Partagez|

just give me a reason. (adrian)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
❉ my way home is through you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 19/06/2016
›› Love letters written : 590
›› It's crazy, I look like : james sexycute lafferty. #oth
family don't end with blood
MessageSujet: Re: just give me a reason. (adrian) Lun 7 Aoû - 20:49

« Dans ses propos, j’ai l’impression de comprendre que ce sont eux qui l’ont rendus encore plus faible, selon elle », je dis en passant ma main dans mes cheveux coupés court, un peu perdu. Polly m’avoue qu’au fond, elle s’en doutait et je tombe de haut car visiblement, j’étais donc le seul à n’en avoir aucune idée. Comment une femme connaissant à peine Shelby a-t-elle pu le deviner alors qu’après plus de dix ans de vie commune, j’ai été totalement aveugle ? « Je tombe tellement de haut, je ne m’y attendais tellement pas », je confie à Polly en tournant légèrement la tête vers elle, pour la regarder. Curieusement, malgré mes révélations, elle semble sereine et cela me rend curieux : pourquoi ? Malgré la situation, paradoxalement, c’est elle qui me rassure dans les paroles qui suivent. Notre bébé. Sauf que ça ne devait pas être le notre, à elle et moi mais le notre, à Shelby et moi. « Si toi tu fiches du contrat, l’état risque de ne pas s’en foutre », je lui dis. Je n’ai jamais douté d’elle mais toujours des institutions qui nous ont déjà mis tant de bâtons dans les roues pour cette démarche. Et mes parents, que vont-ils dire, eux qui étaient si sceptiques face à ce choix que nous avions fait ? « Mes parents m’avaient prévenus que ça nous briserait que l’un de nous n’ait pas donné ses gênes au bébé », j’avoue à la blonde. Finalement, depuis le départ, depuis que l’idée a germé dans mon esprit, je suis le seul à avoir cru en cette solution pour avoir notre propre famille et visiblement, je me suis planté en toute beauté. « Merci », je lui souffle à voix basse, en plongeant mon regard dans le sien.
Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is through you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 19/06/2016
›› Love letters written : 203
›› It's crazy, I look like : BJL
family don't end with blood

♡ A DROP IN THE OCEAN
›› Relationships :
MessageSujet: Re: just give me a reason. (adrian) Mer 9 Aoû - 19:03

Adrian semble désemparé sur l’état de sa femme, qui est totalement différente à cause des médicaments. Ils sont peut être bien pour guérir, mais ces trucs là sont véritablement nocifs à la longue. C’est d’ailleurs pour ça que je préfère étudier les plantes et leurs bienfaits, afin de me soigner de façon différente quand quelque chose ne va pas. « C’est possible tu sais. » Je réponds alors, pour essayer de le rassurer. Pour autant, Shelby a ses torts, mais je préfère ne pas en rajouter. Quand je lui confirme que je me doutais de son non-désir d’avoir cet enfant, il semble encore plus surpris. « Shelby n’a jamais été attentive, je n’étais qu’une étrangère. Au fil du temps, je me suis dis que ce bébé ne serait jamais réellement le sien et qu’elle en souffrirait. C’est une femme, c’est difficile de se dire que jamais elle ne pourra donner la vie. » Je tente de la défendre malgré tout. Si j’avais été à sa place, incapable de fonder une famille, je pense que je l’aurai mal vécu également. Les femmes naissent pour procréer, cela fait partie des choses de la vie. Je tente ensuite de le rassurer en parlant du contrat, mais Adrian reste négatif. Il me parle de ses parents, qui ne l’ont jamais réellement soutenu et qui seront probablement heureux de voir qu’ils avaient raison. Chose que je refuse, tant je sais qu’il risque d’en souffrir terriblement. « Adrian, ne dis pas ça. Tes parents devraient se réjouir de voir à quel point leur fils est un homme bon, généreux et que, par conséquent, cet enfant le sera aussi. » Ce bébé que je porte aura ses gênes et ses qualités, je l’espère. « Si je pouvais faire quelque chose pour arranger tout ça, je n’aime pas te voir dans cet état. » Je pose ma main sur lui, preuve de ma sincérité et de ma tendresse pour lui. Je me sens tellement impuissante, c’est horrible.
Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is through you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 19/06/2016
›› Love letters written : 590
›› It's crazy, I look like : james sexycute lafferty. #oth
family don't end with blood
MessageSujet: Re: just give me a reason. (adrian) Mer 9 Aoû - 22:42

