun 3 Juil - 20:57

Duos pour la charity night

SONIA LEVINSON AND PETER WATSON : CHEMOSPHERE HOUSE


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Si vous avez reçu cette enveloppe, c’est que vous avez décidé de participer à ma grande charity night au profit des enfants défavorisés de notre belle Cité des Anges. Si le hasard vous a adressé un homme, une femme, votre binôme le temps d’une soirée, c’est votre générosité qui vous amène ce soir dans ce lieu si spécial. Nous voilà donc prêts pour une visite de la Chemosphère House.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Qui n’a jamais rêvé de voir l’intérieur d’un vaisseau spatial ? Ce rêve est rendu le plus possible et réaliste possible avec la Chemosphère, véritable ingéniosité architecturale ! Cette maison, dont le propriétaire fut assassiné, a retrouvé de sa gloire en servant de lieux de tournage à de nombreux films. Aujourd’hui, c’est sous mon œil aiguisé que va se dérouler votre rencontre avec votre binôme attitré, dans cette élégante demeure ronde suspendue au-dessus de la cime des arbres.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Ce soir il s'agit de votre soirée, apprenez à vous connaître, vous vous êtes tous les deux retrouvés à partir de 18h dans ce lieu jusque là tenu secret et libre à vous d'occuper ce temps comme vous le désirez. Le plus important: amusez vous !
Revenir en haut Aller en bas
❉ coup de coeur du mois
avatar
coup de coeur du mois

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 24/04/2017
›› Love letters written : 162
›› It's crazy, I look like : Selinda Swan ♡
›› Credit made by : earithralia (avatar); tumblr (gifs)
family don't end with blood

♡ A DROP IN THE OCEAN
›› Relationships :
MessageSujet: Re: ♡ INTRIGUE - SONIA LEVINSON AND PETER WATSON : CHEMOSPHERE HOUSE Ven 21 Juil - 1:08


« S’il te plait, n’y va pas. » me supplia Adam, tandis que je récupérais un vieux t-shirt pour l’enfiler. Je lui adresse un large sourire, en réalité je n’ai nullement envie d’y aller mais c’est pour la bonne cause. Chaque année, je m’inscris à la Charity Night et chaque année Stacy Wood met les bouchées doubles pour récolter un maximum de sous pour les enfants défavorisées. C’est un jeu qu’on accepte volontiers du côté du Triangle Platinium. De quoi se donner bonne conscience lorsqu’on sait qu’un bon repas chaud nous attends le soir tandis que ce que nous aidons ne savent même pas s’ils en auront un. Même si l’idée de faire faux-bons à mon cavalier, dont j’ignorer encore l’identité, était alléchante, je n’avais pas le droit de faire ça à l’association. Pire encore, je pouvais risquer ma place. Les gens de ce milieux sont susceptible et il leur en faut peu pour vous gâcher la vie. A contrario, si j’acceptais de faire bonne figure et multiplier les zéros des chèques de don que je faisais chaque année, j’étais à peu prêt sur d’avoir leur soutien. La soirée caritative avait surement coûté tout aussi cher que ce que nous allions débourser pour ces jeunes en détresse. Il s’agissait d’être vu. Le bal de celui ou celle qui se montrerait le plus généreux. Adam avait réussi à y échapper, à cause de son boulot. Il pouvait se permettre de ne pas venir. Je finis par quitter la maison après une bonne heure de préparation, voire plus. Ma robe avait été directement commandé à Paris, sur mesure. Une jeune styliste de chez Dior avait fait spécialement le voyage pour prendre les mesures. Elle avait fait quelques retouches la veille ne pouvant pas rester encore une soirée à Miami. Bien évidemment, il s’agissait de se mettre sur mon trente et un, et comme d’habitude je ne laissais rien au hasard. Tandis qu’un coiffeur s’occupait de mon chignon, je préférais m’occuper seule de mon maquillage. J’étais à la bourre lorsque le chauffeur sonna à la porte. Adam le fit patienter tandis que j’enfiler mes escarpins m’arrosant une nouvelle fois de parfum. « Alors? » demandais-je à mon époux tandis que je tournais sur moi même.« Tu sais ce que je te ferais si tu restes encore cinq minutes. » dit-il d’un ton coquin. Malgré que la proposition était alléchante, je préférais partir de peur de faire attendre mon binôme. Il est un peu plus de dix-huit heure lorsque j’arrive devant ce joyau de l’architecture. Mon binôme est déjà sur place. Je crois le reconnaitre de dos. Oh non pitié, j’espère me tromper… «  Peter » dis-je en m’avançant vers mon collègue un sourire au coin des lèvres. Non pas que je suis déçue de le voir, mais nous avons beaucoup de points convergents pour passer une bonne soirée. « C’est toi mon binôme? » demandais-je, bien que je savais déjà la réponse. Comme pour camoufler un peu le malaise et nous redonner un peu le courage de nous supporter jusqu’à la fin, je pose mon regard sur la chémosphére à quelques mètres de nous : «  Mon Dieu, j’ai toujours rêvé d’y entrer. »
(@Peter Watson je me suis permise de répondre en première )
Revenir en haut Aller en bas
❉ the search for something more
avatar
the search for something more

