Partagez|

a discussion is needed - Christopher

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
❉ i can't see you but I know you're there
avatar
i can't see you but I know you're there

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 15/08/2016
›› Love letters written : 444
›› It's crazy, I look like : La merveilleuse Jennifer Morrison
family don't end with blood

♡ A DROP IN THE OCEAN
›› Relationships :
MessageSujet: Re: a discussion is needed - Christopher Ven 28 Juil - 11:43

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le trajet me paraissait durer une éternité, c'était horrible et en même temps très agréable, quel paradoxe. Son parfum embaumait toute la voiture, ce qui était assez grisant. Il avait cette odeur masculine très attirante et qui en même temps me retournait la tête. Malgré tout, le silence était légèrement pesant, en même temps je n'osais pas vraiment lancer la conversation, pour dire quoi ? En même temps je préférais ne rien dire, histoire de ne pas encore dire une bêtise, quelque chose qui pourrait l'énerver encore plus. Ce n'était pas vraiment la bonne chose à faire, surtout qu'il commençait seulement à s’apaiser et ce n'est que lorsque je vis le panneau lumineux du traiteur un peu plus loin que je commençais à souffler, nous allions bientôt manger et du coup, rentrer chez moi. Ce qui allait certainement apaiser les choses. Je secouais positivement la tête sans le lâcher des yeux. « Oui, d'accord. De toute façon, je ne vais pas courir un marathon. » Je levais les yeux au ciel, un petit sourire sur les lèvres, je ne voulais pas le fâcher, juste le taquiner un peu, tout en m'enfonçant un peu plus dans le fauteuil, qui semblait chauffer ? Rien de vraiment étonnant au final. Rien qu'avec sa voiture il devait toutes les faire craquer. Quand il me demanda ce que je voulais manger ce soir, je fouillais dans mon sac pour en sortir une carte de fidélité déjà bien remplis, que je lui tendais. « Le propriétaire me connaît très bien, j'ai un compte chez lui, dis lui simplement que je prendrais comme d'habitude, il saura quoi faire. » Il faudrait quand même que je pense à manger ailleurs, découvrir d'autre choses, d'autres saveurs, ça devenait critique, mais sincèrement, je n'arrivais vraiment pas à résister à son poulet à la citronnelle qui était à tomber. Je n'en avais jamais mangé de meilleur, même dans des restaurants qui étaient soit disant les meilleurs de la ville. Mais je tenterais bien le nouveau petit restaurant italien qui venait d'ouvrir en bas de chez moi, j'y penserais. Je regardais Christopher partir en direction du petit traiteur et attrapais mon téléphone qui traînait dans la poche de ma veste, pour envoyer un message à ma mère, la prévenir que je ne pourrais pas passer ce soir, mon genou n'aidait pas, mais je n'allais certainement pas lui dire que Christopher passerait la soirée chez moi, elle allait monter sur ses grands chevaux et commencer à se faire des films et sincèrement je n'avais pas besoin de ça. J'aimais ma mère, vraiment, mais elle était trop romantique, trop fleure bleue, tellement perdue dans son petit monde rose qu'elle ne voyait pas que parfois tout ne fonctionnait pas aussi facilement. Mais elle restait mignonne dans sa naïveté. Et d'un coup je me mis à réfléchir à l'état de mon appartement, est-ce qu'il était rangé ? Je ne me souvenais plus vraiment de ce que j'avais fait ce matin avant de partir. Non, je n'avais pas trop à m'inquiéter, dans l'ensemble ça devait aller, mais malgré tout ça me stressait un peu qu'il vienne chez moi, ce n'était pas quelque chose de naturel pour moi. Christopher arriva et je lui adressais un petit sourire, les plats qu'il tenait sentait terriblement bon et mon ventre commença à crier famine. « Tu as trouvé tout ce que tu voulais ? » Même si je ne doutais pas vraiment de la réponse.
Revenir en haut Aller en bas
❉ locked hearts and hand grenades
avatar
locked hearts and hand grenades

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 11/11/2016
›› Love letters written : 121
›› It's crazy, I look like : Colin O'Donoghue
family don't end with blood

♡ A DROP IN THE OCEAN
›› Relationships :
MessageSujet: Re: a discussion is needed - Christopher Mer 2 Aoû - 18:02



       

