Partagez|

Take A Breath ft Chris

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
❉ locked hearts and hand grenades
avatar
locked hearts and hand grenades

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 08/04/2017
›› Love letters written : 280
›› It's crazy, I look like : Sophie Turner
MessageSujet: Take A Breath ft Chris Lun 3 Juil - 20:43


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Take A Breath

Malone plongea la main dans son bol de pop corn à la recherche des grains de mais soufflé tant désirés et se désespéra d'être encore en train de regarder cette série sur les contes de fée, revus et visités. Elle qui aimait les films de super héros, qui prônait l'émancipation féminine , l'égalité des sexes était pourtant si faible face à un Disney. Alors toute une série avec des clins d’œil plus ou moins discrets à cette grande institution et autres contes était une sorte de plaisir honteux. Et quitte à avoir honte, autant l'avoir en combishort en coton, affalée dans son canapé. A la voir ainsi on n'aurait pas cru que son mariage était parti en fumée en partie car elle passait  trop de temps en soirée. C'était toujours le cas, surtout pendant la saison culturelle mais oui , pour l'heure, elle était rentrée il y avait une heure, avait prit une douche et avait abandonné tout orgueil pour se perdre sous un plaid à se dire ce que ce petit crochet était définitivement mignon.

Son téléphone vibra et sans même s'en rendre compte elle se jetta presque sur lui . Pas qu'elle fût déçue de voir le nom de Chris apparaître, après tout il était acteur peut être pourrait il lui trouver le nom de l'acteur du petit capitaine. Mais tout de même, elle aurait préféré voir celui de Lysandre apparaître. La jeune femme écarta vite cette idée pour se dire que finalement Chris avait toujours le mot pour la faire rire, donc même par messages interposés c'était agréable de lui parler.

La preuve, elle sourit à le lire et prit plaisir à lui répondre. Non pas qu'elle espérait vraiment qu'une femme lui fasse du mal, surtout quand à mi mot elle avait cru comprendre que cela avait déjà était le cas. Et puis  après tout c'était un séducteur mais il était clean avec le genre opposé . C'était un mec bien à sa façon... ou peut être se disait elle ceci car à son échelle, à bien des égards, ils se ressemblaient beaucoup . Ils s'étaient donc bien trouvés pendant quelques nuits, nuits que l'acteur pointa vite du doigts.  Ce ne fût pas pour autant que la jeune femme changea d'idée sur ce qu'elle allait porté. Il n'avait pas envie d'une allumeuse pour la soirée et avait juste besoin qu'on lui change les idées et bien tant mieux, ils pourraient s'être utile d'une nouvelle façon encore.  Enfilant donc une longue jupe noir un peu bohème, un crop top à frange , une veste en cuir et des bottines , elle ne prit le temps que de mettre du rouge à ses lèvres et un brin de mascara. Cela ferait clairement l'affaire et serait toujours mieux que l'accoutrement qu'elle avait un quart d'heure plus tôt. C'était un compromis entre la geek du dimanche et la séductrice habile qu'il avait rencontré et mit dans son lit il y avait quelques temps. Il lui restait plus qu'à lui envoyer un dernier message et l'attendre, sagement. Attendre qu'il lui raconte, lui même ce qui se passait dans sa vie. Malone se foutait éperdument des tabloid, Chris était tout de même plus intéressant et sympathique que ce qu'ils en dépeignaient.

AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
❉ locked hearts and hand grenades
avatar
locked hearts and hand grenades

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 11/11/2016
›› Love letters written : 168
›› It's crazy, I look like : Colin O'Donoghue
MessageSujet: Re: Take A Breath ft Chris Mar 4 Juil - 16:28



       

         
Take a breath.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Parler de liberté n'a de sens qu'à condition que ce soit la liberté de dire aux gens ce qu'ils n'ont pas envie d'entendre.
Malone & Chris
« Tu vas prendre des vacances. Tu vas te reposer, rester loin du plateau et loin de Trina pendant deux semaines. Elle va faire pareil et ça ira mieux. Dans deux semaines vous reviendrez et vous ferez votre putain de job. »

Les mots ne cessaient de tourner dans ma tête. Les mots de Trina, les mots du producteur, le goût des lèvres de la belle blonde avec qui la dispute avait été aussi intense que le baiser. Je n'en pouvais plus. Et les messages de Trina n'aidaient en rien. J'avais besoin de changer d'air. De m'envoyer en l'air et de ne plus penser à cette maudite allumeuse. Aussi, c'est un peu naturellement que je pensais à Malone et avant que je ne m'en rende compte, je lui envoyais des messages, souriant à ses réponses. J'aimais ce petit jeu qu'il y avait entre la jeune femme et moi. Ça avait commencé naturellement. Un jeu de séduction, des petits défis, des blagues et de défis en défis, de bataille d'ego en chamailleries enfantines, il s'était créé une sorte de lien. Une forme d'amitié améliorée où chacun tirait partie du meilleur de la situation, sans se préoccuper de potentielles conséquences. Il n'y avait rien de mal. Deux adultes consentants, dans un jeu que chacun aimait beaucoup.

Déjà un peu trop alcoolisé pour conduire jusqu'à chez elle quand elle m'intima de venir la chercher, je sortis rapidement du bar, hélant un taxi pour y monter et lui donner l'adresse de la rouquine. Après une vingtaine de minutes – maudit accident sur la route – j'étais enfin en bas. En vrai gentleman, je ne me voyais pas la klaxonner comme elle m'avait défendu de le faire, ni même lui envoyer un simple message pour lui dire de descendre. J'allais aller la chercher, tout à faire correctement. Intimant au chauffeur de m'attendre, je montais donc dans l'immeuble de la jeune femme, trouvant son numéro d'appartement grâce aux boites aux lettres. Une fois devant la porte, je sonnais à la porte, tout sourire quand elle ouvrit enfin la porte. « Salut », dis-je, usant exagérément de charme pour la forme, lorgnant sans vergogne sur son corps. « Clairement plus sexy que ce vieux pyjama dans lequel je t'imaginais avec tes messages », soufflais-je en riant.

Toujours cacher ses émotions négatives derrière un air d'invétéré séducteur à deux balles. Ça marchait drôlement bien, la plupart du temps. Pas de côté séducteur à deux dollars cinquante... mais le fait de ne pas y croire soit même. Ça me donnait un air plus sympathique et plus réel. Sauf pour mes proches, qui savaient que j'y cachais là tout ce qui n'allait pas. Quand je n'étais même plus capable de jouer réellement de mes charmes, c'était en général que quelque-chose d'important me tracassait... ou m'ennuyait profondément.

CODES BY MAY & AVATARS BY .CRANBERRY.