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 02/05/2016
›› Love letters written : 587
›› It's crazy, I look like : jake cutie bear mcdorman
›› Credit made by : balaclava (avatar) ⱷ tumblr (gifs) ⱷ fakementine + psychotic bitch (crackships)
family don't end with blood

♡ A DROP IN THE OCEAN
›› Relationships :
MessageSujet: Re: ♡ INTRIGUE - SONIA LEVINSON AND PETER WATSON : CHEMOSPHERE HOUSE Sam 22 Juil - 21:26

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
the charity night ; chemosphere house
PETER WATSON AND SONIA LEVINSON ※


Il s'agissait d'une erreur, c'était ce qu'il n'arrêtait pas de se dire depuis qu'il avait accepté de participer à la grande charity night organisée. Il avait accepté parce qu'on lui avait rapidement fait comprendre que c'était bon pour son image et pour celle de Jack. Et même si faire plaisir à son patron était le dernier de ses projets ces dernières semaines, il devait bien avouer qu'il n'avait pas non plus envie de gâcher des années de travail et sa propre carrière pour des problèmes personnels. Pourtant, il n'était pas vraiment d'humeur à s'amuser pendant des heures avec une personne. Heureusement qu'il s'agissait d'une bonne oeuvre, sinon il savait qu'il aurait déjà renoncé, trouvant une excuse pour annuler le rendez-vous. Néanmoins il ne l'avait pas fait, malgré cette envie qui était restée dans son esprit jusqu'au dernier moment. Il n'avait pas la tête à cela.  Cependant, il avait besoin de se détendre c'était une certitude. Il était tellement sur les nerfs qu'il faisait de plus en plus de crises d'asthme et que chaque jour il avait l'impression qu'un étau se refermait autour de sa poitrine. A force cela devenait compliqué à gérer et son traitement paraissait ne plus être aussi efficace qu'il pouvait l'être normalement. Il fallait qu'il se calme, qu'il fasse redescendre la pression pour que tout revienne à la normale, sinon il savait qu'il risquait tout bonnement d'exploser. Il n'en était pas loin, il le sentait. Rapidement, il termina de s'habiller, profitant de ne pas travailler pour abandonner son habituel costume contre une tenue plus décontractée. Chaque jour il était forcé d'enfiler cet uniforme de travail trop formel et sérieux alors dès qu'il en avait l'occasion, il s'empressait d'être moins classique. Une chemise blanche avec sa veste en cuir favorite allaient faire l'affaire pour la soirée, ne sachant pas à quoi il devait s'attendre. C'était l'inconnu qui se dessinait devant lui et il ne savait pas si pour ce soir cela lui convenait ou pas. Il hésitait encore et durant tout le trajet jusqu'au lieu de rendez-vous, il continua de se poser la question, se demandant aussi sur qui il allait pouvoir tomber. Avec qui il allait passer la soirée. La route ne dura que quelques minutes, et il constata vite après une petite observation qu'il était le premier arrivé, ce qui fit monter un peu plus le stress dans sa tête. Heureusement, il ne patienta que cinq petites minutes, même si la voix féminine qui s'éleva derrière lui n'était pas nécessairement celle qu'il attendait. Se retournant, il découvrit Sonia juste devant lui, et l'espace d'une seconde il hésita entre la joie de ne pas tomber sur quelqu'un d'inconnu et la déception qu'il s'agisse de l'une de ses collègues. Mais surtout une collègue avec qui les divergences étaient nombreuses, car il ne pouvait pas dire qu'entre eux deux les relations étaient au beau fixe. Encore moins ces derniers temps, alors qu'il était d'une humeur massacrante. Il n'y avait qu'avec Ava qu'il faisait un effort pour se montrer agréable. Et elle était bien la seule à bénéficier de ce traitement. Malgré tout, il se devait de faire un effort, il ne pouvait pas se permettre d'être irritable toute la soirée. « Et oui comme tu peux le voir, on est tous les deux ensemble. Apparemment après des journées à travailler ensemble, même les soirées caritatives nous réunissent », répondit-il d'un ton assez détendu pour ne pas montrer sa mauvaise humeur ambiante, qu'elle n'avait pas provoqué et dont elle n'était pas responsable. Elle ne pouvait pas l'être, ne sachant même pas ce qu'il traversait et ce qui pouvait le pousser à se comporter ainsi. Juste après la phrase de sa binôme, il laissa son regard se poser sur la maison juste derrière eux, le genre d'endroits faisant rêver et faisant partie des symboles de la ville. « On a le droit à une visite, autant qu'on en profite non ?  », proposa-t-il à Sonia pour l'inciter à aller découvrir l'intérieur de cette maison assez exceptionnelle. Cela ressemblait à aucun autre lieu, cet endroit était la définition même de l'insolite et de l'impensable. Et il était certain que la vue de la haut serait à la hauteur de cette architecture exceptionnelle.