         
A discussion is needed

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Le baiser frappe comme la foudre, l'amour passe comme un orage, puis la vie, de nouveau, se calme comme le ciel, et recommence ainsi qu'avant. Se souvient-on d'un nuage ?
Trina & Chris
J'étais content qu'elle ne cherche plus, au moins, à faire la fière et prenne inutilement le risque de se faire encore plus mal. Me donnant rapidement le peu d'indication qu'il suffisait pour lui obtenir le repas de son choix, elle me tendit une carte de fidélité qui en disait long sur sa bonne connaissance de la nourriture de ce traiteur. Je hochais la tête en prenant la carte, avant de quitter la voiture. L'attente à l'intérieur ne fut pas trop longue, la carte en elle seule suffit à obtenir la commande sans même que je n'ai réellement à prononcer le moindre mot. Pour ma part, j'optais pour quelques beignets de crevettes, des nouilles chinoises et des bouchées vapeurs après une longue hésitation face au porc au caramel. Si j'avais la chance d'avoir un bon métabolisme, je devais quand même limiter un minimum mes apports en graisse et en sucre. J'étais moins regardant en dehors de mes périodes de travail, mais j'avais quand même toujours eu tendance à faire attention depuis le lycée. Depuis que j'étais devenu cet autre Christopher James, en fait. Un autre moyen, assez radical, de me différencier du pauvre lycéen qui avait vu tout son maigre ego bafoué.

Sortant du restaurant, je repérais facilement au coin d'une rue le reflet d'une lentille d'appareil photo et la forme noire d'un type qui ne voulait pas être vu. Cela m'amusait. Les paparazzi n'étaient pas les gens les plus discrets de la planète. Et puis ils étaient prévisibles au possible. Ils savaient, bien sûr, que Trina avait ses habitudes ici. Il devait y en avoir d'autres sur le coup, cherchant à capter les premières images de Taylor au sortir de son premier jour de reprise du travail. Ils avaient été sur les dents, à la seconde où la rumeur de la reprise du tournage avait commencé à tourner. Mon ancien assistant au nom déjà oublié était bon pour ce qui tenait des commérages et m'avait rapidement fait part de toutes les rumeurs qui tournaient autour du film, de Taylor et moi et de « l'affaire du baiser ».

Je hochais la tête quand je remontais dans la voiture et que Trina me demandait si j'avais trouvé ce que je voulais. Déjà, l'odeur de la nourriture emplissait la voiture et me mettait l'eau à la bouche. Jetant un coup d'œil à mes vitres teintées, je souris du coin de la bouche, satisfait de savoir qu'ils ne pourraient prendre aucune photo de Trina en ma compagnie de soir. Le mystère allait planer, au moins jusqu'à ce que quelqu'un dans le restaurant ne vende la mèche. « Ton traiteur sait se montrer discret sur sa clientèle ? », demandais-je, rallumant le contact avant de manœuvrer pour sortir de ma place et reprendre la route. « Il y a un paparazzi au coin de la rue derrière nous et il m'a pris en photo, sortant de chez ton traiteur chinois préféré. Si l'un d'eux avait voulu prendre l'intérieur de la voiture en photo, tu l'aurais forcément vu », ajoutais-je, comme si je voulais la rassurer – à moins que je ne veuille me rassurer moi ? -. « Mais ils vont assurément se poser des questions sur l'identité de la personne qui m'a fait m'arrête directement chez le traiteur quand j'ai l'habitude de rentrer chez moi et de commander par téléphone. »

J'aimais ce jeu du chat et de la souris. La plupart du temps, je contrôlais parfaitement mon image. Je n'étais pas du genre à organiser des paparazzades, comme certaines stars en mal de reconnaissance ou comme les gens qui faisaient de la télé-réalité, mais je maîtrisais mon image. Celle que je donnais, la bonne, comme la mauvaise. Il m'était arrivé, bien sûr, de me faire photographier à mon désavantage, saoul et/ou belliqueux au sortir d'une soirée ayant un peu trop dérapé, mais je m'en fichais. Je rattrapais le tir, j'en jouais, je racontais ma version quand on m'interrogeait dessus. J'aimais autant cette image de bad boy, que celle d'acteur professionnel et d'homme au grand cœur, impliqué dans les causes et les bonnes œuvres. Trina s'était toujours montré plus mal à l'aise devant cette contrepartie de la célébrité.

CODES BY MAY & AVATARS BY .CRANBERRY.