         
Revenir en haut Aller en bas
❉ locked hearts and hand grenades
avatar
locked hearts and hand grenades

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 08/04/2017
›› Love letters written : 280
›› It's crazy, I look like : Sophie Turner
MessageSujet: Re: Take A Breath ft Chris Mer 5 Juil - 17:06


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Take A Breath

Malone avait profité du retard du bel acteur pour ranger les preuves de ses méfaits : grignotage et geekage . Sa jupe et ses franges voltigeaient de gauche à droite , dissimulant bonbons , plaid et coca. Il avait bien raison, ce n'était pas vraiment ce à quoi elle avait habitué ses anciens amants . Quand elle sortait elle aimait être à son avantage et savait se mettre en valeur et attirait l'attention des hommes sans pour autant se transformer en vamp vulgaire. Cela ce n'était pas elle. Une séductrice , oui  mais pas une allumeuse. Pourtant avec Chris ils avaient joué avec le feu souvent comme deux maîtres qui savaient où brûler pour faire du bien mais sans jamais s'approcher des zones sensibles. C'était ça qui était agréable avec lui. Ils s'étaient rencontré dans une soirée, totalement par hasard. C'était lui qui l'avait abordé mais elle n'était pas genre de femme à fuir. Il l'avait assez charmé pour la faire rire de cette arrogance exponentielle qu'il démontrait et elle avait décidé de le mettre au défi de prouver ses qualités qu'il mettait tant en avant. Ils auraient pu en rester là, une seule nuit. Pour l'un ou pour l'autre ce n'aurait en rien été étonnant. Toutefois ils avaient encore eu des défis à se lancer, et petit à petit ils s'étaient revu au final, aussi régulièrement que deux cœurs , deux corps libres le pouvaient et le voulaient.

Bien évidement ce soir était différent , le cœur de Malone s'enfuyait hors de de sa poitrine à la moindre pensée de son ex mari . Elle l'avait revu et en matière de baiser troublant ils en avaient échangés quelques uns pendant quelques minutes arrachées à la réalité, à l’abri des regards , à l’abri des souvenirs , à l’abri de toute les blessures que le divorce leur avait infligé. Donc l'envie de Chris de s’aérer la tête était partagée, et la curiosité de la jolie rousse piqué . Elle ria pour elle même en lisant son ultime message et alla l'attendre plus sagement en revenant sur son canapé. Il ne s'était jamais montré particulièrement mal élevé, loin de là mais elle avait préféré être certaine. Elle n''était pas une adolescente qui attendait le quaterback du lycée pour le bal de fin d'année.

Elle n'en restait pas moins étonnée quand elle entendit quelqu'un sonner à sa porte . Se doutant bien que c'était lui , elle sourit en retour quand il lui son petit film . Traîner avec Chris c'était devoir naviguer entre le show, le vrai Chris qu'il dissimulait et le soap qu'il tentait de faire vivre autour . Un travail de longue haleine qui ne faisait pas peur au tempérament de feu de la rouquine , même si ça lui changeait beaucoup de Lysandre. «  Je pense que tu imaginais parfaitement , mais pour sortir j'ai eu peur de te faire honte alors j'ai fait un effort . » Elle conclut avec un clin d’œil avant d'aller prendre ses clefs et son sac. La correction aurait pu être de l'inviter mais elle n'avait jamais invité aucun de ses amants chez elle. C'était sa façon à elle de mettre la distance nécessaire, et Chris l'avait toujours compris . Ce soir elle l'aurait pu éventuellement puisque ce n'était pas ainsi qu'elle l'envisageait mais aller boire était plus tentant. Elle attrapa donc son bras et ferma après elle «  Alors où m’emmène tu ? D'ailleurs ...» Elle embrassa sa joue rapidement  «  Merci d'être venu me chercher  et... en effet tu as déjà bien monté le coude toi ! Cela se sent à ton haleine et tes yeux brillants. Il faut vraiment que tu me racontes pourquoi tu cherches une autre âme en peine pour t'occuper au lieux d'apprendre ton scénario ! »

AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
❉ locked hearts and hand grenades
avatar
locked hearts and hand grenades

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 11/11/2016
›› Love letters written : 168
›› It's crazy, I look like : Colin O'Donoghue
MessageSujet: Re: Take A Breath ft Chris Dim 9 Juil - 16:27



       

         
Take a breath.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Parler de liberté n'a de sens qu'à condition que ce soit la liberté de dire aux gens ce qu'ils n'ont pas envie d'entendre.
Malone & Chris
Je savais que passer une soirée avec Malone me ferait du bien. Elle n'était pas une fille du genre « prise de tête ». Mieux encore, elle me comprenait. Je ne dirais pas qu'elle savait tout de moi – c'était loin d'être le cas – mais sans mots, nous avions réussi à comprendre que l'un et l'autre avions vécu des choses douloureuses en amour et notre façon de gérer la situation était la même. A bien des égards, passer une soirée avec elle était donc plus qu'agréable. Parce qu'on n'avait pas besoin d'évoquer les sujets douloureux pour savoir quand ils l'étaient et nous n'avions pas besoin de prétendre que tout allait bien pour ne pas avoir à subir un interrogatoire.

Et j'étais trop saoul pour lutter contre un interrogatoire, si la personne qui se décidait à m'accompagner ce soir se révélait trop intriguée par mon comportement.

Malone s'était faite belle. Elle n'avait pas fait mille efforts, mais elle en avait quand même fait et j'étais touché et ravis. J'aimais avoir une belle femme à mon bras. Je souris donc quand elle argua que j'avais bien imaginé la bonne tenue plus tôt, mais qu'elle n'avait pas voulu me faire honte. « Merci pour cette précaution », soufflais-je en saluant l'initiative d'un hochement de tête. « J'ai une certaine réputation à défendre, après tout. »

Elle me demanda ensuite où je comptais l'amener, avant de souligner que j'avais effectivement un peu d'avance dans l'enivrement. Mais ensuite, elle me demanda surtout de lui raconter pourquoi j'étais en quête de compagnie au lieu de travailler mon scénario et je roulais des yeux avec un peu d'exagération, je devais l'avouer. « Quand est-ce que vous comprendrez, toutes, que je connais mon scénario par cœur ? Je suis un pro, pas un amateur qui apprend ses lignes la veille ! » Je connaissais chaque script par cœur, avant le premier jour de tournage, ma place et mon interprétation n'avaient plus de secrets, dès le lendemain de la réunion d'information. Les répétitions, pour ma part, ne servaient qu'à mettre les points finaux aux détails et discuter d'éventuelles petites modifications. Voilà pourquoi il était si simple de travailler avec moi, en dehors de la difficulté de gérer mon caractère. Je savais que cela plaisait aux réalisateurs. Ce professionnalisme impeccable.

J'attrapais ensuite sa main pour l'entraîner avec moi dans les escaliers. « On va où tu veux, tant qu'il y a de l'alcool et de la bonne musique ! », dis-je finalement, laissant totalement de côté la question sur le pourquoi. Je n'avais pas envie d'y répondre et j'espérais juste que mon silence lui ferait comprendre que je n'avais aucune envie d'en parler. Elle était assez intelligente pour le comprendre. Maintenant, il fallait juste qu'elle ne soit pas bornée au point de décider de me tirer les vers du nez coûte que coûte.

Une fois dehors, je lui ouvris la porte du taxi, la laissant monter en premier, avant d'aller m'installer à mon tour. La galanterie dans toute sa splendeur. Comme je le lui avais promis. Comme on m'avait toujours appris de me comporter avec les femmes.

CODES BY MAY & AVATARS BY .CRANBERRY.