@Sonia Levinson tu as bien fait
Revenir en haut Aller en bas
❉ coup de coeur du mois
avatar
coup de coeur du mois

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 24/04/2017
›› Love letters written : 162
›› It's crazy, I look like : Selinda Swan ♡
›› Credit made by : earithralia (avatar); tumblr (gifs)
family don't end with blood

♡ A DROP IN THE OCEAN
›› Relationships :
MessageSujet: Re: ♡ INTRIGUE - SONIA LEVINSON AND PETER WATSON : CHEMOSPHERE HOUSE Lun 7 Aoû - 15:52


Nous étions ici pour la bonne cause, il était question de mettre de côté nos divergences qui avaient empiétés sur notre cordialité l’un envers l’autre. Il allait de soit que ce soir ni l’un ni l’autre n’allait se permettre des sous-entendus ou des remarques désobligeantes, du moins essayer. Au travail, nous avions beaucoup de mal à nous mettre d’accord. La seule chose qui nous unissait réellement c’était notre loyauté envers Jack Malone. Nous étions chacun prêt à tout pour mettre en lumière le patron mais nos méthodes étaient loin de se correspondre. Pas plus tard qu’hier, nous nous étions disputé sur le déroulement d’un meeting, les arguments fusaient des deux camps et cette fois-ci je n’avais pas obtenu gain de cause de la part de nos autres collègues. De bonne foi, je m’agrippais au bras de mon binôme. Au moins, je ne pouvais pas tomber plus mal. Le hasard avait parfois tendance à me jouer de sales coups, surtout ces derniers jours où j’avais la net impression que tout me retombait dessus. Foutu Karma. « Avec joie. » lui dis-je tout en pénétrant à l’intérieur de la bâtisse. Je passais parfois à côté, je connaissais son histoire mais jamais je n’avais eu l’occasion de la visiter. Mes parents étaient des férues d’archectures, ils avaient construit leur maison en s’inspirant de monuments et oeuvres architecturales du coin. Le Chemosphère était à leur époque très critiqué, un ovni qui n’allait certainement pas resté longtemps à L.A. Et voila que quarante ans plus tard, l’objet de la discorde était toujours là, devenu symbole incontournable de John Lautner.
« J’espère que tu aimes les histoires d’horreur, mais dit toi que cette maison a été la scène d’un meurtre. Celui du tout premier propriétaire. Avec un peu de chance, on croisera peut être son fantôme. » plaisantais-je, bien que par très rassurée de devoir visiter la bête aussi tardivement.