         
Revenir en haut Aller en bas
❉ i can't see you but I know you're there
avatar
i can't see you but I know you're there

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 15/08/2016
›› Love letters written : 444
›› It's crazy, I look like : La merveilleuse Jennifer Morrison
family don't end with blood

♡ A DROP IN THE OCEAN
›› Relationships :
MessageSujet: Re: a discussion is needed - Christopher Mer 2 Aoû - 22:40

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Je n'aimais pas vraiment me retrouver seule, même si c'était pour cinq minutes, c'était assez étrange parce que je passais beaucoup de temps seule, je n'avais pas beaucoup d'amis et pas beaucoup de compagnie, mais ça m’angoissais, même si je n'en disais rien, je ne voyais pas vraiment ce qu'il y avait à dire là-dessus, au contraire, c'était un peu triste. C'était sans doute pour ça que je m'accrochais autant à Christopher et à cette relation bizarre que nous avions, juste par peur d'être encore seule, que lui aussi m'abandonne. L'air s’engouffra dans l’habitacle, ce qui m'indiqua que Christopher était de retour et sa première question me fit lever un sourcil interrogateur, c'était assez intéressant, je devais l'avouer. « Je suppose, du moins j'ai jamais eu de soucis jusque là, pourquoi ? » Des paparazzis, sérieusement ? Je soupirais, j'aurais dû m'en douter, en général j'étais assez tranquille à ce niveau-là, je ne leur apportais rien de bien intéressant, la dernière fois que j'avais fait la une des journaux people c'était à cause de cette histoire avec Christopher et avant ça, je n'arrivais plus vraiment à m'en souvenir, non, je n'avais jamais vraiment fait la une, il m'était arrivé de trouver des photos de moi faisant mes courses ou achetant un café, mais je supposais qu'ils s'étaient lassés, faute de scoop et on ne pouvait pas vraiment leur en vouloir, je m'en fichais, ce n'était pas mon truc de toute façon, j'aimais mon boulot, plus que je ne saurais le dire, mais à côté de ça voir sa vie étalée dans les journaux pour un rien, je n'arrivais pas à le supporter, je ne savais vraiment pas comment Christopher faisait pour tenir, même si je supposais qu'il aimait ça, au moins un peu, il en jouait tellement. Je ne savais pas vraiment si c'était une bonne chose, seulement s'il était content comme ça, pourquoi est-ce que je m'en ferais ? Pour le coup, je n'étais pas Christopher et sa super aisance, je préférais m'enfoncer dans le siège, évitant la fenêtre, juste au cas où. « Oui Christopher, je l'aurais vu. » J'étais légèrement agacée et pour une fois ce n'était pas de sa faute, mais nous étions seuls dans cette voiture, alors par défaut, c'est lui qui prenait. Ma maigre expérience avec ces gens-là, m'avait appris pas mal de choses et je saurai quand même les reconnaitre. Je tentais de cacher mon visage avec l'une de mes mains, juste au cas où, heureusement pour moi, il y avait un parking souterrain pour accéder à mon appartement, mais d'un coup, quelque chose fit tilt dans mon petit cerveau. « J'espère qu'ils ne vont pas te suivre jusque chez moi, sinon on est foutus. » Ils ne sont malheureusement pas assez stupides pour ne pas faire le rapprochement. Ce qui était dommage c'était que nous ne pouvions pas être amis sans que tout de suite les journaux peoples s'emparent de l'affaire et commence à lancer tout un tas de rumeurs fausses photos à l'appui et je n'étais pas prête à ça, pas après ce que nous venions de vivre ces dernières semaines, surtout en sachant que notre relation était encore bien trop fragile. « On devrait peut-être aller chez toi ? » Je ne savais pas vraiment pourquoi j'avais proposé une telle idée, surtout en sachant que c'était réellement une très mauvaise idée, parce que clairement, aller chez lui, voulait dire que je devrais par conséquent dormir chez lui ou devoir attendre que les paparazzis lâchent l'affaire. Je ne voulais simplement pas qu'ils nous suivent jusque chez moi, pas que j'avais honte qu'ils me voient en présence de Christopher, loin de là, mais j'avais simplement envie de garder ma vie privée encore un peu privée, même si ce n'était que pour une amitié ou quoi que soit que nous étions.
Revenir en haut Aller en bas

a discussion is needed - Christopher

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOWN WITH LOVE :: 
 :: Downtown l.a :: hollywood
-