         
Revenir en haut Aller en bas
❉ locked hearts and hand grenades
avatar
locked hearts and hand grenades

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 08/04/2017
›› Love letters written : 280
›› It's crazy, I look like : Sophie Turner
MessageSujet: Re: Take A Breath ft Chris Lun 10 Juil - 20:12


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Take A Breath

On ne se promenait pas aux bras d'une star du cinéma tout les soirs, et quand l'occasion se présentait, même si on voulait se faire discret, même si on ne faisait rien de mal, on souhaitait rarement ressemblé à un épouvantail . Ainsi les compliments de Chris furent appréciés mais il fallait bien ça . « Promis je ne mettrais pas ta réputation à mal, et puis j'ai aussi la mienne à défendre. Je ne fais pas , dieu merci, la une des tabloïds mais bon , j'ai ma fierté aussi. »

Et la sienne semblait encore plus grande que celle de la jolie rousse quand il s'insurgea qu'on doute de son professionnalisme. Malone le savait bon acteur, elle avait regardé quelques uns de ses films avant mais également entre deux rencontres. Pour flatter son égo oui, mais aussi car sincèrement elle le trouvait bon acteur. Elle ne lui avait souffler que dans un certain jeu de séduction, mais elle était prête à lui redire aujourd'hui avec des motifs plus innocents. « Calmes toi donc drama queen, je sais que tu fais bien ton travail , les résultats sont là crois moi. Tu es un bon acteur et il me tarde juste de voir ton prochain film. » Heureusement qu'il ne lui tardait pas d'avoir toute les réponses à ses questions car elle serait à l'évidence bien déçue .En effet il se vantait mais ne disait pas pourquoi il avait soudain eu envie de sortir et d'abuser de l'alcool en bonne compagnie. Malone était terriblement curieuse mais pas indiscrète. Si il lui laissait une ouverture, elle l'écouterai volontiers, pas pour se glorifier d'avoir eu des scoops , d'avoir été une bonne pote pour lui au moins une fois, mais juste car ça l’intéressait vraiment de savoir. C'était ainsi qu'on jugeait d'une relation selon elle, la confiance et l'envie de partager sa vie. Pour Chris et elle, deux personnages abîmés, écornés par la seule chose qui est censé vous sauvez de tout, c'était plus difficile, c'est aussi pour cela qu'elle n'insista pas.

« En tout cas pas au Viper, en ce moment je suis personna non grata là bas. Mais je connais un petit bar sympa où la connexion internet est volontairement pourris ! Cela pourrait être parfait pour se déconnecter du monde, non ? » Chris lui tint la porte et elle le remercia d'un bisou sur la joue avant de s'installer confortablement, saluant le chauffeur également et lui donner l'adresse où les conduire . « Si la musique ne te plaît pas, tu diras que c'est de ta faute et puis de toute façon... tu n'es pas de ceux qui danse ? Je t'ai tellement vu une coupe à la main que j'ai pensé que tu avais peur de bouger pour ne pas en renverser à terre et ne pas gâcher  mais peut être as tu la fièvre de la danse ? haha» A l'écouter il pourrait aisément passé pour un alcoolique alors qu'il n'en était rien. Ils partageaient juste l'idée qu'une soirée et qu'une partie de jambe en l'air se fêtaient aisément au champagne. Une vibration se fit entendre dans son sac et elle alla vérifier avant de soupirer voyant que ce n'était pas un message de la personne qu'elle souhaitait. Oui même pour elle, il valait mieux être coincée dans un endroit sans téléphone portable, ça lui éviterait d'être déçue en ne recevant que des doléances des artistes dont elle s'occupait. Prenant de l'avance en le fermant, elle se tourna de nouveau vers son vis à vis. «  Donc nous disions ? »
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
❉ locked hearts and hand grenades
avatar
locked hearts and hand grenades

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 11/11/2016
›› Love letters written : 168
›› It's crazy, I look like : Colin O'Donoghue
MessageSujet: Re: Take A Breath ft Chris Jeu 13 Juil - 15:02



       

         
Take a breath.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Parler de liberté n'a de sens qu'à condition que ce soit la liberté de dire aux gens ce qu'ils n'ont pas envie d'entendre.
Malone & Chris
Je jouais souvent de mon côté star. Pour impressionner, pour me vanter ou tout simplement pour emballer. Mais avec mes proches, j'y jouais rarement. Toujours un peu, bien sûr, pour garder cette carapace que j'avais toujours porté, mais je ne la prenais aucunement au sérieux et je le montrais bien. Je commençais sérieusement à le faire aussi avec Malone, jouant les divas, mais lui montrant que je n'y croyais pas une seconde la moitié du temps. « Attends demain matin et là tu pourras dire que tu as déjà fait la une des tabloïds », répondis-je en lui faisant un clin d'oeil. Je n'étais pas certain que des paparazzis nous verrait et nous prendraient en photo, bien sûr, mais il y avait de fortes chances. L'esclandre sur le lieu de tournage, la vidéo de notre baiser... Tout cela faisait un buzz monstre sur internet. On en avait encore pour des semaines à être traqué pour que tout le monde puisse en comprendre un maximum de cette histoire... ou en tout cas se faire sa propre opinion de ce qu'il s'était réellement passé.

Mon ego fut revitalisé par la suite de ses mots, quand elle assura que j'étais bon acteur et qu'elle avait hâte de voir mon prochain film. Je bombais le torse, fier et souriant. Cela fait toujours plaisir. Une fois dans la voiture, elle annonça qu'elle ne souhaitait pas aller au Viper et donna l'adresse d'un bar plus intimiste. « Il va vraiment falloir que tu me racontes cette histoire là », soufflais-je en secouant doucement la tête. Si elle voulait que je dévoile une partie de la vérité sur mon état de ce soir, elle avait intérêt d'en donner pour son compte aussi.

Elle argua ensuite que la musique pourrait ne pas me plaire, avant de pointer du doigt le fait que je dansais peu, voir pas du tout, selon son bon souvenir. Et même si elle finit par changer de sujet – juste après m'avoir titillé sur un soit disant alcoolisme, au passage – je restais un peu bloqué sur le fait qu'elle ne me considérait pas assez « amusant ». Si je ne dansais pas, ça voulait dire que j'étais ennuyeux en soirée, non ? Enfin... quand la soirée ne comportait pas une partie de jambe en l'air, bien évidemment.

« Je danse », m'insurgeais-je, doucement. « Je n'accorde juste pas ce privilège à n'importe qui ! » Ce qui était plutôt vrai. Oui, je n'étais pas à l'aise avec la danse. J'étais un peu maladroit dès qu'il s'agissait de bouger mes pieds en rythme avec la musique tout en faisant attention à guider la jeune femme dans mes bras. J'avais donc besoin d'être en confiance. Une totale confiance. Une confiance que je n'accordais à aucune femme. Romy devait donc, clairement être la seule avec qui je dansais encore, à l'heure actuelle... Et ma mère, mais là, je n'avais pas vraiment le choix. C'était elle qui commandait. « Et on disait que tu avais été exclue de la liste d'entrée du Viper ! »

CODES BY MAY & AVATARS BY .CRANBERRY.