« Je n’sais pas. Je n’sais plus rien. Toutes mes certitudes s’effondrent peu à peu », je confie, en proie au désarroi. J’étais certain, il y a quelques années, de fonder une famille nombreuse avec Shelby. J’étais certain qu’on ne vivrait aucun malheur, aucune maladie. J’étais certain que mon mariage ne vivrait aucune tromperie. Et pourtant, la situation est comme elle est. Critique. « Je peux comprendre que ce soit difficile pour elle de se dire qu’elle ne donnera pas sa vie mais je pensais que le plus important, c’était que l’on … élève des enfants ensemble, qu’on leur transmette nos valeurs, qu’on les couve d’amour », j’explique, perdu. Je passe ma main sur mon visage, encore, le frottant. Je ne suis que lassitude. Je suis fatigué de cette situation mais j’en suis responsable et je dois l’assumer. « Tu ne connais pas mes parents », je réponds à Polly. Nous nous sommes longuement disputés sur le choix d’une mère porteuse comme recours à la parentalité alors qu’ils nous criaient, me criaient, d’abandonner, que c’était la nature qui avait choisi ce destin sans enfant pour notre couple. Qu’il ne faut pas bouleverser le destin, ce qui est écrit. Comme si ce qu’il se produit sont des représailles, j’ai l’impression. Polly pose sa main sur moi. Mon regard se rive sur elle, sa main, alors que la mienne se dépose par-dessus. J’enlace ses doigts aux miens bien que cela ne soit pas raisonnable. « Ta simple présence me fait un bien fou », je confie en cherchant son regard. Je suis sincère. Cette alchimie entre nous est indescriptible. Je ne peux pas dire d’où elle vient ni où elle me mène. Elle me rappelle mes premiers instants avec Shelby. Différemment, bien entendu, mais tout aussi bouleversant. Comment un cœur peut-il aimer deux fois dans un même temps ? Est-ce possible ou n’est-ce qu’un coup de cœur passager, une lubie ?
Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is through you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 19/06/2016
›› Love letters written : 203
›› It's crazy, I look like : BJL
family don't end with blood

♡ A DROP IN THE OCEAN
›› Relationships :
MessageSujet: Re: just give me a reason. (adrian) Dim 27 Aoû - 10:53

C’est un Adrian totalement desespéré qui se tient devant mes yeux et je me sens terriblement impuissante face à cela. J’ai beau essayer de l’aider, de le rassurer sur certains points, rien n’y fait. Ce ne doit pas être simple de vivre ce qu’il est en train de vivre en ce moment, je le conçois. Sa vie de famille s’effondre – en partie par ma faute – et j’ai peur qu’il ne parvienne pas à s’en remettre. Je ne sais pas quoi faire pour l’aider, je suis d’ailleurs peut être mal placée pour l’aider. « Oui, effectivement. J’ai l’impression qu’en réalité, Shelby ne veut pas fonder de famille. » Je dis doucement, bien que ces mots soient durs à entendre. Elle ne fait aucun effort, ne souhaite pas avoir recourt à une mère porteuse alors qu’elle est dans l’incapacité de donner la vie. Je ne vois que cette explication, malheureusement. J’essaie également de le rassurer concernant ses parents, mais une fois encore c’est un échec. Il a raison, je ne connais pas ses parents et je me souviens qu’il m’avait dit qu’ils n’étaient pas simples, qu’ils lui menaient la vie dure. « Excuses moi, tu as raison. » Je bafouille, me sentant légèrement idiote. Heureusement, la tendresse reprend le dessus, sa main attrapant doucement la mienne pour la serrer fort. « Je suis contente d’avoir cet effet sur toi. » Je souffle, en souriant. « Viens, suis moi. La nuit a été difficile, nous devrions aller nous allonger un peu. » Je dis alors, avant de me lever, mains sur les reins qui me font souffrir. Je suis épuisée par tout cela, et je crois que lui aussi a besoin de dormir un peu.
Revenir en haut Aller en bas
❉ my way home is through you
avatar
my way home is through you

all these memories seem so old


Voir le profil de l'utilisateur
your wildest dreams
›› Los Angeles since : 19/06/2016
›› Love letters written : 590
›› It's crazy, I look like : james sexycute lafferty. #oth
family don't end with blood
MessageSujet: Re: just give me a reason. (adrian) Dim 27 Aoû - 14:25

Je crois que la question est plus complexe que vouloir fonder une famille ou pas et j’en prends progressivement conscience au fil de mes conversations ou de mes disputes avec mon épouse. Shelby veut fonder une famille, je n’ai aucun doute là-dessus. Je pense simplement qu’elle ne veut pas le faire avec un enfant qui ne vient pas d’elle, intra-utérin. Malheureusement, elle ne peut pas en avoir, les médecins ont été formels sur ce point et nous en avons consultés une dizaine différent pour être certains, refusant les verdicts annoncés. Toutefois, nous avons finis par nous faire à cette idée puis à songer à l’adoption ou à une mère porteuse pour que je puisse donner mes gênes à un enfant, étant fertile. Cette question est vaste et complexe. Nous vivons un instant très tendre et pur, main dans la main alors que visiblement, Polly est satisfaite de m’apaiser. Ce qui est un paradoxe puisqu’elle est l’une des raisons qui me troublent, en fait. Polly se lève, tout en se maintenant les reins, visiblement douloureux, et cherche à m’entraîner. Je mets de la résistance. « Non », je dis doucement. « Je ne peux pas ». Ce qui ne veut pas dire que je ne le veux pas. Je le désire, me reposer avec elle mais ce ne serait pas correct et cela serait jeter mon mariage dans le gouffre, encore davantage. Je ne suis pas non plus capable de reprendre le volant en raison de ma fatigue. Je déplie le plaid posé sur le dossier du canapé et sourit. « Je vais m’installer ici, c’est plus raisonnable ». Je reprends la vaisselle que nous avons utilisées et la dépose dans l’évier ; je ne suis pas chez moi mais j’agis tout comme tant je me sens à l’aise ici. « Repose-toi bien, Paulina », je dis en retournant à proximité du canapé.
Revenir en haut Aller en bas

just give me a reason. (adrian)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOWN WITH LOVE :: 
 :: Downtown l.a :: downtown hospital
-