Habituée aux événements et à devoir souvent mettre des talons, ceux que j’avais choisi pour cette soirée commençait à me faire affreusement mal mais je n’étais pas prête à me décrédibiliser face à mon ennemi juré. C’est pourquoi, je pris mon mal en patience en feintant que je gérais ce qui était entrain de se passer. « Tu sais, je crois que c’est la première fois que je te vois habillé autrement qu’avec tes costumes sur mesure. Et je t’avoue que ça fait du bien, tu as l’air plus… gentil. » lui dis-je pour le taquiner malgré que je m’étais promis de ne pas trop le chercher. Nos chamailleries pouvaient durer des heures, nous prenions un malin plaisir à remettre en doute le travail de l’autre. Si au début, je me laissais souvent déstabiliser par le Watson, j’avais pris en assurance depuis. J’avais fait mes preuves bien que depuis quelques temps, les choses se corsaient pour ma pomme à cause de ‘l’affaire’. Myles s’occupait de mon cas, mais au bureau, certains avaient appris la nouvelle. Il suffisait de se pencher sur mon ancienne carrière télévisuelle pour comprendre dans quel scandale j’étais télé. Jack, lui, ne semblait pas s’en inquiéter plus que ça. Je l’avais convaincu que plus en parlerait de nous, en mal ou en bien, plus ça nous permettrais d’avoir de la visibilité dans tout le comté.
(@Peter Watson sorry, j'avais complétement oublié que tu m'avais répondu. Du coup j'attendais sans vérifier notre sujet. )
Revenir en haut Aller en bas
❉ the search for something more
avatar
the search for something more

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 02/05/2016
›› Love letters written : 587
›› It's crazy, I look like : jake cutie bear mcdorman
›› Credit made by : balaclava (avatar) ⱷ tumblr (gifs) ⱷ fakementine + psychotic bitch (crackships)
family don't end with blood

♡ A DROP IN THE OCEAN
›› Relationships :
MessageSujet: Re: ♡ INTRIGUE - SONIA LEVINSON AND PETER WATSON : CHEMOSPHERE HOUSE Dim 3 Sep - 20:46

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
the charity night ; chemosphere house
PETER WATSON AND SONIA LEVINSON ※