         
Revenir en haut Aller en bas
❉ locked hearts and hand grenades
avatar
locked hearts and hand grenades

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 08/04/2017
›› Love letters written : 280
›› It's crazy, I look like : Sophie Turner
MessageSujet: Re: Take A Breath ft Chris Ven 14 Juil - 22:02


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Take A Breath

Malone retint un frisson d’horreur à l'idée d'être à la une des tabloids. Son métier était fait de beaucoup de relation,de soirées plus ou moins guindés mais elle n'était pas pour autant habitué au coté people qui pouvait aller avec le métier de Chris par exemple. En tant que peintre et surtout représentante de certains d'entre autres elle était bien plus habituée à l'introspection et aux longs articles, la majorité du temps vides de sens, de pseudos journalistes d'art. Les paparazzis et les journaux à scandales elle ne connaissait cela que dans les files d'attente du médecin et ne s'y intéressait vraiment pas. Alors sur ce point là sans doute ne pouvait elle même pas imaginer une seconde la pression que devait vivre Chris et qu'il y avait une possibilité que sa prévision soit vraie. Si c'était le cas les retombés sur son travail et sur sa relation, si elle pouvait appeler ça ainsi, avec Lysandre seraient catastrophiques. Donc bien vite elle éloigna cette idée de sa tête, se disant qu'il exagérait sûrement, et puis elle avait choisi un bar discret pour éviter ça justement... se leurait elle totalement ? L'avenir le leur dirait.

La jolie rousse sourit à le voir si fier de recevoir des compliments, même si c'est derniers étaient amplement mérités et faillit siffler et regarder ailleurs quand il lui demanda de plus amples renseignements sur sa mésaventure au Viper. Elle n'étais pas quelqu'un de secret à proprement parlé, elle était bien trop explosive pour cela. Il y avait tout de même des zones de sa vie qu'elle gardait précieusement emballées dans de petits tiroirs fermés à clefs. Certain n'avaient jamais été ouverts, même avec son ex mari, et d'autre méritaient parfois de voir la lumière d'un autre esprit, qui éclairerait  peut être les choses autrement.

Mais pour leur elle était bien trop estomaquée par l'idée que Chris soit en fait de la race des danseurs. Comment avait elle pu rater cela ? Et puis elle lui fit tout de même les gros yeux « Comment ça tu n'accordes pas ce privilège à n'importe qui ? » Elle pointa du doigt son torse et le martela légèrement à plusieurs reprises « Répètes voir si je suis n'importe qui , non mais ! » Elle fit signe de bouder et prit à partie le chauffeur « Vous l'entendez celle là ? C'est un goujat pour dire une chose pareil » En souriant à moitié elle s'avança vers le siège avant et enlaça l'appuie tête pour voir le chauffeur dissimulait lui également son hilarité. « Oh bien sur vous ne direz rien car c'est dans le code d'honneur des chauffeurs de ne jamais contredire celui qui paie la course ? » «  C'est cela madame mais vous auriez tout à fait raison de bouder entre nous soit dit » « Merci Jacques ! » « Je m'appelle Nick » « Je préfère Jacques, mais vous aurez un très bon pourboire de ma part » Elle alla déposer un bisou sur sa joue avant de revenir sagement à sa place et lever la tête devant Chris « Tu n'es donc finalement qu'un goujat Monsieur Christopher James ! Pour la peine tu me dois une danse ! » Elle ponctua d'un clin d’œil avant de revenir sur un autre sujet, sans toutefois cesser de jouer le jeu de l'orgueilleuse «  Oh et je te le raconterai bien mais pas certaine que c'est une histoire à raconter à n'importe qui » Cette fois, elle sifflota vraiment avec une innocence feinte, au moins ça lui changerait les idées .
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
❉ locked hearts and hand grenades
avatar
locked hearts and hand grenades

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 11/11/2016
›› Love letters written : 168
›› It's crazy, I look like : Colin O'Donoghue
MessageSujet: Re: Take A Breath ft Chris Dim 16 Juil - 22:38



       

         
Take a breath.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Parler de liberté n'a de sens qu'à condition que ce soit la liberté de dire aux gens ce qu'ils n'ont pas envie d'entendre.
Malone & Chris
La presse à scandale était arrivée presque plus vite que le succès. Un beau garçon, acteur, qui obtenait les éloges de stars renommées dès ses premières armes... Ils n'avaient pas tardé à saisir le filon et j'avais appris à composer avec les paparazzis en même temps qu'avec les réalisateurs ou mes partenaires. Certains jours, j'y étais tellement habitué que je n'y prêtais même plus attention. Sortir d'un restaurant en baissant la tête pour ne pas être aveuglé par les flash, entendre mon nom et des questions sans aucun tact partout où j'allais, entendre les plus folles rumeurs, encore et encore, dans la presse, comme à la télévision... D'autres jours, tout cela était insupportable. Trop pesant pour un seul homme. Aujourd'hui, était un jour « pesant ». Voir le baiser encore et encore sur internet, le visage de Trina encore et encore partout et entendre tout le monde demander si nous étions ensemble ou si nous venions de nous séparer... Je n'en pouvais plus. D'où mon besoin d'aller voir ailleurs, de sortir avec une femme et de ne pas passer la nuit seul, à entendre encore et encore les mots dans ma tête.

Je ris devant l'insurrection de Malone, alors qu'elle en venait même à interpeller le chauffeur pour qu'il donne son avis... ou plutôt : la soutienne. Je la laissais faire son petit cinéma. Elle avait un certain don pour la comédie, je devais bien l'avouer. « Ne te vexes pas, ma belle », soufflais-je, caressant sa joue, avec un doux sourire. « Pour être honnête, les seules femmes à qui j'ai jamais proposé une danse sont ma mère et ma sœur. Elles sont spéciales parce qu'on a les mêmes gênes. Pour les autres femmes... Et bien c'est là le seul moment où je me laisse courtiser plutôt que de courtiser, moi-même. Ou j'ai tendance à attendre qu'on m'invite, plutôt qu'à inviter. » Je n'étais pas contre le fait de danser avec d'autres femmes, en vérité. Juste que je n'aimais pas proposer. Je savais danser, je n'étais pas pour autant à l'aise avec la pratique. « Je pense que dans ces conditions, tu préfères ne pas faire partie de ces gens spéciaux, non ? » J'espérais bien, sinon, ce que nous avions déjà fait en privé aurait été illégal dans beaucoup de pays – y compris le nôtre – et plutôt amoral. « Mais je serais ravis de danser avec toi, milady », assurais-je avec un hochement de tête. « Puisque tu le proposes. »

Je ne pouvais que comprendre qu'elle ne voulait pas parler de certaines choses. Outre le fait qu'elle utilisait le fait de ne rien me dire sur sa mésaventure comme une punition pour ne jamais l'avoir invité à danser, je sentais bien qu'il y avait une histoire sous-jacente. J'étais devenu bon, à force d'avoir mes secrets, pour voir chez les autres le mensonge ou la réticence à se dévoiler. Je ne pouvais pas la blâmer. J'avais mes propres secrets. Le plus important, personne, sinon mes plus proches ne le connaissait. Personne, sinon mes plus proches... Et Trina Taylor...

Seigneur Dieu, je le lui avais dit et voilà où j'en étais, ce soir. En charmante compagnie, certes, mais pas pour les meilleures raisons du monde. Alors non, je ne pouvais définitivement pas la blâmer pour ses mystères.

CODES BY MAY & AVATARS BY .CRANBERRY.


         
Revenir en haut Aller en bas
❉ locked hearts and hand grenades
avatar
locked hearts and hand grenades

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 08/04/2017
›› Love letters written : 280
›› It's crazy, I look like : Sophie Turner
MessageSujet: Re: Take A Breath ft Chris Lun 17 Juil - 13:49


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Take A Breath

Malone n'était pas quelqu'un de timide en général. Si elle l'avait été , c'était en de rares occasions, quand elle avait du se faire une place dans ce milieu parfois impitoyable entre les agents qui considérait les artistes comme de simples pompes à friques éventuelles, les vendant au plus offrant, et les artistes eux même, devant méfiant ou sacrifiant leur arts au système. Dans ces moments là il lui avait fallu l'aide de la seule personne qui pouvait lui insuffler ce courage qu'elle avait momentanément perdu devant l'ampleur de la tâche. Désormais seule et capable, en plein Los Angeles, son second chez soi après Londres, elle était redevenue ce papillon sociable voltigeant entre un parti ou un autre et prenant à partie quiconque, même ceux qui ne l'avait pas vraiment demandé ou prévu. Comme ce pauvre Nick, qui pourtant frétilla de la moustache aprés le bisou de la belle.

Son compagnon de soirée essaya de faire passer ce pseudo affront avec un peu de douceur mais Malone continuait de lever un sourcil perplexe en l'écoutant. Ses arguments n'étaient pas mauvais elle devait se l'avouer, et ça l'agaçait presque de lui donner raison. «  Être de prés ou de loin associée à ta famille... après ce qu'on a fait ensemble ? Diantre non ! Je suis pas particulièrement religieuse mais ça... ça ...ça serait franchement beurk ! » Elle fit une grimace de dégoût à moitié sérieuse, à moitié comique. Elle n'avait pas à proprement parlé une grande famille, et son frère, son jumeau était mort bien trop jeune. Toutefois , même après avoir regardé cette série traitant entre autres de jumeaux incestueux, elle n'aurait pu admettre ce genre de travers, et cela comme n'importe quel être normalement constitué. «  Mais donc je note que monsieur est tel un pacha qui attends que les femme les lui demande. Je suis ravie de ne pas avoir eu besoin de faire la danse des sept voiles pour  que tu m'accordes cette danse à laquelle tu n’échappera plus très cher ! » Une fois qu'on lui promettait quelque chose il était difficile de se parjurer avec une telle femme et son caractère parfois trop entier. Souriant toujours , ils arrivèrent au bar souhaité et comme prévu, Malone sortit son porte feuille pour payer le pourboire et la course par la même occasion « Tu me devras l'équivalent en verre du coup Chris ! »

S'extirpant du taxi , elle le rejoignit et passa son bras sous le sien . Le sachant toujours curieux de la petite anecdote et celle ci au final n'ayant rien de honteux pour elle, elle se décida tout de même à la lui raconter « Il n'y aura rien qui te choquera monsieur j'ai tout vu, j'ai tout vécu mais j'ai juste eu affaire à une jalouse qui m'avait trouvé dans un lit qu'elle aurait voulu faire sien … Je suis certaine qui a du t'arriver bien pire à toi ! C'est décidé ce soir, tu passes à la casserole et tu me racontera tes plus belles hontes ! Et ne fait pas genre que toi tu ne prends jamais de bides, je ne te croirais pas. »

Ensemble ils pénétrèrent dans ce petit bar coquet et discret , presque caché en bas d'un petit escalier. Pourtant rien de glauque ne s'y cachait, seulement tout le panel possible des cocktails à base de rhum et d'autre alcool plus ou moins fort. Une petite piste de danse permettait à deux ou trois groupes de gens maximum de danser sur une playlist éclectique.
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
❉ locked hearts and hand grenades
avatar
locked hearts and hand grenades

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 11/11/2016
›› Love letters written : 168
›› It's crazy, I look like : Colin O'Donoghue
MessageSujet: Re: Take A Breath ft Chris Mer 19 Juil - 20:22



       

         
Take a breath.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Parler de liberté n'a de sens qu'à condition que ce soit la liberté de dire aux gens ce qu'ils n'ont pas envie d'entendre.
Malone & Chris
Je ris. Oui, ça serait vraiment dégoûtant. S'il y avait peu de choses dans la vie qui pouvait me choquer (surtout quand on parlait de sexe), ça, ça en faisait indéniablement partie. Il y avait quand même certaines choses à respecter dans la vie.

J'allais protester quand elle commença à payer, mais elle annonça que je devrais lui payer l'équivalent en verre. Je levais les yeux au ciel. « Comment veux-tu qu'on ne me prenne pas pour un goujat si tu ne me laisses pas payer la course ? », demandais-je, faisant semblant d'être choqué, avant de rire de nouveau. « Très bien. Je payerais toutes tes consommations pour la soirée, profites en bien ! » En vérité, je m'en fichais. J'avais largement assez d'argent pour payer une soirée avec Malone et même plus. Je n'avais nul besoin de compter ou d'attendre qu'elle paye. J'aurais très bien pu débourser pour le taxi, autant que pour toutes ses consommations, ainsi que les miennes. Mais la rouquine était une femme indépendante et je me doutais que cela avait aussi à voir avec son besoin de prouver qu'elle pouvait s'en sortir par elle-même. J'avais fait pareil, quand j'avais enfin pu subvenir à mes propres besoins. J'avais payé autant que je pouvais lors des sorties avec mes parents ou ma sœur. Juste pour montrer que je n'avais pas besoin d'aide. Pour les femmes, c'était encore malheureusement un besoin trop précieux, même après des années d'indépendance. Prouver au monde entier qu'on pouvait s'en sortir. Prouver au monde entier qu'on pouvait avoir une autre vie que celle de la femme au foyer, dans sa cuisine, à préparer la potée pour le mari et les enfants. Même si beaucoup ne le disaient pas, beaucoup en ressentait la nécessité. Et je n'étais pas homme à frustrer une dame en exigeant de faire mon gentleman et de tout payer. Surtout avec une femme que je ne cherchais pas vraiment à mettre dans mon lit ce jour-là. Si on devait réellement faire évoluer les mentalités dans le sens d'une égalité homme/femme, il fallait, certes, traiter convenablement une femme, mais il fallait aussi lui laisser le pouvoir décisionnel et financier, comme une chose naturelle et pas comme une faveur.

Sortant du taxi, je la récupérais vite très de moi, faisant un crochet de mon bras auquel elle pouvait s'accrocher, alors que nous avancions et qu'elle me racontait sa mésaventure du Viper. J'observais, une seconde, l'endroit, une fois à l'intérieur, alors qu'elle continuait de proclamer que je lui raconterais tous mes moments les moins glorieux ce soir. Je souris, tout en appréciant à la fois l'endroit et sa bonne humeur bien contagieuse. « Oh, je ne mentirais pas, ma chère. J'ai beau être beau, sexy, riche et célèbre, je dois bien avouer que je me suis pris quelques murs. C'est ça, quand on a de l'audace dans la séduction ! » Je levais un sourcil de conspiration, alors que je l'avouais, avant de soupirer exagérément. « Et puis pour être tout à fait honnête, je n'étais pas aussi fantastique à l'adolescence. Le parfait cliché du vilain petit canard. » Ce qui était vrai. Je n'avais rien de particulièrement remarquable avant Cette-Elle, ni durant notre histoire. C'était après, à cause d'elle, pour lui prouver qu'elle avait eu tort de me traiter comme ça – et qu'ils avaient tous eux tort – que j'avais changé. Radicalement changé. Pour devenir cette bête de sexe que j'étais désormais.