Envisager une soirée complète entourée simplement de Sonia Levinson n'était pas ce qu'il avait désiré au plus profond de lui. Ce n'était pas qu'il n'appréciait pas la jeune femme, mais il ne pouvait pas cacher qu'ils avaient une vision tellement différentes de la politique et de la gestion d'une campagne qu'ils n'étaient pas faits pour s'entendre et pour être amis. Au travail en tout cas, ils ne cessaient de le prouver. Un peu comme le chien et le chat se cherchant constamment des puces au lieu de se préoccuper du reste. Néanmoins, cela ne les empêchait pas de parvenir parfois à un accord, ou dans le cas contraire, c'était tout le temps Jack Malone qui tranchait et qui décidait à leur place. Peter pouvait se sentir heureux d'avoir fréquemment Ava de son côté. Il n'était jamais le seul à avoir une certaine conception, qu'il défendait avec ardeur. Il n'était pas comme Sonia c'était un fait indéniable. Le sensationnel, la modernité d'une campagne, cela ne le dérangeait pas, mais avec la jeune blonde il partait avec de mauvais à priori. Parce qu'elle faisait partie du monde de la télé réalité et qu'elle avait toujours été l'opposante directe de Lissa. Et s'il devait choisir un camp, le sien était tout trouvé. Il n'hésitait pas une seule seconde. Il était vrai donc que rester pendant quelques heures avec Sonia pour seule compagnie ne l'enchantait pas réellement. Encore plus en ce moment, tandis qu'il tentait de faire le vide dans son esprit en oubliant son travail et tous les tourments que cela pouvait lui provoquer depuis quelques semaines. Tant de tracas qui n'avaient qu'une seule cause et dont il ne pouvait pas parler librement. C'était peut-être le pire finalement pour lui. Il ne pouvait rien dire, se libérer de ce poids et il devait continuer de faire semblant, de jouer une comédie digne des pires mascarades. Tout ce qu'il n'aimait pas, car il avait toujours préféré être franc et honnête. Une honnêteté qu'il pensait partager avec Jack, mais qui semblait avoir disparu de l'autre côté de la balance. Malgré tout il allait tenter de faire un effort, de faire le vide dans sa tête pour ne pas tout gâcher avec sa mauvaise humeur ambiante. Il était là pour une bonne cause, pour une oeuvre caritative, il se devait donc de se montrer agréable avec sa binôme. Avec un petit sourire aux lèvres, il tendit son bras à Sonia, l'entraînant en direction de la grande bâtisse qui se tenait juste devant eux. Auparavant, il n'avait jamais eu l'occasion de la visiter et il était assez curieux à l'idée de voir le panorama offert par une demeure aussi époustouflante. Intéressé par l'histoire racontée par la jeune femme, il l'écouta attentivement, n'ayant jamais imaginé jusque là qu'elle pouvait autant s'y connaître en architecture. « Tu crois aux fantômes et aux choses comme ça ? », demanda-t-il en tournant la tête vers elle, désirant réellement savoir si elle faisait partie des personnes à imaginer qu'après la mort on pouvait se transformer en fantôme. Quant à lui, il ne s'était jamais trop posé la question. Pas qu'il voulait y croire, ou ne pas y croire, il était plutôt intrigué, ni pour, ni contre, sans savoir où la vérité pouvait se trouver. Tranquillement les deux partenaires s'avancèrent jusqu'à l'intérieur de la Chemosphere et face à la remarque de la jeune Levinson, il ne put s'empêcher d'esquisser un sourire et de laisser échapper un petit rire. Lorsqu'il était dans les bureaux de Jack Malone, il était forcé d'avoir une certaine allure, il ne pouvait pas se permettre de paraître négligé ou d'inspirer autre chose que le sérieux. Il n'avait pas le droit à l'erreur car l'image était quelque chose d'important dans un milieu comme le sien, pourtant au naturel il n'était pas aussi strict avec ses tenues. Il aimait les vêtements décontractés, ressemblant bien plus à son caractère. « Je ne suis pas né dans des costumes sur mesure et quand tu passes toutes tes journées avec des cravates, tu es heureux de t'en débarrasser. Un peu comme toi avec tes talons, même si apparemment ce soir tu tentes encore l'expérience », répondit-il d'un ton détendu en jetant un léger coup d'oeil aux chaussures qu'elle portait aux pieds. Quand il voyait des femmes avec des talons aussi hauts, il était plus qu'heureux de ne pas faire partie de la gente féminine. Une fois à l'intérieur, il s'empressa d'observer tout ce qu'il y avait autour d'eux et l'atmosphère si particulière qui se dégageait d'un lieu aussi marqué par l'histoire. « C'est hallucinant », souffla-t-il sans cacher à quel point il pouvait être épaté par un endroit de la sorte.



Revenir en haut Aller en bas
❉ coup de coeur du mois
avatar
coup de coeur du mois

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 24/04/2017
›› Love letters written : 162
›› It's crazy, I look like : Selinda Swan ♡
›› Credit made by : earithralia (avatar); tumblr (gifs)
family don't end with blood

♡ A DROP IN THE OCEAN
›› Relationships :
MessageSujet: Re: ♡ INTRIGUE - SONIA LEVINSON AND PETER WATSON : CHEMOSPHERE HOUSE Mer 13 Sep - 20:07