Je conduisis sans hésiter la jeune femme jusqu'à une petite table ronde et l'invitais à s'asseoir, avant d'en faire de même. « Si tu veux réellement me faire danser, il va me falloir un verre ou deux de plus ! », la prévins-je en faisant signe à un serveur. « Et encore plus si tu veux me faire parler ! Je suis résistant à la torture, tu sais ! »

CODES BY MAY & AVATARS BY .CRANBERRY.


         
Revenir en haut Aller en bas
❉ locked hearts and hand grenades
avatar
locked hearts and hand grenades

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 08/04/2017
›› Love letters written : 280
›› It's crazy, I look like : Sophie Turner
MessageSujet: Re: Take A Breath ft Chris Jeu 20 Juil - 23:30


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Take A Breath

Malone n'avait pas l'impression d'émasculer Chris en payant la note de taxi. Au contraire, on était en 2017 et au 21 eme siècle ce genre de débat n'aurait du plus avoir lieu. La jeune femme venait d'une famille aisée anglaises, une de ses vieilles familles bourgeoises qui n'avaient jamais eu accès à la noblesse. Non pas qu'ils la voulaient, en tout cas , pas ses parents à elle . Eux ne voulaient que mettre en sécurité le seul enfant qu'il leur restait aussi bien émotivement que pécuniairement. Elle ne pensait pas pour autant que l'argent était un motif de discorde, un taboo qui devait se dresser entre les gens. Elle pouvait s'acheter ce qu'elle voulait sans compter sur personne, et elle savait l'apprécier. Pas seulement grâce à l'argent de coté de ses parents, auxquelles elle ne touchait plus depuis des années, mais grâce à l'argent qu'elle gagnait ,elle ,en travaillant dur dans le domaine qui lui plaisait. Pendant ses années de mariage elle avait gardé sa carte bleue plus souvent dans son sac mais elle n'avait jamais eu l'impression de devoir se priver et cela n'avait pas été un soucis. Ils partageait leurs dépenses à 50/50 , et si elle aurait pu leur payer des vacances tout les ans aux quatre coins de la terre, elle avait préféré attendre de mûrir un projet à deux, leurs projets à eux pour chacun de leur voyage. Encore ce soir, même si elle payait la première note , elle laissait le loisir à Chris de faire le  mâle alpha. Elle ne résista pourtant pas à l'idée de continuer à la charrier «  C'est peut être mon but caché ?  Ternir ta réputation de séducteur confirmé et de tombeur de ses dames. Même si j'aurais sans doute un boulot fou si c'était le cas ! Alors je compte bien arroser cette idée d'un tas de cocktails payés par tes soins, ils sauront d'autant meilleurs »

Ils s’avancèrent dans le bar bras dessus bras dessous et force est de constater que même ainsi on aurait pu les confondre pour deux stars de cinéma. Pour lui c'était vrai, mais elle clairement moins, mais elle avait une certaine classe qui ne ferait pas rougir de honte Chris à se promener à son crochet. Et c'était justement car ils avaient l'air du parfait couple de bombes qu'elle fut étonnée quand il lui avoua ne pas avoir toujours eu cette aura qui se voulait, selon ses dires, irrésistible. Elle pencha la tête et l’interrogea du regard « Vraiment ? » L'imaginer tout jeune à se prendre des râteaux , lui qui désormais était une star mondialement reconnue. On ne pouvait souhaiter meilleure vengeance «  Dis toi que toute celles qui t'ont dis non et t'ont fait souffrir doivent s'en mordre les doigts maintenant d'avoir raté cette occasion en or  de coucher avec le grand Christopher James»  Elle lui donna un petit coup d'épaule avec un sourire complice «  Et j'en sais quelque chose ». Malone n'aimait pas les grises mines, elle préférait largement remonter le moral de ses proches autant qu'elle le pouvait. Et avec Chris, à leurs façons déformées , ils étaient proches.

Ils s’installèrent à la table et déjà elle prit la carte entre ses doigts pour la parcourir avec envie . Elle avait une passion pour les cocktails non commune . C'était sans doute l'influence de sex and the city, et leurs cosmopolitains à tout va. Elle ria aux propos du jeune homme «  En gros, je devrais te soudoyer à la fois pour danser et pour avoir des informations croustillantes ? Je relève le défi ! D'autant plus quand c'est toi qui paie. » Quand le serveur arriva, la jolie rousse avait déjà son idée en tête « Alors je prendrais une caipirinha, s'il vous plait et... 6  shoot de votre choix en plus . Et laissez nous la surprise surtout. »Elle laissa Chris commander à son tour même s'il devait déjà se douter que les shoots étaient en majeur partie pour lui. « Donc voilà ce qu'on va faire.... Tu n'aurais le droit d'en profiter que si tu réponds à mes questions. Oui l'alcool va pas te servir de joker. Je sais que tu as envie de boire, à voir si tu préfères être assoiffé ou causer. Ton joker sera... Une minute de danser, voilà ! » Malone  aimait les jeux d'alcool, c'était un péché mignon. « Ah et fais moi le plaisir de pas mentir, nous savons tout deux que tu es bon acteur mais c'est plus drôle si tu joues vraiment le jeu, non ? Et puis je suis très observatrice »
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
❉ locked hearts and hand grenades
avatar
locked hearts and hand grenades

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 11/11/2016
›› Love letters written : 168
›› It's crazy, I look like : Colin O'Donoghue
MessageSujet: Re: Take A Breath ft Chris Mer 26 Juil - 12:08



       

         
Take a breath.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Parler de liberté n'a de sens qu'à condition que ce soit la liberté de dire aux gens ce qu'ils n'ont pas envie d'entendre.
Malone & Chris
D'une certaine manière, le simple fait de sortir avec la rouquine me faisait déjà beaucoup de bien. Malone ne ressemblait en rien à Trina et pendant quelques minutes, à chaque fois, elle parvenait à me la faire oublier. C'était tout ce dont j'avais besoin. Oublier cette maudite femme et les effets qu'elle avait sur moi. Pourtant, je savais qu'à la seconde où elle commencerait à me faire parler, je ne penserais de nouveau plus qu'à la blondinette qui me rendait dingue et me faisait faire des choses folles (comme oublier tout professionnalisme et me faire expulser pour deux semaines du film que j'étais en train de tourner). Non mais sérieusement. Il n'y avait rien de professionnel là dedans et je détestais ne pas être professionnel. Pire, je considérais comme misérable toute personne qui ne savait pas rester professionnel. J'avais sans doute un problème avec ça aussi important que j'en avais un avec les femmes bornées et romantiques comme Trina Taylor...Je hochais la tête quand elle me demanda de confirmer mes propos sur le fait que je n'avais rien de séduisant au lycée. Oui. J'étais bel et bien le vilain petit canard à l'époque. Même si on disait plus cela des femmes que des hommes, pour comparer ensuite allègrement ces demoiselles à de beaux cygnes, j'avais réellement subi cette transformation là. Sauf que ça n'était pas totalement la nature qui avait fait son œuvre. Je m'étais imposé un vrai relooking à la sauce « film de filles », passant l'été à musclé mon corps et à me donner un corps de dieu vivant, changeant toute ma garde-robe et travaillant mes cheveux. Un travail que j'estimais titanesque à l'époque, alors que maintenant, je devais avouer que hormis le fait de sculpter un peu mieux mon corps, je n'avais pas eu grand-chose à faire, une fois sorti de ma coquille.

Une fois à table, la jeune femme commanda et je me doutais que la grande quantité d'alcool prévue ne lui était pas destinée – hormis le cocktail – au vu du défi qu'elle venait d'accepter. « Une Guinness s'il vous plaît », ajoutais-je à la commande, avant que le serveur ne nous quitte. Elle commença ensuite, rapidement, à énoncer ses règles, m'assurant que je n'aurais pas droit de toucher à l'alcool tant que je n'aurais pas parlé. « Ce n'est généralement pas comme cela qu'on soudoie un homme », pointais-je. Il est vrai que j'avais soif et envie – besoin ? - d'oublier dans l'alcool, mais je n'étais pas non plus un alcoolique en puissance et ma bière ne serait pas la première de la soirée. J'avais même attaqué les alcool plus fort avant de l'appeler et même si les effets commençaient à s'estomper pour mon cerveau, mon sang, lui, n'avait clairement pas éliminé la moindre goutte, pour l'heure. « Bien, mademoiselle. Pas de mensonges. Mais je ne garantis pas que je ne tricherais pas ! » J'étais mauvais joueur de nature et quand je n'obtenais pas ce que je voulais, je pouvais être assez ronchon. Les deux défauts ne faisaient pas vraiment bon ménage. « J'accepte les règles à une condition : Pour... disons cinq questions que tu me poses, j'ai le droit d'en poser une. Même règles pour toi, okay ? » J'étais quand même chevalier. Si je voulais lui donner une chance de vraiment me cuisiner (pourquoi l'acceptais-je d'ailleurs ?), je devais me motiver en me disant que j'avais une question toutes les cinq révélations sur moi qui me permettait de la mettre dans le même état d'énervement ou de prise au piège.

CODES BY MAY & AVATARS BY .CRANBERRY.


         
Revenir en haut Aller en bas
❉ locked hearts and hand grenades
avatar
locked hearts and hand grenades

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 08/04/2017
›› Love letters written : 280
›› It's crazy, I look like : Sophie Turner
MessageSujet: Re: Take A Breath ft Chris Mer 26 Juil - 14:12


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Take A Breath
Même si ce n'était pas une partie de son passé qu'elle pouvait forcément comprendre aisément, elle qui avait été toujours assez mignonne, même adolescente, cela lui faisait plaisir qu'il se confie. Peut être qu'il avait raconté cela une centaine de fois dans la presse people, mais pour elle qui n'en ouvrait jamais une page, c'était une nouveauté. Elle le voyait si confiant, si sure de son charme qu'il était difficile d'imaginer qu'il avait jadis été un nerd, un mis de coté qui ne plaisait à aucune minette, lui qui en avait autant à ses pieds désormais. Cela offrait un nouvel éclairage sur sa personnalité qu'il ne laisserait pas explorer de sitôt par une Malone curieuse de tout et surtout des gens. La jeune femme se promis tout de même de ne pas être trop intrusive dans la suite des événements. Si il s'ouvrait un peu c'était déjà bien, il s'agirait de ne pas le braquer et de ne pas lui faire ce qu'elle n'aurait pas aimé qu'on lui fasse.

Ils passèrent donc commande et bien vite il comprit le jeu. A sa réplique elle haussa les épaules avec un petit air malicieux.  «  Désolé c'est que je n'ai pas l'habitude de devoir soudoyer un homme pour arriver à mes fins. En général un sourire, un battement de sourcils et un mouvement de cheveux et l'affaire est faite. » Elle conclu d'un clin d’œil . Son mari lui avait dit tellement souvent que ses cheveux roux étaient un de ses plus beaux atours, avec ses jambes et ses seins qu'elle avait finit par adorer comme il se doit sa rousseur aussi. Puis elle soupira quand il commençait déjà à se trouver des excuses « Monsieur James, le mensonge est une tricherie et je ne suis pas de celle qui croit à l'adage de faute avouée , faute à moitié pardonnée. » Au contraire Malone était bien trop entière pour admettre un quelconque mensonge. Mais à quoi bon se battre avec un acteur dont c'était le boulot, elle se résigna alors avec une grimace comique «  Mais bon puisque tu préfères inventer un bobard plutôt qu'avoir le plaisir de danser à mes cotés comme douce punition, soit » On leur ramena leurs commande et Chris finit de mettre ses conditions elle aussi sur la table. « Ce n'est que justice... et je compte sur toi pour être gentleman et respecter mes pudeurs de femmes du monde hein ? » La jolie rousse innocemment amena son verre à a bouche avant de secouer la tête et avec un ton emprunté de bourgeoise qui était bien loin de sa personne reprit « Diantre, j'allais boire sans trinquer à notre santé, à l'alcool et … à nos révélations ? » Tendant son cocktail à l'acteur qui lui faisait face, elle attendit le cling significatif avant de reprendre « Et donc ...Ma première question, et je ne pense pas que ça soit un piège mais... pourquoi tu vas pas bosser demain ? » Elle rajouta avec une pointe d'humour et en reprenant une voix haut perché venant d'une noblesse qu'elle n'avait pas « J’espère que ce n'est pas à cause d'une mst attrapé par mont et par vaux après moi ? »
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
❉ locked hearts and hand grenades
avatar
locked hearts and hand grenades

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 11/11/2016
›› Love letters written : 168
›› It's crazy, I look like : Colin O'Donoghue
MessageSujet: Re: Take A Breath ft Chris Mer 2 Aoû - 17:50



       

         
Take a breath.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Parler de liberté n'a de sens qu'à condition que ce soit la liberté de dire aux gens ce qu'ils n'ont pas envie d'entendre.
Malone & Chris
La spontanéité et les bêtises de Malone me faisait un bien fou, soulageant ma frustration et me permettant de retrouver l'insouciance d'une bonne soirée. Je riais et souriait plus que je ne l'avais fait depuis que j'avais quitté le travail – plus que ces derniers jours, en fait – et c'était un vrai soulagement de retrouver un peu de ça. Le Christopher James que j'avais construit n'était pas homme à se morfondre. Boudeur, oui, il l'était, mais pas misérabiliste...

« Je serais ravis de danser avec toi », assurais-je, une fois de plus. « Je n'aime juste pas proposer. Mais puisque tu insistes, je t'y inviterais avant la fin de la soirée », assurais-je en attrapant ma bière, alors qu'on nous amenait les commandes.

Heureusement pour moi, elle accepta de donner un peu de sa personne, aussi. Si je devais avouer des choses personnelles, ça n'était que justice qu'elle en face de même, non ? Après tout, je n'étais pas homme à divulguer tous mes secrets. La plupart des journalistes disaient que je n'étais pas coopératif parce que je ne parlais jamais de ma vie privée, même si j'étais tout à fait intarissable sur le reste. Je n'avais pas l'habitude de me dévoiler. Pire, je prenais grand soin de ne rien dévoiler. Si j'acceptais de le faire ce soir, je devais avoir un retour.