Des casseroles, j’en tirais derrière moi et pas des moindre et les choses continuaient à se corser pour ma pomme. J’avais beau essayé de me faire discrète dans les médias dans l’espoir de mener à bien la campagne de Monsieur Malone, il m’arrivait d’apparaitre dans quelques magazines malgré moi. Lorsque votre émission a longtemps franchi la barre des millions, on continue à se demander pourquoi les choses ont si mal tourné. Peter Watson ignorait tout de ce monde, la télé-réalité ne lui évoquait rien de plus que du mépris, c’est du moins ce qu’il m’avait plus ou moins laissé comprendre dés le départ. Travailler à mes côtés n’était pas une partie de plaisir, qui plus ait je n’avais que très peu d’expérience en politique. Le seul domaine où j’excellais et où le gouverneur avait bien voulu me faire confiance c’était en communication. Il fallait transformer les millions de téléspectateurs en millions de votants et ça j’étais à peu près sûre de mener à bien ma mission si je n’étais pas constamment parasité par Peter. Le fait de le retrouvé là ne m’enchante que très peu, mais j’ai toujours été bonne pour cacher mes sentiments. Après tout, c’était peut être l’occasion de mieux se connaitre, puisque nos avis l’un sur l’autre avait dépeint également sur nos relation en dehors du boulot. Il nous arrivait de ne pas nous dire bonjour et jamais nous n’avions partagé un déjeuner ensemble. Le hasard nous avait peut être rendu service en nous retrouvant ensemble ce soir. Je lui compte l’anecdote du bâtiment, fière de pouvoir enfin étaler un peu de ma culture général. J’étais passionnée d’architecture mais j’étais incapable de manier correctement mon crayon. Même mon écriture était difficile à déchiffrer mais il m’arrivait très souvent de feuilleter des magazines d’architecture pour me détendre. Je souris lorsqu’il me demande si je crois au fantôme. A vrai dire, même si je plaisantais sur l’éventualité d’en croiser un ce soir, je fais parti de ceux qui croient à la vie après la mort. J’hésite à lui faire cet aveu, après tout ce serait me tirer une balle dans le pied et avec toutes nos discordes il pourrait utiliser mes convictions personnelles contre moi lors d’un débat musclé. Pourtant l’atmosphère se veut rassurante, le contexte et différent et j’ai envie de lui faire confiance ce soir. Alors, je hoche la tête timidement. «  Tu vas pas me croire, mais oui. » restais-je un moment vague, laissant planer le doute quelques secondes avant de reprendre : «  Enfin non, pas les fantômes. Mais je crois à la vie après la mort et aux esprits errants qui ont encore des choses à régler sur terre. » avouais-je finalement. La mort de ma mère m’avait anéanti, j’avais très mal vécu son absence et j’avais essayé de rentrer en contact avec elle en utilisant un plateau de ouija que j’avais moi-même fait. A l’époque, nous étions quelques amis à tenter l’expérience et quelque chose s’était passé, j’avais l’impression d’avoir senti le parfum de ma mère, d’avoir senti quelques instants sa présence sans jamais réellement pouvoir expliquer dans les détails ce qui s’était produit. Après ça, je ne m’étais plus jamais amusé à réveiller les morts de peur de croiser un mauvais esprit qui s’en prendrait à moi. Parfois, il m’arrivait de jeter du sel par superstition par la fenêtre ou réciter des invocations. Je portais pour les grand jour un bracelet qu’Adam m’avait offert pour notre première anniversaire ensemble, il me portait bonheur j’en étais persuadée. Ce soir, rien ne risquait de nous arriver. Je prend son bras pour grimper les quelques marches et le complimente sur son nouveau look. Je n’ai pas l’habitude en effet de le croiser autre qu’au bureau. Il a l’air toujours très rigide dans ses trois pièces et le fait qu’il soit décontracté change d’ordinaire. Je lâche un petit rictus lorsqu’il me parle de talon : «  Je suis capable de courir avec le marathon. » exagérais-je, mais j’avais l’habitude de toujours en porter. Malgré que cela n’était pas des plus confortable, je n’aimais pas me sentir petite. De nature je ne l’étais pas et le fait de gagner un peu plus en hauteur ne me déplaisait pas. Je me précipite vers l’une des baies vitrés pour admirer la vue. «  Ça tu l’as dit. Et dire que cette maison a presque 60 ans. C’est tellement moderne. » Je m’avance vers le centre de la pièce et remarque une bouteille de champagne et deux verres, ainsi qu’une boite de macaron. J’en déduis qu’elles nous sont destinés. « Tu as soif? » lui demandais-je en lui tendant une flute vide.
Revenir en haut Aller en bas

♡ INTRIGUE - SONIA LEVINSON AND PETER WATSON : CHEMOSPHERE HOUSE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOWN WITH LOVE :: 
 :: All around l.a
-