Trinquant avec elle, j'avalais ensuite une gorgée avant de reposer mon verre. C'était une question de superstition. Ne jamais reposer un verre sans boire après avoir trinqué. Je souris à sa question et surtout à sa remarque, faisant tourner mon verre entre mes doigts. « En fait, j'étais clean avant toi et j'ai fait un test juste après, donc je pense que tu es responsable de ma maladie », dis-je, avant d'éclater de rire et de lever les deux mains. « Je suis propre comme un jeune vierge », promis-je, avant d'ajouter rapidement : « Bien que ma virginité m'ait depuis longtemps déserté. »

J'avalais une autre gorgée avant qu'elle ne m'en empêche et répondait finalement. « En gros, Taylor et moi sommes en congé forcé pour deux semaines. Bien que parler de sanction disciplinaire pourrait tout aussi bien être une juste manière de décrire la chose. » Mon visage se peignit d'un rictus de dépit. « Ça fait déjà la une de tous les blogs et sites d'information people. On n'a pas été professionnel du tout et maintenant on le paye. » Il me fallait bien boire une nouvelle gorgée pour faire passer ça, elle pouvait le comprendre, non ? « Je déteste ça. Le manque de professionnalisme c'est... Ça me met en rogne et le pire, c'est que je n'ai pas été mieux qu'elle sur ce coup. » J'avais un sérieux problème avec la tolérance face à la médiocrité et au manque de professionnalisme. J'étais exigeant et perfectionniste, avec moi, encore plus qu'avec les autres. On pouvait me considérer comme un connard et une infâme diva, mais personne n'avait réellement conscience de la discipline de fer que je m'imposais à moi-même, avant de l'imposer aux autres. Là, j'avais merdé comme un bleu et si ça avait été quelqu'un d'autre, je l'aurais viré dans la seconde, définitivement et aurait fait en sorte de ruiner sa carrière. Sauf que ça, je ne pouvais pas me le faire subir à moi-même. Foutu couillon.

CODES BY MAY & AVATARS BY .CRANBERRY.


         
Revenir en haut Aller en bas
❉ locked hearts and hand grenades
avatar
locked hearts and hand grenades

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
›› Los Angeles since : 08/04/2017
›› Love letters written : 280
›› It's crazy, I look like : Sophie Turner
MessageSujet: Re: Take A Breath ft Chris Sam 5 Aoû - 1:37


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Take A Breath

Au moins avec Chris il n'y avait jamais eu de prise de tête, ils avaient toujours su ce qu'ils attendaient l'un de l'autre que ça soit pour le sexe, les silences radios jusqu'à la prochaine fois où les moments où ils discutaient un peu et avant, apprenant à faire connaissance en n'oubliant jamais que ça n'irait pas au delà d'une entraide mutuelle et d'une franche camaraderie. S'il n'y avait pas eu le jeu de séduction dés le départ peut être auraient ils pu devenir de vrais amis, les deux jeunes gens se ressemblant au final beaucoup. Mais peut être n'était ce pas trop tard pour se faire un peu plus confiance encore, le courant de la soirée le dirait elle même . Elle aurait le droit à une danse alors les espoirs les plus fous étaient possibles après tout .

Ils établirent les règles du jeu de manière assez simple et instinctive . Malone avait signé également pour parler un peu plus. Elle était de nature sociable et contrairement à son  ex mari, elle ne savait que rarement se murer dans le silence. Cela avait été l'arme de Lysandre la plus efficace, le problème étant qu'il n'avait peut être pas tant voulu que ça la pointer contre elle. C'était juste sa façon d'agir, si radicalement différente de la sienne. Toutefois même si elle conversait facilement de tout et de rien la jeune femme avait tout de même une forte pudeur concernant certains sujets : la mort de son jumeau quand ils étaient bambins par exemple. De cela résultait sa peur d'avoir des enfants  , chose qu'elle n'avait jamais expliqué à quiconque , même pas son mari quand il aurait du être le principal concerné. Puis il y avait justement Lui, sa plus grosse faille . Peu de gens savaient qu'elle avait été mariée. Non pas qu'elle avait honte d'avoir divorcé, c'était monnaie courante au 21 eme siècle, mais elle avait honte d'avoir échoué à le garder. Honte d'avoir laissé partir l'homme qu'elle aimait car elle n'avait plus la force de se battre pour deux.

Ils trinquèrent et Malone ne pu s'offusquer qu'il lui balance la vacherie sur une éventuelle MST . C'était de bonne guerre et elle se mettait même à en rire . Il était assez bien placé pour savoir qu'elle prenait toujours ses précautions aussi bien pour ce genre de désagrément que pour une grossesse non désirée. C'était encore heureux que personne n'ai put lui faire oublier le B.A.ba des relations régulières consentis sans amour. « Forcément, c'est du racisme anti roux encore ! C'est toujours nous qui apportons les maladies. Monsieur le puceau ne serait qu'une victime de mon infamie, encore une . Attention tu vas toi aussi finir dans les flammes de l'Enfer » Elle n'avait jamais été vraiment victime de quolibet à cause de sa couleur de cheveux, au contraire elle avait vite su s'en servir comme une arme de séduction. Et puis on avait coutume de dire que ça allait bien avec son caractère de toute façon . Alors bien évidement qu'elle plaisantait en jouant la vexée.

Il finit par se mettre à table et Malone n'en perdit pas une miette. Les fois où Chris se livrait était si rares qu'elle devait se montrer attentive. Bien évidemment elle n'avait pas toute les informations pour vraiment saisir les tenants et les aboutissants de cette histoire. Ce qu'elle savait de Chris au juste ? Pas assez sans doute. Mais qu'il n'aimait pas être en faute, qu'il aimait offrir la perfection aux autres, ça oui . Avoir été viré d'un plateau devait être pour lui la pire des humiliations . Mais qu'avec lui , sa coéquipière soit également en cause l'intriguait . Elle le laissa boire, après tout il jouait le jeu et parlait sans détour alors elle n'allait certes pas jouer la moralisatrice. Elle pencha donc sa tête pour le regarder fixement tandis qu'elle continuait de le questionner «  Si tout le monde le sait sauf moi  j'use une question pour rien mais tout de même : qu'avez vous fait de si grave pour mériter une exclusion ? Soit vous vous êtes battu comme des chiffonniers. Ce qui mettrait à mal mon image que j'ai de ta collègue. Je l'aime bien dans ses rôles et je me disais que vous feriez un beau couple à l'écran en plus. Soit... soit vous avez fait surprendre à poil ? Quoique non, ça justement ça ferait un bon coup de pub pour le film non ? » La jeune femme le voyait mal mettre en danger un tournage que pour une histoire de cul. Il était habile pour avoir de quoi se satisfaire en dehors après tout alors cette histoire l'intriguait profondément. « Bon j'use encore une autre question, mais il y avait en effet des rumeurs comme quoi vous ne pouviez pas vous souffrir l'un l'autre quand le film a été annoncé, il en est quoi en vrai ? » reprit elle.  
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

all these memories seem so old


MessageSujet: Re: Take A Breath ft Chris

Revenir en haut Aller en bas

Take A Breath ft Chris

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOWN WITH LOVE :: 
 :: Echo park :: nothing like home
-